Publié le 27 Décembre 2013

On y a pourtant cru lorsque France Télécom a envoyé son prestataire changer des PB (point de branchement) ! C'est en héros que les techniciens ont été accueillis par les riverains de la rue de l’égalité à Aulnay-sous-Bois. Un spectacle de grande qualité, comblant toutes nos attentes, se déroulait là devant nos yeux ébahis. Le couturier du câble téléphonique haut perché se faisait sans cesse applaudir. Car enfin nous allions recevoir une connexion internet potable dans le quartier ! Non pas l'ADSL, le rêve est trop grand, mais au moins une vitesse de débit qui rendrait visible les programmes proposés par nos box, des mails que l'on pourrait enfin envoyer avec des pièces jointes sans attendre trois plombes.

 internet-egalite-aulnay.jpg

Enfin tout cela c’était avant le drame. En effet, une fois le premier poteau terminé, l’attroupement de riverains emplis d’espoir se dirigea vers le second point de branchement de la rue. Les techniciens devaient normalement faire le tour du pâté de maisons avec leur camion pour y accéder. Mais bizarrement ils ne sont jamais revenus. Cela se passe comme ça chez France Telecom. Du coup, depuis, une partie de la rue de l’égalité a vu son débit internet sensiblement amélioré alors que l’autre continue de ramer ! Décidemment pas d’égalité pour internet rue de l’égalité il n’y a qu’à Aulnay-sous-Bois que cela pouvait arriver !

 internet-egalite-aulnay2.jpg

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 27 Décembre 2013

C’est dans le cadre magnifique des serres municipales, qui auraient très bien pu inspirer Zola lorsqu’il a imaginé le Paradou de son roman la faute de l’Abbé Mouret, que s’est déroulée le samedi 14 décembre  dernier la cérémonie de remise des prix du concours des maisons fleuries 2013 à Aulnay-sous-Bois. Trois catégories étaient en lice pour cette compétition qui se veut avant tout amicale et conviviale : maisons fleuries avec jardins visibles de la rue, balcons, fenêtres et murs fleuris puis enfin jardins verts bio-divers.

Les lauréats les plus talentueux ont remporté des chèques cadeaux d’une valeur pouvant atteindre 250 euros ainsi qu’une journée de visite au domaine de la Vallée-aux-Loups dans lequel se trouve la maison habitée par l’écrivain François-René de Chateaubriand pendant une dizaine d’années au début du XIXe siècle. Saluons au passage les jolis textes de Sylvie Schlumberger, la directrice du service des espaces verts de la commune, qui a commenté avec grâce les compositions florales des gagnants de cette année. Ses mots empreints d’une poésie candidement légère ont rappelé à leur façon qu’il appartient à chacun de cultiver son jardin pour être heureux.

Pour conclure, rappelons qu’Aulnay-sous-Bois dispose toujours du label 4 fleurs des villes et villages fleuris  et citons pour la circonstance Chateaubriand qui en parlant des arbres écrivait ceci  : « Je les connais tous par leurs noms, comme mes enfants. C’est ma famille, je n’en ai pas d’autre ».

Stéphane Fleury

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 27 Décembre 2013

RadarsAjustements.jpgPlusieurs sources concordantes nous informent de l’installation prochaine d’un radar intégré à un feu rouge à Aulnay-sous-Bois. Elle s’effectuerait sur le feu situé au carrefour Jean Monnet près de Bricoman à l’endroit où les conducteurs peuvent prendre la direction de la RN2, de l’avenue Raoul Dufy ou bien de l’avenue Suzanne Lenglen. Ce n’est pas une nouvelle officiellement confirmée alors n’hésitez pas à réagir en commentaires si vous en savez plus. En attendant, quoi qu’il en soit, radar ou pas, il est évidemment recommandé de s’arrêter à tous les feux rouges.   

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Divers

Publié le 27 Décembre 2013

potelets-93.jpg

Il y a ceux que ces milliers de potelets anti-stationnement hérissent. Et ceux qui ont décidé de s’en amuser. C’est le cas d’Olivier d’Hondt, alias CyKlop, un artiste de rue basé à Montreuil qui, depuis 2007, les couvre de couleurs et les orne de gros yeux verts, violets ou oranges. On peut admirer ses œuvres à Paris, à la Cité de l’ameublement (XIe) ou dans la rue Goscinny, près la Grande Bibliothèque. Aujourd’hui, son succès est tel que CyKlop expose dans des galeries d’art et reçoit des commandes de mairies. A Belleville, des commerçants se servent parfois de ces bornes comme présentoirs…

Source article : Le Parisien. Vidéo : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 27 Décembre 2013

renault-aulnayLa concession Renault d’Aulnay-sous-Bois a fermé cette année. Plus de la moitié des salariés aulnaysiens ont été reclassés. Onze ont été licenciés le 21 mai dont Alain, Michel, Jocelyn et David. Les trois premiers ont signé un contrat de sécurisation professionnelle, qui leur assure un salaire pendant un an. Pas David.

Jocelyn, 56 ans, et Michel, 57 ans, sont en formation. Depuis le 2 décembre, Jocelyn et Michel sont en formation de contrôleur technique, à Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise). 100 km par jour, aller-retour, ne font pas peur aux deux mécanos. C’est la société mandatée par Pôle emploi qui leur a proposé cette formation de trois mois. « On fait du covoiturage. Ça permet d’oublier les soucis, c’est bien de réapprendre quelque chose », explique Michel qui se forme avec douze autres stagiaires, de 20 ans pour les plus jeunes. Il s’entend dire qu’il « est fou, que vu son âge, personne ne l’embauchera ». Le 8 février, il aura 58 ans. « Moi j’ai besoin de me prouver que je suis capable de faire quelque chose », explique cet homme qui continue de se lever à 6 heures, « pour garder le rythme ». « Il y a beaucoup de lois, de dates à retenir », commente Jocelyn, qui, le soir, rallume son ordinateur pour potasser ses cours. Deux examens et un stage en entreprise viendront sanctionner la formation en mars, avant d’espérer rejoindre un centre de contrôle technique.

Alain, 54 ans, attend une réponse. Alain guette son portable et sa boîte à lettres. Il attend la réponse de la place Beauvau, où il a passé un examen pratique et un oral, pour devenir mécanicien au ministère de l’Intérieur. « J’ai passé ces tests mi-octobre et on m’avait dit que j’aurais la réponse mi-novembre, mais j’ai peut-être mal compris… C’est peut-être en décembre. J’ai rappelé et envoyé des mails mais je n’ai eu aucune réponse. » Il avait bien songé à partir travailler en Dordogne, où il a des attaches, mais trouver un travail à plus de 500 km de distance est difficile. Il compte encore sur un poste de magasinier, grâce à un ami qui lui a présenté son patron. Pôle emploi, pour l’instant, ne lui a pas fourni d’offre. « J’ai rendez-vous tous les quinze jours mais on me demande surtout ce que j’ai fait, moi comme démarche », explique Alain, qui touchait 1500 € chez Renault.

David, 34 ans, est parti à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Du soleil et l’océan à portée de main. Pour les enfants de David, de 3 et 7 ans, la vie est heureuse. D’autant que leur papa est à la maison. « Ils aimeraient que je reste à la maison tout le temps! » sourit David qui, lui, préférerait que cela ne dure pas trop longtemps. Quand Renault a fermé boutique, il a refusé le contrat de sécurisation professionnelle qui lui garantissait un an de salaire mais l’obligeait à rester en Ile-de-France. Il a choisi de tenter sa chance dans le sud-ouest, où sa femme a de la famille. Infirmière libérale, celle-ci a vite retrouvé un emploi. Lui a poussé la porte de quinze concessions, à la recherche d’un poste de « réceptionneur » ou « technicien diagnostiqueur ». Il en a encore quatre à démarcher. « J’ai fait toute mon expérience chez Renault et, ici, Renault n’est pas très présent. Et les garages sont refroidis par des ventes qui ne marchent pas bien et l’incertitude du lendemain, alors les embauches… » David se laisse jusqu’à fin janvier avant de se tourner vers les missions d’intérim. « Je compte sur ma bonne étoile! », conclut-il optimiste.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 27 Décembre 2013

Logo_Pole_Emploi.pngPas de retournement de tendance sur le front du chômage en Seine-Saint-Denis, plutôt une stabilisation. Fin novembre, les demandeurs d’emploi étaient aussi nombreux qu’en octobre dans le département, à l’image de la situation en Ile-de-France. Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploien catégorie A (n’ayant pas du tout travaillé le mois précédent) est quasi stable (+ 0,1%, soit 110050 inscrits). En catégories A, B, C, on compte désormais 146260 demandeurs (+ 0%).

Cette stagnation sera-t-elle perçue comme un signe encourageant? Elle ne peut en tout cas dissimuler la tendance observée tout au long de l’année. Le chômage a progressé de 8,9% (A, B, C) en Seine-Saint-Denis, une aggravation plus importante qu’en Ile-de-France (où la courbe n’a grimpé « que » de 7,1% sur la même période). Le département a pourtant vu ouvrir le centre commercial Aéroville (qui a déjà recruté 1600 personnes, dont beaucoup en Seine-Saint-Denis). Mais il s’apprête à voir disparaître l’usine PSA d’Aulnay, qui fermera en 2014.

Les seniors sont les plus durement touchés par la crise

L’emploi est depuis longtemps la priorité affichée des pouvoirs publics dans le département. Les initiatives se multiplient, comme l’impressionnant forum annuel en direction des 16-25 ans. L’édition d’octobre, organisée au sein du Stade de France à Saint-Denis, a attiré près de 7000 jeunes candidats. De nombreux emplois d’avenir ont aussi été créés. De fait, la situation des - 25 ans tend à s’améliorer ces derniers mois (-1,2% de chômeurs en novembre).

Ce sont les seniors qui sont le plus durement touchés par la crise. Le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a progressé de 13,7% en un an (+ 1,4% le mois dernier). Et certains ont bien du mal à rebondir, comme ces anciens salariés du garage Renault, toujours à l’affût d’une proposition d’embauche.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 27 Décembre 2013

corse.jpgLes préinscriptions aux séjours séniors 2014 sont ouvertes jusqu’au 7 mars 2014. Les documents nécessaires pour s’inscrire sont une pièce d’identité, un justificatif de domicile ainsi qu’un avis d’imposition ou de non-imposition pour les séjours en partenariat avec l’ANCV. La liste des destinations (de la Bretagne à la Corse en passant par le Portugal) et les tarifs sont disponibles en cliquant ici.

Renseignements : Animation Seniors – 13 rue André Romand à Aulnay-sous-Bois. Tél : 01 48 79 63 67.

Source : aulnay-sous-bois.fr 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Divers

Publié le 26 Décembre 2013

Depuis le 16 novembre 2013, date de notre première visite, le camp Rom installé le long de la RN2 près de Bricoman a doublé. Voilà qui ne devrait pas déplaire à notre maire Gérard Ségura, lui qui rêve d’une ville de 100 000 habitants le plus vite possible ! Toutefois, il n’a apparemment pour le moment pas jugé utile d’aller voir ces nouveaux arrivants, ce qui ne lui ressemble pas vraiment.

roms-aulnay-1.jpg

Avec les expulsions d’autres camps Roms dans les environs, par exemple à Saint-Ouen, il faut s’attendre à davantage d’arrivants ce qui rendra la situation probablement ingérable avec une potentielle catastrophe sanitaire. Pourtant une solution existe et sans qu’elle coûte directement à la collectivité Aulnaysienne. En effet, la région Ile-de-France dispose d’une enveloppe  budgétaire d’environ 200 000 euros annuels dédiée à l’aide des Roms mais elle n’est pas utilisée. Elle permettrait pourtant d’acheter des mobile-homes ou même de réquisitionner des terrains sur une période donnée. Des expériences menées à Aubervilliers et Saint-Denis démontrent un taux d’intégration réussi de 80 %.  

roms-aulnay-2.jpg

Vous êtes surement nombreux à vous poser la question des commodités. Et bien voilà la cabane au fond du jardin. Pour se laver c'est aussi un problème puisqu’il n’y a pas de douches publiques à Aulnay.

 roms-aulnay-3.jpg

La photo ci-dessus est prise de loin, mais il s'agit de quatre gamins transportant un réfrigérateur à désosser pour la ferraille. Si le vendredi 20 décembre ils avaient visite médicale avec Médecins du Monde, les autres jours c'est à l'école qu'ils se doivent d’être. Il faut savoir que tout enfant  de moins de 16 ans présent sur le sol français a sa place à l’école dans notre République. L'association ASET93(Aide à la scolarisation des enfants tziganes en Seine- Saint-Denis) représentée par Baptiste d'Audaux devrait faire rapidement les démarches administratives nécessaires pour que la scolarisation démarre à la rentrée de janvier. La sénatrice de Seine-Saint-Denis Aline Archimbaud (EELV), secrétaire de la commission des affaires sociales, est prête à apporter son aide.

 roms-aulnay-4.jpg

L'urgence de conteneurs pour les poubelles commence elle aussi à se faire sentir si l'on ne veut pas revoir des scènes d'enfants évoluant au milieu des rats. Il semblerait qu’il manque juste une véritable volonté d’agir de la part de l’actuelle majorité municipale. Mais le cabinet du maire parait plus préoccupé par nos écrits sur les ampoules manquantes dans l’enceinte de l’Hôtel de ville que par cette situation qui demande un minimum d’humanité.

D’où cette question. Les valeurs humanistes auraient-elles définitivement déserté Aulnay-sous-Bois ?

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 26 Décembre 2013

Les déçus de Noël ont trouvé la solution : mettre en vente leur présent, à peine le paquet ouvert, sur des sites Internet qui enregistraient dès hier des records d’annonces.

«Sous cellophane », « neuf », « fermé, encore dans son emballage ». Les rubans juste arrachés, des milliers d’Internautes se sont saisis dès hier matin de leurs claviers pour se débarrasser d’une partie des cadeaux reçus à Noël. Saveur de la mise en scène, certaines photos d’annonces présentaient même les objets rejetés élégamment installés sur la table du festin, entre le houx et le gui. « Ce phénomène s’est accentué avec la crise, et, en cinq ans, les reventes après Noël ont doublé », observe Olivier Mathiot, cofondateur de PriceMinister Rakuten. Ce désormais rituel est autant scruté que celui des achats de Noël. Hier, le site de transactions entre particuliers enregistrait 20% d’annonces supplémentaires comparé au 25 décembre 2012. Flairant la tendance, ParuVendu.fr organise pour la première fois cette année unebourse aux cadeaux et il enregistrait déjà à la mi-journée plus de 27000 présents à saisir!

 act2.JPG
Musso, King et Stromae en tête… des reventes

Les principales motivations de ces revendeurs du 25 décembre? Le cadeau en double ou la déception, bien avant le besoin d’argent. Leurs annonces ressemblent ainsi à s’y méprendre aux vitrines des magasins généralistes : le prix Goncourt 2013, le dernier livre de Guillaume Musso, le nouveau roman de 
Stephen King, l’album de Stromae, les jeux vidéo en vogue affluaient hier sur PriceMinister. « C’est typique des cadeaux génériques, pas très personnalisés, considère Olivier Mathiot, ceux qui les offrent ne prennent pas beaucoup de risques. » Si ce n’est celui d’apprendre que le best-seller acheté en vitesse entre la bûche et le foie gras caracole en tête des sites de vente. Ce que les déçus se gardent bien de confier : 83% des personnes interrogées vendraient en catimini car elles seraient gênées si le donateur apprenait qu’elles cherchent à se défaire du cadeau, selon une étude réalisée pour PriceMinister*.

« Sur notre site, les objets high-tech, consoles et jeux vidéo étaient beaucoup mis en ligne dès le matin, notamment par les ados, rapporte Laurent Radix, président de ParuVendu.fr. L’après-midi, les adultes ont repris la main avec des annonces de chaussures ou de jouets. » Tandis que les études montrent que les jeunes urbains ont la revente rapide, ce site relève l’arrivée de nouveaux commerçants amateurs : des femmes entre 25 et 44 ans.

L’esprit de Noël serait-il bafoué par ces gestes mercantiles? « Noël est avant tout un moment social, les Français sont contents de se retrouver en famille, mais le rituel des cadeaux est subi, se défend Olivier Mathiot. D’ailleurs, nos études montrent que, pour près de la moitié d’entre eux, l’achat de cadeaux est une corvée. » Mais tous ces vendeurs ne trouveront pas preneurs. Sur PriceMinister, un tiers seulement des annonces de Noël, qui devraient s’élever à 3,5 millions d’ici la première semaine de janvier, devrait aboutir à une transaction. Très gourmands, et pas forcément rodés à l’exercice, les déçus proposeraient des prix… trop élevés.

* Etude réalisée en ligne par OpinionWay, du 4 au 8 décembre 2013 auprès de 1061 répondants âgés de 18 ans et plus.

 Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 26 Décembre 2013

La rédaction d’Aulnaylibre ! était allée à la rencontre du traiteur Athina, situé 2 bis boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois, en novembre 2012 soit quelques mois après son ouverture. Un an plus tard l’enseigne se porte bien  avec toujours la même volonté d’offrir des mets de goût et de qualité issus de pays d’origine variée (Grèce, Pologne, Liban…). A l’occasion des fêtes, des préparations spéciales ont été élaborées. Karim, le gérant, vous les présente dans la vidéo ci-dessous. Alors, bon appétit, bien sûr !

Coordonnées :

Athina Traiteur

2 Bis Boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Tél : 01 43 30 32 94

Mail : lesdelicesdathina@yahoo.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 26 Décembre 2013

musee-de-l-air-et-de-l-espace--bourget-_1.jpgVisiter les cockpits de vieilles carlingues, apprendre à piloter un avion, découvrir le système solaire… le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget regorge d’idées pour occuper vos vacances intelligemment. Seul, entre amis, en famille ou en groupe, le programme promet d’être riche pour petits et grands.  

Jusqu’au 5 janvier, au musée de l’Air, à l’aéroport du Bourget. Entrée libre pour le musée, animations de 6 à 16 €. Tél. 01.49.92.70.00.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 26 Décembre 2013

bionoor.jpgOn avait déjà entendu ses chroniques sur BFM Business (radio et télévision). En 2014, Hadj Khelil sera de nouveau sur une chaîne de télévision. Le patron de la société Bionoor à Aulnay-sous-Bois, va jouer les coachs dans « l’Incubateur June », visible à partir du 6 janvier, sur la chaîne du même nom. Le programme va suivre semaine après semaine cinq jeunes femmes désireuses de se lancer dans le business, en bénéficiant des conseils de mentors expérimentés. Hadj Khelil, ancien tradeur de 39 ans reconverti dans le bio, épaulera Emilie, qui veut créer son salon de thé.

Dès le 6 janvier, sur June.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 26 Décembre 2013

sapin.jpgL’Office national des forêts (ONF) avertit qu’il est interdit de se débarrasser des résineux dans les sous-bois et alentours. Ils sont nocifs pour l’écosystème.

Le beau sapin n’est pas toujours le roi des forêts. En ce lendemain de Noël, dépouillés de leurs boules scintillantes et de leurs guirlandes lumineuses, les pauvres conifères, frappés de chutes massives d’épines, deviennent bien inutiles et encombrants. L’Office national des forêts (ONF) lance une alerte pour éviter de voir ces résineux désœuvrés venir décorer les sous-bois. « C’est une fausse bonne idée qui a des conséquences importantes sur l’écosystème », explique un agent de l’ONF, Guillaume Larrière. De nombreuses solutions plus adéquates existent aujourd’hui, comme les déchetteries, les magasins assurant le service après-vente ou encore les collectes communales qui, de plus, valorisent ces conifères en les transformant en compost ou en copeaux.

Ces arbres ne poussent pas naturellement dans la région

En France, chaque année, près de 5 millions de sapins sont vendus pour les fêtes de Noël. Les trois-quarts, dénués de racine, sont coupés. « Le public a tendance à croire que, comme ce sont des végétaux, ce n’est pas grave de les abandonner en forêt. C’est faux, comme pour les tailles de haies ou les tontes de pelouse. Ce sont des déchets », explique l’agent de l’Office.

Les déposer dans les bois est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 €. Les grandes épaisseurs d’aiguilles mettent en effet beaucoup de temps à se décomposer, asphyxient et acidifient localement le sol. « Le vrai problème, c’est la quantité et l’accumulation de sapins. En particulier dans une forêt fortement entourée de villes », précise Guillaume Larrière. L’autre souci rencontré par l’ONF, c’est, plus rarement, la replante des sapins achetés en pots. Car ce résineux ne pousse pas naturellement dans les forêts oisiennes et franciliennes. Seuls des pins s’épanouissent dans la région. Importer des végétaux qui n’ont rien à faire là peut avoir des répercussions majeures sur l’environnement, comme pour la renouée du Japon, une plante invasive dont l’ONF peine à se débarrasser.

« Si tout le monde met son sapin en terre en forêt, nous assisterons à un enrésinement des bois », met en garde Guillaume Larrière. Encore faut-il que les conifères replantés aient des chances de pousser : « L’année dernière, nos agents ont découvert trois sapins plantés. Ils n’avaient pas de racines! Pour le coup, c’était mignon », sourit Guillaume Larrière. 

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 25 Décembre 2013

Mokhtar-Award-93.jpgBeau succès pour le 1er festival de courts métrages sur l’islam ! Les Mokhtar Awards - en arabe, « mokhtar » veut dire celui qui est élu, mais aussi clin d'oeil référence aux Césars et aux Oscars - ont réuni 3 000 spectateurs ce dimanche soir aux Docks de Paris. Le concours de vidéos de moins de cinq minutes était ouvert à tous, amateurs, pros, musulmans ou non musulmans.  80 vidéos, reçues en quelques mois, étaient en lice. Et c'est le public qui a voté parmi les 15 finalistes préalablement sélectionnés.  « Avec les Mokhtar, nous voulions que les cinéastes abordent l’islam sans les clichés habituels. Pour nous, une bonne occasion d’éclairer le grand public sur le véritable message de l’islam, tout en permettant à des gens de se faire connaître», a commenté Gibran Hassnaoui, le fondateur des Mokhtar, sur le site internet du courrier de l'Atlas. En guise de trophée, les lauréats ont eu le droit à une sculpture en forme de « M »... comme Mokhtar.

1. « Le Fil Vert » de Sarah Sayd a remporté le premier prix, avec 10 000 € à la clé.


2. « Sunna » de Hicham Ismaili, venu de Strasbourg, décroche le 2ème prix, un pèlerinage à la Mecque.


3. « Regarde plutôt la mer » de Sofiane Benabdallah arrive la 3ème place et un voyage en Turquie (au lieu du sandwich kebab initialement annoncé avec humour !) (Vidéo retirée de Youtube)

BONUS. Deux autres vidéos finalistes

« Bienvenue » de Charbel & Karim

« Près de moi » de Ubayd

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 25 Décembre 2013

vote-blanc.jpgC’est une petite révolution qui se profile dans les bureaux de vote : en 2014, la reconnaissance du vote blanc devrait être enfin acquise. Une réforme réclamée depuis de nombreuses années. La France rejoindra ainsi les rangs des nombreux pays qui, des Pays-Bas en passant par l’Espagne, ou encore le Brésil, comptabilisent ces bulletins particuliers.  

Décomptés mais pas inclus dans les suffrages exprimés

Objectif affiché : prendre en compte la voix des citoyens qui ne se retrouvent pas dans les candidats en lice, mais qui se rendent tout de même dans l’isoloir. Les votes blancs seront ainsi décomptés à part, ce qui permettra de les différencier des votes nuls. « Le vote blanc est un acte véritablement politique, tandis que le vote nul relève de l’accident involontaire », résume la sociologue Céline Braconnier. Les promoteurs de cette réforme espèrent que cette reconnaissance permettra également de lutter contre l’abstention et les votes extrêmes.

Pas de précipitation toutefois, cette nouveauté ne sera pas en vigueur pour les élections municipales de mars. Fin novembre, les députés — qui examinaient le texte en seconde lecture — ont adopté un amendement déposé par les socialistes visant à repousser l’entrée en vigueur de cette réforme initialement programmée pour le 1er mars, au 1er avril (et ce n’est pas un poisson d’avril !). Argument mis en avant : le manque de temps pour modifier les logiciels du ministère de l’Intérieur et les procès-verbaux d’élection dans les quelque 36 000 communes. Des explications techniques qui laissent sur leur faim les partisans de la réforme. Ces derniers y devinent plutôt la volonté du gouvernement de pousser les électeurs les plus contestataires à voter pour les extrêmes afin de favoriser des triangulaires qui s’annoncent plus favorables pour le PS.

La réforme pourrait être en vigueur pour les européennes de mai. A condition que les parlementaires travaillent vite, puisque le texte — qui a été sensiblement modifié par l’Assemblée — doit faire l’objet d’un ultime compromis avec le Sénat. Très symbolique, cette reconnaissance ne devrait toutefois pas bouleverser le résultat des scrutins ni changer l’ordre d’arrivée des candidats en lice. Si les votes blancs seront bien comptabilisés à part des bulletins nuls, ils ne seront pas inclus dans les suffrages exprimés.

Source : Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Publié le 25 Décembre 2013

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 25 Décembre 2013

wagon-drancy 640x280Les habitants de Drancy ont de plus en plus de mal à supporter cette alarme. Celle qui, lundi, leur a une nouvelle fois signalé le déraillement d'un train transportant des déchets nucléaires dans leur gare. Ce mardi matin, le wagon était remis sur les rails après vérification qu'aucune fuite ne se soit produite la veille. Le chargement est désormais prêt à reprendre son voyage vers l'usine de retraitement d'Areva à la Hague (Manche) mais sur place, reste la colère et l'angoisse. 


Selon la préfecture, l'incident «n'a eu aucune conséquence sur la sécurité, l'ordre public ou l'environnement». Ce qu'a confirmé l'Autorité de sûreté 
nucléaire en classant l'accident au niveau zéro de l'échelle INES des évènements nucléaires. La population, elle, s'inquiète de voir transiter par cette gare des milliers de wagons de déchets dangereux tous les ans. Comme à chaque fois, dès l’inclinaison du wagon, des mesures de confinement ont été prises par précaution. Tous ont craint le pire. D'autant que c'est un scénario qu’avaient déjà vécu quinze jours auparavant les habitants lors d’un précédent accident. 

Avec les villes voisines, Le Bourget et Le Blanc-Mesnil, Drancy se bat depuis des mois pour interdire le passage de ces trains sur ce site classé Seveso, c’est-à-dire présentant des risques d’accidents majeurs. Ce mardi, le maire Jean-Christophe Lagarde a annoncé qu'il porterait plainte début janvier contre l'Etat pour «mise en danger de la vie d'autrui». 

Les associations, elles, dénoncent le manque d'informations des citoyens, à l'image de Greenpeace. Drancy, l'une des plus grandes gares de triage de 
France, se situe à moins de 10 km à vol d'oiseau de Paris.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 25 Décembre 2013

logo ratpDirecteur des ressources humaines du groupe RATP, Paul Peny est un homme heureux. Comme en 2013, la régie de transports envisage de recruter 3000 nouveaux salariés, sur un total de 45000, l’an prochain. « Nous tablons sur 2000 contrats à durée indéterminée : 1000 machinistes(NDLR : conducteurs de bus), 300 agents d’accueil dans les gares et stations, 100 personnels de sécurité et de contrôle, 100 personnels de maintenance et 50 conducteurs de métro. En ce qui concerne les cadres, on prévoit 250 embauches, principalement des ingénieurs ».

La RATP recrutera en outre l’an prochain plus de 800 emplois aidés (de 200 à 250 contrats de professionnalisation, 400 contrats d’accompagnement vers l’emploi et 200 contrats d’avenir). Bref, alors que le chômage est au plus haut, la RATP reste une valeur sûre. « Nous offrons des métiers à très forte visibilité, comme conducteur de bus ou de métro, qui séduisent les jeunes. Et pour les ingénieurs qui rêvent d’inventer des projets complexes dans le cadre du Grand Paris, nous sommes un terrain de jeu fabuleux », s’enthousiasme le DRH. La RATP reçoit tous les ans sur son site Internet, et lors des forums pour l’emploi, quelque 60000 candidatures.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 25 Décembre 2013

jc-cahagnet-aulnay.jpgC’était à deux jours des repas de réveillon. Lundi après-midi, dans la cuisine exiguë de l’Auberge des Saints Pères, à Aulnay. On imaginait Jean-Claude Cahagnet fignolant un plat de fête pour les clients du restaurant, le seul étoilé de Seine-Saint-Denis. Mais il est en compagnie de quelques mères de famille des centre sociaux de la ville, pour les initier à la confection des macarons. Thermomètre en main, Nadia surveille un caramel, Rahma tente d’apprivoiser une poche à douille remplie de pâte… « Attention, ça commence à pincer », lance le chef, l’œil pétillant derrière de fines lunettes. Comprenez : ça commence à se compliquer. Il faut croire qu’il aime ça, Jean-Claude Cahagnet, quand « ça pince ». Le grand cuisinier, âgé de 48 ans, n’avait pas assez de ses trente-cinq couverts, en pleine période de Noël… Il s’apprête donc à relever un défi digne du « Livre des records ». Dimanche prochain, il cuisinera un menu gastronomique pour… 1500 personnes, attablées dans la galerie du centre commercial O’Parinor (privatisé pour l’occasion) avec une équipe entièrement composée de bénévoles.

acsa1La soirée affiche déjà complet depuis longtemps

Et la quantité, promet-il, ne nuira pas à la qualité : « On reste dans l’esprit gastronomique. » Il suffit de l’entendre énoncer le menu pour s’en convaincre : fondant de foie gras, chutney de tomates et gaspacho; noix de Saint-Jacques plongées dans un velouté de butternut; volaille fermière confite dans un coulis de homard; délice au kalamansi (un fruit asiatique proche du citron)… Le tout pour un prix dérisoire de 3 à 5 € par personne. Inutile de chercher à s’inscrire, la soirée affiche complet depuis longtemps. Les convives, Aulnaysiens pour la plupart, n’avaient jusqu’à présent qu’une idée vague du menu.

Cette soirée de Noël est une tradition, instaurée par l’Association des centres sociaux d’Aulnay (ACSA), à l’intention des habitants. « Jusqu’à présent, on faisait appel à un traiteur et aux mamans des quartiers pour faire le repas. D’année en année, on a accueilli de plus en plus de monde. C’est en cherchant un lieu, et en discutant avec Jean-Claude, qu’on a eu cette idée », explique Leïla Abdellaoui, présidente de l’ACSA. L’association a noué des liens étroits avec le chef, qui anime déjà des ateliers de cuisine. Mais cette fois, « c’est énorme », concède-t-il. Le cuisinier se mettra aux préparatifs dès le lendemain de Noël, avant le coup de feu de dimanche.

Ce jour-là, il régnera sur une équipe d’amis et professionnels, bénévoles, répartis en deux cuisines mobiles installées dans la galerie commerciale. « Il ne faut pas le moindre grain de sable », lance-t-il à Karim Bouaziz, animateur de l’ACSA qui gérera le placement des convives autour de 180 tables. La soirée promet d’être épuisante. Mais il faut voir le sourire du cuisinier quand il apprend qu’en goûtant un de ses 
paris-brest, un « petit jeune » a affirmé avoir eu « une fracture du palais tellement c’était bon ». « La cuisine, c’est une passion », explique-t-il. Et une passion, ça se partage.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 24 Décembre 2013

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de presse d’Alain Amédro, vice-président du conseil régional d’Ile-de-France (EELV) et conseiller municipal d’Aulnay-sous-Bois suite au déraillement d’un train de déchets nucléaires en gare de Drancy hier après-midi.

Communiqué de presse du 23 décembre 2013

Déraillement d’un convoi nucléaire en gare de Drancy

Alain Amédro dénonce l’inconscience des pouvoirs publics : Non à la banalisation du danger radioactif dans les lieux de vie !

Alain-AMEDRO« C'est avec choc que j'apprends l'incident ferroviaire qui a vu dérailler, lundi 23 décembre, un convoi nucléaire en gare de Drancy (93).

Mon collègue Jean-Yves Souben, maire-adjoint Europe Ecologie-Les Verts au Blanc-Mesnil, est présent sur place et très inquiet de ce qu'il observe : à 21h30, l'intervention n'est pas terminée. Sorti de ses rails, le wagon ne serait plus ventilé, émettant donc des radiations.

Je souhaite qu'il nous soit confirmé que toutes les précautions ont été prises lors de l'intervention, pour protéger les populations locales et les personnels qui n'ont pas terminé d'intervenir sur le site, et notamment les pompiers. La présence de ces containers contenant du matériel radioactif représente un réel danger pour les populations.

Depuis toujours, nous écologistes nous opposons au passage de ces convois sur des lignes empruntées par de nombreux usagers. Certains croisent même des RER bondés en pleine heure de pointe. Nous alertons sans relâche et avons multiplié les mises en garde (courriers répétés à M. Pépy, président de la SNCF) comme les protestations pacifiques. Faut-il attendre un accident grave pour que cela cesse ?!

Le passage de convois de déchets nucléaires doit être interdit sur les lignes les plus exposées. Nous devons obtenir une totale transparence sur leur fréquence et leur parcours, afin que les gens soient au courant des risques auxquels l’énergie nucléaire les expose. Il faut en outre mieux sécuriser les sites nucléaires existants et réduire au strict minimum les transports de manières radioactives en mettant en place des circuits courts du nucléaire.

Comme mes collègues écologistes, je demande l’arrêt immédiat du passage de convois nucléaires en gare de triage de Drancy et dans toutes les zones urbaines denses. La gare de Drancy voit chaque année passer et stationner plusieurs milliers de convois extrêmement toxiques et dangereux pour l’homme et son environnement.

Il y a urgence à repenser le modèle énergétique sur lequel est basé notre société et à privilégier la sobriété énergétique et la production d’énergies renouvelables. En cette veille de Noël, que pourrions-nous souhaiter d'autre qu'un avenir sûr pour nos enfants ? »

gare-drancy-nucleaire.jpg

Photo: Jean-Yves Souben

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 24 Décembre 2013

C’est une des conséquences peut-être insoupçonnées de la concession d’aménagement dite des chemins de Mitry-Princet qui prévoit dans les prochaines années toute une série de transformations urbaines spectaculaires, dont certaines ont déjà commencé, le long de la route départementale 115 à Aulnay-sous-Bois. En effet, sur un axe qui s’étend du garage Ford (situé au croisement des rues Anatole France, Jules Princet et de l’avenue Jean Charcot) jusqu’aux quartiers Mitry-Ambourget et Vélodrome, la création ou restructuration de commerces, espaces verts, équipements publics ainsi que la construction d’au moins 2 000 logements pourraient sonner le glas du magasin de bricolage Bricoman !

Le directeur du magasin Bricoman pas au courant !

Pour en savoir un peu plus à propos de cette affaire la rédaction d’Aulnaylibre ! s’est rendue ce matin sur place pour rencontrer un responsable. Du coup nous avons pu échanger face à face avec le directeur du magasin et lorsque nous avons évoqué avec lui la possibilité d’une fermeture de l’enseigne en vue de la construction de logements, hypothèse de travail envisagée par l’aménageur Deltaville, il nous a confié ne pas être au courant ! Y-aurait-il eu un raté dans le processus de concertation ? Quoi qu’il en soit, notre visite surprise a dû éveiller sa curiosité et il devrait se rapprocher rapidement de son service développement afin de se pencher sur ce dossier. Pour rappel, Bricoman est implanté avenue de Savigny depuis environ dix ans et emploie une soixantaine de personnes. A suivre…

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 24 Décembre 2013

Une lectrice d’Aulnaylibre ! ( un grand merci à elle) a signalé ce matin à notre rédaction une grosse galère sur le RER B suite à un incident technique à Drancy (Y'a-t-il un rapport avec le déraillement d'un train de déchets nucléaires hier après-midi dans cette gare ?). Cet événement se conjugue avec un mouvement social qui impacte aujourd’hui la ligne occasionnant une suspension de l’interconnexion en gare du Nord. N’hésitez pas à nous transmettre d’autres informations en temps réel si vous le souhaitez. En attendant voilà qui ne devrait pas améliorer l’image de marque déjà bien dégradée du RER B +++. Bon courage aux voyageurs !

Pour info grosse galère sur le RER B (Aéroport Charles de Gaulle - Mitry-Claye - Robinson - Saint-Rémy-lès-Chevreuse). En raison d'un incident technique à Drancy, l'interconnexion est suspendue à Gare du Nord en direction de Mitry- Claye/Aeroport Charles de Gaulle. Charles-de-Gaulle. Mitry Claye./Robinson. Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Mouvement social mardi 24 décembre. Des suppressions de trains sont à prévoir tout au long de la journée et particulièrement en soirée.

Source : lectrice d'Aulnaylibre

Le 24 décembre 2013 de 06:20 à 14:20

En cours
Dernière mise à jour : 24/12/2013 à 09h34 .

Changement de trains nécessaire à Paris Nord, suite à un mouvement social sur la ligne B du RER.  Les trains en provenance d' Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV et Mitry Claye sont origine / terminus Paris Nord Surface (voie 32 et 33). Les trains en provenance de Saint-Rémy lès Chevreuse, Massy Palaiseau et Robinson sont origine / terminus Paris Nord Souterraine (voies 43 et 44). Les clients souhaitant se déplacer entre Paris Nord Surface et Paris Nord Souterraine, ou inversement, sont invités à emprunter les passages souterrains reliant les deux gares. 

Nous invitons également les voyageurs à destination de la gare d'Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV à emprunter les cars Air France:

- La ligne AF2 au départ de Paris (Etoile, Porte Maillot).
- La ligne AF4 au départ de la gare de Paris Montparnasse avec desserte de la gare de Paris Gare de Lyon.
- Le bus 350 au départ de Paris Nord.

Les voyageurs en provenance ou à destination des gares de La Courneuve Aubervilliers ou La Plaine Stade de France, sont invités à emprunter les lignes de métro 7, 12 ou 13.

Source : SNCF Transilien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 24 Décembre 2013

golf-sevran.jpgAprès les fêtes, un peu d’exercice et de grand air, ça peut être une bonne idée de cadeau. Le golf départemental de la Poudrerie, à Sevran, propose un pass découverte de deux heures pour les débutants. Practice, putting et professeur sont inclus dans cette formule. Le golf est fermé jusqu’au 2 janvier, mais, après, vous aurez tout le loisir d’utiliser ce bon cadeau puisqu’il est valable un an. Les séances sont organisées quand il fait beau. En fonction de la météo, une séance pourrait avoir lieu en janvier, mais plus certainement à partir du mois de mars.

Une réduction est accordée aux lecteurs du « Parisien » jusqu’au 31 janvier. Lorsque vous appelez pour réserver, il suffit de mentionner que vous avez vu l’offre dans « le Parisien » et le tarif sera de 20 € au lieu de 28 €. Tél. 01.41.52.19.30.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 24 Décembre 2013

collectif-aulnay.jpgAu point de départ, il y a un réseau de jeunes trentenaires, habitant différents quartiers d’Aulnay, et impliqués dans le milieu associatif. Ensemble, ils ont constitué le Collectif Aulnaysiens, dont l’objectif est de peser dans la campagne des municipales. « On n’exclut pas de présenter une liste, mais pour l’instant, on a pris contact avec les candidats de gauche, pour leur présenter nos propositions », explique Malamine Diagouraga, 33 ans, de l’association Quartier aux mains nues (basée à la Rose-des-Vents).  

Redonner de l’espoir aux jeunes de la ville

Les propositions en question restent assez générales : favoriser l’égalité entre les territoires, la formation professionnelle, rendre la culture accessible à tous, lutter contre l’échec scolaire... Des pistes formulées au gré de « réunions d’appartement » et de « porte-à-porte » organisés dans la ville. Le collectif affirme disposer de 750 signatures de soutien. « Le but, c’est de donner de l’espoir aux jeunes générations, qui pensent que voter ne sert pas à grand-chose », explique Sofiane Hadji. Dans l’entourage du maire sortant (PS) Gérard Ségura, on confirme que « des discussions sont en cours, dans le cadre de la constitution de la liste » (qui sera dévoilée aux alentours du 15 janvier). Le candidat (EELV) Alain Amédro indique de son côté que des échanges ont eu lieu de façon informelle, via Facebook, et assure « être à l’écoute de tous ceux qui souhaitent dialoguer pour que cette ville bouge ».

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Publié le 24 Décembre 2013

Messes de Noël à Aulnay-sous-Bois.

Chapelle Notre-Dame de la Compassion (du Coudray), demain à 9 heures. Chapelle Saint-Jean, ce soir à 21 heures, demain à 9h45. Chapelle Saint-Paul d’Ambourget, ce soir à 21 heures, demain à 11h15. Saint-Joseph, ce soir à 19 heures et minuit (célébration en polonais), demain à 9h30 (célébration en polonais). Saint-Pierre de Nonneville, ce soir à 20 heures, demain à 10 heures. Saint-Sulpice, ce soir à 18h30 et 22 heures, demain à 10h30.

creche-vivante-2011

Crèche vivante ce soir à 19 heures à la paroisse Saint-Joseph.

C’est devenu une tradition à Aulnay. Pour la troisième année consécutive, la paroisse Saint-Joseph organise une crèche vivante ce soir à 19 heures. Cette année, les jeunes de la paroisse Saint-Pierre-de-Nonneville, située dans les quartiers sud de la ville s’associent à l’événement. Et pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer, la cérémonie est retransmise en direct sur http ://crechevivante.93600infos.fr.

Source article : Le Parisien. Photo : 93600infos.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies