Publié le 1 Janvier 2015

pollution-paris.jpgLes particules fines étaient de retour hier. En ce dernier jour de l’année 2014 ces polluants étaient plus concentrés dans l'air que vous respiriez en région parisienne, mais aussi dans les Landes, le Centre, le Doubs, la Haute-Saône, la Franche-Comté, à Rennes et Nantes.

Les conditions météorologiques expliquent le dépassement des seuils.

L'air froid et le vent faible n'aident pas à disperser ces résidus issus de l'activité humaine : transports, chauffage, industrie, agriculture…

Pour l'instant, aucune mesure contraignante n'est imposée. Sur les panneaux électroniques qui surplombent le périphérique parisien et les tronçons franciliens des autoroutes, un message invitait simplement les automobilistes à lever le pied. Sur son compte Twitter, Airparif — organisme de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France — indiquait «la pollution en Ile-de-France sera élevée aujourd'hui (31 décembre) et moyenne demain (1er janvier)».

C'est la concentration dans l'air de PM10, des particules d'un diamètre inférieur à 10 micromètres, qui déclenchent les alertes actuelles.

Les taux les plus élevés ont été relevés ce mercredi 31 décembre en Seine-et-Marne (indice 78 sur 100), en Seine-Saint-Denis (77), dans le Val-de-Marne (76) et le Val-d'Oise (76).

C'est parce qu'elles pénètrent dans les bronches, que ces substances sont présentées comme dangereuses pour la santé humaine, susceptibles de favoriser des maladies cardiovasculaires et respiratoires, et classées cancérigènes. Les populations vulnérables et sensibles (femmes enceintes, asthmatiques, personnes à risque cardiaque, etc.) doivent éviter les secteurs pollués comme les grands axes routiers et les activités physiques et sportives intenses.

Source : Le Parisien

 

 



Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 1 Janvier 2015

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 31 Décembre 2014

stationnement-gratuit-paris.jpgAutomobilistes, à vos porte-monnaie ! Dans le train d'augmentations décidées pour 2015 par la Ville de Paris, la hausse de tous les tarifs de stationnement est assurément celle qui touche le plus grand nombre.

Officiellement en vigueur dès demain, les nouveaux tarifs seront en fait effectifs à partir de vendredi, 1er janvier férié oblige.

Le changement concerne d'abord l'amplitude du stationnement payant qui est sérieusement élargie. Fini la gratuité de 19 heures à 20 heures, le samedi et le mois d'août. Pour les visiteurs, le tarif passe à 4 € l'heure dans les onze arrondissements centraux et à 2,40 € dans les neuf arrondissements périphériques. Pour la Ville de Paris, il s'agit d'abord de « désencombrer l'espace public » en favorisant une « meilleure rotation » sur les 142 000 places de surface de la capitale qui sont à 56 % occupées par des voitures-ventouses. Objectif : inciter les automobilistes à descendre dans les parkings souterrains.

Par ailleurs, le 15 décembre, le Conseil de Paris a acté une vaste réorganisation des places de stationnement qui sera engagée au printemps. Environ dix mille places de stationnement de surface (sur 142 000) seront libérées au profit des artisans et commerçants. Pour inciter les automobilistes à payer leur stationnement (ils ne sont que 15 % à le faire), la mairie ne cache pas qu'elle planche sur un PV plus dissuasif (il s'élève à 17 EUR depuis 2011). La loi l'y autorisera dès l'an prochain. L'amende pourra alors représenter jusqu'à dix fois le tarif horaire (soit 40 EUR à Paris). Un test pourrait être mené en 2016 pour une application en 2017.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 31 Décembre 2014

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Associations

Publié le 31 Décembre 2014

monoxyde-de-carbone.jpgDrame lié au monoxyde de carbone à Drancy où un chauffage défaillant a bien failli coûter la vie à un père de famille, lundi soir. Ce dernier avait installé dans la soirée un chauffage artisanal au charbon pour chauffer une des pièces de son logement, situé rue Charles-Gide.

Peu après, se sentant fatigué, il est allé s'allonger sur son lit. Ne le voyant pas revenir, sa femme s'est inquiétée. L'homme gisait, inconscient. Son épouse a aussitôt alerté les secours. A l'arrivée du Samu, l'homme était dans le coma. Il a été transporté dans un caisson à l'hôpital de Garches (Hauts-de-Seine). Son état est jugé très sérieux, mais ses jours ne seraient plus en danger. Sa femme et leurs quatre enfants ont eux aussi été intoxiqués par les émanations de monoxyde de carbone, mais moins gravement. Ils ont également été hospitalisés.

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz très dangereux qui se dégage lors de la mauvaise combustion de gaz, de bois, de charbon, de pétrole... Sans odeur, il se substitue à l'oxygène dans le sang et provoque des intoxications qui peuvent être très graves, voire mortelles. Les premiers signes sont des vertiges, des maux de tête, des nausées puis une paralysie musculaire, une perte de connaissance.

En cas de suspicion d'intoxication, il faut immédiatement aérer les locaux, arrêter les appareils à combustion, évacuer les lieux, appeler les secours en composant le 15 ou le 18. Après les graves intoxications de ce début de semaine, la préfecture rappelle les consignes de prudence : faire vérifier et entretenir ses installations de chauffage et de production d'eau chaude, respecter le mode d'emploi des appareils à combustion comme les chauffages d'appoint, les groupes électrogènes, les appareils à gaz, ne jamais utiliser de façon prolongée un chauffage d'appoint à combustion, ne pas boucher les aérations, ouvrir ses fenêtres au moins dix minutes par jour pour changer l'air. . Chaque année, le CO entraîne une centaine de décès en France.

Source : Le Parisien

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 31 Décembre 2014

Ne cherchez pas cette bouteille chez Nicolas vous ne la trouverez pas ! Il s’agit d’un breuvage unique que la rédaction d’Aulnaylibre ! a réussi à se procurer lors des dernières vendanges : le champagne brut cuvée du Sausset millésime 2014 !

2014-DECEMBRE-2224.JPGNous la boirons, avec modération, à la santé de nos cher(e)s lectrices et lecteurs, toujours de plus en plus nombreux, à qui nous souhaitons un bon réveillon. Rendez-vous dans quelques heures, l’année prochaine…

2014-DECEMBRE-2226.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 31 Décembre 2014

transports-gratuitsLe Syndicat des transports d'Ile-de-France reconduit pour ce soir son opération « Transports gratuits pour la nuit du Nouvel An ».

Gratuité. L'accès aux bus, métros, trains et RER sera gratuit aujourd'hui dès 17 heures jusqu'à demain midi.

Les passes Navigo seront dézonés la journée de demain.

Six lignes de métro ouvertes. Seules six lignes sur les 14 que compte le métro parisien seront ouvertes durant la nuit : la 1, la 2, la 4, la 6, la 9 et la 14. Ces six lignes fonctionneront toute la nuit mais certaines entrées de stations seront fermées.

Attentions aux sorties fermées. La station Charles-de-Gaulle-Etoile -- RER A lignes 1,2 et 6 -- sera fermée entre 20 heures et 1 h 30, la réouverture interviendra sur instruction de la préfecture de police. Kléber (ligne 6) le sera entre minuit et 1 h 30 ; Georges-V (ligne 1) entre 22 heures et 2 heures ; Franklin-Roosevelt (lignes 1 et 9) entre 21 heures et 2 heures. Dès 23 heures, il n'y aura pas d'arrêt de la ligne 9 à cette station. D'autres stations pourront être fermées sur demande de la préfecture de police, notamment Concorde ou Trocadéro.

Les RER circuleront dans la nuit et desserviront toutes les gares sur leur parcours. Par exemple, comptez un train par heure pour vous rendre à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle ou à Mitry-Claye, terminus nord de la ligne B.

Le réseau de bus Noctilien sera également en service, hormis les lignes de rocade N01 et N02 et les lignes transversales N11 à N16 qui seront fermées cette nuit.

Plus d'informations sur le site www.ratp.fr.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 31 Décembre 2014

kash-leone-aulnay-sous-bois.jpgKash Leone fait un petit cadeau de fin d'année à ses fans. Depuis hier soir, on peut télécharger gratuitement la nouvelle « mix tape » du rappeur, compilation d'extraits de ses chansons, sur Internet. « Des couplets que j'ai écrits depuis 2008, et qui ont été mixés par DJ Foze, avec qui j'avais déjà travaillé sur mon dernier album », explique le rappeur aulnaysien, qui veut ainsi partager sa musique sur le web.

« Pour les gens qui préfèrent avoir un CD à écouter, j'ai fait presser une centaine de disques, qu'on peut commander sur mon site Internet pour 5 EUR », ajoute-t-il.

Pour ceux qui l'auraient oublié, Kash Leone -- Franck Jautee de son vrai nom -- était jusqu'en 2013 ouvrier à l'usine PSA d'Aulnay. C'est d'ailleurs avec une chanson pleine de rage et de révolte, face à la fermeture annoncée du site industriel, qu'il avait connu la notoriété. Le clip « Ça peut plus durer », tourné en catimini dans les ateliers de PSA, avait fait le buzz sur Internet, dépassant les 300 000 vues. Depuis son départ de l'usine, Kash Leone a continué à creuser son sillon dans la musique. Après l'album « Activiste Acte 1 », sorti en 2013, il s'apprête à finaliser un nouvel opus et à renouer avec les concerts. En marge de ses activités artistiques, il est aussi ingénieur du son, établi à son propre compte.

« Mix tape » téléchargeable gratuitement, sur le site www.kash-leone.fr.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 31 Décembre 2014

mortiers.pngHaro sur les mortiers et autres engins incendiaires. Comme l'an dernier, en prévision du réveillon de la Saint-Sylvestre, la préfecture de police de Paris a pris un arrêté interdisant jusqu'à lundi « l'acquisition et la détention d'artifices de divertissement et d'articles pyrotechniques ».

Un autre arrêté réglemente « la vente au détail des combustibles domestiques et des produits pétroliers ainsi que leur transport ». Il est donc interdit d'acheter de l'essence au détail, laquelle pourrait être utilisée dans la fabrication des cocktails Molotov. Ces deux arrêtés sont valables à Paris et les trois départements de petite couronne, dont la Seine-Saint-Denis. Par ailleurs, la préfecture de Seine-Saint-Denis annonce une « vigilance renforcée » sur les routes avec de nombreux contrôles de vitesse et d'alcoolémie.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 30 Décembre 2014

Impôts et taxes s'invitent toujours dans les conversations à Aulnay-sous-Bois. Cette fois-ci les Aulnaysiens pourront se dire qu'ils passent à travers. Notre maire l'affiche d’ailleurs en grand dans la ville. Merci, mais au fait combien coûte cette campagne de pub ?  

breve1.jpgQuoi qu’il en soit cette communication est bonne puisqu’exposée à la vue de tous. Par sécurité le message est même martelé en couverture d'Oxygène dont le dernier numéro a déjà été distribué dans les boites aux lettres.

breve2.jpg

A noter dans ce numéro 208 du magazine municipal la surprenante tribune de l’UDI. Alors que le « non-groupe communiste » rêve d'avoir la possibilité de s'exprimer mais subit le règlement intérieur du conseil municipal qu’il a lui-même voté lors de la précédente mandature, les centristes, eux, n'ont visiblement rien à dire ! Pas de bilan après 9 mois d’exercice, pas de projets à porter ? C’est plutôt embarrassant !

breve3.jpgUne banderole géante pour annoncer des énièmes travaux à la gare avec un escalator tout neuf. Espérons qu'en prime il fonctionnera !

breve4.jpgMarc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 30 Décembre 2014

ParisVideoprotectionb.jpgLes caméras n'auront plus de frontières. Le dispositif de sécurité va en effet s'étendre au-delà du périphérique. « Le plan de vidéoprotection deParis a la capacité d'être un système fédérateur pour l'ensemble de la police d'agglomération », détaille-t-on à la Direction de la sécurité de proximité (Despap).

Le centre opérationnel parisien, véritable tour de contrôle, sera ainsi prochainement connecté à d'autres dispositifs présents dans la zone police.

Ainsi, en plus des 1 000 caméras parisiennes, la préfecture sera connectée sur les réseaux existants des trois départements de la petite couronne : Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Hauts-de-Seine. Les centres de congrès, à Villepinte notamment, ou certains centres commerciaux (le Forum des Halles ou Beaugrenelle) et les grands magasins parisiens seront également reportés sur le plan de vidéoprotection de Paris.

Cette interconnexion est déjà déployée dans le réseau francilien de la SNCF. Dans les gares, les caméras sont renvoyées sur le plan de vidéoprotection de Paris depuis janvier 2013. Les images enregistrées dans les stations du métro parisien seront, elles aussi, bientôt transférées vers les services de police.

Après le déploiement de plus de 1 000 caméras dans les rues de Paris fin 2013, la préfecture de police vient en effet d'engager une réflexion sur l'extension de son plan de vidéoprotection. « Le travail technique engagé pour identifier de nouveaux besoins sur le territoire parisien porte sur un complément d'environ 240 caméras », indique-t-on au cabinet du préfet de police.

La priorité de la Ville est donnée aux quartiers réhabilités -- les Halles et Beaugrenelle --, aux zones d'aménagement concerté -- ZAC des Batignolles (XVIIe) et ZAC Macdonald (XIXe) -- et aussi aux zones de sécurité publique -- Château-Rouge la Goutte-d'Or (XVIIIe), rue Cambrai, place Stalingrad-Curial (XIXe) et Saint-Blaise (XXe). Les secteurs où se tiendront des rassemblements, à l'occasion de l'Euro 2016, sont également ciblés. C'est le cas en particulier du Champ-de-Mars où sera aménagée la « fan zone » qui accueillera jusqu'à 150 000 spectateurs et supporteurs. L'amélioration de la circulation dans la capitale constituera l'autre volet de la deuxième tranche du plan de vidéoprotection. De son côté, la préfecture de police souhaite y intégrer « les zones touristiques ».

Pour la préfecture de police, la vidéoprotection est « un outil de grande efficacité, tant du point de vue de l'ordre public que de la lutte contre la délinquance ». Ainsi, le plan de vidéoprotection mis en place entre décembre 2011 et décembre 2013, moyennant un investissement de 280 M€, a permis de gérer plus de 15 000 événements sur la voie publique et de procéder à 6 827 interpellations. Sur le plan judiciaire, plus de 1 000 affaires s'appuient chaque année sur des images vidéo. Enfin, depuis avril 2013, le système est utilisé pour fluidifier le trafic sur 14 axes importants de la capitale et permet aussi d'avoir l'œil sur les automobilistes. A ce titre, 44 000 conducteurs ont été verbalisés pour un stationnement sur les voies réservées, notamment les voies de bus.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 30 Décembre 2014

En complément de l’article paru il y a quelques jours sur notre site (à relire ici), la rédaction d’Aulnaylibre ! vous propose une vidéo de la Ferme Gourmande, fromagerie située 7 bis boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois.

Nul doute que vous y trouverez votre bonheur pour un repas de réveillon de fin d’année réussi. Pour rappel, l’enseigne est ouverte du mardi au samedi de 9h à12h30//16h à 19h30.  Dimanche de 9h à13h

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 30 Décembre 2014

bobigny-evian.jpgUne discrète affiche -- entre la cité Karl-Marx et la bourse du Travail, à Bobigny -- annonce l'événement qui risque de faire vibrer toute la ville. On y voit les sourires enthousiastes des joueurs de l'Académie de football (AF). Ceux qui, malgré leur simple division d'honneur, ont gravi les premiers échelons de la Coupe de France et affronteront samedi après-midi, au stade Delaune de Saint-Denis, l'équipe d'Evian en 32es de finale de la Coupe de France.

« Ils pourraient créer l'événement, qui sait... ? », lance Akim, amusé. Avec ses écouteurs sur les oreilles, l'adolescent veut croire aux chances de ce tout petit Poucet. « C'est déjà de la folie d'être arrivé si loin mais en sport, tout est possible ! Moi je vais aller les supporter en tout cas. Mon père doit acheter les places. Et puis en plus, les joueurs, moi, je les connais tous ! La plupart habitent la cité Karl-Marx. Donc bien sûr, on va aller les encourager. » Si le jeune homme est optimiste et motivé à l'approche du match, son enthousiasme n'est pas forcément partagé par tous à Bobigny.

Au Sénateur, un café du centre-ville, il y a la queue pour parier aux jeux sportifs. Mais si on mise sur les résultats des prochains matchs de foot, les habitués ne savent même pas que leur ville est qualifiée pour la huitième étape de la Coupe de France. « Ah bon, Bobigny joue en 32es de finale ? questionne un habitué du bar. Moi, vous savez, le football, ça ne m'intéresse pas vraiment. » La serveuse, derrière le comptoir, ose un peu de moquerie : « 32es c'est loin de la finale, ça. On a le temps pour que ça devienne un événement interplanétaire. » Gloussements au-dessus des bières des habitués. L'un d'eux bougonne : « Bobigny, ils ne sont pas bons en foot, grince-t-il, moqueur. Ça fait des années qu'on n'a rien fait avec un ballon rond.

Ici, c'est plutôt le rugby. » Pas pour tout le monde. Ibrahimi, 46 ans, est un ancien joueur professionnel de football dans l'équipe d'Algérie. L'un de ses fils -- « le futur Samir Nasri », assure-t-il -- joue justement à l'AF Bobigny, avec les plus jeunes. « Nous allons aller voir le match évidemment pour soutenir l'équipe ! lance-t-il. Je suis allé voir le match précédent, celui contre Noisy-le-Sec. Après je pense que les joueurs ont bénéficié d'un heureux hasard avec le tirage au sort, qui leur a permis d'aller si loin pour un club de division d'honneur. Mais bon, contre Evian, ça va être très dur. Je n'y crois pas vraiment. » Peu importe. Il ira applaudir les joueurs pour, peut-être, leur apporter l'énergie nécessaire à la victoire. Laquelle, sait-on jamais, pourrait ensuite nourrir les discussions des habitués du Sénateur.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 30 Décembre 2014

logo-region-ile-de-france11 898 502 habitants en Ile-de-FranceL'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) a communiqué hier les nouveaux chiffres du recensement, valables à partir du 1er janvier 2015. En cinq ans, la population de la région a progressé de 60 000 habitants par an, soit + 0,5 % en moyenne, un taux similaire à celui de l'ensemble de la France. Tous les départements d'Ile-de-France ont vu leur population augmenter. Le plus peuplé reste Paris, avec 2,24 millions d'habitants. Le moins peuplé est le Val-d'Oise, avec 1,19 million d'habitants. La Seine-Saint-Denis compte 1,54 million d'habitants, ce qui en fait le troisième département le plus peuplé d'Ile-de-France.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Démographie

Publié le 29 Décembre 2014

Près de 650 personnes ont assisté à la célébration de la messe de Noël 2014 à l’église Saint-Joseph d’Aulnay-sous-Bois.


La rédaction d’Aulnaylibre ! vous propose deux nouveaux extraits vidéos de la crèche vivante qui a rendu cette cérémonie aussi ludique qu’émouvante : les anges et le divin enfant.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 29 Décembre 2014

D’après certains météorologistes la France aurait connu sa nuit la plus froide de l’année ce 29 décembre 2014. Notre bonne ville d’Aulnay-sous-Bois a également vu ses températures chuter de manière spectaculaire ces derniers jours. Une tendance qui devrait se confirmer au moins jusqu’au vendredi 2 janvier 2015 et l’arrivée d’une perturbation pluvieuse en provenance de l’océan atlantique amorçant une remontée du mercure. En attendant donc couvrez-vous bien et munissez-vous d’une bonne gratteuse pour enlever la glace de vos véhicules !

2014-DECEMBRE-2233.JPG

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 29 Décembre 2014

urne-vote-2015.jpgC’est un message qui s’adresse à tous les retardataires dont le nom n’est pas encore inscrit sur les listes électorales. Pour pouvoir voter l’année prochaine, vous avez jusqu’au 31 décembre avant minuit pour faire votre démarche. Après, il sera trop tard. Deux élections (départementales et régionales) doivent avoir lieu en 2015.

L’inscription sur les listes électorales s’adresse à tous ceux qui ont changé de domicile ou qui viennent d’avoir 18 ans sans s’être fait recenser.

Cela peut aussi vous concerner en cas de changement de domicile dans la même commune car vous pouvez avoir changé de bureau de vote.

Trois modalités d’inscription sont possibles : en mairie (pendant les horaires d’ouverture), par correspondance ou par internet. Dans les trois cas, il faut justifier de son identité et de sa résidence dans la commune.

Par courrier, il faut adresser à sa mairie de résidence le formulaire agréé disponible sur les sites du ministère de l’Intérieur (www.interieur.gouv.fr). Le formulaire doit être accompagné impérativement des justificatifs demandés, à savoir des photocopies de ses papiers d’identité et un justificatif de domicile. Il doit parvenir à la mairie avant le 31 décembre.

Inscription en ligne

Si vous choisissez de faire votre démarche sur le Net, vous devez créer votre compte sur www.mon.service-public.fr et vérifier que votre mairie est bien raccordée au service en ligne. La création est gratuite et le compte est sécurisé. Les pièces justificatives doivent être numérisées. Attention : pour être inscrit sur les listes électorales en 2015, votre demande d’inscription en ligne doit être faite avant le 31 décembre 2014 à 23 h 59.

Pour rappel, il faut être âgé d’au moins 18 ans et être de nationalité française pour pouvoir voter aux élections départementales et régionales.

Source : http://www.bienpublic.com/

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2015 !

Publié le 29 Décembre 2014

busCIFLes lignes de bus 15 et 45 des Courriers d'Ile-de-France ont failli ne pas rouler aujourd'hui. Les chauffeurs ont exercé leur droit de retrait samedi soir et hier mais devraient reprendre le travail normalement ce matin. Samedi, vers 20 heures, en gare de Sevran, un homme à l'évidence perturbé a fait preuve de violence envers les passagers, le chauffeur et le bus.

Il a commencé par mettre des coups de pied à l'arrière du bus où il se trouvait. Quand le conducteur lui a demandé de se calmer, il s'est mis à insulter tout le monde, giflant une femme au passage. Le chauffeur a alors arrêté le bus et ouvert les portes pour permettre à tout le monde de sortir. L'homme qui est descendu a arraché un essuie-glace avant d'être immobilisé et maîtrisé au sol par le chauffeur, légèrement blessé dans l'altercation. Le passager violent a été interpellé par les policiers.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 28 Décembre 2014

canal-ourcq-bobigny.pngLe corps d'un homme a été repêché ce dimanche matin dans le canal de l'Ourcq, au niveau de Bobigny. C'est un pêcheur qui a aperçu le corps en train de flotter et qui a alerté les secours. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme aurait séjourné longtemps dans l'eau. Il n'était pas identifiable Le cadavre a été transporté à l'Institut médico-légal à Paris où une autopsie doit permettre de connaître les causes du décès. 

 Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 28 Décembre 2014

Durant les vacances de fin d'année, les journalistes de l'édition du Parisien de la Seine-Saint-Denis vous dévoilent d'étonnants clichés pris en 2014 au cours de leurs reportages. Des photos insolites, drôles ou surprenantes qui, pour certaines, n'ont jamais été publiées. 

primark-aulnay-sous-boisUne ouverture de boutique Primark, ça ne s'improvise pas ! Le 28 mars 2014, l'enseigne irlandaise de prêt-à-porter inaugure son premier magasin d'Ile-de-France au centre commercial O'Parinor à Aulnay.

Lorsque le rideau métallique se lève, et que la foule des premiers acheteurs se rue dans la boutique, elle est accueillie par les applaudissements et les cris enthousiastes des vendeurs. Rien de spontané dans tout cela : les jeunes recrues, vêtues de tee-shirts identiques, poignées de ballons bleu azur en main, avaient été briefées et encadrées par des employés venus d'outre-Manche.

Source article et photo : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 28 Décembre 2014

assitantes-sociales-aulnay-sous-boisDans des bureaux répartis en sept antennes à travers la ville, elles reçoivent « de plus en plus de travailleurs pauvres », mais aussi des familles serrées « dans des logements indécents », des personnes à la rue, endettées... Non, le travail ne manque pas pour les assistantes sociales d'Aulnay.

Chacune gère en permanence 100 à 200 cas. « Et là où d'autres services, comme la CAF ou la Sécurité sociale n'ouvrent au public que de façon sporadique, nous recevons les gens sans arrêt, quitte à devoir répondre non à leurs demandes », souligne l'une d'elles.

Elles reconnaissent bien volontiers que leur travail était devenu difficile : « Il y avait de l'insécurité, et dans certains locaux, les jours de pluie, il fallait utiliser des parapluies et des bassines à cause des fuites ! »

Mais la perspective du transfert les inquiète encore plus, même si la municipalité promet d'y accorder « une attention toute particulière ». Une délégation, épaulée par le syndicat FO, a été reçue la semaine dernière en mairie : « On est dans l'attente. On ne sait rien : quel sera notre salaire, dans quels locaux travaillerons-nous et dans quelles conditions ? Et que vont devenir les contractuelles ? ».

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Finances

Publié le 28 Décembre 2014

nicolas-boulevard-strasbourg-aulnay-sous-bois.jpgLa photo de l'entrée du caviste Nicolas d'Aulnay fait le tour de Twitter. Le gérant du magasin, cambriolé le 21 décembre (voir notre article ici), a choisi de réagir avec humour à cette mésaventure. Sur la porte en bois, installée en attendant la nouvelle en verre, les clients peuvent lire : « Dans le souci de préserver une image rustique, l'enseigne innove avec cette porte en bois », suivi de « Derrière le bois, on boit ». Le commerçant déplore par ailleurs le peu de goût des voleurs. « Ce ne sont pas des amateurs de grands vins. Ils ont pris que ce qu'ils voient à la pub. Ils m'ont laissé les millésimes. »

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 27 Décembre 2014

Le vent violent qui soufflait ce samedi matin a fait des dégâts le long des lignes de RER. Aux alentours de 7 h 30, une bourrasque a fait tomber un arbre sur des caténaires du RER B, entre Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et Mitry-Mory (Seine-et-Marne). Cet incident a provoqué des perturbations de l’alimentation électrique, obligeant la SNCF à remplacer la moitié des trains circulant sur cette portion par des bus. Ce remplacement temporaire durera jusqu’à l’arrêt du fonctionnement de la ligne cette nuit, quand les services techniques pourront intervenir sans arrêter la circulation.

Vers 9 heures, le RER A a été touché à son tour dans le Val-de-Marne. Un arbre est tombé sur les voies à Nogent-sur-Marne, interrompant le trafic entre Fontenay-sous-Bois et Joinville-le-Pont. Les trains ont recommencé à circuler aux alentours de 11 heures et la situation est revenue à la normale un peu avant 15 heures. La tempête a également perturbé le trafic sur la ligne de RER C. Un panneau publicitaire se situant au-dessus des rails a été soufflé ce matin à Vitry. Il ne s’est pas écroulé mais menaçait de tomber, obligeant les trains à s’arrêter entre 11 heures et 12 h 30. Le trafic est revenu à la normale en début d’après-midi.

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 27 Décembre 2014

En ce week-end de fin de semaine le temps se gâte à Aulnay-sous-Bois. C’est ainsi que l’on annonce un double phénomène météorologique : une tempête de vent qui souffle et de la pluie qui mouille. Les chaussées et trottoirs Aulnaysiens pourraient donc être plus glissants que d’habitude. Alors soyez prudents, ce serait dommage de vous blesser à quelques jours du réveillon de fin d’année.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 27 Décembre 2014

incendie-rom-rerb.jpgAu milieu des décombres calcinés et des résidus de mousse blanche laissés par les eaux d'extinction, les experts scientifiques procèdent aux relevés pour déterminer l'origine de l'incendie. Hier, en fin de matinée, une partie du campement rom aménagé sous la nationale 2, le long de la ligne du RER B, entre Le Bourget et La Courneuve, n'est plus qu'un désert noir d'où émergent des carcasses de fûts métalliques. Une parcelle de baraquements d'environ 500 m 2 a été détruite par les flammes, un peu avant 5 heures du matin. Les 80 occupants du bidonville ont réussi à s'échapper à temps et il n'y a pas eu de blessés. Le trafic du RER a été interrompu pendant deux heures par mesure de sécurité, jusqu'à 7 h 45 et est resté perturbé toute la matinée.

« Le drame a été évité de justesse », estime Vincent Capo-Canellas, sénateur-maire UDI du Bourget. Alors que les pompiers continuent à arroser et à refroidir les débris sur le terrain, une famille rom attend assise sous des couvertures, sur le trottoir de la N 2. Il est 11 h 30 et plus personne ne s'intéresse à elle. « Les conditions de vie sont d'une telle précarité que les incendies se produisent sur ces terrains et se reproduiront, regrette Gilles Poux, maire PC de La Courneuve. C'est une situation inhumaine pour les victimes, et insupportable pour les villes qui sont confrontées à l'insalubrité. » L'élu, dont la commune compte trois campements roms, souhaite qu'il y ait une prise de conscience à l'échelle de l'Ile-de-France. « Je demande une conférence régionale sous l'autorité du préfet de région, avec les maires et les présidents de chacun des départements, pour trouver des réponses concertées et constructives. »

Selon la préfecture, ce campement avait déjà fait l'objet d'une évacuation au cours de l'été, après une décision de justice datant du mois de mai. Le terrain appartient à l'Etat et plus précisément à sa Direction régionale de l'équipement. « C'est une parcelle très encaissée, poursuit Vincent Capo-Canellas. J'avais suggéré à l'époque où des aménagements urbains avaient été menés d'y inclure ce terrain, afin d'éviter qu'il se transforme en zone abandonnée. »

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports