Legs Pecoroni à Aulnay-sous-Bois : le maire Bruno Beschizza a fait restaurer le caveau de la famille Pecoroni

Publié le 30 Mars 2021

Ne revenons pas sur la polémique politicienne entretenue par la gauche au sujet du legs Pecoroni à Aulnay-sous-Bois, mais rappelons en quelques lignes le déroulé de cette histoire.

Au terme de la délibération du 22 septembre 2011, la commune d’Aulnay-sous-Bois a entériné le legs de monsieur Pecoroni. Il comportait un ensemble immobilier situé autour de l’actuelle place Jean-Claude Abrioux.

Le moins que l’on puisse écrire est que la coalition de gauche, conduite par Gérard Ségura, aurait pu montrer sa reconnaissance envers monsieur Pecoroni en prenant au moins la peine de restaurer le caveau de famille.

Or, il a été totalement et honteusement laissé à l’abandon, comme en attestent les trois premières photos, ci-dessous, de ce modeste article.

Legs Pecoroni à Aulnay-sous-Bois : le maire Bruno Beschizza a fait restaurer le caveau de la famille Pecoroni

Les images sont sans appel. Boiseries vermoulues, effritement du ciment et saleté manifeste de l’ensemble.

Legs Pecoroni à Aulnay-sous-Bois : le maire Bruno Beschizza a fait restaurer le caveau de la famille Pecoroni

Alors que l’argent coulait à flots entre 2008 et 2013, comment la gauche n’a-t-elle pas trouvé les moyens de restaurer le caveau de la famille Pecoroni en remerciement pour le legs ?

Legs Pecoroni à Aulnay-sous-Bois : le maire Bruno Beschizza a fait restaurer le caveau de la famille Pecoroni

Rompant avec cet abandon manifeste de l’exécutif mené par Gérard Ségura, c’est donc le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza qui a pris les choses en mains et a enfin fait restaurer le caveau de la famille Pecoroni.

Le résultat de la restauration achevée en septembre 2017 est sans appel. Le caveau de la famille Pecoroni a enfin retrouvé sa dignité.

Legs Pecoroni à Aulnay-sous-Bois : le maire Bruno Beschizza a fait restaurer le caveau de la famille Pecoroni

Et ceci pour un coût finalement tout à fait raisonnable puisque les travaux ont coûté à peine plus de 13 000 euros.

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Conseil municipal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

BRANDT 30/03/2021 20:20

Et du coup cela lui donne le droit de ne pas respecter les souhaits du défunt ?