Publié le 1 Avril 2018

Preuve que le réchauffement climatique a des conséquences très concrètes sur la faune et la flore, d’après plusieurs sources concordantes, deux alligators ont été aperçus ce matin au parc des cygnes à Aulnay-sous-Bois. (voir photo ci-dessous).

Des alligators aperçus au parc des cygnes à Aulnay-sous-Bois

Intrigués par cet événement a priori totalement inattendu, nos reporters de terrain ont interrogé deux écologistes locaux bien connus Juan-Luiz Krocodès et Alan Almendro. Voilà ce qu’ils nous ont expliqué :

« Ce n’est pas faute d’avoir alerté les médias depuis 40 ans ! Le réchauffement climatique c’est maintenant ! Pendant que les dirigeants de la planète sirotaient des mojitos à la COP 21, les alligators ont continué leur migration vers des latitudes plus tempérées et donc plus hospitalières pour eux.

En plus, depuis l’élection de Donald Trump et la construction prévue du mur avec le Mexique, les alligators ont d’instinct senti le danger. De peur de finir en sacs, ils transitent d’abord par Miami, grâce à des filières de passeurs très organisées, puis rejoignent le canal de l’Ourcq par la porte de la Villette où prolifèrent les planctons de 60 kilos, dont ils raffolent ».

Alors que faire avons-nous demandé ?

« Allumer des cierges et prier qu’ils filent vers Calais pour rejoindre l’Angleterre ! » ont-ils répondu.

En attendant un plan d’urgence du gouvernement Macron, nous ne pouvons qu’appeler les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens à redoubler de prudence.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 1 Avril 2018

Dans le jargon financier on appelle cela une OPA. Depuis ce dimanche 1er avril 2018, le journal Le Parisien a pris officiellement le contrôle de la quasi-totalité des blogs d’Aulnay-sous-Bois.

Thomas Poupeau, journaliste bien connu couvrant les nouvelles de notre commune pour ce quotidien, commentait ce matin cette information : « pour des raisons de confidentialité, il était nécessaire de garder le silence sur cette opération qui, vous en conviendrez, a du sens.

En effet, la plupart des blogs d’Aulnay-sous-Bois passent leur temps à faire de simples copier-coller d’articles du Parisien ou d’informations qui proviennent d’alertes Google. Dans ces conditions, nous avons pensé que le lecteur préférerait l’original à la copie ! »

Un blogueur Aulnaysien, qui a choisi de témoigner sous couvert d’anonymat, accusait le coup ce matin : « c’est vrai que jusqu’à présent on se la coulait douce en copiant des articles du Parisien, des informations d’alertes Google ou du site de la ville d’Aulnay-sous-Bois et même des communiqués de presse tout faits.  

De même, en relayant massivement les faits divers quitte à amplifier le côté dramatique des nouvelles (annonce de morts lors d’accidents de voiture alors qu’il n’y a que des blessés, évocation fantaisiste d’une personne poignardant au hasard des clients au centre commercial O’Parinor) on faisait de l’audience sans se fatiguer !

C’est pourquoi, ce rachat par le journal Le Parisien tombe vraiment très mal. Je comptais pourtant continuer comme cela au moins jusqu’aux élections municipales de 2020 pour avoir une chance d’être enfin sur la bonne liste et être élu, quitte à critiquer mes anciens camarades blogueurs après ! »

Reste maintenant à savoir comment réagiront les marchés financiers suite à cet événement sans précédent. D’après des sources concordantes, les traders craignaient un dévissement du CAC40 et attendaient l’ouverture des cours avec fébrilité.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humour

Publié le 31 Mars 2018

La presse nationale évoque un mouvement de grève important chez Carrefour suite à la restructuration devant impacter cette chaine de supermarchés.

Pas de grève au Carrefour O’Parinor à Aulnay-sous-Bois

A Aulnay-sous-Bois le Carrefour O’Parinor est néanmoins ouvert. Il est donc encore possible d’aller faire ses courses en vue du week-end de Pâques.

Robert Ferrand

Photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Commerce

Publié le 30 Mars 2018

Voici une vidéo assez étonnante tournée hier soir dans la zone pavillonnaire du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois. Nous ne connaissons pas suffisamment les oiseaux pour déterminer s’il s’agit d’un héron (petitpatapon), d’une cigogne ou bien d’une galinette cendrée.

Quoi qu’il en soit, la nature offre toujours son lot de surprises y-compris dans les zones fortement urbanisées. Alors, ce héron annonce-t-il le retour du printemps ? Ou bien va-t-il terminer sa route dans la chicken box du KFC local ? A l’heure où s’écrivent ces lignes, personne ne le sait…

Robert Ferrand

Vidéo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Environnement

Publié le 30 Mars 2018

A Aulnay-sous-Bois, dès que l’on touche à un arbre, c’est toute une histoire. Déjà, en 1914, le Gros Peuplier de l’avenue du Clocher avait suscité le débat avant son abattage (vous pouvez lire son histoire : ici).

Plus récemment, sous la mandature de Gérard Ségura, trois tilleuls de la cité Arc-en-Ciel ont un moment symbolisé la lutte contre le bétonnage. Malgré une mobilisation sans précédent de la population mais aussi de l’élu écologiste Alain Amédro, pourtant encore adjoint à l’urbanisme à l’époque, ces arbres avaient finalement été tronçonnés un petit matin calme d’août pour faire place à ce qui constitue désormais une verrue indélébile au milieu de l’esprit village et pavillonnaire de la cité Arc-en-Ciel.

On plante aussi de nouveaux arbres à Aulnay-sous-Bois

Depuis lors, quand un arbre est coupé à Aulnay-sous-Bois, même lorsqu’il est malade et présente un danger, certains crient immédiatement à l’assassinat !

C’est un peu vite oublier que la superficie de notre commune est composée à 16% d’espaces naturels. La ville a également conservé son label 4 fleurs après le passage d’un jury pourtant très méticuleux. Enfin le service des espaces verts ne ménage pas ses efforts pour entretenir au quotidien ce patrimoine.

On plante aussi de nouveaux arbres à Aulnay-sous-Bois

Alors certes, parfois des arbres tombent à Aulnay-sous-Bois, suite aux intempéries ou à la maladie, mais on en plante aussi de nouveaux comme sur ces photos prises récemment au stade du Moulin Neuf. Nul doute qu’ils grandiront à leur tour pour les générations futures…

On plante aussi de nouveaux arbres à Aulnay-sous-Bois

Robert Ferrand  

Photos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Environnement

Publié le 30 Mars 2018

Si tu prends ma place, prends aussi mon handicap ! Voilà le message qui figure sur une douzaine de panneaux de signalisation inaugurés en début de semaine par le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza.  Ces équipements ont été financés par le Lions Club.

Respectons les places réservées aux personnes à mobilité réduite à Aulnay-sous-Bois

A cette occasion le maire de la ville a rappelé qu’entre 2015 et 2017, 980 PV ont été dressés à l’encontre de conducteurs garés sur une place réservée aux personnes à mobilité réduite. Soit deux fois plus que les deux années précédentes assure-t-il. Pour rappel le coût de l’amende est de 135 euros.

Source des éléments d’information : Le Parisien / Photo : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 30 Mars 2018

Ce matin à 10 heures, le conservatoire d’Aulnay-sous-Bois reçoit Maria Misaël Gauchat, l’une de ses anciennes élèves pour une conférence sur « la création musicale contemporaine aujourd’hui ». Celle-ci est devenue directrice de l’édition musicale de la Maison ONA, le centre de documentation de la musique contemporaine.

C’est aussi une occasion pour les pensionnaires du conservatoire de discuter avec une ancienne élève de son parcours.

A 10 heures, à l’auditorium Mozart, 12 rue de Sevran. Renseignements au 01.49.79.65.21. Entrée libre.

Source information : Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 29 Mars 2018

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article de Thomas Poupeau du journal Le Parisien évoquant l’écolo-crèche la Petite Meulière à Aulnay-sous-Bois. Cette structure aux idées innovantes en matière d’éducation a reçu la visite du ministre de la transition écologique Nicolas Hulot.

Pour lire cliquez sur les images.

La crèche la Petite Meulière à Aulnay-sous-Bois : une écolo-crèche saluée par Nicolas Hulot
La crèche la Petite Meulière à Aulnay-sous-Bois : une écolo-crèche saluée par Nicolas Hulot

Source article et photos : Thomas Poupeau du journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 29 Mars 2018

Depuis le 19 mars et jusqu’au 20 avril 2018 c’est le mois de l’emploi. Une excellente occasion de découvrir ou redécouvrir MDE Convergence Entrepreneurs qui propose une large offre de services à destination des porteurs de projets, entrepreneurs et entreprises de Paris Terres d’Envol et du Grand Roissy Le Bourget.

Thomas Poupeau, journaliste au Parisien, a couvert cet événement à travers d’un double article, paru dans l'édition de ce jour, qui permet notamment d'approcher des métiers méconnus… mais qui recrutent !

Pour lire les articles cliquez sur les images.

Le mois de l’emploi à Aulnay-sous-Bois
Le mois de l’emploi à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 29 Mars 2018

Le 10 avril prochain, Carrefour inaugurera un entrepôt de 26 000 mètres carrés, dédié au e-commerce, sur les anciens terrains PSA d’Aulnay-sous-Bois.

Le chiffre de 500 créations d’emplois est avancé.

Une autre parcelle de 16 hectares a été rachetée par Carrefour sur ce site, toujours dans l’optique d’y développer la vente en ligne.

Source article : Le Parisien / Photo : Aulnaylibre.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 26 Mars 2018

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article de Thomas Poupeau paru dans le journal Le Parisien du vendredi 23 mars 2018. On y apprend que, depuis janvier 2018, les agressions et atteintes aux biens ont diminué à Aulnay-sous-Bois. Un résultat encourageant pour le tout nouveau commissaire, qui espère tourner la page de l’affaire Théo.

Pour lire cliquez sur l’image.

Sécurité : agressions et atteintes aux biens en baisse à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 26 Mars 2018

Selon les derniers résultats du baromètre des villes cyclables de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), dévoilés par le journal Le Parisien, rares sont les villes où il fait bon faire du vélo. Ce baromètre, établi pour plus de 300 villes, recense notamment la « cyclabilité » d’une soixante de villes en Ile-de-France. 100 000 personnes ont répondu à un questionnaire : quantité et qualité des pistes cyclables, respect de ces espaces par les automobilistes, système de location de vélo, atelier de réparation, implication de la ville, degré de sécurité.

La région Ile-de-France et Aulnay-sous-Bois ne sont pas encore le paradis du vélo

En région parisienne, seules trois communes obtiennent une note positive : Versailles, Malakoff et Sceaux. Dans le 93 il semblerait que le vélo n’a pas encore sa place à Montreuil, Saint-Denis, Pantin, Aubervilliers ou Aulnay-sous-Bois…

Source information : article de Grégory Plesse dans le journal Le Parisien / Source infographie : FUB

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 26 Mars 2018

L’incroyable classement « no bed challenge » publié par le journal Le Parisien montre que plus de 200 patients dorment chaque nuit dans des conditions de fortune. Cela augmente le risque de mortalité.

Dans ce classement des urgences qui saturent le plus,  l’hôpital Robert Ballanger d’Aulnay-sous-Bois figure en 6ième position en France.

Les urgences de l’hôpital Robert Ballanger d’Aulnay-sous-Bois classées parmi les pires de France

Plus de 200 patients à l’hôpital dorment toutes les nuits sur un brancard. Qui le savait ? Pas grand monde. Ce chiffre incroyable est issu d’un classement très sérieux appelé «no bed challenge», que nous publions, et qui en dit plus que les grands discours sur l’hôpital. Les urgentistes (médecins et chefs de service de plus de cent services d’urgence en France) du syndicat Samu-Urgences de France ont eu l’idée de tout simplement compter le nombre de patients qui devaient rester sur un lit de fortune, faute de place en chambre. Le résultat est édifiant.

«Depuis le début de l’année, où nous l’avons mis en place on a compté plus de 19 000 patients qui ont dormi sur des brancards», explique le Dr François Braun, président de Samu-Urgences de France. Parmi les mal classés, on trouve Nîmes (Gard), Limoges (Haute-Vienne), mais aussi Argenteuil (Val-d’Oise) ou Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Est-ce pour autant si grave ? Oui affirme le docteur Agnès Ricard-Hibon, Présidente de la Société Française de médecine d’urgence, car cela a des conséquences très concrètes : «Aux urgences, l’attente sur un brancard d’un lit d’hospitalisation tue. Ces données scientifiques sont incontestables. Elles ont été validées à de nombreuses reprises par des publications. Ce n’est pas du tout un problème à prendre à la légère», nous explique-t-elle.

Les jours d’affluence, la mortalité augmente

Elle ajoute : «Il s’agit d’une mortalité retardée, donc invisible. Le risque de décès augmente de 5 % pour les patients admis les jours de grande surcharge, toutes pathologies confondues. Et si on s’intéresse aux patients les plus graves, l’impact est plus important avec un risque relatif d’augmentation de la mortalité de 30 %». C’est précisément pour cette raison que différents chefs de service d’Ile-de-France, dont les hôpitaux sont très en tension en ce moment, ont fait part cette semaine de leur inquiétude à leur tutelle.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et classement : Marc Payet et A.Renaud du journal le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 22 Mars 2018

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien paru dans son édition d’aujourd’hui. On y apprend qu’un jeune homme de 18 ans a été condamné à six mois de prison ferme pour avoir frappé deux policiers lors d’un contrôle à la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois.

Pour lire l’article cliquez sur l’image.

Six mois de prison ferme pour avoir frappé deux policiers à la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Source article et photo : Romain Chiron du journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 22 Mars 2018

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien paru dans son édition de ce jour. On y apprend qu’une famille de marchands de sommeil vient d’être lourdement condamnée, une décision de justice saluée par le maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza.

Pour lire l’article cliquez sur l’image.

Le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza salue la lourde condamnation d’une famille de marchands de sommeil

Source article : Nathalie Revenu du journal Le Parisien / Photo : Google View

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 21 Mars 2018

La grève SNCF du 22 mars 2018 devrait être très suivie et le trafic fortement perturbé. Sur le tronçon du RER B 1 train sur 3 est annoncé avec une interconnexion suspendue à Gare du Nord.

Dans un article publié sur le Huffington Post il y a une heure (à lire en cliquant ici) la CGT annonçait pouvoir tenir au moins trois mois.

Grève du 22 mars 2018 à la SNCF : RER B 1 train sur 3 et interconnexion suspendue à Gare du Nord

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 21 Mars 2018

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien évoquant un contrôle de police ayant dégénéré dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois. Selon le quotidien, deux policiers et un assaillant ont été blessés. Vous pouvez lire l'article en cliquant sur l'image.

Deux policiers blessés lors d’un contrôle dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Source article : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 21 Mars 2018

Le journal Le Parisien livre comme chaque année son classement des meilleurs lycées du 93.

A Aulnay-sous-Bois le lycée Voillaume arrive en tête en se classant 22ième au niveau du département. Arrivent ensuite : 29ième l’Espérance, 43ième Jean Zay et 47ième le Protectorat Saint Joseph.

Le lycée Voillaume mieux classé que l’Espérance à Aulnay-sous-Bois en 2018

Ci-dessous les critères selon lesquels ce classement est construit.

Dans le classement publié par le journal Le Parisien, réalisé à partir des indicateurs de l’Education nationale, est mise en avant la capacité des établissements à faire progresser leurs élèves pour leur faire décrocher le bac. Pour y parvenir, sont comparés le taux de réussite à l’examen réalisé par le lycée avec le taux de réussite attendu. Ce dernier est calculé en fonction de plusieurs critères comme l’âge des élèves, leur réussite au brevet, leur profil social.

Outre cette valeur ajoutée « performance », il est aussi tenu compte de la valeur ajoutée « accompagnement » (c’est-à-dire la capacité de l’établissement à garder ses élèves entre la seconde et la terminale). Nouveauté cette année : il est pris également en considération la valeur ajoutée « mention » (la différence entre le taux brut de mention et le taux attendu). La valeur ajoutée totale est le cumul de ces trois critères.

Source tableau : le journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 21 Mars 2018

Dominique Nibart était l’un des 300 enseignants du monde entier sélectionnés pour l’Education Exchange, un forum qui honore les techniques d’enseignement innovantes. Il a créé un concours de robots pour les élèves.

En marinière, béret sur la tête, Dominique Nibart a porté haut les couleurs de la France à Singapour, à l’occasion de l’Education Exchange, le forum international dédié aux professeurs qui innovent pour enseigner, organisé mi-mars. « Celles de la Seine-Saint-Denis, aussi », insiste cet inventeur de génie et professeur de technologie au collège Pablo-Neruda, un établissement situé à Aulnay-sous-Bois, dans le quartier du Gros-Saule. Il était l’un des 300 enseignants - toutes matières confondues - venus de 91 pays, sélectionnés pour partager leur façon d’apprendre hors des sentiers battus.

« C’était génial ! Mon stand a été pris d’assaut : j’avais emmené des robots créés par mes élèves, alors, forcément, cela attire le regard », résume celui qui revient tout juste de son périple. L’homme a été sélectionné à ce forum pour avoir créé Cybertechun concours de création de robots dédié aux élèves de tous âges - de la maternelle aux classes d’ingénieurs. « C’est innovant à plusieurs titres. Ce sont les élèves qui créent eux-mêmes, et non pas sous l’égide de leur enseignant, explique-t-il. Il y a aussi une attention particulière portée aux jeunes filles, qui ne sont pas suffisamment représentées dans cette discipline. »

Des robots conçus par des élèves de CE2

En vingt-trois ans d’existence de Cybertech, Dominique Nibart a été plusieurs fois surpris par l’inventivité de ses ouailles. « Un jour, des enfants de CE2 ont fabriqué un robot mû par… un hamster ! Ou lorsque j’ai demandé qu’ils créent un système de freinage pour un robot, je tablais sur deux ou trois solutions… Au final, les jeunes en ont créé 126 ! » Et il l’assure : « Ce ne sont pas les élèves les meilleurs en classe qui sont les plus inventifs dans ma matière, mais souvent les enquiquineurs… »

Selon lui, c’est ce qui a surpris les autres enseignants présents à Singapour. « Dans la plupart des autres pays, on enseigne la robotique qu’après l’équivalent du baccalauréat, rappelle-t-il. Alors forcément, ils étaient frappés de voir les robots fabriqués par des gamins de sixième ! »

A l’occasion de son voyage à Singapour, l’homme était aussi en mission pour le 93, dans le cadre du programme « In Seine-Saint-Denis », un label créé pour valoriser le département. « Je me suis rendu compte que même à l’international, le département n’a pas bonne réputation… Cela m’a donné l’occasion de dire haut et fort que le 93 n’est pas un repaire de dealers ou de brûleurs de voitures ! On a aussi des inventeurs de génie. »

Source article : Thomas Poupeau du journal Le Parisien / Vidéos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Technologies

Publié le 15 Mars 2018

Si certains en doutaient, les pigeons ne sont point noblios et n’ont pas de manière pour mangeayer. Ils sont déjà heureux de boulotter nos restes. Et ils n’ont pas à chercher bien loin pour les trouver.

Happy Meal pour les pigeons dans le quartier Mitry-Ambourget à Aulnay-sous-Bois !

C’est ce que tend en effet à démontrer ce cliché pris récemment dans le quartier Mitry-Ambourget où les volatiles finissaient tranquillement un Happy Meal abandonné sur la chaussée. On imagine aisément que les rats savent aussi en profiter le moment venu.

Drôle d’époque quand même où l’Homme se plaint de payer trop d’impôts, d’une absence de propreté de son cadre de vie, mais est incapable de jeter les restes de son repas à emporter dans une poubelle prévue à cet effet…

Photo : Aulnaylibre.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 15 Mars 2018

La vie des enfants de ce couple vivant à Aulnay-sous-Bois puis Grigny, a été comparée à celle de Cendrillon ou Causette. En raison de la « haine » de leur belle-mère, les enfants du mari étaient privés de nourriture, de soin, de TV et de jouets. Le couple a été condamné ce mercredi par le tribunal d’Evry.

L’histoire est digne des contes les plus cruels. Le procureur ne s’y est pas trompé, invoquant « les Misérables ou Cendrillon » à l’audience qui s’est tenue mercredi soir devant le tribunal correctionnel d’Evry. « Des récits qu’on juge insupportables, souligne-t-il. On n’admet pas qu’une telle méchanceté puisse être reproduite en vrai. »

Et pourtant, comme les personnages de Cosette ou Blanche-Neige, trois enfants ont été plus particulièrement victimes de la « haine » de leur belle-mère. Même si au final, les cinq enfants d’un couple qui vivait à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avant de déménager à Grigny (Essonne) ont été placés en foyer en 2012.

Depuis 2004, ils étaient tous frappés à coups de ceinture. Mais les trois plus grands, issus d’un premier mariage, vivaient un calvaire encore plus intense que les plus jeunes : ils n’avaient pas de jeux, pas de jouets, pas de livres, interdiction de sortir de leur chambre, de manger, de regarder la TV ou de prendre une douche chaude.

Ariston, le mari de 48 ans, sous l’emprise de la « mégère », comme l’a appelée un avocat, et Marie-Roselène, 46 ans, ont été condamnés à 3 ans de prison dont deux ans ferme. « Nous sommes allés plus loin que les réquisitions du procureur parce que les faits sont extrêmement graves, ces enfants ont failli mourir, lance la présidente du tribunal. Et vous n’avez pas eu un mot d’excuse pour les victimes. Deux ans c’est trop long pour un bracelet électronique, vous ferez de la semi-liberté ou de la prison. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : Le Parisien / Photo d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 15 Mars 2018

Vous pouvez prendre connaissance en cliquant ici d’un article consacré à la fibre optique. On y apprend notamment qu’Orange et SFR tentent de passer la surmultipliée afin de tenir l’échéance du 100% fibre en 2020 à Aulnay-sous-Bois.

 

Orange et SFR cravachent pour tenir l’échéance du 100% fibre en 2020 à Aulnay-sous-Bois

Un test d’éligibilité à la fibre vous est également proposé en cliquant :

Source article : http://www.ariase.com / Photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Technologies

Publié le 15 Mars 2018

Originaire d’Aulnay-sous-Bois, Goulag revient avec son nouveau clip, dans une ambiance à la fois très club et très américaine.

En effet, Goulag ne s’est pas laissé aller à l’ouverture musicale préférant proposer un morceau très adapté aux clubs américains, aussi bien par la production choisie que par l’ambiance musicale et celle retranscrite dans le visuel.

Ainsi, l’artiste du 93 a décidé de réaliser le clip, dans un club, tout en montrant des bouteilles d’alcool de luxe et des voitures également luxueuses, afin de coller au thème du morceau.

Article complet à lire en cliquant : ici

Source article : http://generations.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 9 Mars 2018

Six malfaiteurs armés ont été interpellés jeudi en flagrant délit à Garonor, alors qu’ils s’attaquaient à un camion rempli de matériel informatique

Interpellations musclées, jeudi matin, par la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) à Garonor, le parc d’activité de la Seine-Saint-Denis. Six malfaiteurs lourdement armés ont été arrêtés en flagrant délit et immédiatement placés en garde à vue. Les voleurs étaient en train de vider un camion de fret rempli de matériel informatique haut de gamme quand ils ont été neutralisés. Les policiers de la BRI, qui disposent aussi de la casquette de police judiciaire, suivaient cette équipe depuis plusieurs jours. Au moment du vol, les forces de l’ordre étaient en planque dans le parc d’activité.

Un brouilleur de fréquence

Connus des services de police pour vols à main armée, ces voyous d’une trentaine d’années, issus de cités sensibles, disposaient d’un «brouilleur de fréquence», qui permet aux malfaiteurs de bloquer la fermeture automatique des portes des véhicules… pour les fouiller ou les voler en toute tranquillité.

Lors de l’interpellation, deux voitures des policiers ont été endommagées. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Source article : journal Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 5 Mars 2018

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous de l’article du journal Le Parisien paru dans l’édition de ce 5 mars 2018. Il relate comment des éléves du collège Pablo Neruda d’Aulnay-sous-Bois préparent un voyage interculturel à Taïwan… Pour lire cliquez sur l’image

Les éléves du collège Pablo Neruda d’Aulnay-sous-Bois préparent un voyage interculturel à Taïwan

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education