logement

Publié le 13 Mai 2022

Les prix de l’immobilier continuent d’augmenter en Seine-Saint-Denis. Aulnay-sous-Bois n’échappe pas à ce phénomène. En effet, l’esprit village de notre commune séduit et attire.

Ainsi, pour un appartement le prix moyen du m² est de 3 535 euros soit une progression de 0,4 % sur les trois derniers mois. Elle est de plus 4,6 % sur un an.

Concernant les maisons, il faut compter 3 105 euros du m² soit une progression de 0,5 % sur les trois derniers mois. Elle est de plus 2,5 % sur un an.

Rappelons que la bonne tenue du marché immobilier a permis à la ville d’engranger près 2,7 millions d’euros de droits de mutation en 2021 contre seulement 2,1 millions d’euros en 2017…

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 7 Mai 2022

Sous le double effet du Grand Paris Express et de l’accueil des jeux olympiques et paralympiques en 2024, les prix de l’immobilier s’envolent au Bourget, La Courneuve et Saint-Denis.

Ainsi, le département de la Seine-Saint-Denis devrait être l’hôte privilégié des épreuves d’athlétisme, de natation, sans oublier le village olympique. Conséquence, les taux de rentabilité explosent : 6,7 % à La Courneuve, 6,5 % au Bourget ou encore 5,4 % à Saint-Denis, ville où les prix de l’immobilier ont augmenté de 25,5 % en seulement 5 ans.

Bref, c’est vraiment le moment d’investir…

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Les prix de l’immobilier s’envolent au Bourget, La Courneuve et Saint-Denis

Source photo d’illustration : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 8 Avril 2022

Même s’il progresse moins vite que celui des appartements, le prix des maisons a augmenté de 2 % en un an à Aulnay-sous-Bois. Il faut dire que l’esprit village de la commune située à seulement quelques kilomètres de Paris intrigue et attire.

Le prix moyen du m² pour une maison dans notre ville est fixé aux alentours de 3 076 euros.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Le prix des maisons a augmenté de 2 % en un an à Aulnay-sous-Bois

Source photo d’illustration : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 8 Avril 2022

Alors que les prix de l’immobilier continuent de baisser à Paris, c’est l’inverse qui se produit dans la grande couronne en Ile-de-France.

Aulnay-sous-Bois n’échappe pas au phénomène puisque le prix des appartements a progressé de 5,8 % depuis un an. En moyenne, il faut compter 3 538 euros du mètre carré dans notre commune au 1er avril 2022.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 12 Mars 2022

64 % des 734 000 étudiants franciliens résident chez leurs parents ou un autre membre de la famille, contre la moitié dans le reste de la France, selon une étude de l’Institut Paris Région. Il faut dire que le loyer mensuel à Paris est de 800 euros contre 552 euros au niveau national. Du coup, les étudiants se trouvent en concurrence sur le marché immobilier parisien avec les jeunes actifs qui cherchent eux aussi de petits logements locatifs.

Colocation intergénérationnelle, bénévolat, foyers de jeunes travailleurs, alors que le nombre de places en résidences étudiantes est insuffisant, d’autres solutions existent. Néanmoins l’offre de logements étudiants reste sous-dimensionnée en Ile-de-France. Par conséquent, les étudiants qui habitent encore chez leurs parents subissent des temps de transports allongés.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Les deux tiers des étudiants habitent encore chez papa maman en Ile-de-France

Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 1 Mars 2022

96 jours c’est le temps moyen que met un appartement à se vendre à Aulnay-sous-Bois, soit environ trois mois.

Trois mois en moyenne pour vendre son appartement à Aulnay-sous-Bois

C’est un délai qui parait relativement court et tend à prouver la bonne santé de l’immobilier de notre ville. Il est vrai qu’elle attire désormais de plus en plus de monde et en premier lieu des Parisiens.

Aulnay-sous-Bois ville à l’esprit village à 20 minutes de la capitale intrigue et donne envie d'investir et de s'installer…

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 1 Mars 2022

Le site Actu.fr dresse ci-dessous la liste des prix de l’immobilier près d’une station de métro en Seine-Saint-Denis :

  • ligne 3 : le terminus Galliéni, à Bagnolet, est à 6 494 euros par m² ;
  • ligne 5 : le terminus Pablo Picasso, à Bobigny, est à 3 177 euros par m² ;
  • ligne 7 : le terminus 8 Mai 1945, à La Courneuve, est à 3 256 euros par m² ;
  • ligne 9 : le terminus Mairie de Montreuil est à 7 207 euros par m² ;
  • ligne 11 : le terminus Mairie des Lilas est à 7 007 euros par m² ;
  • ligne 12 : le terminus Front populaire, à Aubervilliers, est à 4 834 euros du m² ;
  • ligne 13 : le terminus Saint-Denis-Université est à 3 019 euros du m² ;
  • ligne 14 : le terminus Mairie de Saint-Ouen est à 6 853 euros du m².

Article complet de Actu.fr à lire en cliquant : ici

Où acheter près d’une station de métro en Seine-Saint-Denis ?

Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 8 Février 2022

Si certains se plaignent parfois des prix de l’immobilier à Aulnay-sous-Bois, notre ville est encore bien loin de ce qui se pratique ailleurs, en général en Ile-de-France et en particulier en Seine-Saint-Denis.

Ainsi, Montreuil et Saint-Denis figurent dans le top 10 des communes les plus chères de France en matière d’immobilier.

Paris arrive en tête avec un prix au mètre carré de 11 591 euros, Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) est seconde avec 9 524 euros du mètre carré. Montreuil complète le podium avec 6 721 euros du mètre carré. Saint-Denis, où le mètre carré se vend pour 4 244 euros, arrive à la dixième place au classement national.

Dans ces conditions, n’hésitez pas à venir à Aulnay-sous-Bois, une ville à l’esprit village où il fait bon vivre. Vous y découvrirez la magie du ternaire : le bien, le bon et le beau.

Article complet de Actu.fr à lire en cliquant : ici

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 5 Février 2022

La résidence Villa Levanto vous ouvre ses portes au sud d'Aulnay-sous-Bois, proche de la place de la gare : un secteur, à la fois paisible et vivant, conjuguant facilités citadines et simplicité de déplacement. Les commerces et services, dont la halle du marché de la gare, sont à deux pas. Les transports en commun à distance piétonne de la résidence : bus, RER B, transilien K et tramway T4.

Découvrez la résidence Villa Levanto à Aulnay-sous-Bois

La résidence Villa Levanto est mise en valeur par une écriture néoclassique très qualitative, signée par l'agence d'architecture Bouvier et Associés, ainsi que par une pierre de taille massive. Comprenant un commerce au rez-de-chaussée, ce programme RT 2012 -10 % accueille des appartements neufs du studio au 5 pièces familial, dont certains avec double ou triple orientation. Ils sont prolongés, pour la quasi-totalité, par un balcon ou une terrasse. Leurs intérieurs jouissent de prestations soignées. Cette résidence neuve ajoute à ses attraits un jardin paysager de contemplation, en coeur d'îlot. Parking de stationnement en sous-sol.

La résidence Villa Levanto est située rue du Docteur Roux à Aulnay-sous-Bois. Le T1 est à partir de 176 000 euros, le T2 à partir de 198 000 euros, le T3 à partir de 264 000 euros, le T4 à partir de 376 000 euros et le T5 à partir de 464 000 euros.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 27 Janvier 2022

Le site https://www.meilleursagents.com/ s’est intéressé au prix de l’immobilier à Aulnay-sous-Bois. Selon leur étude, pour un appartement le prix moyen du m2 se situe en moyenne à 3 468 euros avec des écarts importants allant de 1 706 euros à 5 341 euros.

Pour une maison le prix moyen du m² est de 3 041 euros avec une amplitude allant de 1 911 euros à 4 745 euros.

La carte de la ville est particulièrement instructive puisqu’elle indique que c’est dans l’hypercentre situé près de la ligne du RER B que les prix sont les plus élevés. Plus on s’en éloigne, plus les prix chutent…

Les prix de l’immobilier à Aulnay-sous-Bois plus élevés près de la gare du RER B

Source information et carte : https://www.meilleursagents.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 25 Janvier 2022

Appartements neufs du studio au 4 pièces disposent d'un vaste séjour avec cuisine ouverte, de chambre(s) confortable(s) et d'une salle de bain déjà équipée - Tous prolongés d'un espace extérieur : jardin privatif intimiste, balcon ou grande terrasse en attique pour profiter d'instants de détente ensoleillés - Résidence entourée d'espaces verts, agrémentée de cheminements piétonniers largement arborés.

 Découvrez la résidence Novelia à Aulnay-sous-Bois

À proximité de Paris, Aulnay-sous-Bois est en plein essor - Sa situation, entre la capitale, l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, son pôle d'activités et son bassin d'emploi, a déjà séduit plus de 3000 entreprises - Nombreux parcs, dont le parc départemental du Sausset ou encore les bords du Canal de l'Ourcq et ses équipements sportifs ou de loisirs de qualité - Dans cet environnement en pleine mutation, à seulement 12 minutes­ à pied de la future gare de la ligne 16 du Grand Paris Express. ­Temps donnés à titre indicatif - TVA à taux réduit, sous conditions d'éligibilité : résidence principale de l'acquéreur - plafonds de ressources du réservataire à respecter.

La résidence Novelia est située rue Alessandro Botticelli à Aulnay-sous-Bois. Le T2 est à partir de 179 350 euros, le T3 est à partir de 219 792 euros et le T4 à partir de 259 354 euros. Contact au 01 70 82 21 56. Livraison : 2 ème trimestre 2024

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 22 Janvier 2022

De style architectural néoclassique, Villa Trevi 2 est une résidence de très belle facture proposant des appartements neufs du studio au 4 pièces duplex d'exception. Rue d'Alsace, l'écriture conjugue pierre de taille massive et bardage en acier aspect zinc très contemporain dans les derniers niveaux. Avenue Louis-Barrault, la seconde résidence séduit par ses mêmes tonalités et matériaux qualitatifs, ainsi que par ses proportions plus domestiques, inspirées de l'habitat individuel.

Leurs façades rythmées révèlent de superbes verrières esprit atelier d'artiste préfigurant des intérieurs baignés de lumière. Bénéficiant de prestations haut de gamme, ces logements neufs s'ouvrent sur un voire deux prolongements extérieurs : jardin individuel, loggia, balcon, terrasse. Parking privé sécurisé en sous-sol.

La résidence Villa Trevi 2 est située aux 4 - 6 rue d’Alsace à Aulnay-sous-Bois. Le T1 est à 152 000 euros, le T2 à 208 000 euros, le T3 à 275 000 euros et le T4 à 458 000 euros avec ascenseur, interphone et digicode.

Découvrez la résidence Villa Trevi 2 à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 20 Janvier 2022

Située 40 rue Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois, la résidence Cours Boileau offre une proximité immédiate avec le centre-ville et ses nombreux commerces.

D’une architecture Haussmannienne, cette résidence s’inscrit parfaitement dans l’ambiance pavillonnaire de ce quartier paisible.  Elle est en outre située à 400 mètres environ de la gare RER B.

Alors, envie de s’installer ou d’investir dans notre commune ? Le T5 d’une surface de 102 m² avec balcon, terrasse, jardin et cave est proposé à 465 900 euros

Découvrez la résidence Cours Boileau à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 19 Janvier 2022

La résidence Les jardins d’Aunais située 76 rue des Arts à Aulnay-sous-Bois vous propose un choix d’appartements lumineux, traversants et sans vis-à-vis à proximité des commerces et des écoles. Du T2 à partir de 226 000 euros, du T3 à partir de 268 000 euros, au T4 à partir de 335 000 euros, saisissez l’opportunité de vivre au sein d’une commune dynamique et accessible facilement par les transports en commun ou en voiture.

Devenez propriétaire dans la résidence les jardins d’Aunais à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 18 Janvier 2022

La résidence Tour Eiffel située 9 rue Marcel Sembat à Aulnay-sous-Bois propose des appartements du studio au trois pièces. Située à 300 mètres de la gare, elle offre une qualité de vie exceptionnelle au centre-ville, proche de toutes commodités et du célère marché du boulevard de Strasbourg.

Ces constructions sont conçues avec des matériaux de qualité répondant aux meilleures normes énergétiques (RT 2012). Le T1 de 32 mètres carrés est proposé à 165 000 euros, le T2 à partir de 210 000 euros et le T3 à partir de 285 000 euros.

Devenez propriétaire dans la résidence Tour Eiffel à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 17 Janvier 2022

Aulnay-sous-Bois est une grande ville de 16 km carrés. Elle a conservé ses racines villageoises et ouvrières. Peuplée d’environ 87 000 habitants, notre commune continue de se densifier mais elle reste à taille humaine.

Aulnay-sous-Bois, une ville à taille humaine près de Paris qui séduit !

Notre commune fait partie des villes les moins chères aux portes de Paris. Le prix au mètre carré séduit. Bref, tout le monde veut habiter à Aulnay-sous-Bois !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 16 Janvier 2022

La résidence Tournadour est idéalement située dans le quartier du Boulevard de Strasbourg au 41 route de Bondy, secteur plébiscité d’Aulnay Sous-Bois. Située à moins de 5 minutes à pied de la gare RER B, du Tram et de la gare routière vous pourrez vous rendre au centre de Paris ou à l'aéroport Charles de Gaulle en moins de 30 minutes.

Cette résidence d’une architecture moderne, harmonieuse et raffinée est parfaitement intégrée dans l’environnement du quartier.

L’échelle de prix est la suivante : de 150 000 à 215 000 euros pour un studio, de 214 998 à 260 000 euros pour un 2 pièces, de 260 000 à 380 000 euros pour un 3 pièces, de 475 000 à 480 000 euros pour un 4 pièces.

Pour plus d’informations cliquez : ici

Devenez propriétaire dans la résidence Tournadour à Aulnay-sous-Bois

Source : https://www.residence-tournadour.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 15 Janvier 2022

Après les maisons, c’est désormais au tour des appartements de voir leur prix augmenter. La progression est de plus 7 % en un an. A Aulnay-sous-Bois, le dynamisme du marché de l’immobilier démontre l’attractivité retrouvée de notre ville.

Aulnay-sous-Bois prend de la valeur !

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 6 Janvier 2022

Epuisée par plus de 20 ans de socialisme la ville lumière s’enfonce un peu plus chaque jour dans l’obscurité. Insécurité, saleté, endettement qui s’envole, stationnement et circulation difficiles, prix de l’immobilier, les raisons ne manquent pas pour quitter la capitale. Ainsi, les cadres déménagent de Paris et s’installent en Seine-Saint-Denis…

Article complet d’Actu.fr à lire en cliquant : ici

Quand Paris se vide au profit de la Seine-Saint-Denis

Source article : Actu.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 5 Novembre 2021

 Propriétaires margoulins », « habitats indignes », « taxe sur le logement vacant insuffisante », « stop au Pinel vide », « fraude à la fiscalité »… Les chiffres des logements inoccupés que le Parisien-Aujourd’hui en France publie sont vertigineux en Île-de-France et dans l’Oise. La grogne des maires confrontés au phénomène, elle, est grandissante. Le dossier pourrait bien devenir un sujet chaud de l’élection présidentielle de 2022, alors qu’il devient urgent de remettre des biens sur le marché pour répondre à la crise du logement.

Avant de forcer les maires à construire, l’Etat doit-il réquisitionner ou racheter les logements vacants en Ile-de-France ?

Premier à aborder la thématique, le candidat ex-PS à l’Élysée Arnaud Montebourg a plaidé pour que l’État rachète « le million » de logements vacants dans les campagnes afin de les réattribuer à des familles souhaitant accéder à la propriété. Si l’affaire est sensible depuis longtemps partout en France, où 3 millions de logements sont inoccupés, elle l’est surtout autour de la capitale, là ou trouver un toit est un parcours du combattant.

Bien sûr, les situations diffèrent, entre la vacance dite frictionnelle, de plus ou moins longue durée, contrairement à la vacance structurelle, de très longue durée (comptez plus de deux ans). Selon les dernières données publiées par les services de l’État, qui comprennent la vacance toutes durées confondues, il y a en Île-de-France et dans l’Oise 401 000 logements vacants.

Autre problématique : le nombre de ces biens inoccupés croît depuis dix ans, selon l’Insee. À Paris, la quantité de logements vides a augmenté (+ 7 000 en dix ans, sur 1,1 million de logements dans le parc privé) pour un total de 108 532 appartements libres de tout occupant, selon les dernières estimations. Dans le reste de la région, elle n’a cessé de progresser, et de façon plus soutenue en grande couronne (+ 42 %) qu’en petite couronne (+ 18 %), laissant entrevoir des inégalités de territoire, avec une vacance plus importante dans les départements les plus ruraux.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et carte : journal Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 9 Octobre 2021

L’Île-de-France a de plus en plus de logements vacants. Selon une étude publiée jeudi 7 octobre 2021 par l’Insee, le nombre de logements vacants a augmenté en moyenne de 2,7% par an en Île-de-France ces dernières années. En 2018, ils représentaient 6,5% du parc total de logements. Et la Seine-Saint-Denis est aussi concernée par la problématique. 

Peu de logements vides à Aulnay-sous-Bois et sur le territoire de Paris Terres d’Envol

C’est finalement au nord du département, sur le territoire de Paris Terre d’Envol, que l’on retrouve le moins de logements innocupés. Dans cette vaste zone, 5,3% des logements y sont vacants. En petite couronne, ce sont généralement les petits appartements construits avant 1946 qui sont les plus concernés par la vacance. 

Article complet de Actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : Actu.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 17 Mai 2021

Cela fait vingt-cinq ans que Fabrice Zelinsky est agent immobilier à Aulnay-sous-Bois et il n’a jamais vu ça : « Avant le Covid, on avait un portefeuille de 70 biens. Actuellement, je n’en ai que 11. Ça montre bien la tension qu’il y a », lâche le responsable de l’Immobilière du Centre. Cette ville de Seine-Saint-Denis a toujours connu un marché dynamique, mais la crise sanitaire a accentué l’attrait de la commune grâce à ses prix abordables et sa proximité avec Paris (30 minutes en voiture, 20 en RER B à partir de la gare).

« Les biens se vendent comme des petits pains. Ce qui se vendait en trois mois l’est en trois jours, voire en une journée », reprend le professionnel. Autre constat partagé par plusieurs agents sur le terrain : les prix ont augmenté de presque 10 % en un an ! Un constat bien loin des + 0,9 % annuels affichés par la plate-forme d’estimation immobilière Meilleurs Agents. Selon elle, le prix moyen des appartements (3218 euros le mètre carré, entre 1601 euros et 4988 euros en fonction des quartiers) est plus élevé que celui des maisons (2948 euros le mètre carré, de 1847 euros à 4604 euros).

Immobilier : tout le monde veut habiter à Aulnay-sous-Bois !

«Il y a plus de maisons que d’appartements»

Une originalité due au fort tissu pavillonnaire de la ville (42 % de maisons, l’un des taux les plus importants de petite couronne) : « Il y a plus de maisons que d’appartements donc quand les gens veulent un appartement, c’est plus cher », confirme Olivier May, directeur de l’Agence centrale May, présente sur la commune depuis 73 ans.

La différence s’explique également par la bonne rentabilité locative des petites surfaces (F1, F2) : « On a pas mal d’investisseurs intéressés car avec le RER qui amène à Paris en 15/20 minutes, les loyers sont chers », précise Fabrice Zelinsky. Ce dernier a ainsi vendu un 20 mètres carrés à 95000 euros, soit 4750 euros le mètre carré ! Son collègue cite, lui, l’exemple d’un studio de 34 mètres carrés vendu 156 500 euros dans le quartier Anatole-France, situé au nord de la gare.

Géographiquement, les prix les plus élevés se retrouvent au sud, dans les quartiers situés autour de la gare RER. « Le centre-ville s’est un peu gentrifié avec l’arrivée de nouveaux commerces boulevard de Strasbourg. Ceux qui arrivent à Aulnay avec l’image des cités chaudes et des faits divers voient aussi une autre image de la ville avec un centre agréable », estime Fabrice Zelinsky.

 
Immobilier : tout le monde veut habiter à Aulnay-sous-Bois !

Un marché de report pour les Parisiens

Si la clientèle locale forme le gros des acheteurs, Aulnay est clairement, et encore plus depuis la crise sanitaire, un marché de report pour les Parisiens et les habitants des villes touchant la capitale comme Pantin, Montreuil, Le Pré-Saint-Gervais… « Tous veulent une maison pas trop chère. En janvier, j’en ai vendu une 335 000 euros à des gens du XVIIIe arrondissement. Elle faisait 110 mètres carrés avec 300 mètres carrés de terrain dans le quartier Anatole-France. C’est parti en une semaine, sans négociation », lâche l’expert.

Les établissements scolaires privés, comme l’Espérance, situé dans le même secteur, ou le Protectorat Saint-Joseph, situé plus au nord, joue également sur l’attractivité du quartier où ils sont situés. Plus nombreux qu’avant, les Parisiens sont-ils pour autant « responsables » de l’augmentation des prix ? « Non, rétorque le patron d’agence. Ce ne sont pas les seuls qui achètent. Il y a juste plus de demande qu’avant. » Le tissu pavillonnaire étant riche, les maisons partent bien où qu’elles soient comme ce bien de 70 mètres carrés avec 387 mètres carrés de terrain situé près du canal de l’Ourcq vendu 340 000 euros.

Les prix les plus bas se trouvent dans les quartiers nord, plus éloignés de la gare et où se trouvent les cités regroupant des logements sociaux. Sur la carte de Meilleurs Agents, une zone rouge (prix supérieurs à 3250 euros le mètre carré) sort du lot. D’après les agents, elle correspond à la vente d’appartements de programmes neufs construits vers 2015. « J’ai vendu deux appartements à plus de 3000 euros du mètre carré. Les immeubles sont récents et pas loin de la future gare du Grand Paris Express », reprend Fabrice Zelinsky. Celle-ci permettra en 2025, grâce à la ligne 16, de rejoindre La Défense en vingt-cinq minutes, contre cinquante-cinq actuellement. 370 logements neufs y sont prévus ainsi que des commerces, une crèche… Mais le professionnel le reconnaît : le secteur n’est pas le plus recherché : « Ça peut le devenir. C’est un pari sur l’avenir », pointe-t-il.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source image 1 : Aulnaylibre.com / Source image 2 : journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 5 Mai 2021

La phase de déclin qui a frappé Aulnay-sous-Bois entre 2008 et 2013, lorsque notre commune était (mal) gérée par la coalition de gauche (PS, PRG, PCF et EELV), semble enfin s’estomper. Depuis 2014, notre ville a en effet retrouvé de l’ambition et une belle attractivité sous l’impulsion du maire Bruno Beschizza.

Signe de ce redressement spectaculaire, la bonne tenue du marché de l’immobilier et des droits de mutation perçus. Ils se chiffraient à 1,7 millions d’euros en 2016. Ils ont été de 2,4 millions d’euros en 2020.

Le journal Le Parisien évoque plus spécifiquement ci-dessous le marché immobilier Aulnaysien, qui, malgré la Covid-19, ne connait pas la crise…  

Immobilier, droits de mutation : Aulnay-sous-Bois toujours plus attractive !

À Aulnay-sous-Bois, un m² à 3 102 euros

Les prix à l'achat ne bougent pas à Aulnay-sous-Bois. Sur douze mois, ils stagnent presque à +0,9%.

Sur les cinq dernières années, les prix pour les appartements anciens augmentent de 6,7%. Résultat, acheter un m² dans la ville (appartements et maisons confondus, dans l'ancien) vous coûtera en moyenne 3 102 euros.

Quelle tendance pour les maisons à Aulnay-sous-Bois ?

« Les critères de recherche ont bien évolué, constate Corinne Joly, présidente de Pap.fr qui scrute mois après mois les évolutions du marché. Avant, les gens regardaient une ville en particulier, mais maintenant ils étudient les opportunités à l’échelle de tout un département ».

À Aulnay-sous-Bois, le prix moyen des maisons se négocie en moyenne à 2 948 euros. Les prix d'un m² d'une maison stagnent presque à +0,7% sur trois mois. Ils augmentent de 0,9% sur les douze derniers mois.

Comparé à il y a trois ans, les prix augmentent de 7,6%. Les prix augmentent de 12,2% sur les cinq dernières années.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : page Facebook de la ville d'Aulnay-sous-Bois 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 31 Mars 2021

C’est une étude de Vousfinancer qui donne ce chiffre. Il faudrait gagner en moyenne 4 300 euros par mois afin de pouvoir acheter un bien de 75 m² en Seine-Saint-Denis.

A titre d’exemple, avec un prêt contracté sur 20 ans, l’étude estime les mensualités à 1 420 euros. Il faudrait donc gagner près de trois fois plus pour qu’une banque vous accorde le crédit.

Le 93 reste ainsi le deuxième département le moins cher d’Ile-de-France après la Seine et Marne. En comparaison, il faut gagner 11 500 euros par mois pour espérer devenir propriétaire d’un bien de 75 m² à Paris.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Il faut gagner 4 300 euros par mois pour acheter un 75 m² en Seine-Saint-Denis

Source information : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 25 Février 2021

Vous pouvez prendre connaissance en cliquant ici d’un article du journal Le Parisien qui passe en revue les prix de l’immobilier le long de la ligne 3 du métro. De Levallois-Perret à la Seine-Saint-Denis, l’ambiance change et une différence de 6 700 euros du mètre carré est constatée entre la station la plus chère et la plus abordable. Un écart raisonnable selon une experte du marché, mais qui met en lumière les disparités criantes entre l’Ouest et l’Est parisien…

De Levallois-Perret à la Seine-Saint-Denis : le grand écart des prix de l’immobilier !

Source information : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement