Publié le 29 Octobre 2013

Evelyne-Demonceaux-Aulnay.jpgLundi 21 octobre 2013 pendant le conseil de quartier Vieux-Pays Roseraie Bourg nous avons eu la visite surprise d’Evelyne Demonceaux adjointe au maire d’Aulnay-sous-Bois en charge de la santé, la protection maternelle et infantile, les retraités, les personnages âgées et du handicap. Cette venue faisait sans doute suite à quelques inquiétudes agitant ce secteur de la ville à propos de la désertification médicale matérialisée récemment à travers le départ avenue Anatole France du docteur Plat non remplacé faute de successeur.

Ce soir-là, Mme Demonceaux a ainsi procédé à une sorte de présentation impromptue passant en revue différents aspects ayant trait à sa délégation. Si les informations distillées, notamment à propos du nombre de praticiens officiant dans  la commune et leur inégale répartition sur le territoire aulnaysien, étaient fort intéressantes, l’adjointe au maire n’a pu s’empêcher à plusieurs reprises de tomber dans une sorte d’autosatisfaction en défendant ostensiblement le bilan de cette mandature en matière de santé.

D’où un certain malaise. Nous sommes tout de même en pleine période électorale ! Alors comment est-il possible qu’une élue puisse disposer d’une tribune devant les habitants d’un quartier pour faire un bilan de son action et tresser de façon détournée des lauriers à Gérard Ségura ? N’avons-nous pas assisté ce soir-là à une instrumentalisation de cette instance de la démocratie participative à des fins de pure propagande électorale ? Faut-il dès lors réintégrer cette réunion du lundi 21 octobre 2013 dans les comptes de campagne du maire sortant ?

En attendant les réponses à ces questions, ce procédé est pour le moins maladroit et malsain pour ne pas écrire quelque peu partisan. Ainsi, espérons que d’ici le 23 mars 2014, date du premier tour des élections municipales à Aulnay-sous-Bois, le conseil de quartier Vieux-Pays Roseraie Bourg ne se transforme pas en vitrine électorale permettant aux élus de l’actuelle majorité de défiler les uns après les autres en vantant à l’envi le bilan de Gérard Ségura ! 

Source photo : site de la ville d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démocratie de proximité

Publié le 29 Octobre 2013

Mercredi 23, Jeudi 24 octobre : 2 grands jours de vendanges  pour la cuvée 2013.

Les vendanges se sont déroulées sous la direction de M. Patrice Bersac, Président des Vignerons Franciliens Réunis.

En raison de la météo peu clémente de l’année dernière, aucune grappe n’a pu être récoltée en 2012 et il n’existe aucune cuvée de cette année-là. Il est donc bien facile d’imaginer l’enthousiasme et la motivation de M. Bersac et de toute son équipe, en récoltant des raisins bien mûrs à souhait. En 2011, la récolte avait permis d’engranger environ 300L de vin rouge et 550L de vin blanc. Cette année, la météo a été encore très capricieuse ; la production sera de 300L de vin rouge et 320 L de vin blanc, mais la qualité semble bien prometteuse.

vendanges-parc-sausset-aulnay-1.jpg

Photo : Les vendanges,  Madame Maryline Barré, chef de service adjointe du Parc du Sausset  et Monsieur Bersac (VFR)

A suivre l'épisode 2 : la vinification...

Anne-Marie Lobbé

Voir les commentaires

Rédigé par Anne-Marie Lobbé

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 29 Octobre 2013

La rédaction d’Aulnaylibre ! a reçu une communication d’Alain Amédro, vice-président du conseil régional d’Ile-de-France et conseiller municipal d’Aulnay-sous-Bois. Elle vous permettra de découvrir le nouveau site web, la lettre d’automne ainsi que les dernières vidéos des représentants locaux d’Europe Ecologie Les Verts.

 

Alain-AMEDRO-280x300Aulnay-sous-Bois, le 28 octobre 2013.

Bonjour,

Nous sommes heureux de vous transmettre la lettre des élus écologistes d'Automne : 
Edito d'Alain Amédro sur le sens des mois qui viennent, les questions économiques et notamment la défense du commerce de proximité, l'action contestable de la municipalité à la maison de l'emploi...

http://elusaulnay.eelv.fr/la-lettre-des-elus-ecologistes-automne-2013/

Vous trouverez aussi sur notre blog, la communication de Claire Vergé : "Nous portons l'élan du gauche humaniste, écologiste...". C'est déjà la 5eme vidéo de notre groupe que vous serez contents de découvrir.

http://elusaulnay.eelv.fr/claire-verge-nous-portons-lelan-dune-gauche-humaniste-video5/

Bien cordialement

Alain AMEDRO
Vice-président du conseil régional Ile-de-France
Conseiller municipal d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #En route vers 2014 !

Publié le 29 Octobre 2013

turbo.jpgLe cinéma Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois propose cet après-midi une ultime séance de la dernière production des Studios Dreamworks intitulée : Turbo. Il s’agit de l’histoire improbable d’un escargot qui, à la suite d’une mutation génétique fortuite, devient un véritable bolide de course ! Récupéré par un vendeur de tacos dans une zone commerciale à l’abandon il ne tarde pas à attirer l’attention du public  et se lance un défi aussi fou que saugrenu : participer aux légendaires 500 miles d’Indianapolis face au champion incontesté Guy La Gagne (croqué sous les traits visibles d’Alain Prost). Parviendra-t-il à réaliser son rêve ?

Drôle, inventif et virevoltant ce long métrage animé constitue un excellent divertissement familial avec en filigrane un joli message : aucun rêve n’est trop grand, aucun rêveur n’est trop petit…

Ultime séance aujourd’hui à 14h15 ! Foncez-y !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 29 Octobre 2013

Drancy-Eglise-copie-1.jpg

La chorale Eurochor, qui regroupe 200 jeunes chanteurs venus de France, d’Allemagne, de Belgique ou de Suisse, offre ce soir un concert gratuit à l’église Sainte-Louise-de-Marillac, à Drancy. Un événement organisé pour célébrer la restauration des trésors de l’ancienne église Saint-Germain. Une grande partie du mobilier religieux de ce lieu de culte du centre-ville, démoli en 1980, a en effet été retrouvée l’an dernier dans la cave d’une résidence HLM. Une chaire et un autel du XIXe siècle prendront bientôt place dans l’église Sainte-Louise-de-Marillac. Dès ce soir, vous pourrez découvrir trois vitraux rénovés par les ateliers Duchemin, à Paris.

Ce soir à 20h30, église Sainte-Louise-de-Marillac, 5, rue Anatole-France à Drancy. Entrée libre.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 29 Octobre 2013

rerb-voies.jpgUne panne de signalisation à Paris a entraîné d’énormes retards hier matin sur les lignes B et D. Des voyageurs sont descendus sur les voies.

Les usagers des lignes B et D du RER ont dû user de leur patience hier matin. Certains ont cependant craqué. Durant cinq heures, le trafic a été très perturbé sur les deux lignes de RER, voire carrément interrompu pour ce qui est de la branche allant d’Aulnay à Mitry-Mory, en Seine-et-Marne.

Tout a commencé vers 7h30, début de l’heure de pointe, lorsqu’un feu rouge est resté bloqué dans le tunnel entre les stations Châtelet et Gare-du-Nord, àParis. S’en est suivi un cauchemardesque effet boule de neige. La circulation des trains a d’abord été très ralentie sur les deux lignes. « Par mesure de sécurité et pour réparer la panne, nous avons ralenti le flux des RER B et D, indique-t-on à la SNCF. Nous sommes passés de 20 trains par heure à 8. Puis nous avons décidé de supprimer l’interconnexion en gare du Nord pour fluidifier davantage encore la circulation sur les deux lignes. »

A cette heure de grande affluence, les rames étaient bondées. Plusieurs ont été stoppées entre deux gares, suscitant panique et agacement. A 9h30, des passagers bloqués entre Aulnay et Sevran sont ainsi descendus sur les voies pour rejoindre à pied la gare d’Aulnay. Du coup, le trafic a été complètement interrompu d’Aulnay à Mitry-Mory. La circulation des trains n’a pu reprendre son cours normal sur les deux lignes qu’aux alentours de midi et demi, la réparation de la signalisation dans le tunnel ayant été achevée trois quarts d’heure auparavant.

A Aulnay, hier matin, c’était la pagaille. Et pour les voyageurs, le ras-le-bol. « Après la circulation stoppée, le problème, c’est le manque d’information sur les autres itinéraires possibles », témoigne Claire, restée bloquée, hier matin, trente minutes au Blanc-Mesnil sans aucun renseignement. Son train a atteint péniblement la gare d’Aulnay. « Dans la station, le guichet était ouvert mais il y avait déjà une file d’attente de plus de 10 personnes », explique-t-elle. « Sur le quai, il y avait des touristes étrangers qui ne comprenaient rien aux rares annonces débitées par un haut-parleur en français. Rien en anglais. Pour un RER qui dessert l’aéroport de Roissy, ce n’est pas top! » ne décolère pas celle qui a cru trouver une solution, en bus, en consultant son smartphone.

Hélas! Elle n’était pas la seule à avoir eu l’idée : l’itinéraire de secours était également pris d’assaut. C’est un collègue qui lui a finalement sauvé la mise en la récupérant en voiture. « Je travaille près de l’aéroport, prendre le RER tous les jours me coûte 113 € par mois! » se plaint-elle. Le coût du passe Navigo suscite d’ailleurs la colère de plusieurs internautes qui ont réagi sur notre site Internet. « J’habite à Aulnay, en zone 4, mon abonnement au passe Navigo s’élève à 97 € par mois. Et il y a toujours des problèmes! » tempête Saha. Pour une autre, l’expérience d’hier matin relève du cauchemar. « On a été obligé de descendre après plus d’une heure, coincé à l’arrêt, dans un train surchauffé, sans aucune information! Evidemment, il y a eu des malaises. Evidemment, il y a eu un signal tiré! Evidemment, on n’a plus eu qu’à rejoindre la station suivante à pied! » raconte Gabrielle, excédée.

L’indice de satisfaction des voyageurs du RER B, qui avait fait un bond de 18% depuis la mise en service du RER B + Nord en septembre (64% de satisfaits selon la région), risque de repartir à la baisse. Selon ces statistiques, la régularité sur la ligne s’était améliorée en septembre, atteignant 86,5% contre 82,2% en septembre 2012.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 29 Octobre 2013

chef-toque.pngEt si vous appreniez gratuitement à cuisiner avec un grand chef ? Le nouveau centre commercial Aéroville lance, jusqu’à samedi inclus, sa première semaine d’ateliers culinaires du monde entier. Parrainée par le chef Gilles Choukroun, elle est baptisée Dining Experience. Une dizaine de chefs y participent. Le mercredi est consacré aux enfants. Rendez-vous chaque jour, le midi et l’après-midi, sur inscription auprès de la conciergerie du centre ou sur www.aeroville.com.

Source : Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 28 Octobre 2013

aulnay-gare-rerb.jpgLes usagers des lignes B et D du RER ont encore usé leur infinie patience ce matin. Durant cinq heures, le trafic a été très perturbé, voire même interrompu dans le tunnel menant de Châtelet à Gare du Nord, mais aussi sur la branche menant à Mitry-Mory (Seine-et-Marne).  Tout a commencé à 7h20 lorsque la signalisation est tombée en panne dans ce tunnel. La circulation des trains a été ralentie puisque par mesure de sécurité un feu rouge empêchait les RER de progresser. A cette heure de pointe, les trains ont vite été engorgés par les usagers, compliquant encore plus le trafic. A 9 heures, la SNCF a décidé de supprimer l’interconnexion à Gare du Nord, espérant ainsi fluidifier la circulation. Mais à 9h30, des passagers bloqués entre Aulnay-sous-Bois et Sevran-Beaudottes  à 200 mètres de la gare sont descendus du RER. Sur le RER B, le trafic a aussi été interrompu à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en direction de Mitry-Mory (Seine-et-Marne), certains passagers étant descendus sur les voies. La réparation de la signalisation s’est achevée à 11h15 et le trafic a repris autour de 12h30. 

Source : Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 28 Octobre 2013

vin-du-sausset-aulnayLes parcs sont à l’honneur à Aulnay sous Bois en ce mois d’octobre.

Après la fête de l’arbre du Parc Dumont, les 19 et 20 octobre, c’est le Parc du Sausset qui nous présente sa production de vins  de Chardonnay et de Pinot noir des millésimes 2010 et 2011.

Un vignoble pédagogique de 2480 pieds de vigne a en effet  vu le jour, l’hiver 2004, dans la partie du Puits d’Enfer, composé de raisins de cuve  de Chardonnay et de Pinot Noir (2180 pieds) et de raisins de table de 6 cépages (300 pieds).

Ce dimanche 20 octobre 2013, à la Maison du Sausset, il y avait même une dégustation gratuite des vins élaborés ces dernières années. C’est un événement très rare, car ces vins ne sont pas destinés à la vente au public. Ils sont réservés au Conseil Général, qui les fait déguster et les offre à d’éminents invités, au cours de cérémonies officielles.

Anne-Marie Lobbé 

vin-du-sausset-aulnay2.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Anne-Marie Lobbé

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 28 Octobre 2013

Pour ne pas déroger à la coutume ou presque,  le trafic du  RER B + était fortement perturbé ce matin.

rer-aulnay1.jpg 

Le malheur des uns a fait le bonheur des autres puisque les taxis étaient littéralement pris d’assaut par les voyageurs en rade.

rer-aulnay2.jpg

Les pigeons (pas les usagers bien entendu) munis de leurs ailes semblaient totalement indifférents à cette situation.

rer-aulnay3.jpg

Au moins en attendant le retour à la normale, chacun a pu profiter du réaménagement de la place du Général de Gaulle.  

rer-aulnay4.jpg

Marc Masnikosa

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 28 Octobre 2013

Aulnay-Oxygene-188-couv.pngLe numéro 188 du magazine municipal Oxygène ( à télécharger en cliquant ici) vient de sortir. Au menu de cette édition vous trouverez : le théâtre Jacques Prévert qui lance sa saison en fanfare page 2, la mobilisation pour les salariés de PSA qui ne faiblit pas page 6, la 4e édition du forum « bien vieillir » qui se prépare page 18, le portrait d’un jeune Aulnaysien membre du Créa page 21 ou encore l’exposition Let’s Rock and Pop prévue à partir du 2 novembre à l’Hôtel de Ville en page 26. Signalons aussi au passage les pages 4 et 5 consacrées à la sécurité et à la vidéo-protection ou encore la page 12 dédiée au projet Croix-Blanche sur lequel le conseil municipal a tranché récemment…

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Oxygène

Publié le 28 Octobre 2013

Guerbet-Aulnay.jpgVoilà qui donne de belles perspectives à l’entreprise pharmaceutique Guerbet, dont l’usine est installée à Aulnay et le siège social à Villepinte. La société, spécialisée dans les « produits de contraste » (utilisés pour les radios et IRM), vient de voir l’un de ses produits, le Lipiodol, décrocher le statut d’« orphan drug » (médicament orphelin) aux Etats-Unis. Pour l’obtenir, il faut démontrer qu’un médicament touche une population restreinte, de moins de 200000 personnes. C’est le cas du Lipiodol, utilisé dans le traitement des cancers du foie. « C’est une bonne nouvelle, qui devrait conforter la capacité du groupe à investir », indique une porte-parole. Le groupe Guerbet vole décidément de succès en succès, puisqu’un autre de ses produits, le Dotarem, a reçu en mars dernier le feu vert de la FDA (Food and drug administration), qui autorise la vente de médicaments sur le marché américain.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 28 Octobre 2013

Vous trouverez ci-dessous une lettre de l’association Capade-Sud qui dénonce un simulacre de concertation lors de l’élaboration du projet d’aménagement du terrain de l’ancien centre des impôts situé avenue de la Croix-Blanche à Aulnay-sous-Bois.

CCE27102013_00001.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démocratie de proximité

Publié le 27 Octobre 2013

En soutien à la manifestation ce samedi des femmes saoudiennes qui réclament le droit de conduire une voiture, le chanteur Alaa Wardi a parodié en mode second degré le tube légendaire de Bob Marley No Woman No Cry devenu pour l’occasion No Woman No Drive ! Il ne fait aucun doute que ce n’est qu’une question de temps avant qu’elles ne puissent enfin s’emparer librement du volant… En attendant bonne écoute ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #La Chanson du dimanche

Publié le 27 Octobre 2013

Clichy.jpgUne petite centaine de personnes ont assisté, ce dimanche matin, à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), à l’hommage rendu à Zyed Benna et Bouna Traore, les deux adolescents morts électrocutés dans un transformateur EDF, le 27 octobre 2005. Le maire (PS) Olivier Klein a déposé une gerbe de fleurs sur la stèle édifiée près du collège Robert-Doisneau. Huit ans après cet accident tragique qui avait entrainé trois semaines d’émeute dans les banlieues françaises, et après de nombreux rebondissements judiciaires, on sait désormais qu’un procès aura lieu, probablement en 2014. Deux policiers sont poursuivis pour «non-assistance à personne en danger». Ce dimanche, élus, amis, proches... tous attendent que le voile soit levé sur les circonstances de cette course-poursuite qui s’était achevée par la mort des deux garçons de 15 et 17 ans.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 27 Octobre 2013

fetearbre1.jpg

Le week-end dernier c'était surtout la fête de l'arbre et ses activités.

fetearbre2.jpg 

Mais aussi divers groupes qui se sont produits en plusieurs lieux à travers la ville.

fetearbre3.jpg 

Nous avons cru trouver un survivant de l'Aïd, mais vu le ballet de prétendants au siège de maire qui lui ont tourné autour, nous pensons que c'est un coach à électeurs.

fetearbre4.jpg 

Ce stand de conte a très bien tourné.

fetearbre5.jpg 

Un vélo joliment décoré.

fetearbre6.jpg 

Notre confrère Hervé Suaudau était également présent.

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 27 Octobre 2013

En se promenant dans la ville, on rencontre parfois des véhicules insolites !

breve1.jpg

Et de légende !

breve2.jpg

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 27 Octobre 2013

baillet-2.jpgDans le plus grand village de pavillons témoins d’Ile-de-France, chez Domexpo à Baillet-en-France (Val-d’Oise), la maison basse consommation tente de convaincre les futurs acheteurs. Jusqu’à ce soir, les vendeurs des différents constructeurs informent les visiteurs sur les nouvelles normes en matière d’économies d’énergie dans les quatre sites Domexpo de région parisienne. Les visiteurs rencontrés hier commencent à intégrer l’aspect économies d’énergie dans leur démarche d’achat. « On souhaite une maison très bien isolée pour faire baisser la note de chauffage, indiquent par exemple Frédéric et Emmanuelle, actuellement locataires d’un appartement dans le XVIIe arrondissement de Paris. L’écologie, ça coûte cher à l’investissement, il faut vraiment que ça soit rentable par la suite. »

Karine et Cyril, de Chantilly (Oise), ont les mêmes préoccupations. « On est sur un projet de construction depuis le mois de mai, explique Karine. On a choisi un terrain dans un éco-lotissement à Saint-Leu-d’Esserent, qui impose certaines normes. On est par exemple obligés d’avoir des panneaux solaires pour chauffer l’eau de la salle de bains. » Le couple a également opté pour une chaudière thermodynamique au gaz toujours dans l’espoir de faire des économies. « J’espère qu’on dépensera moins qu’avec les vieux radiateurs électriques de notre appartement qui nous coûtent 120 €/mois, mais on ne sait pas du tout combien on va gagner au final! » conclut Karine.

Six nouvelles maisons contemporaines sont en chantier ou viennent d’être livrées à l’entrée du site val-d’oisien de Domexpo pour présenter les dernières innovations. « Aujourd’hui, nous sommes contraints de proposer des constructions écologiques, explique Denis, commercial chez Balency (l’un des 23 constructeurs du site). On doit répondre aux normes RT (réglementation thermique) 2012. C’est l’obligation de ne pas dépenser plus de 60 kW/m2 d’énergie par an. Ça coûte en moyenne 10% de plus à la construction, mais c’est amorti en 6 ans à condition de respecter certaines obligations comme de ne pas ouvrir ses fenêtres plus de 10 minutes par jour, été comme hiver! »

De 10 heures à 19 heures, village Domexpo, route des Rouges-Gorges à Baillet-en-France. Egalement à Coignières dans les Yvelines, La-Ville-du-Bois en Essonne et Mareuil-lès-Meaux en Seine-et-Marne.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 27 Octobre 2013

PSA-Guerbet-Aulnay.jpgIls ont quitté leur « pyjama » gris et les carcasses de voitures pour des blouses et des flacons de verre. Pascal Herpin et Kim Seng Tim font partie d’une poignée d’heureux anciens de PSA embauchés… à trois kilomètres de l’usine. Huit salariés ont été recrutés par l’entreprise pharmaceutique Guerbet, spécialisée dans les produits de contraste (utilisés pour l’imagerie médicale), dont l’unité de production est installée à Aulnay.  

Huit anciens de l’usine recrutés ici

« C’est un soulagement, confie Pascal Herpin, 43 ans. Pour ma famille, pour mes parents… On s’est fait tellement de souci ». Ce père de trois enfants ne pouvait envisager une mutation vers l’usine de Poissy (Yvelines) : « J’habite à Crépy, dans l’Oise, j’aurais fait 200 km par jour! » Mardi, à l’issue de sa période d’essai, il a signé son contrat d’embauche. « C’est un rebond à 100%, je gagne même plus qu’avant », glisse cet ancien technicien, passé « sans transition » d’un immense atelier de ferrage à une petite ligne de conditionnement. « Il y a des similitudes, mais la différence, c’est qu’il y a un patient au bout de la chaîne. On n’a pas droit à l’erreur! ».

Kim Seng Tim l’approuve d’un signe de tête. L’ouvrier professionnel, âgé de 45 ans, travaille au conditionnement des liquides de contraste. Comme Pascal, ce papa de deux enfants il est resté plus de vingt ans chez PSA. « Je passe devant l’usine chaque matin et j’ai à chaque fois l’envie d’y retourner », avoue-t-il, « content et triste à la fois, en pensant aux collègues qui n’ont pas encore trouvé de solution ». Lui-même a connu des moments d’abattement. « J’ai envoyé énormément de CV, sans avoir de réponse ».« C’est un contrat en or », renchérit Pascal.

D’une même voix les deux hommes saluent leur ancien responsable hiérarchique, qui avait déposé leurs CV au stand de Guerbet lors d’un forum
emploi organisé par PSA. La société pharmaceutique avait décidé d’y participer de son propre chef, pour « diversifier ses recrutements ». Elle ne le regrette pas : « Ce sont de très bonnes recrues, juge Sandrine Audoin, responsable des ressources humaines du site d’Aulnay. Ils possèdent 80% des compétences dont nous avons besoin, et nous les formons sur le reste ».

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 27 Octobre 2013

saint-denisaccident2_640x280.jpgDeux femmes de 59 et 60 ans ont été tuées hier à Saint-Denis, percutées par un jeune automobiliste qui a perdu le contrôle de son véhicule. Il avait consommé du cannabis.  

Les résultats des dernières analyses sont tombés hier en début de soirée. Ils ont confirmé que le chauffard âgé de 21 ans, placé en garde à vue quelques heures plus tôt pour avoir provoqué un accident mortel, était positif au cannabis, comme l’avait indiqué, mais de façon « non probante », le test salivaire pratiqué juste après le drame, survenu vers 14 heures.   Deux piétonnes sont mortes, fauchées par une Clio, avenue Stalingrad, devant l’université Paris-VIII, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Les deux victimes, âgées de 59 et 60 ans, qui résidaient dans la ville, étaient en « état de détresse absolue », à l’arrivée des secours, qui n’ont rien pu faire pour les ranimer.

Le conducteur, domicilié dans la ville voisine de Stains, circulait à vive allure selon les premiers éléments de l’enquête, sur cette grande artère de 2 x 2 voies, qui relie les deux communes. Le chauffard a perdu le contrôle de sa voiture, après avoir franchi le 
carrefour de l’Université, où se trouve la station de métro de la ligne 13. A cet endroit et à cette heure de la journée, il y a de nombreux passants. Son véhicule monte sur le terre-plein central, arrache les potelets protégeant les piétons et heurte de plein fouet les deux femmes qui attendaient avec leur chariot de courses, pour passer. La Clio s’encastre ensuite dans la camionnette d’une serrurerie, arrêtée en sens inverse.

« Quand je suis arrivé, j’ai aperçu une femme qui était allongée et ne bougeait plus. Les secours étaient en train de faire des massages », confie un badaud. Le jeune chauffard, qui n’a pas été blessé, restait hier soir en garde à vue au commissariat de Saint-Denis pour « homicide involontaire aggravé ». Les enquêteurs qui l’auditionnent devraient rechercher les images d’éventuelles caméras à proximité (notamment dans la station de métro), qui auraient pu filmer l’accident.

« C’est un drame pour la ville, a réagi Florence Haye, première adjointe au maire de Saint-Denis, en charge de la sécurité. On a heureusement peu souvent des accidents de ce type. » L’élue rappelle que la municipalité « multiplie les créations de zone 30 » dans la commune. « On travaille également à protéger les couloirs de bus et on essaie d’être attentifs aux aménagements. » Sur place, les passants habitués des lieux jugeaient quant à eux l’avenue Stalingrad dangereuse. « Elle est toute droite et les automobilistes ont tendance à accélérer alors qu’il y a beaucoup de monde à pied, notamment des étudiants, constate un homme. Il suffit de se poster pendant quelques minutes sur cette avenue pour voir des voitures griller le feu rouge et circuler n’importe comment. »

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 27 Octobre 2013

outre-mer.jpg«Je créerai une cité des outre-mer en Ile-de-France pour mettre en valeur l’histoire, la mémoire, la culture, et les productions des outre-mer.» C’était le 27e engagement de François Hollande sur les 30 que le candidat à la présidence de la République avait présenté durant sa campagne aux ultra-marins. Une première pierre, toute virtuelle, a été posée ce vendredi. Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d’Ile-de-France, Victorin Lurel, ministre des Outre-mer et Anne Hidalgo, première adjointe à la mairie de Paris (5 000 agents des services publics travaillant dans la capitale sont originaires de la Réunion, de Martinique, Guadeloupe, Nouvelle Calédonie. ..) ont lancé le groupe de «préfiguration» sur ce projet.

Objectifs: définir l’économie générale du dossier et sa faisabilité. Autant dire qu’il reste du chemin à faire. La Cité des Outre-mer devra promouvoir et valoriser les cultures, les arts, les traditions, l’art de vivre et les savoir-faire de tous les outre-mer français auprès de la communauté nationale et internationale, afin de leur donner une plus grande visibilité et une meilleure connaissance. Aucun lieu n’a encore été préempté pour ce projet qui pourrait aboutir en 2017. Anne Hidalgo a évoqué l’idée d’une péniche.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 26 Octobre 2013

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de Bruno Beschizza intitulé : « PSA, permettre la possibilité d’un nouveau départ à ce site industriel d’exception ».

COMMUNIQUÉ DE BRUNO BESCHIZZA

PSA : permettre la possibilité d'un nouveau départ à ce site industriel d'exception

BrunoBeschizzaLa dernière C3 produite à Aulnay-sous-Bois a quitté aujourd'hui la chaîne de montage de l'usine PSA. 

Bruno Beschizza prend acte avec émotion de cette situation qui marque une étape importante pour notre ville : l'usine PSA fait partie de l'histoire d'Aulnay-sous-Bois, de ses racines et du quotidien de beaucoup de ses habitants. Malheureusement après la fermeture de cette usine, une exigence se pose : permettre la possibilité d'un nouveau départ à ce site industriel d'exception.

En effet, des questions demeurent encore aujourd'hui sur le devenir du site. Bruno Beschizza s'interroge donc sur la totale opacité qui règne sur la gestion de ce dossier par les pouvoirs publics : Gouvernement, Région Île-de-France et Municipalité. 

Hier encore Arnaud Montebourg était en visite à la Plaine Saint-Denis. Bruno Beschizza s'étonne que le ministre du redressement productif, pourtant toujours si prompt à faire des annonces tonitruantes sur tous les sujets, fasse preuve d'une telle discrétion au sujet d'Aulnay-sous-Bois. Ce silence assourdissant à quelques kilomètres de cette usine est inquiétant pour l'avenir de ce site.

Face à ce mutisme, la municipalité, elle, a régulièrement dissimulé la réalité de son suivi du dossier PSA : non publication de l'étude Sofred, modification du PLU, subvention municipale au mouvement de grève... Par cette attitude et ses gesticulations, la municipalité a ainsi pu empêcher d'éventuels repreneurs d'être intéressés par ce site. Nul doute cependant qu'à la veille des élections municipales, le maire socialiste, candidat à sa réélection, fera miroiter quelques promesses...

Bruno Beschizza

Candidat de la droite et du centre à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Communiqués

Publié le 26 Octobre 2013

Pour célébrer la 12e fête du cinéma d’animation, qui se déroule jusqu’au 31 octobre 2013, la bibliothèque Alphonse Daudet, située rue du Hameau dans le quartier Mitry-Ambourget à Aulnay-sous-Bois, propose tout à l’heure à 16h une double projection inédite de Biotope et de Clichés de soir, en présence du réalisateur Merwan Chabane, en résidence artistique dans notre commune. L’entrée est libre.

 


Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 26 Octobre 2013

Projektile 9bzw7,62mmDeux balles de calibre 7.65 ont été tirées hier après-midi sur un fast-food du Galion, dans la galerie Surcouf, à Aulnay-sous-Bois. Trois employés se trouvaient à l’intérieur au moment des tirs. Ils n’ont pas été blessés. L’enquête est confiée au commissariat.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 26 Octobre 2013

helice.jpgIl y aurait eu des morts si le Fokker F27 avait transporté des passagers. Par chance, il n’y avait que des colis postaux dans ce bimoteur de la société Europe Airpost lorsqu’une pale d’une hélice s’est détachée, traversant le fuselage de part en part, sans toucher personne, avant de tomber à l’écart des habitations. Elle a été retrouvée dans un verger du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne), à moins de deux kilomètres de la piste. Les trois autres pales et une partie du moteur ont été découvertes à proximité, dans un champ de maïs. Cet ensemble qui pèse plus de 200 kg a évité de peu les bâtiments.

L’accident s’est produit quelques instants après le décollage. Le pilote a décollé de Roissy-Charles-de-Gaulle à 1h22. Deux minutes plus tard, il entend une explosion au niveau de son moteur gauche et constate la présence de flammes. A 1h24, le pilote engage la procédure d’urgence et revient se poser sans dommage, cinq minutes plus tard. L’incendie est ensuite maîtrisé au sol, l’équipage est sain et sauf.

Le moteur s’est désintégré

Mais l’examen de l’avion de la société Europe Airpost, une entreprise qui a succédé à la célèbre Aéropostale, démontre la gravité des dommages subis à la structure de l’avion. En découvrant la fissure verticale dans le fuselage, haute comme une porte, de chaque côté de la carlingue, il apparaît que la pale de l’hélice a transpercé le fuselage. Côté moteur, à gauche, le carénage a été éventré et il manque l’hélice complète ainsi que le réducteur. Des éléments ont pu être retrouvés avec l’intervention d’un hélicoptère en début d’après-midi. Reste à déterminer l’origine de l’accident. C’est ce à quoi se sont attelés dès hier après-midi trois enquêteurs du BEA (le Bureau d’enquêtes et d’analyses, dont le rôle est d’améliorer la sécurité de l’aviation civile), qui se sont déplacés à Roissy pour ausculter l’avion de fret postal et le moteur défaillant. Un moteur qui s’est peut-être désintégré lorsque la première pale s’est détachée.

Le BEA, qui examinera également l’entretien de l’avion, a classé hier comme accident, les faits qui se sont produits hier, le niveau le plus grave. Les résultats de son 
enquête le conduiront éventuellement à émettre des recommandations qui s’appliqueront au constructeur ou aux compagnies aériennes. La section de recherches de la GTA de Roissy est chargée de l’enquête judiciaire.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal