Publié le 25 Janvier 2021

[SCOLARITÉ] Un préavis de grève a été déposé par les organisations syndicales de l’Education Nationale pour le mardi 26 janvier 2021. Concernant les écoles présentant un nombre supérieur à 25% de grévistes, la Ville organisera un Service Minimum d’Accueil (SMA).

Toutes les écoles d'Aulnay-sous-Bois seront ouvertes et en capacité d’accueillir les élèves dans le respect du protocole sanitaire en vigueur.

L’accueil périscolaire sera maintenu (garderies du matin et du soir, cantine, étude).

Grève du 26 janvier 2021 : Service minimum d’accueil assuré dans toutes les écoles à Aulnay-sous-Bois

Découvrez la liste des écoles concernées par la mise en place du SMA :

Ecoles maternelles

• Ambourget

• Gustave Courbet

• Jean d’Ormesson

• Nonneville

• Vercingétorix

• Fontaine des Près

• Petits Ormes

• Savigny 2

• Paul Eluard

Ecoles élémentaires

• Jean d’Ormesson

• Pont de l’Union

• Croix Rouge 2

• Merisier 2

• André Malraux

• Prévoyants

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 25 Janvier 2021

[COLLECTE DES SAPINS] La seconde collecte en porte-à-porte pour recycler vos sapins aura lieu le jeudi 28 janvier afin de protéger l'environnement.

Pour rappel, seuls les sapins naturels, sans décoration, sans neige ni peinture, sans sac, sont acceptés.

En cas d’absence, vous êtes invités à venir déposer vos sapins à la déchèterie aux horaires d’ouverture.

Infos contact.dechets@paristde.fr ou au numéro vert 0800 10 23 13

Nouvelle collecte des sapins de Noël à Aulnay-sous-Bois le 28 janvier 2021

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 25 Janvier 2021

[PLAN NEIGE & VERGLAS] Hier après-midi, un épisode neigeux est apparu à Aulnay-sous-Bois, occasionnant l’accumulation de 2 cm de neige par endroits.

Les équipes municipales toujours en éveil face à la neige et au verglas à Aulnay-sous-Bois

Les services techniques avaient anticipé l’arrivée de ces précipitations et ont réalisé dès le matin même un salage préventif des axes principaux et des ponts. Des actions de salage et de déneigement ont également été réalisées dans l’après-midi. Ces opérations ont été largement facilitées avec la remontée des températures qui a fait fondre plus rapidement que prévu la couche de neige qui s’était accumulée. Quoi qu’il en soit, les équipes municipales étaient prêtes et mobilisées

Les équipes municipales toujours en éveil face à la neige et au verglas à Aulnay-sous-Bois

Source information et images : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 24 Janvier 2021

Celles et ceux qui ne sont pas en train de faire une sieste dominicale d’après repas l’auront constaté en jetant un regard à travers leur fenêtre. La neige tombe à nouveau sur Aulnay-sous-Bois en ce dimanche 24 janvier 2021.

La neige tombe à nouveau sur Aulnay-sous-Bois en ce 24 janvier 2021

Cette poudreuse aussi soudaine qu’abondante n’est pourtant pas annonciatrice d’un épisode hivernal de longue durée puisque les températures devraient dépasser les 10 degrés en milieu de semaine prochaine.

Quoi qu'il en soit, chacune et chacun en profitera peut-être pour compléter sa collection de clichés "Aulnay sous la neige".

Source photo et vidéo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 24 Janvier 2021

Un jeune homme de 28 ans est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, après avoir été grièvement blessé à Sevran. La victime a été retrouvée samedi soir, vers 21 heures, agonisante dans une voiture, selon les tout premiers éléments. Elle aurait reçu plusieurs coups de couteau à la gorge et au thorax, dans des circonstances indéterminées.

 
Mort d’un homme de 28 ans tué à coups de couteau à Sevran

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny pour homicide volontaire et a été confiée aux équipes de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Le mobile n'est pas connu et aucune personne n'a été interpellée sur place samedi, ni ce dimanche matin. Le jeune homme décédé n'avait quant à lui pas d'antécédents judiciaires.

Plus d'informations à venir

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 23 Janvier 2021

La rédaction d’Aulnaylibre ! a fait une petite escapade sur la ligne du RER B cet après-midi entre Aulnay-sous-Bois et la station Châtelet Les Halles à Paris et le constat est consternant.

Alors que les bars et restaurants restent fermés le RER B est bondé !

En effet, alors que les bars et restaurants restent fermés pour des raisons de sécurité sanitaire, le RER B est totalement bondé. Les quais sont inondés de monde et les rames notamment les parties centrales ne permettent pas de respecter les distances nécessaires.

Alors que les bars et restaurants restent fermés le RER B est bondé !

Dans ces conditions, les autocollants Covid-19 placés sur les vitres des trains expliquant « Pour notre santé à tous, appliquons les bons gestes » paraissent en totale décalage avec la réalité…

Alors que les bars et restaurants restent fermés le RER B est bondé !

Quand il y avait pénurie de masques, il était soi-disant inutile d’en porter. Quand il y avait des masques, il fallait se faire dépister mais il n’y avait pas assez de centres de tests Covid, et maintenant qu’il y a des vaccins ils ne sont pas en nombre suffisant pour immuniser rapidement la population.

Décidemment dans cette crise sanitaire, nos gouvernants auront toujours eu une rame de retard !

Source photos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié le 23 Janvier 2021

[À NE PAS MANQUER] Ce soir, retrouvez l’aulnaysienne Amélie Machado dans l’émission Ninja Warrior ! N’hésitez pas à la soutenir devant votre écran. Vous pourrez découvrir son portrait en février dans le magazine « Oxygène ».

Amélie Machado représente Aulnay-sous-Bois dans l’émission de TF1 Ninja Warrior !

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 22 Janvier 2021

[AIDE AU PERMIS] La ville d'Aulnay-sous-Bois et Paris Terres d’Envol, avec la participation du Programme d’Investissements d’Avenir, accordent une aide au financement du permis de conduire d'un montant de 1 000€ aux jeunes Aulnaysiens âgés de 18 à 30 ans.

Cette aide se fera en contrepartie d’un engagement citoyen auprès d'une association Aulnaysienne.

Aide au permis de conduire de 1 000 euros pour les jeunes à Aulnay-sous-Bois !

Pour profiter de cette aide : faites acte de candidature du 1er au 12 février 2021 !

Découvrez toutes les conditions en cliquant : ici

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 22 Janvier 2021

Découvrez les sélections coups de coeur des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois : Le roman "La colline à l'arbre seul", d'Abdelhafid Metalsi et la BD "La malédiction du pétrole" de Pécau et Blanchard. Découvrez plus de conseils de lectures sur le portail des bibliothèques en cliquant : ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 22 Janvier 2021

Afin de lutter contre la mécanique sauvage, la Mission Ville vous propose désormais d’effectuer vos réparations et mécaniques d'entretien vous-mêmes dans un espace prévu à cet effet Rue Alessandro Botticelli. Du matériel neuf et adapté est mis à votre disposition gratuitement. Si vous souhaitez effectuer vos travaux, munissez-vous de votre carte grise et de votre attestation d'assurance.

Plus d'informations sur place Rue Alessandro Botticelli. Du lundi au samedi de 9h30 à 19h30 sans interruption. Aucun véhicule n'est accueilli après 18h.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Associations

Publié le 22 Janvier 2021

[ENTREPRISES] La région Ile-de-France accorde une subvention exceptionnelle de 1.000€ à tous les commerces bars, restaurants et artisans (sociétés ou indépendants) ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public à partir du 30 octobre 2020. Il s’agit d’une subvention forfaitaire qui ne sera attribuée que pour le mois de novembre 2020.

La région Ile-de-France propose une aide au loyer de 1 000 euros pour relancer les commerces

Conditions d’attribution

Avoir moins de 10 salariés

Réaliser un chiffre d’affaire inférieur ou égal à 2 M€

Être locataire d’un bailleur privé et ne pas avoir bénéficié d’une exonération ou annulation de loyer.

Pour en bénéficier, déposez dès aujourd'hui un dossier en ligne sur la plateforme en cliquant : ici

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 21 Janvier 2021

On a tourné autour du centre de loisirs, planté au milieu de la cité de la Rose-des-Vents, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), sans savoir par où entrer. Appelé à la rescousse, Pascal Blaise Ondzie ouvre une porte… et déclenche l'alarme, bien malgré lui! Il rassure la gardienne d'un large sourire et remonte à l'étage, où quelques minots enchaînent les pas de danse sur du rap à l'ancienne.

 
Le danseur d’Aulnay-sous-Bois Pascal Blaise Ondzie choisi pour organiser les épreuves de breakdance aux JO 2024 de Paris !

Enfant de la banlieue un jour, enfant de la banlieue toujours. Il a beau avoir arpenté les scènes du monde entier, le danseur hip-hop Pascal Blaise Ondzie — 50 ans et toujours la souplesse d'un chat — reçoit « à domicile », dans les locaux de son association VNR (Voies de la nouvelle rue). A Aulnay-sous-Bois, dans la cité où il a grandi et fait ses premiers mouvements de danse, à l'époque où on appelait cela le « smurf ». « J'étais à l'école juste à côté, glisse l'homme, silhouette d'athlète et visage épargné par les rides. Et je m'entraînais à danser sur le terrain de pétanque juste en face… C'est drôle de se retrouver au même endroit quarante ans après… »

Le gamin d'alors pouvait-il imaginer que cette danse, venue des quartiers défavorisés de New York et qu'il pratiquait dans la rue, deviendrait un jour discipline olympique ? Et qu'on ferait appel à lui pour en codifier les épreuves et former de futurs arbitres ?

La réponse est évidemment non. « On ne pouvait pas savoir que cette culture prendrait autant d'ampleur, qu'autant de portes s'ouvriraient », avoue Pascal Blaise Ondzie, dans un sourire incrédule. Et pourtant : en décembre dernier, le comité international olympique a confirmé que le break serait au menu des JO de 2024 à Paris.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 21 Janvier 2021

[SENSIBILISATION] Les effets de l'alcool sont meurtriers. C'est ce qu'ont pu constater les élèves du collège Le Parc, sensibilisés aux risques routiers à l'initiative des services enfance-jeunesse et sports de la ville.

Les jeunes ont dû circuler sur des kartings à pédales et porter des lunettes simulant l'effet de l'alcool après avoir bu entre huit et dix verres. Un moyen efficace de se rendre compte des dangers de l'alcool au volant.

Un petit topo sur le code de la route et la réglementation concernant les engins comme les trottinettes électriques a également été fait aux collégiens.

Toutes les classes du Parc mais aussi d'autres collèges dans les mois à venir bénéficieront de ce dispositif de sensibilisation routière mis en place par la ville.

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 21 Janvier 2021

[ACTU COVID] Découvrez la lettre d'information municipale COVID-19 du mois de janvier 2021.

Au sommaire : les démarches de la Ville pour obtenir l'ouverture d'un centre de vaccination à Aulnay-sous-Bois et les aides mises en place pour les étudiants.

À feuilleter en cliquant ici.

L’actualité Covid-19 à Aulnay-sous-Bois : la situation en janvier 2021
L’actualité Covid-19 à Aulnay-sous-Bois : la situation en janvier 2021
L’actualité Covid-19 à Aulnay-sous-Bois : la situation en janvier 2021
L’actualité Covid-19 à Aulnay-sous-Bois : la situation en janvier 2021

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 21 Janvier 2021

Le ministère de la Santé a annoncé mardi 19 janvier 2021, lors d’un point sur la campagne de vaccination, que Mauricette a reçu la seconde injection du vaccin contre le Covid-19.

Sevran : Mauricette la première vaccinée de France a reçu sa seconde injection contre la Covid-19

La seconde dose de vaccin

Vingt-trois jours après sa première injection du vaccin Pfizer/BioNTech, Mauricette a reçu la seconde injection toujours à l’hôpital René-Muret à Sevran (Seine-Saint-Denis).

Cette seconde dose est donc la dernière, désormais Mauricette est protégée contre le Covid-19.

Mauricette va bien

Cette annonce du ministère de la Santé vient mettre aussi fin à la polémique concernant la mort de Mauricette qui va bien.

Article complet de https://actu.fr/ à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr/ / Source photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 21 Janvier 2021

Pour améliorer la régularité et la sécurité de la ligne du tramway T4, environ 6 km de rails vont être renouvelés entre Bondy et Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) dès janvier 2021. Ces travaux ont pour but de rendre les installations plus performantes, résistantes et adaptées aux conditions climatiques.

Article complet de https://actu.fr à lire en clliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source vidéo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 21 Janvier 2021

Tout est parti d'un renseignement anonyme adressé à la police à la fin de l'été : un grossiste de cannabis sévirait depuis la cité du Grand Ensemble à Tremblay-en-France. Il distribuerait sa marchandise dans tous les environs.

 
La police fait une saisie de 15 kg de cannabis à Aulnay-sous-Bois

Mardi 19 janvier vers 17 heures, après une enquête longue de plusieurs mois, un homme a été interpellé dans sa voiture sur la Nationale 2, à hauteur d'Aulnay-sous-Bois. Il transportait plus de 2 kilogrammes de résine de cannabis, dissimulés sous le capot de son véhicule. Il était sur le point d'effectuer une transaction.

Dans la foulée de cette arrestation, en l'espace de deux heures, les policiers ont interpellé quatre complices présumés — tous des hommes — à leur domicile, respectivement à Drancy, Tremblay-en-France, Livry-Gargan et Dugny.

Les enquêteurs du commissariat d'Aulnay-sous-Bois ont aussi mis la main sur plus de 5 000 euros en liquide, sur un pistolet d'alarme et sur un important stock de drogue : plus de 12 kilogrammes de shit et de résine de cannabis étaient planqués dans un autre véhicule fouillé par les policiers.

Une sixième personne a été interpellée ce mercredi matin, tandis que deux gardes à vue de la veille ont été levées. « Il est trop prématuré pour dire si cette cascade d'arrestation a permis de démanteler un réseau en entier », indique une source judiciaire.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 21 Janvier 2021

Un mouvement social touchera le RER B ce jeudi 21 janvier 2021. La circulation programmée est de deux trains sur trois en heure de pointe et d’un train sur deux en heures creuses. Seule bonne nouvelle l’interconnexion est maintenue en gare du Nord.

Bon courage à celles et ceux qui n’ont d’autre choix que celui d’utiliser ce moyen de transport.

Pour suivre l’actualité du RER B cliquez : ici

Grève sur le RER B ce jeudi 21 janvier 2021

Source information : https://www.rerb-leblog.fr/ / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 20 Janvier 2021

Quelle est l'activité de vos parlementaires à l'Assemblée ? Le site Datan.fr (lire encadré) permet d'y voir un peu plus clair. Grâce à cet outil statistique, on peut retrouver l'historique de tous les votes effectués depuis le début de leur mandat. Participent-ils souvent au vote? De quelle façon soutiennent-ils la majorité présidentielle ? Focus sur vos élus de la Seine-Saint-Denis.

Elus tous les deux depuis 2002, Marie-George Buffet (PCF) et Jean-Christophe Lagarde (UDI) sont les députés les plus expérimentés du département. Ce sont aussi ceux qui, statistiquement, participent le moins aux votes (10 %, contre 18 % pour la moyenne nationale).

Alain Ramadier, le plus actif

Ancien cadre bancaire, Alain Ramadier (LR) est de très loin celui qui participe le plus aux votes (47 %) parmi les élus du département. Le député d'Aulnay se dit « très présent » à l'Assemblée, où il accomplit son premier mandat. « J'étais comme ça à la banque alors je n'ai pas changé mes habitudes, dit-il. Hier soir (NDLR : mardi), je suis parti à 21h30 et j'étais là ce matin (NDLR : mercredi) à 8 heures car je participais à un groupe de travail sur l'autisme. Je m'intéresse à beaucoup de choses et ici, l'avantage, c'est qu'on peut toucher à tout. »

 

Le seul député LR du 93 est à l'Assemblée les mardis, mercredis et jeudis. Il est donc logiquement très actif : « Sur les gros textes, je peux aussi revenir ou passer le soir car je ne suis pas loin. Mes collègues de province, en revanche, arrivent le mardi et repartent souvent le mercredi après-midi. »

L'élu vote une fois sur trois (33 %) comme la majorité LREM. « Si ça va dans le bon sens, on vote, dit-il lui aussi. Par exemple sur les projets de loi de finance rectificative et les mesures spécifiques sur la crise sanitaire. Nous avons aussi des propositions qui ont été reprises par le gouvernement et on ne va pas s'y opposer car le principal, c'est d'arriver à leur adoption. »

Aulnay-sous-Bois : Alain Ramadier député le plus actif du 93 à l’Assemblée nationale

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et encadré : journal Le Parisien / Source photo : site internet du député Alain Ramadier

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 20 Janvier 2021

C'est la bande des quatre qui écumait le RER B depuis quelques jours. Le quatuor de jeunes gens, âgés de 16 à 18 ans, a été déféré, ce mercredi, aux palais de justice de Bobigny (Seine-Saint-Denis), de Pontoise (Val-d'Oise) et dans un des tribunaux de l'Oise. Ils sont soupçonnés d'avoir, depuis mardi 12 janvier, agressé quatre personnes dans le RER B, à Paris et en Seine-Saint-Denis, afin de s'emparer de leurs téléphones mobiles.

Arrestation d’une bande de voleurs du RER B à Aulnay-sous-Bois et Villepinte

Ces jeunes utilisaient toujours la même méthode. En fin d'après-midi, dans les rames ou sur les quais, les voleurs circulaient dans le RER en quête de proies faciles. Leur technique, aussi simple qu'efficace, consistait à encercler les victimes et à les menacer avant de se faire remettre un téléphone portable. « Ils se sont attaqués à deux femmes et deux hommes, entre le 12 et 16 janvier aux stations Châtelet, Saint-Denis, Aulnay-sous-Bois et Villepinte (Seine-Saint-Denis). Mais aucune d'elle n'a essuyé de coup », explique une source.

Choquées, les victimes ont déposé plainte au commissariat. Les enquêteurs du service régional des transports (SRT Evangile) ont identifié ces jeunes, au profil de petits délinquants, grâce aux images de vidéosurveillance, croisées avec la téléphonie et les informations de leur fichier car la bande était déjà connue de leur service.

Les jeunes malfaiteurs ont été interpellés, mardi à leur domicile en Seine-Saint-Denis, dans l'Oise et dans le Val-d'Oise, avant d'être placés en garde à vue dans les locaux parisiens du service. Ils sont passés aux aveux expliquant qu'ils étaient motivés par l'idée de se faire un peu d'argent.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 19 Janvier 2021

Villepinte, France, le 19 janvier 2021 (18 :00 CET) - Gaïa-Index, filiale d’EthiFinance et acteur majeur de la notation ESG (environnement, social et gouvernance) des entreprises françaises cotées de taille intermédiaire, a classé Guerbet n°1 des entreprises de « Santé » pour la deuxième année consécutive. De plus, cette année, Guerbet figure parmi les 10 premières entreprises de chiffre d’affaires supérieur à 500 millions d’euros, en progression de 2 places.

Guerbet leader mondial de l’imagerie médicale basé à Aulnay-sous-Bois distingué dans la catégorie Santé !

Au classement général, Guerbet obtient la note de 83 (+ 3 points par rapport à l’an dernier) en 13ème position sur 230 PME-ETI, gagnant une place par rapport à l’année précédente.

Ces classements, en amélioration par rapport à l’année dernière, témoignent de la maturité, de la transparence et des efforts de Guerbet sur les sujets Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG).

Depuis 2009, Gaïa Rating mène une campagne annuelle de collecte de données couvrant l’essentiel des PME-ETI cotées en France. Sur la base de ces informations, les sociétés sont notées sur leur niveau de transparence et de performance. Les cotations sont réalisées selon 174 critères (économique, gouvernance, capital humain, environnement et parties prenantes) et utilisées par des sociétés de gestion de premier plan dans leur processus de gestion et décisions d’investissement. Depuis sa création, cet indice superforme chaque année le CAC 40 et le CAC Mid & Small.

« Nous sommes fiers de ces résultats qui récompensent l’engagement de toutes nos équipes en faveur de la Responsabilité sociétale de l’entreprise. La progression de Guerbet dans ces classements renforce sa visibilité auprès des investisseurs. Notre démarche RSE, intégrée à notre stratégie, est un véritable levier de performance globale et un facteur de différenciation », explique David Hale, Directeur général de Guerbet.

La démarche RSE de Guerbet est articulée autour de 4 axes avec des objectifs et actions clés d’ici à 2023.

  • Des produits et services d’imagerie pour améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients ;
  • Une politique sociale responsable, déclinée en cinq grands thèmes : Diversité, Prévention, Reconnaissance, Engagement et Responsabilité ;
  • Une politique HSE qui donne la priorité absolue à la sécurité des personnes et vise également à minimiser les impacts environnementaux à tous les niveaux ;
  • Une éthique des affaires pour garantir des pratiques favorisant la lutte contre la corruption, la prévention des conflits d’intérêts et des pratiques anticoncurrentielles ainsi que le respect des règles de l’éthique médicale.

En matière de gouvernance, Guerbet a tout particulièrement amélioré son positionnement en matière d’éthique des affaires et de politique RSE, soutenue au plus haut niveau de l’organisation. Le fonctionnement des instances de gouvernance reste un point fort de Guerbet.

Sur le plan social, le score de Guerbet a progressé en matière de développement des compétences, et sa politique sociale est notée au plus haut niveau.

Dans le domaine de l’environnement, les bons résultats s’appuient sur la performance de Guerbet dans sa gestion des ressources en eau et énergie et sa maîtrise des rejets.   

Concernant les parties prenantes, le score intègre notamment les actions menées par Guerbet pour renforcer sa démarche d’achats responsables, sa culture qualité et ses actions en matière de cybersécurité.

Par ailleurs, la performance RSE de Guerbet a été reconnue en décembre 2020 par le CDP* qui lui a attribué la note A- au questionnaire Climat et par la CAHPP** avec l’indice vert A++.

* CDP : anciennement appelée « Carbon Disclosure Project », est une organisation internationale à but non lucratif qui distingue les entreprises mondiales les plus actives dans la lutte contre le changement climatique.

**CAHPP : Centrale d'achats de l'hospitalisation publique et privée accompagne 3300 établissements de santé dans leurs achats responsables avec le dispositif Indice vert.

A propos de Guerbet

Guerbet est un leader de l’imagerie médicale au niveau mondial, offrant une gamme étendue de produits pharmaceutiques, de dispositifs médicaux, de solutions digitales et IA, pour l’imagerie diagnostique et interventionnelle, afin d’améliorer la prise en charge thérapeutique des patients. Pionnier depuis plus de 90 ans dans le domaine des produits de contraste, avec plus de 2 800 collaborateurs dans le monde, Guerbet innove en continu et consacre 9 % de ses ventes à la Recherche & Développement dans quatre centres en France, en Israël et aux États-Unis. Guerbet (GBT) est coté au compartiment B d’Euronext Paris et a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 817 millions d’euros. Pour plus d’informations sur Guerbet, merci de consulter le site www.guerbet.com.

Relations presse
Guerbet Global

Alize RP 
Caroline Carmagnol
+33 (0)6 64 08 99 59
guerbet@alizerp.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 19 Janvier 2021

[VIDÉO - L'HEURE MUSICALE CONFINÉE ]

Le conservatoire d’Aulnay-sous-Bois a le plaisir de partager avec vous une partie de L'Heure Musicale Duo Nĕshiymah enregistrée en novembre dernier en raison de la crise sanitaire.

Voici Les liens d'or composé par Bertrand Peigné au saxophone accompagné au piano par Catherine Imbert, tous deux professeurs au CRD.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 19 Janvier 2021

La photo de lui qu’avait publié Libération en quatrième de couv’ n’était pas très engageante. L’air dur, le cheveu rare, Jean-Claude Cahagnet n’a pas l’air d’un rigolo. Il va pourtant falloir l’interviewer. Avec, en plus, la crise sanitaire qui lamine la profession depuis mars dernier, la rencontre avec le seul chef étoilé de Seine Saint Denis ne s’annonçait pas des plus tranquilles.  

Et puis… Coup de fil pour le prévenir que France Inter veut passer du temps avec lui. L’homme que l’on croyait taiseux est finalement assez loquace. Ok pour un rendez-vous dès le lendemain à deux conditions : pas question de polémiquer autour des aides mises en place par l’Etat pour le milieu de la restauration et interdiction de taper sur le 9-3.  

Deal ! Rendez-vous est pris dans son restaurant, l’Auberge des Saints Pères, à Aulnay-sous-Bois, deux jours avant le réveillon de Noël.   

L’Auberge des Saints Pères à Aulnay-sous-Bois à l’honneur sur France Inter !

Article complet de https://www.franceinter.fr/ à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.franceinter.fr/ / Source photo : site internet de l’Auberge des Saints Pères

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 19 Janvier 2021

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien paru hier. Il nous informe comment le maire du Blanc-Mesnil, Thierry Meignen, a décidé de réduire les indemnités des élus qui brillent par leur absence ! Une bonne idée qui pourrait peut-être faire son chemin dans d’autres villes du département, car comme nous indiquait une élue de cette commune, lors d’un échange impromptu avec nous : Le Blanc-Mesnil est souvent imitée, mais jamais égalée !

Le maire du Blanc-Mesnil Thierry Meignen réduira les indemnités des élus qui brillent par leur absence !

En juin 2019, Thierry Meignen (Libres!) était le premier maire de Seine-Saint-Denis à emboîter le pas à Valérie Pécresse lorsque cette dernière quitta Les Républicains pour fonder son mouvement. Le maire du Blanc-Mesnil prend de nouveau exemple sur la présidente du conseil régional. Lors de la dernière séance du conseil municipal, le règlement intérieur a été modifié afin d'y inscrire « l'obligation d'assiduité des élus ».

L'article 16 stipule que « le montant des indemnités de fonction que le conseil municipal des communes de 50000 habitants et plus alloue à ses membres peut être modulé en fonction de leur participation effective aux séances plénières et aux réunions des commissions dont ils sont membres ».

« Trois absences injustifiées entraîneront automatiquement une réduction d'un tiers de l'indemnité de fonction », annonce Thierry Meignen, pour qui « il appartient à chacun d'être exemplaire ».

«Si on ne les motive pas, il peut y avoir un creux en cours de mandat»

Le conseil régional d'Ile-de-France a inscrit de nouvelles règles d'assiduité des élus il y a trois ans dans son règlement intérieur. L'élu blanc-mesnilois serait, selon lui, le premier maire de Seine-Saint-Denis à prendre une telle mesure.

Cette nouvelle règle concerne les séances du conseil municipal mais aussi celles des conseils d'administration d'écoles et du bureau municipal. « La réduction éventuelle du montant ne peut excéder, pour chacun des membres, la moitié de l'indemnité pouvant lui être allouée », précise l'article 16.

Le montant des indemnités de fonction dépend de la « strate démographique ». Pour les communes dont la population est comprise entre 50000 et 99999 habitants, un adjoint au maire perçoit au maximum 1711,34 euros brut par mois. Ceux du Blanc-Mesnil risquent donc de perdre plus de 850 euros en cas d'absentéisme.

« Souvent, les élus sont motivés au début et en fin de mandat, juge Thierry Meignen. Certains de mes collègues maires m'ont confié qu'ils étaient parfois obligés d'appeler leurs élus la veille des séances. Si on ne les motive pas, il peut y avoir un creux en cours de mandat. Surtout dans les conseils d'école. »

En 2018, un adjoint «peu présent aux réunions de travail» était exclu de la majorité

Les trois conseillers municipaux communistes, qui ne perçoivent pas d'indemnités, ont voté contre le nouveau règlement intérieur. « Mais pas pour cette raison-là, signale Didier Mignot (PCF). Nous demandions la retransmission vidéo des séances du conseil municipal et la publication des photos des élus sur les tribunes libres de chaque publication municipale. »

S'il se dit « favorable à une disposition sur l'assiduité des élus », l'ancien maire égratigne au passage son successeur. « S'il se sent obligé de faire cela, c'est peut-être car il a retiré leurs délégations à quatre de ses adjoints lors du mandat précédent, notamment pour des raisons d'absentéisme. »

En juin 2018, Thierry Meignen avait exclu de sa majorité Haïkel Drine car ce dernier, déjà échaudé par leurs « divergences idéologiques fortes », avait voté contre le budget proposé par la municipalité. Une décision que le maire avait aussi justifié par le fait que son adjoint chargé des nouvelles technologies était « peu présent aux réunions de travail ».

Au conseil régional, la moindre absence injustifiée est sanctionnée financièrement

Valérie Pécresse (Libres !) goûte peu la vue des chaises vides. Il y a trois ans, la présidente du conseil régional a modifié le règlement intérieur dans le but de renforcer l'assiduité des conseillers. Elle déplorait alors « que de nombreux élus de la majorité comme de l'opposition ne siègent pas suffisamment en [séance] plénière comme en commissions ».

Depuis janvier 2018, chaque absence injustifiée est ainsi sanctionnée par « une diminution de l'indemnité de l'élu au prorata des absences injustifiées, au terme d'un semestre échu, sans pour autant pouvoir excéder 50 % de cette indemnité ».

Les données relatives à l'assiduité des élus sont consultables en libre-service depuis le site Internet de la Région. On y constate que lors du premier semestre 2019 — la dernière période pour laquelle les données sont proposées —, 15 conseillers régionaux ont été absents au moins une fois sans raison valable, ce qui représente une retenue totale de 76419 euros.

Le candidat du PS à la présidentielle de 2017 Benoît Hamon (19 % d'absences injustifiées), le secrétaire national d'Europe Ecologie - Les Verts Julien Bayou (14 %) et l'ancien ministre Jean-Vincent Placé (13 %) ont ainsi perdu une partie de leurs indemnités de fonction, qui s'élèvent au maximum à 2722,58 euros brut pour les simples conseillers régionaux.

Le trio de têtes des absentéistes est constitué par des élus de droite : Ngandu Kenya (Libres, Républicains et Indépendants), Stéphane Salini (UDI) et Arnaud Richard (UDI) présentent respectivement 42 %, 27 % et 25 % d'absences injustifiées pour le premier semestre 2019.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 19 Janvier 2021

[EN VIDÉO] Retrouvez le second numéro de l'Info du Web.

Au sommaire ce mois-ci :

Mode d’emploi sur l’Atelier Mécanique

Coup de cœur des bibliothèques

1 minute pour comprendre la rénovation énergétique

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Oxygène