Publié le 4 Juin 2012

concoursmaisonsfleuries.jpgVous aimez la verdure et la nature ? Alors n'hésitez pas à rejoindre la liste des participants au concours 2012 des maisons et balcons fleuris enrichi cette année d'une nouvelle catégorie : jardins verts favorisant la biodiversité avec une riche palette végétale.

Votre implication est essentielle pour maintenir l'image d'une ville fleurie et accueillante. L'amour des plantes et les efforts de beaucoup participent à créer une ville plus belle et plus verte.

Les 40 premiers lauréats se verront offrir une journée dans un jardin prestigieux. Attention il faut vous inscrire avant le 1er juillet 2012 !

Modalités d'inscription :

en ligne : ici

par courrier en remplissant un bulletin ici à envoyer à l'adresse suivante : CTM Service Espaces Verts 72 rue Auguste Renoir 93 600 Aulnay-sous-Bois

par mail : espvertsdirection@aulnay-sous-bois.com ou par téléphone au : 01 48 79 66 50

Source information et image : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Environnement

Publié le 4 Juin 2012

centrepourlafrance.jpg

Suite à un accident de la route intervenu le dimanche 3 juin, Amélie Pinheiro et Maxence Leclère (voir photo ci-dessus), candidats du Centre Pour La France aux législatives des 10 et 17 juin prochains dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis, suspendent leur campagne. Admis au Service des Urgences de l'hôpital Ballanger, ils en sont sortis dans la journée et espèrent pouvoir maintenir leur réunion publique prévue demain à 20h dans la salle du Conseil de l'Hôtel de Ville de Pavillons-sous-Bois. L'intégralité de leur communiqué est accessible en cliquant ici.

La rédaction d'Aulnaylibre ! leur souhaite un prompt rétablissement.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Publié le 4 Juin 2012

Ce samedi 2 juin, en début d'après-midi, le Gros Saule organisait sa fête de quartier sur la pelouse du COSEC d'Aulnay-sous-Bois. La rédaction d'Aulnaylibre ! en a profité pour rencontrer Fun Science (voir le site ici) qui comme son nom l'indique propose de découvrir le vaste domaine des sciences en s'amusant à travers des ateliers, des spectacles et des animations. A ce propos, nous avons interviewé le responsable de l'antenne Fun Science de Seine-Saint-Denis, Salah Jarmouni, qui a bien voulu nous dire quelques mots sur cette structure au rayonnement national. En voici la vidéo ci-dessous suivie d'une autre prise peu de temps avant que la fête ne commence...  

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 4 Juin 2012

L'association de parents d'élèves FCPE a listé les besoins du département en matière d'éducation dans une lettre qu'elle va envoyer à Vincent Peillon. Les professeurs ont fait de même.

maniffcpe.jpg

Après les promesses, l’action. C’est désormais ce qu’attend l’association de parents d’élèves FCPE 93, plutôt à gauche, du nouveau ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon. Elle, qui a tempêté et souvent manifesté contre les suppressions de postes annoncées par le précédent gouvernement, organisait vendredi soir sa Nuit des écoles dans un établissement du Pré-Saint-Gervais.  Il s’agissait de débattre avec les familles, lister leurs idées sur les actions à mener pour améliorer la scolarité de leurs enfants et dresser un cahier de doléances qui sera envoyé au ministre cette semaine. « Vincent Peillon veut bouger les choses? La Seine-Saint-Denis est le département le plus jeune de France. Nous sommes là pour lui donner de l’élan! » aime répéter Michel Hervieu, président de la FCPE 93 et vice-président national de la fédération. Voici quelques-unes des idées et revendications de l’association.

La fin des non-remplacements. « Les professeurs ne sont pas assez remplacés. Chez nous, à La Courneuve, on a mis en place une pétition pour réclamer des postes de remplaçants supplémentaires », indique Sandrine, responsable FCPE à La Courneuve. La fédération est claire. Elle veut que le gouvernement mette les moyens nécessaires pour que tous les enseignants soient remplacés l’an prochain.

Augmenter le nombre de Rased (réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté). « On ne cesse de nous supprimer des postes », critique un parent. « On aimerait avoir un Rased complet(NDLR : un psychologue, un rééducateur et un maître d’adaptation) pour 700 élèves. On n’atteint même pas la moitié», regrette de son côté Anne-Marie Riche, rééducatrice à La Courneuve.

Davantage d’enseignants. « François Hollande veut créer 1000 postes d’enseignants à la rentrée, mais combien pour nous? » s’interroge un père de famille. Si la FCPE 93 espère connaître le chiffrage exact de l’Education nationale d’ici quelques jours, elle exige avant tout « que les postes soient exclusivement réservés aux écoles publiques ».

Des postes mieux répartis. « Tous les postes non pourvus sont dans les quartiers difficiles, qui sont les plus touchés par le turnover. Il faut réformer le système de mutation des nouveaux enseignants et les inciter à aller dans les quartiers en améliorant leurs conditions de travail », avance Michel Hervieu. Son idée? Former les futurs professeurs dans les facultés du territoire pour les inciter à rester.

Rompre les inégalités territoriales. La FCPE a calculé que la scolarité d’un élève de l’académie de Paris revient 47% plus cher que celle d’un enfant de l’académie de Créteil. « Il faut au moins que, dans cinq ans, il n’y ait plus de différence », réclame Thomas, parent du Pré-Saint-Gervais.

Fermeture des internats d’excellence. « L’an passé, 300 élèves du département se sont retrouvés sans lycée faute de places. Au lieu d’investir de l’argent dans les internats d’excellence(NDLR : réservés aux élèves talentueux issus de milieux populaires), il faudrait plutôt réaffecter leur financement vers les établissements qui en ont le plus besoin », juge le président de la FCPE.

Source information et photo : Hélène Haus. Le Parisien du lundi 4 juin 2012.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 4 Juin 2012

reseaubiblioLe rendez-vous des lecteurs en herbe revient chaque 1er mercredi du mois à 16 h00. Les bibliothécaires donnent rendez-vous aux enfants et à leurs parents pour partager des moments de plaisir autour d'albums, de comptines et d'histoires racontées.

Mercredi 6 juin à 16h. Bibliothèque Dumont - entrée libre - jeune public jusqu'à 8 ans

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 3 Juin 2012

battleVNR-copie-1.jpgDéfis des lois de la pesanteur, spectacles urbains inédits, ambiance frénétique et conviviale…Telle est la formule du Battle VNR : un « must see » de la scène Hip Hop ! Venez découvrir et prendre part à la plus originale des compétitions internationales de danses Hip Hop ce dimanche 3 Juin 2012 à partir de 13h30 à la salle Pierre Scohy située 1 rue Aristide Briand à Aulnay-sous-Bois.

Pour sa 9ème édition, ce rendez-vous devenu incontournable célèbrera 30 ans de culture Hip Hop en France. En hommage à la tournée « New York City Rap Tour » de 1982, des artistes venus des quatre coins du globe poseront leurs valises à Aulnay-Sous-Bois pour l’occasion.

Au programme des festivités :
- une compétition Internationale de breakdance réunissant les équipes phares du moment (5vs5) : Fusion MC (Corée), Predatorz (Russie), Aborigenes (Venezuela), Beast Coast (USA), Reckless Bunch (Allemagne), Dead Prez (Grèce), Fusion Rockers (Espagne) et la Smala (France) …
- un battle national de Popping opposant la crème des « poppeurs » et « poppeuses » français (1vs1)
- un jury symbolique composé de Ken Swift, Mr.Freeze (Rock Steady Crew) et d’icônes de la danse Hip Hop en France
- une ambiance musicale assurée par les Dj Dee Nasty et Solo (Assassin), et pimentée par les rythmes effrénés de l’orchestre Cap’N Groovy Motion (…)
- des shows urbains avec Eklips (Human Beatbox), Iya Traoré (Football Freestyle), Phax (Slowmotion), ainsi que de nombreux invités surprises...

30 ans, ça ne se fête qu’une fois ! Alors amis, curieux, familles, amateurs, passionnés (…) ne manquez pas cet événement qui mettra à l’honneur les disciplines reines du Hip Hop lors de ce spectacle inoubliable !

Organisé par l’Association VNR (Voies de la Nouvelle Rue)
Préventes : 8€ (moins de 15 ans) - 15€ (plus de 16 ans)
Sur Place : 10€ (moins de 15 ans) - 17€ (plus de 16 ans)

Salle Pierre Scohy, à partir de 13H30
1 rue Aristide Briand
93600 Aulnay-Sous-Bois

Infos : www.battlevnr.com
https://www.facebook.com/BattleVNR

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 2 Juin 2012

programmecinejuin2012.jpgVous trouverez ci-dessous la liste des films qui seront projetés en juin sur les écrans de l'Espace Jacques Prévert d'Aulnay-sous-Bois avant la longue coupure estivale s'étendant du 2 juillet au 4 septembre 2012.  

Pour mémoire les tarifs sont les suivants : 5,60 euros pour le plein tarif, 4,40 euros en tarif réduit (pour les séances du mercredi, les familles nombreuses, les étudiants et les plus de 60 ans), 3,80 euros pour les adhérents (carte Molière) ainsi que pour les demandeurs d'emploi et les bénéficiaires du RSA, 2,90 euros en tarif groupe (sous conditions). A noter l'existence d'une carte 10 entrées pour 41 euros. Renseignements au 01 48 68 08 18.

Vous pouvez télécharger l'intégralité du programme du mois au format pdf en cliquant ici.

Semaine du mercredi 6 au dimanche 10 juin

- Le Roi Lion  (Jeune Public)

- De Rouille Et D'os

- Moonrise Kingdom (Version Originale Sous-Titrée)

- Ciné-Concert Méliès

Semaine du mercredi 13 au dimanche 17 juin

- Le Tableau (Jeune Public)

- Sur La Route

- Cosmopolis (Version Originale Sous-Titrée)

- Haya

- Rocky 3

Semaine du mercredi 20 au dimanche 24 juin

- Le Jardinier Qui Voulait Etre Roi (Jeune Public)

- Maman

- Barbara (Version Originale Sous-Titrée)

- Cloclo

 Semaine du mercredi 27 juin au dimanche 1er juillet

- Madagascar  (Jeune Public)

- Blanche Neige Et Le Chasseur

- Le Grand Soir

- Les Femmes Du Bus 678

Source : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 2 Juin 2012

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de presse annonçant le lancement du site internet et de web tv locale 93600 INFOS qui aura lieu aujourd'hui à 14h30. La rédaction d'Aulnaylibre ! félicite Alexandre Conan pour cette excellente initiative et attend avec impatience la suite !  L'intégralité de cette communication est accessible au format pdf d'un simple clic ici.

93600INFOS.PNG 

Bonjour,

J’ai le plaisir et l’honneur de vous annoncer le lancement du site internet et web tv locale «93600 INFOS» le Samedi 2 juin 2012 à 14h30. La web tv aura pour but de diffuser reportages, journaux et évènements. Le site internet permettra de retrouver une grande partie des programmes de la web tv en replay ainsi que de nombreux reportages inédits, qui ne passent pas à l’antenne.

Parmi les programmes de la web tv, on notera:

Le journal | Jeudi ou vendredi à 19h30

Chaque jeudi (ou vendredi si il y a un conseil municipal), «Le journal» est une compilation de reportages vidéos faits pendant les derniers jours à Aulnay-sous-Bois. Reportages culturels, sportifs ou encore associatifs, les sujets ne manqueront pas, le tout traité en 15 à 20 minutes. Le journal est diffusé en direct et présenté par Alexandre Conan.

L’Agenda du week-end | Vendredi à 21h

Chaque vendredi à 21h, Alexandre Conan vous présentera les différents évènements proposé durant le week-end à venir sur toute la ville. Pour qu’un évènement soit annoncé à l’antenne, il faut contacter la rédaction au plus tard une semaine avant l’évènement.

La Météo | Tous les jours

La météo est proposée chaque jour à l’antenne 24h/24 pendant la boucle des programmes, de façon aléatoire.

 Les dossiers de 93600 INFOS

«93600 INFOS» proposera quelques fois des reportages d’une heure sur les dossiers importants de la ville. Ces dossiers seront proposé généralement le soir dés 20h50 / 21h.

Enfin, la web tv de 93600 INFOS pourra retransmettre quelques évènements en direct. Ceux-ci seront annoncés tout au long de l’année par des communiqués et des campagnes publicitaires.

93600 INFOS, ce sera aussi un site internet où l’on retrouvera des articles, un compte Twitter, Facebooket Google +.

93600 INFOS sera un site gratuit réalisé par un jeune bénévole, Alexandre Conan («AulnayAssociations» entre autres), âgé de 14 ans. Il est conseiller général des collégiens de son collège et souhaite devenir journaliste dans le futur.

Enfin, des encarts et spots publicitaires seront disponibles aussi bien sur le site internet que sur la web tv. Ils sont réservés aux commerces et associations locales (en priorité d’Aulnay-sous-Bois) et sont gratuits. Ils sont disponibles selon certaines conditions qui sont à demander par e-mail.

Alexandre CONAN

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Communiqués

Publié le 1 Juin 2012

Pour peu que l'on suive la campagne des législatives de juin 2012 dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Pavillons-sous-Bois, Bondy-sud-Est), on s'aperçoit rapidement que, côté Pavillons-sous-Bois, l'un des sujets très sensibles concerne le possible débranchement du T4 en direction de Clichy-Montfermeil. Une réunion publique organisée mercredi soir l'a démontré fortement comme le relate ci-dessous un article du Parisien qui fait prendre conscience du difficile chemin de la concertation entre élus et habitants et des méandres à venir de l'intercommunalité.  D'après nos sources, seuls Gérard Gaudron, candidat UMP à sa réélection et Marc Masnikosa qui se présente pour le Mouvement des Citoyens Libres et Indépendants (MCLI) dans cette circonscription étaient présents lors du débat...

t4photoPlus de 300 personnes rassemblées dans une salle surchauffée, des huées, quelques invectives... Oui le projet de débranchement du T4 en direction de Clichy-Montfermeil continue de diviser profondément élus et habitants. C'est ce que l'on a pu mesurer mercredi soir aux Pavillons. La réunion était organisée par les associations de commerçants des Pavillons, très inquiètes des conséquences du futur chantier sur les activités. Mais l'objectif affiché était d'instaurer le dialogue entre partisans et détracteurs du tracé retenu par le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) en avril.

Le tramway doit partir de la gare de Gargan (Les Pavillons), censée devenir aussi le terminus du futur Tzen 3 (superbus reliant Les Pavillons à la porte de Pantin). "Je ne pense pas qu'on arrive au consensus par l'enquête publique. Le but c'est de trouver un terrain de non-mésentente", indiquait Patrick Meunier, pharmacien de l'avenue de la République. Mais la mésentente est ancienne et fait fi des étiquettes politiques : élus et population de Clichy et Montfermeil ont toujours réclamé le tramway, suscitant les craintes et l'hostilité côté Pavillons et Livry-Gargan.

Le début a surtout été l'occasion pour les uns et les autres de réaffirmer leurs positions. Et d'une manière plutôt vive, sous les yeux et les interjections d'un public de Livryens et de Pavillonnais majoritairement opposés au projet. Le sénateur-maire UMP des Pavillons, Philippe Dallier, a plaidé pour l'abandon du débranchement du tram, au profit d'un désenclavement de Clichy-Montfermeil par le Tzen, ce projet de bus en site propre porté par le conseil général.

Le choix du tracé

t4pavillons.jpgUne perche que n'a pas saisie Pascal Popelin, vice-président (PS) de l'assemblée départementale, mais surtout élu livryen en guerre contre le T4 : "Nous ne transigerons pas sur deux points : combien ça coûte et quelles solutions seront trouvées pour éviter les nuisances." Amer, Philippe Dallier a dénoncé le choix d'un tracé "dont plus personne ne parlait et réapparu d'un coup de baguette magique", allant jusqu'à évoquer un "piège à cons" sous les acclamations du public. Courroux du maire UMP de Montfermeil, Xavier Lemoine, qui a alors quitté la salle.

Un peu plus tôt, ce dernier avait pourtant tenté de convaincre l'assistance : "regardez la carte de la future Seine-Saint-Denis : le prolongement des lignes de métro, le Grand Paris express... Aucune n'arrive à Livry ou Pavillons. Demian, vous serez le territoire le plus enclavé du département. Le T4 est une chance !" Huées dans la salle : "On n'en veut pas, on n'en veut pas !" Le sénateur PS Claude Dilain, ancien mairie de Clichy, a lui voulu calmer les inquiétudes : "Je m'y engage devant vous, a-t-il déclaré, si le prolongement du T4 devait signifier la mort du marché de Chanzy, aucun Clichois n'y sera favorable !". "Il faut reprendre la concertation", rétorquait Eric Raoult, député-maire UMP du Raincy, immédiatement interrompu par un spectateur : "On ne va quand même pas tout reprendre à zéro ?".

Source information et photos : Gwénael Bourdon, Le Parisien du vendredi 1er juin 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 1 Juin 2012

defibgone.JPG

Au fil du temps il était devenu une sorte de mascotte du blog Aulnaylibre ! : le défibrillateur du Vieux-Pays sur la place de l'église St-Sulpice ! Tour à tour devenu débit de boisson (voir article ici) ou tribune pour Martine Aubry (voir autre article ) il a cette fois-ci définitivement disparu, victime du vandalisme d'une banlieue décadente. Tout le monde n'a pas la chance d'habiter le centre de Londres ou Paris bien entendu. Alors, la faute à qui ? En attendant la réponse à cette question le quartier doit se résigner au fatalisme et renoncer à cet équipement. A ce propos,  prenez bien garde au panneau vert (photo ci-dessous prise ce matin) qui trône sur le parking de la poste et montre que le site est équipé d'un défibrillateur automatisé externe. Les apparences sont trompeuses car désormais il n'y en a plus. Ainsi, en cas d'urgence, il vous faudra chercher secours ailleurs...   

defibpanneau.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Santé

Publié le 1 Juin 2012

Les deux candidats du Mouvement des Citoyens Libres et Indépendants (M.C.L.I.), Marc Masnikosa et Farah Bezzaouya, aux élections législatives de 2012 dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy-sud-Est) ont transmis à la rédaction d'Aulnaylibre ! leur support de campagne dont nous reprenons ici les principales lignes du programme . Le tract complet, quant à lui, est disponible au format pdf en cliquant ici 

MCLIphotograh.jpg

Citoyennes, Citoyens, d'Aulnay-sous-Bois, Bondy sud-est et Les Pavillons-sous-Bois,

Soyons ensemble les acteurs de l’Assemblée Nationale et plus seulement des spectateurs !

Ø Œuvrer selon les principes d’une 6ème République dans la liberté, la vérité, l’impartialité

Ø Tendre vers une démocratie irréprochable

Ø Relancer les premiers devoirs de l’Etat autour du respect en garantissant l’instruction publique et la sécurité

Ø Remettre le médical à la portée de nos bourses en retrouvant l’esprit du service public

Ø Refuser la fatalité et l’immobilisme pour être une force de proposition

Ø Permettre à nos artisans et moyennes entreprises de s’épanouir et générer de l’emploi

Ø Construire des logements écologiques

Ø Repenser les transports publics en privilégiant le transport en commun à la voiture

MOUVEMENT DES CITOYENS LIBRES ET INDEPENDANTS

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2012 !

Publié le 1 Juin 2012

PSA2

Plan de départs, cherche volontaires. L'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay n'échappe pas à la tendance qui frappe le groupe automobile sur le plan national. Lors du comité d'entreprise qui se réunissait hier, la direction a livré des chiffres éloquents : depuis le début de l'année, 53 salariés ont eu recours au plan de départs volontaires. C'est bien peu au regard du seuil de 195 départs que la direction souhaite atteindre d'ici à la fin de 2012. Sur le plan national, 718 salariés du groupe ont été intégrés dans les dispositifs de départ, pour un objectif de 1 900 suppressions de postes en 2012.

A Aulnay, sur les 53 départs programmés, 27 salariés quittent l'entreprise. Les 26 autres rejoignent un autre site du groupe. "On observe que ça touche surtout les vieux travailleurs de 57-58 ans, qui finiront leur carrière au chômage", commente Jean-Pierre Mercier, délégué central CGT. "L'objectif de la direction est de vider l'usine", glisse Tanja Sussest, déléguée du SIA (Syndicat de l'industrie automobile). Selon les syndicats, d'ailleurs, l'établissement serait passé sous la barre symbolique des 3 000 contrats à durée indéterminée (CDI) pour la première fois au cours du dernier mois. Ce que conteste la direction, qui donne le chiffre de 3 010 CDI à la fin avril.

Une semaine chômée en août

Au-delà de la bataille des chiffres, une réalité demeure : pour faire face à une demande vacillante, la production de C3 pourrait être revue à la baisse. Une semaine chômée à d'ores et déjà été programmée fin août, s'ajoutant aux quatre semaines de vacances des ouvriers. D'autres journées de chômage technique pourraient avoir lieu d'ici à la fin de l'année. Dans le camp syndical, les regards se tournent vers le nouveau ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. "On réclame une date pour une rencontre tripartite très rapidement, explique Jean-Pierre Mercier. On jugera ce gouvernement sur ses actes."

Les syndicats d'Aulnay réclament une réunion entre Etat, direction et syndicats pour le maintien de la production et des emplois. Une proposition de rendez-vous pourrait tomber en début de semaine prochaine.

Source information : Gwénael Bourdon. Le Parisien du vendredi 1er juin 2012.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 1 Juin 2012

rerbomnibus

Environnement 93 et Aulnay Environnement organisent ce soir à 20h30 à la salle Dumont d'Aulnay-sous-Bois un grand débat public  autour du RER B. Les usagers ou plutôt les galériens qui empruntent cette ligne de transport tous les jours auront sans doute l'opportunité d'en apprendre plus sur son évolution future et par la même occasion de se faire entendre. Vous pouvez vous procurer l'intégralité du programme et des enjeux de cette soirée en cliquant ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Publié le 31 Mai 2012

Puisque la musique adoucit les moeurs, parait-il, nous vous proposons de terminer ou commencer la soirée c'est selon en compagnie du Steel Drum Band du Cap d'Aulnay-sous-Bois avec un morceau capturé lors de la Cap Session 2 du mois de mai dernier. Bonne écoute !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 31 Mai 2012

QCBEIl semblerait que l'association Croix-Blanche ne soit plus en odeur de sainteté auprès du maire et de ses adjoints. En effet, alors que la première réunion du comité de pilotage censé réfléchir sur le devenir du terrain de l'ancien Hôtel des Impôts doit se tenir le 11 juin prochain, Benjamin Giami, président de l'association QCBE a sollicité à de nombreuses reprises Philippe Gente, l'adjoint au maire co-président du conseil de quartier et en charge du dossier, pour qu'il reporte d'une semaine ce rendez-vous.

La raison semble assez simple et logique : Benjamin Giami ne souhaite pas que cette réunion, qui doit se tenir entre les deux tours de l'élection législative, ne serve de prétexte à quel que parti que ce soit pour tirer avantage de "l'ouverture" du maire aux associations. Il est vrai que cette crainte parait presque légitime tant certains dans le quartier n'ont pas hésité à déjà tracter pour s'attribuer tous les mérites de l'opération sur le dos de l'association !

Malgré de nombreux mails de relance, Philippe Gente n'a réagi que tardivement à cette requête, préférant finalement répondre par la négative estimant que chacun des membres du comité de pilotage était en mesure de faire le distinguo entre une échéance électorale et son engagement dans cette instance. Voilà une approche qui fera sans doute rire (jaune) les opposants associatifs de la première heure aux projets immobiliers portés par l'actuelle majorité (rue des Saules, Cité Arc en ciel) souvent critiqués sans raison pour faire de la politique partisane justement !

Ceci étant écrit, il semblerait que la confiance ne soit pas encore bien établie entre l'association QCBE, dont chacun reconnaitra l'immense travail de terrain sans relâche, et l'exécutif municipal qui garde toujours une certaine mainmise sur le déroulement des opérations. Alors, dans ces conditions, le comité de pilotage, dont quelques uns font tout une montagne accouchera-t-il finalement d'une souris ?

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démocratie de proximité

Publié le 31 Mai 2012

logo legislatives 2,5x2,5 2012La 10e circonscription de Seine-Saint-Denis qui réunit Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois et Bondy-sud-Est, détient un record étonnant. Celui du plus grand nombre de candidats en lice aux législatives des 10 et 17 juin prochains. Pas moins de 16 listes seront en effet en compétition pour l'occasion. Si certains y verront le signe d'un pluralisme d'idées, preuve d'une belle vitalité démocratique, d'autres s'interrogeront peut-être sur l'intérêt d'une telle pléthore de candidatures dont la grande majorité risque de ne même pas figurer au second tour.

A ce propos, en regardant la réalité froide des chiffres, pour être présent à coup sûr lors du deuxième round le 17 juin il faut réunir au moins en voix 12,5 % des inscrits. Ils sont à peu près 67 385 dans la 10e circonscription ce qui signifie qu'il faut récolter en théorie un minimum de 8424 suffrages environ pour atteindre l'objectif. Qui parmi les 16 candidats en course aujourd'hui est en mesure de réaliser un tel score ? Probablement très peu. En 2007 par exemple (voir tableau ci-dessous), alors que l'élection mettait aux prises 14 candidats, seuls Gérard Ségura, Gérard Gaudron  et Philippe Dallier avaient franchi ce cap laissant aux autres de simples miettes.

legislatives2007resultat1ERtour.jpg

Alors au delà de l'intérêt financier des formations politiques traditionnelles à proposer des candidats (voir à ce propos l'article ici) , d'où vient ce besoin de se présenter ? S'agit-il d'exister aux yeux du grand public le temps d'une campagne électorale ? De préparer le terrain en gérant sa carrière politique pour des échéances futures plus abordables ? De porter des idées pour peser sur le débat d'entre deux tours avant d'aller vendre ses voix et son âme au plus offrant ? Ou bien encore un amour immodéré et désintéressé de la chose publique ?    

Source tableau élections législatives de 2007 : http://www.interieur.gouv.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #En route vers 2012 !

Publié le 31 Mai 2012

Vous trouverez ci-dessous un article intéressant du Parisien paru ce matin qui évoque les raisons financières expliquant sans doute en partie pourquoi les candidats se bousculent aux législatives de juin prochain. La 10e circonscription de Seine-Saint-Denis est à titre d'exemple particulièrement éloquente avec pas moins de 16 listes dans les starting-blocks ! En jeu des millions d'euros qui tombent chaque année dans les caisses des deux formations politiques principales (l'UMP et le PS) et nous condamnent d'une certaine façon à la fatalité du bipartisme. Les partis dits du Centre, enfin si ce terme veut encore dire quelque chose aujourd'hui, ont également affiné leur stratégie pour récolter plus...   

Si les candidats aux législatives se bousculent, ce n’est pas forcément pour entrer à l’Assemblée nationale mais aussi pour des raisons financières. C’est en effet sur la base des résultats obtenus lors des élections législatives qu’est calculé le financement public des partis politiques. Cette dotation, dont le montant global est fixé chaque année par la loi de finances, est renouvelée pendant cinq ans. En 2012, l’addition se monte à 71 M€, répartis entre 331 formations politiques.

 

legislativesfinancement.jpg

La bourse aux voix

L’aide publique se répartit en deux tranches. La première, de l’ordre de 33 M€, est attribuée en fonction du nombre de voix obtenues. Seule condition imposée aux partis : avoir recueilli plus de 1% des suffrages dans 50 circonscriptions au minimum, ce qui exclut de facto les formations politiques ultra locales ou fantaisistes. Le montant de l’aide est calculé de la façon suivante : 1,70 € par voix. Néanmoins, la somme globale est ensuite ajustée en fonction des amendes liées au non-respect de la loi sur la parité. Pour les partis qui ne comptent pas de parlementaires, c’est le seul financement public. Ainsi, Lutte ouvrière, qui avait obtenu 218233 voix en 2007 et n’a pas d’élu à l’Assemblée, percevra cette année 347410 €. Avec un total de 1 095784 voix en juin 2007 (sans aucun élu non plus), le Front national touchera quelque 1,7 M€. Le score calamiteux du parti lepéniste il y a cinq ans (dû au siphonage des voix lepénistes par Nicolas Sarkozy) a eu des conséquences financières considérables pour le Front. De 2002 à 2007, il recevait chaque année de l'Etat 4,5 M€!

La prime aux élus

La seconde tranche d’aide publique, d’un montant d’environ 38 M€, est attribuée aux partis en fonction du nombre de parlementaires (députés et sénateurs) qui s’en réclament. Cette année, par exemple, l’UMP qui compte 419 élus au Parlement va toucher 17,7 M€, ce qui correspond à 42200 € par élu, un chiffre qui est le même pour chaque formation politique. Pour l’UMP, cette somme s’ajoute aux 12,45 M€ engrangés grâce aux voix obtenues aux législatives de juin 2007. Au total, le parti de Jean-François Copé peut donc compter sur un peu plus de 30 M€, soit plus de six fois le montant des cotisations qu’il récolte chaque année auprès de ses adhérents! De quoi supporter sans trop de mal les amendes pour non-respect de la parité (4 M€).

Les petites astuces

Comment gagner plus quand on est un petit parti? Pour présenter davantage de candidats qu’il n’en aurait eus avec le seul MoDem, François Bayrou a créé une nouvelle structure de rattachement : le Centre pour la France. Ce label lui permet de ratisser large en étiquetant 400 candidats venus de tous les horizons, gauche, droite ou société civile, dont les voix gonfleront les caisses du centriste, puisque le Centre pour la France est lié par un accord de financement au MoDem. De son côté, le radical Jean-Louis Borloo et ses alliés du centre droit, qui se sont affranchis de la tutelle financière de l’UMP, ont mis en place un nouveau parti, l’Union des radicaux, centristes, indépendants et démocrates (l’Urcid), qui servira de capteur financier au Parti Radical. Outre des radicaux s’y sont rattachés des parlementaires du Nouveau Centre comme Jean-Christophe Lagarde, député de Seine-Saint-Denis, qui ne veut pas être financièrement lié à son parti présidé par Hervé Morin.

Source : Martine Chevalet et Didier Micoine. Le Parisien du jeudi 31 mai 2012.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2012 !

Publié le 31 Mai 2012

cirquezavatta.JPGLe cirque Sébastien Zavatta, petit fils du célèbre clown Achille Zavatta, s'installe au vélodrome d'Aulnay-sous-Bois rue Maximilien Robespierre du vendredi 1er au dimanche 10 juin.

Les spectacles sont prévus les mercredi à 16h, vendredi à 18h, samedi à 16h et dimanche à 15h. Le prix de l'entrée pour les enfants est fixé à 5 euros.

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 31 Mai 2012

A l’occasion  du comité central d’entreprise qui se déroule jusqu’à ce 30 mai au soir, le cabinet d’expert Secafi a présenté le 29 mai un rapport d’expertise argumenté.

 

psaouvrecortege1ermai

Selon ce rapport, il est très clairement indiqué que les deux sites du groupe, situés à Aulnay-sous-Bois et Rennes, sont menacés ou en sous-activité. Ce cabinet a été mandaté par le comité central. Il évoque un avenir très très sombre pour les deux sites. "Il n'y a aucune perspective pour Aulnay et Rennes", rapporte Franck Don (CFTC). Pour Ricardo Madeira (CFDT),"les prévisions du cabinet sont moroses. Ce sont les modèles qui arrivent qui font la pérennité du site. Mais il ne faut pas non plus mettre la peur au ventre des salariés".

Le site d’Aulnay compte 3 100 salariés et produit la C3. Un modèle qui arrive à son terme d’ici à 2014. Le site de Rennes lui dénombre quelque 6 800 salariés et produit actuellement la C5.Dans un extrait du rapport consulté par l'AFP, le cabinet Secafi note que "pour remédier à une insuffisance de volumes à terme, il faut de nouveaux véhicules. Or il  y a maintenant un quasi consensus sur le fait que l'avenir d'Aulnay soit incertain. Sans modèle après C3, une conclusion funeste est à craindre".

En ce qui concerne Rennes, Secafi s'inquiète d'une "chute des volumes prévisionnels" et des conséquences de l'alliance avec General Motors pour le site. En effet, le directeur de cette usine a déclaré ces derniers jours que le nouveau véhicule pourrait être finalement confié à General Motors. Le site de Rennes produirait alors des véhicules GM."Si la remplaçante de la C5 ne se fait pas en 2016 à Rennes et qu'Opel (filiale européenne de GM, ndlr) ne donne pas de véhicule, il y a un gros point d'interrogation", selon Jean-Pierre Mercier de la CGT.

Seul signe encourageant selon Franck Don : une légère inflexion de la direction. Selon lui, lorsqu'il a demandé que soit établi un calendrier de discussions, ce qui "serait le minimum" pour les salariés sur ces sites, la direction a dit "prendre note" de cette sollicitation, une "première".

Source Barbara Leblanc pour usinenouvelle.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 31 Mai 2012

La campagne des législatives de 2012 entre dans sa dernière ligne droite. A ce propos, la rédaction d'Aulnaylibre ! a reçu un certain nombre de tracts de présentation des différents candidats dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy-sud-Est). Nous les relaierons au fur et à mesure toujours dans le souci du pluralisme de l'information qui est une des pierres angulaires de notre site qui se veut libre de ton et vraiment indépendant ! Nous commençons aujourd'hui ci-dessous avec la candidature de Billel Ouadah et Béatrice de la Chapelle pour les Centristes de Rassemblement. Le tract est accessible en version pdf ici.

 

billel2012

Les 10 et 17 juin prochain, vous serez appelés à élire votre député pour vous représenter à l’Assemblée Nationale. Vous aurez donc la possibilité d’exprimer votre choix en désignant celui ou celle qui fera entendre directement votre voix au sein du Parlement français. Ce choix est également celui d’une personnalité dont l’engagement à vous servir doit être doublé d’une capacité d’action immédiate et forte dans le système institutionnel.

Nous avons décidé, Béatrice de la Chapelle en qualité de suppléante et Billel Ouadah en qualité de titulaire de nous porter candidats à cette élection. Nous sollicitons vos suffrages pour défendre les valeurs du Centre portées par notre ami Jean Arthuis ; notamment les valeurs de cohésion sociale et républicaine. Nous nous engageons, aussi, à promouvoir les réformes structurelles nécessaires au rétablissement de l'économie pour recréer des emplois et améliorer le pouvoir d'achat des Français :

1) Parce que nous vivons parmi vous, en Seine-Saint-Denis, et que nous partageons vos préoccupations et vos aspirations.

2) Parce que nos professions de directrice d’Hôpital et d’inspecteur d’accidents du Travail nous conduisent à tous vous côtoyer et vous aider quels que soient votre statut social et vos sensibilités.

3) Parce que dotés d’une solide expérience de la vie publique comme en attestent nos différents parcours, nous vous garantissons d’être opérationnels et efficaces dès notre élection et de donner à vos revendications le poids politique nécessaire à leur prise en compte.

Acquis aux valeurs humanistes, écologistes et sociales, nous sommes déjà depuis plusieurs semaines à votre écoute sur nos villes d’Aulnay, Les Pavillons et Bondy. Dans notre volonté de proximité, nous avons, également, au sein de notre permanence, mis à votre disposition un cahier de doléances pour que chaque citoyen puisse s’exprimer librement et évoquer ses problèmes particuliers.

Vous pouvez aussi à tout moment nous contacter au 06.52.98.38.50. ou sur billel2012.fr, notre site internet de campagne. Vos messages sont les bienvenus. Merci d’ores et déjà pour votre écoute et votre participation.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2012 !

Publié le 30 Mai 2012

Si Johann Strauss fils avait séjourné quelques temps à Aulnay-sous-Bois dans la zone pavillonnaire c'est peut-être en regardant le ciel au crépuscule à l'heure où le soleil fait place à la lune qu'il aurait trouvé l'inspiration pour son opérette intitulée la Chauve-souris. A cet égard, pour peu qu'on y prête attention le paysage urbain aulnaysien offre souvent des spectacles étonnants comme celui de ses deux Chauves-souris se livrant à un ballet hypnotique. Nous avons tenté de le capturer furtivement en vidéo pour vous ci-dessous.   

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Environnement

Publié le 30 Mai 2012

Cybertech vient d’atteindre la majorité. Ce concours de robotique, créé par Dominique Nibart, un professeur de technologie du collège Pablo-Neruda d’Aulnay-sous-Bois, a en effet vu sa 18e super-finale se dérouler en fin de semaine dernière. « Au départ, j’avais la volonté de prouver que les élèves de Seine-Saint-Denis étaient capables d’inventivité, qu’ils n’étaient pas là que pour brûler des voitures », explique l’enseignant. La première année était donc réservée aux élèves de Seine-Saint-Denis.

pablonerudarobots.jpg

Toutes les équipes récompensées

Mais le concours s’est rapidement nationalisé et même internationalisé. De la Savoie à la Tunisie en passant par les Antilles, le tournoi attire des jeunes du monde entier. Ils étaient plus de 600, âgés de 11 à 17 ans, à surveiller l’avancée de leurs robots dans le gymnase Pierre-Scohi d’Aulnay. Car lors de l’épreuve, la règle est stricte : les participants n’ont pas le droit de les toucher ni celui de les commander à distance.

Au collège Neruda, la robotique est maintenant une option. Les élèves volontaires passent un entretien, pour la forme, puisque « s’ajouter une heure en plus par semaine, ça prouve déjà qu’on est motivé », estime Khaled. Le jeune homme de 15 ans, en 3e dans le collège, explique : « Tous les mardis après-midi, pendant une heure on se réunissait tous dans une salle remplie de matériel. Nous, on était quatre à travailler sur le robot. On est à fond dans le projet, depuis le début! » Trois classes de Neruda ont participé au tournoi, soit dans l’organisation, soit en créant des robots rigolos, comme ce bateau orange ou ce Bart (le personnage de la série « les Simpsons ») sur un skate à grandes roues.

Le concours, amical, a récompensé toutes les équipes d’un prix, qu’il soit esthétique ou encore technique. « Le but premier, c’est la convivialité. Il ne s’agit pas de mettre la compétition au cœur de l’action », explique Dominique Nibart. « C’était vraiment bien, on a appris des choses. Plus tard, je serai ingénieur aéronautique », conclut Khaled, sûr de lui.

Source information et photo : Amandine Liard. Le Parisien du 30 mai 2012.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 30 Mai 2012

feteduvelo.jpgLa 16e édition de la fête du vélo d'Aulnay-sous-Bois se déroulera le dimanche 3 juin. Elle sera l'occasion d'inaugurer un parcours pédagogique unique en Ile-de-France. Rendez-vous devant la mairie d'Aulnay-sous-Bois à partir de 10h45. En attendant voici ci-dessous quelques lignes sur cet événement ainsi que dossier de presse qui nous a été transmis au format pdf à récupérer ici.

La fête du vélo est devenue un événement annuel majeur de la commune. En 2011 près de 200 cyclistes se sont joints à la randonnée proposée par la ville. Cet événement national est dans le même temps l’occasion de présenter un nouveau dispositif mis en place par la Mairie. Le Parcours Pédagogique est un équipement formateur qui s’adresse aux adultes comme aux enfants s’inspire du dispositif mis en place à La Rochelle.

Ce parcours, unique en Ile-de-France s’étend sur une longueur de 4,3 Km et forme une boucle. Aulnay-sous-Bois est la deuxième ville de France à installer un circuit vélo éducatif et espère inciter les adultes et les enfants à utiliser les modes de déplacement doux. Il est constitué de 11 panneaux qui balisent un circuit éducatif avec pour objectif de sensibiliser les enfants et adultes à la pratique du vélo. Il faut noter que les panneaux ne sont pas numérotés pour permettre une libre circulation des cyclistes sur le parcours.

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 30 Mai 2012

Le 24 mai dernier la caméra d'Aulnaylibre ! passait en revue une partie des voies de la ligne du RER B en gare d'Aulnay-sous-Bois. Avec ce constat sans appel facilement perceptible sur la vidéo ci-dessous. Elles sont jonchées d'une quantité étonnante de déchets, bouteilles de verre vides, canettes, mégots de cigarettes et même roues de poussette (!), qui leur donnent un aspect particulièrement repoussant.


Hasard du calendrier, un mois plus tôt notre caméra s'attardait dans le métro londonien, certes quelque peu vieillot, mais à l'état de propreté irréprochable. Pas un mégot, pas un papier comme en témoigne la vidéo ci-dessous tournée en exemple mais qui reflète l'état général du réseau de la capitale anglaise.  Alors bien entendu il y a peut-être l'effet Jeux Olympiques 2012 mais le contraste est saisissant et de nature à se demander s'il n'y a tout de même pas quelque chose qui cloche chez nous...   

 


Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Publié le 30 Mai 2012

Le mercredi 23 mai dernier une partie de la rédaction d'Aulnaylibre ! se trouvait à la Morée pour constater de visu la surveillance policière dont le quartier fait l'objet depuis la manifestation organisée par les associations SOLREMI et SOLIDARITE RESISTANCE MOREE. Intrigués par la présence de notre caméra, quelques habitants sont venus naturellement échanger avec nous sur ce dispositif de sécurité rassurant qui préserve le secteur au calme mais aussi sur leurs inquiétudes pour la suite. Certains faisaient remarquer qu'une telle configuration sécuritaire ne pourrait perdurer indéfiniment pour un seul quartier d'Aulnay-sous-Bois. D'autres se demandaient même si cette présence n'était pas opportune compte-tenu du contexte électoral. Quoi qu'il en soit les habitants attendent des mesures pérennes pour pouvoir vivre en paix durablement. En attendant l'atmosphère était particulièrement détendue aux pieds des tours. Pour l'anecdote je portais un maillot du FC Barcelone à ce moment là et des enfants m'ont interpellé pour me demander si je supportais Paris SG ou Marseille ? J'ai répondu Marseille sans conviction, ce qui m'a valu la désapprobation générale gommée rapidement par les sourires. L'ambiance était donc particulièrement chaleureuse. Vous trouverez ci-dessous notre petit reportage vidéo commenté tourné sur place. Nous précisons que si nous n'avons montré aucun visage, il s'agit d'un choix éditorial délibéré. Il n'est en aucun cas une critique vis-à-vis de quiconque aurait opté différemment, chacun restant libre de traiter l'information comme bon lui semble...  

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Sécurité publique