Publié le 5 Novembre 2013

Suite aujourd’hui de notre reportage vidéo consacré à la rencontre entre le Rugby Aulnay Club et le RMCS 77 de Melun.

 

Malgré l’ampleur de la défaite (3-38), le RAC a vaillamment jeté toutes ses forces dans la bataille, tentant d’alterner le jeu de passes et au pied. Tels des vagues successives face à une digue, les joueurs Aulnaysiens ont multiplié les mouvements. En vain, face à une défense Melunaise hermétique et digne du rideau de fer ! Nous vous proposons deux vidéos des phases offensives du RAC à l’attaque !   

A suivre épisode 3 : Melun scelle sa victoire avec un 4e puis un 5e essai en fin de match…

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 5 Novembre 2013

salon-croque-livres-aulnay.jpgLe salon Croque livres tient sa douzième édition. Il accueillera notamment l’auteur Emile Jadoul pour deux jours de festivités.

Les 16 et 17 novembre, les tout-petits sont conviés à découvrir l’univers merveilleux d’Emile Jadoul lors du salon Croque livres, grand rendez-vous annuel de la littérature pour enfants. Le salon ouvrira ses portes le samedi 16 novembre, au foyer André-Romand à 10h30 pour se terminer le dimanche 17 novembre au Cap. Le nombre de places étant limité, il est fortement conseillé de réserver aussi bien pour les spectacles du samedi matin ou après-midi que pour celui du dimanche.

Salon Croque livres

Samedi 16 novembre, de 10h30 à 18h

Foyer André-Romand 13 rue André-Romand

Représentations à 11h et à 16h : Le petit monde d’Emile par la compagnie Coup de balai

Dimanche 17 novembre à 16h : Emile, papa et moi, comédie musicale

Le Cap- 56 rue Auguste Renoir   
Entrée libre sur réservation au 01 48 66 79 38

Source : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 5 Novembre 2013

Daouda-SanogoDaouda Sanogo a transmis hier à la rédaction d’Aulnaylibre ! un communiqué (lire ci-dessous) dans lequel il annonce sa démission de la présidence de l’association Aulnay Citoyen, fonction qu’il occupait depuis le 8 octobre 2011. Candidat remarqué aux cantonales nord de cette même année avec près de 3 % des voix, le charismatique chef d’entreprise invoque des motifs personnels. Il précise qu’il ne reste pas membre de l’association et souhaite bonne continuation à toute l’équipe.

Après Benjamin Giami de QCBE et Alain Boulanger de Capade Sud c’est donc un vent de démission qui semble souffler sur un certain nombre d’associations. La liste va-t-elle s’allonger dans les prochaines semaines ?

daouda-sanogo-lettre.png

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 5 Novembre 2013

montreuil.jpgIls lancent un appel au secours. Pour éviter le drame de l’hiver dernier. Quand, sous la neige et par des températures négatives, des gymnases de Montreuil ont été ouverts à la hâte pour accueillir des centaines de migrants frigorifiés, fuyant la guerre au Mali ou en Libye. Quand, en voyant ces hommes, souvent seuls, dormir en bas de chez eux, des habitants de la ville ont ouvert leur jardin et leur maison pour les accueillir. Pour ne pas revivre ce scénario de la misère, des élus du conseil municipal, général et régional ainsi que des citoyens de Montreuil ont écrit au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, et à la ministre du Logement, Cécile Duflot. Ils leur ont demandé « de mettre en place d’urgence une cellule de crise […] afin d’apporter des solutions de court, moyen et long termes à la situation et au traitement des populations migrantes fragilisées ».

Si, pour le moment, les réponses des ministres se font encore attendre, des centaines de migrants errent déjà dans les rues de Montreuil. Maliens sans domicile fixe ou familles de Roms qui s’installent, pour quelques jours, sur une parcelle de trottoir avant d’être délogées. A Montreuil, la mairie assure qu’il existe en permanence une quarantaine de squats pour les artistes, les militants mais aussi les miséreux. « Cela devient ingérable, reconnaît Belaïde Beddredine, conseiller général PC-Front de gauche du canton Ouest de Montreuil et l’un des signataires du courrier. Si la ville et le préfet ont trouvé des solutions pour les premiers afflux, cela est devenu impossible par la suite. Je crois que la ville ne peut pas à elle seule résorber cet afflux massif de migrants. »

Depuis cinq jours, le collectif Bara (son nom vient du foyer Bara où affluent de nombreux migrants) assure que 80 hommes célibataires se sont installés au 124, avenue Gallieni, à Bagnolet, dans les locaux vides d’une entreprise. Sur place, ils sont une quarantaine à tuer le temps autour d’un jeu de dames fabriqué avec un bout de cartons et des bouchons de bouteilles d’eau. Ils dorment à même le sol. Mais au chaud et avec l’eau courante. « La police est passée constater le squat hier, explique Mamadou Fofana, le porte-parole du collectif. On espère pourtant qu’ils pourront rester ici pendant l’hiver. » Mais comment gérer les afflux incessants de migrants? « C’est un puits sans fond, prévient Dominique Voynet, la maire (EELV) de Montreuil. Nous nous sommes démenés plus d’une fois pour trouver des solutions. Mais lorsque le consulat et l’ambassade du Mali renvoient tous les migrants vers Montreuil, c’est un problème insoluble. »

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 5 Novembre 2013

police-afp-illustr-new_640x280.jpgUn homme handicapé a été plongé dans le coma, ce samedi 2 novembre, après une tentative devol à un distributeur automatique de billets (DAB) à Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les faits se sont déroulés, vers 9 heures, devant une agence bancaire de la rue de Paris. L'homme, handicapé mental, âgé de 49 ans a été agressé par une jeune fille alors qu’il venait de retirer de l’argent au distributeur. «La voleuse a tenté d’arracher un billet de 10 € à la victime, confie une source proche de l’affaire. L'homme handicapé, très choqué, a fait un malaise cardiaque. Il a été transporté dans un état grave vers l’hôpital André-Grégoire avant d’être plongé dans le coma». Une enquête a été ouverte pour retrouver la trace de l’auteure des faits.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 5 Novembre 2013

corrida-pedestre-aulnayAmateurs d’endurance, vous avez encore jusqu’à demain, voire jeudi, pour vous inscrire à la corrida pédestre d’Aulnay. La course à pied se déroulera lundi prochain, de 13 heures à 17 heures. Mais attention, pour y participer, il est indispensable de joindre à son bulletin d’inscription, un certificat médical de « non contre-indication à la course à pied en compétition ». La participation coûte 6,50 €, mais est gratuite pour les membres d’associations sportives Aulnaysiennes.

Renseignements et inscriptions en ligne : ici. Tél. 01.48.79.64.57

Source : Le Parisien . Image : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 5 Novembre 2013

Les services propreté, collecte, espaces verts, voirie, assainissement et gestion urbaine de proximité concentrent leurs moyens et investissent plus particulièrement un quartier de la ville lors de l’opération Quartier Propre  pour effectuer en une journée des missions d’entretien et de maintenance de l’espace public et se rapprocher des habitants. N’hésitez pas à les rejoindre au point information sur le parvis de la mairie pour vous renseigner et mieux les connaître.

Le mardi 5 novembre 2013 de 8h à 16h. Quartier Mairie - Vieux-Pays. Rendez-vous sur le parvis de la mairie.

Source : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 4 Novembre 2013

cannabis.jpgL’audace était peut-être un peu outrancière. Un homme s’est fait interpeller ce lundi après-midi, à la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois alors qu’il chargeait de la drogue dans son coffre. Il ne se savait sans doute pas repéré par un équipage de brigade anticriminalité (Bac). En voyant cet homme charger des cartons dans son coffre, les policiers ont voulu en avoir le cœur net. L’odeur qui se dégageait des colis laissait peu de doute quant à leur contenu. Plus de 4,5 kg de résine de cannabis et 2,5 kg d’herbe ont été découverts et saisis. L’homme a été placé en garde à vue.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 4 Novembre 2013

Si à Aulnay-sous-Bois on a pas de pétrole, on a des idées ! Ainsi, avec l’arrivée de l’automne et compte-tenu d’une politique d’élagage erratique de l’actuel exécutif municipal, les feuilles ont envahi bon nombre de trottoirs de notre belle commune. C’est pourquoi un Aulnaysien, dont nous ne révélerons pas l’identité tant qu’il n’a pas déposé son brevet, a eu l’idée aussi originale qu’ingénieuse d’inventer l’aspi-feuilles, le premier aspirateur à feuilles domestique de voirie !

aspifeuilles-aulnay.jpg

Agenda 21 oblige, le premier prototype a été fabriqué exclusivement avec des pièces de récupération. La rédaction d’Aulnaylibre ! a eu la chance de le tester en avant-première devant le domicile de l’intéressé situé non loin du parc Dumont.  Nos yeux ébahis n’ont pu que constater sa redoutable efficacité ! Alors, l’aspi-feuilles domestique de voirie peut-il décrocher un prix au prestigieux concours Lépine ? Il n’est pas interdit de rêver…

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 4 Novembre 2013

BrunoBeschizzaAulnayLe futur redécoupage des cantons en Seine-Saint-Denis continue d’agiter la droite. Eric Raoult, patron de l’UMP 93 et maire du Raincy, et le conseiller régional Bruno Beschizza ont adressé un courrier au préfet lui demandant « d’assurer une réelle transparence ». La réforme, qui sera appliquée en 2015, prévoit de passer de 40 à 21 cantons. Chaque secteur comptera deux élus qui se présenteront en binômes. La nouvelle carte doit être élaborée par le préfet. Déjà, l’UMP dénonce des « méthodes empreintes d’une grande opacité », avançant que les propositions faites dans d’autres départements « sont des copier-coller du PS ». La lettre met en garde la préfecture contre tout « charcutage ».

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 4 Novembre 2013

Dans la lignée des reportages sportifs que la rédaction d’Aulnaylibre ! consacre fréquemment au Club Badminton d’Aulnay-sous-Bois (CBAB) par exemple, nous nous sommes rendus dimanche après-midi au stade du Moulin Neuf pour assister à la rencontre opposant le Rugby Aulnay Club (RAC) à Melun (RMCS 77). Le RAC est l’unique club de ballon ovale de la ville et existe depuis plus de 50 ans ! Les seniors évoluent dans la poule 3 du championnat Honneur Ile-de-France.

 
Se déroulant sur une pelouse grasse et sous un vent capricieux cette 5e journée n’a pas été favorable aux Aulnaysiens qui se sont inclinés 38 – 3, les Melunais inscrivant la bagatelle de 5 essais. Espérons que le déplacement prévu la semaine prochaine chez l’Entente Goussainville - Gonesse connaitra un épilogue plus heureux. En attendant voici deux vidéos d’ambiance tournée  aux abords du terrain qui capturent l’intensité des joutes propres à cette discipline.  

A suivre épisode 2 : le RAC à l’attaque !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 4 Novembre 2013

Aulnaylibre ! vous offre en exclusivité mondiale ce qui pourrait être la première photo représentant la rédaction d’Aulnay Le Blog, le site qui fait anonymement campagne pour Gérard Ségura en attendant que celui-ci dispose enfin d’un vrai outil de communication internet en vue de l’échéance de 2014.

aulnay-le-blog-perroquets.png

Cette fine équipe vantant à l’envi le bilan du maire sortant semble désormais au point avec le slogan qui va rythmer les mois à venir côté socialiste, à savoir : Aulnay Avance avec Gérard Ségura ! Au départ, ces facétieux volatiles associaient Aulnay Avance au nom de Rezak Bezzaouya qui l’avait utilisé dès 2008 pour défendre les couleurs centristes lors du précédent scrutin municipal. Mais, bien nourris au bon grain par Claude Michel, ils ont fini par l’adopter comme un seul homme. Nul doute que ce joli cliché se trouve en bonne place parmi les cadres figurant sur la commode de l’avocat honoraire… 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Publié le 4 Novembre 2013

fibre-optique.jpgLe projet Debitex vise à couvrir les besoins des habitants et des entreprises de la banlieue nord et de l’est de Paris en matière de haut débit. Au total, le raccordement à la fibre optique prévue dans ce projet concerne 14 communes de Seine-Saint-Denis, d’Aulnay à Villepinte en passant par Tremblay-en-France, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand ou Sevran, et 13 communes de l’est du Val-d’Oise. Les sites et services publics, ainsi que les particuliers en bénéficient ou vont en profiter bientôt. Ce sera le cas à Clichy-sous-Bois, Coubron, Gagny, Vaujours et Villepinte. « La livraison des premiers immeubles connectés sera pour le début 2014, annonce Arnaud Bazin, président du conseil général du Val-d’Oise et vice-président de Debitex. Soit un an avant ce que nous avions prévu ».

A noter que le très haut débit est arrivé jusqu’au parc d’activités de Paris-Nord 2 ! 500 entreprises peuvent d’ores et déjà en bénéficier !

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Technologies

Publié le 4 Novembre 2013

En ce lundi 4 novembre 2013 au matin les usagers du RER B constateront sans doute avec un peu d’amertume que le trafic est à nouveau perturbé sur la ligne. La raison invoquée sur les tableaux d’information est celle de plusieurs signaux d’alarme tirés en gare du Bourget aux alentours de 7h00. Les retards estimés étaient de 12 à 15 minutes dans les deux sens de circulation. Bon courage à toutes et à tous pour cette semaine qui commence !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Publié le 4 Novembre 2013

universite-saint-denis.jpgVigiles et vidéosurveillance à la fac de Saint-Denis afin d’empêcher squats et dégradations. Ces nouvelles mesures divisent les étudiants.

Saint-Denis, campus de l’université Paris-VIII. Une journée de cours normale, à la fin du mois d’octobre. En cette fin d’après-midi, les allées et venues sont nombreuses, entre les cours, les séances de travail à la bibliothèque ou les discussions à bâtons rompus dans les couloirs. L’accès à ce campus de 22000 étudiants est entièrement libre, que ce soit par l’accueil ou via le marchand de sandwich kebab, qui donne à la fois sur la rue et sur la fac. Une fois dans les couloirs, il suffit de faire quelques mètres et de franchir la passerelle pour se retrouver dans le bâtiment A, le plus ancien du campus. Ici, les petits amphis, en mauvais état, sont ouverts aux quatre vents, serrures cassées. Tous semblent déserts, mais une fois poussée la porte de l’un d’eux, on tombe nez à nez avec quatre jeunes gens, les pieds sur la table du prof, en train de fumer du cannabis, sourire aux lèvres. Sur la terrasse, un peu plus loin, des chaises sont sorties. A leur pied, des bouteilles vides et quelques détritus. Le tout ressemble parfois plus à un squat qu’à un lieu d’études.

« Ces derniers mois, l’université a été confrontée à des phénomènes nouveaux de squats et de dégradations de locaux et nous avons recensé des cas d’agressions », confirme la présidente de Paris-VIII, Danielle Tartakowsky. En 2012-2013, on dénombre une cinquantaine d’événements (vols, dégradations et actes de violence), dont 26 ont fait l’objet d’une plainte. Pour stopper cette dérive « inacceptable », Danielle Tartakowsky a décidé de mettre en place un plan de sécurité, « afin de garantir à nos étudiants et personnels de meilleures conditions de travail ». Principale mesure : le renforcement de l’équipe de sécurité, avec le recours à huit vigiles supplémentaires venus d’une société privée. Les équipes actuelles deviendront des huissiers, chargés de l’ouverture et de la fermeture des salles de cours.

Autre mesure : la mise en place de contrôles d’accès, « notamment en fin de journée et vis-à-vis de personnes que nous connaissons et qui n’ont rien à faire à Paris-VIII, des lieux qu’ils utilisent pour leurs activités illégales », autrement dit des dealeurs, précise la présidente. Le système d’alarme va être revu, les portes d’accès vont être renforcées et les grilles rehaussées. En tout, ces mesures représentent un investissement de 845000 €.

Des mesures votées mi-novembre

A Paris-VIII, héritière du centre universitaire expérimental de Vincennes, ce plan n’a pas manqué de faire réagir. La modification du règlement intérieur, qui prévoit de limiter l’accès à la fac « aux usagers, aux personnels de l’université ainsi qu’à toute personne autorisée », a suscité la colère de collectifs et syndicats. « Cette disposition ne respecte plus cette tradition d’ouverture au public. Une université est une institution publique, elle doit rester ouverte à tous! », estime Annick, chez Solidaires (SUD). Plusieurs militants sont intervenus lors du dernier conseil d’administration, mi-octobre, empêchant le vote de ce plan. Des réunions sont prévues aujourd’hui et la semaine prochaine, pour décider de la suite de la mobilisation.

Danielle Tartakowsky estime, elle, avoir de son côté « la majorité des étudiants et personnels qui ont pétitionné et nous ont demandé d’agir ». Le plan de sécurité sera à nouveau au menu du prochain conseil d’administration, mi-novembre. 

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 4 Novembre 2013

walking.jpgLe conservatoire de musique d’Aulnay-sous-Bois présente jusqu’au 18 décembre 2013 une exposition de 24 pochettes d’albums vinyles proposée par l’école d’art Claude Monet pour une traversée étonnante de l’histoire du rock et de la pop. Un titre sur chaque album a été enregistré à partir du support original et sera disponible à l’écoute.

Conservatoire de musique d’Aulnay-sous-Bois. Du lundi au samedi de 9h30 à 18h. Renseignements au 01 48 79 65 21 ou 01 48 79 65 49. 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 3 Novembre 2013

julien-marie-sainte-aulnay-copie-1Championnat de France des poids moyens. Le boxeur d’Aulnay de 33 ans s’est incliné aux points devant Karim Achour qui défendait samedi son titre pour la troisième fois à Cherbourg.

Neuf mois, jour pour jour, après avoir été battu par l’Ukrainien Maxim Burcak (arrêt de l’arbitre au 3e) pour le titre européen des poids moyens, Julien Marie-Sainte a connu une nouvelle désillusion, samedi soir, à Cherbourg. Pourtant soutenu par 1 700 spectateurs qui n’avaient pas oublié celui a été Cherbourgeois au début de sa carrière professionnelle, le boxeur d’Aulnay-sous-Bois (35 victoires, dont 25 avant la limite et désormais 4 défaites) s’est incliné aux points (deux fois 97-93 et 96-94) devant Karim Achour (16 V, dont 3 avant la limite et 4 D), qui défendait pour la troisième fois son titre de champion de France acquis le 11 février 2012. 

« Je suis bien sûr très déçu, soupirait Julien Marie-Sainte après le combat. Mon adversaire a été plus rapide et il a su me contrer quand il le fallait. Mes réactions n’ont pas été suffisantes pour le destabiliser. Achour, c’est du bon.?» «?Julien a trouvé en face de lui un adversaire plus fort, plus dynamique, plus vif que lui?», analysait de son côté Jean Marc Mormeck, l’ex-champion du monde des lourds-légers, présent au bord du ring. Durant les dix reprises, le boxeur de Thourotte (Oise), 26 ans, a appuyé sa droite à maintes reprises et mis sur le reculoir Marie-Sainte, moins actif et durement secoué dans le 9e round sur un direct.
A 33 ans, l’ex-champion de France doit désormais faire le point sur la suite à donner sa carrière. «?Je vais me reposer et prendre le temps de réfléchir pour voir si ça vaut le coup de continuer.?»

LES AUTRES RÉSULTATS. Finale de la 
Coupe de la Ligue des super-plumes : Tuvdenlhagva (Rennes) bat RUSSEAU (Poissy), aux points ; Moyens : REDJAL (Aulnay) b. Aazi (Rennes), aux points ; coqs : BOULEGHCHA (Aulnay) b. Lemoing (Alençon), aux points ; super-légers : Requier (Val-de-Saire) b. NOSRIDINE (Courbevoie), aux points.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 3 Novembre 2013

psa-entree.jpgQuatre projets industriels, totalisant un peu plus de mille emplois, pourraient voir le jour sur le site de PSA d'Aulnay-sous-Bois, voué à la fermeture en 2014, a annoncé à l'AFP la direction du groupe automobile. Ces quatre projets, qui ont été présentés lors d'une réunion du comité de pilotage pour la réindustriallisation du site, viennent s'ajouter à l'implantation -- déjà actée -- de l'entreprise ID Logistics, qui proposera à terme 590 emplois, a annoncé le groupe.

Cette annonce intervient alors que l'usine emblématique de Seine-Saint-Denis a livré sa dernière voiture, et alors qu'environ mille salariés sur les 3.000 qui travaillaient sur place ne sont pas encore fixés sur leur sort. Les projets présentés "concernent des activités industrielles à forte valeur ajoutée", notamment "dans le domaine de l'éco-industrie" et "de la mobilité", a précisé à l'AFP Bernard Weill, directeur des projets industriels chez PSA.

Un nombre d’emplois « supérieur aux engagements »

L'un des projets proposés aux membres du comité a trait à la fabrication et à l'entretien de matériel roulant pour le transport public, a-t-il dit. Les autres concernent la fabrication de systèmes d'éclairage à base de leds, de packs de batteries pour véhicules légers et d'éléments de mobilier pour les collectivités.

"L'ensemble de ces activités sont susceptibles de créer entre 2014 et 2020 plus de 1.000 emplois, qui s'additionnent aux 590 emplois d'ID Logistics, avec des créations d'emplois dès 2014-2015", a affirmé Bernard Weill.

Si ces projets étaient retenus par le comité de pilotage, le groupe automobile proposerait un nombre d'emplois "supérieur aux engagements" pris dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi, selon la direction. A l'annonce de la fermeture du site, qui employait avant 2012 environ 3.000 personnes, le constructeur automobile avait promis 1.500 reclassements en interne et la création, via l'installation d'autres industries sur le site, de 1.500 autres emplois.

Source : http://www.challenges.fr (Avec AFP)

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 3 Novembre 2013

aulnayruf3.JPG

Invitée par son conseil municipal , une délégation de la ville de Rufisque s’est rendue à Aulnay-Sous-Bois  pour une visite de travail le mercredi 30 octobre 2013. Cette importante visite sera mise à profit pour évaluer les dossiers de coopération en cours d’exécution et dresser des perspectives pour les années à venir. Vous pouvez retrouver toutes les étapes qui ont contribué à tisser des liens entre les deux communes Sénégalaise et Française, ainsi que d’autres photos en cliquant sur le lien ici.

Source : http://mairiederufisque.org/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Somewhere in the world...

Publié le 3 Novembre 2013

XAVIER-DE-MOULINS-66-MINUTES-M6-532x250.jpgCe dimanche 3 novembre à partir de 17h15, Xavier de Moulins présentera un nouveau numéro du magazine « 66 minutes » sur M6. L’émission proposera une enquête sur le mal logement.

« 66 Minutes » s’ouvre sur la société actuelle, ses phénomènes, ses tendances, ses dérives sous l’angle de la nouveauté. Depuis 2006, chaque semaine, l’équipe de « 66 Minutes » permet d’approfondir quatre sujets forts de l’actualité immédiate, de pénétrer au cœur des événements les plus marquants et les plus spectaculaires, de nous faire découvrir l’univers des personnages qui comptent. « 66 Minutes » panache reportages à chaud, portraits de personnalités, interviews ou sujets remettant en perspective un événement majeur. Ce dimanche 3 novembre, l’émission s’intéressera au mal logement en France et aux propriétaires sans scrupule.

Plusieurs boites aux lettres pour une seule maison, des poubelles qui s’entassent et des voitures en grand nombre garées dans la rue, voilà comment on peut deviner la supercherie. Depuis 5 ans, les marchands de sommeil ont investi les pavillons de banlieues de la région parisienne. Sevran, Aubervilliers, Aulnay-Sous-Bois, Montfermeil, Gonesse… les communes sont toutes concernées par ce fléau. Des propriétaires peu scrupuleux achètent des pavillons pour les diviser en plusieurs logements et les louer entre 600 et 800 euros. La moyenne couronne transforme petit à petit ses coquettes maisonnées en dortoir insalubres pour toute une population pauvre qui vit dans la peur de perdre son toit.

Les équipes de « 66 minutes » ont notamment suivi un couple originaire de Pondichéry avec un enfant de 7 mois qui habite à Villiers Le Bel depuis juillet 2012. A seulement 50 mètres de la mairie, cette famille loge dans un 26 m² totalement insalubre. Loyer : 650 euros . A Villiers-le-Bel, le maire a déclaré la guerre aux marchands de sommeil. Pour cela, il mobilise tous ses services : crèche, urbanisme…il fait même appel à la CAF et au FISC pour débusquer les propriétaires. 

Source : http://www.buzzmedias.net

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 3 Novembre 2013

tournesol-aulnay-1.jpg

On connaissait les rebelles du parking à vélo, ceux qui préfèrent s’accrocher à une quelconque grille de la gare RER plutôt que de stationner à l’endroit qui leur est en principe réservé dans la ville. Désormais il faudra compter avec le tournesol rebelle d’Aulnay-sous-Bois ! Alors que plusieurs de ses congénères ont rendu l’âme dès les premiers frimas de l’automne, celui-ci faisant fi des saisons a subitement germé de terre et se porte ce matin comme un charme ! Décidemment la nature, même en milieu urbain, réserve toujours des surprises. Alors passera-t-il l’hiver, telle est la question ?  D’autres, plus petits, n’auront pas cette chance et ont déjà mordu la poussière. Voilà sans doute une excellente occasion ce dimanche de relire quelques pages de l’œuvre de Darwin et se souvenir que, dans bien des domaines, pour survivre ou tout simplement continuer d’exister l’union fait souvent la force…

tournesol-aulnay-2.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Environnement

Publié le 3 Novembre 2013

Un rideau de fer protège des regards indiscrets le tout premier multiplexe d’EuropaCorp, la société du cinéaste Luc Besson. Douze salles flambant neuves, nichées au sein du nouveau centre commercial Aéroville, près de l’aéroport de Roissy, à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). Pour les premiers spectateurs attendus mi-novembre, l’objectif est de carrément « réinventer la façon d’aller au cinéma ».   La surprise commence dès l’immense escalier, façon Festival de Cannes, qui grimpe jusqu’à une plate-forme entourée d’écrans géants, histoire d’« immerger le spectateur dans un monde d’images et de son », explique le directeur des lieux, Frédéric Godfroid. Au bar, on aura le choix entre 16 sortes de pop-corn, parfumé à la truffe, au sirop d’érable ou au sel de Guérande.

Un couloir noir et tamisé mène aux 8 salles « standard », avec fauteuils numérotés — on réserve sa position dans la salle à l’achat — et méridiennes au premier rang permettant de regarder le film… allongé. Deux salles sont équipées de « loges », vendues 14,90 € contre 10,90 € pour les places normales : sur l’accoudoir, une tablette numérique permet de commander ses boissons.

europacorp-besson-aeroville-tremblay-inside.pngUne séance toutes les dix minutes

Un joujou qu’on retrouve dans les deux salles « first » de 80 et 40 places, la version luxe du cinéma à la Besson. Moyennant 24,90 €, on laisse ses affaires au vestiaire, on prend une coupe au bar à champagne, et on commande du saumon depuis son fauteuil en cuir inclinable avec repose-pieds, réplique des sièges « business » des avions. Un gadget qui semble peu adapté à la clientèle d’un centre commercial de Seine-Saint-Denis, mais « ça coûtera moins cher que d’aller au restaurant en amoureux », estime Frédéric Godfroid.

Une salle « live », équipée d’un bar et d’une piste de danse, sera dédiée aux retransmissions de concerts. Deux salles bénéficient du son « immersif » Atmos, dont une avec un écran de 18 m. « On retrouvera le perfectionnisme de Luc Besson pour l’image et le son. » La révolution pourrait se nicher ailleurs : EuropaCorp veut mettre fin au diktat de « la séance de 14 heures, de 16 heures, de 18 heures », et fera en sorte « qu’un film commence toutes les dix minutes ». Fini l’angoisse de rater sa séance, à condition de ne pas avoir un film précis en tête… Besson y croit : le même concept devrait voir le jour en 2015 à Marseille, dans le quartier de la Joliette.

Source : Le Parisien Vidéo : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 3 Novembre 2013

disneyland-pirates-caraibes.jpgL’attraction «Pirates des Caraïbes» a rouvert hier, à 10 heures. C’est ce qu’annonce un porte-parole de Disneyland Paris. L’attraction phare du parc avait été fermée mercredi après-midi, après un accident dans lequel un petit garçon de 5 ans avait été blessé en chutant de l’une des embarcations. Le parquet de Meaux avait autorisé, vendredi, la réouverture de l’attraction. Disney a ordonné que toutes les procédures de sécurité soient passées en revue, afin de rouvrir l’attraction en toute sécurité. Iban, dont le pronostic vital n’était plus engagé vendredi, est toujours hospitalisé à l’hôpital Necker à Paris.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 2 Novembre 2013

jacques_chaussat_20141--1-.jpgVacances de la Toussaint obligent, l’actualité politique locale est quelque peu en berne en ce moment. Pourtant en ce 2 novembre 2013 a lieu un petit événement puisque le conseiller général UDI Jacques Chaussat fête ni plus ni moins ses 71 ans ! Toutes les bougies doivent être maintenant allumées sur le gâteau alors la rédaction d’Aulnaylibre ! ne peut évidemment pas s’empêcher de lui souhaiter un bon anniversaire !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 2 Novembre 2013

Le Centre Ornithologique Ile-de-France  (CORIF) organise ce dimanche 3 novembre 2013 entre 14h00 et 16h30 au parc départemental du Sausset une session d'observation des oiseaux. Alors n'hésitez pas à prendre votre envol jusqu'à la Maison du Sausset où une hôtesse vous indiquera où retrouver l'ornithologue. Il devrait en toute logique se situer aux abords de l'Etang de Savigny... (Voir le plan ci-dessous). Entrée libre. Renseignements au 01 48 19 28 28.

PLANPARCDUSAUSSET

Source : http://www.corif.net/site/programmeactivites/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement