La densification doit se faire en zone UA à Aulnay-sous-Bois donc autour de la rue Fernand Herbaut

Publié le 21 Mai 2020

On a pu lire, aujourd’hui, dans la blogosphère locale, un article signé mystérieusement « riverains de la rue Fernand Herbaut », sans plus de précision, semblant déplorer la densification dans ce secteur de la commune.

C’est pourtant dans cette partie de la ville qu’il faut construire. Déjà parce que le plan local d’urbanisme le permet. Et cette permission a du sens. Il s’agit de densifier près des gares, pas loin des commerces, pour éviter l’étalement urbain, qui est une catastrophe écologique, et fixer une population pouvant limiter l’usage de la voiture.

La rue Fernand Herbaut répond à tous ces impératifs. Elle est située près de la gare et de nombreux moyens de transports, comme le RER B, la ligne K, le T4 et les bus. Elle est à côté du centre administratif. Elle est à quelques pas du marché et des commerces de proximité du boulevard de Strasbourg. Elle est même à quelques minutes à pied du pôle culturel du Vieux-Pays (Théâtre et cinéma Jacques Prévert, conservatoire de musique, école d’arts Claude Monet) sans oublier le parc des Cygnes et la maison Gainville qui accueille de nombreuses expositions.

Gérard Ségura l’avait bien compris. Et c’est d’ailleurs lui qui a entamé la densification dans cette portion de la ville (voir ici notre article du 23 avril 2013). Le maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, la poursuit suivant le bon sens écologique qu’on lui connait, mais aussi avec une ambition supplémentaire : relancer l’offre commerciale en souffrance dans la partie nord du secteur gare, avenue Anatole France notamment.

On peut évidemment entendre le désarroi de quelqu’un habitant l’un des derniers pavillons de cette zone UA, même si ce quelqu’un parle au nom « d’hypothétiques riverains », mais construire à cet endroit c’est préserver à terme l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique que subiront inexorablement les générations futures.

Enfin, en ce qui concerne la circulation dans ce secteur, que sont quelques bus roulant à l’énergie propre comparés à de pseudo-écologistes dont la voiture est équipée d’un moteur diesel ?!      

Robert Ferrand

Source vidéo : Aulnaylibre.com

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Roger 25/06/2020 21:48

Il est indéniablement logique que si il y a des endroits dans lesquelles des constructions sont à faire, c’est bien dans la zone UA, même si cela traumatise au plus haut point des opposants chroniques croyant qu’Aulnay est une petite bourgade de campagne et non une ville importante faisant partie d’une métropole tentaculaire.

La zone d’immeuble de centre ville s’articule autour de la gare et le long des grandes voies structurantes, et laisse la place à de grandes rues pavillonnaires à 2 pas de cet hyper centre. Pavillons protégés car zone UG.

Il est donc évident de développer l’offre de logements et commercial dans la zone UA tout en protégeant les zones pavillonnaires. C’est dans la logique des choses, les villes évoluent, les pavillons monopolisant du foncier pour le bonheur de quelques privilégiés dans un endroit à densifier c’est de l’histoire ancienne, et ça les opposants notamment des autres blogs devraient s’y faire.