Publié le 7 Mars 2012

Vous trouverez ci-dessous un article du journal Le Parisien daté d'aujourd'hui qui explore les différentes pistes en vue d'améliorer le quotidien des usagers du RER. Vaste sujet s'il en est ! A ce propos, Daniel Goldberg, candidat du Parti Socialiste aux législatives dans la 10e circonscription (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy-sud-Est) a transmis à la rédaction d'Aulnaylibre ! un communiqué de presse à l'occasion de la remise du rapport de la commission d'enquête parlementaire qu'il a présidé sur le fonctionnement de ce mode de transport. Vous pouvez le télécharger en cliquant ici 

 

gareaulnayrerb

 

Le big-bang qui a frappé lundi soir les trains RER sur les lignes B et D, entraînant des perturbations sur toute l’Ile-de-France, est presque un cas d’école. Il illustre à lui seul l’urgence d’améliorer le quotidien des millions de passagers qui empruntent le RER chaque jour. C’est l’objectif du rapport, dévoilé aujourd’hui, de la commission d’enquête parlementaire présidée par Daniel Goldberg, député PS de Seine-Saint-Denis, qui veut proposer des pistes pour améliorer la situation . 


Le doublement du tunnel du Châtelet. Lundi soir, un voyageur fait un malaise dans un RER à la station Châtelet. Les pompiers sont appelés à 17 heures, soignent la personne dans la rame : le trafic est stoppé une heure. « Dans ce cas, plus aucun train ne circule, il n’y a qu’une voie dans chaque sens », souligne la SNCF. Il y a donc urgence à doubler les voies sous le tunnel entre Châtelet-les Halles et Gare-du-Nord, l’un des plus chargés du monde, avec un train toutes les 64 secondes aux heures de pointe. Les parlementaires ont relayé là une demande de la SNCF. Selon Thierry Mariani, ministre des Transports, « les études de faisabilité seront lancées dès cette année ». Le projet est estimé à 2 Mds€.

Des rames à doubles étages. Dans l’immédiat, les parlementaires misent sur le déploiement de nouvelles rames à deux niveaux. Celles-ci commencent à être mises en service sur le RER A. Une meilleure gestion des secours sur le réseau. Objectif : une intervention plus rapide. L’idée serait d’implanter des pompiers, sur place, dans les gares, et de revoir les procédures d’intervention. Un « commandement » unique RATP/SNCF. Aujourd’hui, sur la ligne B du RER, le sud à partir de la gare du Nord est géré par la RATP, le nord par la SNCF. Difficile alors de s’y retrouver.

Source : Le Parisien du 7 mars 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 7 Mars 2012

nucleaire2.JPG

C'est en ce moment même à la gare d'Aulnay-sous-Bois. Aulnay-Ecologie-Les-Verts se mobilise contre le passage d'un train de déchets nucléaires prévu aux alentours de 11h. A cette occasion ils distribuent des tracts pour sensibiliser la population sur cette question et proposent un petit déjeuner gratuit. Au menu : césium pains aux raisins, uranium pains au chocolatium et plutononium croissants... 

nucleaire.JPG

La rédaction d'Aulnaylibre ! est bien entendu présente et vous propose les premières photos de cet événement.   

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Environnement

Publié le 7 Mars 2012

reseaubiblioLe jeudi 8 mars à 14h, la bibliothèque Dumont, située 12 boulevard Gallieni à Aulnay-sous-Bois, organise un atelier polaire.

A cette occasion, une trentaine de personnes, passionnés de culture (théâtre, cinéma, ateliers artistiques, musique...) se retrouvent pour partager leurs lectures et leurs découvertes culturelles. Tout les intéresse surtout lorsque cela se passe à Aulnay-sous-Bois ! Si ce programme vous tente, n'hésitez pas à rejoindre ce groupe qui vous accueillera à bras ouverts. L'entrée est libre.

Source : réseau des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 6 Mars 2012

Vous trouverez ci-dessous un article de Challenges.fr qui évoque l'avenir des trois sites industriels de PSA d'Aulnay-sous-Bois, Sevelnord et Madrid. L'auteure n'y va pas par quatre chemins puisqu'elle prédit l'annonce d'une fermeture de l'usine aulnaysienne après l'élection présidentielle de 2012...

Alors que le site d'Aulnay-sous-Bois devrait fermer après la présidentielle, Peugeot-Citroën travaille sur des pistes nouvelles pour les deux autres usines menacés de disparition.

PSA2

A l'été 2011, la CGT dévoilait un rapport de la direction de Peugeot qui faisait apparaitre des interrogations sur trois sites industriels : Aulnay-sous-Bois (93), Sevelnord, près de Valenciennes et Madrid, en Espagne. Aujourd'hui, le sort de son usine en Ile-de-France, semble malheureusement scellé : sa fermeture après l'élection présidentielle sera sans aucun doute annoncée après l'élection présidentielle.

Un concurrent de la Lodgy de Dacia pour Sevelnord ?

Il semble en revanche que la direction réfléchisse à quelques pistes pour occuper ses usines de Valenciennes et de Madrid. À Sevelnord, le problème vient surtout d'une future surcapacité car actuellement le site assemble les 807, C8, ainsi que des utilitaires Peugeot, Citroën mais aussi Fiat, qui a laissé entendre qu'il pourrait quitter ce partenariat.

L'entreprise planche sur un véhicule de même gabarit que ceux assemblés actuellement, mais sur une base "très compétitive", selon un cadre de la direction. Façon de faire un pas de plus vers les véhicules économiques, terrain sur lequel Peugeot et Citroën ont jusqu'ici avancé prudemment. Est-ce une façon de contrer le Lodgy de Dacia, familiale présentée aujourd'hui ? Il est trop tôt pour le dire, mais ce futur véhicule pourrait éclaircir les perspectives d'avenir pour le site.

Peugeot maintiendrait en Espagne la production de la 207

À Madrid, actuellement les équipes assemblent des 207 SW (break) et coupé cabriolet. Apres l'arrivée de leurs remplaçantes version 208, le site pourrait continuer à produire des 207 classiques. C'est, en tout cas, une piste de réflexion de la direction. Une piste qui irait à l'encontre de la stratégie adoptée initialement pour la 208. La petite dernière de la famille Peugeot devait, avec une gamme de prix très large, remplacer en même temps la 207 et la 206, toujours sur le marché à prix plus doux. 

Source : Héloïse Bolle, www.challenges.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 6 Mars 2012

La rédaction d'Aulnaylibre ! a été informée de la création du M.C.L.I, le Mouvement des Citoyens Libres et Indépendants. Vous trouverez ci-dessous les éléments de communication qui nous ont été adressés par les initiateurs aulnaysiens de ce nouveau mouvement. Une autre annonce devrait intervenir prochainement pour exposer les premières actions de ce collectif citoyen.


 

MOUVEMENT DES CITOYENS LIBRES ET INDEPENDANTS

MCLIlogo.jpgDes citoyens, libres et indépendants de toute appartenance politique, en sont venus, à force de mécontentements, à dialoguer et à créer ce mouvement qui se veut promouvoir une nouvelle manière de faire de la politique en se fixant le projet suivant :

            - Tendre vers une démocratie irréprochable

   

            - Moderniser le dialogue social,


            - Refuser la fatalité de l'immobilisme,


            - Œuvrer pour l'intérêt général,


            - Recréer un avenir pour les générations présentes et futures,


            - Redonner son importance à l'instruction dans l'enseignement public,


          - Respecter les valeurs de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme ainsi que celles du Programme du Conseil National de la Résistance en leur permettant d'évoluer avec notre 21ème siècle et cesser de les faire régresser,


            - Construire une Sixième République où l'Assemblée Nationale et le Sénat seraient souverains.


Le but est de lancer une dynamique citoyenne, désireuse de protéger nos droits fondamentaux, dans la liberté, la vérité, l'impartialité, la justice... et la réalité.

Tous les citoyens pourront s'engager, non plus dans le schéma hiérarchique du parti politique traditionnel, mais dans un collectif démocratique qui affirmerait Liberté, Citoyenneté et dans lequel le pouvoir serait partagé.

Le mouvement compte s'inscrire dans la durée et présenter un candidat à toutes les élections.


Vous vous reconnaissez dans ces lignes,

Vous les approuvez,

Engagez-vous, rejoignez-nous.


Coordonnées de contact :


Blog : http://www.mouvement-des-citoyens-libres-et-independants.com


Portable : 06 52 04 06 77


Mail : mouvementdescitoyenslibresetindependants@hotmail.fr


Facebook : M.C.L.I.


Twitter : @mouvcitoyenslib

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Publié le 6 Mars 2012

affichestreetart.jpgL'art urbain ou "street art" est un mouvement artistique contemporain qui regroupe toutes les formes d'art plastique réalisé dans la rue (le graff, la craie...). La ville d'Aulnay-sous-Bois, en partenariat avec le Comité Départemental du Tourisme de Seine-Saint-Denis et la SNCF, vous invite à découvrir quelques-uns de ces arts éphémères qui prennent vie au coin de la rue lors d'une journée exceptionnelle organisée le samedi 10 mars de 14h à 20h dans le quartier de la gare de notre commune. Le programme complet (à télécharger ici ainsi que la brochure ) est aussi varié qu'alléchant :

Les Crayeurs de Rue

Devenez "crayeurs" pour un instant. La craie à la main, participez à la création d'une fresque collective, accompagné par le collectif, Les Crayeurs de Rue. Transformez les couloirs de la gare en tableau éphémère ! Couloirs intérieurs de la gare d'Aulnay-sous-Bois. Entrée rue du 11 novembre (accès gratuit) ou entrée principale de la gare (avec un titre de transport) / de 14h à 18h.  

Performances de Graff

Le collectif de graffeurs Podama composé d'Artof Popof, Da Cruz et Marko 93, mettra en couleur le souterrain avec une oeuvre collective où se croiseront leurs univers graphiques. Venez les découvrir ! Passage souterrain de l'avenue Anatole-France à la place du Général de Gaulle. 14h - 18h / Gratuit.

Visite commentée de la gare

Découverte commentée de la gare d'Aulnay-sous-Bois, de son histoire et de son architecture (30 minutes). Rendez-vous place du Général de Gaulle. 15h/Gratuit. Réservation conseillée au 01 48 79 63 74.

Un verre contre un vers

Venez partager un moment de convivialité poétique. Offrez un vers de poésie en échange d'une collation et participez ainsi à la création d'un poème collectif. Place du Général de Gaulle / 17h - 19h

Photomaton en "light painting"

Sur les traces du photographe Man Ray, Marko 93 explore la technique du light painting : technique photographique qui consiste à faire intervenir une ou plusieurs sources de lumière tenues à la main dans une scène photographiée. Pour se faire illuminer le portrait ! Une expérience inédite. Place du Général de Gaulle. A partir de 18h30 / Gratuit / Nombre de places limitées.

Collectif 13bis (Exposition)

Le collectif 13 bis, formé de la plasticienne Maud Mini et de la photographe Camillia Pongiglionne, imagine un dialogue entre êtres humains, animaux et béton... Elles collent sur les murs des villes des images curieuses issues de leur imaginaire. Cette exposition présente les dix photographies ayant intégré le fond d'oeuvres d'art de la ville, à la suite de l'exposition Collages présentée en novembre 2011 à l'Hôtel de Ville. Bibliothèque Dumont, 12 Bd Gallieni. Le 10 mars à partir de 14h : visite commentée de l'exposition par les artistes. Réservation au 01 48 79 63 74   

La rédaction d'Aulnaylibre ! adresse un grand merci au service de l'action culturelle ( à contacter ici : 01 48 69 63 74) pour la transmission du dossier complet de cette manifestation.

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 6 Mars 2012

attention.jpgSuite au passage le mercredi 7 mars à Aulnay-sous-Bois d'un nouveau train contenant des déchets nucléaires hautement radioactifs, les représentants d'Aulnay-Ecologie-Les-Verts organisent une grande journée de protestation.

Rendez-vous donc demain matin à partir de 8h place de la gare pour un rassemblement et une sensibilisation des voyageurs. Une action surprise éventuelle pourrait avoir lieu lors du passage du convoi.

Un grand débat se tiendra ensuite à 20h à la salle Dumont, boulevard Gallieni face à la gare RER côté sud, autour de la thématique suivante : "les transports de matières nucléaires, une fatalité ?"

Les intervenants annoncés sont :

- Laura Hameaux, coordinatrice nationale des groupes et actions du réseau "Sortir du nucléaire",

- Philippe Guiter, agent de conduite et secrétaire fédéral du syndicat Sud-Rail,

- Aline Archimbaud, sénatrice écologiste de Seine-Saint-Denis,

- Alain Amédro, vice-président du Conseil régional d'Ile-de-France,

- Hervé Suaudeau et Anne-Marie Vachon, militants antinucléaires et candidats EELV à la législative, titulaire et suppléante, circonscription Aulnay-sous-Bois / Les Pavillons-sous-Bois / Bondy sud-Est

L'intégralité du tract relatif à cet événement est accessible d'un simple clic ici.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Publié le 6 Mars 2012

Des dizaines de milliers de passagers ont été affectés par une série d'incidents survenus sur les lignes ferroviaires d'Ile-de-France.

cohuerer.jpg 

Hier soir, des dizaines de milliers de voyageurs de la région parisienne ont dû prendre leur mal en patience pour rentrer chez eux. Des incidents en série ont provoqué de fortes perturbations dans les RER B et D ainsi que sur le Transilien dans le Val-d’Oise. Dans le hall de la gare du Nord (Paris), vers 20h30, plusieurs messages d’informations de la SNCF tentaient d’expliquer les raisons des retards, voire des suppressions de trains. Mais pour la plupart des voyageurs, il était difficile, dans le brouhaha, de connaître réellement les raisons des perturbations. C’est une étonnante série d’incidents qui a provoqué la pagaille.

Retour progressif à la normale

Premier épisode sur les RER B et D qui transportent chaque jour respectivement 900000 et 550000 voyageurs. Un peu avant 19 heures, un voyageur fait un malaise à hauteur de la station Châtelet. Selon la SNCF, « des personnes impatientes sont descendues sur les voies dans le tunnel entre la gare du Nord et Châtelet-les Halles », ce qui a alors considérablement compliqué la reprise de la circulation dans le tunnel. Vers 20h30, le trafic reprend peu à peu. Le retour à la normale est annoncé pour 21h30, mais des RER sont toujours à quai et des voyageurs attendent encore à cette heure-là.

Dans le Val-d’Oise, un entrepôt désaffecté, situé près de la gare de Pontoise, prend feu. « L’entrepôt était accolé aux voies ferroviaires, expliquent les pompiers. La fumée s’est répandue sur les voies. » Maîtrisé vers 20h15, l’incendie a causé de longs retards et des suppressions de trains sur la ligne H, qui relie la gare du Nord à Pontoise (Val-d’Oise). « L’urgence est de tout faire pour que les gens puissent rentrer chez eux », indiquait hier soir un porte-parole de la SNCF.

Tandis que, pour les Franciliens, le trafic semblait reprendre doucement vers 21h30, la galère était loin d’être terminée pour les voyageurs des grandes lignes qui souhaitaient se rendre dans le Nord. Dans l’après-midi, une rupture de caténaire, provoquée par la chute d’une ligne à haute tension due à la neige, a totalement interrompu le trafic TGV dès 16 heures au départ de Lille.

Source information et photo : Aurélie Lebelle, Yann Foreix, Le Parisien du mardi 6 mars 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 5 Mars 2012

La Centre de Danse du Galion, situé Galerie Surcouf, propose ce mercredi 7 mars à partir de 15h une répétition publique du spectacle Révélation de la Compagnie A Part Etre / Tishou Aminata Kane. L'entrée est libre mais la réservation conseillée au 01.48.68.80.65. A cette occasion six danseuses hip-hop d'exception se pencheront sur la question des violences morales et physiques infligées aux femmes d'hier et aujourd'hui. Cette pièce rend hommage à celles qui luttent quotidiennement pour faire face, rester digne et exister. En voici, ci-dessous, la note d'intention.

revelation.jpg

Combien notre corps est une arme ? Bien plus qu'une armure, qu'un simple partenaire, notre corps fait barrage et nous protège. De quoi ? De qui ? Pourquoi ? Ce qui ne s'exprime pas s'imprime, se banalise, se démocratise, se normalise jusqu'à entrer dans les mœurs, nos mœurs, notre quotidien. Nombre de journaux affichent : "Libérez la parole de la Femme !". Ma question est :"Et nos corps dans tout ça ?". Une envie, un besoin de créer un parallèle entre les violences infligées aux femmes aujourd'hui et celles vécues par mes ancêtres d'hier.

Cette facilité à banaliser, normaliser ce qui devrait être condamné au nom de ces femmes au quotidien bafoué, qui trouvent jour après jour le moyen de faire face, au nom de ces êtres qui n'ont eu d'autres choix que celui d'essuyer humiliations, des jours, des mois, des années, des siècles durant. Ce travail est un hommage : je souhaite faire vivre dans cette création la mémoire de la dignité en utilisant les mêmes outils que ces êtres du passé, que ces femmes actuelles. Imagination, détermination, foi, projection, rituel, esquive, acceptation, adaptation, courage, force, physique, faire raisonner ces outils, ces armes dans le corps des femmes que nous sommes.

Les interprètes sont des femmes, toutes en démarche de développement personnel. Collaboration, écoute, bienveillance sont les fondations de ce que nous construisons et il nous parait évident de le partager. Révélation c'est tenter de faire face à ce qui nous échappe, créer son "je" de manière juste. A travers ces rencontres, le travail prend sens, la vie trouve sa beauté dans la conscience d'une mort inéluctable. Parler, c'est faire taire les silences.  

Source photo : Little Shao

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 5 Mars 2012

commune.jpgSi vous suivez assidument l'actualité locale, nul doute que la polémique née il y a quelques mois autour du possible changement de nom de la place Camélinat au profit de celui de l'ancien député-maire d'Aulnay-sous-Bois Jean-Claude Abrioux occupe encore une partie de votre mémoire. Depuis, le soufflé semble quelque peu retombé et c'est donc dans un climat apaisé que l'Association Les Amis de Camélinat prend l'initiative d'organiser ce samedi 10 mars 2012 à partir de 15h30 un après-midi d'hommage à la Commune de Paris et à Zéphirin Camélinat.

Voici le programme de cet événement :

A partir de 15h30 place Camélinat. Chants de la Commune avec Claudine à l'accordéon

A partir de 16h Salle Dumont (boulevard Gallieni, à proximité de la gare RER côté sud). Mini-exposés suivis d'un débat sur la Commune et l'Instruction publique, Marx et la Commune ; Camélinat, un communeux : quel rôle a-t-il joué ?

18h Conférence chantée sur Jean-Baptiste Clément par Claudine.

19h30 Apéritif dinatoire et néanmoins communard, dans une ambiance jazz. Chacun est prié d'apporter un plat salé ou sucré et à boire. Les talents musicaux sont également sollicités.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 28 Février 2012

Le collectif « Faut-il urbaniser le triangle de Gonesse ? » s'est réuni samedi 11 février à Aulnay-sous-Bois (93), pour engager un débat avec les principaux acteurs, des agriculteurs aux promoteurs d'un projet d'urbanisation qui concerne 700 ha de terres agricoles.

carrevertgonesse.jpg

Le triangle de Gonesse occupe un espace agricole de 1000 ha, classé réserve foncière, au sud de l'aéroport de Roissy. Dans le cadre du Grand Paris, le groupe Auchan prévoit d'implanter Europa City, un centre commercial nouvelle génération, qui devrait occuper 80 ha et inclura même une piste de ski. Ce projet de 1,7 milliard d'euros  s'accompagne d'infrastructures publiques : gare, lien ferroviaire entre La défense et le parc des expositions de Villepinte, sur la ligne D du RER.

Promoteur et Etablissement public d'aménagement de la Plaine de France (EPA) ont défendus tant bien que mal le projet, tandis que la chambre d'agriculture régionale et de nombreuses associations (Terre de liens, Ile-de-France environnement, environnement93) ont fait part de leur refus catégorique. Xavier Guiomar, enseignant chercheur à l'Agroparistech, a tenté d'objectiver le débat. Même si en termes d'emploi la campagne a, selon lui, « peu d'arguments face à la ville », elle dispose, outre sa fonction de production, d'autres atouts comme le maintien de services environnementaux : zone de dilution des oxydes d'azote et particules en suspension, corridors écologiques ou encore maintien de la qualité de l'eau

Au cours d'une première table ronde, Blaise Martin, membre du collectif, a rappelé l'importance des enjeux : l'étalement urbain équivaut à la surface agricole utile de deux départements tout les sept ans. En Plaine de France, 2900 ha, soit 28% des surfaces agricoles actuelles, pourraient être perdues au profit des seuls projets de mars 2010 : l'équivalent de l'approvisionnement en pain de 500 000 habitants pendant un an.

Pour Hervé Dupont (EPA), le projet d'urbanisation du site permet de concilier le développement social et économique et les questions agricoles et  environnementales. « Un équilibre difficile à trouver », reconnaît-il, qui passe par la « concentration » du nombre d'emplois sur un espace plus restreint, et la pérennisation des terres agricoles dans un petit patch de 400 ha : le « carré vert ».

Patrick Dezobry, représentant de la Chambre d'Agriculture Ile-de-France, rappelant le contexte alimentaire et agricole mondial, reproche pour sa part aux acteurs du projet une « méconnaissance des besoins du monde agricole ». Un cahier des charges contraignant, des choix « extrêmement déterminés par la Pac », et des contraintes d'accès aux terres aggravées par la création d'un barreau routier traversant le « carré vert », découragent les agriculteurs. A cela s'ajoute la valeur du foncier, qui les incite à céder leurs terres après un départ en retraite souvent anticipé, plutôt que de les préserver.

 11500 nouveaux emplois

Face à la promesse d'embauche massive du groupe Auchan, le collectif s'interroge : création d'emplois ou bien transfert? Quant à leur attribution en priorité aux habitants du Val d'Oise et de Seine-Saint-Denis, les principaux concernés restent sceptiques. En effet, la zone d'activité liée au stade de France avait formulé la même promesse, sans que les habitants des zones les plus défavorisées n'aient pu en bénéficier.

Source information et photo : http://www.campagnesetenvironnement.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 28 Février 2012

felins.jpgSi vous avez une soudaine envie de grands espaces, loin du bitume et du béton d'Aulnay-sous-Bois alors le documentaire Félins est fait pour vous. Il propose une heure trente de plongée au coeur du Kenya dans une des régions les plus sauvages du monde. A cet endroit, les destins de Sita, la femelle guépard qui tente d'élever seule ses cinq petits, et de Layla, la lionne qui prend soin de sa jeune Mara, vont finir par se rejoindre au-delà des deux rives d'un fleuve.

Sous fond de lutte de territoire, au rythme des saisons, la vie animale se dévoile, tantôt hostile, souvent émouvante dans une histoire où l'homme à travers une caméra se pose en simple observateur de la nature sans la bouleverser. Voilà le programme idéal pour passer un excellent après-midi en famille et se changer les idées.

Cet après-midi à l'Espace Jacques Prévert d'Aulnay-sous-Bois. Séances à 14h15 et 16h.   

Voici la bande annonce.

 

Source : programme ciné Jacques Prévert Février 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 28 Février 2012

PSA2

Depuis hier, les 3 500 salariés de l'usine PSA d'Aulnay sont priés par leur direction de rester chez eux. En mettant son personnel au chômage partiel, celle-ci anticipe un gonflement des stocks en cas de ralentissement de l'activité. Les salariés seront payés à 95 % de leur salaire net tandis que les 300 à 500 intérimaires, eux, n'auront plus que leurs yeux pour pleurer puisqu'ils ne sont pas concernés par cette disposition. Un choix économique dénoncé par la CGT. "Il est scandaleux de voir une entreprise richissime faire assumer les aléas économiques par le contribuables puisqu'au final, c'est l'Etat qui va payer", dénonce Jean-Pierre Mercier, délégué CGT. Selon le syndicaliste, une meilleure répartition du travail permettrait d'éviter le recours au chômage partiel.

Source : Le Parisien du mardi 28 février 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 27 Février 2012

haiku.jpgEn mars, la librairie Folies d'encre , située 41 boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois, se met à l'heure et aux couleurs du Japon en proposant le mercredi 7 mars à partir de 16h un atelier Haiku pour les enfants de 7 à 11 ans. Le Haiku est une forme poétique d'origine japonaise qui tend à exprimer l'essence des choses de façon extrêmement concise. Voici un exemple : dans la vieille mare, une grenouille saute, le bruit de l'eau. Libre à vous de soumettre en commentaires un Haiku typiquement aulnaysien si l'inspiration vous en dit...

Renseignements et inscriptions au 01 48 66 12 85

Source photo : encre folle n°15

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 27 Février 2012

38foiregastro.jpgL'Association des commerçants "Les Vitrines d'Aulnay" organise les vendredi 16 et samedi 17 mardi la traditionnelle Foire Gastronomique et des Métiers d'Art. Il s'agira de la 38e édition et elle se déroulera comme de coutume sur le boulevard de Strasbourg et la Route de Bondy. Pour plus de détails concernant cet événement vous pouvez accéder au communiqué de presse d'un simple clic : ici.

Source information et image : aulnay-sous-bois.fr  

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 27 Février 2012

La solution de contraste pour les IRM, produite par l'entreprise familiale Guerbet, leader européen, sera bientôt sur le marché américain. Une nouvelle usine est en chantier à Aulnay.

Sur la ligne, les flacons avancent en tressautant. L’un après l’autre, ils passent à l’examen, derrière une grosse loupe, sous l’œil d’une opératrice habituée à repérer la moindre anomalie. Un éclat de verre, une éraflure sur l’épaule du flacon, une impureté… et la petite bouteille est immédiatement mise de côté. Car le liquide incolore qu'elle contient doit être parfaitement pur. Dans les ateliers de l’entreprise Guerbet à Aulnay-sous-Bois, la production est sous haute surveillance. Il s’agit en effet de liquides de contraste, utilisés pour être injectés à des patients subissant scanner, radio ou IRM.

guerbet2.jpg

Voilà plus de cent ans que la société familiale (dont le siège est à Villepinte et dont Aulnay est l’un des principaux sites, avec 325 employés) vit de cette spécialité. Mais elle est aujourd’hui au bord d’une petite révolution. A l’origine de ce bouleversement, il y a une triste découverte effectuée par des chercheurs européens. « En 2006, des médecins ont remarqué des effets secondaires et gravissimes liés à l’utilisation de certains produits de contraste pour les IRM chez certains patients, notamment ceux atteints d’insuffisance rénale », explique une porte-parole. Les malades développaient une fibrose systémique néphrogénique, qui se manifeste par un épaississement des articulations, des démangeaisons atroces, et une paralysie progressive. Les études incriminent certains produits, mais semblent dédouaner le Dotarem, produit phare de Guerbet lancé en 1989. Les ventes ont du coup progressé de façon spectaculaire : le produit est leader en Europe.

La société veut maintenant le lancer sur le marché américain : « Nous avons déposé le dossier d’enregistrement cette année pour un lancement vers 2013. Ce serait un levier de croissance phénoménal! », explique encore cette porte-parole. L’entreprise a donc engagé un plan de modernisation de 43 M€, dont 16 rien que cette année. L’usine d’Aulnay, « qui vieillissait », est largement concernée.

En juin, une nouvelle unité de production pharmaceutique (où l’on fabrique les solutions de contraste, à partir des principes actifs mis au point dans une autre usine en province) sera inaugurée. Le vaste bâtiment en chantier sera doté de machines dernier cri : « Tout sera automatisé, ce qui va permettre de doubler la production de 10 à 20 millions de doses par an », indique Stéphane Ameille, responsable de la production.

Il faudra toutefois patienter un peu : l’ensemble des procédés — fabrication des solutions de contraste, stérilisation des flacons, remplissage, conditionnement — doivent être conformes aux normes en vigueur, notamment an Japon et aux Etats-Unis. Obtenir les certifications prendra plusieurs mois.

Source information et photos : Gwenael Bourdon, Le Parisien du lundi 27 février

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 25 Février 2012

sejoursvacances.jpgComme chaque année, la ville propose aux Aulnaysiens des séjours-vacances pour les 6-17 ans. Les pré-inscriptions sont ouvertes depuis le 20 février dans les antennes jeunesse ou directement en ligne.

Le catalogue des séjours est à feuilleter : ici.

Le formulaire de pré-inscription est à remplir : .

Enfin le bulletin de pré-inscription est à télécharger : ici.

Source : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Divers

Publié le 25 Février 2012

logo_pole_emploi.jpgLe nombre de chômeurs a progressé de 6,5 % de janvier 2011 à janvier 2012 en Seine-Saint-Denis (+4,8 % sur la même période en Ile-de-France). Fin janvier, le département comptait 92 840 demandeurs d'emploi en catégorie A (n'ayant exercé aucune activité au cours du dernier mois), soit 490 de plus que fin décembre (+0,5 %). En catégories A,B,C, le nombre de demandeurs d'emploi dans le 93 atteint désormais le chiffre de 124 470 personnes.

Source : Le Parisien du samedi 25 février

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 24 Février 2012

ruedessaulesSi ce n'était pas à 50 mètres de chez moi je n'en aurais évidemment pas parlé. Mais là c'est un peu différent. Mardi soir aux alentours de 23h45, alors que je rédige deux ou trois articles pour Aulnaylibre !, mon oreille est attirée par ce qui a tout l'air d'être une course de voitures presque sortie d'un film de la série Fast and Furious. Les moteurs vibrent, les pneus crissent... jusqu'à ce que trois détonations très distinctes retentissent. Comme ce n'est pas vraiment la saison des pétards je me doute qu'il ne s'agit pas de cela.

Passées quelques secondes de flottement comme si le temps suspendait son vol, je descends au sous-sol écouter et observer si l'agitation se prolonge. Mais non . Plus rien au point même que je songe un instant avoir rêvé... jusqu'à ce petit encart dans le Parisien d'hier matin qui confirme ce que j'ai effectivement entendu. Voilà, il s'agit d'un simple fait divers comme tant d'autres ici ou ailleurs. Est-ce important ou anecdotique, je n'en sais franchement rien ? En revanche, ce que je retiens ce sont ces quelques instants de vertige que j'ai ressenti en ne sachant pas vraiment ce qui pouvait ou allait se passer...

Quoi qu'il en soit, pour celles et ceux qui s'intéressent de près ou en sous-marin à la rue des Saules après l'avoir délaissée pendant des années vous voilà prévenus. Faîtes bien attention et prenez garde aux balles perdues...

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 24 Février 2012

La semaine dernière, Aulnaylibre ! exposait la fresque monumentale de l'école du pont de l'union dans le cadre de son énigme du week-end. Nous prolongeons cette semaine la série avec cette représentation picturale de taille respectable autour de l'art musical. La question reste la même : où se trouve-t-elle à Aulnay-sous-Bois ?

Vos réponses, si vous le souhaitez, sont attendues en commentaire. Excellente fin de semaine à toutes et à tous !

 

enigme.JPG



Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Jouons un peu

Publié le 24 Février 2012

Comme vous pouvez le constater sur les quelques clichés pris sur place par la rédaction d'Aulnaylibre !, trois pavillons situés au niveau des 60 et 62 avenue Anatole France d'un côté et 5-7 rue Jules Princet de l'autre sont actuellement en cours de démolition.

aulnaysquare1.JPG

Ils seront remplacés prochainement par un immeuble collectif de 38 logements en accession à la propriété et 12 en locatif social. La hauteur de ce nouveau bâti attendra 20 mètres comme le prévoit la zone UA du plan local d'urbanisme actuellement en vigueur sur ce secteur.

aulnaysquare2.JPG

Si certains déploreront sans doute la disparition de trois maisons de ville, d'autres considéreront peut-être que construire à cet endroit en cœur de ville à proximité de la gare, des écoles et des commerces (Franprix) semble pertinent. A chacun son opinion sur la question de la densification bien entendu...  

aulnaysquare3.JPG

En attendant, voici (ci-dessus) à quoi le futur bâtiment baptisé "Aulnay Square" devrait ressembler...

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Publié le 24 Février 2012

dgoldbergfoliesdencre.jpgLa librairie Folies d'encre d'Aulnay-sous-Bois, située 41 boulevard de Strasbourg, recevra le samedi 10 mars à partir de 17h le député d'Ile-de-France Daniel Goldberg pour une discussion autour de son livre "ici, le futur a commencé" La Seine-Saint-Denis laboratoire de toutes les démocraties, paru aux éditions Tallandier.

Vous aurez ainsi l'occasion d'en savoir plus sur celui qui défendra les chances du Parti Socialiste aux élections législatives de juin prochain dans la 10è circonscription (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy-sud-Est).

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 24 Février 2012

DECRYPTAGE- S'il faut une usine de moins sur le sol français, Aulnay- sous -Bois sera "le site d'ajustement privilégié" de PSA. Les raisons du choix.

PSARECUPIls voulaient éviter que le site de Peugeot Citroën aille rejoindre les Vilvoorde, Ryton, Anvers, Termini... au cimetière des usines automobiles européennes sacrifiées. Pourtant, il y a fort à parier que la manifestation de soutien aux salariés d' Aulnay qui a eu lieu le 18 février sera sans grand effet et qu'avant fin 2012 ce qui n'est plus qu'un secret de Polichinelle deviendra officiel: l'usine d'Aulnay est condamnée. C'est en tout cas ce qui est prévu par un rapport, dévoilé par la CGT en juin 2011, et que la direction a toujours qualifié de "document de travail".

Objectif mis en avant dans la note: la nécessaire "réduction drastique" des prix de revient du segment B, celui, particulièrement concurrentiel, des petites citadines comme la Peugeot 208 ou la Citroën C3. Précisément, le modèle produit à Aulnay à un rythme - 200. 000 véhicules par an - qui correspond, hasard parfait, aux réductions de capacité envisagées. Voilà ce qui fait de l'usine au nord de Paris "le site d'ajustement privilégié".

Sous-utilisation

Difficile d'envisager un autre scénario, tant la surcapacité en Europe est importante. "Elle se chiffre à une usine par constructeur", déplore un consultant. En France, entre 2005 et 2011, la production, tous constructeurs confondus, est passée de 3,5 à 2,2 millions de véhicules légers. Entendu par la commission de l'Economie du Sénat le 7 février, Denis Martin, directeur industriel et des relations sociales de Peugeot Citroën, alertait sur le sujet. "A fin janvier, les usines du groupe sont utilisées à 80%. Cela signifie que nombre de nos usines ne tournent pas à pleine capacité et que leurs coûts fixes ne sont pas suffisamment amortis." Philippe Varin, président du directoire, a l'ambition de voir le taux d'utilisation des usines monter au moins à 105% - un taux de 100% correspond à la capacité maximale d'une usine travaillant en deux équipes. Les constructeurs veulent faire mieux: le rapport de la direction dévoilé par la CGT mentionne ainsi qu'en faisant passer l'utilisation de 90 à 130%, le coût de fabrication d'une voiture baisse de 250 euros. Un taux de 120%, avec trois équipes, permet notamment aux fours de l'atelier de peinture de ne pas tourner dans le vide. A la clé, pour chaque voiture, des dépenses d'énergie qui baissent d'un tiers.

Aulnay a déjà senti les effets avant-coureurs de ce mouvement: en 2008, le groupe y a fermé une des deux lignes d'assemblage, en saturant l'autre chaîne avec trois équipes. Et la fabrication des C3, les seules voitures aujourd'hui assemblées à Aulnay, a été déployée à Poissy, l'autre usine de Peugeot Citroën en région parisienne. "On assiste ni plus ni moins à un transfert de la production d' Aulnay à Poissy", se désole Jean-Pierre Mercier, délégué CGT de l'usine. Or, curieusement, Poissy est la plus petite et la plus ancienne des deux usines. Et au moment de choisir entre les deux sites, il aurait pu paraître plus logique de privilégier Aulnay.

Mauvaise réputation

Seulement voilà, la taille et l'âge ne sont plus des éléments à prendre en compte. Plusieurs éléments ont joué contre Aulnay. D'abord, le site de Seine-Saint-Denis traîne une réputation d'être socialement difficile. Cela date d'il y a trente ans! Une grève de cinq semaines avait imposé la liberté syndicale en 1982 dans une usine où la CSL, le "syndicat maison", trustait plus de 60% des voix. Ces rapports sociaux d'un autre temps ont disparu, tout comme la CSL, enterrée avec l'arrivée de Jacques Calvet aux commandes du groupe, en 1983. Mais une nouvelle grève en 2007, organisée (sans succès) pour réclamer des augmentations de salaires l'intégration de 700 intérimaires et la retraite à 55 ans, renforce encore l'image rebelle d' Aulnay. La fabrication y a été ralentie durant six semaines alors qu'ailleurs le mouvement n'est pas réellement suivi. "Aulnay c'est la bête noire du groupe", résume un observateur.

Ensuite sur le plan industriel les avantages apparents d' Aulnay - un site plus moderne - se sont finalement retournés contre lui. Une fois la décision prise de supprimer une ligne, il était en effet plus facile de le faire en Seine-Saint-Denis où les deux chaînes étaient parfaitement séparées. A Poissy, l'opération aurait été plus complexe car les deux lignes, plus imbriquées, se rejoignent en de nombreux points dans le même bâtiment. Par ailleurs, Poissy a son propre atelier d'emboutissage, quand Aulnay a cédé le sien en 2000. Poissy a également fait l'objet de gros investissements pour son atelier de peinture: le constructeur est soucieux de les amortir.

Reconversion?

Enfin, des considérations purement immobilières ont également joué. Poissy regroupe en effet une usine et deux immeubles administratifs. Il semble plus rationnel de tout concentrer dans cette zone qui compte aussi, non loin, un centre d'essais. A Aulnay Peugeot Citroën pourrait avoir d'autres desseins que de la pure industrie. Une affaire immobilière pour un terrain estimé en 2010 à 306 millions d'euros? Denis Martin le conteste: "Il ne faut imaginer à aucun moment que nous quittions le territoire", affirme le directeur des usines à Challenges. Il l'a d'ailleurs confirmé à Gérard Ségura, maire (PS) d'Aulnay. Alors Peugeot Citroën toujours en Seine-Saint-Denis, mais pour faire quoi?

Spéculations

C'est ici qu'il faut se projeter sur le futur de ce terrain proche des autoroutes A1 et A3, de la Francilienne et du RER B. Il sera en plus desservi, dans quelques années par le "grand huit" la ligne de métro aérienne qui doit désengorger les autres transports d'Ile-de-France. Un accès rêvé pour les visiteurs d'un musée que le groupe aimerait construire. Et une position de choix pour développer le centre logistique existant. Pour Gérard Ségura, ce serait une maigre consolation. "Quatre cents salariés de l'usine vivent à Aulnay. Nous préférons nous battre pour que la production soit maintenue." Sur ce plan, la direction est claire. "Jamais elle n'a voulu s'engager au-delà de 2014 reconnaît Jean-Pierre Mercier. On ne pourra pas lui reprocher d'avoir fait des promesses en l'air. "

Source : Héloïse Bolle http://www.challenges.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 23 Février 2012

aquarelle1.JPG

Comme Aulnaylibre ! l'évoquait dans une note précédente (ici) la Maison de l'Environnement proposait ces jours derniers des ateliers Eau et Aquarelles à partager en famille. Une partie de la rédaction de notre blog était présente et a donc participé à l'élaboration d'une fresque qui sera exposée parmi d'autres à la gare d'Aulnay-sous-Bois le 10 mars prochain. Voici un retour en quelques lignes et  photos sur cet événement.   

aquerelledeux.JPG

Le principe de la réalisation d'une fresque était le suivant. Il s'agissait de partir d'un support constitué d'une photo cartonnée noir et blanc représentant divers aspects du Cambodge (paysage, animaux, embarcations sur le Mékong...) .

aquarelle2.JPG

L'aquarelle est alors élaborée directement sur le cliché en y appliquant divers mélanges à base d'eau teintée par du café ou bien encore du thé. Le résultat obtenu est au final intégré à une fresque dans le but de créer un ensemble cohérent dont l'ambiance rappelle celle du pays faisant actuellement l'objet d'une large exposition dans la ville d'Aulnay-sous-Bois.

aquarelle3.JPG

L'espace de deux heures et demi nous avons vraiment eu l'impression de voguer au fil des eaux du Mékong...

aquarelleend.JPG



Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 23 Février 2012

arretbus3.JPG

On connaissait le film d'Hitchcock "Une femme disparait", désormais il faudra compter avec son adaptation locale : un arrêt de bus disparait !

arretbus1.JPG

En effet, des trous dans le trottoir, un panneau d'horaire temporaire, mais qu'est-il donc arrivé à l'arrêt de bus des lignes 614 et 617 situé rue Anatole France ?

arretbus2.JPG

 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports