Publié le 10 Février 2021

Chaque acheteur devrait pourtant le savoir ! Avant d’investir sur un bien dans une commune, en dehors de considérer les éléments stratégiques basiques de localisation (desserte par les transports publics, proximité des écoles, des commerces, des espaces verts, des centres culturels etc…), il faut toujours jeter un œil sur le plan local d’urbanisme, plus connu sous l’acronyme PLU.

Les pavillons de centre-ville à Aulnay-sous-Bois ou de l’ignorance du plan local d’urbanisme !

Le PLU, on en a beaucoup entendu parler en 2008, suite à l’élection presque surprise par 204 voix d’écart de la coalition socialo-écolo-communiste menée par Gérard Ségura. Atteint par on ne sait quelle fièvre de béton, la gauche locale a en effet multiplié les constructions comme des champignons, y-compris dans la zone pavillonnaire qu’elle avait pourtant promis de protéger pendant sa campagne électorale.

Les années 2008, 2009 et 2010 ont ainsi été marquées par un vent de contestation sans précédent de la population contre des constructions jugées inadaptées et planifiées la plupart du temps sans concertation, un comble alors que la gauche vantait pourtant les mérites de la démocratie de proximité à travers les conseils de quartier ! Le point d’orgue de ce mouvement fut une manifestation mémorable en mairie le samedi 5 juin 2010.

Cette période aura eu au moins deux vertus : 1) ne croyez jamais les promesses électorales de la gauche à Aulnay-sous-Bois 2) regardez toujours le plan local d’urbanisme avant d’acheter.

Pour le second point, c’est d’autant plus vrai que l’ignorance du plan local d’urbanisme conduit à des contresens grossiers. Ainsi, un amateur apercevant un pavillon dans l’hypercentre d’Aulnay-sous-Bois se dira peut-être « cette construction est un pavillon donc je suis en zone pavillonnaire ». Or, il n’y a rien de plus faux.

En effet, l’hypercentre est généralement situé en zone UA ou UD permettant des constructions d’un niveau élevé de 15 à 20 mètres. Et c’est tout à fait logique. Ces zones sont localisées près des transports publics et de toutes les commodités nécessaires à la vie en ville. Elles ont donc vocation à être densifiées pour éviter l’étalement urbain si préjudiciable à l’environnement.

Les pavillons de centre-ville à Aulnay-sous-Bois ou de l’ignorance du plan local d’urbanisme !

Nous ne reviendrons pas sur les déboires de monsieur Tristan Trèfle qui en a fait les frais dans les environs de la rue Fernand-Herbaut et de l’impasse des marronniers, mais c’est malheureusement pour lui et d’autres une réalité à bien intégrer avant d’acheter : les pavillons de centre-ville ne sont pas situés en zone pavillonnaire au sens du plan local d’urbanisme (PLU). La vraie zone pavillonnaire au sens du PLU est la zone UG

Moralité : nul n’est censé ignorer le plan local d'urbanisme. En tout cas, nous, on vous aura prévenu !

En espérant qu'on ne vous y prendra PLU(S) !

Robert Ferrand

Source photos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Urbanisme

Publié le 10 Février 2021

Même pas la peine de prendre le RER B pour savoir comment fonctionne la ligne ce matin. Il suffit simplement de suivre le fil Twitter de ce mode de transport public : avarie matériel entrainant suppression de train, trains endommagés et en réparation suite aux incidents caténaires du jeudi 4 février, alerte bagage oublié en gare de Châtelet, défaut d’alimentation électrique en gare du nord… c’est un véritable festival et, sans grande surprise, le trafic est perturbé.

Alors, observons une minute de silence pour les pauvres usagers qui n’ont pas d’autre choix que celui d’emprunter tous les jours la ligne du RER B !

Le RER B de nouveau en grande difficulté ce matin !

Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 10 Février 2021

C’est à se demander si certains blogueurs habitent encore Aulnay-sous-Bois lorsqu’ils écrivent leurs articles ! En effet, contrairement à ce que l’on peut lire ailleurs, il y a finalement très peu de neige ce matin sur notre commune.

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

Ainsi, on circule sans aucun problème sur les grands axes de la ville, comme les rues Maximilien Robespierre ou Jacques Duclos par exemple, et ceci grâce évidemment à l’anticipation des agents municipaux dont on connait la prompte efficacité.

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

Seule réalité incontestable, le froid est très perceptible notamment par un léger souffle glacial qui vous brûle l’échine. Ceci n’a pourtant pas empêché notre rédaction d’aller faire un petit tour du côté du quartier Vieux-Pays pour prendre quelques clichés. Il est vrai que nous, au moins, nous avons l'immense privilège de nous lever et de nous coucher tous les jours à Aulnay-sous-Bois. 

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

Le parc Gainville ou des cygnes est particulièrement désert et les oiseaux ont bien du courage à faire trempette dans l’eau. La quantité de neige est faible puisque l’on aperçoit encore largement la couleur verte de l’herbe.

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

La nature a l’air en sommeil, comme suspendue hors du temps, mais le froid n’a pas été assez puissant pour que l’eau du petit lac ne se transforme en glace.

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

Le climat a aussi un effet sur le commerce. Ainsi, la place de l’église Saint-Sulpice ou Jean-Paul II est quasiment vide.

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

Le marché du mercredi au Vieux-Pays va donc connaitre une matinée au ralenti avec peu de commerçants présents.

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

Plus que la neige finalement, c’est le verglas des trottoirs qui reste le plus dangereux. D'ailleurs, sachez que vous devez les nettoyer devant chez vous, c’est la loi.

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

Enfin, pour les plus observateurs, vous pourrez déceler dans la fine pellicule de neige les empreintes des pigeons et des chats qui empruntent parfois le même chemin que les humains.

Très peu de neige finalement ce matin à Aulnay-sous-Bois !

En conclusion, soyez prudents si vous marchez sur les trottoirs et couvrez-vous bien !

Robert Ferrand

Source photos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 9 Février 2021

[INFO COUPURE] Une panne d’électricité sur le réseau ENEDIS touche plusieurs rues de la ville depuis le début de l’après-midi.

Panne d’électricité sur le réseau ENEDIS à Aulnay-sous-Bois : réparation en cours !

Après plusieurs heures d’intervention, les techniciens d’ENEDIS sont en passe de rétablir le courant cette nuit entre 23h30 et 1h du matin selon les répartitions suivantes :

Environs de 23h30

• Avenue Charles de Gaulle

• Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny

• Rue de Dijon

• Avenue Paul Vaillant Couturier

Environs de 00h30

• Rue de l’Aulnaysienne

• Avenue Gambetta

• Boulevard Lefèvre

• Rue Jean Charcot

• Rue Louis Frappart

Environs de 1h00

• Rue Jules Jouy

• Avenue Yvonne

• Route de Bondy

• Rue Alix

• Avenue de Pimodan

• Avenue du Héron

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 9 Février 2021

Ce dimanche 7 février, la rédaction d'AulnayLibre s'est réunie en visio et non au restau comme l'année dernière pour faire son bilan de l'année 2020. Nous n'avons pas pour habitude de publier nos objectifs et résultats, mais vous êtes nombreux, chers lecteurs, à nous les demander lorsque l'on vous croise.

L'objectif 2020, très ambitieux il est vrai, était d'atteindre 650 000 lecteurs uniques, il n'est pas atteint. Nous n’en sommes qu'à 523 737. Néanmoins, AulnayLibre reste visiblement le blog le plus fréquenté et donc préféré des Aulnaysiens.

L’audience a été particulièrement boostée par l’effet Covid-19 avec parfois des pics à plus de 30 000 visiteurs uniques par jour. Quatre des articles consacrés à la pandémie figurent dans le top 10 de l’année 2020. L'actualité chaotique du RER B a également porté le blog, ainsi que le nouveau radar sur l’A104 en février, la panne électrique du centre commercial O’Parinor en mars, la forte odeur de soufre et de gaz sentie dans toute la Seine-Saint-Denis ou encore notre captation en vidéo du vol de la station spatiale internationale dans le ciel Aulnaysien au mois de mai. A noter qu'aucun article traitant de politique locale ne figure dans le top 10 alors que 2020 était pourtant une année d'élection municipale.  

Le blog AulnayLibre continue pour cette année 2021. Il reste composé de rédacteurs à tendance politique LREM, LR et Anarchiste soit trois visions permettent des ouvertures idéologiques différentes, plutôt qu'un repli sur soi avec des œillères. La poursuite de notre présence sur les événements de la ville sera bien entendu assurée.

Chères lectrices, chers lecteurs merci de votre fidélité, elle nous motive !

Marc Masnikosa

L'heure du bilan 2020 pour AulnayLibre, le blog favori à Aulnay-sous-Bois !

Une photo de 2019 à une soirée où nous avions invité S.Fleury créateur du blog AulnayLibre, qu'il a quitté en 2014. Les autres rédactrices et rédacteurs étaient sur la piste de danse ne voulant pas apparaître sur photo ou la prenaient .

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 9 Février 2021

[ALERTE MÉTÉO]

Météo-France place la Région Île-de-France en alerte orange neige et verglas à partir de ce mardi soir 19h et jusqu'à demain mercredi 16h.

L'INFO : Un épisode neigeux est en effet attendu en début de soirée et devrait se poursuivre jusqu'à demain matin. Les sols déjà froids et les températures négatives permettront une tenue rapide de la neige au sol. Entre 2 et 7 cm de neige sont attendus dans notre ville.

Alerte neige et verglas à partir de ce soir 19h à Aulnay-sous-Bois

PLAN NEIGE & VERGLAS : Pour rappel, la ville d’Aulnay-sous-Bois met à votre disposition des points de distribution de sel de déneigement. Par ailleurs, le "Plan neige et verglas" restera activé toute la nuit et demain pour saler et déneiger les axes principaux, mais aussi les abords des établissements publics.

Alerte neige et verglas à partir de ce soir 19h à Aulnay-sous-Bois

VIGILANCE : Compte-tenu de l'importance de l'épisode neigeux attendu, le ministère de l’Intérieur appelle les franciliens à la vigilance et renouvelle quelques recommandations à découvrir ci-dessus.

Source information et images : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 9 Février 2021

[JEUNESSE] Si vous avez entre 17 et 25 ans et que vous souhaitez passer le BAFA ou le BAFD, la ville d’Aulnay-sous-Bois peut financer votre formation !

Pour bénéficier de ce dispositif, un engagement de 70h de bénévolat dans des structures associatives ou municipales est nécessaire.

Vous avez du 15 février au 5 mars pour faire acte de candidature au Bureau Information Jeunesse (3 boulevard Felix Faure).

Pour en savoir plus cliquez : ici

BAFA ou BAFD : Aulnay-sous-Bois peut financer votre formation !

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 9 Février 2021

On continue !

Une semaine pour parler de code, de site web, de design graphique, ou d'impression 3D grâce à une formation accessible à toutes et à tous le DIGIPOP' !

Le #DIGIPOP' est un SAS de découverte du numérique par la pratique conçu pour en explorer les principales possibilités et faciliter l'orientation vers d'autres formations.

Bloque ta semaine entre le 22 et le 26 février et inscris-toi par mail à l'adresse suivante :

jamathurin@mde-ce.com

Une semaine de formation au numérique à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Technologies

Publié le 9 Février 2021

Doit-on fermer les écoles pendant plusieurs semaines à la sortie des vacances scolaires comme le préconisent certains syndicats de médecins scolaires ? Le docteur Benjamin Rossi, du centre hospitalier intercommunal Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a appelé au « pragmatisme ».

Inutile de faire peur et de fermer les écoles selon un infectiologue de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois

« Deux semaines pour voir »

Interrogé au micro de RTL, le médecin infectiologue n’est « pas certain » que la fermeture des écoles pour 4 semaines « soit nécessaire ». « Il faut arrêter d’être alarmiste », a-t-il expliqué : 

"On a une situation virale, avec une circulation du coronavirus depuis septembre sur un plateau haut, une circulation virale permanente. [...] Beaucoup de gens donnent leur avis sur les restrictions qu'il faut donner, ou pas. Il faut être pragmatique. Il va y avoir les vacances, on aura deux semaines pour voir comment les choses évoluent". 

Ce lundi, le SNMSU-UNSA Éducation, syndicat majoritaire des médecins de l’Éducation nationale, réclamait au gouvernement, dans un communiqué, « la fermeture de tous les établissements scolaires à partir du 8 février pour la durée des vacances de février des 3 zones géographiques ».

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source information : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 9 Février 2021

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de presse du Collectif CPTG qui lutte pour protéger les terres agricoles du Triangle de Gonesse. Il annonce un soutien de poids en la personne de Nicolas Hulot.

Nicolas Hulot vole au secours des terres agricoles du Triangle de Gonesse
Communiqué de presse du 
9 février 2021

Nicolas Hulot signe le Serment du Triangle



 

Les associations locales demandent l’abandon d’une gare absurde

 

Une première ZAD en région parisienne

 

 

Nicolas Hulot a rejoint les 9000 premiers signataires du Serment du Triangle, en s’engageant lui aussi à protéger les terres fertiles de Gonesse contre toute artificialisation. 

Alors que le gouvernement n’a toujours pas fait connaître son choix pour l’avenir du Triangle de Gonesse et l’autonomie alimentaire des Franciliens, les citoyens mobilisés ont choisi de défendre ce patrimoine commun, en vertu de l’article L110-1 du code de l’environnement. 

Cette préservation signifie l’abandon par le gouvernement de la gare au milieu des champs, à la fois inutile et dispendieuse des deniers publics. Située sur la ligne 17 nord, cette desserte avait été obtenue par le groupe Auchan pour son projet abandonné EuropaCity. Il n’a plus aucune utilité aujourd’hui. Le Triangle est interdit au logement à cause du bruit des avions et que les premières habitations sont à plus d’1,5 km de l’emplacement prévu pour la gare. 

Le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) rappelle que le seul projet aujourd’hui sur la table est le projet CARMA, qui prévoit la création d’exploitations horticoles, maraichères et céréalières destinées aux circuits courts. Pourquoi le bio serait-il réservé aux riches ? Pourquoi des emplois durables ne seraient-ils pas ouverts aux habitants du Pays de France ?

Le CPTG rappelle aussi que les seuls transports aujourd’hui nécessaires sont situés dans des zones proches des habitants. C’est pourquoi le CPTG appelle à rejoindre la manifestation organisée par des associations du territoire (Villiers-le Bel Voisins solidaires, l’Amicale des locataires du parc CDC Habitat, Vel & Bel, Villiers-Le-Bel Ecologie sociale et populaire, ADHEVO) pour réclamer l’abandon de la gare Triangle de Gonesse et l’amélioration des transports du quotidien. Rejoignez-nous le samedi 13 février à 14h devant la gare de Villiers-Le-Bel-Gonesse-Arnouville. 

Enfin, depuis dimanche 7 février, joignant la parole aux actes, des signataires déterminés du Serment ont décidé de tenir leur engagement en protégeant les terres de façon plus active encore : ils occupent un terrain sur le Triangle, déclaré première ZAD en Ile-de-France.

 

POUR SAUVER LES TERRES AGRICOLES DU TRIANGLE DE GONESSE

le CPTG appelle toutes les personnes à exprimer leur indignation et leur détermination à préserver ces terres nourricières en signant le « Serment du Triangle » 

Le Serment est mis sous la forme d’une pétition qui vient d’être lancée sur le site de l’association « Agir Pour l’Environnement » :              

Cliquer ICI 

Vous souhaitez soutenir la ZAD Triangle de Gonesse ? 

Cliquer ICI 

 

Contacts Presse 

CPTG    : Bernard LOUP                    06 76 90 11 62 ouiauxterresdegonesse@gmail.com      ouiauxterresdegonesse.fr

CARMA  : Alice LE ROY                   06 03 95 31 43

groupementcarma@gmail.com                 carmapaysdefrance.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Publié le 9 Février 2021

Comme c’est étrange ! Nous sommes le 9 février 2021 et Aulnay-sous-Bois connait la première vraie offensive de l’hiver 2020 - 2021 avec des températures négatives et une alerte orange neige pour les heures qui viennent.

Première offensive de l’hiver 2020 - 2021 et alerte orange neige à Aulnay-sous-Bois !

Pas de quoi fouetter un chat après tout, mais il faut bien publier quelque chose pour faire tourner notre blog !

Ceci étant, il sera peut-être intéressant de mettre un jour ce modeste écrit en perspective et même en prospective, car quel temps fera-t-il en 2050 ou en 2100 dans notre commune ?

Les Aulnaysiens du futur prendront-ils l’apéro en terrasse en hiver sous un soleil de plomb ? Ou bien les températures seront-elles polaires comme dans le film de Roland Emmerich, Le Jour d’après ? Seule Dame Nature le sait vraiment et elle n’a pas besoin d’écologistes opportunistes qui utilisent ce thème comme fonds de commerce politique.

En effet, n’oublions pas que l’être humain est le plus grand bourreau de notre planète. Il saccage, exploite, tue, pollue sans vergogne impactant la Terre comme aucune autre espèce vivante, alors qu’à l’échelle de l’univers son histoire est pourtant très brève.

Première offensive de l’hiver 2020 - 2021 et alerte orange neige à Aulnay-sous-Bois !

Mais peu importe, symbole de sa vacuité et de sa fatuité, l’Homme prétend désormais sauver Gaïa à coups de Conférence des parties (COP), versant comme Laurent Fabius, l’actuel président du Conseil constitutionnel, sa petite larme lors de la COP 21 à Paris en 2015. Non, mais quelle indignité !

Sur ce, n'oubliez pas l'essentiel : produisez, consommez, ne réfléchissez pas trop et bonne journée !

Source photos : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 8 Février 2021

Sans le chien Izno, il n'aurait certainement pas été possible de parvenir jusqu'à cette jeune femme de 20 ans. Retenue captive dans un appartement d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), sa disparition avait été signalée dans la soirée de dimanche par son frère au commissariat de Lilas. Il avait reçu des messages sur le réseau social Snapchat dans lesquels elle écrivait être retenue contre son gré. Sans donner plus de précision.

 
Une femme séquestrée à Aulnay-sous-Bois retrouvée grâce à un chien policier !

L'affaire est confiée au service départemental de la police judiciaire, le SDPJ 93, qui va immédiatement solliciter les experts de sa cellule d'assistance technique. Ils vont parvenir à géolocaliser le téléphone portable à Aulnay-sous-Bois, et plus précisément dans le quartier de Balagny, allée de la Catalogne.

Nez à nez avec un homme muni de deux couteaux

Les mailles du filet se resserrent mais pas encore au point de cibler l'appartement où la jeune femme serait retenue prisonnière. Les policiers vont alors lancer sur ses traces le chien pisteur Izno. Dans cet habitat très dense, les recherches vont s'avérer compliquées. Mais sur le coup de 2 heures du matin, Izno marque l'arrêt devant un appartement situé au 3e étage. Les policiers enfoncent la porte et se retrouvent nez à nez avec un homme muni de deux couteaux.

La jeune femme est retrouvée en vie. Mais elle pourrait avoir subi des violences sexuelles, selon son témoignage. Elle a raconté qu'elle aurait été enlevée à Romainville alors qu'elle regagnait son domicile. Le mobile est encore à confirmer mais elle a expliqué que son ravisseur, un homme de 55 ans, l'a kidnappé car « elle aurait déposé plainte contre lui. À la suite de cela il aurait été incarcéré », indique une source proche du dossier.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 8 Février 2021

Ne revenons pas sur cette « enquête » cousue de fil blanc où un certain Ar. K. du blog Aul. C. aurait découvert une taupe au sein d’un parti de gau. à Aulnay-sous-Bois. Celle-ci donnerait, parait-il, des informations stratégiques top-secret de la plus haute importance à un certain Br. Be., éminent personnage de notre bonne commune.

Dénoncée par le blog d’opposition municipale de la liste Aul. e. Com., à savoir Mo. Aul, la taupe serait connue sous le nom de code « Cha.» et utiliserait le profil Facebook Fré. Mar.

A en croire ce faux blog d’information, on serait en présence d’une affaire digne du Watergate !

Aulnay-sous-Bois : le blog MonAulnay.com victime du syndrome de la taupe ?

En attendant de nouvelles révélations fracassantes, puisqu’il parait que ledit parti de gau. devrait faire un communiqué sur cette question brûlante, on ne peut qu’ironiser sur ce « scoop » tout droit sorti des poubelles et à l'importance insignifiante sur la vie locale.

Car, quelle que soit l’identité de « Cha. », on sait très bien que Br. Be. n’a aucun besoin de taupe, de surcroit en provenance d’un parti politique moribond au poids électoral inexistant, pour remporter le succès que l’on connait.

Bon, excusez-nous, nous devons faire un passage aux toilettes, parce que y’a la taupe qui est sur le point de sortir !

PS : si vous souhaitez échapper à votre pire ennemi, ne choisissez jamais la cave d'un blogueur d'Aulnay-sous-Bois pour vous cacher !

Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humeur

Publié le 8 Février 2021

Sur la centaine de lit disponibles en « temps normal » dans les services de réanimation de Seine-Saint-Denis, 91 sont occupés par des patients atteints du Covid-19. Ce sont une dizaine de patients supplémentaires en seulement une semaine. Désormais, 91% des lits de réanimation sont occupés sur l’ensemble du département. 

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

91% des lits de réanimation occupés par des malades du Covid-19 dans les hôpitaux en Seine-Saint-Denis

Source information : https://actu.fr / Source photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 8 Février 2021

C'est un numéro spécial que le AHB Aulnay Handball vous propose.

Comme vous le savez, c'est compliqué pour le sport amateur, le sport en salle en particulier, mais que dire pour les familles, les personnes morales.

C'est pourquoi les dirigeants du AHB à l'écoute, prennent l'initiative de proposer à ses adhérents des propositions à caractère financier. 

L'idée est surtout de permettre aux enfants, adultes, de repartir dès que possible vers une activité sportive qui les passionne, de retrouver le gout de l'effort et de la convivialité d'un groupe. 

La saison 2020 - 2021 du AHB Aulnay Handball anéantie à cause de la Covid-19

En vous remerciant 

Bonne journée 

 Source information et image : AHB Aulnay Handball

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 8 Février 2021

[SAINT-VALENTIN] Cette année à l'occasion de la Saint-Valentin, déclarez-lui votre flamme en grand ! La ville d’Aulnay-sous-Bois propose aux amoureuses et amoureux d'afficher leurs déclarations d'amour sur ses panneaux lumineux.

Faites part de vos sentiments en envoyant vos messages avant le vendredi 12 février 12h en cliquant : ici

Ils seront diffusés durant tout le week-end de la Saint-Valentin.

Saint-Valentin 2021 : déclarez votre amour sur les panneaux lumineux à Aulnay-sous-Bois !

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 8 Février 2021

Sur le plateau de Clique, diffusée sur Canal+ ce dimanche 7 février 2021, le médecin et réalisateur Thomas Lilti a parlé de son expérience effroyable à l’hôpital pendant la pandémie de la Covid-19.

L’effroyable lutte des médecins de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois contre la Covid-19

Thomas Lilti avait raccroché sa blouse de médecin pur s’adonner à sa passion du cinéma. Le réalisateur l’a finalement renfilée après quinze ans d’inactivité au printemps dernier. La faute à une pandémie de Covid-19 ingérable dans les hôpitaux. Pour aider les soignants, le cinéaste a repris du service à l’hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois pendant quatre semaines. Une expérience effroyable qu’il a racontée dans son ouvrage Le Serment, paru aux éditions Grasset le 20 janvier 2021. Son retour à l’hôpital, « un tsunami émotionnel » comme il l’avait confié à Madame Figaro, l’a totalement bouleversé.

Article complet de https://www.programme-tv.net à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.programme-tv.net / Source photo d’illustration 1 : Aulnaylibre.com / Source photo 2 : Le Parisien 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 7 Février 2021

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de presse du collectif CPTG qui se bat pour sauver les terres agricoles du Triangle de Gonesse. Il monte d’un cran dans son action en passant à une phase d’occupation…

Le communiqué complet est accessible en ligne : ici

Occupation des terres agricoles du Triangle de Gonesse !
Communiqué de presse du 
7 février 2021

OCCUPATION
DU TRIANGLE DE GONESSE

 

Dans la course de vitesse entre les 9000 signataires du Serment du Triangle qui se sont engagés à protéger les terres du Triangle de Gonesse contre toute tentative d'artificialisation et de destruction, et la Société du Grand Paris qui veut bétonner à tout prix en construisant une gare au milieu des champs, sans le moindre projet utile justifiant l'artificialisation définitive de terres parmi les plus fertiles d'Europe, nous avons décidé de monter d'un cran dans l'action que nous menons depuis plusieurs années, en occupant le Triangle.

Rejoignez nous nombreux !

Il est encore temps d'éviter le pire, de se mettre autour d'une table pour discuter de l'avenir.

Le Triangle nous protège des canicules et peut nous nourrir.
Nous le défendrons jusqu'au bout !

 

POUR SAUVER LES TERRES AGRICOLES DU TRIANGLE DE GONESSE
le CPTG appelle toustes à exprimer leur indignation et leur détermination
à préserver ces terres nourricières, en signant le « Serment du Triangle » 

Le Serment est mis sous la forme d’une pétition signable sur le site de l’association « Agir Pour l’Environnement » : https://sermentdutriangle.agirpourlenvironnement.org

 

 

Contacts Presse 

CPTG    : Bernard LOUP                               06 76 90 11 62 ouiauxterresdegonesse@gmail.com      ouiauxterresdegonesse.fr

CARMA  : Alice LEROY                              06 03 95 31 43

groupementcarma@gmail.com                 carmapaysdefrance.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Publié le 7 Février 2021

Voilà qui devrait renforcer les climatosceptiques qui remettent en cause le réchauffement de la Terre. Les températures seront particulièrement glaciales la semaine prochaine en France. Ainsi, le thermomètre pourrait afficher moins 7 mercredi matin à Aulnay-sous-Bois  !

Semaine prochaine glaciale à Aulnay-sous-Bois !

N’oubliez cependant pas d’aérer votre logement pour renouveler l’air et lutter contre la Covid-19. Et couvrez-vous bien !

Courage, le printemps n’est que dans un mois et demi…

Source photo : Aulnaylibre.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 7 Février 2021

Quand ce n’est pas un retard, c’est une interruption de trafic ou une rame en panne… C’est le quotidien des usagers du RER B. Cette ligne, née en 1977, exploitée par la RATP et la SNCF, traverse toute la Seine-Saint-Denis et une grande partie de l’Île-de-France.

Interruption de trafic toute la journée

Ce vendredi 5 février 2021, les usagers ont encore été confrontés à une situation très difficile. Aucun train n’a circule sur le RER B, jusqu’à 15 heures.

Et pour cause, « plusieurs incidents » ont eu lieu, jeudi soir dans le secteur de la Gare du Nord, explique la RATP sur le compte du RER B. Mais surtout, « un incident caténaire important est survenu à l’entrée du tunnel de Paris Nord », complète la SNCF sur le compte Twitter du RER D.

Le ras-le-bol des usagers du RER B

Ce nouvel incident met en lumière la difficulté pour les habitants de Seine-Saint-Denis de se déplacer entre le département et Paris. Surtout que le RER D était lui aussi interrompu

C’est donc le ras-le-bol qui s’est fait sentir ce vendredi, de la part des usagers qui ont le sentiment d’être abandonnés.

Les travaux du CDG Express en cause ?

Beaucoup dénoncent les travaux du CDG Express qui sont en cours et qui impactent grandement la circulation du RER B. Toutes les semaines le RER est coupé tous les soirs et parfois tout le week-end entre Paris et l’aéroport Charles-de-Gaulle

CDG Express

La nouvelle ligne ferroviaire Charles de Gaulle Express devrait permettre de relier l’aéroport Roissy Charles-de Gaulle à la gare de l’Est. Plus précisément, ce sont quatre trains par heure, tous les jours, de 5 h à minuit, qui arriveront à la gare parisienne en 20 minutes. Le coût du trajet est estimé à 24 euros.

Des voix s’élèvent contre ce projet, des élus ou les associations d’usagers des transports. Tous pointent du doigt le coût faramineux des travaux, annoncés pour 1,4 milliard par l’État et qui pourraient en coûter deux. Une ligne « réservée aux privilégiés » alors que des moyens financiers sont nécessaires pour rénover le RER B qui vieillit à vue d’œil.

Sûrement pas de nouvelles rames prochainement

Beaucoup de trains en circulation sur la ligne du RER B sont encore des vieilles rames qui n’ont souvent pas de chauffage ou pas de climatisation, avec des sièges cassés… Des conditions de transport difficile pour les usagers quotidiens.

Ils avaient un espoir d’avoir bientôt de nouvelle rames neuves pour effectuer leurs trajets grâce au contrat de 146 rames voté le 9 décembre 2020 par Île-de-France Mobilités. Un investissement financé à 100% pour remplacer l’ensemble des trains du B, dès 2025.

Malheureusement, le projet a déraillé. La bataille entre Alstom et Bombardier Transport fait rage et les nombreux recours entamés par Alstom retarde le projet.

Jeudi 4 février 2021, Alstom (qui a racheté Bombardier le 29 janvier) a annoncé retirer l’offre de Bombardier en estimant qu’elle n’est « pas viable ». Un nouveau combat s’engage alors entre Alstom, la RATP, la SNCF et Ile-de-France Mobilités pour attaquer Alstom ou choisir un autre contrat… Les 146 nouvelles rames ne sont pas sur la bonne voie.

Article complet de https://actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr / Source vidéo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 7 Février 2021

D’où vient le numéro 93, tant attaché à l’identité de la Seine-Saint-Denis ? C’est la question pas si bête de ce dimanche 7 février 2021.

Depuis le 1er janvier 1968, date de création des départements de la petite couronne de Paris, ce nombre lui colle à la peau. Un nombre parfois plus utilisé que le nom du département lui-même.

Pourquoi le département de la Seine-Saint-Denis porte-t-il le numéro 93 ?

L’ancien numéro de Constantine

Aujourd’hui, si l’on dit 93, on pense Seine-Saint-Denis. Mais jusqu’en 1957, ce nombre était attribué à un autre département, alors Français : celui de Constantine en Algérie. Ce numéro lui avait été attribué en 1848, en même temps que la création des départements d’Alger et d’Oran.

Ces deux derniers se voient alors attribuer les numéros 91 et 92, qui correspondent aujourd’hui à l’Essonne et les Hauts-de-Seine

Attribution en 1968

Contrairement à la plupart des départements français, le numéro de département de la Seine-Saint-Denis ne correspond pas à l’ordre alphabétique. La raison ? La Seine-Saint-Denis est l’un des derniers départements français créé.

Avant 1968, la Seine-Saint-Denis appartenait au département de la Seine, qui regroupait Paris, et ce qui est aujourd’hui les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne. Tous étaient alors identifiés sous le même numéro : le 75, que seul Paris a conservé.

16 communes, formant la majeure partie de l’actuel arrondissement du Raincy, appartenaient elles au département Seine-et-Oise, s’étendant du Val-d’Oise à l’Essonne en passant par les Yvelines. 

Création de Paris et de la petite couronne

En 1968, en application de la loi de 1964 de réorganisation de la région parisienne, les départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne sont créés.

Lorsqu’il s’agit de leur attribuer des numéros, les départements de petite couronne héritent alors des numéros d’anciens départements français en Algérie. Ces derniers n’étaient plus utilisés depuis l’indépendance de l’Algérie, en 1962.

Article complet de https://actu.fr/ à lire en cliquant : ici

Source article : https://actu.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 7 Février 2021

Haute de trois mètres, la palissade ne masque qu'une infime partie du chantier de l'ouvrage Delacroix. Derrière cette paroi de fortune, les hauts réservoirs jaunes côtoient des grues bleues dont l'extrémité perce le ciel gris. Voilà le décor qui s'offre depuis des mois aux habitants de l'allée des Roseaux et des voies alentour qui donnent sur la Nationale 2, à Aulnay-sous-Bois.

 
Ils ne supportent plus les travaux de la future gare du supermétro du Grand Paris Express à Aulnay-sous-Bois !

En ce samedi matin pluvieux, Sadjo entrouvre la fenêtre du salon de son appartement en rez-de-chaussée. L'encombrement du vis-à-vis se double alors de nuisances sonores.

«Et parfois même de tremblements, assure le quinquagénaire. Un jour, j'ai mis la main sur le mur de la chambre. Ça tremblait. C'était la même chose chez les voisins. On a peur, on se dit que le bâtiment risque de tomber.»

Des travaux de 6 heures à 22 heures… voire plus

Dans les propos parfois décousus de Sadjo se devine l'exaspération d'un habitant confronté au bruit des engins de chantier, qui voisinent son logement de quelques mètres seulement.

«Ça ne peut pas continuer comme ça, ce n'est pas normal, lâche-t-il. Ils nous prennent pour des imbéciles parce qu'on vit en banlieue. Ils ne feraient pas ça à Paris. Ils ne resteraient pas travailler jusqu'à 1 heure, 2 heures du matin.»

«Ils», c'est la Société du Grand Paris (SGP). Situé à 800 mètres de la future gare d'Aulnay-sous-Bois de la ligne 16, l'ouvrage Delacroix servira à la ventilation et au désenfumage du tunnel du supermétro, le Grand Paris Express (GPE).

«Le chantier est actuellement en phase de réalisation de parois moulées, c'est-à-dire la construction des murs de la boîte souterraine de l'ouvrage, précise le maître d'ouvrage. La technique des parois moulées requiert de pouvoir réaliser un cycle de bétonnage sans interruption sur une durée d'environ 16 heures. En conséquence, les horaires de travaux pendant cette phase s'étendent de 6 heures à 22 heures.»

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 6 Février 2021

Pendant que certains restent bien planqués derrière leurs écrans d’ordinateurs mais vous expliquent quand même comment gérer la crise sanitaire de la Covid-19 à Aulnay-sous-Bois, le maire Bruno Beschizza est, lui, bien présent sur le terrain au contact direct de la population, comme en témoigne ce post sur sa page Facebook ce matin après une visite au marché du Vieux-Pays.

Malgré la Covid-19 le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza plus que jamais présent auprès des habitants !

« Matinée sur le marché du Vieux-Pays à la rencontre de nos commerçants et des habitants. Quelques questions sur l’avancée des grands projets de notre ville dans le contexte actuel.

Malgré la #COVID19, #AulnayBouge toujours ! »

Malgré la Covid-19 le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza plus que jamais présent auprès des habitants !

Source photos : page Facebook de Bruno Beschizza

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 6 Février 2021

Vous trouverez ci-dessous une carte intéressante du bilan de la Covid-19 en Ile-de-France et dans l’Oise au 5 févier 2021.

Hospitalisation, réanimation, taux d’incidence, la Covid-19 progresse toujours dans le 93 !

Dans le département qui nous concerne plus particulièrement, à savoir la Seine-Saint-Denis bien entendu, les chiffres sont sans appel. Sur tous les fronts, hospitalisation, réanimation, et taux d’incidence pour 100 000 habitants, le virus continue inéluctablement sa progression..

Source carte : Le Parisien / Santé publique France

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 6 Février 2021

Les conditions à remplir pour faire un don du sang sont les suivantes :

Être âgé de 18 à 70 ans (ou 65 ans pour les dons de plasma/plaquettes).

Peser au moins 50 kilos (ou au moins 55 kilos pour les dons de plasma/plaquettes).

Être muni d’une pièce d’identité.

Date et horaire : le mercredi 24 février 2021 de 14h30 à 19h30

Lieu : Espace Averino, 26 rue Louise Michel à Aulnay-sous-Bois

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé