emploi

Publié le 12 Mai 2022

Accueil, animation, commerce, restauration… 5 000 jobs d’été sont à pouvoir ce vendredi 13 mai 2022 de 10h à 18h dans les locaux de la région Ile-de-France à Saint-Ouen.

Inscription : ici

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Journée jobs d’été dans les locaux de la région Ile-de-France à Saint-Ouen

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 29 Avril 2022

Avec la reprise du trafic aérien post-covid-19, Aéroports de Paris proposent 4 000 offres d’emploi à Roissy Charles de Gaulle et Orly. Techniciens de maintenance et ingénieurs sont recherchés mais des postes dans la sûreté, les commerces, le duty-free, la restauration et les bars sont aussi disponibles.

Article complet de Actu.fr à lire en cliquant : ici

Avec la reprise du trafic Aéroports de Paris proposent 4 000 offres d’emploi

Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 10 Mars 2022

Participez aux Rencontres de la réussite le mercredi 23 mars 2022 et découvrez les métiers de l’E-Sport.

Inscription : ochaib@aulnay-sous-bois.com

Découvrez les métiers de l’E-Sport aux rencontres de la réussite à Aulnay-sous-Bois le 23 mars

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 16 Février 2022

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’offres d’emploi proposées par le traiteur Ondel situé 37 boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois et aussi présent lors des marchés.

Ondel Traiteur recrute maintenant.

Nous recherchons des candidats pour occuper des postes différents.

Un profil de vendeur « en extra » sur nos marchés semaine et/ou week-end.

Un profil de cuisinier à temps plein (travail au laboratoire) pour la fabrication de nos plats cuisinés maison.

Un profil de charcutier à temps plein (travail au laboratoire) de la viande, saucisses…

Permis B requis pour tous les postes. Contact en privé par Messenger via le profil Facebook Ondel Traiteur. 

 Recrutements chez le traiteur Ondel à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 16 Février 2022

A Saint-Denis, un guichet unique d’information autour de l’emploi des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 accueillera au même endroit des acteurs publics, associatifs et privés, comme le groupe d’intérim Randstad, qui a conclu un partenariat avec la ville. Le lieu doit ouvrir en fin d’année dans le quartier Pleyel. L’objectif de cette Maison de l’emploi des Jeux est de gérer au mieux les 150 000 créations de postes attendues avec l’arrivée des JO.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

150 000 créations d’emplois en Seine-Saint-Denis avec les Jeux Olympiques de Paris 2024

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 15 Février 2022

Un espace Yookan s’est ouvert dans le centre commercial Rosny 2. Ce projet expérimental de Pôle Emploi offre un lieu innovant et gratuit dédié à l’insertion professionnelle. 7 000 personne en ont déjà bénéficié.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Yookan à Rosny 2 : lieu idéal pour chercher un emploi

Source information et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 1 Février 2022

L’Ile-de-France semble enfin reboostée par la reprise économique. De nombreux secteurs recrutent. En Seine-Saint-Denis, les offres d’emplois pullulent dans la comptabilité, l’informatique et la garde d’enfants.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Comptabilité, informatique, garde d’enfants, les métiers qui recrutent en 2022 en Seine-Saint-Denis

Source information et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 31 Janvier 2022

Le BTP chercher avant tout à casser une image négative pour embaucher des milliers de salariés. Dans l’objectif de construire de nombreux logements, d’en rénover d’autres, de poursuivre les travaux du Supermétro du Grand Paris Express et de finir les chantiers des JO de Paris 2024.

Ainsi, dans ce secteur d’activité, plus de 10 000 offres d’emplois sont à pourvoir.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

10 000 offres d’emplois dans le BTP en Ile-de-France pour 2022

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 31 Janvier 2022

Fanta Sarr, Comme une évidence, Montreuil (Seine-Saint-Denis). « On espère recruter entre cinq et dix personnes, aide-ménagère et assistant(e) de vie pour personnes âgées. Des diplômés ou des gens d’une expérience d’au moins trois ans. C’est un métier physique, qui nécessite de l’empathie. Il ne s’agit pas seulement de faire le ménage ou la cuisine. Déplacements sectorisés à Montreuil et aux villes alentour. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

 Offres d’emplois à l’agence de services à domicile Comme une évidence à Montreuil

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 26 Janvier 2022

Malgré le contexte sanitaire faisant toujours peser de lourdes incertitudes sur l’économie des transports, la RATP met en place un nouveau plan massif de recrutement en 2022.

Il est donc temps de préparer CV, lettre de motivation et de postuler.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 19 Janvier 2022

Sur les 40 villes que compte la Seine-Saint-Denis, certaines ne sont pas toutes à la même enseigne concernant la mise en place des 35 heures dans la fonction publique. En effet, Tremblay-en-France, Stains, Bobigny, Montreuil et Noisy-le-Sec ne se conformeraient pas à l’application de cette loi datant du 6 août 2019, dite de transformation de la fonction publique.

Le préfet du 93 menace ces cinq communes d’une astreinte mensuelle d’un montant de 1 000 euros par agent communal et par mois. A titre d’exemple Montreuil devrait ainsi payer une amende évaluée à près de 2 millions d’euros.

Rappelons que cette mise en place des 35h dans la fonction publique a été réalisée en temps et en heure à Aulnay-sous-Bois. Notre commune est donc en règle avec la loi.

Mise en place des 35h dans la fonction publique : Aulnay-sous-Bois en règle avec la loi

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 11 Juin 2021

Nous devons renforcer les moyens consacrés à l'insertion professionnelle et sociale dans notre Département. À Aulnay-sous-Bois, avec Frank Cannarozzo, nous proposons de mieux soutenir les structures locales d'insertion, d'accompagner le projet de centre de formation sur Val Francilia (ex site PSA) et d'augmenter le nombre d'assistants sociaux pour mieux accompagner les habitants dans leurs démarches.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 1 Avril 2021

[EN IMAGES] Hier, la mission locale et la maison de l’emploi convergence entrepreneurs a accueilli un forum alternance / apprentissage / découverte des métiers. Plus de 120 jeunes aulnaysiens sont venus découvrir les formations proposées et les entreprises qui recrutent dans notre bassin d’emplois.

Beau succès pour le forum des métiers 2021 à Aulnay-sous-Bois

Cet événement s’est tenu dans le respect des gestes barrières : distribution de masques neufs, lavage régulier des mains au gel hydroalcoolique, plexiglass sur les stands et zone d’attente en extérieur pour les candidats afin de limiter le nombre de personnes présentes simultanément dans une même salle.

Beau succès pour le forum des métiers 2021 à Aulnay-sous-Bois

Source information et images : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 26 Mars 2021

[FORMATION] Mercredi 31 mars 2021, la Mission Locale et la Maison de l’Emploi Convergence Entrepreneurs d’Aulnay-sous-Bois organisent un forum de l'alternance, de l'apprentissage et des métiers.

Forum de l’alternance, de l’apprentissage et des métiers à Aulnay-sous-Bois le 31 mars 2021

Au programme :

de 9h à 12h des espaces et ateliers d'accompagnement pour vous préparer

de 14h à 16h30 rencontres avec des entreprises et des centres de formation

En raison des mesures sanitaires actuellement en vigueur, la participation à cette journée se fait sur inscription obligatoire en cliquant :
 

ici 

Forum de l’alternance, de l’apprentissage et des métiers à Aulnay-sous-Bois le 31 mars 2021

Source information et images : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 24 Février 2021

Cet après-midi, le Bureau d’Information Jeunesse a accueilli une journée d’information collective sur les jobs d’été.

La ville d’Aulnay-sous-Bois vous aide à trouver des jobs d’été !

De nombreux postes saisonniers sont à pouvoir dans de nombreux domaines pour les jeunes.

Pour en savoir plus sur ces offres, mais également participer à des ateliers de préparation des CV et lettres de motivation, rendez-vous au BIJ - 3 boulevard Félix Faure.

Pour plus d’information, cliquez : ici 

Source information et image : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 16 Février 2021

La crise de 2020 est sanitaire mais aussi sociale. Selon le dernier rapport de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), le taux chômage a bondi en Seine-Saint-Denis pour atteindre 12% de demandeurs d’emplois au troisième trimestre 2020. 

Le taux de chômage a explosé en Seine-Saint-Denis et atteint 12% en 2020

12% de chômeurs

Il faut remonter en 2017 pour retrouver un taux de chômage équivalent en Seine-Saint-Denis.  « Après des années de tendance baissière, une forte hausse (+2,8points) du taux de chômage a été enregistrée en Seine-Saint-Denis au troisième trimestre 2020; le taux départemental s’est élevé à 12,0 % contre 8,8 % en Île-de- France (+ 2,0 points par rapport au deuxième trimestre 2020) », détaille la CCI. Une aussi aussi exponentielle n’avait jamais été observée ces 20 dernières années. 

La Seine-Saint-Denis affiche le taux de chômage le plus élevé d‘Île-de-France, devant le Val-d’Oise (9,6%) et le Val-de-Marne (8,4%). Le taux le plus faible se trouve dans les Yvelines (7,2%) suivi par Paris et les Hauts-de-Seine (7,3%).

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source image : CCI Seine-Saint-Denis

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 1 Février 2021

Un taux de chômage record de 12%, 134 500 demandeurs d'emploi enregistrés… Le département de Seine-Saint-Denis reste le parent pauvre de l'emploi en Ile-de-France. Mais c'est aussi celui où le nombre de chômeurs a le moins augmenté (en pourcentage) par rapport à l'année précédente, avec une progression de « seulement » 12,7% contre 14% en moyenne régionale.

Les métiers technico-commerciaux et ceux de la santé et des soins à la personne y arrivent en tête du palmarès des recrutements. Mais c'est un autre secteur d'activité qui pourrait doper l'emploi dans le département : celui du bâtiment et des travaux publics, déjà en tête des secteurs « en tension » sur toute l'Ile-de-France, dont les besoins de main-d'œuvre sont en forte hausse.

« Les projets de rénovation urbaine, les chantiers du Grand Paris Express ou encore la construction des infrastructures des JO de Paris 2024 sont des dossiers extrêmement recruteurs. Et ils sont essentiellement situés en Seine-Saint-Denis », rappelle-t-on à la Fédération française du bâtiment. Selon les estimations de Pôle emploi, la « dynamique des JO laisse entrevoir la création de 11 700 emplois dans le BTP ».

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 27 Janvier 2021

« Vous tombez sur une période particulière. Ce n'est pas évident en ce moment. Mais ne baissez pas les bras! ». Devant un auditoire composé de six jeunes en recherche d'emploi, âgés de 18 à 20 ans, Maryse, la conseillère emploi, motive ses troupes. Il pleut des trombes ce matin, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le ciel est bas et sombre mais dans le bâtiment moderne de la mission locale, accolé aux barres grises de la cité des 3 000, on s'active comme dans une ruche. Pas moins de quatre ateliers se tiennent en simultané sur trois niveaux. Dans chaque salle, des jeunes, souvent vêtus de jogging, baskets aux pieds, semblent captivés et studieux.

 
La mission locale à Aulnay-sous-Bois mobilisée pour l’emploi des jeunes

« On continue tout en présentiel, c'est ce qui fait notre succès. La fréquentation est stable », se félicite la directrice Carole Soucaille. Dans cette structure associative, pivot de la politique d'insertion et d'emploi des jeunes dans la 3 e ville du département, on s'est vite adapté au Covid. « Nous avons été fermés quelques semaines lors du premier confinement mais on s'est vite rendu compte que les jeunes avaient encore plus besoin de nous en ce moment », poursuit la directrice. Et pour cause.

Le public visé par les missions locales, les 16-25 ans, est la catégorie de la population qui a payé le plus lourd tribut à la crise. En un an, alors que le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a bondi de 8,9 % sur un an au quatrième trimestre 2020. Une situation qui a amené le gouvernement à multiplier, ces derniers mois, les mesures de soutien à travers le plan « 1 jeune — 1 solution ». Les 440 missions locales françaises, créées en 1981 en réponse à la hausse soudaine du chômage des jeunes, se retrouvent aujourd'hui au cœur du plan de relance économique. Objectif du gouvernement : remettre le pied à l'étrier aux jeunes en rupture avec les institutions et donc doubler les effectifs de la Garanties jeunes, ce programme destiné aux jeunes ni en emploi, ni en formation, ni en études (NEET).

Faire venir ceux qui en ont besoin

A Aulnay, ces « décrocheurs » arrivent grâce au bouche-à-oreille. Sinon, il faut aller les chercher jusqu'en bas des immeubles. « Nous avons recruté des adultes-relais, nés ici, qui maillent les quartiers pour aller à leur rencontre, leur expliquer à quoi on peut leur servir », expose Séverine Maroun, première adjointe au maire (LR) et présidente de la mission locale. Reste ensuite à les accompagner. Un travail de longue haleine. « Il s'agit aussi souvent de leur redonner confiance, et ces derniers temps il nous arrive même de les nourrir, leur fournir des masques, leur trouver un toit », énumère Carole Soucaille.

Après le premier confinement, les jeunes ont afflué aux portes de la mission locale, se disant « abandonnés », « isolés ». « À Aulnay, on est juste à côté de l'aéroport de Roissy. Beaucoup de familles vivaient de l'aéroport, beaucoup de pères étaient chauffeurs VTC. C'est particulièrement dur pour eux », assure Franck Cannarozzo, le deuxième adjoint. Depuis septembre, le nombre de consultations du psychologue a doublé. A l'étage, Mehdi, Sabrine ou Zacharia commencent juste le programme de la « Garantie jeune ».

5 personnes recrutées et des locaux plus grands

« J'ai un BAC ES mais aucune école n'a voulu de moi. Du coup, je suis arrivé là, j'étais un peu perdu », confie Zacharia, qui semble pourtant bien déterminé à s'en sortir. Âgé d'une vingtaine d'années, le jeune homme va être suivi pendant un an, dans le cadre d'ateliers et de stages d'immersions professionnels pour parvenir à se trouver une voie.

A la mission locale d'Aulnay, les nouveaux objectifs fixés par le gouvernement ont été accueillis avec satisfaction, mais aussi un peu de fébrilité face au défi à relever. « Nous sommes très volontaires, on va y arriver. Mais il y a des freins techniques et humains », reconnaît Carole Soucaille, la directrice. Cinq personnes doivent être recrutées pour épauler les quinze salariés et il va aussi falloir vite agrandir les locaux. « On va mettre les bouchées doubles. A nous d'être efficaces ! », positive Stéphane Valli, le président de l'Union nationale des missions locales (UNML).

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien  

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 31 Janvier 2020

Vous avez décidé de créer votre entreprise ? Dans ce cas venez rencontrer les structures de Paris Terres d’Envol qui hébergent, financent et accompagnent les créateurs d’entreprise.

Le forum de la création d’entreprise se déroulera le mardi 4 février de 13h à 17h à la Maison de l’emploi située 1 rue Auguste Renoir à Aulnay-sous-Bois.

Forum de la création d’entreprise le 4 février 2020 à Aulnay-sous-Bois

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 17 Septembre 2019

L'association Créo, fondée par des entrepreneurs a lancé le programme “Accélérateur de réussite”. Cent vingt entrepreneur(e)s sélectionné(e)s vont bénéficier pendant deux ans d'un accompagnement à Aulnay-sous-Bois.

Si l'Ile-de-France affiche un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale (7,6 % au 4e trimestre 2018 contre 8,5 % - selon la CCI Ile-de-France), elle cache toutefois de grandes disparités. Dans le Val-de-Marne, 8,5 % de la population est au chômage et ce pourcentage s'élève à 12,1 % en Seine-Saint-Denis. C'est également le cas pour les quartiers prioritaires (QPV) où le taux de chômage grimpe à 27 %.

Pour sortir de l'impasse, l'une des pistes est de permettre à tous les talents d'exprimer pleinement leur potentiel en se formant et en réussissant leur reconversion professionnelle, en créant leur entreprise. Pourtant, combien de porteurs de projets n'osent pas se lancer faute de savoir comment s'y prendre ? Parmi les 179 500 créations d'entreprises qui ont dynamisé la région, combien seront toujours là dans trois ou cinq ans ?

C'est en partant de ce constat que l'association Créo, fondée par des entrepreneurs pour tous les entrepreneurs, a lancé le programme “Accélérateur de réussite”. Les 120 entrepreneur(e)s sélectionné(e)s vont pouvoir bénéficier pendant deux ans d'un accompagnement hors du commun, d'une valeur de 8 500 euros par personne, subventionné à 100 % par les partenaires de l'association. Une opportunité incontournable pour tester leur produit, monter leur business, développer leur réseau, dépasser leurs limites et révéler tout leur potentiel entrepreneurial.

Source information : https://www.affiches-parisiennes.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 17 Septembre 2019

Le premier ministre Edouard Philippe était en visite ce lundi sur le nouveau site d’ID Logistics pour rencontrer les professionnels.

Edouard Philippe en personne était en visite ce lundi à Aulnay-sous-Bois. A cette occasion, Eric Hémar, PDG d'ID Logistics et Patrick Daher, président du groupe éponyme, ont remis au Premier ministre un rapport pour améliorer la compétitivité de la France dans le secteur de la logistique.

Le chef du gouvernement a annoncé la tenue d'un comité interministériel en début d'année prochaine, pour répondre aux multiples doléances, notamment sur la formation.

Les entrepôts ont remplacé l'usine PSA

Ce n'est pas par hasard si Edouard Philippe a choisi les entrepôts d'ID Logistics, inaugurés en avril dernier sur l'ancien site de l'usine PSA. « Le Premier ministre était très intéressé par notre projet : une ancienne friche industrielle convertie en entrepôts », confie Eric Hémar.

Son entreprise a racheté 15 ha sur les 160 que comptaient les terrains PSA pour construire deux entrepôts flambant neufs de plus de 90 000 m2.

100 camions chargés chaque jour

« Nous sommes très fiers de cette implantation, ajoute-t-il. Nous nous sommes intéressés à ce site dès la fermeture de l'usine, nous avons même fait des propositions de reclassement de personnel. » L'usine emblématique PSA a fermé ses portes en 2013.

Avec 136 quais, 100 camions chargés et 1 200 palettes expédiées chaque jour, le site d'ID Logistics utilisé par l'enseigne Carrefour marque le renouveau de la friche industrielle.

Et l'entreprise embauche. « A terme, notre objectif c'est 400 CDI à temps plein, révèle Rodrigue Tadonlekeu, le responsable du site. Avant d'y arriver, nous recrutons du personnel en intérim pour former et tester les équipes. »

Source information et photo : journal Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 9 Avril 2019

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien daté de ce mardi 9 avril 2019. On y apprend que le secteur des transports recherche désespérément des chauffeurs routiers. Hier, l’association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT) a investi les locaux de la MDE Convergence entrepreneurs à Aulnay-sous-Bois pour un atelier d’information à l’attention des demandeurs d’emploi. Il y aurait près de 1 500 postes à pourvoir tous les ans.

Pour lire l’article cliquez sur l’image.

Aulnay-sous-Bois : le secteur des transports recherche des chauffeurs routiers

Source article : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 6 Mars 2019

Méconnue par beaucoup de jeunes des quartiers d’Aulnay-sous-Bois, la Maison de l’emploi vient pourtant de dévoiler un joli bilan.

« En 2018, 833 jeunes ont trouvé un travail grâce à la structure, dont 2/3 en CDI », annonce son président Franck Cannarozzo, par ailleurs adjoint au maire (LR) en charge de l’emploi et des grands projets.

Résultats en hausse

Des résultats en hausse, puisque sur les trois années précédentes, la moyenne « oscillait autour de 500 jeunes embauchés, dont beaucoup en CDD », rappelle l’élu.

Cette structure - installée dans la rue Auguste-Renoir, et dont l’appellation complète est « Maison de l’emploi Convergences entrepreneurs » - regroupe, en plus de la Mission locale, un incubateur de porteurs de projets, une pépinière d’entreprises, un espace de coworking, et une formation Simplon, l’école numérique dédiée aux personnes éloignées de l’emploi, dont la troisième promotion va démarrer.

Polyvalence et cercle vertueux

« Cette polyvalence permet un cercle vertueux : nos jeunes de la Mission locale peuvent rencontrer des entrepreneurs en devenir, et s’en inspirer. Nous mettons aussi l’accent sur le numérique, grâce à Simplon, ce qui est une demande désormais quasi obligatoire des sociétés qui embauchent », résume Franck Cannarozzo. Qui se félicite également que de grandes entreprises, « dont Total, Orange, ou le logisticien Stef juge désormais crédible la Maison de l’emploi, et s’en rapprochent ».

Sur cette même année 2018, 25 entreprises de moins de 20 salariés du secteur ont été accompagnées par la Maison de l’emploi sur différents volets : formation des salariés, coaching, voire mentorat. « Cet accompagnement débouche régulièrement sur des embauches de jeunes inscrits chez nous », se félicite-t-on au sein de la structure.

Par ailleurs, 17 porteurs de projets sont actuellement « incubés » à la Maison de l’emploi, dont douze issus du territoire Paris, terre d’envol. Moyenne d’âge : 39 ans. Le panel de projets est varié : ressourcerie, vente de déco et de vêtements en ligne, coaching sportif et mental, application de tourisme ou d’aide au logement, ou encore e-commerce.

20% de chômage dans certains quartiers

Parmi elles, il y a celle de Sarah, une habitante d’Aulnay-sous-Bois qui lance son agence matrimoniale en ligne. « J’ai utilisé l’espace de coworking de la Maison de l’emploi afin d’y créer ma boîte, avant d’intégrer la pépinière d’entreprises de la structure, raconte l’entrepreneuse de 37 ans. J’y travaille toujours à son développement. C’est même ici que j’ai déniché mon associée ! »

Malgré ces bons résultats, la problématique de l’emploi reste un défi à Aulnay-sous-Bois, comme dans le reste de la Seine-Saint-Denis. « Dans certains quartiers, notamment au nord de la ville, on frôle les 20 % de chômage (NDLR : contre moins de 10 % sur le territoire national) », rappelle Carole Soucaille, directrice de la Maison de l’emploi.

Ce que confirme Franck Cannarozzo : « Sur nos territoires, on n’en fait jamais assez en matière d’emploi ! »

UN CAMPUS EN PROJET

Les financements ne sont pas encore actés, mais « le projet avance », assure Franck Canarozzo. D’ici 2022, un « campus » doit voir le jour aux abords de la Maison de l’emploi.Il devrait regrouper 1 600 apprenants, « dont 1/3 liés à l’entrepreneuriat et les 2/3 aux métiers du numérique », chiffre encore l’élu.

Piloté par un consortium de 77 membres, dont la ville et la région, mais aussi quelques grandes sociétés privées, ainsi que l’université Paris-8, ce « campus Convergences » fournira « un panel de formations jusque-là accessibles uniquement par le biais de grandes écoles payantes, ou d’universités », explique Franck Cannarozzo.

Coût estimé à 10 M€

L’objectif de 1 600 apprenants sera atteint via une montée en charge sur trois ans. Si les murs de la Maison de l’emploi peuvent être « poussés » pour accueillir certains d’entre-eux, un nécessaire projet immobilier doit être mis en place, à hauteur de 2 500 à 5 000 m2, a priori aux abords de la structure actuelle, située au nord de la ville.

Coût estimé du campus : 10 M€.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 3 Décembre 2018

La SNCF recrute 140 conducteurs et conductrices de tram-train pour la ligne du T4 Bondy-Aulnay-sous-Bois et Bondy-Montfermeil, actuellement en construction. Vous êtes intéressé ? Rendez-vous le mardi 11 décembre à 14h30 ou le jeud 13 décembre à 9h30 à la Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec.

La SNCF lance le recrutement de 140 conducteurs et conductrices pour la ligne du T4 Bondy-Aulnay-sous-Bois et Bondy-Montfermeil qui est actuellement en construction.

Le conducteur de tram-train assure le transport des voyageurs en milieu urbain et vérifie le bon état du matériel : il est le garant de la sécurité des usagers et de la qualité du service.

Vous êtes intéressé ? Une session de recrutement avec la SNCF se déroulera le 15 janvier 2019. Avant la rencontre, la Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec organise deux informations collectives afin de présenter le poste et le processus de recrutement.

Pour y accéder à la session de recrutement vous devez obligatoirement participer à une de ces réunions :

Réunions d’information recrutement SNCF
Mardi 11 décembre à 14h30
Jeudi 13 décembre à 9h30
Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec
9 rue Saint Just
Inscription obligatoire au 01 83 74 56 40

Accès :
Bus 322 arrêt rue de Bobigny
Bus 145, 301 arrêt Chaalons
RER E arrêt Noisy-le-Sec

Les conditions pour pouvoir postuler :
- Avoir entre 18 et 55 ans
- Du niveau CAP ou BEP obtenu, jusqu’à Bac + 2 non validé (quelle que soit la spécialité)
- Casier judiciaire vierge
- Permis B non obligatoire.

Les candidats devront se préparer à passer des tests de français et de maths niveau 3ème et des tests psychotechniques.

Pour plus d’informations cliquez : ici

Source information : https://www.est-ensemble.f

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 23 Novembre 2018

Monoprix recrute. Et pas qu’un peu. Chaque année, l’enseigne propose 5 000 postes en France. Une nouvelle session de recrutement a d’ailleurs eu lieu ce mercredi à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

La grande majorité des postes ne nécessite pas de compétences particulières, comme pour les hôtesses de caisse et les employés libre-service, chargés de ravitailler les rayons et de renseigner les clients. D’autres, en particulier les métiers de bouche, sont plus spécialisés.

Le groupe Monoprix - Monoprix, Monop', Monop’Daily, Monop’Beauty, Monop’Station, Naturalia -, c’est environ 700 points de vente en France dont 300 uniquement pour Monoprix (140 en Ile-de-France).

L’importance du savoir-être

« Nous recherchons des candidats disponibles, souriants, ponctuels, ouverts, appréciant le contact, détaille Sébastien Pairet, directeur emploi et recrutement chez Monoprix. Si un profil nous convient, nous ferons tout pour faciliter son intégration en proposant des lieux de travail proche du domicile, des horaires adaptés… »

Pour participer à une session de recrutement, il faut d’abord s’inscrire sur le site : https :/ /entreprise.monoprix.fr ou sur https://www.facebook.com/MonoprixJobs/ Vous serez ensuite contacté par un recruteur si votre profil est retenu.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici 

Source article journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi