Publié le 5 Janvier 2021

[À FEUILLETER] Le magazine municipal "Oxygène" du mois de janvier 2021 est dès à présent en ligne sur le site internet de la ville en cliquant : ici

Au sommaire notamment

La Ville soutient ses commerces

Sécurité routière au collège

Fonds d'urgence pour les associations

Recyclage des sapins

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Oxygène

Publié le 5 Janvier 2021

[COLLECTE DES DÉCHETS] Les calendriers des collectes des déchets 2021 sont désormais disponibles ! Consultez dès à présent les dates des collectes de votre quartier.

Un souci avec une collecte ? Contactez Paris Terres d’Envol au 0 800 10 23 13 ou sur www.paristerresdenvol.fr

Les calendriers sont accessibles en cliquant : ici

Les calendriers 2021 de collecte des déchets à Aulnay-sous-Bois sont arrivés !

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 4 Janvier 2021

Une épaule déboîtée, des côtes froissées et la peur de leur vie. Dimanche à 16h35 dans la cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), deux motards de la CSI 93 ont été roués de coups par un groupe d'une dizaine de jeunes. L'un s'est vu prescrire 7 jours d'ITT (incapacité temporaire de travail). Son collègue, plus grièvement atteint à l'épaule, 21 jours d'ITT.

Les policiers agressés dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois victimes d’un guet-apens ?

Les deux policiers appartiennent à la compagnie d'intervention de sécurisation (CSI) basée à Aulnay-sous-Bois. L'un est un brigadier-chef âgé de 44 ans, l'autre est un gardien de la paix âgé de 24 ans. Ils effectuent un banal contrôle routier dans la Cité des 3000, juste devant la Poste, quand ils repèrent un scooter monté par deux jeunes. Aucun des deux n'est en mesure de présenter les papiers du deux-roues. La discussion se poursuit sur « un ton cordial pendant vingt bonnes minutes », indique une source policière.

Le passager prétend aller chercher les papiers du véhicule et revient accompagné

Le passager aurait alors proposé aux policiers d'aller chercher les documents du deux-roues à son domicile tout proche et de laisser le véhicule sur place avec son copain. Mais quand le jeune homme réapparaît, il n'est pas seul. « Une dizaine de personnes l'accompagnent », selon la même source, et s'abattent sur les deux fonctionnaires. Un coup de pied et l'une des motos de la CSI en envoyée au sol.

L'un des assaillants se saisit d'une barrière et la jette en direction des policiers. Dans le pugilat, l'un des agents se retrouve à terre, une pluie de coups de pied et de poings s'abattent sur lui. Puis c'est au tour de son collègue de tomber. Il écope du même traitement.

Une vidéo relayée par le site Actu17 montre un policier mis à terre par l'homme qu'il semble vouloir interpeller. Le deuxième agent tente de lui venir en aide, mais reçoit également des coups de pied de la part d'un autre individu. Pour se tirer du traquenard, ils tentent de les disperser en les aspergeant de gaz lacrymogène.

Finalement l'arrivée de renforts fera cesser les hostilités. Un homme de 20 ans est interpellé. Les deux passagers du scooter, eux, ont réussi à prendre la fuite sur leur deux-roues. L'enquête pour identifier les agresseurs se poursuit.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 4 Janvier 2021

En ce début d’année, l’époque est aux vœux. Au cœur des siens pour 2021, le maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, a prononcé trois mots clés : espoir, confiance et responsabilité.

Covid-19 oblige, il n’y aura pas de rassemblement en ville pour les vœux de la nouvelle année et donc pas de discours de l’édile. La vidéo ci-dessus est courte et d’une grande sobriété, mais contrairement à son opposition, Bruno Beschizza n’a pas besoin d’en faire trop pour exister. Il est en effet le grand vainqueur de l’élection municipale de 2020. Elu au premier tour, avec près de 60% des voix, en tête dans la totalité des bureaux votes, il aurait probablement dépassé les 70% sans l’impact de la crise sanitaire sur le scrutin.

Quoi qu’il en soit, son score historique lui donne une assise solide pour construire ce second mandat qui s’étend jusqu’en 2026…

Robert Ferrand  

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 4 Janvier 2021

L'agression s'est déroulée à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), ce dimanche. « Deux policiers ont été violemment pris à partie par un groupe de personnes et ont été conduits en milieu hospitalier », indique au Parisien une source policière, confirmant une information du site Actu17, consacré aux faits divers.

 
Deux policiers blessés suite à une agression violente dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Vers 17 heures, dans la cité des 3000, deux agents à moto de la Compagnie de sécurisation et d'intervention de la Seine-Saint-Denis (CSI 93) ont contrôlé deux hommes qui circulaient sur un deux-roues, relate Actu17.

Le conducteur aurait affirmé ne pas avoir son permis de conduire sur lui, ni le certificat d'immatriculation du véhicule, et le passager aurait alors proposé aux agents d'aller récupérer les papiers au domicile de son ami, détaille le site. Mais il serait revenu accompagné d'une quinzaine d'individus prêts à en découdre.

«Le préfet de police apporte son soutien»

« Plusieurs personnes sont arrivées vers les deux agents de la CSI 93 alors qu'ils procédaient à un contrôle routier et les ont agressés », déclare de son côté notre source policière ce dimanche soir, sans donner plus de détail.

Une vidéo relayée par le site Actu17 montre un policier mis à terre par l'homme qu'il semble vouloir interpeller. Le deuxième agent tente de lui venir en aide, mais reçoit également des coups de pied de la part d'un autre individu.

« Le préfet de police apporte son soutien aux deux motards de la CSI 93 blessés», indique la préfecture de police sur Twitter. Une enquête est en cours pour identifier les agresseurs.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo d’illustration : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 3 Janvier 2021

[VILLE DURABLE] Après les fêtes de fin d'année, pensez à recycler votre sapin ! Une collecte en porte-à-porte est organisée à Aulnay-sous-Bois les jeudis 14 et 28 janvier, à l’initiative du territoire Paris Terres d’Envol.

Recyclage des sapins de Noël à Aulnay-sous-Bois les 14 et 28 janvier 2020

Votre sapin doit être déposé devant votre domicile, la veille au soir. Seuls les sapins naturels, sans décoration, sans neige ni peinture, sans sac, sont acceptés.

Les sapins collectés seront acheminés vers un centre de compostage. Ils seront broyés puis transformés en compost utilisé par la suite pour l’agriculture ou les espaces verts.

En cas d’absence lors de ces deux collectes, vous êtes invités à venir déposer vos sapins à la déchèterie aux horaires d’ouverture.

Attention, en dehors des jours de collecte, il est vivement déconseillé d’abandonner vos sapins dans la rue : ce geste est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 €.

Plus d’informations à contact.dechets@paristde.fr ou au numéro vert 0800 10 23 13 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 2 Janvier 2021

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de notre ancien président de club Monsieur Roger Tonkovic survenu le 13 décembre 2020 à l'âge de 91 ans. Fondateur du CSL Boxe en 1967, il est resté président jusqu'en 2017, moment où il passe le relais à Mohamed Bouziane actuel président.

Mort de Roger Tonkovic fondateur du CSL Boxe Aulnay-sous-Bois

Sous son ère de nombreux champions furent formés au club, avec des boxeurs champions de France tant en amateur qu'en professionnel, des sélectionnés olympiques et de nombreux membres de l'équipe de France.

Fervent partisan de la belle boxe, il fut lui aussi boxeur amateur avant de prendre le chemin de dirigeant d'association.

Homme de caractère, honnête et intègre, il laissera un grand vide pour la boxe aulnaysienne et pour le monde associatif.

A sa femme Yvette, sa fille, son gendre, ses petits enfants, nous présentons nos sincères condoléances.

Nos pensées vont à sa famille, ses proches et amis.

Source information et photo : compte Facebook de Lalaoui Nasser

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 2 Janvier 2021

L’hypermarché Carrefour situé dans le centre commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois sera désormais ouvert tous les dimanches de 9h à 12h30 à partir du 3 janvier 2021.

Ouverture de Carrefour O’Parinor à Aulnay-sous-Bois tous les dimanches à partir du 3 janvier 2021 !

Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 2 Janvier 2021

Depuis que les Ducks ne participent plus au Top 12 interclubs de badminton, c’est le club Aulnay Handball (AHB) qui porte désormais au plus haut niveau sportif les couleurs de notre commune. Les Amazones évoluent en effet en nationale 2 féminine où elles font plus que bonne figure.

Le club Aulnay Handball vous souhaite une bonne année 2021 !

Espérons pour le club que la compétition pourra reprendre son cours une fois la pandémie maitrisée. En attendant, le Aulnay Handball vous souhaite une bonne année 2021. La rédaction d’Aulnaylibre ! adresse en retour à toute l’équipe du club ses meilleurs vœux de réussite.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 2 Janvier 2021

[EN IMAGES] Retour en images sur les plus jolies maisons décorées à l'occasion des fêtes de fin d'année !

Cette année, le travail des habitants est mis à l'honneur. Plus de 200 maisons ont contribué à l'embellissement de la ville et ont pu enchanter nos coeurs.

Plus de 200 maisons décorées pour Noël 2020 à Aulnay-sous-Bois !

Vous êtes de plus en plus nombreux chaque année à illuminer notre commune, bravo et merci !

Un concours des décorations et illuminations de Noël sera organisé pour l'année 2021. Cela vous permettra encore une fois de laisser parler votre créativité.

Plus de 200 maisons décorées pour Noël 2020 à Aulnay-sous-Bois !

Source information et images : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 1 Janvier 2021

Comme vous l’aurez peut-être noté au réveil, enfin seulement les matinaux, quelques flocons de neige sont tombés sur Aulnay-sous-Bois pour l’arrivée de l’année 2021.

Quelques flocons de neige à Aulnay-sous-Bois pour l’arrivée de l’année 2021 !

Ceci étant écrit, on était vraiment très loin d’un manteau neigeux suffisant à la confection d’un bonhomme de neige pour le plus grand bonheur des petits. Certains blogueurs ont visiblement un peu trop fêté la nouvelle année avec moults coupes de champagne et autre poudre parsemée d’étoiles dans le pif et le cornet !

Mais laissons cela, un autre épisode neigeux est apparemment prévu dans les prochains jours. On verra alors combien de centimètres tombent et si la neige tient réellement.

En attendant on peut regarder à nouveau quelques vidéos lorsque la neige et le froid étaient vraiment présents dans notre commune.

Source photo : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois / Source vidéos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 1 Janvier 2021

2020 est enfin terminée. Place désormais à 2021. La rédaction du blog Aulnaylibre ! vous souhaite que cette nouvelle année soit belle, tout simplement !

Prenez soin de vous et de vos proches.

Source image : Wikipédia

Aulnay-sous-Bois : le blog Aulnaylibre vous souhaite une belle année 2021 !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2021 !

Publié le 31 Décembre 2020

Malgré le contexte pesant de la crise sanitaire, les Aulnaysiens avaient visiblement envie de se changer les idées. Ils ont ainsi largement participé aux animations mises en place par la ville en cette fin d’année.

Aulnay-sous-Bois termine l’année 2020 en fête et en fanfare !

Hier soir, c’est la Ferme du Vieux-Pays qui a brillé grâce à un spectacle pyrotechnique époustouflant.

Cet après-midi le boulevard de Strasbourg s’est enivré de musique avec le désormais très célèbre groupe Ambre 9.

Aulnay-sous-Bois termine l’année 2020 en fête et en fanfare !

Voilà de bien belles images qui, espérons-le, annoncent une année 2021 plus joyeuse pour notre commune.

Robert Ferrand

Source photos : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 31 Décembre 2020

Décidemment il valait mieux rester chez soi cet après-midi en Seine-Saint-Denis. En effet, le trafic routier a été fortement perturbé suite à un grave accident de circulation sur l’A1 au niveau de Blanc-Mesnil.

Trafic fortement perturbé sur le RER B entre gare du Nord et Aulnay-sous-Bois suite à une panne électrique

Dans les transports en commun ce n’était pas mieux puisque le RER B a subi de fortes perturbations suite à un défaut d’alimentation en gare du Nord. La circulation au départ et vers Aulnay-sous-Bois a ainsi été très compliquée pendant plusieurs heures.

Pour plus d’information cliquez : ici

Source information : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 31 Décembre 2020

Un accident aussi grave que spectaculaire s'est produit ce jeudi à 13 heures sur l'autoroute A 1. Grave, parce que chauffeur d'un poids lourd s'est encastré dans la pile d'un pont, à la hauteur de la commune du Blanc-Mesnil, non loin de la jonction entre l'A1 et l'A3. Spectaculaire car un hélicoptère de la sécurité civile a dû se poser sur l'autoroute pour évacuer le blessé grave.

 
Un grave accident au niveau de Blanc-Mesnil bloque l’A1 pendant 3 heures

Pour une raison encore indéterminée, le conducteur qui circulait dans le sens Paris Province a perdu le contrôle de son engin et il est venu percuter la pile d'un pont. Le choc a été très violent puisque la cabine s'est encastrée dans l'ouvrage. Le conducteur et son passager sont restés prisonniers. Il a fallu envoyer une équipe de sauvetage en milieu urbain de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) pour désincarcérer le blessé. L'opération très délicate a pris deux longues heures. Difficulté supplémentaire, sous l'effet de la collision, la structure du pont a été fragilisée.

« Il y avait un risque d'effondrement »

« Il y avait un risque d'effondrement », précise la BSPP. Le chauffeur du poids lourd coincé par la colonne de direction de son véhicule a été extrait avec les plus grandes précautions.

Et à 14 h 30, le Dragon 75 de la sécurité civile se posait au beau milieu de l'autoroute, obligeant à une fermeture complète dans les deux sens puis à une fermeture de l'axe dans le sens Paris Province pendant 3 h 30. Ce n'est qu'à 16 h 25 que l'intervention s'est achevée.

De gros embouteillages se sont formés toute l'après-midi. Au plus fort du blocage il fallait compter près d'une heure pour parcourir 13 km.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 30 Décembre 2020

Le magasin Intermarché situé dans le secteur Chanteloup à Aulnay-sous-Bois a offert 276 boîtes de chocolat aux agents de la commune. Vous trouverez ci-dessous le message de remerciement qui apparait sur la page Facebook de la ville.

Intermarché Chanteloup à Aulnay-sous-Bois offre 276 boîtes de chocolat aux agents de la ville

Merci au magasin Intermarché Chanteloup pour les 276 boîtes de chocolats offertes à la ville pour remercier l’engagement des agents des services de santé, de maintien à domicile et de la Mission Handicap durant cette année si particulière.

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 30 Décembre 2020

[NOËL AULNAY] C'est le dernier jour ! Profitez des derniers tours de piste aujourd'hui à la Ferme du Vieux-Pays, sur la Place Abrioux, Chanteloup et à la Rose-des-Vents ainsi que de la calèche et des manèges au Centre Gare.

Dernières heures pour profiter des animations à Aulnay-sous-Bois avant 2021 !

Un spectacle de clôture avec des échassiers cracheurs de feu se tiendra ce soir à 18h à la Ferme du Vieux-Pays.

Dernières heures pour profiter des animations à Aulnay-sous-Bois avant 2021 !

Demain, le groupe Ambre 9 annoncera la nouvelle année avec un spectacle musical disco, de 10h à 16h au Boulevard de Strasbourg.

Dernières heures pour profiter des animations à Aulnay-sous-Bois avant 2021 !

Ne manquez pas ces dernières animations avant le passage à la nouvelle année !

Source information et images : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 29 Décembre 2020

Presque 10000 habitants de plus à Aubervilliers en cinq ans, des tendances toujours à la hausse sur la même période à Saint-Denis (+ 2,3 %) ou Montreuil (+ 5,12 %), qui restent les deux villes les plus peuplées du département. Alors que les derniers chiffres de l'Insee ont été dévoilés ce mardi midi, les villes de Seine-Saint-Denis continuent d'afficher leur croissance.

L'an dernier, le département a dépassé pour la première fois les Hauts-de-Seine, devenant le plus peuplé de toute la région parisienne derrière Paris. Cette année, l'écart se creuse : 1 639 416 personnes vivent désormais dans le 93. Si la tendance se poursuit, l'Insee estime que la Seine-Saint-Denis pourrait encore gagner au moins 215 000 habitants d'ici à 2050. Alors que l'Etat impose aux communes de construire toujours plus pour répondre à la demande de logements, les grandes villes peuvent-elles encore supporter ces nouvelles populations ?

Population en hausse de 4% à Aulnay-sous-Bois avec 86 683 habitants au 1er janvier 2021 !

Saint-Denis veut surtout moins de bureaux dans certains quartiers

A Saint-Denis, selon ces mêmes projections, la ville pourrait atteindre les 140 000 habitants dans trente ans. Mais le nouveau maire (PS), Mathieu Hanotin, tient à relativiser ces chiffres. « Ils ne disent pas tout car Saint-Denis est l'une des villes les moins densément peuplées de la petite couronne, avec 9000 habitants au kilomètre carré, quand des villes comme Le Pré-Saint-Gervais atteignent les 22000 ou 23000 (NDLR : 25643, précisément), observe-t-il. La vraie question, c'est : a-t-on de la place ? Oui, car il y a encore beaucoup de zones encore en friche, des entrepôts… »

Il faut donc s'attendre à voir la population encore grossir. « Mais l'enjeu, c'est de trouver un meilleur équilibre, d'avoir un urbanisme plus maîtrisé », prévient l'édile, qui regrette la place « déraisonnable » donnée ces dernières décennies aux constructions tertiaires, notamment dans le sud de la ville limitrophe de Paris.

Avec des quartiers très peuplés en journée par des salariés — qui n'apparaissent pas dans les statistiques — avant d'être désertés le soir. « Oui, il y a un besoin de logement et de mixité sociale, poursuit Mathieu Hanotin. Mais notre ambition, cela va être de retrouver un équilibre entre ces logements et les commerces, les activités, de bureaux, de loisirs, les espaces verts… »

Montreuil ne veut surtout pas «lâcher les vannes»

A Montreuil, aussi, la population devrait encore croître avec des terrains encore disponibles dans le haut de la ville, notamment dans les zones bientôt desservies par le prolongement de la ligne 11 du métro ou du tramway T1. Et qui sont très courues par les promoteurs. Mais l'idée n'est surtout pas de « lâcher les vannes », prévient Gaylord Le Chequer, 1er adjoint au maire (PCF) de Montreuil, chargé de l'urbanisme. « Pour la zone située le long du T1, nous échangeons régulièrement avec le département, qui est le principal propriétaire du foncier, car nous ne serions pas capables de suivre en termes de services publics et cela nous conduirait dans le mur. »

Si l'élu se réjouit de voir que l'Est parisien soit devenu un territoire « hyperattractif », il rappelle que c'est aussi « grâce à la politique menée pendant des années dans ce qu'on appelait la banlieue rouge, avec des fonciers maîtrisés. On y trouve encore des pavillons avec jardin, ce qu'on ne voit plus beaucoup dans les Hauts-de-Seine par exemple… Et qui est un département beaucoup moins attractif aujourd'hui. »

Montreuil rappelle qu'elle a mis en place, dans son plan local d'urbanisme, une stratégie pour contenir cette augmentation de populations, et les prix qui vont avec. Elle dispose notamment d'une charte promoteur, qui permet de limiter les prix de sortie au mètre carré et de limiter les droits à construire. « Aujourd'hui, on construit beaucoup moins à Montreuil que par le passé », note l'adjoint.

Des chiffres toujours biaisés à Aubervilliers

Du côté d'Aubervilliers, la hausse est toujours plus spectaculaire. Et la mairie rappelle régulièrement que le chiffre est très probablement en deçà de la réalité. « Il faut absolument lutter contre les marchands de sommeil, qui génèrent une suroccupation de logements », rappelle la nouvelle maire (UDI), Karine Franclet. Avec les besoins que cela implique, mais sans les dotations de l'Etat qui vont avec. « N'importe quel enfant qui se présente dans une école, on l'inscrit et c'est bien normal. C'est pareil quand on vient demander une aide au CCAS (NDLR : centre communal d'action sociale), on l'apporte sans regarder où la personne habite. On ne va pas faire le tri. »

L'édile souhaite toutefois « rééquilibrer l'offre, avec du logement de qualité », en se disant également attachée à un « urbanisme beaucoup plus maîtrisé ». « Personne ne pourra empêcher la construction de logements, mais la densification peut faire peur et nous sommes très attachés à avoir un cadre de vie apaisé. Cela passe aussi par une augmentation de la place des espaces verts, et une meilleure anticipation, en lien avec l'Etat, des services publics dont ont besoin ces nouvelles populations. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Démographie

Publié le 28 Décembre 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’une vidéo du maire Bruno Beschizza qui fait le bilan de l’année 2020 à Aulnay-sous-Bois. Le sujet de la covid-19 est évidemment largement évoqué et notamment la mobilisation extraordinaire des agents municipaux pendant cette crise sanitaire sans précédent.

Les manifestations festives de fin d’année sont elles aussi mises en avant pour démontrer que, malgré le virus, Aulnay-sous-Bois a gardé un esprit joyeux.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2020 !

Publié le 28 Décembre 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal le Parisien paru le 27 décembre 2020. On y apprend que la première vaccination contre la covid-19 a été effectuée au bénéfice de Mauricette, 78 ans, à Sevran. Le choix de cette commune du 93 pour un événement d’une telle ampleur nationale et internationale est évidemment très symbolique et démontre l’engagement manifeste du président Emmanuel Macron en faveur des banlieues délaissées de l’est parisien…   

Première vaccination contre la covid-19 pour Mauricette à Sevran !

Au deuxième étage d'un bâtiment de l'hôpital René-Muret à Sevran, Mauricette, 78 ans, assise sur un fauteuil inclinable, est toute détendue, même à la vue de l'aiguille. « Ça va, je ne suis pas impressionnée. Je suis prête pour l'épreuve, pas de panique! », rassure-t-elle devant un mur tout rose. Samira Mzouri, infirmière qui a « 30 ans de carrière », lui pince alors la peau à l'épaule gauche puis procède à la piqûre. « Ça y est, on a fini ma belle », annonce-t-elle sous les applaudissements du personnel soignant.

La septuagénaire, elle, n'a « même pas mal ». « Des piqûres, j'en ai eu. Ça chauffe », réagit, stoïque, celle qui est alors «placée 15 minutes en observation». A 11h01 ce dimanche matin, Mauricette, très coquette avec son T-shirt zébré, son pantalon rose et ses mocassins bordeaux, est devenue la première vaccinée de France contre le Covid-19. «Une vedette», comme elle dit, «une star» même, comme la présente une blouse blanche.

Ici, huit autres patients âgés de 66 à 90 ans — 5 femmes et 3 hommes — de l'unité de soins de longue durée très touchée par la première vague de la pandémie devaient bénéficier de l'antidote des laboratoires Pfizer et BioNTech lors du lancement symbolique de la campagne de vaccination dans notre pays. Dans l'après-midi, des pensionnaires d'un Ehpad à Dijon (Côte-d'Or) dont Alain, 92 ans, ont eu droit au même remède qui, pour l'heure, divise tant la population hexagonale.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 23 Décembre 2020

La première vague de l'épidémie de Covid-19 avait submergé la Seine-Saint-Denis. Si la deuxième vague épargne davantage ses habitants, le 93 reste cependant le département francilien le plus touché par la surmortalité, selon les résultats d'une étude réalisée par l'Observatoire régional de santé d'Ile-de-France publiée vendredi.

 
La Seine-Saint-Denis frappée par la surmortalité pendant le Covid-19

Ce document a passé au crible le taux de surmortalité entre le 1er septembre et le 15 novembre sur l'ensemble de la région francilienne. Et les quatre établissements publics territoriaux (EPT) de Seine-Saint-Denis enregistrent tous une hausse des décès.

« Ce taux de surmortalité perdurera tant qu'il y aura moins de médecins et de structures hospitalières dans notre département qu'ailleurs, rappelle Ludovic Toro, médecin et maire de Coubron, président de l'Observatoire régional de santé. Sans oublier les conditions précaires dans lesquelles vivent de nombreuses personnes. C'est plus difficile de s'isoler quand vous résidez à cinq ou six dans un petit logement. »

Le nord-est du département le plus touché

Si entre mars et mai, ceux de Plaine Commune et d'Est Ensemble avaient été particulièrement meurtris - voyant le nombre de morts multiplié par 2,6 et 2,4 sur leur territoire - c'est cette fois-ci Paris Terres d'Envol, au nord-est du département, qui affiche la plus importante surmortalité. Avec un nombre de victimes 1,4 fois supérieur à ceux enregistrés durant les années précédentes. Un taux qui reste cependant inférieur à celui recensé au printemps (2,2).

Dans les communes les plus touchées, on retrouve justement des villes appartenant à Paris Terres d'Envol. Drancy, Aulnay-sous-Bois et Sevran présentent un nombre de décès entre 1,26 et 1,50 fois supérieur aux autres années quand les différences sont considérées comme « non-significatives » à Saint-Denis ou Pantin, très meurtries au printemps.

Des résultats qui surprennent la ville de Drancy. « Cela n'a pourtant rien à voir avec la première vague. Tout semble bien maîtrisé, notamment du côté des établissements hébergeant des personnes âgées », assure-t-on dans l'entourage de la maire Aude Lagarde (UDI). La mairie explique d'ailleurs avoir organisé des distributions de tests antigéniques dans les Ehpad pour permettre aux personnels de se tester régulièrement.

Stains, Rosny-sous-Bois et Neuilly-Plaisance en première ligne

Mais les villes les plus touchées par la surmortalité sont cependant situées dans d'autres EPT. A Stains, Rosny-sous-Bois et Neuilly-Plaisance, le nombre de décès recensé a été multiplié entre 1,51 et 2.

« Rosny-sous-Bois, Stains, cela ne me surprend pas, car ce sont des villes avec des quartiers très denses, le virus y circule donc plus facilement. Ce qui n'est pas le cas de Neuilly-Plaisance… estime Ludovic Toro. C'est sûrement l'exception qui confirme la règle. »

«Beaucoup moins virulante» en Ile-de-France

Dans l'ensemble de l'Ile-de-France, la surmortalité enregistrée durant le début de la deuxième vague de Covid-19 a été bien moins élevée que lors de la première vague au printemps, selon cette étude de l'Observatoire régional de santé d'Ile-de-France.

« La deuxième vague a été beaucoup moins virulente en termes de surmortalité que la première. On constate 17% de décès supplémentaire entre le 1er septembre et le 15 novembre 2020 par rapport aux années précédentes. En mars-avril, ce chiffre s'élevait à 89% », relate l'étude, qui invite à la prudence, la deuxième vague n'étant pas terminée.

Le nombre de décès a par exemple ainsi été multiplié par 1,6 dans la communauté d'agglomération Dourdannais en Hurepoix (Essonne) et par 1,4 dans celle de Coulommiers Pays de Brie (Seine-et-Marne). Les communes les plus touchées sont des villages de Seine-et-Marne : Rozay-en-Brie et Villeneuve-Saint-Denis.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo d’illustration : journal Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 23 Décembre 2020

Vidange, filtres à air / huile / pollen, balais d’essuie-glace, petite mécanique, vous souhaitez entretenir vous-même votre véhicule ?

Un atelier mécanique pour tous à Aulnay-sous-Bois !

L’atelier mécanique pour tous à Aulnay-sous-Bois vous offre un espace sécurisé, encadré et adapté. Il est ouvert à tous les Aulnaysiens (sauf aux professionnels). Rendez-vous rue Alessandro Botticelli. Renseignements sur place.

Un atelier mécanique pour tous à Aulnay-sous-Bois !

Robert Ferrand

Source images : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Associations

Publié le 23 Décembre 2020

Vous trouverez ci-dessous une vidéo qui présente le bilan de l’année 2020 à Aulnay-sous-Bois, par Séverine Maroun, première adjointe au maire. Il y est évidemment question de la crise sanitaire qui a frappé le pays et notre ville. Ses effets laissent d'ailleurs toujours planer beaucoup d'incertitudes pour 2021... 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2020 !

Publié le 22 Décembre 2020

A regarder la photo ci-dessous on pourrait croire à un montage. Et pourtant non. Deux voitures se sont percutées ce soir devant le lycée Voillaume dans le secteur Mitry-Ormeteau à Aulnay-sous-Bois.

Enorme accident de voiture devant le lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

Si les dégâts sont semble-t-il, et heureusement d’ailleurs, seulement matériels, la position des véhicules questionne sur la responsabilité des conducteurs ou conductrices à l’origine de cet accident.

Et si nous n’étions plus en démocratie mais en idiocratie ???!!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 22 Décembre 2020

« Heureuse de vous retrouver ! » L'affiche, placardée par Patricia devant sa vitrine, résonne comme un cri du cœur. Elle semble héler le badaud, l'inviter à passer le pas de la porte de cette petite boutique baptisée « Libellule », où l'on trouve des articles déco, des senteurs et des idées cadeaux, en plein cœur du coquet centre-ville d'Aulnay-sous-Bois.

La boutique déco Libellule à Aulnay-sous-Bois se prépare pour Noël !

Des clients, Patricia, comme plusieurs milliers de commerces dits « non essentiels » en France, n'en a pas vu durant deux confinements. Rouverte depuis le 28 novembre, et désormais dans la dernière ligne droite avant Noël, elle doit sauver sa saison.

Période « ultra-stratégique »

« Je réalise 30 % à 40 % de mon chiffre d'affaires avant les fêtes de fin d'année. C'est une période ultra-stratégique pour moi, eu égard à la nature de ce que je vends : des idées cadeaux, de la décoration de table, des bougies, des senteurs… Typiquement ce que l'on peut retrouver au pied du sapin pour des adultes », résume Patricia, presque sexagénaire blonde platine, qui s'est installée il y a cinq ans.

Elle a dû, ces dernières semaines, réapprendre à faire son métier, user du système D, pour préserver son activité. « Je suis ouverte 7 jours sur 7, j'ai étendu mes horaires d'ouverture pour m'adapter totalement à la clientèle. Par exemple, il y a désormais des clientes qui, par crainte du Covid-19, ou par habitude d'être seule dans les boutiques, préfèrent désormais le rendez-vous. Alors, j'ai dédié des plages horaires, certains soirs, à des rendez-vous pour ceux qui le souhaitent », explique Patricia.

Les réseaux sociaux en appui

Ainsi, certains soirs, elle « traîne » jusqu'à 21 heures passées dans son magasin, au gré des desiderata de clientes venues, par exemple, pour une bague personnalisable. « Ce n'est plus possible avec le couvre-feu jusqu'à 20 heures », regrette tout de même Patricia, qui ferme boutique parfois « à la dernière minute autorisée ».

La commerçante a aussi appris à présenter la totalité de son catalogue sur les réseaux sociaux — héritage du click and collect qu'elle avait mis en place durant le reconfinement. « J'ai pris moi-même les photos de mes articles, soit plusieurs centaines de clichés, et j'ai tout listé sur ma page Instagram que j'utilisais très peu jusqu'ici. C'est… un autre métier ! »

Une dernière ligne droite en guise d'épilogue d'une période « harassante, instable » pour tous les petits commerces non-essentiels, sans que les chiffres ne montrent pour l'instant d'augmentation de dépôts de bilan, au contraire.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce