Publié le 6 Juin 2021

Chaque été, c’est la même rengaine. SNCF et RATP profitent des congés estivaux pour engager d‘importants travaux sur leurs lignes. En Seine-Saint-Denis, les usagers des transports en communs subiront des perturbations sur le RER B, la ligne 11 du métro et le tramway T1. Le point sur les travaux. 

RER B 

Contrairement au sud, la ligne nord du RER B ne sera que partiellement interrompue durant l’été « pour en améliorer la ponctualité, la desserte et les interconnexions ».

  • Week-end du 26 et 27 juin 2021 : trafic interrompu entre Aulnay-sous-Bois et l’Aéroport Paris Charles-de-Gaulle
  • Week-end des 3 et 4 juillet : la gare de Charles-de-Gaulle 2 ne sera pas desservie
  • Week-end du 14 et 15 août : trafic interrompu entre Gare du Nord à Paris et Aulnay-sous-Bois.
 Des perturbations sur le RER B à cause des travaux cet été

En parallèle, des opérations seront menées dans trois gares de Seine-Saint-Denis en préparation des interconnexions du Grand Paris Express et de la ligne B. A Sevran-Livry, des travaux de pose d’abris filants se tiendront à hauteur du nouveau passage souterrain. Toujours dans cette gare ainsi que dans celle de Sevran-Beaudottes, de travaux seront menés pour réduire la largeur des quais et installer des écrans de protection anti-bruit. Au Bourget, les travaux consisteront à démolir la piste de maintenance et débuter des travaux de peinture de l’ouvrage d’art Grande Ceinture.

10 km de rails seront également remplacés entre Sevran-Livry et Mitry-Mory (Seine-et-Marne) entre le 26 juillet et le 28 août. 

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 6 Juin 2021

Suite et fin de notre reportage vidéo consacré à l’un des plus beaux matches depuis le début de la Ligue des Nations 2021 à Aulnay-sous-Bois : Mali - Guinée

Le score était de 2 partout à la mi-temps. En seconde période, Maliens et Guinéens ont tenté le tout pour le tout afin d’arracher la victoire. Plus la partie avançait plus les supporters étaient tendus.

Le score définitif de parité 2 à 2, même s’il n’arrange personne dans la course à la qualification en quarts de finale pour le groupe C, reflète plutôt bien la physionomie de la partie.

Alors, bravo aux deux équipes !

Source Vidéos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 6 Juin 2021

La RN370 en direction de Gonesse, à l'entrée Nord de la commune, sera fermée du 7 au 11 Juin de 21h00 à 6h00 du matin.

Ces travaux menés par le Département du Val d'Oise serviront à la réfection de la chaussée entre le rond-point des Tulipes et la limite du Val d'Oise dans les deux sens de circulation.

Le centre commercial O'Parinor restera accessible après le décalage du couvre-feu à 23h00.

Fermeture nocturne de la RN370 entre Aulnay-sous-Bois et Gonesse

Source information et image : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 6 Juin 2021

La Guinée et le Mali ont livré l’un des matches les plus passionnants et aboutis depuis le début de la Ligue des Nations 2021 à Aulnay-sous-Bois.

Bien en place, techniquement et tactiquement, les deux équipes ont livré une véritable partie d’échecs.

C’est d’abord la Guinée qui a pris le contrôle du ballon, enchaînant les passes avec maîtrise pour trouver l’ouverture. A ce jeu, les Guinées ont marqué les deux premiers buts de la rencontre menant 2 à 0. A partir de ce moment-là, ils ont commencé à laisser l’initiative du jeu aux Maliens.

Les Aigles du Mali ont alors sorti les griffes pour revenir au score 2 partout à la mi-temps. La seconde période s’annonçait passionnante…

Source Vidéos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 6 Juin 2021

Nouveau règlement de compte dans la banlieue nord de Paris. Un jeune homme de 21 ans a été blessé par balle durant la soirée de jeudi à Pantin (Seine-Saint-Denis).

Vers 20 h 45, des riverains préviennent la police après avoir surpris une rixe entre plusieurs personnes devant le numéro 1 de l’avenue Jean Lolive. Lorsque les forces de l’ordre arrivent devant cet îlot d’immeubles rouges, les pompiers sont déjà en train de porter assistance à un jeune homme de 21 ans, blessé par balle. Les secours notent qu’il souffre de deux plaies sanglantes. « Une première au torse et une seconde à l’extérieur de la cuisse gauche », précise une source proche de l’affaire. L’homme est gravement blessé mais conscient et peu coopératif. Il répond d’emblée aux enquêteurs qu’il ne souhaite pas s’expliquer sur les circonstances de cette agression et ne veut pas déposer plainte.

Fusillade à Pantin : un blessé par balle

Du sang et des impacts de pistolet à grenaille

La victime est conduite à l’hôpital Avicenne de Bobigny avec un pronostic vital engagé. Les forces de l’ordre relèvent sur les lieux des traces de sang mais n’y retrouvent pas de douilles. « Ils ont découvert des impacts qui pourraient ressembler à ceux laissés par un pistolet à grenaille », ajoute notre source. Le ou les suspects n’ont pas pu être identifiés. Le commissariat de Pantin est chargé d’éclaircir cette affaire.

Sans aucun lien entre les deux histoires, en avril dernier une fillette avait été blessée par balles en pleine rue à Pantin. Cette enfant de 10 ans avait été touchée d’une balle dans le dos. L’enfant avait été victime d’une balle perdue alors qu’un tireur tentait de tuer une figure du grand banditisme du XXe arrondissement de Paris.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 4 Juin 2021

Malheur aux vaincus ! C’était tout l’enjeu du match opposant hier soir le Sénégal à la Turquie dans la Ligue des Nations 2021 à Aulnay-sous-Bois. En effet, en cas de défaite, l’une des deux équipes était éliminée de la compétition.

Après une pluie torrentielle, le terrain synthétique de Mitry-Ambourget était suffisamment praticable pour débuter la partie. Compte-tenu de l’importance de la rencontre, les deux formations étaient bien en place attendant l’opportunité de placer une attaque éclair. A ce petit peu, c’est le Sénégal qui a planté la première banderille en ouvrant le score. A la mi-temps les Sénégalais avaient même fait le break en menant 2 à 0.

Après la pause, les Turques ont pris d’assaut le but adverse pour revenir au score. On était alors à ce moment-là plus proche du 2-1 que du 3-0. Et pourtant, c’est l’équipe du Sénégal qui inscrivait le troisième but de la rencontre se constituant ainsi une marge confortable que le score final de 6 à 2 n’a pas démenti.

Le Sénégal peut continuer à rêver d’une qualification en quarts de finale. La Turquie, elle, est éliminée de la compétition sans avoir démérité.

Source Vidéos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 4 Juin 2021

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous de la vidéo de Sébastien Morin, candidat remplaçant pour les élections départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois.

Sebastien Morin, adjoint au Maire Bruno Beschizza en charge de la culture et des arts, a accepté d'être le candidat remplaçant de Frank Cannarozzo pour les élections départementales les 20 et 27 juin prochains.

L’heure est venue de donner un nouvel élan à la Seine-Saint-Denis, département dirigé par la gauche et l’extême-gauche depuis 50 ans ! Le résultat de cette gestion sans partage : une image dégradée, des finances en péril, un département non respecté... Ensemble, développons et valorisons l'attractivité de nos territoires  

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2021 !

Publié le 4 Juin 2021

Il va falloir être patient ce matin sur les routes d’Île-de-France ce vendredi 4 juin 2021. Alors qu’un orage s’est abattu en Seine-Saint-Denis, il a provoqué une inondation sur l’A86. L’accès à hauteur de Drancy dans le sens extérieur a été fermé pour une durée indéterminée. 

Fermeture pour inondation de l’A86 à hauteur de Drancy suite aux orages

Fermeture pour une durée indéterminée 

Suite à une inondation, la direction des routes Île-de-France a fermé pour une durée indéterminée l’accès de l’A86 à hauteur de Drancy dans le sens extérieur peu après 8 heures ce matin. 

Le département est placé en vigilance jaune orage, pluie et inondation jusqu’à demain. Le beau temps devrait revenir ce week-end annonce Météo France. 

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Wikipédia

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 4 Juin 2021

Une tentative de meurtre en pleine rue à Sevran. Un homme d’une quarantaine d’années a été placé en garde à vue mardi soir par le service départemental de police judiciaire de la Seine-Saint-Denis (SDPJ 93). Il est soupçonné d’avoir, la veille, tiré par arme à feu sur un homme, près de la station de tramway Freinville - Sevran. Transporté dans un état grave à Georges-Pompidou à Paris, le blessé a été pris en charge par l’hôpital avec son pronostic vital engagé. Mais son état s’est stabilisé, mardi, à sa sortie du bloc opératoire. Ses jours ne sont désormais plus en danger.

Un homme gravement blessé par balle dans la rue à Sevran

L’alerte avait été donnée lundi soir, par un passant. Peu avant 19h30, une altercation éclate entre deux hommes, boulevard d’Aulnay, face à la gare du tramway. L’un des deux protagonistes sort une arme de poing et tire une fois vers la tête de son rival, avant de prendre la fuite à pied. Arrivés sur place, la police et les services de secours découvrent la victime, gravement blessée mais consciente, au niveau de l’avenue Liégeard, avec un Taser sur elle. « L’homme a été touché à la nuque et le projectile est ressorti par la mâchoire », indique au Parisien le parquet de Bobigny.

Un différend couvait depuis des semaines

Le frère de la victime, qui s’est rendu sur les lieux, déclare aux policiers connaître l’auteur du coup de feu. Le suspect, un habitant de Sevran né en 1981, est interpellé à Saint-Denis le lendemain soir par le SDPJ 93 et placé en garde à vue pour tentative d’homicide volontaire. Selon les premiers éléments de l’enquête, un différend opposerait cet homme à sa victime depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Ce jeudi en fin d’après-midi, la garde à vue du suspect était toujours en cours. L’enquête de la police judiciaire suit son cours. Les policiers doivent déterminer les circonstances exactes du drame, avec, notamment, l’exploitation des caméras du secteur.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Photo d'illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 4 Juin 2021

Ils ont écouté religieusement l’ancien commandant de la Police nationale devenu maire leur apporter son soutien. Puis, chacun a déposé un écusson bleu blanc rouge sur le capot d’un véhicule, signe du « manque de reconnaissance » dont ils s’estiment victimes.

A l’appel de la CFTC, des policiers municipaux d’Aulnay-sous-Bois se sont rassemblés ce jeudi matin dans la cour de leurs locaux pour protester contre la récente censure par le Conseil constitutionnel de plusieurs articles majeurs de la loi dite « Sécurité globale ».

La police municipale à Aulnay-sous-Bois réclame plus de compétences

« Quelle honte ! », s’est insurgé Bruno Beschizza (LR). Invité à prendre la parole, celui-ci est désormais à la tête de la quatrième commune la plus peuplée de Seine-Saint-Denis. Et celle où les effectifs de la police municipale (PM) sont les plus importants. Rien d’étonnant, donc, à ce qu’Aulnay-sous-Bois ait fait acte de candidature, en octobre 2020, pour expérimenter un élargissement des compétences des policiers municipaux.

Dans le département, la municipalité socialiste de Saint-Denis a fait de même. « Une ville de gauche et une ville de droite, pour un sujet qui n’a rien de partisan », observe Bruno Beschizza.

« Nous avons l’impression d’être des parias »

Le Conseil constitutionnel en a décidé autrement, lui qui vient de retoquer partiellement ou en totalité sept des 22 articles pour lesquels il avait été saisi. L’article 1er aurait ainsi permis, à titre expérimental et pour une durée de cinq ans, aux agents de police municipale d‘exercer des attributions de police judiciaire en matière délictuelle.

« La police judiciaire doit être placée sous la direction et le contrôle de l’autorité judiciaire, rappellent les Sages dans leur décision. Cette exigence ne serait pas respectée si des pouvoirs généraux d’enquête criminelle ou délictuelle étaient confiés à des agents qui, relevant des autorités communales, ne sont pas mis à la disposition d’officiers de police judiciaire ou de personnes présentant des garanties équivalentes. »

« Nous avons l’impression d’être des parias », souffle David Méseray, le président du syndicat CFTC-Police municipale en poste à Aulnay. En campagne pour les élections régionales - il est la tête de liste en Seine-Saint-Denis de la candidature de Valérie Pécresse (Libres !) -, Bruno Beschizza a dénoncé « une gifle portée à toutes celles et tous ceux qui s’engagent pour protéger nos compatriotes ».

L’élu a listé plusieurs des articles censurés, comme le fait de placer un gardé à vue sous vidéosurveillance sans la validation d’un juge ou l’utilisation des drones à des fins spécifiques. Une absurdité, selon lui. « Bientôt d’ailleurs, les dealeurs ne vont plus s’embêter à mettre des choufs, des guetteurs, ils vont acheter des drones pour repérer la police ! », s’exclame-t-il.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 3 Juin 2021

Pendant que le président socialiste sortant du conseil départemental du 93, Stéphane Troussel, fait une campagne la bouche en cœur pour tenter de masquer son bilan calamiteux, les Aulnaysiens eux continuent de galérer au quotidien sur la route départementale 44 de la rue Jacques Duclos au carrefour de l’Europe. Comme le prouve notre vidéo ci-dessous tournée le 14 octobre 2014, rien n’a changé depuis au moins 7 ans !

Pourtant, lorsqu’il s’agit de faire les poches des habitants d’Aulnay-sous-Bois et de la Seine-Saint-Denis, la majorité départementale socialo-écolo-communiste fait preuve de beaucoup moins d’inertie ! En effet, n’oublions pas que Stéphane Troussel a augmenté la part départementale des impôts locaux en 2016 pour récupérer une manne financière estimée à plus de 300 millions d’euros !

A quoi a servi cet argent ? Pas à résoudre les problèmes récurrents des Aulnaysiennes et des Aulnaysiens visiblement ! Et que font les écologistes du département dans cette histoire ? Comment peuvent-ils rester silencieux et inefficaces alors que les tuyaux d’échappement des voitures crachent leur pollution en continu pendant des heures au rond-point de l'Europe ?!

Ah ! dès qu’il s’agit de prendre la pose devant un brin d’herbe au parc du Sausset, ils sont nombreux les écolos ! Mais pour s’atteler à rendre l’air plus respirable face à la pression incessante des voitures, il n’y a plus personne ! De là à penser que certains écologistes roulent en diesel à Aulnay-sous-Bois, il n’y a qu’un pas !

Bref, vous l’aurez compris. La majorité départementale socialo-écolo-communiste a fait son temps. Elle a augmenté les impôts locaux en 2016. Pourtant, elle continue de creuser sa dette, qui atteint désormais les quelques 1,6 milliards d’euros et tout ça pour quoi ? Un bilan famélique et désastreux qu’elle tente de cacher en pleurnichant comme c’est de coutume à gauche. La route départementale 44 et le carrefour de l’Europe à Aulnay-sous-Bois en sont un exemple éloquent.

Mais que fait le conseil départemental socialiste pour améliorer le carrefour de l’Europe à Aulnay-sous-Bois ?

Il est donc temps de mettre fin à la spirale du déclin entretenue par la majorité départementale de gauche. Nous en aurons tous l’occasion lors du vote des 20 et 27 juin prochains !

Source vidéo : Aulnaylibre.com / Source photo : page Facebook SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 3 Juin 2021

Les matches de Ligue des Nations 2021 à Aulnay-sous-Bois s’enchaînent et le spectre d’une élimination de la compétition rode désormais au-dessus du stade synthétique du quartier Mitry-Ambourget.

Le Congo n’est absolument pas concerné par une éventuelle élimination puisqu’il s’est même qualifié brillamment pour les quarts de finale en s’imposant 5 à 2 face à la Tunisie.

Menés 5-0 à la mi-temps, les Tunisiens ont réussi à revenir au score en seconde période en inscrivant 2 buts. C’est insuffisant mais au moins l’équipe de Tunisie a fièrement porté le maillot.

Source Vidéos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 3 Juin 2021

Derrière la fonction, ouvrier chargé d’enlever les ordures ménagères ou éboueur, il y a avant tout des hommes au service de la collectivité. D’ailleurs, pour celles et ceux qui auraient tendance à l’oublier, cette catégorie professionnelle est restée et reste courageusement en première ligne pendant la crise sanitaire qui frappe notre pays.

C’est pourquoi, par respect, il serait pertinent de leur faciliter la tâche, en évitant par exemple de se garer n’importe comment, notamment dans la zone pavillonnaire aux rues étroites.

Facilitons le travail des éboueurs en stationnant correctement à Aulnay-sous-Bois !

Hier matin, dans le quartier du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois, un camion de ramassage des déchets ménagers est resté bloqué pendant une bonne dizaine de minutes à cause de véhicules mal stationnés. Ce contre-temps a d’ailleurs mobilisé la police municipale qui a évidemment d’autres missions plus urgentes.

C’est pourquoi, un peu de discipline, y-compris dans les périodes de changement de côté pour le stationnement, ne ferait pas de mal. Alors, automobilistes, si vous ne le faîtes pas pour vous, faîtes-le au moins pour eux !

Source photo et vidéo : Aulnaylibre.com   

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 3 Juin 2021

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous de la vidéo de candidature d’Amel Labbas aux élections départementales des 20 et 27 juin 2021, accompagnée d’un message de l’équipe de campagne du binôme Séverine Maroun, Frank Cannarozzo.

Conseillère municipale de la majorité conduite par le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza, Amel Labbas est en charge de la réussite éducative. Elle souhaite placer la jeunesse au cœur du scrutin départemental.

« Merci à Amel LABBAS d'avoir accepté d'être la candidate remplaçante de Séverine MAROUN aux élections départementales les 20 et 27 juin prochains à Aulnay-sous-Bois.  C'est un immense plaisir de faire confiance à notre jeunesse pour ces prochaines échéances électorales. Avec Amel, aujourd'hui très engagée aux côtés de nos jeunes pour soutenir leur réussite éducative, nous voulons faire de la Seine-Saint-Denis un département engagé pour la réussite des jeunes. Rénovation, sécurité, sport, culture... le Département doit mettre le paquet pour nos collégiens ! »

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2021 !

Publié le 3 Juin 2021

Ce jeudi matin, le maire Bruno Beschizza a répondu présent à l'appel du syndicat CFTC Police municipale pour manifester avec eux son indignation face à l'abandon des principaux articles de la "Loi pour une sécurité globale préservant les libertés" promulguée le 25 mai dernier.

Le maire Bruno Beschizza solidaire de l’indignation du syndicat CFTC Police municipale à Aulnay-sous-Bois

"Je m'associe pleinement à vos légitimes revendications" a tenu à préciser le maire, en présence de sa première adjointe Séverine Maroun. Les policiers municipaux présents ont ensuite procédé au dépôt symbolique de leurs écussons.

Source information et image : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 3 Juin 2021

Ce 1e juin 2021, un atelier de sensibilisation à la santé bucco-dentaire a été animé par l’Atelier Santé Ville et l’Assurance Maladie dans plusieurs classes de l’école Croix-Saint-Marc.

Au programme : démonstration de brossage de dents, sensibilisation aux visites régulières chez le dentiste, hygiène alimentaire...

Sensibilisation à la santé bucco-dentaire pour les élèves de l’école Croix Saint Marc à Aulnay-sous-Bois

Grâce au dispositif M’T’Dents, l’Assurance Maladie offre tous les 3 ans un rendez-vous chez le dentiste, et si besoin des soins, pour les enfants de l’âge de 3 ans jusqu’aux jeunes âgés de 24 ans. Plus d’informations cliquez : ici 

Source information et photo : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 3 Juin 2021

C’est devenu un réflexe lorsque l’on sort dans la rue. Depuis le 28 août 2020, le masque est obligatoire pour les déplacements en extérieur sur l’ensemble du territoire de Seine-Saint-Denis pour lutter contre la propagation du coronavirus. Vendredi 28 mai 2021, la préfecture  a prolongé l’obligation jusqu’au 30 juin 2021 « inclus ». 

Un taux d’incidence élevé

« Le point épidémiologique spécial Covid-19 concernant l’Île-de-France publié le 25 mai 2021 par l’Agence régionale de santé d’Île-de-France indique que le taux d’incidence sur le département est de 210,1 pour 100 000 habitants et le taux de positivité de 5,7%, soit des moyennes supérieures à celle de la région francilienne », justifie la préfecture. 

Par conséquent, le masque reste obligatoire sur la voie publique et les lieux ouverts au public, à l’exception des personnes âgées de moins de onze ans, des cyclistes, des conducteurs de deux-roues s’ils portent un casque avec une visière, des personnes handicapées munies d’un certificat médical et des personnes pratiquant une activité sportive. 

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source photo : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 3 Juin 2021

« L’homophobie existe partout », insiste Johan Cavirot, président de FLAG! (association des agents LGBT des ministères de l’Intérieur et de la Justice), avant de glisser : « Mais c’est plus facile de tenir la main à son copain au centre de Paris qu’à Saint-Denis. Lorsque j’y travaillais, je cachais mon orientation sexuelle dans certains quartiers même si c’est sûrement à cause de préjugés. »

Début mai, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis a signé une convention dans laquelle il s’engage à mieux signaler les violences homophobes. En Ile-de-France, Paris et la Seine-Saint-Denis sont les seuls départements à signer cette charte qui vise à communiquer sur l’application nationale de signalement des actes LGBTophobes créée en 2020 par FLAG! , l’association qui regroupe les fonctionnaires des ministères de l’Intérieur et de la Justice.

« Elle a été beaucoup utilisée à Paris car la ville communique dessus depuis un an, explique le président de l’association. On a comptabilisé 244 signalements pour Paris et la petite couronne sur les dix mois de 2020. Le conseil départemental de Seine-Saint-Denis pourra voir l’évolution de la LGBTphobie en temps réel alors que les statistiques du ministère de l’Intérieur concernent l’année précédente. »

Géolocaliser les injures et agressions pour mieux lutter contre les LGBTphobies

Le principe ? Les citoyens et les acteurs publics peuvent y signaler anonymement des injures ou des agressions homophobes. Les actes géolocalisables permettront d’émettre « une photographie des LGBTphobies sur le territoire » selon le conseil départemental qui considère ces « données essentielles pour mieux lutter contre ces discriminations ».

« J’ai eu l’occasion de croiser les représentants de FLAG! lors d’un colloque contre les LGBTphobies. On n’a pas hésité lorsqu’ils nous ont proposé une collaboration plus étroite. Les victimes connaîtront grâce à l’application les bons interlocuteurs pour porter plainte », se félicite Stéphane Troussel, président du conseil départemental en soulignant que le « département est engagé depuis longtemps dans la lutte contre toutes les discriminations ».

 

« Dans l’imaginaire social, l’homosexualité est perçue comme blanche, mobile et dotée d’un fort capital économique»

En 2020, le département et l’institut Harris ont publié un baromètre des discriminations dans lequel 75 % des participants estimaient « que des personnes étaient discriminées en Seine-Saint-Denis en raison de leur orientation sexuelle ».

Plus homophobe que les autres départements d’Ile-de-France, la Seine-Saint-Denis ? En 2020, selon les chiffres de la préfecture de police, les infractions commises en raison de l’orientation ou de l’identité sexuelle des victimes ont baissé partout en petite couronne… sauf en Seine-Saint-Denis. Mais depuis le début 2021, c’est à Paris qu’elles explosent — 104 faits recensés contre 68 sur la même période l’année précédente.

L’homophobie n’est « pas plus présente dans le 93 qu’ailleurs » résume Axel Ravier, auteur d’un mémoire de sociologie sur « la visibilité des gays en cités ». « Depuis les années 1990, la presse dépeint ces territoires comme un enfer où sévit l’islam et donc l’homophobie », observe le chercheur, ajoutant que la réalité s’avère « plus nuancée ». La Seine-Saint-Denis suscite pourtant de vives réactions à ce sujet, y compris chez les associations LGBT +, certaines ayant renoncé à s’y implanter, de peur d’accréditer la thèse d’un territoire homophobe. Voire d’être taxée de racisme.

«Culte de la virilité» dans les cités

« Dans l’imaginaire social, l’homosexualité est perçue comme blanche, mobile et dotée d’un fort capital économique, estime Axel Ravier. Il existe aussi une injonction à la visibilité de la part de la société. En réalité, des personnes LGBT + vivent leur orientation en cités mais de façon plus discrète qu’ailleurs ». Une réserve qui s’explique par le « contrôle social » dans ces banlieues, sorte « de villages où tout le monde se connaît », note Salima Amari, sociologue et autrice de « Lesbiennes de l’immigration ». « On peut s’y sentir oppressé », lâche-t-elle.

Au cours de ses entretiens avec des homosexuels des cités, notamment en Seine-Saint-Denis, Axel Ravier a observé « qu’ils préfèrent dissimuler leur homosexualité afin de ne pas se couper des liens affectifs et économiques ». « Ils restent en banlieue, tout en ne s’affichant pas, mais n’en souffrent pas forcément », analyse-t-il, en admettant la prégnance « du culte de la virilité » dans ces territoires.

«T’es arabe donc tu n’as pas le droit d’être homo»

Cette discrétion se remarque sur les sites de rencontre. « De nombreux gays affichent une biographie succincte et une absence de photo de profil lorsqu’ils viennent du 93 », note le sociologue. Mais cette attitude de retrait résulte aussi du racisme. « Certaines personnes rejettent les gays racisés de banlieue. En gros, elles leur disent : T’es arabe donc tu n’as pas le droit d’être homo », ajoute-t-il.

La religion peut jouer aussi sur l’acceptation de l’identité sexuelle. « Certains cultivent une distance avec le culte familial. La société voudrait qu’ils rompent avec leur foi mais d’autres ajustent ce lien entre sexualité et religion », décrypte Axel Ravier.

Salima Amari a, elle, étudié les comportements des lesbiennes issues de l’immigration maghrébine, notamment en Seine-Saint-Denis. « Des mères peuvent faire pression sur leur fille pour garder leur réputation », éclaire la chercheuse. Des femmes lui ont ainsi confié avoir négocié des « accords tacites » avec leurs familles pour vivre leur homosexualité de façon cachée. Résultat, elles ont épousé un homme tout en continuant leur amour lesbien dans l’intimité.

Première marche des fiertés en 2019 à Saint-Denis

La gentrification de la petite couronne changera-t-elle la donne ? Elle s’accompagne en tout cas dans certains quartiers, d’une visibilité accrue des homosexuels dans l’espace public. La première marche des fiertés s’est ailleurs déroulée en 2019 à Saint-Denis.

De lieux de rencontres « gay » existent aussi dans les quartiers populaires de Seine-Saint-Denis. « Il y a de la drague homosexuelle. Des jeunes se voient dans des espaces publics inaccessibles aux curieux, comme les caves d’immeubles ou des coins dans des parcs », détaille Axel Ravier.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photos : Wikipédia 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 2 Juin 2021

Le magazine municipal "Oxygène" du mois de juin est désormais disponible sur le site internet de la Ville et sera prochainement distribué dans les boîtes aux lettres.

Au sommaire notamment

focus sur le nouveau centre aqualudique

dossier sur la reprise des activités festives et culturelles

mode d'emploi sur les élections départementales et régionales des 20 et 27 juin

À FEUILLETER en cliquant : ici

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Oxygène

Publié le 2 Juin 2021

Les matches s’enchaînent sur le stade synthétique de Mitry-Ambourget. Hier soir, dans le cadre de la 2ème journée du groupe C de la Ligue des Nations 2021 à Aulnay-sous-Bois, se déroulait la rencontre Congo - Tunisie.

La première mi-temps a scellé le score final de la partie. Faisant preuve d’un calme olympien et d’une maitrise technique impressionnante, l’équipe Congolaise a survolé les débats de manière précise et chirurgicale en inscrivant 5 buts d’affilée.

Nous vous proposons dans la vidéo ci-dessous de revivre ce beau moment de football.

Source vidéo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 2 Juin 2021

Vous trouverez ci-dessous la vidéo de déclaration de candidature de Frank Cannarozzo aux élections départementales des 20 et 27 juin 2021, accompagnée d’un message de Séverine Maroun qui sera son binôme.

2nd adjoint au maire de Bruno Beschizza, Frank Cannarozzo est en charge du développement économique, numérique et écologique, de l’emploi, de la politique de la ville, des grands projets et du plan communal de sauvegarde.

Son action au niveau municipal est connue et reconnue, notamment en matière d’insertion professionnelle. C’est ainsi que près de 5 000 Aulnaysiens ont pu retrouver un emploi depuis 2014. Cette culture de l'efficacité doit être transposée à l’échelle du département, c’est pourquoi il est crucial d’apporter sa voix au binôme, Séverine Maroun, Frank Cannarozzo dès le 20 juin prochain.

« Frank CANNAROZZO sera mon binôme pour les élections départementales des 20 et 27 juin prochains. Parce que nous sommes à votre écoute sur le terrain, nous connaissons vos préoccupations. Nous sommes candidats à ces élections pour porter la voix des Aulnaysiens, défendre les intérêts d’Aulnay-sous-Bois et accompagner l’essor de ce département qui a depuis trop longtemps été délaissé.

Près de 5 000 aulnaysiens ont pu retrouver un emploi grâce à notre action municipale depuis 2014. En Seine-Saint-Denis, rien n'a été fait pour favoriser l'insertion professionnelle des près de 100 000 bénéficiaires du RSA. Nous voulons donc faire de la réussite des dispositifs aujourd'hui mis en œuvre à Aulnay-sous-Bois un exemple de gestion pour demain dans notre Département. »

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2021 !

Publié le 2 Juin 2021

Dernière partie de notre reportage vidéo consacré au match de Ligue des Nations opposant la Côte d’Ivoire aux Dom-Tom.

Dans la première vidéo ci-dessous, nous reprenons le match alors que l’équipe des Dom-Tom est menée 5 buts à 3. Elle bénéficie d’un pénalty. Il est magistralement transformé. Le score n’est plus alors que de 5 à 4 en faveur des Ivoriens.

Le suspense devient alors total. Se dirige-ton vers une victoire de la Côte d’Ivoire ou bien un match nul ?

Finalement, ce sont les Ivoriens qui l’emportent par un dernier but qui scelle le score final à 6 à 4. L’équipe des Dom-Tom a offert une belle résistance, mais doit s’incliner.

Source Vidéos : Aulnaylibre.com   

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 2 Juin 2021

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article de France 3 régions consacré aux polices municipales en Ile-de-France.

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, avec 79 agents de police municipale, Aulnay-sous-Bois figure parmi les villes d’Ile-de-France les mieux dotées.

Un choix assumé depuis 2014 par le maire Bruno Beschizza qui porte ses fruits puisque notre commune a retrouvé depuis 7 ans sécurité et attractivité.

Article complet de https://france3-regions à lire en cliquant : ici

Source information : https://france3-regions / Source photo d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 2 Juin 2021

Un appel au secours via facebook. « Help, help, help... Avis à toutes les sages-femmes de France et de Navarre ! Nous avons réduit peu à peu nos activités mais malgré cela nous somme dans une impasse, l’équipe a besoin d’aide », écrit le 8 mai cette sage-femme d’une maternité francilienne de type 3, plus de 5000 accouchements par an, qui n’arrive pas à recruter. Ce coup de chaud est loin d’être un cas isolé en Ile-de-France : 14 postes vacants sur 40 à l’hôpital Robert-Ballanger (Seine-Saint-Denis), 20 sur 67 au CHI de Créteil (Val-de-Marne), un tiers de l’équipe à renouveler au Centre hospitalier Sud Francilien (Essonne)... Et plus de 50 000 bébés à naître cet été en Ile-de-France.

Et si un jour il n’y avait plus de sages-femmes pour assurer les accouchements à l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois ?

De fait, les offres d’emplois et CDI pullulent sur les plateformes de recrutement. « Cela fait des années que c’est difficile, mais cet été c’est dramatique », s’inquiète une cadre hospitalière du nord de l’Ile-de-France, angoissée par ce planning d’été qu’elle n’arrive pas à boucler. « On est constamment sur le fil, en sous effectif, développe Anouk, sage-femme parisienne passionnée de 47 ans, qui gagne 2 600 euros par mois. On s’est déjà beaucoup remplacées et on n’a plus d’énergie pour prendre davantage de gardes. Le Covid a aggravé la fatigue. Les maternités sont les seuls services à avoir continué leur activité à 100 % pendant la crise. » On ne déprogramme pas un accouchement...

Et si un jour il n’y avait plus de sages-femmes pour assurer les accouchements à l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois ?

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien / Source image 1 : Wikipédia / Source image 2 : journal Le Parsien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 1 Juin 2021

Dramatique accident. Mardi 1er juin 2021, les services de police ont lancé un appel à témoins suite à un grave accident de la route survenu à Rosny-sous-Bois.

Délit de fuite

Les faits remontent au mercredi 26 mai 2021. Ce matin-là, entre 8h15 et 8h30, une jeune fille de 12 ans a été renversé par un deux roues, « du type scooter de livraison », rue du 4e Zouaves.

L’auteur de l’accident a pris la fuite en direction du centre-ville. « Si vous avez été témoin de la scène ou disposez de tout élément susceptible de servir à l’enquête, merci de contacter l’officier de police judiciaire au 01 48 12 28 85 », indique la municipalité qui relaie l’appel à témoin.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source information : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Wikipédia

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos