Publié le 15 Avril 2021

Le journaliste défenseur de la cause animale Hugo Clément avait alerté les réseaux sociaux. Jeudi 15 avril 2021, trois chiens ont pu être sauvés de mains de leur bourreau à Villepinte. Sur la vidéo, un homme était vu jeter violemment au sol un des trois chiens et lui asséner de violents coups de ceinture. 

Trois chiens sauvés de la maltraitance de leur propriétaire à Villepinte

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Facebook

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 15 Avril 2021

Le Covid s’est invité dans les moindres recoins de nos vies depuis un an. Alors forcément aussi dans celles des douaniers. A l’heure des bilans, c’est sans grande surprise le masque qui arrive en tête des contrefaçons pour cette année hors du commun. En volume du moins, puisque, sur plus de 467 000 articles saisis par les douaniers franciliens, près de la moitié sont des masques chirurgicaux, acheminés de Turquie, sur le papier du moins.

Contrefaçon de masques anti-Covid-19 : retour sur une saisie record à Aulnay-sous-Bois

« A l’époque, ça provenait surtout de Chine, pas de Turquie », se remémore un douanier. Rappelons-nous, mai 2020, la première vague. La France sortait groggy du confinement, avec plus de 26 000 morts du Covid et pas assez de masques pour tous. Des équivalences de normes avaient été passées avec plusieurs pays étrangers (Chine, Japon, Brésil…) pour approvisionner l’Hexagone. L’aéroport de Roissy, première frontière de France, s’était transformé en gigantesque plateforme d’approvisionnement.

Les douaniers ne contrôlaient plus que cela. De bonne foi mais avec une bonne dose d’amateurisme, certains s’étaient lancés dans l’import de masques sans rien connaître aux règles du commerce international. D’autres ont flairé le bon filon, face à la flambée des prix. A cette époque, le prix à l’unité flirtait avec l’euro, dix fois plus qu’aujourd’hui.

700 millions de masques importés en mai 2020

La plupart des 700 millions de masques importés venaient d’Asie. Alors forcément, lorsqu’un chargement arrive de Turquie, le 26 mai, les douaniers ouvrent l’œil plutôt deux fois qu’une. Les palettes sont débarquées d’un avion, mais c’est à Garonor, à Aulnay-sous-Bois, que les contrôles auront lieu. L’objectif est double : vérifier le respect des normes et les formalités de dédouanement avec l’acquittement des taxes. « On n’avait jamais eu affaire à de tels volumes », concède Patrick, responsable du pôle dédouanement à Aulnay-sous-Bois, où six douaniers procèdent aux vérifications de marchandises.

Ils ouvrent un carton et tiquent sur ces boîtes estampillées 44M. Ils font le lien avec une autre marque déposée et bien connue dans le domaine des protections, et soupçonnent des contrefaçons. « On contacte la marque, on envoie des photos et elle a un délai de dix jours pour nous faire un retour » indique un douanier. Dans le jargon, on appelle ça une « demande d’intervention ». Les marques se sont identifiées auprès des douanes, signalent de nouveaux produits par exemple, et les douaniers ont un contact direct avec les représentants juridiques. La douane en comptabilise 1500 à ce jour.

Les sept palettes de masques sont alors stockées à Aulnay, en retenue, jusqu’au retour de la marque officielle, qui confirme la contrefaçon. « Il faut que ce soit très approchant, souligne un agent. Une basket à neuf bandes ne pourra pas être considérée comme une contrefaçon de la marque à trois bandes par exemple. » Deux possibilités s’offrent alors : la destruction ou les poursuites judiciaires. Encore faut-il pouvoir remonter jusqu’au contrefaisant. Les masques en question, apprend-on de la douane, n’ont pas encore été détruits mais devaient l’être prochainement.

Les félicitations du ministre à l’époque ont flatté les agents d’Aulnay, qui par cette saisie, ont aussi décroché le record 2020. « On a très régulièrement saisi des masques, mais davantage sur des problèmes de normes que pour des contrefaçons », éclaire un douanier, conscient que toute actualité est de nature à aiguiser rapidement les appétits. « Quand Neymar a signé au Paris Saint-Germain, on a vu apparaître des tee-shirts à son nom moins de dix jours après », illustre-t-il.

Tant qu’il y a un marché, la contrefaçon a de l’avenir. Derrière les masques, les écouteurs et chargeurs de téléphone ont été massivement saisis (68 551 articles, dont 11 000 écouteurs bluetooth en février par la brigade de Paris-Sud), juste devant les paires de chaussures (42680 paires contrefaites saisies), tendance indémodable, devant les vêtements (34 339) et bijoux et sacs (30 003). La contre-valeur marchande de ces saisies en 2020 est estimée par la douane à 61 millions d’euros.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 15 Avril 2021

Depuis maintes années, l’association « Aulnay Environnement » a montré une constance : l’attaque systématique de l’action de la Municipalité en place depuis 2014.

Cela fait bien longtemps que cette association n’est plus que l’ombre d’elle-même. Ses actions sont quasi inaudibles et ses combats totalement opposés aux aspirations réelles des Aulnaysiens.

 Pour preuve, malgré un grand nombre de tracts, malgré un investissement en temps, en énergie, et sûrement en argent, l’association n’a pas empêché Bruno Beschizza d’être réélu à la tête de notre ville en 2020 dès le premier tour

L’aversion pathologique d’« Aulnay Environnement » envers la Majorité municipale a poussé celle-ci à défendre plus d’une fois l’indéfendable. Rappelons-nous de leur opposition pavlovienne à l’aménagement de la Place Jean-Claude Abrioux. Grâce à l’action du Maire, cet ancien parking insalubre et dangereux est devenu une vraie place de vie et fait le bonheur de nos enfants. Qui peut encore soutenir le contraire ?

Une question se pose tout de même. Pourquoi ? Pourquoi un tel aveuglement ? Pourquoi une telle haine ? La réponse est très simple : la politique partisane.

En effet, c’est désormais un secret de polichinelle, Aulnay Environnement (qui n’a d’environnemental plus que le nom) s’est révélée, au fil du temps, être une succursale du groupe d’opposition municipale La République En Marche (LREM).

Aux dernières élections, au moins 5 membres de l’association étaient sur la liste « Aulnay plus fière plus forte » menée par Benjamin Giami avec le soutien du parti présidentiel.

En plein cœur de la campagne, le Président d’ « Aulnay Environnement », René-Augustin Bougourd, était allé jusqu’à publier une lettre ouverte dans laquelle il appelait à voter pour la liste macroniste.

Certes, tout cela en vain puisque la liste LREM arriva troisième aux élections avec seulement 14% des suffrages …

Cependant, parmi les 4 nouveaux élus de ce nouveau groupe d’opposition au Conseil Municipal, figure Christian Bausson. Celui-ci n’est autre qu’un des membres du bureau actuel de l’association « Aulnay Environnement » !

Bien évidemment, l’association se garde bien de jouer la carte de la transparence et d’en informer ses adhérents qui, pour beaucoup de bonne foi, ignorent ses accointances politiques.

Dès lors, « Aulnay Environnement » a perdu toute crédibilité. Ses quelques écrits ne passent plus que pour un acharnement simpliste et systématique envers notre Ville.

La défense de l’environnement semble, objectivement, du côté de la Municipalité qui, au dernier Conseil Municipal, a tout de même fait voter la création du nouveau Parc Floréal, l’acquisition et la rénovation de la villa Feninger et de son jardin afin de compléter la coulée verte, l’aménagement des berges du canal, la rénovation de la laiterie Garcelon pour y implanter un restaurant et des activités pédagogiques autour de l’agriculture urbaine, un nouveau centre aqualudique qui consommera 30% d’énergie en moins qu’un équipement classique, l’installation de recharge pour les véhicules électriques, ou encore un vœu sur la ZFE. Tout cela en un seul conseil …

Il y a ceux qui font de la politique politicienne et ceux qui travaillent pour leur ville.

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Associations, #Humeur

Publié le 14 Avril 2021

La ville d’Aulnay-sous-Bois lance une nouvelle opération de réaménagement des berges du canal de l’Ourcq. La première phase sera engagée en 2022 pour un montant de 700 000 euros.

Engagée depuis de nombreuses années en faveur de la préservation de la biodiversité, la ville va réaliser plusieurs actions de renouvellement du patrimoine arboré et de réaménagement des promenades.

700 000 euros pour le réaménagement des berges du canal de l’Ourcq à Aulnay-sous-Bois

L’objectif est de redynamiser la qualité de la végétalisation et de préserver des îlots de fraîcheur pour améliorer le cadre de vie des habitants et prévenir les épisodes de canicule de plus en plus fréquents.

A terme, le mobilier urbain sera également renouvelé (chaises, bancs, corbeilles, éclairage LED à détection de mouvement) et de nouveaux aménagements seront créés (développement des frayères, installation de passerelles et pontons, renouvellement des barrières de protection).

700 000 euros pour le réaménagement des berges du canal de l’Ourcq à Aulnay-sous-Bois

A l’occasion du conseil municipal du 7 avril 2021, le maire Bruno Beschizza a sollicité des subventions auprès de l’Etat, de la région Ile-de-France, de l’Office français de la biodiversité, de la Métropole du Grand Paris et de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, notamment.

700 000 euros pour le réaménagement des berges du canal de l’Ourcq à Aulnay-sous-Bois

Source information et images : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 14 Avril 2021

Des paies en retard, des salaires versés qui ne correspondent pas aux horaires réellement effectués… Ce mardi matin, des agents de la mairie de Bondy se sont réunis en assemblée générale durant laquelle ils ont décidé de déposer un préavis de grève pour le lundi 26 avril.

Cyberattaque, paies en retard et ambiance tendue à la mairie de Bondy

« Il y a eu de gros problèmes dans le paiement de nos salaires ces derniers mois, depuis la cyberattaque dont a été victime la mairie. Mais rien n'a été fait pour essayer de régler rapidement ces bugs, ce n'était clairement pas la priorité du maire », persifle un agent qui préfère rester anonyme.

Une rançon de plus d'1 million d'euros exigée, mais non versée

Le 9 novembre dernier, la ville a été victime, quelques semaines avant la commune de Pantin, d'un « ransomware », un logiciel malveillant. « Le mardi 10 novembre, nous n'avions plus de réseau, ni d'accès à nos boîtes mail, rappelle Stephen Hervé, le maire (LR) de Bondy, qui a porté plainte dans cette affaire. Des pirates s'étaient introduits dans notre système d'information et dans les deux serveurs où étaient stockées la quasi-totalité de nos données. Ils les ont cryptées et ont exigé plus d'un million d'euros de rançon pour nous les restituer, mais bien sûr, nous n'avons pas payé. »

Les informations concernant les quelque 1 400 agents de cette commune de 54 000 habitants ont été perdues. « En novembre, décembre et janvier, ils ont donc touché le salaire qu'ils avaient eu en octobre », explique le maire.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 14 Avril 2021

[SÉJOURS SENIORS] Pour l'année 2021, la ville d’Aulnay-sous-Bois propose à nos seniors 6 séjours en France.

Les destinations proposées sont :

- Le Lubéron

- Bordeaux et sa région

- Les Hautes-Alpes

- Le Languedoc Roussillon

- Le Périgord

- La Corse

Aulnay-sous-Bois propose aux seniors des séjours pour découvrir la France

Les préinscriptions sont possibles dès maintenant via la fiche de préinscription. Après avoir été dûment complétée, elle devra être renvoyée par voie postale ou déposée dans la boîte aux lettres du foyer-club André Romand.

Renseignements :

Service Seniors-Retraités : Foyer-Club André Romand

13 rue André Romand

Tél. : 01 48 79 65 57

Pour plus d’information cliquez : ici

Source information et image : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Divers

Publié le 14 Avril 2021

[ENVIRONNEMENT] En 2017, la ville d’Aulnay-sous-Bois a acquis l'ancienne laiterie Garcelon dans le quartier de la Croix-Blanche afin de préserver le patrimoine historique de notre ville. À l'occasion du conseil municipal du 7 avril 2021, le maire Bruno Beschizza a lancé une série de demandes de subventions, auprès notamment de l'Etat, de la région Ile-de-France et de la Métropole du Grand Paris, afin de rénover ce site remarquable.

2,5 millions d’euros pour l’aménagement de l’ancienne laiterie Garcelon à Aulnay-sous-Bois

L'objectif de la ville est d’y développer un restaurant gastronomique et des activités pédagogiques autour de l’agriculture urbaine : serre pédagogique, jardin des aromates et senteurs, verger, potager... Coût de l'opération : 2,5 millions d'€

Source information et image : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Urbanisme

Publié le 14 Avril 2021

La moquerie a mal tourné. Jeudi 8 avril 2021, un homme de 43 ans crache sans raison apparente dans les cheveux d’une passagère du bus 249. Il était jugé mardi 13 avril 2021, au tribunal de Bobigny pour « violences aggravées ».

Attaque au couteau dans un bus à Pantin

Violente agression 

Les faits se sont déroulés alors que le bus circulait niveau de la gare RER de Pantin. Deux hommes interviennent alors face à l’individu qui sort un couteau pour les menacer. Un des deux passagers parvient à désarmer l’accusé, actionne le système d’ouverture d’urgence du bus et arrive à le faire sortir du véhicule. 

L’altercation se poursuit alors un peu plus loin entre les deux hommes. Le mis en cause sort un deuxième couteau et assène à la victime un coup à la tête causant une plaie profonde, un coup au bras et à la main avant d’être interpellé. La victime se verra prescrire dix jours d’interruption totale de travail (ITT). 

Zones d’ombres

Lors de l’audience en comparution immédiate, le mis en cause, un laveur de vitre en situation précaire, justifie le crachat sur la passagère en expliquant avoir entendu une conversation moqueuse à son encontre entre elle et son amie. Il explique ensuite avoir été agressé par la victime à la sortie du bus avec une barre de fer et s’être alors défendu avec le second couteau.

L’accusé, interpellé avec le crâne ouvert, se verra en effet prescrire cinq jours d’ITT mais l’utilisation d’une barre de fer ne sera pas établie. Ses blessures résultent, aux yeux du procureur, d’un acte de légitime défense de la part de la victime. L’homme, déjà poursuivi sept fois notamment pour violence avec arme, sera condamné par le tribunal de Bobigny à 18 mois de prison ferme.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source photo : Wikimédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 13 Avril 2021

Il y a presqu’un an, Paul Alloun était le quatrième médecin généraliste à succomber du Covid-19 en Seine-Saint-Denis. A 61 ans, ce père de trois enfants exerçait depuis plus de trente ans à La Courneuve.

Dans ce département très touché lors de la première vague de l’épidémie, les médecins de ville se sont rapidement retrouvés en première ligne. Dévoué à son travail et soucieux de s’occuper de ses patients, le docteur Alloun exerçait sans masque, dans l’impossibilité d’en trouver. A La Courneuve, le décès de ce médecin de famille a beaucoup ému.

Un an après sa mort, la famille du docteur Alloun dénonce « le manque de moyens pour protéger les médecins de ville ». Au micro de Clawdia Prolongeau, sa femme Martine et son fils Elie, racontent leur deuil, d’autant plus douloureux que le Covid-19 continue de tuer tous les jours en France.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et podcast : journal Le Parisien / Source photo : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 13 Avril 2021

« La machine à voter est une véritable arme de guerre en matière de sécurisation sanitaire ! » Face au Covid-19 et à l'approche des élections départementales et régionales qui devraient bien se tenir en juin, l'Association des villes pour le vote électronique (AVVE) plaide en faveur de cet outil qui réduirait les risques de contamination lors d'un scrutin.

Face au Covid-19 il faut un retour des machines à voter pour les élections à Aulnay-sous-Bois

Quarante maires de l'association, dont onze Franciliens *, viennent d'envoyer une proposition de protocole sanitaire à l'Elysée, au conseil scientifique, aux ministères et aux parlementaires afin que l'Etat lève son moratoire et autorise à nouveau des communes à s'en équiper.

 Antony (92), Boulogne-Billancourt (92), Châtenay-Malabry (92), Garches (92), Issy-les-Moulineaux (92), Moissy-Cramayel (77), Montereau-Fault-Yonne (77), Rosny-sous-Bois (93), Sèvres (92), Vauréal (95) et Villeneuve-le-Roi (94).

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2021 !

Publié le 13 Avril 2021

Il y a quelques semaines un blog local nous annonçait qu’un cygne du parc Gainville avait été dévoré par un chien après un combat sanglant. Cette information jetée sur les réseaux sociaux sans vérification préalable sérieuse avait provoqué l’émoi.

Fort heureusement il ne s’agissait que d’une fake news, une de plus. En réalité, deux cygnes, un blanc, l’autre gris, ayant visiblement des problèmes de cohabitation, avaient simplement été séparés.

Heureux comme un cygne gris dans le parc Gainville à Aulnay-sous-Bois

La séparation ne semble pas trop avoir affecté le cygne gris qui cet après-midi trônait fièrement au milieu du plan d’eau.

Heureux comme un cygne gris dans le parc Gainville à Aulnay-sous-Bois

Profitant du soleil, il nettoyait méticuleusement ses plumes, sans doute pour afficher un look impeccable devant celles et ceux qui fréquentent régulièrement ce parc.

Heureux comme un cygne gris dans le parc Gainville à Aulnay-sous-Bois

Robert Ferrand

Source photos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 13 Avril 2021

Un homme muni d’une arme à feu a tiré, mardi 13 avril 2021, en direction d’un véhicule à Pantin blessant une jeune fille de 10 ans, selon le parquet de Bobigny, saisi de l’enquête dans un premier temps. Les faits se sont déroulés aux alentours de 13h, rue Rouget de Lisle, à proximité de l’église de Pantin. D’après le maire de la ville, plusieurs coups de feu ont été tirés sur une voiture sortant d’un parking souterrain. 

Une fillette de 10 ans en urgence absolue après une fusillade à Pantin

Une fillette blessée conduite à l’hôpital 

La fillette, qui se trouvait dans l’habitacle avec son père a été conduite à l’hôpital, par ce dernier, en urgence absolue a-t-on appris de source policière. Toutefois selon le parquet le pronostic vital n’est pas engagé. L’auteur des faits a pris la fuite. Les pompiers se sont rendus sur place. 

Article complet de https://actu.fr/ à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr/ / Source photo : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 13 Avril 2021

[ACTU COVID] La ville d’Aulnay-sous-Bois met en place une campagne de tests salivaires pour les 6-10 ans, lors de la seconde semaine des vacances scolaires du 19 au 23 avril 2021 au CMES Louis Pasteur.

Tous les parents qui le souhaitent peuvent prendre rendez-vous dès à présent pour faire tester leurs enfants.

Des tests salivaires pour les enfants de 6 à 10 ans à Aulnay-sous-Bois

La prise de rendez-vous se fait auprès de la Direction de l’Education.

Direction de l’éducation

22 boulevard Gallieni

Tél. : 01 48 79 41 44

Horaires : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13 à 17h

Les prises de rendez-vous sont réalisées dans la limite des places disponibles.

Retrouvez toutes les informations pratiques pour préparer le rendez-vous en cliquant : ici

Source information et image : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 13 Avril 2021

Le Ramadan a commencé ce mercredi 13 avril 2021 à 5h24 en France. C’est un mois de spiritualité et de partage.

Aulnay-sous-Bois se met à l’heure du Ramadan

Aulnay-sous-Bois fêtera évidemment l’événement notamment grâce à l’installation d’un ensemble de barnums à l’esprit village sur l’ancien parking d’Intermarché.

Aulnay-sous-Bois se met à l’heure du Ramadan

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 13 Avril 2021

Energivores et massifs les data centers poussent comme des champignons en Ile-de-France et surtout en Seine-Saint-Denis sans réel débat public avec les habitants. Conservation de nos données numériques contre Environnement, qui va gagner ?

Les data centers poussent comme des champignons en Seine-Saint-Denis

Le 93, «cœur du réacteur»

La Seine-Saint-Denis est un peu malgré elle leader en la matière et premier département de l'hexagone en data centers. Une particularité qui s'explique par ses capacités électriques industrielles historiques mais aussi ses infrastructures de télécommunication et la présence sur son territoire de plus de la moitié des points d'échange Internet de la région parisienne.

Equinix a implanté sept de ses neuf data centers franciliens en Seine-Saint-Denis. « C'est le cœur de notre réacteur », résume Régis Castagné, directeur général d'Equinix France, qui emploie 300 personnes dans le pays. La dernière unité vient d'être mise en service fin février, dans le cadre d'une extension à Saint-Denis. Qui en a entendu parler ? Pas grand monde, hormis les experts du secteur. « On ne le savait pas », confirment en chœur et un peu étonnés des habitants du quartier.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos, #Technologies

Publié le 13 Avril 2021

François Asensi (FG) a de la suite dans les idées. Le maire de Tremblay-en-France, député de 1981 à 2017, plaide depuis des décennies pour la création d’une vaste enceinte sportive et culturelle sur ce territoire situé aux confins de la Seine-Saint-Denis, du Val-d’Oise et de la Seine-et-Marne.

Le projet a été revu à la baisse au fil des années : la jauge initiale était de 20 000 places et le coût s’élevait à plus de 100 millions d’euros, contre 60 millions d’euros désormais. « Ce redimensionnement nous a permis de rendre le projet attractif pour un exploitant car c’était bien cela notre pari : trouver un exploitant sur le long terme qui nous assure de la rentabilité de cet équipement avant même de le construire », expose le maire de Tremblay.

60 millions d’euros pour le Colisée, salle sportive et culturelle de 8000 places à Tremblay-en-France

Un projet «tout à fait vertueux»

L’ancien député tient à ce Colisée car il estime que le nord-est de l’Ile-de-France manque cruellement d’enceintes de ce type. « Personnellement, je n’ai pas besoin d’une salle de cette taille à Tremblay, expose-t-il. C’est un projet de territoire qui tient compte de la faiblesse des équipements dans notre secteur. »

À ces deux salles s’ajoutera une « grande bodega » destinée aux spectateurs du Colisée les soirs d’événements… et aux salariés de la ZAC. « On ne veut pas d’une zone qui se vide le soir à 18 heures », précise François Asensi. Face au Colisée s’élèveront deux hôtels et un espace de balnéothérapie.

Si le président de Paris Terres d’envol, le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza (LR), soutient l’initiative, le maire du Blanc-Mesnil, lui, votera contre la délibération. Déplorant une « acrobatie juridique » et « une fuite en avant », Thierry Meignen (Libres !) critique l’opacité du dossier et redoute un coût pour le territoire bien plus élevé que les 60 millions d’euros annoncés.

Il souligne aussi l’ouverture attendue pour 2023 porte de la Chapelle à Paris d’une salle « concurrente » dont la jauge sera équivalente à celle du Colisée. Les élus écologistes de Tremblay-en-France pointent le même argument et annoncent déjà « une ruine romaine ».

François Asensi s’en défend et met en avant un projet « tout à fait vertueux, et qui s’inscrit totalement dans le territoire ». Au-delà du recours à des panneaux photovoltaïques sur plus de 6 000 m2, le gros œuvre du Colisée sera constitué de briques en terre crue produites par l’usine sevranaise Cycle Terre à partir des terres excavées lors des chantiers du Grand Paris Express.

Insistant sur le « large consensus » qui entoure le projet, l’ancien député rappelle que la métropole du Grand Paris (11 millions d’euros), l’Etat (6 millions), la région (3 millions) et le département (2,5 millions) participent aussi à son financement.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien / Source photo : ville de Tremblay-en-France

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 12 Avril 2021

Malgré le troisième confinement, la courbe des hospitalisations ne fléchit pas en Seine-Saint-Denis. En l’espace d’une semaine, une centaine de personnes supplémentaires ont été prises en charge dans les hôpitaux du département des suites du coronavirus. Dans les services de réanimation, le constat est similaire : six lits supplémentaires sont occupés depuis une semaine. 

Malgré le troisième confinement les hospitalisations toujours en hausse en Seine-Saint-Denis

Près de 200 patients en réanimation

Dimanche 11 avril 2021, ils étaient en tout 1 141 patients du Covid-19 dans les hôpitaux.  Ce seuil n’avait plus été atteint depuis la première vague du coronavirus, au printemps 2020.

Conséquence de cette aggravation de l’épidémie : les lits de réanimation sont saturés. Dimanche, 197 patients Covid-19 étaient hospitalisés en service de réanimation alors qu’en temps normal, les hôpitaux de Seine-Saint-Denis disposent d’une centaine de lits de réanimation.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source information : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 12 Avril 2021

Les services de secours sont intervenus sur un accident grave de la circulation, lundi 12 avril 2021, aux alentours de 13h sur l’A104 à proximité d’Aulnay-sous-Bois.

Un blessé grave après un accident sur l’A104 près d’Aulnay-sous-Bois

Un blessé grave 

Cinq véhicules légers et un poids lourd sont impliqués. Un blessé grave a dû être désincarcéré de son véhicule avant d’être transporté vers l’hôpital.

On dénombre également trois blessés légers. Au total, six camions de pompier et 30 soldats du feu ont été mobilisés sur l’accident. La circulation a dû être interrompue sur deux voies et reste perturbée sur une dizaine de kilomètres.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source information : https://actu.fr / Source image : Info Trafic IDF

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 12 Avril 2021

[BUDGET 2021] La ville d’Aulnay-sous-Bois poursuit son plan pluriannuel d'investissements 2020-2026. En 2021, pas moins 37 millions d'€ sont prévus pour investir aujourd'hui et améliorer votre cadre de vie pour demain.

Budget 2021 : Aulnay-sous-Bois continue d’investir massivement pour aujourd’hui et demain

Plusieurs équipements seront livrés, parmi lesquels le nouveau centre aqualudique, le nouveau Parc Floréal au Vieux-Pays ou encore le terrain de rugby synthétique au Stade du Moulin-Neuf.

 

Budget 2021 : Aulnay-sous-Bois continue d’investir massivement pour aujourd’hui et demain

Le déploiement de la vidéoprotection se poursuivra dans l'ensemble des quartiers pour améliorer votre sécurité.

Budget 2021 : Aulnay-sous-Bois continue d’investir massivement pour aujourd’hui et demain

Les écoles de nos enfants ne seront pas en reste avec pas moins de 6 groupes scolaires qui feront l'objet de lourds travaux d'investissements : Bourg 2, Savigny, Perrières, Nonneville, Fontaine-des-Près et Paul Eluard.

Source information et images : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 12 Avril 2021

Deux personnes ont été visées par des tirs près d’un hôpital à Paris. Il s’agit de l’établissement Henry Dunant, rue Michel-Ange, dans le XVIe arrondissement. L’une des deux victimes a succombé à ses blessures, selon nos informations.

La fusillade s’est déclarée à 13h40 et les deux victimes ont été prises en charge par le personnel de l’hôpital.

 Un mort et un blessé après une fusillade près de l’hôpital Henry Dunant à Paris

L’auteur des coups de feu a pris la fuite à scooter, toujours selon nos informations.

Aucun élément n’a été donné à ce stade sur les circonstances des tirs, devant cet hôpital privé appartenant à la Croix-Rouge française.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien / Source photo : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 12 Avril 2021

Le député de la Seine-Saint-Denis (circonscription d'Aulnay-sous-Bois, Pavillons-sous-Bois et Bondy-sud-est), Alain Ramadier, a rendu visite ce matin à l’entreprise Pro Tech System située dans la zone industrielle Chanteloup, rue Isaac Newton à Aulnay-sous-Bois. Elle est spécialisée dans la métallerie, serrurerie, menuiserie et charpente métallique.

Visite du député Alain Ramadier à l’entreprise Pro Tech System à Aulnay-sous-Bois

À cette occasion, il a pu échanger avec Fabien Dizazzo, chef de cette entreprise qui emploie 40 salariés, sur les difficultés actuelles liées à la crise sanitaire.

Il a tenu à remercier particulièrement Monsieur Dizazzo, enfant d’Aulnay-sous-Bois, pour son accueil chaleureux et la qualité des échanges permettant de mesurer de manière concrète les problématiques auxquelles nos entreprises sont confrontées pendant cette crise sanitaire sans précédent. 

Visite du député Alain Ramadier à l’entreprise Pro Tech System à Aulnay-sous-Bois

Source information et images : compte Facebook d’Alain Ramadier

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Entreprise

Publié le 12 Avril 2021

Depuis 2014, notre commune connait une mutation spectaculaire : rénovation importante dans le quartier Mitry-Ambourget, réaménagement progressif de l’ancien site industriel PSA, mise en place à venir de l’ANRU 2 au Gros Saule, pour ne citer que ces exemples.

Le secteur de la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois n’est, lui non plus, pas en reste. Après l’ANRU 1 lancé par l’ancien député-maire Gérard Gaudron, Bruno Beschizza a obtenu la destruction du Galion, un bâtiment certes chargé d’histoire(s) mais, avant tout, une barre de béton issue de l’urbanisme d’un autre temps.

Dans la vidéo ci-dessus, on voit que le chantier bat son plein. Difficile encore de s’imaginer l’après Galion, mais c’est une évidence, le temps de la destruction va faire place à celui de la reconstruction qui demeure une chance formidable de réinventer les 3000 ! 

Robert Ferrand

Source vidéo : Aulnaylibre.com    

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 11 Avril 2021

Lors du gala de boxe organisé hier à Charleville-Mézières, Yahya Tlaouziti et Kaoussou Cissé ont porté haut les couleurs d’Aulnay-sous-Bois. Nos deux boxeurs se sont en effet imposés par KO respectivement à la 5ème et à la 3ème reprise.

Gala de boxe de Charleville-Mézières : Yahya Tlaouziti et Kaoussou Cissé sont la fierté d’Aulnay-sous-Bois !

Voilà une bien bonne nouvelle qui démontre la puissance de la boxe dans notre commune. Elle rayonne fièrement au niveau national, en attendant l’Europe et pourquoi pas le monde…

Gala de boxe de Charleville-Mézières : Yahya Tlaouziti et Kaoussou Cissé sont la fierté d’Aulnay-sous-Bois !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 11 Avril 2021

De nouveaux noms vont être mis en lumière prochainement dans notre commune. Ainsi, la rue Brigitte Decaëns va faire son apparition à Aulnay-sous-Bois dans le quartier Mitry-Ambourget.

Une rue Brigitte Decaëns à Aulnay-sous-Bois

Vous pouvez découvrir le portrait de Brigitte Deboos (Decaëns), une femme dans la Résistance en cliquant : ici

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 11 Avril 2021

Le fameux « Du bon, du bien, du beau » ne sera resté que des paroles si l’on se fie au classement du journal du dimanche pour le top des 500 villes de France.

Il serait temps que la municipalité se mette en marche pour nous permettre un grand bien vivre, les futures élections régionales pourraient y contribuer en plaçant du progressisme plutôt qu’une continuité d’immobilisme ou un retour en arrière.

En France c’est Annecy (Haute-Savoie) qui arrive en tête des villes où il fait bon vivre, devant Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) et Angers (Maine-et-Loire). En Seine-Saint-Denis, Saint-Denis est la mieux classée : 148ème sur 500. A côté de nous, Le Blanc-Mesnil apparait à la 499ème place sur 500.

Aulnay-sous-Bois absente du classement « le top des 500 villes de France »

Marc Masnikosa 

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa