humour

Publié le 17 Avril 2021

Depuis mercredi, Aulnay-sous-Bois s’est mise à l’heure du Ramadan. Ainsi, un village a été installé dans le quartier de la Rose des Vents sur le parking de l’ancien Intermarché. L’organisation est optimale et tout le monde est ravi de se retrouver dans ces moments de paix, de partage et de spiritualité.

Même dans les contrées les moins densifiées, à savoir la petite maison dans la prairie, les familles prennent plaisir à se retrouver pour le Ftour, repas qui constitue la rupture du jeûne. Ainsi, les Ingalls ont accepté d’être filmé pour partager avec nous ce moment.

Puisse l’esprit de charité souffler sur chacun d’entre nous à Aulnay-sous-Bois, à commencer sur Catherine Médioni et sa famille. Bon Ftour à toutes et à tous.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 1 Avril 2021

A force de parler dans le micro, l’idée lui est venue comme une évidence. Le militant politique de « La Révolution est en marche » (LREEM) et de « Démocratie représentative » (DR), Hadama Traoré, va sortir son premier album.

Aulnay-sous-Bois : Hadama Traoré va sortir un album avec un featuring du maire Bruno Beschizza

« Je pense qu’à travers la musique mon message passera encore mieux » précise-t-il dans une interview donnée à Télérama, Rap Magazine et les Inrockuptibles.  « Regardez Sefyu, Vald, Aya Nakamura, ils sont des exemples et une source d’inspiration. Et puis quoi de mieux qu’une chanson pour lancer ma campagne présidentielle de 2022 ! » ajoute-t-il.

Le titre de cet opus est déjà connu. Il s’intitulera « Initiales B.B. ». B.B. pour Bruno Beschizza, le maire d’Aulnay-sous-Bois, qui a d’ailleurs accepté de faire un featuring sur l’album. « Vous savez, depuis que je me suis engagé sur le chemin d’une paix spirituelle et philosophique avec le maire de la ville, j’ai beaucoup appris. La force je l’avais déjà en moi, mais avec lui j’ai découvert la sagesse et la beauté. Oublier le passé et les conflits, enterrer la hache de guerre, mettre son orgueil en retrait et savoir dire pardon et merci c’est tellement bien, bon et beau. Désormais, j’aide mon prochain et je suis dans la joie de la réconciliation ! » poursuit-il avec un sourire radieux. 

Si la tracklist de l’album n’est pas encore définitive, les premiers titres de la mixtape que nous avons écoutés en exclusivité sont très prometteurs. On y retrouvera notamment, le titre phare éponyme de l’album « Initiales B.B » avec en featuring le maire Bruno Beschizza, mais aussi « Si j’étais Président (de la République) », « 3,9 % », « J’aurais voulu être un Zadiste ! », « Il est beau, il est beau, il est beau mon Palomo, il est laid Karkidet ! » « On a tous quelque chose en nous de Balagny ! » « Auteuil, Neuilly, Mitry ! » « Si tu m’crois pas hè, t’ar ta gueule à la Morée ! », « Lettre à Madame de Savigny ! », « Nietzsche, Spinoza et moi ! », « Aimer à perdre le Galion ! » « L’homme est un Chanteloup pour l’homme ! », « O Gros Saule mio ! », « Nonneville de lumière (Qu’ont-ils fait de moi ?) ». .   

Cerise sur le gâteau, l’inspiration d'Hadama Traoré est telle en ce moment, qu’il y aura peut-être matière pour un double album. Réponse à Noël, puisque l’opus sortira en principe le 25 décembre 2021, et constituera donc un cadeau de choix à mettre au pied du sapin.

En attendant c’est sûr, comme la Révolution, la musique d’Hadama Traoré est en marche et personne ne l’arrêtera !

Robert Ferrand  

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Humour

Publié le 1 Avril 2021

Ce matin, à Aulnay-sous-Bois, le sujet était dans toutes les conversations devant la boucherie Aubugeau ou encore chez le Traiteur Ondel. Ainsi, dans la lutte contre la Covid-19, les bouchers charcutiers pourraient bientôt être réquisitionnés pour vacciner.

Lutte contre la Covid-19 : les bouchers charcutiers bientôt réquisitionnés pour vacciner ?

En effet, le président Macron l’a dit et répété depuis le début de la pandémie, nous sommes en guerre et dans cette situation tout doit être mis en œuvre pour la gagner.

Bien que surprenante de prime abord, cette stratégie audacieuse a pourtant tout son sens. En premier lieu, parce les boucheries charcuteries disposent toutes d’une chambre froide. Dès lors, les vaccins pourraient être stockés et conservés sans difficulté à bonne température.

Ensuite, les bouchers charcutiers sont particulièrement habiles de leurs mains. Il faut voir avec quelle précision ils désossent et découpent une pièce de viande pour en faire une œuvre d’art qui terminera dans votre assiette. Ces sont de véritables orfèvres du travail manuel avec des nerfs d’acier et donc un potentiel indéniable pour vacciner.

Enfin, la livraison de quantités immenses de vaccins dans les prochaines semaines en France nécessitera que toutes les professions soient sur le pont. Chaque dose administrée sonne comme l’espoir d’un retour à une vie normale pourquoi pas dès cet été.   

Bien entendu, une formation spéciale sera dispensée aux bouchers charcutiers mais leur dextérité est un atout dont il paraitrait fou de se passer. D’autres professionnels des métiers manuels pourraient d’ailleurs être sollicités. On pense évidemment aux mécaniciens, maçons, charpentiers ou autres réparateurs de chaudière.

Quoi qu’il en soit, c’est promis, si entre une bavette, une entrecôte, un gigot ou dix tranches de salami mon boucher charcutier peut me vacciner et donc me protéger du virus, moi je dis oui !  

Anne-Marie Lobbé

Voir les commentaires

Rédigé par Anne-Marie Lobbé

Publié dans #Humour

Publié le 1 Avril 2021

Ce n’est un secret pour personne. Entre l’Italie et notre commune c’est une grande histoire d’amour. Et qui mieux que Rocco Siffredi symbolise l’amour dans sa beauté, sa force et sa puissance ! 

C’est dans cet esprit que le prochain conseil municipal, programmé le mercredi 7 avril, examinera la délibération proposant que la rue Jacques Duclos devienne la rue Rocco Siffredi à Aulnay-sous-Bois.

Consulté bien en amont sur cette question, le comité Aulnaysien du changement des noms de rues s’est réuni à plusieurs reprises et a proposé cette option dans un enthousiasme débordant, proposant en sus le slogan suivant : « Jacques Duclos c’est vieillot, Rocco Siffredi c’est la vie ! »

En effet, il est temps de dépoussiérer les vieilles appellations de rues et d’enlever les toiles d’araignée. Le comité a par ailleurs mis en avant cet argument de poids : « La rue Jacques Duclos étant la plus longue de la ville, il y a donc une dimension symbolique dans ce choix ! »    

Nul doute que cette délibération devrait être votée à l’unanimité !

   

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 9 Mars 2021

Après le 8 mars, le 9 mars…

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 25 Février 2021

La Seine-Saint-Denis a une semaine de répit. Alors qu’un confinement local était envisagé pour le territoire, à l’instar de Nice (Alpes-Maritimes) et Dunkerque (Nord), Jean Castex a indiqué, jeudi 25 février 2021, que la Seine-Saint-Denis ne sera, pour le moment, pas confinée le week-end

Reconfinement ou pas reconfinement à Aulnay-sous-Bois et en Seine-Saint-Denis ?

20 départements sous surveillance

A l’inverse, il a annoncé le placement de la Seine-Saint-Denis « sous haute surveillance », à l’instar de 19 autres départements français. Un point sera fait la semaine prochaine et un confinement le week-end pourrait être alors envisagé « si et seulement si les indicateurs se dégradent ». En cas de dégradation des indicateurs, un confinement le week-end pourrait entrer en vigueur le week-end du 6 mars 2021.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source photo d’illustration : montage humoristique

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé, #Humour

Publié le 19 Février 2021

Nous ne résistons pas à la tentation de partager ce dessin humoristique, salutaire en cette période de pandémie. Alors que la Saint-Valentin vient de s’achever, quel était le meilleur cadeau à offrir en 2021 ? Un vaccin ?!

Quel cadeau pour la Saint-Valentin 2021 à Aulnay-sous-Bois ? Un vaccin !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 14 Février 2021

Plusieurs blogueurs s’étaient donnés rendez-vous hier à 13h pour en découdre devant la gare d’Aulnay-sous-Bois. Si le contexte reste un peu flou, les premières informations dont nous disposons montrent qu’un jeune blogueur Aulnaysien s’était « embrouillé » pour une histoire dont la genèse se trouve sur le réseau social Twitter.

Une grosse bagarre entre blogueurs pour un différent virtuel évitée de justesse devant la gare d’Aulnay-sous-Bois !

Sans rentrer dans le détail de cette histoire ubuesque, l’un des jeunes blogueurs à Aulnay-sous-Bois semblait avoir manqué de respect avec des propos peu élogieux sur le vice et la vertu de personnes pratiquant l'amour tarifé un jour de Saint-Valentin. Un jeune blogueur, qui n’habite pas à Aulnay-sous-Bois, mais à Maintenon en Eure et Loir, où il exerce l’activité de démouleur de cakes, a donc voulu jouer les justiciers. D’un commun accord, les deux jeunes blogueurs s’étaient fixé rendez-vous pour un duel à l’image de ce qu’il se passait sous l’ancien régime.

Finalement, l’un des protagonistes a déclaré forfait, la partie adverse attendant patiemment que le jeune blogueur daigne se battre. Peut-être parce qu’en face, contrairement à la philosophie des duels de l’époque où le combat devait se faire à un contre un, plusieurs blogueurs avaient répondu au rendez-vous.

Le message Twitter peu élogieux d’un des blogueurs protagonistes, qui attendait dans le froid pour pouvoir s’adonner au pugilat, a depuis disparu du réseau social.

Moralité de cette histoire rocambolesque ? Rien ne sert de s’énerver pour une histoire de tweets sur Internet. En venir aux mains pour une simple insulte sur le Net, est-ce vraiment raisonnable ? C’est un peu comme si les blogueurs Aulnaysiens se crêpaient le chignon pour des histoires de popularité. C’est tout bonnement inimaginable et surtout puéril.

Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 20 Mars 2020

Vous pouvez écouter ci-dessous une parodie de la fameuse chanson de Claude François - Y’a le printemps qui chante (viens à la maison).

Derrière l’humour, bienvenu en cette période si particulière de confinement et de crise sanitaire, se cache un message élémentaire de sagesse : pour sauver des vies, restez chez vous !

Source vidéo : YouTube

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 13 Février 2020

L’hiver est déjà bien avancé. Il a fait froid, mais il n’a pas neigé. Alors que l’on aborde la mi-février, la neige n’est toujours pas tombée à Aulnay-sous-Bois et dans une grande partie de la France. Réchauffement climatique ou saison exceptionnelle ? Tempête de neige à prévoir au mois de mars ?

En tout cas, les hivers se suivent et ressemblent de plus en plus à un mauvais automne.

Alors qu’il y a 30 ans Noël, quand il tombait jadis un 25 décembre, était souvent synonyme de bonhomme de neige, on peut aujourd’hui sortir ce jour férié presque en T-shirt.

Ce genre de réflexions philosophiques, un jeune prussien de 26 ans se les faisaient déjà pendant l’hiver 1870 en longeant le canal de l’Ourcq. Son nom : Friedrich Nietzche.

Au milieu des obus qui pleuvaient à Aulnay, on est en pleine guerre franco-allemande, le natif de Röcken s’interrogeait : est-ce qu’il neigera cet hiver, est-ce qu’il pleuvra au printemps, est-ce qu’il fera chaud cet été, est-ce que les feuilles tomberont cet automne ?

On le sait maintenant, ces questions existentielles fondamentales, qui agitaient son cerveau bouillonnant, ont été le terreau fertile de son livre « Also sprach Zarathustra » connu en France sous le nom « Ainsi parlait Zarathoustra ».

Ach ! Quand la petite histoire rejoint la grande…

La rédaction 

Source vidéos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Humour

Publié le 23 Décembre 2019

Il semblerait que le nom Napoléon Bonaparte soit à la mode en ce moment ! En effet, après l’inauguration récente du cours Napoléon, nouvel espace vert de la rue Jules Princet, voilà les ambulances du parking de l’hôpital privé de l’est parisien à Aulnay-sous-Bois floquées du patronyme de ce personnage historique tumultueux !

Les ambulances Bonaparte envahissent le parking de l’hôpital privé de l’est parisien à Aulnay-sous-Bois !

Quelle coïncidence ! Alors, les grincheux hystériques vont-ils sortir du bois pour demander à ces ambulances de changer de nom ? Empêcheront-ils les conducteurs de transporter les malades sous prétexte que Bonaparte continue de déchainer les passions ? A la réflexion, ces véhicules ne seraient-ils pas agressifs et assoiffés de conquêtes au point de menacer la nation ?

A l’heure où s’écrivent ces lignes, personne n’a de réponses à ces questions. Difficile donc dans ces conditions de se prononcer sur ce qui pourrait bien devenir l’affaire Napoléon Bonaparte d’Aulnay-sous-Bois !  

A suivre...

Robert Ferrand 1er !

Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Humour

Publié le 25 Juillet 2019

Comme chacun sait, aujourd’hui les records de température tombent les uns après les autres notamment dans le nord de la France suite au déclenchement de la vigilance rouge canicule. C’est le cas par exemple à Paris où la barre des 42°C à l’ombre devrait être atteinte.

Cette situation a provoqué un événement tout à fait considérable en début d’après-midi, puisque la tour Eiffel, symbole national s’il en est, a commencé à fondre sous l’effet de la chaleur ! (voir la photo impressionnante ci-dessous).

La tour Eiffel a commencé à fondre sous l’effet de la canicule à Paris !

A l’heure où nous écrivons ces lignes, des canadairs ont été réquisitionnés en urgence pour asperger d’eau le monument érigé à la fin du 19ième siècle et tenter de limiter la fonte du métal en fusion.

L’enjeu est de taille évidemment. Après le dramatique incendie ayant frappé la cathédrale Notre Dame, Paris ne peut se permettre de perdre la tour Eiffel.

Nous vous tiendrons bien entendu informés de la suite des événements dès que nous aurons davantage d’informations.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 21 Décembre 2018

Il y a quelques jours, Christian Picq, rédacteur chez le blog confrère Aulnay Cap ! s’est fendu d’un article à notre sujet. Rédigées dans son style si particulier, l’homme tente à travers quelques lignes de nous égratigner.

La rédaction d’Aulnaylibre ! ayant, c’est bien connu, la peau dure, elle aurait sans doute pu sortir la sulfateuse pour répondre à Christian, mais, en cette période de fêtes de fin d’année, le temps se prête davantage à la paix, l’amour et la joie qu’à la vaine querelle.

C'est pourquoi, la rédaction d'Aulnaylibre ! a décidé, à l'unisson, de rendre un vibrant hommage à cet infatigable animateur de la blogosphère locale. Qu'il soit le boss ou l'employé, peu importe finalement, Christian Picq est toujours l'homme qui tombe à pic !

Vous trouverez ci-dessous le générique de cette célèbre série du début des années 80 avec Lee Majors, accompagné des paroles pour les férus du karaoké. 

Joyeux Noël, Christian !

 

Je n’suis pas le genre de mec qui aime la bagarre

Faut pas m’pousser trop loin tu vois, et faut pas me chercher

Même si je suis cascadeur, j’ai quand même l’amour dans l’cœur

Je préfère jouer au tombeur que jouer au catcheur

Je suis l’homme qui tombe à pic

Je suis l’homme qui vient de loin

Et dans ma peau de flic je n’ai jamais peur de rien

Je suis l’homme qui tombe à pic

J’ai ma vie entre mes mains

Et si je prends des risques ce n’est jamais, jamais, en vain

D’aventure en aventure je poursuis mon chemin

Et je prends la vie comme elle vient car je crois au destin

Je suis l’homme qui tombe à pic

Je suis l’homme qui vient de loin

Et dans ma peau de flic je n’ai jamais peur de rien

Je suis l’homme qui tombe à pic

J’ai ma vie entre mes mains

Et si je prends des risques ce n’est jamais, jamais, en vain

Jamais, jamais, en vain

(Instrumental)

Je suis l’homme qui tombe à pic

Je suis l’homme qui vient de loin

Et dans ma peau de flic je n’ai jamais peur de rien

Je suis l’homme qui tombe à pic

J’ai ma vie entre mes mains

Et si je prends des risques ce n’est jamais, jamais, en vain

Jamais, jamais, en vain

(Ad libitum)

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 29 Octobre 2018

Les fins connaisseurs vous le diront d'un air entendu, habituellement c'est toujours un plaisir de passer à la pompe !  Sauf qu'en ce moment, ces instants de félicité deviennent de moins en moins accessibles à toutes les bourses !

Jugez plutôt sur cette photo prise aujourd'hui en fin d'après-midi à la station BP du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois. Les prix affichés sont tout à fait hallucinants : 1,619 euros le litre de sans plomb 95. 1,629 euros le litre de gasoil. Convertis en francs cela donne respectivement : 10,619 francs et 10,686 francs le litre !

A Aulnay-sous-Bois ou ailleurs, comme cadeau de Noël offrez un plein d'essence !

A ce rythme là l'essence va devenir une substance précieuse et rouler sera un vrai luxe. C'est pourquoi, alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, si pour faire plaisir à vos proches vous êtes en manque d'idées, et bien optez pour un cadeau original et somptueux : offrez un plein d'essence !

Photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 1 Avril 2018

Dans le jargon financier on appelle cela une OPA. Depuis ce dimanche 1er avril 2018, le journal Le Parisien a pris officiellement le contrôle de la quasi-totalité des blogs d’Aulnay-sous-Bois.

Thomas Poupeau, journaliste bien connu couvrant les nouvelles de notre commune pour ce quotidien, commentait ce matin cette information : « pour des raisons de confidentialité, il était nécessaire de garder le silence sur cette opération qui, vous en conviendrez, a du sens.

En effet, la plupart des blogs d’Aulnay-sous-Bois passent leur temps à faire de simples copier-coller d’articles du Parisien ou d’informations qui proviennent d’alertes Google. Dans ces conditions, nous avons pensé que le lecteur préférerait l’original à la copie ! »

Un blogueur Aulnaysien, qui a choisi de témoigner sous couvert d’anonymat, accusait le coup ce matin : « c’est vrai que jusqu’à présent on se la coulait douce en copiant des articles du Parisien, des informations d’alertes Google ou du site de la ville d’Aulnay-sous-Bois et même des communiqués de presse tout faits.  

De même, en relayant massivement les faits divers quitte à amplifier le côté dramatique des nouvelles (annonce de morts lors d’accidents de voiture alors qu’il n’y a que des blessés, évocation fantaisiste d’une personne poignardant au hasard des clients au centre commercial O’Parinor) on faisait de l’audience sans se fatiguer !

C’est pourquoi, ce rachat par le journal Le Parisien tombe vraiment très mal. Je comptais pourtant continuer comme cela au moins jusqu’aux élections municipales de 2020 pour avoir une chance d’être enfin sur la bonne liste et être élu, quitte à critiquer mes anciens camarades blogueurs après ! »

Reste maintenant à savoir comment réagiront les marchés financiers suite à cet événement sans précédent. D’après des sources concordantes, les traders craignaient un dévissement du CAC40 et attendaient l’ouverture des cours avec fébrilité.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 5 Février 2018

Il est bien connu que cancer, maladie cardio-vasculaire, drogue, obésité, diabète, maladie infectieuse, accident domestique, broncho-pneumopathie chronique obstructive, radiation, accident de la route, travail, homicide, accident d’avion sont des fléaux de notre société qui nuisent gravement à la santé.

D’après quelques études scientifiques encore non officiellement validées, mais qui circulent sous le manteau dans les milieux autorisés, se jeter sous le RER B à Aulnay-sous-Bois ou ailleurs pourrait rejoindre très prochainement la liste ci-dessus, ô combien funèbre vous en conviendrez.

C’est pourquoi, n’oubliez jamais, que même s’il est en grève, en panne, en retard, roule au ralenti ou même n’avance plus subitement d’un centimètre sans que la moindre information ne soit donnée aux passagers, se jeter sous le RER B est très fortement déconseillé pour la santé !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humeur, #Humour

Publié le 19 Octobre 2017

Ah, Blondie ! Qui n’a pas tortillé son boule sur Call Me, Atomic ou encore le fiévreusement givré Heart of Glass ?

C’est pourquoi hier soir, en plein conseil municipal à Aulnay-sous-Bois, nos pupilles furent ébahies en croyant apercevoir Debbie Harry, la chanteuse du groupe américain, et sa chevelure blonde si caractéristique.

La chanteuse de Blondie fait une apparition surprise au conseil municipal à Aulnay-sous-Bois !

En se frottant un peu les yeux, on s’est dit : mais au fait ! Que viendrait faire la chanteuse de Blondie en plein conseil municipal à Aulnay-sous-Bois ? Serait-elle là pour immortaliser en photo une tranche de vie Aulnaysienne façon sandwich entre Leila Abdellaoui et Mohamed Ayyadi ? Non, sérieux, pince-moi je rêve, j’y crois pas dis-donc !

Heureusement, en recoupant l’information avec le journal Le Parisien et le blog MonAulnay.com, nous avons découvert qu’il s’agissait en réalité de Karine Fougeray du PRG (pas celui qui a mis 4 buts à Anderlecht hier soir).

Il faut dire que la confusion était possible dans la mesure où, depuis 2014, nous n’avons quasiment jamais vu Karine Fougeray occuper son siège de conseiller municipal.

Un grand merci donc au journal Le Parisien et au blog MonAulnay.com pour nous avoir évité de publier une fausse information.

Photo : MonAulnay.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 24 Septembre 2016

Pour sa nouvelle émission politique sur Europe 1, l’humoriste Anne Roumanof a appelé le centre de danse du Galion à Aulnay-sous-Bois pour y inscrire Alain Juppé à un cours de hip-hop. Il s’agit bien entendu d’un canular…l'idée étant d'ironiser quelque peu sur le manque de modernité du candidat à la primaire de la droite et du centre âgé de plus de 71 ans...

Source : http://www.europe1.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 23 Février 2016

Ils ont l’air bien nourris les cafards à Aulnay-sous-Bois, non ?!

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 13 Février 2016

Cet après-midi, alors que toute la rédaction d’Aulnaylibre ! faisait ses emplettes au salon du chocolat, un fidèle lecteur de notre blog nous a fait parvenir cette vidéo de deux cyclistes tractant, derrière leurs vélos, d’énormes panneaux publicitaires rue Camille Pelletan.

Bon sang mais c’est bien sûr a-t-il pensé ! Ils appartiennent sans doute à la caravane du tour de France et sont en repérage incognito pour le passage d’une éventuelle étape dans notre commune ?

Bien que cette hypothèse paraisse très peu probable, rendons tout de même hommage à ces deux cyclistes qui, sous la pluie et le vent, faisaient de la publicité pour devenir propriétaire à Aulnay-sous-Bois.

Il faut en effet bien du courage pour redonner de l’attractivité à notre ville après six années de gestion socialo-écolo-communiste calamiteuse…

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 24 Octobre 2015

Peut-être ne le savez-vous pas, mais notre bonne ville d’Aulnay-sous-Bois abrite une espèce de champignons mondialement connue dans le microcosme des cuisiniers avant-gardistes : la collerette Aulnaysienne cendrée !

En effet, notre commune est à la fois traversée par les frimas iodés des vents du nord, mais aussi les souffles chauds en provenance du Sahara ainsi que les effluves tardives de la mousson, une belle et incroyable diversité qui crée chaque année ce petit miracle de la nature.

Attention toutefois à ne pas trop en abuser, sinon vous risquez une ségurïte aigüe. Heureusement, les symptômes en sont aussi foudroyants que passagers…

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement, #Humour

Publié le 28 Décembre 2014

nicolas-boulevard-strasbourg-aulnay-sous-bois.jpgLa photo de l'entrée du caviste Nicolas d'Aulnay fait le tour de Twitter. Le gérant du magasin, cambriolé le 21 décembre (voir notre article ici), a choisi de réagir avec humour à cette mésaventure. Sur la porte en bois, installée en attendant la nouvelle en verre, les clients peuvent lire : « Dans le souci de préserver une image rustique, l'enseigne innove avec cette porte en bois », suivi de « Derrière le bois, on boit ». Le commerçant déplore par ailleurs le peu de goût des voleurs. « Ce ne sont pas des amateurs de grands vins. Ils ont pris que ce qu'ils voient à la pub. Ils m'ont laissé les millésimes. »

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 24 Décembre 2014

Alors que nous sommes à quelques heures du moment fatidique, certains Aulnaysiens doivent probablement être encore à la recherche du menu idéal pour passer un réveillon de rêve. Dès lors se pose cette question essentielle : quels mets concocter pour sortir des sentiers battus et surprendre un tant soit peu vos convives ?!  Eléments de réponse dans la vidéo ci-dessous préparée de main de maître par «SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre ». 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 15 Décembre 2014

Difficile de se passer de la dose d’humour quotidienne concoctée par les joyeux drilles de SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre. Ce soir place à une vidéo détournée du classique de Mathieu Kassovitz intitulé La Haine. Vous y verrez des jeunes faire un sondage sur les élections municipales de 2020 à Aulnay-sous-Bois… Certains y pensent déjà parait-il !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 7 Décembre 2014

Un peu d’humour ne fait pas de mal. Voici la nouvelle production de #SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre#. C’est tout simplement désopilant ! Enjoy !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour