Articles avec #transports tag

Publié le 8 Janvier 2021

Pas de tramway T4 en soirée. Samedi 9 et dimanche 10 janvier 2021, le service du tramway T4 qui relie Aulnay-sous-Bois à Montfermeil et Bondy (Seine-Saint-Denis) se terminera à 21 heures. 

Trafic réduit sur le T4 ce week-end suite à un mouvement de grève

Bus de substitution 

En cause : un mouvement social. Le trafic sera alors totalement interrompu entre 21 heures et 5 heures le lendemain matin. 

Un service de bus de substitution sera mis en place entre Bondy et Aulnay-sous-Bois, avec desserte des stations intermédiaires. Entre Gargan et Hôpital de Montfermeil, les usagers sont invités à emprunter les lignes de bus régulières.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source information : https://actu.fr / Source photo : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 5 Janvier 2021

Dramatique accident. Un piéton a été percuté, mardi 5 janvier 2021, par le tramway T4 à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis). 

Renversé sur un passage piéton

Les faits sont survenus peu avant 19 heures, dans le secteur du Lycée Henri Sellier, entre l’arrêt Sellier et la station Gargan. Selon nos premières informations, l’homme a été renversé alors qu’il se trouvait sur un passage pour traverser les voies du tramway.

Vers 19 heures, les premiers soins lui étaient prodigués par les pompiers de Paris, intervenus sur place. 

Interruption du T4 entre Gargan et Aulnay-sous-Bois suite à un accident entre un piéton et le tramway

Trafic interrompu

Cet accident a des conséquences sur le trafic du tramway. Depuis 19 heures, la circulation est interrompue entre Gargan et Aulnay-sous-Bois. La reprise du trafic est estimée à 20 heures. 

Article complet de https://actu.fr/ à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr/ / Source photo : Aulnaylibre.com !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 31 Décembre 2020

Décidemment il valait mieux rester chez soi cet après-midi en Seine-Saint-Denis. En effet, le trafic routier a été fortement perturbé suite à un grave accident de circulation sur l’A1 au niveau de Blanc-Mesnil.

Trafic fortement perturbé sur le RER B entre gare du Nord et Aulnay-sous-Bois suite à une panne électrique

Dans les transports en commun ce n’était pas mieux puisque le RER B a subi de fortes perturbations suite à un défaut d’alimentation en gare du Nord. La circulation au départ et vers Aulnay-sous-Bois a ainsi été très compliquée pendant plusieurs heures.

Pour plus d’information cliquez : ici

Source information : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 31 Décembre 2020

Un accident aussi grave que spectaculaire s'est produit ce jeudi à 13 heures sur l'autoroute A 1. Grave, parce que chauffeur d'un poids lourd s'est encastré dans la pile d'un pont, à la hauteur de la commune du Blanc-Mesnil, non loin de la jonction entre l'A1 et l'A3. Spectaculaire car un hélicoptère de la sécurité civile a dû se poser sur l'autoroute pour évacuer le blessé grave.

 
Un grave accident au niveau de Blanc-Mesnil bloque l’A1 pendant 3 heures

Pour une raison encore indéterminée, le conducteur qui circulait dans le sens Paris Province a perdu le contrôle de son engin et il est venu percuter la pile d'un pont. Le choc a été très violent puisque la cabine s'est encastrée dans l'ouvrage. Le conducteur et son passager sont restés prisonniers. Il a fallu envoyer une équipe de sauvetage en milieu urbain de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) pour désincarcérer le blessé. L'opération très délicate a pris deux longues heures. Difficulté supplémentaire, sous l'effet de la collision, la structure du pont a été fragilisée.

« Il y avait un risque d'effondrement »

« Il y avait un risque d'effondrement », précise la BSPP. Le chauffeur du poids lourd coincé par la colonne de direction de son véhicule a été extrait avec les plus grandes précautions.

Et à 14 h 30, le Dragon 75 de la sécurité civile se posait au beau milieu de l'autoroute, obligeant à une fermeture complète dans les deux sens puis à une fermeture de l'axe dans le sens Paris Province pendant 3 h 30. Ce n'est qu'à 16 h 25 que l'intervention s'est achevée.

De gros embouteillages se sont formés toute l'après-midi. Au plus fort du blocage il fallait compter près d'une heure pour parcourir 13 km.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 22 Décembre 2020

A regarder la photo ci-dessous on pourrait croire à un montage. Et pourtant non. Deux voitures se sont percutées ce soir devant le lycée Voillaume dans le secteur Mitry-Ormeteau à Aulnay-sous-Bois.

Enorme accident de voiture devant le lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

Si les dégâts sont semble-t-il, et heureusement d’ailleurs, seulement matériels, la position des véhicules questionne sur la responsabilité des conducteurs ou conductrices à l’origine de cet accident.

Et si nous n’étions plus en démocratie mais en idiocratie ???!!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 16 Décembre 2020

Les faits se sont déroulés vers 13 h 20 à la gare de Sevran. D'après les premiers éléments, une conductrice RATP du RER B a été agressée à la gare de Sevran-Livry. Elle demandait à l'un des passagers qui fumait dans le compartiment, d'éteindre sa cigarette. Ce dernier l'a alors violemment frappé au visage et au thorax avant de prendre la fuite.

 
Trafic du RER B perturbé suite à la violente agression d’une conductrice en gare de Sevran-Livry

La victime a été prise en charge par les pompiers. La Suge — les agents de sécurité de la SNCF — et la police se sont rendus sur place. Les disques de vidéosurveillance ont été réquisitionnés. Et les équipes resteront sur place, jusqu'à la fin de service pour sécuriser la zone.

La RATP a tenu, sur les réseaux sociaux, à faire « part de sa grande émotion et de son indignation face à cet acte de violence inouïe commise à l'encontre de l'un de ses agents » et « condamne avec la plus grande fermeté une violence inacceptable ». Elle a également précisé qu'elle « accompagne et soutient l'agent dans toutes ses démarches, dont le dépôt de plainte ».

Perturbation de la ligne jusqu'à la fin du service

En signe de solidarité, une partie des conducteurs a exercé son droit de retrait. « Des faits d'une telle violence ne sont heureusement pas coutumiers. En tout cas, moins qu'à une certaine période, reconnaît Franck Minel, délégué UNSA. Mais les conducteurs subissent des agressions verbales, des crachats. » « Cette agression est un cas isolé. Mais le droit de retrait est le signe d'un ras-le-bol général, ajoute Jean-Luc Prigent, responsable RER à la CGT-RATP. En raison des très nombreux travaux qu'elle connaît, la ligne est régulièrement ralentie, perturbée, en retard. Les conducteurs, qui sont en première ligne, se font souvent insultés. Et les améliorations ne sont pas attendues avant 2023. »

Le trafic devrait rester perturbé toute la soirée. Quant à ce jeudi, « on ne sait pas. Cela dépendra des équipes qui prendront le service », précisent les syndicats.

Le RER B traverse l'Ile-de-France, depuis Saint-Rémy-lès-Chevreuse (78) jusqu'aux terminaux de Roissy (95) d'une part et Mitry-Mory (77) d'autre part, traversant quelques villes sensibles. De lourds travaux de régénération des voies, des équipements et de création de nouvelles lignes impactent régulièrement la ligne.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Twitter

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 3 Décembre 2020

[INFO CIRCULATION] Un incident est survenu ce soir sur le chantier de l’ouvrage Europe du Grand Paris Express. Cet incident a pour conséquence la fermeture de la circulation sur la RN2 à la sortie du carrefour de l’Europe en direction de l’A3 et du Blanc-Mesnil jusque dans la nuit. Il est fortement recommandé d’éviter largement le secteur du carrefour de l’Europe.

Incident sur le chantier du Grand Paris Express : circulation compliquée au rond-point de l’Europe à Aulnay-sous-Bois

Que s’est-il passé ?

Une cuve de grande taille contenant de la boue est tombée sur le chantier. La boue a s’est déversée sur la chaussée et sur un véhicule, l'obstruant totalement sur une hauteur de 1m50. Aucun blessé n’est à déplorer.

Les travaux de remise en état devraient durer pendant la nuit et au moins jusqu'au vendredi 4 décembre 2020 en milieu de matinée.

Source information et photo : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 27 Octobre 2020

Le journal Le Parisien publie ce soir sur son site internet un long article consacré au RER B. Le constat est toujours sans appel : les engagements de ponctualité ne sont pas atteints ! Comme vous le verrez en lisant les lignes ci-dessous, le verdict des usagers du tronçon nord reliant notamment Aulnay-sous-Bois et Paris Gare Nord est quasi-unanime : le RER B, c’est une catastrophe !

La ligne du RER B entre Aulnay-sous-Bois et Paris Gare du Nord, c’est une catastrophe !

«Cette ligne, c’est une catastrophe !»

7 h 15, un vendredi matin de vacances scolaires, à la gare La Plaine Stade de France sur le RER B. L’affluence est encore raisonnable, mais, avec un escalier mécanique en panne et une annonce sonore quasi inaudible, le trajet sur cette ligne qui semble maudite ne commence pas sous les meilleurs auspices.

« Il y a parfois des soucis quand il y a des travaux et j’ai eu un problème la semaine dernière avec mon train qui ne s’affichait jamais. Ah, et c’est vrai que c’est étonnamment bondé, surtout le soir. C’est difficile d’avoir une place assise, malgré le Covid. Mais à part ça, c’est plutôt un bon moyen de transport », estime Erwann, étudiant de 18 ans, qui ne fait le trajet que depuis quelques jours entre son domicile d’Aulnay-sous-Bois et cette gare de Saint-Denis, et n’est donc pas encore lassé par les problèmes de cette ligne au quotidien.

Manuella est moins indulgente avec ce RER B qu’elle emprunte depuis des années entre Aulnay et Paris, comme ce matin-là à 7 h 40. « C’est une catastrophe ! Il y a toujours des problèmes, toujours du monde, et, avec l’épidémie… il y a encore plus de monde, et sans masque ! » s’emporte-t-elle, en grossissant sans doute un peu le trait.

« C’est assez catastrophique », confirme Rada un peu plus loin. Elle juge toutefois qu’il y a « un peu moins de gens et de problèmes depuis le confinement ». Pour cette chargée de communication de 25 ans qui voyage tous les jours entre Sevran-Beaudottes et la Défense, « les problèmes techniques sont fréquents ». « Il y a deux jours, j’ai encore attendu quinze minutes à Châtelet. C’est surtout le soir que je mets beaucoup de temps. Alors que le RER A fonctionne bien mieux. »

Déçus également par des problèmes qu’ils jugent trop fréquents, beaucoup de voyageurs qui prennent le train à Aulnay, comme Tadcha ou Hervé, préfèrent se rabattre sur la ligne K du Transilien pour rallier directement Paris et la gare du Nord. « Même s’il n’y a qu’un train toutes les demi-heures, au moins il y a de la place, et c’est propre. Quand je suis obligé de prendre le RER B parce que j’ai raté la K comme aujourd’hui, je n’ose même pas m’asseoir », se désole Hervé.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 24 Octobre 2020

Le trafic sera de nouveau interrompu sur le RER B, samedi 24 et dimanche 25 octobre 2020,  entre Gare du Nord à Paris et Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) dans les deux sens de circulation. 

Des bus de substitution

La circulation sera maintenue entre la branche Aulnay-sous-Bois et Aéroport Charles-de-Gaulle 2 et celle d’Aulnay-sous-Bois et Mitry-Claye (Seine-et-Marne). Entre Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois, des bus de substitution seront mis en place au départ de la gare RER D de Stade-de-France / Saint-Denis. 

  • B4 : Entre Stade-de-France / Saint-Denis (RER D) et Aulnay-sous-Bois, sans arrêt intermédiaire.
  • B5 : Entre Stade-de-France / Saint-Denis (RER D) et Aéroport Charles-de-Gaulle 2, sans arrêt intermédiaire.
  • B2 : Entre La Courneuve / Aubervilliers et Aulnay-sous-Bois, et desservant les gares du Bourget, Drancy, Le Blanc-Mesnil.

Des lignes régulières au départ de Gare du Nord

En parallèle, la SNCF invite les usagers à se reporter sur les lignes régulières de métro, bus ou tramway au départ de Gare du Nord à Paris.

  • Gare du Nord vers La Courneuve / Aubervilliers : métro 5 jusque Stalingrad, puis métro 7 jusque Aubervilliers / Pantin – 4 Chemins, puis bus 150.
  • Gare du Nord vers Le Bourget : RER D jusque Pierrefitte / Stains, puis tramway T11 jusque Le Bourget.
  • Gare du Nord vers Drancy : métro 5 jusque Bobigny / Pablo Picasso, puis bus 148
  • Gare du Nord vers Le Blanc Mesnil : métro 5 jusque Bobigny / Pablo Picasso, puis bus 620

Article complet de actu.fr à lire en cliquant : ici

Source information : https://actu.fr / Source vidéo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 9 Octobre 2020

[GRAND PARIS EXPRESS] Le premier tunnelier de la ligne 16 du Grand Paris Express, baptisé Armelle, poursuit son chemin en direction du Blanc-Mesnil et a traversé il y a quelques jours l'ouvrage Europe à Aulnay-sous-Bois. Sur ce même ouvrage cohabite depuis peu le tunnelier Houda assemblé cet été dans notre ville.

Le tunnelier Houda, qui rend hommage à Houda DADA (cheffe de secteur de la ligne 16 au sein de la Société du Grand Paris), creusera la portion de tunnel de la ligne 16 en direction de Sevran. Cette étape représente une réelle prouesse technique pour le chantier du futur métro automatique.

En 2024, grâce aux nouvelles lignes de métro 16 et 17 du Grand Paris Express, Aulnay-sous-Bois sera à 11 minutes de Saint-Denis Pleyel, 23 minutes de la gare Saint-Lazare et 25 minutes de La Défense ! De nouvelles opportunités d'emplois s'ouvriront pour de nombreux habitants de la ville.

Source information : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois / Source vidéo : YouTube

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 22 Août 2020

La carcasse déformée, écrasée, laisse entrevoir la violence du choc qui a coûté la vie, vendredi soir, à une toute jeune femme, à Aulnay-sous-Bois.

Cette dernière avait 23 ans et se trouvait au volant d'une voiture de marque Mini, lancée à grande vitesse sur l'ex-nationale 2, à proximité du centre commercial O'Parinor. En s'engageant sur le vaste carrefour Jean-Monnet, son véhicule n'a manifestement pas ralenti. Ou alors pas assez. Pour une raison inexpliquée, il a percuté violemment l'arrière gauche d'un bus Transdev, qui se trouvait à l'arrêt.

Accourus sur place, les pompiers ont dû désincarcérer la victime, pour pratiquer en urgence un massage cardiaque. Mais ces premiers secours n'ont pas permis de ranimer la jeune femme, qui serait originaire de la commune des Lilas. Elle est morte sur place aux alentours de 19 heures.

Deux blessés

L'accident a également fait deux blessés. Il s'agit d'une part de la passagère qui se trouvait à bord de la Mini. Cette jeune femme de 21 ans, originaire de Nantes (Loire-Atlantique), a été immédiatement transportée à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Ses jours ne seraient pas en danger.

Le conducteur du bus a été plus légèrement blessé. Il était seul à bord de son véhicule au moment de la collision, n'ayant pris en charge aucun passager.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 19 Juin 2020

La vidéo de son interpellation mouvementée mardi en gare d'Aulnay-sous-Bois, diffusée sur les réseaux sociaux, avait choqué. Une jeune femme de 23 ans sera jugée le 25 août pour violences envers trois agents de la Sûreté ferroviaire (Suge), indique ce vendredi le parquet de Bobigny.

 
La femme enceinte interpellée en gare d’Aulnay-sous-Bois sera jugée en août

Dans cette vidéo d'un peu moins de trois minutes, on voit son arrestation violente. Après un échange houleux avec les agents de la Suge, aux abords du portique dédié aux handicapés ou aux femmes enceintes, ceux-ci décident de l'interpeller et de la plaquer au sol, alors qu'elle leur déclare à plusieurs reprises être enceinte de sept mois. Son compagnon tente d'intervenir mais est à son tour interpellé.

Les trois agents ont déposé plainte contre elle. Deux d'entre eux se sont vus délivrer 5 et 7 jours d'incapacité totale de travail (ITT), selon la SNCF. Dans un communiqué, la SNCF indique qu'en amont de la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, elle aurait craché par terre, mordu un agent, et ne possédait par ailleurs pas de titre de transport.

Placée en garde à vue

La jeune femme avait été entendue libre mercredi et convoquée jeudi matin au commissariat d'Aulnay-sous-Bois. Elle avait de son côté également déposé plainte pour « violences volontaires aggravées par personne dépositaire de l'autorité publique ». Dans la vidéo, on la voit à plusieurs reprises hurler aux agents de « faire attention à (son) ventre », et essuyer un coup de pied au visage.

« Comme elle ne s'est pas rendue à la convocation jeudi matin, des policiers sont allés la chercher chez elle pour la placer en garde à vue avant de la déférer au parquet », a précisé une source proche de l'enquête à l'AFP. Son compagnon, âgé de 30 ans, avait lui été placé en garde à vue mercredi pour les mêmes faits. Lui aussi sera jugé le 25 août pour rébellion.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 19 Juin 2020

C'est un long feuilleton qui est en passe de prendre fin. Les bornes Autolib' inutilisées depuis la fin du service d'autopartage en juillet 2018 en Ile-de-France vont enfin connaître une deuxième vie.

Une aide de 200 000 euros pour la remise en état des bornes électriques Autolib’ à Aulnay-sous-Bois

Un consortium composé de Spie, SIIT et E-totem vient de remporter l'appel à initiative privée lancé par le syndicat de la Métropole du Grand Paris (MGP). A la clé, la promesse de la reprise des 2 582 anciennes bornes de recharge pour véhicules électriques et l'installation de 502 nouvelles dont 252 à charge rapide (50 à 150 KW). Jusqu'alors, hormis la ville de Paris qui avait rapidement remis en état de marche les équipements celles qui se trouvaient sur son territoire, les équipements disséminés en petite couronne occupaient l'espace public sans aucune utilité. A l'exception de quelques communes comme Malakoff (Hauts-de-Seine) qui les avaient réactivées moyennant un forfait de 120 € par mois.

Afin d'inciter les communes à signer un contrat avec le consortium Métropolis, un dispositif financier incitatif a été mis en place. Une véritable carotte pour les municipalités en échange de l'occupation de leur espace urbain. « Métropolis versera 5 000 euros annuels par emplacement à toutes les villes qui rejoignent le réseau », assure Patrick Ollier. A titre indicatif selon l'édile, Aulnay-sous-Bois percevrait 195 000 euros pour tous ses emplacements.  

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 17 Juin 2020

Dans un article paru hier soir sur son site web, le journal Le Parisien annonce qu’Ile-de-France Mobilités, la structure qui gère les transports publics franciliens est dans le rouge.

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, parle même de « cessation de paiements » !

Le RER B et les transports publics franciliens dans le rouge après le Coronavirus : les usagers vont-ils payer la note ?

Si l’impact du Coronavirus a généré une perte estimée à 2,6 milliards d’euros, l’équilibre financier d’Ile-de-France Mobilités à long terme semble précaire. Cette situation, si elle se confirmait, serait de nature à remettre en cause les investissements gigantesques de rénovation, achats de nouveaux trains ou ouverture de nouvelles lignes, pourtant nécessaires.

Alors qui va payer ? L’Etat, les entreprises qui financent déjà les trois quarts du budget, l’usager ? Dans cette dernière hypothèse, il faudrait une hausse de 20 euros du passe Navigo !

Affaire à suivre…

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Aulnaylibre.com

Anne-Marie Lobbé

Voir les commentaires

Rédigé par Anne-Marie Lobbé

Publié dans #Transports

Publié le 17 Juin 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article et d’une vidéo du journal Le Parisien évoquant l’interpellation violente d’une femme enceinte en gare d’Aulnay-sous-Bois. Nous prévenons que les images peuvent heurter la sensibilité de nos lectrices et lecteurs.

Vidéo. Enquête ouverte après l’interpellation violente d’une femme enceinte en gare d'Aulnay-sous-Bois

La vidéo particulièrement violente d'une femme interpellée par trois agents de la Sûreté ferroviaire, en gare d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), circule largement sur les réseaux sociaux depuis hier soir. On y voit une voyageuse projetée à terre par la sécurité de la SNCF (Suge), plaquée sur le ventre, recevoir un coup au visage. Son mari, qui tente d'intervenir avant d'être maîtrisé, ainsi que la jeune femme elle-même, indiquent aux agents qu'elle est enceinte. Plusieurs usagers tentent d'apaiser les choses, demandant à la fois aux agents et à la jeune femme - qui hurle de faire attention « à son ventre » - de « se calmer ».

Plainte des agents et de la femme interpellée

Selon une source proche de l'enquête, les trois agents de la Suge ont déposé plainte mardi soir pour outrages et rébellion. « La personne interpellée n'avait pas de titre de transport, pas de masque, et a refusé le contrôle », indique la même source, qui précise aussi que celle-ci a « postillonné au visage des agents et tenté de leur porter un coup ». Elle aurait aussi « craché par terre » selon les déclarations des agents.

L'interpellée a aussi déposé plainte, ce mercredi matin, au commissariat de Sevran, pour « violences volontaires aggravées par personne dépositaire de l'autorité publique ». Sur la vidéo, on la voit, à de nombreuses reprises, demander aux agents de ne pas la plaquer sur le ventre, tandis que son mari répète qu'elle attend un bébé. Ce faisant, les agents de la Suge la plaquent au sol pour la menotter, les bras dans le dos.

Des examens pour vérifier « son état déclaré de grossesse »

Dans la foulée de son interpellation, elle a été transportée à l'hôpital pour des examens médicaux, notamment s'agissant de « son état déclaré de grossesse » — qu'une source proche du dossier n'était pas en mesure de confirmer ce matin.

Article complet du journal Le Parisien à lire cliquant : ici

Source article et vidéo : journal Le Parisien

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Transports

Publié le 14 Juin 2020

Le dimanche 14 juin 2020 toute la journée, des travaux de rénovation et de mise aux normes pour la future ligne du CDG Express entraînent une interruption des circulations dans les deux sens de circulation entre Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois.
Un dispositif de bus de substitution sera mis en place au départ de la gare de Stade de France / Saint-Denis (RER D).Pour vous rendre à Stade de France / Saint-Denis, empruntez le RER D depuis la Gare du Nord.
Une ligne directe circulera entre Stade de France/ Saint-Denis et l’aéroport Charles de Gaulle 2.

Aucun RER B entre Aulnay-sous-Bois et Paris Gare du Nord ce 14 juin 2020

A partir de 21h30, les voyageurs souhaitant se rendre dans les gares de La Plaine-Stade de France, La Courneuve-Aubervilliers, Le Bourget, Drancy, Le Blanc-Mesnil, empruntez le RER D depuis la Gare du Nord jusqu’à la gare Stade de France -Saint Denis, puis rejoignez la ligne de bus B2.

Pour plus d’informations cliquez : ici

Source information : https://www.rerb-leblog.fr / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 9 Juin 2020

Allongé sur le toit d'un RER B, puis assis sur le rebord les pieds dans le vide avant de se relever et de remonter toute la rame, en passant d'une voiture à l'autre… Un jeune homme de 18 ans a adopté un comportement aussi insensé qu'inexpliqué, jeudi dernier, à hauteur de la gare de la Plaine-Stade de France, à Saint-Denis.

 
Un homme monte sur le toit d’un RER B à la station stade de France et retarde 194 trains !

Une attitude qui aurait pu se terminer en drame. Malgré une série d'interruptions électriques décidées en urgence, l'improbable voyageur a été blessé et a semble-t-il été électrisé. Il est atteint de brûlures mais «son pronostic vital n'est pas engagé», a indiqué le parquet de Bobigny.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien et Twitter

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 29 Mai 2020

[INFO CIRCULATION] 🚧 Des travaux de rénovation du réseau et de mise aux normes sont prévus ce dimanche 31 mai sur le réseau SNCF. Ces travaux entraîneront une interruption des circulations toute la journée entre Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois sur le RER B et la Ligne K. 🚈

EN SAVOIR PLUS 👉 cliquez : ici

 

Pas de RER B et de ligne K entre Aulnay-sous-Bois et Paris Gare du Nord le 31 mai 2020

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 25 Mai 2020

Valérie Pécresse l’affirme, le port du masque semble être moins bien respecté notamment en dehors des heures de pointe. Sur France 3, la présidente de la Région et d'IDF Mobilité s’en est inquiétée "Si on a vu au démarrage du déconfinement, beaucoup de respect de cette règle du port du masque, on s’aperçoit qu’au fil des jours, le respect s’effiloche, qu’il y a du relâchement". Rappelant que "les masques sont obligatoires dans les transports".

Coronavirus : des capteurs vidéo en gare d’Aulnay-sous-Bois montrent un relâchement dans le port du masque

Valérie Pécresse s’appuie sur deux expérimentations menées à Châtelet-Les Halles (Paris) et dans les gares d'Aulnay-sous-Bois et du Bourget en Seine-Saint-Denis. Des capteurs vidéo y ont été installés et détectent les personnes masquées. "Au début du confinement, 90 % des usagers respectaient l'obligation. Mais une baisse notable a été constatée au cours du pont de l'Ascension où seuls 70% et parfois 50% des usagers dans certaines zones et hors heures de pointe, portaient un masque" nous rapporte une source proche de Valérie Pécresse. Par ailleurs, 15 000 usagers se sont vus refuser l'accès au réseau francilien pour non port du masque, apprend-t-on également.

Article complet de https://france3-regions.francetvinfo.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://france3-regions.francetvinfo.fr / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 23 Mai 2020

La présidente d'Ile-de-France Mobilités Valérie Pécresse s'est indignée du retard pris dans la modernisation de la signalisation des lignes B et D du RER, remise à plus tard par SNCF Réseau au profit, selon elle, du CDG Express vers l'aéroport de Roissy.

La rénovation du RER B ne semble pas prioritaire

Dans un courrier daté du 15 mai consulté, Valérie Pécresse reproche au PDG de SNCF Réseau Luc Lallemand d'avoir « décidé unilatéralement » de suspendre l'appel d'offres pour le nouveau système de signalisation Nexteo, qui doit notamment permettre de faire circuler davantage de trains dans le très encombré tunnel commun aux RER B et D, entre Châtelet-Les Halles et Gare-du-Nord, à Paris.

« Il semblerait que ce projet Nexteo et notamment sa partie nord, ne serait désormais mis en œuvre qu'après la réalisation des travaux du CDG Express. Ce décalage n'est pas admissible », a souligné l'élue (Libres !), qui est également présidente de la région Ile-de-France.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien / Source photo : Aulnaylibre.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 22 Mai 2020

Depuis mercredi matin, vous pouvez effectuer votre demande de remboursements de passe Navigo pour la période d'avril et début mai. Pas de panique si vous ne parvenez pas à accéder à la plateforme, vous aurez un peu de temps devant vous. Le site enregistre les réclamations jusqu'au 17 juin inclus.

 
Remboursement du passe Navigo jusqu’au 17 juin 2020

Seuls les 3 millions d'abonnés mensuels et annuels sont concernés par cette mesure exceptionnelle liée à l'épidémie de Covid-19. Les Passes Navigo annuel ou mensuel (zones 1 à 5) bénéficient d'un chèque de 100 euros et les passes Navigo Senior ou Imagine'R, de 50 euros notamment.

Pour faire votre demande de remboursement, rendez-vous sur le site en cliquant : ici

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien

https://www.mondedommagementnavigo.com/

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 19 Mai 2020

Le journal Les Echos a consacré hier un article à Aulnay-sous-Bois. Avec la construction du métro du Grand Paris Express, notre ville va devenir le lieu stratégique des lignes 16 et 17 avec un poste de commandement centralisé, un site de maintenance et de remisage. Voilà un choix qui démontre la belle attractivité retrouvée de la commune depuis l’arrivée du maire Bruno Beschizza en 2014…

Aulnay-sous-Bois centre stratégique des lignes 16 et 17 du métro du Grand Paris

Situé dans la partie nord-ouest de l'ancien site du groupe PSA d'Aulnay-sous-Bois, le futur centre d'exploitation, d'une surface de 20 hectares, sera relié à la ligne 16 par un tunnel d'environ 1,5 kilomètre et à la ligne 17 par un viaduc d'environ 1 kilomètre.

Considéré comme le « centre névralgique » des futures lignes 16 et 17, le site regroupera le poste de commandement centralisé, chargé de récolter en temps réel l'ensemble des données des lignes, de coordonner la circulation des trains, de surveiller et réguler le trafic. Par ailleurs, sur le même terrain, sera situé le site de maintenance et remisage dans lequel les trains seront réceptionnés, révisés, entretenus, réparés et entreposés. La taille des bâtiments pourra atteindre jusqu'à 540 mètres de long et 23 mètres de hauteur.

Enfin, un site de maintenance des infrastructures pour garantir l'état de fonctionnement des équipements du métro (voies, ouvrages d'art, distribution d'énergie, etc.) fait partie du lot.

Article complet du journal Les Echos à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.lesechos.fr / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Transports

Publié le 15 Mai 2020

Elle est de ces travailleuses qui n'avaient d'autre choix que de prendre quotidiennement les transports en commun, en pleine pandémie de Covid-19. « Je n'ai jamais été confinée », résume d'ailleurs Carinne, 44 ans dont dix-huit de RER B.

 
Si j’attrape le Coronavirus ce sera à cause du RER B !

La levée progressive, le 11 mai, des mesures restreignant les déplacements a-t-elle eu une incidence sur ses parcours de cette semaine ? La réponse est oui. La secrétaire médicale qui habite à Sevran a voyagé ces derniers jours dans des rames surchargées, faute de trains suffisants en heure de pointe.

a station de départ, Sevran-Livry est située sur la branche Mitry/Claye, juste après la fourche d'Aulnay. « C'est une gare de campagne, avec sa grosse horloge » décrit Carinne. Sur la façade, s'affiche l'inscription désuète et nostalgique « Chemins de fer ».

Voyage à bord de SOLO...

Chaque matin, Carinne s'installe à bord de SOLO. C'est le nom de son RER et il sonne comme une blague sur cette ligne toujours bondée.

Du bout du 93 au cœur de la Ville lumière, de Sevran-Livry à Saint-Michel-Notre-Dame, le trajet de la secrétaire médicale qui débute à 6h42, comporte neuf stations et dure vingt-huit minutes… dans un monde parfait qui n'existe évidemment pas. Carinne nous raconte sa semaine de tous les dangers sur la pire ligne d'Ile-de-France.

Lundi 11 mai. « Tous les sièges condamnés finissent occupés »

Fermée pendant tout le confinement, la gare de Sevran-Livry était devenue fantomatique, « livrée à elle-même », rapporte Carinne. Le 11 mai, la voyageuse imaginait la réouverture de la station comme un retour à la vie, à la fois bien encadré et rassurant. « Mais je n'ai vu ni marquages au sol pour le respect de la distanciation sociale, ni distribution de masques ni contrôles pour s'assurer que les usagers étaient protégés et avaient une attestation de leur employeur. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Aulnaylibre.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 12 Mai 2020

Malgré divers aménagements de distanciation opérés par les compagnies de transport public, il semble que le flux des voyageurs soit trop important pour laisser un espace de sécurité suffisant entre eux.

En théorie, 1 mètre entre chacun devrait être la norme à respecter. Dans ces conditions, et malgré l’usage des masques rendu obligatoire, le RER B bondé peut-il générer une autre vague de Coronavirus ?

Il faudra sans doute laisser passer une quinzaine de jours pour savoir si les cas positifs de Covid-19 repartent à la hausse en Ile-de-France. En attendant, la vidéo ci-dessous est affligeante et de fait peut rassurante...

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Transports

Publié le 11 Mai 2020

Le déconfinement a bel et bien débuté aujourd’hui dans notre ville. Ce processus a sonné le retour d’une circulation plus importante et avec elle évidemment la possibilité d’accidents de la route.

Ici deux voitures se sont cartonnées au rond-point des rues Maximilien Robespierre et Jacques Duclos. On a bien du mal à comprendre comment un tel choc a pu se produire dans un endroit où la visibilité est bonne, mais l’être humain a souvent l’art et la manière de réaliser l’impossible.

Deux voitures se cartonnent au rond-point des rues Robespierre et Duclos à Aulnay-sous-Bois

Quoi qu’il en soit, il n’y a visiblement que des dégâts matériels. Cet accident a néanmoins généré des ralentissements puisque ce carrefour relie différents quartiers de la commune.

Alors, malgré la fin du confinement, restons prudents sur la route…

Robert Ferrand

Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Transports