emploi

Publié le 11 Juin 2021

Nous devons renforcer les moyens consacrés à l'insertion professionnelle et sociale dans notre Département. À Aulnay-sous-Bois, avec Frank Cannarozzo, nous proposons de mieux soutenir les structures locales d'insertion, d'accompagner le projet de centre de formation sur Val Francilia (ex site PSA) et d'augmenter le nombre d'assistants sociaux pour mieux accompagner les habitants dans leurs démarches.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 1 Avril 2021

[EN IMAGES] Hier, la mission locale et la maison de l’emploi convergence entrepreneurs a accueilli un forum alternance / apprentissage / découverte des métiers. Plus de 120 jeunes aulnaysiens sont venus découvrir les formations proposées et les entreprises qui recrutent dans notre bassin d’emplois.

Beau succès pour le forum des métiers 2021 à Aulnay-sous-Bois

Cet événement s’est tenu dans le respect des gestes barrières : distribution de masques neufs, lavage régulier des mains au gel hydroalcoolique, plexiglass sur les stands et zone d’attente en extérieur pour les candidats afin de limiter le nombre de personnes présentes simultanément dans une même salle.

Beau succès pour le forum des métiers 2021 à Aulnay-sous-Bois

Source information et images : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 26 Mars 2021

[FORMATION] Mercredi 31 mars 2021, la Mission Locale et la Maison de l’Emploi Convergence Entrepreneurs d’Aulnay-sous-Bois organisent un forum de l'alternance, de l'apprentissage et des métiers.

Forum de l’alternance, de l’apprentissage et des métiers à Aulnay-sous-Bois le 31 mars 2021

Au programme :

de 9h à 12h des espaces et ateliers d'accompagnement pour vous préparer

de 14h à 16h30 rencontres avec des entreprises et des centres de formation

En raison des mesures sanitaires actuellement en vigueur, la participation à cette journée se fait sur inscription obligatoire en cliquant :
 

ici 

Forum de l’alternance, de l’apprentissage et des métiers à Aulnay-sous-Bois le 31 mars 2021

Source information et images : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 24 Février 2021

Cet après-midi, le Bureau d’Information Jeunesse a accueilli une journée d’information collective sur les jobs d’été.

La ville d’Aulnay-sous-Bois vous aide à trouver des jobs d’été !

De nombreux postes saisonniers sont à pouvoir dans de nombreux domaines pour les jeunes.

Pour en savoir plus sur ces offres, mais également participer à des ateliers de préparation des CV et lettres de motivation, rendez-vous au BIJ - 3 boulevard Félix Faure.

Pour plus d’information, cliquez : ici 

Source information et image : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 16 Février 2021

La crise de 2020 est sanitaire mais aussi sociale. Selon le dernier rapport de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), le taux chômage a bondi en Seine-Saint-Denis pour atteindre 12% de demandeurs d’emplois au troisième trimestre 2020. 

Le taux de chômage a explosé en Seine-Saint-Denis et atteint 12% en 2020

12% de chômeurs

Il faut remonter en 2017 pour retrouver un taux de chômage équivalent en Seine-Saint-Denis.  « Après des années de tendance baissière, une forte hausse (+2,8points) du taux de chômage a été enregistrée en Seine-Saint-Denis au troisième trimestre 2020; le taux départemental s’est élevé à 12,0 % contre 8,8 % en Île-de- France (+ 2,0 points par rapport au deuxième trimestre 2020) », détaille la CCI. Une aussi aussi exponentielle n’avait jamais été observée ces 20 dernières années. 

La Seine-Saint-Denis affiche le taux de chômage le plus élevé d‘Île-de-France, devant le Val-d’Oise (9,6%) et le Val-de-Marne (8,4%). Le taux le plus faible se trouve dans les Yvelines (7,2%) suivi par Paris et les Hauts-de-Seine (7,3%).

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source image : CCI Seine-Saint-Denis

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 1 Février 2021

Un taux de chômage record de 12%, 134 500 demandeurs d'emploi enregistrés… Le département de Seine-Saint-Denis reste le parent pauvre de l'emploi en Ile-de-France. Mais c'est aussi celui où le nombre de chômeurs a le moins augmenté (en pourcentage) par rapport à l'année précédente, avec une progression de « seulement » 12,7% contre 14% en moyenne régionale.

Les métiers technico-commerciaux et ceux de la santé et des soins à la personne y arrivent en tête du palmarès des recrutements. Mais c'est un autre secteur d'activité qui pourrait doper l'emploi dans le département : celui du bâtiment et des travaux publics, déjà en tête des secteurs « en tension » sur toute l'Ile-de-France, dont les besoins de main-d'œuvre sont en forte hausse.

« Les projets de rénovation urbaine, les chantiers du Grand Paris Express ou encore la construction des infrastructures des JO de Paris 2024 sont des dossiers extrêmement recruteurs. Et ils sont essentiellement situés en Seine-Saint-Denis », rappelle-t-on à la Fédération française du bâtiment. Selon les estimations de Pôle emploi, la « dynamique des JO laisse entrevoir la création de 11 700 emplois dans le BTP ».

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 27 Janvier 2021

« Vous tombez sur une période particulière. Ce n'est pas évident en ce moment. Mais ne baissez pas les bras! ». Devant un auditoire composé de six jeunes en recherche d'emploi, âgés de 18 à 20 ans, Maryse, la conseillère emploi, motive ses troupes. Il pleut des trombes ce matin, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le ciel est bas et sombre mais dans le bâtiment moderne de la mission locale, accolé aux barres grises de la cité des 3 000, on s'active comme dans une ruche. Pas moins de quatre ateliers se tiennent en simultané sur trois niveaux. Dans chaque salle, des jeunes, souvent vêtus de jogging, baskets aux pieds, semblent captivés et studieux.

 
La mission locale à Aulnay-sous-Bois mobilisée pour l’emploi des jeunes

« On continue tout en présentiel, c'est ce qui fait notre succès. La fréquentation est stable », se félicite la directrice Carole Soucaille. Dans cette structure associative, pivot de la politique d'insertion et d'emploi des jeunes dans la 3 e ville du département, on s'est vite adapté au Covid. « Nous avons été fermés quelques semaines lors du premier confinement mais on s'est vite rendu compte que les jeunes avaient encore plus besoin de nous en ce moment », poursuit la directrice. Et pour cause.

Le public visé par les missions locales, les 16-25 ans, est la catégorie de la population qui a payé le plus lourd tribut à la crise. En un an, alors que le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a bondi de 8,9 % sur un an au quatrième trimestre 2020. Une situation qui a amené le gouvernement à multiplier, ces derniers mois, les mesures de soutien à travers le plan « 1 jeune — 1 solution ». Les 440 missions locales françaises, créées en 1981 en réponse à la hausse soudaine du chômage des jeunes, se retrouvent aujourd'hui au cœur du plan de relance économique. Objectif du gouvernement : remettre le pied à l'étrier aux jeunes en rupture avec les institutions et donc doubler les effectifs de la Garanties jeunes, ce programme destiné aux jeunes ni en emploi, ni en formation, ni en études (NEET).

Faire venir ceux qui en ont besoin

A Aulnay, ces « décrocheurs » arrivent grâce au bouche-à-oreille. Sinon, il faut aller les chercher jusqu'en bas des immeubles. « Nous avons recruté des adultes-relais, nés ici, qui maillent les quartiers pour aller à leur rencontre, leur expliquer à quoi on peut leur servir », expose Séverine Maroun, première adjointe au maire (LR) et présidente de la mission locale. Reste ensuite à les accompagner. Un travail de longue haleine. « Il s'agit aussi souvent de leur redonner confiance, et ces derniers temps il nous arrive même de les nourrir, leur fournir des masques, leur trouver un toit », énumère Carole Soucaille.

Après le premier confinement, les jeunes ont afflué aux portes de la mission locale, se disant « abandonnés », « isolés ». « À Aulnay, on est juste à côté de l'aéroport de Roissy. Beaucoup de familles vivaient de l'aéroport, beaucoup de pères étaient chauffeurs VTC. C'est particulièrement dur pour eux », assure Franck Cannarozzo, le deuxième adjoint. Depuis septembre, le nombre de consultations du psychologue a doublé. A l'étage, Mehdi, Sabrine ou Zacharia commencent juste le programme de la « Garantie jeune ».

5 personnes recrutées et des locaux plus grands

« J'ai un BAC ES mais aucune école n'a voulu de moi. Du coup, je suis arrivé là, j'étais un peu perdu », confie Zacharia, qui semble pourtant bien déterminé à s'en sortir. Âgé d'une vingtaine d'années, le jeune homme va être suivi pendant un an, dans le cadre d'ateliers et de stages d'immersions professionnels pour parvenir à se trouver une voie.

A la mission locale d'Aulnay, les nouveaux objectifs fixés par le gouvernement ont été accueillis avec satisfaction, mais aussi un peu de fébrilité face au défi à relever. « Nous sommes très volontaires, on va y arriver. Mais il y a des freins techniques et humains », reconnaît Carole Soucaille, la directrice. Cinq personnes doivent être recrutées pour épauler les quinze salariés et il va aussi falloir vite agrandir les locaux. « On va mettre les bouchées doubles. A nous d'être efficaces ! », positive Stéphane Valli, le président de l'Union nationale des missions locales (UNML).

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien  

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 31 Janvier 2020

Vous avez décidé de créer votre entreprise ? Dans ce cas venez rencontrer les structures de Paris Terres d’Envol qui hébergent, financent et accompagnent les créateurs d’entreprise.

Le forum de la création d’entreprise se déroulera le mardi 4 février de 13h à 17h à la Maison de l’emploi située 1 rue Auguste Renoir à Aulnay-sous-Bois.

Forum de la création d’entreprise le 4 février 2020 à Aulnay-sous-Bois

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 17 Septembre 2019

L'association Créo, fondée par des entrepreneurs a lancé le programme “Accélérateur de réussite”. Cent vingt entrepreneur(e)s sélectionné(e)s vont bénéficier pendant deux ans d'un accompagnement à Aulnay-sous-Bois.

Si l'Ile-de-France affiche un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale (7,6 % au 4e trimestre 2018 contre 8,5 % - selon la CCI Ile-de-France), elle cache toutefois de grandes disparités. Dans le Val-de-Marne, 8,5 % de la population est au chômage et ce pourcentage s'élève à 12,1 % en Seine-Saint-Denis. C'est également le cas pour les quartiers prioritaires (QPV) où le taux de chômage grimpe à 27 %.

Pour sortir de l'impasse, l'une des pistes est de permettre à tous les talents d'exprimer pleinement leur potentiel en se formant et en réussissant leur reconversion professionnelle, en créant leur entreprise. Pourtant, combien de porteurs de projets n'osent pas se lancer faute de savoir comment s'y prendre ? Parmi les 179 500 créations d'entreprises qui ont dynamisé la région, combien seront toujours là dans trois ou cinq ans ?

C'est en partant de ce constat que l'association Créo, fondée par des entrepreneurs pour tous les entrepreneurs, a lancé le programme “Accélérateur de réussite”. Les 120 entrepreneur(e)s sélectionné(e)s vont pouvoir bénéficier pendant deux ans d'un accompagnement hors du commun, d'une valeur de 8 500 euros par personne, subventionné à 100 % par les partenaires de l'association. Une opportunité incontournable pour tester leur produit, monter leur business, développer leur réseau, dépasser leurs limites et révéler tout leur potentiel entrepreneurial.

Source information : https://www.affiches-parisiennes.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 17 Septembre 2019

Le premier ministre Edouard Philippe était en visite ce lundi sur le nouveau site d’ID Logistics pour rencontrer les professionnels.

Edouard Philippe en personne était en visite ce lundi à Aulnay-sous-Bois. A cette occasion, Eric Hémar, PDG d'ID Logistics et Patrick Daher, président du groupe éponyme, ont remis au Premier ministre un rapport pour améliorer la compétitivité de la France dans le secteur de la logistique.

Le chef du gouvernement a annoncé la tenue d'un comité interministériel en début d'année prochaine, pour répondre aux multiples doléances, notamment sur la formation.

Les entrepôts ont remplacé l'usine PSA

Ce n'est pas par hasard si Edouard Philippe a choisi les entrepôts d'ID Logistics, inaugurés en avril dernier sur l'ancien site de l'usine PSA. « Le Premier ministre était très intéressé par notre projet : une ancienne friche industrielle convertie en entrepôts », confie Eric Hémar.

Son entreprise a racheté 15 ha sur les 160 que comptaient les terrains PSA pour construire deux entrepôts flambant neufs de plus de 90 000 m2.

100 camions chargés chaque jour

« Nous sommes très fiers de cette implantation, ajoute-t-il. Nous nous sommes intéressés à ce site dès la fermeture de l'usine, nous avons même fait des propositions de reclassement de personnel. » L'usine emblématique PSA a fermé ses portes en 2013.

Avec 136 quais, 100 camions chargés et 1 200 palettes expédiées chaque jour, le site d'ID Logistics utilisé par l'enseigne Carrefour marque le renouveau de la friche industrielle.

Et l'entreprise embauche. « A terme, notre objectif c'est 400 CDI à temps plein, révèle Rodrigue Tadonlekeu, le responsable du site. Avant d'y arriver, nous recrutons du personnel en intérim pour former et tester les équipes. »

Source information et photo : journal Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 9 Avril 2019

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien daté de ce mardi 9 avril 2019. On y apprend que le secteur des transports recherche désespérément des chauffeurs routiers. Hier, l’association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT) a investi les locaux de la MDE Convergence entrepreneurs à Aulnay-sous-Bois pour un atelier d’information à l’attention des demandeurs d’emploi. Il y aurait près de 1 500 postes à pourvoir tous les ans.

Pour lire l’article cliquez sur l’image.

Aulnay-sous-Bois : le secteur des transports recherche des chauffeurs routiers

Source article : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 6 Mars 2019

Méconnue par beaucoup de jeunes des quartiers d’Aulnay-sous-Bois, la Maison de l’emploi vient pourtant de dévoiler un joli bilan.

« En 2018, 833 jeunes ont trouvé un travail grâce à la structure, dont 2/3 en CDI », annonce son président Franck Cannarozzo, par ailleurs adjoint au maire (LR) en charge de l’emploi et des grands projets.

Résultats en hausse

Des résultats en hausse, puisque sur les trois années précédentes, la moyenne « oscillait autour de 500 jeunes embauchés, dont beaucoup en CDD », rappelle l’élu.

Cette structure - installée dans la rue Auguste-Renoir, et dont l’appellation complète est « Maison de l’emploi Convergences entrepreneurs » - regroupe, en plus de la Mission locale, un incubateur de porteurs de projets, une pépinière d’entreprises, un espace de coworking, et une formation Simplon, l’école numérique dédiée aux personnes éloignées de l’emploi, dont la troisième promotion va démarrer.

Polyvalence et cercle vertueux

« Cette polyvalence permet un cercle vertueux : nos jeunes de la Mission locale peuvent rencontrer des entrepreneurs en devenir, et s’en inspirer. Nous mettons aussi l’accent sur le numérique, grâce à Simplon, ce qui est une demande désormais quasi obligatoire des sociétés qui embauchent », résume Franck Cannarozzo. Qui se félicite également que de grandes entreprises, « dont Total, Orange, ou le logisticien Stef juge désormais crédible la Maison de l’emploi, et s’en rapprochent ».

Sur cette même année 2018, 25 entreprises de moins de 20 salariés du secteur ont été accompagnées par la Maison de l’emploi sur différents volets : formation des salariés, coaching, voire mentorat. « Cet accompagnement débouche régulièrement sur des embauches de jeunes inscrits chez nous », se félicite-t-on au sein de la structure.

Par ailleurs, 17 porteurs de projets sont actuellement « incubés » à la Maison de l’emploi, dont douze issus du territoire Paris, terre d’envol. Moyenne d’âge : 39 ans. Le panel de projets est varié : ressourcerie, vente de déco et de vêtements en ligne, coaching sportif et mental, application de tourisme ou d’aide au logement, ou encore e-commerce.

20% de chômage dans certains quartiers

Parmi elles, il y a celle de Sarah, une habitante d’Aulnay-sous-Bois qui lance son agence matrimoniale en ligne. « J’ai utilisé l’espace de coworking de la Maison de l’emploi afin d’y créer ma boîte, avant d’intégrer la pépinière d’entreprises de la structure, raconte l’entrepreneuse de 37 ans. J’y travaille toujours à son développement. C’est même ici que j’ai déniché mon associée ! »

Malgré ces bons résultats, la problématique de l’emploi reste un défi à Aulnay-sous-Bois, comme dans le reste de la Seine-Saint-Denis. « Dans certains quartiers, notamment au nord de la ville, on frôle les 20 % de chômage (NDLR : contre moins de 10 % sur le territoire national) », rappelle Carole Soucaille, directrice de la Maison de l’emploi.

Ce que confirme Franck Cannarozzo : « Sur nos territoires, on n’en fait jamais assez en matière d’emploi ! »

UN CAMPUS EN PROJET

Les financements ne sont pas encore actés, mais « le projet avance », assure Franck Canarozzo. D’ici 2022, un « campus » doit voir le jour aux abords de la Maison de l’emploi.Il devrait regrouper 1 600 apprenants, « dont 1/3 liés à l’entrepreneuriat et les 2/3 aux métiers du numérique », chiffre encore l’élu.

Piloté par un consortium de 77 membres, dont la ville et la région, mais aussi quelques grandes sociétés privées, ainsi que l’université Paris-8, ce « campus Convergences » fournira « un panel de formations jusque-là accessibles uniquement par le biais de grandes écoles payantes, ou d’universités », explique Franck Cannarozzo.

Coût estimé à 10 M€

L’objectif de 1 600 apprenants sera atteint via une montée en charge sur trois ans. Si les murs de la Maison de l’emploi peuvent être « poussés » pour accueillir certains d’entre-eux, un nécessaire projet immobilier doit être mis en place, à hauteur de 2 500 à 5 000 m2, a priori aux abords de la structure actuelle, située au nord de la ville.

Coût estimé du campus : 10 M€.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 3 Décembre 2018

La SNCF recrute 140 conducteurs et conductrices de tram-train pour la ligne du T4 Bondy-Aulnay-sous-Bois et Bondy-Montfermeil, actuellement en construction. Vous êtes intéressé ? Rendez-vous le mardi 11 décembre à 14h30 ou le jeud 13 décembre à 9h30 à la Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec.

La SNCF lance le recrutement de 140 conducteurs et conductrices pour la ligne du T4 Bondy-Aulnay-sous-Bois et Bondy-Montfermeil qui est actuellement en construction.

Le conducteur de tram-train assure le transport des voyageurs en milieu urbain et vérifie le bon état du matériel : il est le garant de la sécurité des usagers et de la qualité du service.

Vous êtes intéressé ? Une session de recrutement avec la SNCF se déroulera le 15 janvier 2019. Avant la rencontre, la Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec organise deux informations collectives afin de présenter le poste et le processus de recrutement.

Pour y accéder à la session de recrutement vous devez obligatoirement participer à une de ces réunions :

Réunions d’information recrutement SNCF
Mardi 11 décembre à 14h30
Jeudi 13 décembre à 9h30
Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec
9 rue Saint Just
Inscription obligatoire au 01 83 74 56 40

Accès :
Bus 322 arrêt rue de Bobigny
Bus 145, 301 arrêt Chaalons
RER E arrêt Noisy-le-Sec

Les conditions pour pouvoir postuler :
- Avoir entre 18 et 55 ans
- Du niveau CAP ou BEP obtenu, jusqu’à Bac + 2 non validé (quelle que soit la spécialité)
- Casier judiciaire vierge
- Permis B non obligatoire.

Les candidats devront se préparer à passer des tests de français et de maths niveau 3ème et des tests psychotechniques.

Pour plus d’informations cliquez : ici

Source information : https://www.est-ensemble.f

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 23 Novembre 2018

Monoprix recrute. Et pas qu’un peu. Chaque année, l’enseigne propose 5 000 postes en France. Une nouvelle session de recrutement a d’ailleurs eu lieu ce mercredi à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

La grande majorité des postes ne nécessite pas de compétences particulières, comme pour les hôtesses de caisse et les employés libre-service, chargés de ravitailler les rayons et de renseigner les clients. D’autres, en particulier les métiers de bouche, sont plus spécialisés.

Le groupe Monoprix - Monoprix, Monop', Monop’Daily, Monop’Beauty, Monop’Station, Naturalia -, c’est environ 700 points de vente en France dont 300 uniquement pour Monoprix (140 en Ile-de-France).

L’importance du savoir-être

« Nous recherchons des candidats disponibles, souriants, ponctuels, ouverts, appréciant le contact, détaille Sébastien Pairet, directeur emploi et recrutement chez Monoprix. Si un profil nous convient, nous ferons tout pour faciliter son intégration en proposant des lieux de travail proche du domicile, des horaires adaptés… »

Pour participer à une session de recrutement, il faut d’abord s’inscrire sur le site : https :/ /entreprise.monoprix.fr ou sur https://www.facebook.com/MonoprixJobs/ Vous serez ensuite contacté par un recruteur si votre profil est retenu.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici 

Source article journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 11 Avril 2018

Alexandre Bompard a inauguré ce mardi 10 avril la première plateforme francilienne de Carrefour entièrement dédiée au e-commerce. Depuis Aulnay-sous-Bois (93), celle-ci permet au groupe de préparer les commandes des clients de ses drives. Une dizaine de magasins en profite déjà, en attendant les futurs drives piétons de l’enseigne.

Carrefour mise sur Aulnay-sous-Bois pour développer son activité e-commerce en Ile-de-France

D’une superficie de 26 000 m², la nouvelle plateforme logistique de Carrefour construite sur l’ancien site PSA d’Aulnay-sous-Bois (93) est impressionnante. D’ici fin 2018, elle permettra au groupe de préparer les commandes d’une cinquantaine de ses drives à Paris et en région parisienne. Soit en se substituant au traditionnel picking en magasins pour les hypers et supers, soit via l’ouverture de drives piétons dans la capitale. Six ouvertures de ce type sont déjà programmées dans Paris intra-muros.

Carrefour mise sur Aulnay-sous-Bois pour développer son activité e-commerce en Ile-de-France

« Gagner la bataille du e-commerce de centre-ville »

Le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, entend ainsi répondre à l’offensive parisienne de Leclerc. Mais cette initiative s’inscrit plus largement dans la volonté du dirigeant de développer « un univers omnicanal de référence », comme il l’avait martelé début janvier lors de la présentation de son plan Carrefour 2022« Gagner la bataille du e-commerce de centre-ville est un défi essentiel pour Carrefour, a expliqué Alexandre Bompard, mardi dernier à Aulnay-sous-Bois. Cette nouvelle plateforme sera un atout supplémentaire pour notre groupe, permettant à Carrefour d’aller encore plus loin dans la diversité et la qualité de son offre de services à ses clients. »

Carrefour mise sur Aulnay-sous-Bois pour développer son activité e-commerce en Ile-de-France

300 employés à Aulnay-sous-Bois fin 2018

Exploité par le groupe STEF, spécialiste de la logistique du froid, pour le compte de Carrefour, le site d’Aulnay-sous-Bois fonctionnera 6 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il accueillera 300 employés d’ici la fin de l’année. Leur travail : réceptionner les marchandises, les entreposer, préparer les commandes et charger les camions sur les 50 quais de chargement disponibles.

Article complet à lire en cliquant : ici

Source article : http://www.rayon-boissons.com / Photos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 29 Mars 2018

Depuis le 19 mars et jusqu’au 20 avril 2018 c’est le mois de l’emploi. Une excellente occasion de découvrir ou redécouvrir MDE Convergence Entrepreneurs qui propose une large offre de services à destination des porteurs de projets, entrepreneurs et entreprises de Paris Terres d’Envol et du Grand Roissy Le Bourget.

Thomas Poupeau, journaliste au Parisien, a couvert cet événement à travers d’un double article, paru dans l'édition de ce jour, qui permet notamment d'approcher des métiers méconnus… mais qui recrutent !

Pour lire les articles cliquez sur les images.

Le mois de l’emploi à Aulnay-sous-Bois
Le mois de l’emploi à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 19 Février 2018

Un bureau gratuit pour travailler pendant un mois ! C’est l’offre en cours de la Maison de l’emploi (MDE) Convergence entrepreneurs à Aulnay-sous-Bois. Entrepreneurs, salariés et porteurs de projet, vous voulez tester le coworking ? Sachez que la MDE dispose d’un espace de travail doté de casiers individuels, d’une imprimante, d’une photocopieuse, de salles de réunion et d’une cafétéria.

Le coût de la location pour un mois s’élève, en temps normal, à 90 euros. Mais pour tester cet espace, la MDE offre un mois, sans engagement. Offre valable jusqu’au 31 mars 2018.

Pour rappel la Maison de l’emploi est située 1 rue Auguste Renoir. Renseignements au 01.48.19.36.40

Source information : journal Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 24 Mars 2016

Aulnay-sous-Bois se mobilise pour les chefs d’entreprises !

Aulnay-sous-Bois bichonne les chefs d’entreprises. Mercredi, la Maison de l’emploi de la commune a lancé officiellement un programme de mentorat dédié aux entrepreneurs. L’objectif : faire accompagner bénévolement les jeunes chefs d’entreprise locaux par des pairs chevronnés.

Partager son expérience. «J’en ai eu, des coachs, voire des gourous. Mais ce dont je rêvais, c’est un double de moi-même avec de l’expérience», s’amuse Dominique Restino, créateur de sa propre boîte à 24 ans, et «importateur» du concept de mentorat en France. «Le mentorat, c’est l’accompagnement d’un chef d’entreprise dans le développement de sa société par un autre entrepreneur, qui partage son expérience, l’aide à se poser les bonnes questions», résume-t-il. Ainsi, après une sélection sur dossier, les entrepreneurs candidats seront accompagnés pendant 6 mois, renouvelables un an.

Pourquoi à Aulnay ? Car la Seine-Saint-Denis est l’un des territoires les plus dynamiques en la matière, avec plus de 17 000 créations d’entreprises en 2015. Ainsi, pour le lancement du programme de mentorat, environ 80 chefs d’entreprises locaux étaient présents, dont certains bénéficiant déjà d’un mentor. Parmi eux, Jean, créateur de «Nos grands-mères ont du talent», une société qui embauche des seniors pour cuisiner des plats à emporter. «L’intérêt des mentors, c’est qu’ils nous permettent, à nous qui lançons notre activité, de prendre de la hauteur, de sortir des avis habituels que nous donnent nos amis ou notre famille. Ils n’ont aucun parti-pris, ils ne veulent pas nous protéger, juste nous aider à prendre les bonnes décisions.»

Ouvert à tous. Ce dispositif permet à tout entrepreneur, sans critère d’âge ou de performance — du moment que l’activité est implantée sur Paris Terres d’Envol* — de bénéficier d’un accompagnement mentoral.

Les dossiers de candidature sont à déposer sur www.mentorat.c-entrepreneurs.com

*Dugny, Drancy, Le Bourget, Blanc-Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Villepinte, Tremblay-en-France, Sevran

Source article : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 12 Mars 2016

3000 offres d’emploi à saisir en 2016 à la RATP !

3 000 emplois à saisir ! La RATP (Régie autonome des transports parisiens) va recruter «cette année 3 000 personnes», selon sa PDG, Elisabeth Borne.

Voici les postes à pourvoir : 1500 conducteurs et conductrices de bus, près de 300 agents de stations et gares, 150 conducteurs et conductrices de métro, 140 agents de sécurité et de contrôle, près de 250 agents de maintenance. 360 encadrants vont aussi être embauchés, «dont 180 ingénieurs dans des domaines variés que sont le développement, l’ingénierie, les projets, l’exploitation, le commercial, la maintenance, sur des profils Bac+2 à Bac+5». Par ailleurs, 850 contrats aidés vont rejoindre la RATP en 2016 ainsi que 400 CDD pendant l'été.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant :ici

Source article : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 8 Mars 2016

La moitié des 216 ex-ouvriers de l’usine PSA d’Aulnay, licenciés en 2013 après quatre mois de grève très médiatisée, ont vu leur licenciement pour motif économique requalifié en licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Ainsi en a décidé ce mardi matin le tribunal des prud’hommes de Bobigny.

Ils toucheront par ailleurs entre 30 000 et 40 000 € d’indemnités, selon leur ancienneté. L’autre moitié des anciens salariés a été déboutée. Pourquoi ? Ils avaient touché une compensation de 19 700 € en signant un accord de fin de grève. Philippe Julien, délégué CGT, envisage de faire appel de cette décision.

PSA n’a pas fait de commentaires sur cette décision.

L’audience avait eu lieu début décembre en présence d’une bonne centaine d’anciens ouvriers de cette usine, fermée en 2014. Mi-décembre, le tribunal des prud’hommes rendait une décision comparable concernant des anciens salariés d’Aulnay défendus par le syndicat SUD. 101 d’entre eux (sur 161) avaient vu leurs licenciements requalifiés en «licenciements sans cause réelle et sérieuse ».

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 5 Mars 2016

Du 14 au 18 mars 2016 de 10h à 17h à la Mission Locale au 1, rue Auguste Renoir

Semaine de l’alternance à Aulnay-sous-Bois du 14 au 18 mars 2016

La Mission Locale souhaite renforcer l’information et l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans, non ou peu qualifiés, et mobilisables sur le parcours de l’alternance.

Nous voulons donner un sens aux actions engagées tout au long de cette semaine, en partant d’une réalité territoriale, pour qu’elles répondent au plus près aux attentes et aux besoins à la fois des jeunes et des entreprises.

Semaine de l’alternance à Aulnay-sous-Bois du 14 au 18 mars 2016

Cet évènement poursuit également l’objectif de faire évoluer la représentation des jeunes sur les métiers porteurs et/ou méconnus mais aussi de favoriser l’accès à un emploi stable et durable. En associant les partenaires, les acteurs de l’insertion, les entreprises, les jeunes nous espérons faire émerger les initiatives vers l’alternance.

Mission Locale d'Aulnay-sous-Bois : 1 rue Auguste Renoir Inscription : au 01 48 19 36 00

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 4 Mars 2016

Réunion ce soir à 18h à la Bourse du Travail à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri

COMMUNIQUE

Le Comité aulnaysien pour l'unité pour la défense du Code du travail se réunira VENDREDI 4 MARS 2016 à 18 h - Grande Salle de la Bourse du Travail d'Aulnay, 19 rue Jacques Duclos.

Constitué le 15 janvier dernier, notre comité regroupe des militants et élu du PCF, des militants du POID, et des militants de toutes les confédérations ouvrières.

NI AMENDABLE, NI NEGOCIABLE, RETRAIT DU PROJET EL KHOMRI !

C'est pour que l'unité se réalise sur ce mot d'ordre que nous avons réalisé 650 signatures sur la ville et d'uni nos forces dans ce comité.

L'appel des organisations de jeunesse, puis des Unions Régionales Ile de France (CGT, FO, FSU, SUD), du syndicat enseignant SNES à manifester mercredi 8 mars constitue un point d'appui pour un grand mouvement social obligeant Hollande-Valls -El Khomri à retirer leur projet de destruction du Code du travail.

Nous comptons sur votre présence !

Cordialement

Michel LEFEBVRE, pour le comité.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 4 Mars 2016

Grosse opération recrutement de la SNCF gare du Nord à Paris le 8 mars 2016 !

Pour la 3e édition de la « semaine de la mixité SNCF », un forum est organisé, le 8 mars prochain de 10 heures à 19 heures en Gare du Nord, afin de promouvoir les métiers pour lesquels SNCF recrute. Plusieurs stands seront proposés aux visiteurs pour leur permettre de découvrir une palette de métiers SNCF.

Des experts métier de l’entreprise pourront répondre aux questions posées et proposer des fiches métiers explicatives. Les visiteurs séduits par nos métiers pourront ensuite candidater via le site SNCF www.emploi.sncf.com/fr/emploi ou la page Facebook « SNCF Recrutement ». Le nombre de recrutements programmés en 2016 s’élève à 5 500 CDI (+ 4 500 en filiales) en France. En Ile-de-France, 300 postes pour la circulation ferroviaire et 400 postes dans la maintenance et les travaux sont à pourvoir. SNCF recrute également environ 700 étudiants en alternance chaque année.

Source article : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 2 Mars 2016

Forum pour l’emploi aujourd’hui à Tremblay

L’office municipal de la jeunesse de Tremblay (OMJT), en partenariat avec la municipalité, le service du développement économique-emploi-formation, et tous les acteurs de l’insertion professionnelle et du lien social, organise ce mercredi son Forum des jobs d’été, alternance, formation.

Une quarantaine d’entreprises et de centres de formation sont attendus. Les visiteurs pourront y consulter près de 300 offres de petits boulots, missions d’intérim, d’alternance et de formation, mais aussi d’emplois durables dans différents secteurs d’activité : accueil, aéronautique, bâtiment, logistique, solidarité.

Ce mercredi 2 mars de 10 heures à 18 heures à l’Espace Jean-Ferrat, avenue Gilbert-Berger à Tremblay.

Source article : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 25 Février 2016

Alors que PSA était il y a deux ans encore au bord de la faillite, le groupe renoue aujourd’hui avec les bénéfices. En novembre 2013, l'usine d'Aulnay-sous-Bois, en région parisienne, fermait ses portes. La direction avait promis de reconvertir le site et de ne laisser personne sur le carreau. Aujourd’hui, les ex-employés, pour beaucoup au chômage, estiment avoir été trompés. Le nouveau maire de la ville dénonce les fausses promesses de l’époque.

Source : http://lci.tf1.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi