culture

Publié le 16 Octobre 2021

Si vous aimez la danse classique, venez partager un pas de danse avec les élèves du CRD. Un cours de danse classique en extérieur est organisé pour tous, de 7 à 77 ans.

Au programme : positions et mouvements de base, comme les pliés, demi-pliés et la révérence accompagné au piano en live par Thibault Frasnier.

Samedi 16 octobre à 12h

Sur le parvis du CRD - 12 rue de Sevran

Accès libre - Aucune tenue exigée

Un cours de danse classique devant le conservatoire à Aulnay-sous-Bois

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 15 Octobre 2021

Les lunettes de soleil masquent un regard que seule la pochette de son premier album, sur lequel il apparaît le visage divisé en deux, permet de deviner. Goulag les arbore en toutes circonstances, dans ses clips comme dans les allées du centre commercial O’Parinor, où on le retrouve ce jeudi midi. Le signe d’un besoin de se faire remarquer ? À l’écouter, on parierait sur l’inverse.

À 30 ans, Mohamed Amine Djelabi se décrit volontiers comme un membre de « l’ancienne école » d’un rap français en perpétuelle évolution. Sa deuxième mixtape « Perpette ou les îles 2 », suite d’un opus initial paru en 2018, sort ce vendredi. À la mise en scène de ses faits et gestes sur Snapchat ou Instagram, Goulag préfère la discrétion et le travail.

Zoom sur Goulag rappeur de la cité de l’Europe à Aulnay-sous-Bois

« Les réseaux sociaux, ce n’est pas trop mon truc, lâche-t-il, attablé devant son café. Mes codes ne sont pas ceux de la nouvelle génération. » Son rap « trash » en témoigne. Parrainé par Sefyu, issu tout comme lui de la cité de l’Europe à Aulnay-sous-Bois, le trentenaire natif de Villepinte livre à son public un univers sombre et violent, dans ses paroles comme dans ses clips.

« Le rap, ce n’est pas pour enjailler (divertir) ou pour faire danser les gens, estime-t-il. De nos jours, ça dénonce moins. Il y a moins de messages dans les textes. » Influencé par la drill, un sous-genre du rap né à Chicago (États-Unis) il y a une dizaine d’années et popularisé en Europe par une scène anglaise qui en a revisité les codes, Goulag raconte « ce que je vois, ce que je suis ».

«Ce n’est pas parce qu’on vient du 93 qu’on ne peut pas parler avec des mecs de Paris ou d’ailleurs»

« Je parle de tout et de rien, des bons souvenirs comme des regrets », ajoute l’intéressé, qui reconnaît quelques « bêtises » de jeunesse liées à « l’économie parallèle » (la drogue). « J’ai grandi à Aulnay-sous-Bois, une ville compliquée où plein de faits divers ont eu lieu depuis que je suis là, rappelle-t-il. Les gens, qui rappent sur de la drill, viennent de la rue. C’est ce qui m’a déterminé à continuer dans l’ego-trip sur des prods qui cognent. »

Dans « Perpette ou les îles 2 », le rappeur aulnaysien multiplie les featurings (les collaborations avec un ou plusieurs artistes invités sur un titre) avec ses homologues d’autres villes de France : le Lyonnais Ashe22, le Lillois Osirus Jack, le Parisien Guy2Bezbar ou le Marseillais Solda, l’un des membres de la célèbre « Bande organisée », tube sorti à l’été 2020.

« Ce n’est pas parce qu’on vient du 93 qu’on ne peut pas parler avec des mecs de Paris ou d’ailleurs, plaide Goulag. Petit à petit, il y a une ouverture qui se crée entre les différents artistes. Les bonnes connexions se font spontanément. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 10 Octobre 2021

Quand Didier Grojsman l’a invitée à assister à une représentation du Créa, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Natalie Dessay se souvient s’y être rendue « à reculons ». « Quand on met les pratiques amatrices au niveau des professionnelles, ça m’énerve », lâche sans ambages la cantatrice lyonnaise. Le spectacle qu’elle a découvert ce jour-là l’a « complètement retournée ». « J’ai été bluffée par le travail et l’exigence, confie la soprano, qui acceptera, en 2007, de devenir la marraine de ce centre de création pas comme les autres. Didier est la preuve qu’une pratique amatrice peut être de haut niveau. »

Au revoir et merci Didier Grojsman, chef du chœur d’enfants du Créa à Aulnay-sous-Bois

À 64 ans, cet ancien conseiller pédagogique en éducation musicale a passé plus de la moitié de sa vie à la tête de l’école de chant pour enfants du Créa, qu’il a fondée en 1987. Cette structure unique en France, portée par une équipe de professionnels, mêle pédagogie, formation et création. Elle permet à n’importe quel élève d’intégrer un chœur ou de pratiquer les arts de la scène, sans passer par une audition et son lot de stress.

« Nous ne rentrons dans une aucune case »

« Nous ne sommes ni un conservatoire ni une maîtrise, précise Didier Grojsman. Nous ne rentrons dans une aucune case. » Cet infatigable défenseur d’une éducation populaire et artistique, dont Natalie Dessay salue « l’énergie extraordinaire », vient de tourner une page de sa riche existence en cédant, le 3 octobre, à Aurélie Reybier, sa place de chef du chœur de scène, l’ensemble composé d’adolescents de 12 à 17 ans.

Après son ultime prestation, le sexagénaire a troqué l’Île-de-France pour sa Bourgogne d’adoption. Mais ne lui parlez pas de retraite. « Je ne suis pas mort, répond-il dans un sourire. Désormais, je vais partir à travers la France pour transmettre ma démarche aux enseignants et aux enfants qui le demandent. Quand on parle d’éducation artistique, le Créa est devenu une référence dans tout le pays. C’est une deuxième vie de transmission qui commence pour moi. Mais l’âme du Créa que je représente ne va pas s’évaporer du jour au lendemain. La philosophie que j’ai portée durant plus de trente ans perdurera. »

Cette philosophie découle de convictions que Didier Grojsman n’aura jamais cessé de promouvoir. Selon lui, la pratique du chant, l’ouverture d’esprit et le brassage des populations forment des « citoyens accomplis ». Le Créa est né de l’obstination de celui qui, dans les années 1980, parcourait les écoles du nord-est de la Seine-Saint-Denis pour mener des actions et développer des projets en lien avec la musique.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Créa / J-P Millet

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 29 Septembre 2021

Découvrez la célèbre oeuvre Le joueur de flûte de Hamelin adaptée par le CREA d'Aulnay-sous-Bois , le vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 octobre au Jacques Prévert - Théâtre et cinéma

Pour en savoir plus cliquez : ici

Nouveau spectacle du Créa à Aulnay-sous-Bois : le joueur de flûte de Hamelin

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 11 Juin 2021

Maëva est une chanteuse qui a fortement impressionné le jury de l’émission musicale Nouvelle Star en 2015. Force est de constater qu’elle n’a pas perdu sa voix depuis.

Ainsi, ce mercredi 9 juin 2021, elle a assuré un show splendide, synonyme du retour des concerts en plein air à Aulnay-sous-Bois.

La foule était visiblement ravie d’écouter à nouveau de la musique live en occupant les terrasses des restaurants autour de la place du général Leclerc.

Dans la vidéo ci-dessous, vous reconnaitrez aisément un des standards mondiaux de la pop, repris avec panache par Maëva et son groupe.

Source vidéo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 9 Juin 2021

Un concert exceptionnel se tiendra sur la place du Général Leclerc le mercredi 9 juin à 20h30.

Pour ce premier concert de plein air de la saison estivale, la show girl Maëva reprendra les plus grands succès pop et de variété internationale.

Profitez de cette première soirée de divertissement, dans le respect des gestes barrières !

Place du Général Leclerc

Mercredi 9 juin de 20h30 à 22h30

Maëva en concert ce soir à Aulnay-sous-Bois

Source information et image : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 10 Avril 2021

Si c’est à Bamako qu’elle naît au printemps 1995, c’est en Seine-Saint-Denis qu’Aya Nakamura grandit. Dans les pages de Vanity Fair, elle évoque une adolescence classique, « école, maison, dodo, natation, copines » passée avec ses quatre frères et sœurs à Aulnay-sous-Bois. Pourtant, elle se sent à part – « J’avais l’impression que personne ne me comprenait, en fait » – et note ses états d’âme dans un journal intime. États d’âme qui deviendront ses premiers textes.

Article complet de https://www.vanityfair.fr à lire en cliquant : ici

Aulnay-sous-Bois : les confidences de la chanteuse au succès planétaire Aya Nakamura

Source article : https://www.vanityfair.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 9 Avril 2021

Depuis plusieurs jours, le célèbre rappeur de Sevran , Kaaris, est hospitalisé. L’homme a posté une photo de lui sur les réseaux sociaux de son lit d’hôpital en indiquant : « La santé, ça n’a pas de prix ».

Sur ce cliché qu’il a posté sur Snapchat jeudi 8 avril 2021, on découvre le rappeur de 41 ans, allongé dans un lit d’hôpital, et sous perfusion, faisant un signe de la main comme pour rassurer sur son état et son moral.

Emotion des fans après l’hospitalisation du rappeur de Sevran Kaaris

L’inquiétude des fans

Cela n’a pas suffi à rassurer ses fans qui depuis l’annonce de son hospitalisation ne cessent de poster des messages de soutien. Beaucoup cherchent aussi à avoir des nouvelles de l’homme qui en temps normal est très actif sur les réseaux.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source information : https://actu.fr / Source photo : Wikipédia

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 8 Avril 2021

Adepte des métaphores et des formules ciselées, Tarik Laghdiri espère « semer des graines dans la tête des habitants » de sa ville, Aulnay-sous-Bois (Seine-et-Marne). Depuis un an et des confinements, dont il a raconté les difficultés à nos lecteurs à travers un journal de bord, ce cinéaste amateur fourmille de projets. Parmi lesquels figure une école de cinéma, dont la concrétisation est attendue cet été.

Steve Tientcheu ouvre une école de cinéma pour les habitants à Aulnay-sous-Bois

La graine a d'abord germé dans l'esprit du comédien Steve Tientcheu, qui s'est notamment distingué dans le rôle du maire dans le film de Ladj Ly « Les Misérables ». Tout comme le réalisateur multirécompensé a fondé l'école Kourtrajmé à Montfermeil, l'acteur aulnaysien de 38 ans souhaite faire du septième art un atout pour sa commune.

« L'idée m'est venue après la montée des marches à Cannes (NDLR : lors du festival en mai 2019, « Les Misérables » a remporté le prix du jury), rembobine Steve Tientcheu. Je me suis dit que c'était le moment de rentrer à la maison et de rendre à ma ville, jeune et dynamique, ce que j'avais appris. »

Premiers recrutements d'ici l'été

Le tandem est complémentaire. L'allure frêle et juvénile de Tarik, 36 ans, contraste avec la carrure et la voix imposantes de son aîné. « Lui apporte sa sagesse et son calme, moi ma mentalité de rhinocéros », résume Steve d'une formule qui claque.

Leur projet — « L'école de cinéma à ciel ouvert » — consiste à créer un parcours de formation professionnalisant, pour initier les habitants du secteur aux métiers du cinéma. Son rythme ne sera pas celui d'une école classique. Chaque session sera centrée « sur un projet artistique et ses besoins », précise Tarik.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 5 Avril 2021

Autant admiré que controversé, Napoléon Bonaparte est un personnage complexe dont la vie oscille entre héroïsme et tragédie, victoire et défaite, avancées modernes et mesures régressives. A l’occasion du bicentenaire de sa mort, La Villette, La Rmn - Grand Palais et RERE / Adonis proposent une exposition spectaculaire, dressant le portrait juste et sans concession d’un personnage fascinant qui a façonné la France d’aujourd’hui. Car, connaître Napoléon, c’est comprendre le monde dans lequel nous vivons. De son ascension au déclin de l’aventure impériale, l’exposition retrace en neuf sections cette période charnière, des moments clés de l’Histoire de France à la vie intime et romanesque de l’empereur. 

Pour plus d’informations sur cet événement cliquez : ici

Spectaculaire exposition Napoléon à la grande Halle de la Villette du 14 avril au 19 septembre 2021

Source information : https://lavillette.com / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 4 Avril 2021

La série médicale sera de retour lundi soir Canal+. Son créateur Thomas Lilti raconte le parallèle fortuit entre l'intrigue et la crise sanitaire.

Hippocrate Saison 2 : quand une série tournée à l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois rejoint la réalité

Un hôpital "en train de couler", des soignants en souffrance... Avec sa trépidante saison 2, Hippocrate, la série très attendue de l'ancien médecin Thomas Lilti résonne plus que jamais avec l'actualité.

Diffusée à partir de lundi sur Canal+, cette deuxième fournée de 8 épisodes de 52 minutes replonge les téléspectateurs dans le quotidien du service de médecine interne de l'hôpital Poincaré et de ses internes Chloé (Louise Bourgoin), Alyson (Alice Belaïdi) et Hugo (Zacharie Chasseriaud).

Article complet de https://www.bfmtv.com à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.bfmtv.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture, #Santé

Publié le 25 Mars 2021

Il y a quelques jours, une classe de CP/CE2 de l'école Nonneville 2 a été accueillie au conservatoire de musique et de danse d’Aulnay-sous-Bois.  

L’éveil musical des élèves assuré par le conservatoire à Aulnay-sous-Bois

Les élèves ont pu découvrir lors de cette visite différents instruments (harpe, basson, piano, violon, clarinette et hautbois), le solfège mais aussi la danse.

L’éveil musical des élèves assuré par le conservatoire à Aulnay-sous-Bois

Source information et images : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 17 Mars 2021

Un hôpital toujours en crise. A partir du lundi 5 avril à 21h, à raison de deux épisodes par soirée, Canal+ diffusera la saison 2 de la série "Hippocrate", créée et réalisée par Thomas Lilti.

Sortie de la saison 2 d’Hippocrate tournée à l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois

Alors que la saison dernière s'ouvrait par la mise en quarantaine des médecins titulaires du service de médecine interne d'un hôpital parisien, cette nouvelle saison verra les jeunes internes être confrontés à une nouvelle situation extrême. Suite à une inondation, le service des urgences va être contraint de se replier en médecine interne.

Article complet de https://www.ozap.com à lire en cliquant : ici

Source information : https://www.ozap.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 12 Mars 2021

Nous ne sommes pas encore le samedi 20 mars 2021, mais c’est déjà le printemps à la librairie Folies d’encre à Aulnay-sous-Bois !

C’est déjà le printemps à la librairie Folies d’encre à Aulnay-sous-Bois !

Vous trouverez en cliquant ici une liste éclectique d’ouvrages de saison savamment sélectionnés par notre libraire local préféré.

Coloriages, jardinage, plantes qui soignent, grains de folie, il y en aura pour tous les goûts !

Source photo : page Facebook de la librairie Folies d’encre, située 41 boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 12 Mars 2021

Native d'Aulnay-sous-Bois, Aurore SPERBER SCHLAG a passé 25 ans de sa vie dans notre charmante ville qui est son point d'ancrage. Elle y revient très régulièrement pour rendre visite à son frère qui y habite toujours, sans compter ses amis d'enfance qui font toujours partie de son entourage proche.

Il y a 17 ans, elle a commencé à travailler sur son premier ouvrage qu’elle vient de concrétiser.

Son livre de croissance et développement personnel intitulé "Aux couleurs de ma vie" retrace son parcours de vie, ses souffrances, les épreuves par lesquelles elle est passée mais aussi comment elle en est sortie.

Aulnay-sous-Bois : découvrez Aux couleurs de ma vie, le livre d’Aurore Sperber Schlag

Tout a commencé ici... A Aulnay-sous-Bois, au 18, rue de la Fraternité. Notre commune a été pour Aurore SPERBER SCHLAG une vraie source d'inspiration dans l'avancement de son projet.

Aujourd'hui, elle est auteure et sophrologue.

La sophrologie s’est présentée à elle comme une évidence. Une relation d’aide et d’accompagnement qui se conjuguent naturellement avec sa personnalité et ses qualités humaines. Ce métier porteur de sens tourné vers l’autre allant vers le mieux-être au quotidien.

Vous trouverez ci-dessous quelques lignes d’Aurore SPERBER SCHLAG à propos de son ouvrage, joliment intitulé AUX COULEURS DE MA VIE. Nul doute qu’elles vous donneront envie de le lire.

Si vous souhaitez commander ce livre vous pouvez soit contacter l'auteure directement par mail à l'adresse suivante : ora.schlag@gmail.com 

ou bien remplir la fiche contact de son site web www.auxcouleursdemavie.com accessible en cliquant : ici 

Aulnay-sous-Bois : découvrez Aux couleurs de ma vie, le livre d’Aurore Sperber Schlag

AUX COULEURS DE MA VIE

Mon livre parle des couleurs de la vie qui sont ma source d’inspiration. Elles reflètent qui nous sommes chaque jour ou à chaque époque de notre vie. Les couleurs soulagent et influencent notre comportement.

 Elles sont le fil rouge de cet ouvrage. Ma vie prend sens au fur et à mesure, me découvrant petit à petit par les épreuves que j’ai dû affronter et surmonter, seule, depuis mon enfance. 

Osez avouer l’inavouable pour casser la chaîne infernale des secrets de famille. 

 Malgré tous les obstacles, l’horizon se dégage, le ciel s’éclaircit parce j’ai décidé de choisir MA VIE. On ne réécrit pas le passé, on doit apprendre à vivre avec. Mais en se concentrant sur le présent, on peut modeler le futur.

 Brisez les silences, libérez-vous de ce poids sur vos épaules qui ne vous appartient pas et dont vous n’êtes souvent pas responsable…

 Au fil de ces pages, vous découvrirez comment trouver les clés pour sortir de ce cercle vicieux et décider d’être heureux.

 Encouragée par mon expérience de vie, je suis devenue sophrologue et intervenante pédagogique. J’accompagne chacun vers l’autonomie et l’aide à renforcer ses attitudes et valeurs positives au quotidien.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé, #Culture

Publié le 6 Mars 2021

Rayen Hediji, jeune réalisateur Aulnaysien, a tourné un court-métrage pour la 11ème édition du Nikon Film Festival. Il aspire, et c’est le souhait légitime de tout artiste, à le partager avec le plus grand nombre.

Vous pouvez accéder à la page dédiée de ce film et en voir la bande annonce en cliquant : ici

Aulnay-sous-Bois : Rayen Hediji présente son film Double jeu

Source photo : https://www.festivalnikon.fr/video/2020/928

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 23 Février 2021

La semaine passée, l’artiste Pablo Grand Mourcel était en résidence à l’école d’art Claude Monet à Aulnay-sous-Bois.

La céramique à l’honneur avec Pablo Grand Mourcel et l’école d’art Claude Monet à Aulnay-sous-Bois

Il a réalisé des pièces en céramique qui seront présentées lors de son exposition « Palais Lauréat » à l’Espace Gainville en mars-avril 2021, sous réserve de la situation sanitaire.

La céramique à l’honneur avec Pablo Grand Mourcel et l’école d’art Claude Monet à Aulnay-sous-Bois

Photos : Gaël Moreaux

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 19 Février 2021

D'un pas plus doux que celui de ses glorieux aînés, Benab creuse un sillon ouvert par Kaaris il y a dix ans et dont Maes ou Kalash Criminel ont depuis prolongé le tracé. À 26 ans, Youness Benabdelouahed est la nouvelle pépite du rap de Sevran. Après avoir accumulé les millions de vues sur YouTube, le jeune artiste à la silhouette longiligne sort ce vendredi un premier album de 13 titres, «Au clair de la rue».

Les premières secondes du morceau éponyme illustrent son style musical, « un rap mélodieux, bénabique », dit l'intéressé. Quelques notes au piano, puis la voix entêtante du rappeur qui chante sa rencontre avec la rue. « J'aime bien mélanger les deux, le classique et le pe-ra », glisse-t-il.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos, #Culture

Publié le 13 Février 2021

Morceau central et pinacle du deuxième volume de LogiqueStarting Block, collaboration entre Limsa d’Aulnay et le Bruxellois Isha, se pare d’un clip en noir et blanc de toute beauté.

 

“Eh, on s'comprend nous, on vient d'la même école”. Lorsque que Limsa inaugure son couplet de Starting Block avec cette punchline, difficile de le contredire tant son alchimie avec Isha semble évidente. Point culminant de son ep Logique, Pt.2Starting Block s’impose déjà comme une pierre angulaire de sa carrière - amorcée il y a des années mais véritablement lancée courant 2020.Sur une production immaculée à la simplicité confondante, les deux rappeurs irradient le temps de deux couplets intimes.

La vidéo accompagnant le morceau paru fin 2020 joue la carte de la littéralité et de la complémentarité : noir et blanc immaculé sous la neige, réalisation sans fioriture et, surtout, ce piano droit comme un rappel de la production où il occupe une place de protagoniste (“J'kiffe ce maudit piano, j'aime entendre vibrer les basses”).

Article complet de https://www.lesinrocks.com à lire en cliquant : ici

Source information : https://www.lesinrocks.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 23 Janvier 2021

[À NE PAS MANQUER] Ce soir, retrouvez l’aulnaysienne Amélie Machado dans l’émission Ninja Warrior ! N’hésitez pas à la soutenir devant votre écran. Vous pourrez découvrir son portrait en février dans le magazine « Oxygène ».

Amélie Machado représente Aulnay-sous-Bois dans l’émission de TF1 Ninja Warrior !

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 22 Janvier 2021

Découvrez les sélections coups de coeur des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois : Le roman "La colline à l'arbre seul", d'Abdelhafid Metalsi et la BD "La malédiction du pétrole" de Pécau et Blanchard. Découvrez plus de conseils de lectures sur le portail des bibliothèques en cliquant : ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 19 Janvier 2021

[VIDÉO - L'HEURE MUSICALE CONFINÉE ]

Le conservatoire d’Aulnay-sous-Bois a le plaisir de partager avec vous une partie de L'Heure Musicale Duo Nĕshiymah enregistrée en novembre dernier en raison de la crise sanitaire.

Voici Les liens d'or composé par Bertrand Peigné au saxophone accompagné au piano par Catherine Imbert, tous deux professeurs au CRD.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 19 Janvier 2021

[MÉDI@BUS] Ce mardi 19 janvier, le Médi@bus reprend du service !

Avec des restrictions renforcées : capacité d'accueil limitée, port du masque et désinfection des mains obligatoires, profitez de cette bibliothèque itinérante proche de chez vous !

Le Médiabus fait son grand retour à Aulnay-sous-Bois !

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 29 Novembre 2020

Il y a six ans, c'était une inconnue. Aujourd'hui, à 25 ans, Aya Nakamura, de son vrai nom Aya Danioko, est la nouvelle reine de la pop. Originaire de Bamako au Mali, elle a grandi dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). En 2014, à seulement 19 ans, elle enregistre son premier titre, « Karma ». En 2017, elle sort son premier album, « Journal intime ». L'année suivante, son titre « Djadja » est un succès planétaire.

 
Aulnay-sous-Bois : Aya Nakamura chanteuse la plus écoutée dans le monde !

Le 13 novembre dernier, pour la promotion de son troisième album intitulé « AYA », la chanteuse française frappe un grand coup en affichant sa silhouette sur l'un des écrans géants de Times Square, à New York. En quatre jours, « AYA » a été téléchargé plus de 12 millions de fois sur Spotify. La jeune malienne est même acclamée par Rihanna ou Madonna.

Marie Poussel, journaliste au service Culture du Parisien, raconte son ascension fulgurante dans Code Source. Voir en cliquant : ici

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 16 Novembre 2020

Dans certains pays, le succès d’autrui, quel que soit la forme qu’il prend, engendre naturellement éloges, applaudissements, admiration. Il stimule même la saine émulation positive avec cette envie de réussir soi-même en se disant « pour moi aussi c’est possible ! ».

Et puis dans d’autres, la réussite génère plutôt la rage et la jalousie. Et même l’envie, ce mot prenant alors sa place au sein des sept péchés capitaux. Dès lors, on trouve cette bonne fortune suspecte ou imméritée au point de chercher par tous les moyens à la salir.

Petites phrases assassines, délation des moindres travers sous couvert d’information, bons mots à la limite de la calomnie, rien n’arrête ces frustrés en manque de célébrité qui tentent d’exister à travers les blogs ou les réseaux sociaux.

Cette dichotomie est assez présente en France, notre nation préférant la plupart du temps les « beaux » perdants aux gagnants.  

Prenons, par exemple, la chanteuse Aya Nakamura. Chacun devrait se réjouir de son parcours hors du commun et de sa collection de hits aux millions de vue sur YouTube. Et bien non, il y aura toujours des rageux pour critiquer.

Au sein de la rédaction d’Aulnaylibre ! on kiffe grave Aya, la diva d’Aulnay-sous-Bois. Une jolie nana qui carbure aux ondes positives. Alors on écoute en boucle son troisième album, le bien nommé Aya sorti ce vendredi 13 novembre 2020.

Quant aux frustrés par son succès, ils peuvent aller se rhabiller !

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Culture