Publié le 4 Décembre 2018

Dans le cadre de l’Anru 2, dix cités existantes vont subir une vaste opération de rénovation urbaine et devenir un seul quartier, dans les quinze ans à venir. Des habitants dénoncent l’absence de concertation.

C’est l’une des plus grosses opérations de rénovation urbaine jamais portées en région parisienne. Avant la fin de l’année, le territoire « Paris, Terres d’envol* » doit boucler son projet de « Grand quartier Aulnay-Sevran », qui prévoit, dans le cadre de l’Anru 2, de désenclaver une dizaine de quartiers HLM** sur ces deux villes - avec la démolition de presque 2 200 logements et la reconstruction d’environ 2 700, ainsi que la création d’axes structurants. Objectif : créer un « nouveau quartier » de 55 000 habitants, « connecté » au reste de la ville.

Désenclaver les cités des années 1960-1970. « Avec l’arrivée de deux gares de la ligne 16 du Grand-Paris Express d’ici 2024, à Aulnay et Sevran, ce territoire va muter, détaille Fabrice Lévi, le directeur adjoint chargé des politiques territoriales à Paris, terres d’envol. La volonté, c’est de donner de la cohérence à plusieurs sous-ensembles existants, des quartiers construits dans les années 1970, qui ne fonctionnent plus aujourd’hui, parce qu’ils sont enclavés et en mauvais état. »

2 174 HLM démolis. « Les chiffres vont encore évoluer », prévient Fabrice Lévi. En l’état, 2 174 logements doivent être démolis à Aulnay et Sevran. Par ailleurs, 2 711 autres seront construits, même si là encore, « le chiffre n’est pas définitif ». « Nous allons profiter de ce projet pour faire de la diversification de l’offre, pour enrichir le parcours résidentiel des habitants », annonce aussi Fabrice Lévi, qui rappelle que Paris, Terres d’envol « compte déjà 37 % de logement social ». Et d’ajouter : « Nous reconstruirons des HLM dans ce Grand-Quartier, mais aussi à l’extérieur. Des programmes d’accession à la propriété sont prévus. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici 

Source article et photo :  Thomas Poupeau du journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Urbanisme

Publié le 3 Décembre 2018

Lorsqu'on s'est rendu en avril sur le tournage d'Hippocrate dans une aile désaffectée de l'hôpital Robert-Ballanger, à Aulnay-sous-Bois (93), deux choses nous ont frappés. D'abord, une sensation : celle de pénétrer dans un vrai centre hospitalier avec ses couloirs pâles et ses néons francs, ses seringues, ses hommes et ses femmes en blanc. Seule l'absence d'odeur si caractéristique (peur et médicaments) nous a évité le réflexe de foutre le camp. Ensuite, une rencontre : celle d'une Louise Bourgoin aux cernes à peine camouflés, un peu mélancolique, très concentrée.

En fait, Louise était déjà pleinement Chloé. Une interne brillante qu'un événement tenu secret contraint à renoncer au survolté service de réanimation pour basculer vers celui, réputé plus calme, de médecine interne. Là, elle rencontre deux apprentis médecins et un légiste (parfaits Alice Belaïdi, Zacharie Chasseriaud et Karim Leklou) : une équipe plus ou moins expérimentée qui, après une mise en quarantaine des titulaires, se retrouve à gérer le service en entier.

Article complet à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.grazia.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 3 Décembre 2018

Alors qu'il évoluait la saison dernière en National 2, Fabien Ourega est en train de creuser son sillon au sein du groupe professionnel du Paris FC. Le milieu offensif de 25 ans est rentré en cours de match lors des 6 dernières journées de Ligue 2. Auteur de prestations convaincantes, celui qui a grandi dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois attend désormais avec impatience une première titularisation en professionnel.

« Que le coach me donne 5, 10 ou 30 minutes, je prends. Je sais que je peux apporter à l’équipe. Je ramène mes qualités après c’est le coach qui fait ses choix. Quoi qu’il arrive, je continue de bosser et j’apporte ce que je sais faire à l’équipe. Je ne lâche pas, je travaille à l’entrainement tous les jours. J’ai eu ma chance contre Châteauroux (Ndlr : son premier match en Ligue 2), ensuite je n’ai pas lâché le wagon », a expliqué Fabien Ourega pour le site officiel du Paris FC.

Pour rappel le Paris FC est actuellement 4ième de ligue 2 soit aux portes de la ligue 1. On imagine déjà une rencontre Paris SG – Paris FC !

Source article : http://www.actufoot.com / Source photo : Le Parisien Icon Sports Baptiste Fernandez

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 3 Décembre 2018

Journée nationale d'hommage aux "Morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les Combats du Maroc et de la Tunisie

Mercredi  5 décembre à 11h

  1. 11h : Rassemblement et dépôt de gerbes au carré militaire du nouveau cimetière
  2. Source information et image : site internet de la ville d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 3 Décembre 2018

La SNCF recrute 140 conducteurs et conductrices de tram-train pour la ligne du T4 Bondy-Aulnay-sous-Bois et Bondy-Montfermeil, actuellement en construction. Vous êtes intéressé ? Rendez-vous le mardi 11 décembre à 14h30 ou le jeud 13 décembre à 9h30 à la Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec.

La SNCF lance le recrutement de 140 conducteurs et conductrices pour la ligne du T4 Bondy-Aulnay-sous-Bois et Bondy-Montfermeil qui est actuellement en construction.

Le conducteur de tram-train assure le transport des voyageurs en milieu urbain et vérifie le bon état du matériel : il est le garant de la sécurité des usagers et de la qualité du service.

Vous êtes intéressé ? Une session de recrutement avec la SNCF se déroulera le 15 janvier 2019. Avant la rencontre, la Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec organise deux informations collectives afin de présenter le poste et le processus de recrutement.

Pour y accéder à la session de recrutement vous devez obligatoirement participer à une de ces réunions :

Réunions d’information recrutement SNCF
Mardi 11 décembre à 14h30
Jeudi 13 décembre à 9h30
Maison de l’emploi de Noisy-le-Sec
9 rue Saint Just
Inscription obligatoire au 01 83 74 56 40

Accès :
Bus 322 arrêt rue de Bobigny
Bus 145, 301 arrêt Chaalons
RER E arrêt Noisy-le-Sec

Les conditions pour pouvoir postuler :
- Avoir entre 18 et 55 ans
- Du niveau CAP ou BEP obtenu, jusqu’à Bac + 2 non validé (quelle que soit la spécialité)
- Casier judiciaire vierge
- Permis B non obligatoire.

Les candidats devront se préparer à passer des tests de français et de maths niveau 3ème et des tests psychotechniques.

Pour plus d’informations cliquez : ici

Source information : https://www.est-ensemble.f

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 2 Décembre 2018

Hier se déroulait la troisième édition de la coupe d'Aulnay de cricket. La finale a opposé le Aulnay Cricket Club à une équipe mélangeant des joueurs de Drancy et du Blanc-Mesnil. Ce sont ces derniers qui ont remporté le trophée dans un gymnase Pierre Peugeot à l'ambiance surchauffée. Vous pouvez revivre ce moment dans la vidéo ci-dessous. 

Vive le sport à Aulnay-sous-Bois !

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 2 Décembre 2018

Une centaine de jeunes de 14 à 22 ans ont participé à la dictée organisée par l’association la Nouvelle ambition, ce dimanche.

Confiance en soi et réussite professionnelle : voilà les deux priorités de la Nouvelle ambition. En organisant, ce dimanche, une dictée et des tests de logique - auxquels ont participé une centaine de jeunes de 14 à 22 ans - les membres de l’association d’Aulnay-sous-Bois souhaitent travailler sur la question de l’autocensure. Elle est, pensent-ils, particulièrement active dans les territoires périphériques.

 

« Il y a des jeunes qui se victimisent, qui pensent être voués à l’échec parce qu’ils viennent de banlieue, constate Anis Kaaroud, président de l’association. Mais penser ça, c’est être dans le négatif avant même de commencer sa vie ! On entend : même si je fais bac + 5, je vais être au chômage. Non, ce n’est pas vrai ! On manque d’ambition. »

Liberté de penser

Hamza, 20 ans, a fait sien cet état d’esprit. Etudiant en informatique à l’université Paris-XIII-Villetaneuse, il souhaite s’orienter vers la sécurité informatique ou la finance. Venu pour « évaluer son niveau de langue », il dit avoir, depuis quelques années, fait un travail sur lui pour acquérir une liberté de penser.

« Avant, je me fixais énormément de limites. Je me disais : je ne peux pas porter ça parce que ça ne me va pas. Je ne vais pas faire de basket, c’est pour les gens grands. Je ne vais pas faire de danse, c’est pour les filles etc., raconte le jeune homme. Et puis j’ai appris à oser. J’ai rencontré des personnes qui m’ont appris à casser les stéréotypes, à faire ce qui me plaisait et pas ce que la société voulait que je fasse. »

«Une force en nous »

Selon lui, qui habite Sevran, venir de banlieue constitue plutôt un atout : « C’est une force qui est en nous, qui nous permet de repousser nos limites, de prouver à ceux qui viennent de Paris intra-muros, qui étudient à Henri IV ou La Sorbonne, qu’on peut y arriver aussi. »

A ses côtés, Hasna et Loubna, encore lycéennes, acquiescent : « C’est une histoire de mentalité. J’ai choisi d’avancer. Jamais je me dis que parce que je viens d’Aulnay, je ne vais pas y arriver », assure la première, qui se destine à être orthophoniste.

Des propos qui collent aux objectifs de l’association. Selon Mohamed, secrétaire de la Nouvelle ambition, ses membres se veulent être « les grands frères de ces jeunes ».

Source article et photo : Elsa Marnette du journal Le Parisien 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 2 Décembre 2018

Après une enquête minutieuse, les policiers de la brigade de Sûreté urbaine (BSU) ont interpellé un couple en région parisienne mardi dernier. Ils sont suspectés d’avoir commis un vol par ruse le 11 août, au domicile d’une femme de 85 ans, habitant avenue Percier-et-Fontaine à Boulogne.

Le groupe des atteintes aux biens du commissariat de Boulogne a effectué de nombreuses investigations et a pu remonter la piste d’un homme âgé de 37 ans, déjà défavorablement connu pour des faits similaires. L’enquête a amené les fonctionnaires à s’intéresser également à sa compagne qui, dans un premier temps, apparaissait comme complice.

Au cours de l’enquête, les policiers boulonnais ont finalement appris que le trentenaire avait déjà été interpellé dans le cadre d’une autre affaire, et incarcéré à Bois-d’Arcy, en région parisienne. Sa compagne a, quant à elle, été interpellée à son domicile, à Aulnay-sous-Bois. Placés en garde à vue, les deux suspects ont nié les faits malgré les éléments de preuve présentés face à eux.

Article complet du journal La Voix du Nord à lire en cliquant : ici / photo d'illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 1 Décembre 2018

En recevant Arras cet après-midi au gymnase Paul-Emile Victor, l'enjeu pour le Club Badminton Aulnay-sous-Bois était de ne pas caler. C'est mission plus qu'accomplie puisque le CBAB a remporté une victoire nette et sans bavure 7 à 1. La perte du dernier match de double mixte parait dans ce contexte totalement anecdotique.

En effet, après quatre journées, les Ducks d'Aulnay-sous-Bois comptent quatre victoires et caracolent en tête de la poule 2 du Top 12. La route des playoffs, réunissant les quatre meilleurs clubs français, est plus que jamais tracée. 

Robert Ferrand

Source vidéo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 30 Novembre 2018

Kalpana a perdu les eaux dans la salle où se produisait l’humoriste le week-end dernier. Sa sortie a été applaudie par les spectateurs. Elle a accouché du petit Keiran dans le camion des pompiers.

Keiran est né sous une drôle d’étoile. Celle de l’humoriste Ahmed Sylla. Lors d’un spectacle qu’il donnait à Aulnay, samedi dernier, la maman, Kalpana, a eu des contractions et a dû sortir précipitamment de la salle pour accoucher. Une expérience incroyable que nous ont racontée les jeunes parents ce vendredi, une fois remis de leurs émotions.

Ce n’aurait pourtant dû être qu’un simple samedi de détente, une soirée relax en plein milieu d’un déménagement. Kervin a acheté des places pour le spectacle qui se jouait à quelques pas de chez lui. « Je ne voulais pas trop marcher car j’étais à un mois et demi du terme, prévu le 2 janvier », détaille Kalpana.

«Les gens se sont mis à applaudir»

Sur le chemin, elle ressent quelques contractions mais n’y attache pas d’importance. Le couple entre dans le théâtre et s’installe. « Environ 15 minutes après, les contractions sont devenues plus fortes. Au début, je n’ai pas pensé à l’accouchement, pas avec un mois et demi d’avance… jusqu’à ce que je perde les eaux. »

Coïncidence, au même moment, Ahmed Sylla s’adresse au public, et plus particulièrement à la rangée située juste derrière les deux parents. « Quand on s’est levé pour sortir, tout le monde nous a vus et Ahmed Sylla aussi, se souvient son mari. Il nous a demandés s’il y avait un souci et je lui ai dit que ma femme allait accoucher. Et là, un truc incroyable, les gens se sont mis à applaudir, à siffler, à nous souhaiter bon courage, un vrai truc de fou. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Photo d'illustration 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 30 Novembre 2018

Les VIP de La République En Marche étaient de sortie lors de l’élection municipale anticipée de Villemomble. Les ministres Jean-Michel Blanquer, Marlène Schiappa et Gérard Darmanin avaient en effet apporté un soutien ostensible au candidat LREM, Alex Boulon.

Cet appui massif n’a, semble-t-il, produit aucun effet dans les urnes puisqu’Alex Boulon a largement dévissé lors de ce scrutin. Au soir du premier tour, qui s’est déroulé dimanche dernier, il récolte seulement 437 voix soit 6,93% des votes exprimés.

Pour rappel, aux élections législatives de 2017, la candidate LREM avait rassemblé 2 491 voix soit 30,39% des votes exprimés dans la commune de Villemomble. Si l’on compare ces deux scrutins, cela signifie 83% de voix en moins. La part des votes exprimés est, quant à elle, en baisse de 77%.

La République En Marche parait donc plus que jamais à l’arrêt et ce n’est pas d’un gilet jaune dont ont besoin ses représentants mais plutôt d’un gilet de sauvetage…

Source dessin d’illustration : Glez - Burkina Faso / Courrier International

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 30 Novembre 2018

Depuis quelque temps, les parents d’élèves de l’école Ormeteau à Aulnay-sous-Bois avaient signalé un défaut de sécurité au niveau de l’entrée de l’établissement.

Sécurisation des abords de l’école Ormeteau à Aulnay-sous-Bois

En effet, l’accès était mal configuré. Il permettait par exemple le stationnement inapproprié de véhicules. Parfois, même, certains conducteurs indélicats n’hésitaient pas à rouler jusqu’au portail d’entrée au risque de percuter un enfant.  

Sécurisation des abords de l’école Ormeteau à Aulnay-sous-Bois

Désormais, les abords de l’école sont sécurisés puisqu’une barrière-pompiers a été aménagée. Les voitures ne peuvent plus s’aventurer vers l’entrée laissant cet espace totalement piétonnier et libre pour les enfants et les parents qui les accompagnent.

Robert Ferrand

Source photos : Aulnaylibre.com  

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Education

Publié le 30 Novembre 2018

Ce dimanche, un étudiant en commerce organise un test d’orthographe assorti de conférences d’avocats prestigieux. Objectif : montrer aux jeunes de banlieue que leur avenir n’est pas bouché… à condition de s’en donner les moyens.

« Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais ! » Mounir Bouabdellah a cette citation du cinéaste Xavier Dolan « gravée au cœur ».

 

« C’est ce qui motive ma vie. Et je veux le transmettre à tous les jeunes qui pensent qu’on ne peut pas s’en sortir si on vient de banlieue », résume le jeune homme, étudiant brillant de 25 ans, originaire d’Aulnay, et inscrit à la célèbre EM Lyon Business school -dans le top 5 des écoles de commerce en France.

Avec l’association La Nouvelle Ambition (LNA), il organise, ce dimanche, la « dictée Voltaire ». Un test d’orthographe et de logique ouvert à tous les jeunes titulaires au maximum d’un Bac + 2, assorti de deux conférences sur le thème de l’autocensure.

En sortir « changé »

« Ce n’est pas simplement un concours d’orthographe. Le but, c’est que les participants en sortent changés, notamment en assistant aux deux conférences qui suivent la dictée », insiste Mounir Bouabdellah.

Cette année, les conférenciers sont Virginie Delalande, avocate sourde, et Bertrand Périer, avocat à la Cour de cassation, par ailleurs professeur d’art oratoire à HEC.

« Virginie Delalande va expliquer comment elle est devenue une avocate brillante malgré son handicap. Nous, notre handicap, c’est la banlieue, qui nous conditionne à ne pas tenter d’études supérieures, à ne pas viser haut, explique l’organisateur de la dictée. Et Bertrand Périer expliquera comment s’émanciper par la prise de parole. Ce n’est pas parce qu’on est banlieusard qu’on ne sait pas - ou qu’on ne doit pas - parler comme les autres ! »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : Thomas Poupeau du journal Le Parisien / Image : site internet de la ville d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 30 Novembre 2018

Le Vendredi 30 novembre 2018 de 15h30 à 17h30

Lieu : Foyer club Hameau
2 rue des Érables - 93600 Aulnay-sous-Bois
sans rendez-vous

La démocratie de proximité est aussi à votre écoute par e-mail :
democratielocale@aulnay-sous-bois.com 
ou par téléphone : 01 48 79 62 99 

Source information et photo : site internet de la ville d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Démocratie de proximité

Publié le 29 Novembre 2018

Un agresseur a été arrêté par des passants alors qu’il attaquait très violemment une femme. L’hypothèse d’un vol à l’arraché est privilégiée.

Des entailles au visage, au dos, sur la tête, une oreille sectionnée… Cette longue liste de blessures a valu 45 jours d’incapacité totale de travail (ITT) à une femme de 58 ans, agressée mercredi soir, un peu après 21 heures, rue des Aulnes, à Aulnay-sous-Bois.

 

Ses jours ne sont pas en danger, mais qu’en aurait-il été si des passants n’étaient pas intervenus ? Ils sont plusieurs à s’être interposés pour mettre un terme à l’agression. Ils ont pu maîtriser l’auteur jusqu’à l’arrivée de la police.

La victime a été hospitalisée. Son état de santé n’a pas permis aux policiers de l’entendre. L’auteur, tout jeune majeur, est toujours en garde à vue au commissariat d’Aulnay ce jeudi et doit y passer une deuxième nuit.

L’hypothèse d’une tentative de meurtre, d’abord envisagée du fait des blessures, a laissé la place à un autre scenario : celui d’un vol à l’arraché. L’auteur aurait voulu voler son sac à la victime, et l’aurait frappée afin qu’elle ne puisse pas l’identifier.

Sur place aucun couteau ni autre arme n’a été retrouvée. De nuit, les policiers n’ont rien trouvé. L’agresseur aurait pu utiliser une pierre coupante, ou un morceau de bitume.

D’après des témoins entendus par les secours, l’homme aurait tenté de s’en prendre à une autre femme juste avant. L’enquête se poursuit.

Source article : journal Le Parisien / Photo d'illustration 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 29 Novembre 2018

Le maire (LR) Bruno Beschizza a présenté un projet pour réaménager, d’ici 2030, les 107 ha désertés par l’usine automobile en 2014.

Redonner vie à une friche industrielle de 107 ha - les deux tiers de la Défense (Hauts-de-Seine) ! - traumatisée par le départ de 3 000 ouvriers en 2014. C’est le pari de Bruno Beschizza, maire (LR) d’Aulnay-sous-Bois, qui vient de dévoiler un projet de quartier hybride nommé Val Francilia - référence « au vallonnement de la plaine de France - pour remplacer, d’ici à 2030, les terrains PSA, au nord de la ville.

Outre la construction annoncée de logements, la ville veut implanter des emplois et réaménager le site, qui ressemble aujourd’hui à un immense parking parsemé de hangars. Ces orientations, élaborées par le cabinet d’études Richez & Associés, feront l’objet d’une concertation début 2019.

 

Le projet Val Francilia va faire renaître l'ancien site de l'usine PSA à Aulnay-sous-Bois

Un parc Ballanger « augmenté ». L’actuel espace vert de 29 ha, en bordure des terrains PSA, participera d’un « arc paysager » autour du Val Francilia. Ses bordures seront dotées de logements et d’activités, dont des hôtels. Il va être agrandi de 10 ha.

Par ailleurs, 3 km de façade entre ce parc et la friche seront réaménagés, avec la préservation d’une partie du patrimoine automobile, dont des parcelles bitumées de l’ancienne usine et l’allée André-Citroën. Objectif : « Que les habitants se réapproprient le site », commente l’architecte Vincent Cottet.

Un cheminement « apaisé » - coulée verte, pistes cyclables - devra connecter l’ensemble, notamment avec la gare du Grand-Paris express, prévue pour 2024 au sud de ce futur quartier.

Un campus de formation en 2026. « Ce sera un lieu de destination : on n’y passe pas, on y reste », résume l’architecte. Il sera implanté en face du centre commercial O’Parinor, « là où pour l’instant, il n’y a pas de ville ». Si l’organisme chargé de piloter ce campus n’a pas été dévoilé, on sait d’ores et déjà sur quels métiers porteront les formations.

Au menu : métiers de transports, en lien avec le centre de maintenance des lignes 16 et 17 du Grand-Paris express, de la sécurité aéroportuaire, pour profiter de la proximité des aéroports de Roissy et du Bourget, mais aussi du bâtiment et du numérique.

11 500 emplois… espérés à terme. « Je n’oublie pas le traumatisme », explique Bruno Beschizza en évoquant la fermeture de l’usine automobile et le départ de ses 3 000 ouvriers, il y a cinq ans. Objectif : « Créer une dynamique économique vertueuse ».

Aujourd’hui, plusieurs logisticiens et Carrefour ont déjà lancé des projets qui devraient créer 1 400 emplois d’ici l’an prochain. En 2023, l’édile mise sur 4 100 emplois, 5 500 en 2026, et 11 500 en 2030. Sans aucune précision concrète, l’édile mise sur « de nouvelles activités économiques », dont celles liées au campus et à la future gare.

Source article et photo : journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Urbanisme

Publié le 28 Novembre 2018

L’ancien ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et deux syndicalistes policiers avaient porté plainte contre le militant, en février, s’estimant injuriés lors d’une manifestation pro-Théo.

« Dans nos quartiers, il y a des policiers qui nous tuent, qui nous violent, qui nous frappent. Nous, qui nous protège ? » Pour ces mots, clamés au mégaphone devant le siège d’Alliance Police nationale en février, Hadama Traoré, militant associatif d’Aulnay, comparaissait au tribunal de Paris, ce mercredi.

Il fait l’objet d’une plainte pour injures du ministre de l’intérieur de l’époque, Gérard Collomb, ainsi que de Frédéric Lagache et Jean-Claude Delage, responsables du syndicat policier. Le parquet a requis une amende de 1 000 € avec sursis.

Regrettant que le conseil des plaignants « ne réussisse pas à expliquer ce qui constitue une injure dans les propos d’Hadama Traoré », Yaël Scemama, l’avocate du militant, s’est efforcée de rappeler le contexte de la manifestation.

« Il s’agissait de dénoncer les violences policières, un an après l’affaire Théo, un jeune homme que connaît bien mon client », a-t-elle rappelé, sous le regard de Théo Luhaka lui-même, ainsi qu’une quinzaine de soutiens.

Une vidéo de l’interpellation du jeune homme a été projetée à l’audience. « Cette vidéo est sortie dans un média en février, sans que la famille de Théo ne soit au courant. C’est ce qui ronge mon client au moment des faits », a asséné Yaël Scemama

De son côté, l’avocate des syndicalistes - le ministère de l’intérieur, n’était pas représenté, sinon par le parquet - a martelé qu’Hadama Traoré les avaient précisément « désignés comme racistes », les traitant aussi de « racailles » - vidéos à l’appui.

« Accuser quelqu’un de viol, de meurtre, de violences, c’est une insulte », a renchéri le parquet.

Le délibéré sera rendu le 13 février.

Source information et photo : journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 28 Novembre 2018

Il s'agit des deux grands frères de l’homme considéré comme le principal organisateur du trafic de cannabis, qui avait été écroué en juin dernier après la découverte de la drogue dans cette école du Val d'Oise. 

INFO EUROPE 1

Deux hommes ont été interpellés mardi matin dans le cadre de l’enquête ouverte après la découverte en juin dernier de 100 kg de cannabis dans les locaux d’une école maternelle de Bezons, dans le Val d’Oise. Cinq personnes avaient déjà été interpellées à l’époque, dont, d’après nos informations, le fils de la directrice de ce groupe scolaire Louise-Michel , âgé de 31 ans et qui faisait office de "nourrice". 

Deux proches d'un homme déjà écroué. Les deux jeunes hommes interpellés mardi par les équipes de BRI en appui de la brigade des stupéfiants à Aulnay-sous-Bois sont le grand frère et le cousin de l’homme considéré comme le principal organisateur du trafic de cannabis, qui avait été écroué en juin dernier.

Des milliers d'euros en liquide saisis. Âgés de 29 et 43 ans, ils ont été repérés par les enquêteurs comme étant impliqués dans la gestion de l’argent du trafic implanté place Jupiter à Aulnay-sous -Bois. D'après les informations d’Europe 1, une arme de poing et plusieurs milliers d’euros en liquide ont été saisis. 

Source information : http://www.europe1.fr / Photo d'illustration 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 27 Novembre 2018

« Baïkonour ? Et ben, je suis jamais allé aussi loin que ça moi. » Ce mardi après-midi, Emmanuel 87 ans, a quitté sa chambre de l’Ehpad (Etablissement d’hospitalisation des personnes âgées dépendantes) Camille Saint-Saëns d’Aulnay-sous-Bois pour… la base spatiale du Kazakhstan. « Oh ! Un cosmonaute. Sa tête me dit quelque chose… » Et pour cause : face à lui, Thomas Pesquet, le célèbre spationaute français, enfile sa combinaison et s’apprête à embarquer pour l’espace. Un voyage hors-norme… mais 100 % virtuel pour Emmanuel, un « papi volontiers blagueur ».

Comme trois autres pensionnaires de cet établissement géré par SOS Seniors, tous atteints d’Alzheimer, le presque nonagénaire, équipé de lunettes 3D, participait à un atelier de réalité virtuelle piloté par Commune Image, une « fabrique de cinéma » basée à Saint-Ouen.

De la réalité virtuelle immersive

« Aujourd’hui, l’atelier Scrabble n’est plus du tout adapté à ces pathologies. Il faut leur permettre d’accéder à des univers qu’ils ne peuvent plus fréquenter, voire auxquels ils n’ont jamais eu accès », résume Charlotte Mousset, la directrice de l’Ehpad. Pour cela, Commune Imag —, qui, outre son activité de « fabrication » de films, produit aussi des contenus 3D - a eu l’idée d’organiser ces ateliers.

« Ah tiens, je crois que je suis dans l’espace… Mais c’est un peu brumeux », note Raymonde, 81 ans, son casque 3D sur la tête. « Brumeux ? T’as bu trop de pinard », titille Emmanuel, le rigolo de l’après-midi. Au choix pour les résidents : un documentaire sur le séjour dans l’espace de Thomas Pesquet, donc, mais aussi un film sur la Chine. « II faut des choses qui soient très immersives, pas forcément interactives, comme ce que l’on peut faire pour des jeux vidéo, et surtout pas trop brutales », précise Caroline Safir, la directrice de Commune Image.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici 

Source article et photo : Thomas Poupeau du journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 26 Novembre 2018

Du 7 au 9 décembre

Le Père Noël de retour au parc Dumont 

Venez apprécier des animations familiales et des produits de fête au marché de Noël.
Le public aura accès à de multiples exposants : broderie, sapins, décorations, produits du terroir, miel, bijoux… 

Il faudra compter avec des stands de crêpes, barbes-à-papa, churros et autres délices, à accompagner d’un vin chaud. 

La grande nouveauté de cette année réside dans la patinoire et la piste de luge, qui seront intégrées au marché et accessibles les 8 et 9 décembre. 

Dans le village des lutins, des animations ludiques seront proposées aux enfants :

  1. ateliers cuir et vannerie,
  2. lettre au Père Noël,
  3. santon géant et fabrication de paniers,
  4. la ferme de Noël et ses animaux ainsi que les créations magiques d’un sculpteur de ballons,
  5. Les promenades à poney feront de beaux souvenirs et le Père Noël se prêtera à des séances photo.

La bibliothèque Dumont proposera aussi des animations et ateliers.

Du vendredi 7 au dimanche 9 décembre de 10h à 19h au parc Dumont. Entrée libre.

Source information et image : site internet de la ville d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 26 Novembre 2018

Le maire sortant (LR) de Villemomble, Patrice Calméjane, est arrivé ce dimanche soir largement en tête du premier tour des élections municipales anticipées de Villemomble, avec 40,81 % des suffrages. Il devance de quasiment dix points Jean-Michel Buteau, le candidat (DVD), qui n’est autre qu’un de ses anciens adjoints. La liste conduite par le socialiste Marc Daydie obtient 17,60 % des voix. Ces trois premiers candidats sont en capacité de maintenir au second tour.

Pour un galop d’essai aux municipales, la liste LREM, conduite par Alex Boulon récolte 6,93 % des votes. Quant à Didier Delpeyrou, le candidat EELV, il décroche 3,78 % des suffrages.

Inscrits : 15 611 ; Votants : 6 425 ; Blancs : 68 ; Nuls : 55 ; exp. : 6 302 ; Alex Boulon (LREM) : 437 (6,93 %) ; Marc Daydie (PS) : 1 109 (17,60 %) ; Patrice Calméjane (LR) : 2 572 (40,81 %) ; Didier Delpeyrou (EELV) : 238 (3,78 %) ; Jean-Michel Bluteau (Div. droite) : 1 946 (30,88 %).

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 25 Novembre 2018

 

Vosges Matin avait bien senti le coup. La réception d'Aulnay-sous-Bois dans le cadre de la huitième journée de championnat de handball en nationale 1 féminine représentait pour Epinal l'opportunité de réussir une belle opération avant la longue trêve hivernale.

Epinal n'a pas laissé passer l'occasion avec une victoire 38 à 30 face au Aulnay Handball. Ce succès permet aux Spinaliennes d'occuper une belle place dans le top 5. Les Amazones, quant à elles, ne décollent pas de la 11ème et avant-dernière position du classement.

Gageons que les fêtes de fin d'année permettront aux Aulnaysiennes de recharger les batteries et de reprendre la saison avec d'autres ambitions...

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 25 Novembre 2018

Aulnay laissera un souvenir bien particulier à l’humoriste Ahmed Sylla, de passage samedi soir sur la scène du Théâtre Jacques-Prévert. Adepte des échanges impromptus avec le public, le comédien n’a pu s’empêcher d’interpeller un couple quittant discrètement la salle. « L’homme s’est mis à crier : Ma femme perd les eaux, ma femme perd les eaux ! », raconte un témoin de la scène.

Appelés à la rescousse, les pompiers sont arrivés à temps, pour prendre en charge la femme. Celle-ci a accouché peu avant 22 h 30, dans le camion des secours, stationné devant le théâtre. Le bébé est bien portant. En mairie, on indique qu’Ahmed Sylla cherchait à entrer en contact avec les heureux parents, pour les inviter à assister à une autre représentation de son spectacle du début à la fin si possible.

Source article et photo : journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 25 Novembre 2018

Alors que s'achève ce dimanche la Semaine européenne de recyclage des déchets, les chiffres montrent que le tri en Ile-de-France a encore une forte marge de progression. 

C'est particulièrement vrai pour la Seine-Saint-Denis puisqu'en 2017 le 93 se classe bon dernier en Ile-de-France.

 

La Seine-Saint-Denis en retard en matière de tri des déchets !

24,1 kg par habitant et par an voilà ce que représente les emballages recyclés dans notre département, bien loin derrière Paris avec 53,5 kg et les Yvelines avec 53,2 kg.

Article complet du journal le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information et carte : journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 24 Novembre 2018

Vous trouverez ci-dessous un message de Miguel Hernandez concernant une journée de solidarité qui se déroulera ce samedi 24 novembre 2018 au Chalet du Vélodrome.

 

Bonjour, 

Je vous rappelle l'initiative de solidarité qui se déroulera toute l’après-midi et se poursuivra dans la soirée du samedi 24 novembre au Chalet du vélodrome d'Aulnay-sous-Bois,134 rue Maximlilien Robespierre.

 

 

De 15h00 à 18h30, 3 tables rondes de 30 à 40 min :

 

 

 

•   Solidarité et la coopération du local à l’international : Animation JFC

 

APS, AFPS, FSU, CGT

 

 

 

•   Migration : quelle solidarité ? Animation MH

 

LDH, Solidaires, CGT, RESF, Cimade

 

 

 

•   Education : Agir pour un monde solidaire et de paix: Animation MH

 

FSU, Solidaires, Club Unesco, RESF, Amnesty international

 

Soirée se poursuivra de 19h30-2h00 (entrée 15 euros avec une assiette et une boisson) dans un esprit militant et festif par un concert pour la Palestine avec:

 

 

  • Duo Osvaldo, Sylvia 
  •  Le Szgab  Pascal Gabet (Jazz Manouche)  
  • Kamel Hadji
  • Lahouari El Kouradi

 

  Entracte de 15 min

  • Bal populaire : French Rumba (4 personnes) contact Osvaldo

Nous vous attendons nombreux.

 

Miguel Hernandez

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués