Articles avec #sante tag

Publié le 14 Novembre 2019

A Aulnay-sous-Bois, 37 personnels (cadres de santé, auxiliaires de santé, infirmiers, etc) de l'hôpital Robert-Ballanger seront en grève aujourd’hui. Dans le détail, 23 aux urgences, sept en médecine interne, six aux blocs opératoires, et un en cardiologie.

Grève à l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois

La direction a prévu d'en assigner 32, dont les 23 urgentistes, « afin d'assurer la continuité des soins », précise une porte-parole. Aucun report de rendez-vous n'est donc à prévoir pour les patients de l'établissement.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 13 Novembre 2019

Le mercredi 20 novembre 2019 de 10h à 18h

Forum santé bien-être et sport

La 3è édition du Forum santé fera cette année la promotion de l’activité physique et du bien-être. En partenariat avec la sécurité sociale, la direction santé de la ville propose une journée dédiée à l’information et à la sensibilisation.

Au programme une multitude d’animations pédagogiques et ludiques proposées par des institutions départementales et régionales, des associations et des professionnels de santé aulnaysiens ainsi que des services de la ville.

Partenaires du forum santé bien-être et sport 2019 :

  • Restaurants Municipaux, P.R.I.F. (Prévention retraite Île-de-France), Silver Fourchette, C.C.A.S., VEOLIA, A.M.B.B. (Association Mylady Beauté Bien-être), WIMOOV, Groupe Hebertiste Indépendant d'Aulnay-sous-Bois, service seniors-retraités, Maison de l'Environnement, Paris Terres d'Envol (SYCTOM), Axel Lamotte, C.R.C.D.C. (Centre Régional de Coordination des Dépistages de Cancers),
  • Ligue contre le cancer 93, Club Cercle D'escrime d'Aulnay-sous-Bois, B.A.V. (Bureau d'Aide aux Victimes), Génération Diabète, C.P.A.M. (Caisse Primaire d'Assurance Maladie), AIDES, C.C.F. (Conseillère Conjugale et Familiale), C.L.I.C.A. (Centre de Liaison et d'Information sur les Conduites Addictives), Direction Enfance-Jeunesse, A.P.F. France Handicap, Rêve Bleu, Retina France,
  • Mission Handicap, Pôle Prévention, A.P.P.A. (Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique), Aulnay Fitness Pilate, Sport'alim, C.M.E.S. Service Dentaire Municipal, et les sophrologue , Violetta Wowczak, Sophie Brun, Sylvie Russo, Annette Bertho-Pierson.

Lieu : Gymnase Pierre Scohy – 1 rue Aristide Briand. Entrée libre. Renseignements au 01 48 79 41 25

Tout le programme est accessible en cliquant : ici

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 17 Octobre 2019

« Je n'ai pas d'autre choix : cet hiver, si aucune solution n'a été trouvée, je ferme les urgences pédiatriques ! » A l'hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), comme dans 24 autres établissements d'Ile-de-France, les chefs de service pédiatrie tirent la sonnette d'alarme.

Dès le 4 novembre, faute d'internes en nombre suffisant, ils pourraient être contraints de stopper une partie de leur activité, notamment les urgences pour enfants.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 7 Octobre 2019

du 7 au 11 octobre 2019

Cette année, la semaine du goût met à l'honneur le pain.

Pour l'occasion, les restaurants municipaux concocteront aux enfants et aux seniors des menus autour de cet aliment riche et varié. Pain perdu, croûtons, pudding, croque-monsieur, le pain nous réserve plus d'une surprise !

La semaine du goût, ce sont aussi des activités spécifiques qui seront proposées en classe. Les bibliothèques de la ville participent également à l'opération et mettent à disposition des lecteurs une sélection d'ouvrages consacrés au thème.

Vous pouvez consulter le livret pédagogique avec des recettes et des activités en cliquant : ici.

Les menus de la restauration scolaire sont accessibles en cliquant : 

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 1 Octobre 2019

À l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois, une unité spécialisée soigne les traumas des femmes victimes de violences conjugales pour les aider à "ne plus se sentir coupable" et à "retrouver leur féminité".

«Jai vécu 30 années de calvaire, ça fait deux ans que jai été sauvée d’un presque féminicide et me voici devant vous, résiliente et militante», lance Lynda au groupe de parole, installé à l’hôpital Robert-Ballanger.

Une fois par mois, des femmes aux profils différents se retrouvent au sein de l’Unité spécialisée d’accompagnement du psychotraumatisme (Usap) pour «poser des mots sur les maux», explique une fonctionnaire de police victime de trois compagnons violents.

Ce jour-là, en écho au Grenelle contre les violences conjugales, 18 femmes partagent leurs récits autour d’une table sur laquelle une boîte de mouchoirs côtoie une théière encore fumante et des madeleines.«Mon mari ma dit "si tu vas voir la police, tu ne seras plus ma femme et ce n’est pas une gifle qui fait de moi un homme violent"», raconte Ariane.

Marie*, éducatrice, est «fâchée avec la police»«Je nai plus d’énergie à me battre avec ladministration. Un policier a refusé ma main courante. "Il y en a 200 des comme vous", a-t-il dit». La jeune femme se «débrouille seule» et lorsqu’elle est en danger, elle prend son «sac de secours» et dort à l’hôtel.

Ce groupe de parole permet de sortir «les femmes de lisolement», explique Fatima Le Griguer-Atig, fondatrice de l’unité qui fait partie des 10 sites pilotes choisis par le ministère de la Santé pour la prise en charge du psychotraumatisme.

Pour Muriel Salmona, psychiatre, «les violences subies ont de multiples conséquences sur la santé psychique et physique des individus. Elles sont à lorigine du développement de comportements à risques, d’échec scolaire, de pathologies somatiques, de suicides».

«La prise en charge la plus précoce possible des victimes de violences constitue un enjeu majeur de santé publique, en plus dun enjeu médico-économique non négligeable», souligne Mme Salmona.

Article complet du journal Ouest-France à lire en cliquant : ici

Source article :  https://www.ouest-france.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 1 Octobre 2019

Du 1er au 31 octobre 2019

Comme chaque année, le service santé de la ville d’Aulnay-sous-Bois s’implique dans l’opération nationale Octobre rose, mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

Des stands d’informations et de sensibilisation, exposition, ateliers et d’autres animations rythmeront cet évènement.

  • Du 1er au 31 octobre
    CMES Louis Pasteur - 8-10, avenue Coullemont
    Panneaux d'informations
  • Mercredi 2 octobre
    ACSA Mitry et marché de Mitry
    de 14h à 17h
    Stands d'information et de sensibilisation
  • Jeudi 10 octobre
    CMES Balagny - 2 rue du Limousin
    14h  - 17h
    Stands d’information et de sensibilisation
  • Mercredi 16 octobre
    Centre commercial 0'Parinor
    10h - 17h30
    Stands d’information et de sensibilisation

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 24 Septembre 2019

Bien qu'il réside aux Etats-Unis, Omar Sy ne manque jamais une occasion de se rendre au chevet des enfants malades à l’hôpital Robert-Ballanger pour son association CéKeDuBonheur.

L’acteur, qui réside à Los Angeles avec sa femme, Hélène, et leurs cinq enfants, n’oublie ni ses racines ni ses engagements. De passage dans la capitale, le couple s’est rendu au chevet de petits malades à l’hôpital Robert-Ballanger à Aulnay-sous-Bois.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de leur association CéKeDuBonheur créée il y a quinze ans et qui vise à améliorer la qualité de vie des enfants hospitalisés.

Article complet de Paris Match à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.parismatch.com / Photo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 17 Septembre 2019

Si la saison 1 d'Hippocrate vous a plu, il va falloir être un peu plus patients que prévu, car les prises de vues ne débuteront pas à l'automne comme initialement annoncé, mais un peu plus tard selon Alice Belaïdi, membre du Jury Révélation au Festival de Deauville où nous l'avons rencontrée : "On tourne fin janvier", nous explique l'interprète d'Alyson. "On a une petite surprise : on un petit bébé dans l'équipe qui arrive, donc on a décalé le tournage de deux mois, mais pour une très très bonne raison."

Au-delà de cette mauvaise nouvelle pour les fans, ne comptez pas sur l'actrice pour vous dévoiler ce qui vous attend : "Là j'ai carrément rien le droit de dire mais… je trouve ça génial. Donc je suis excitée comme une puce (rires) On l'est tous même si on sait que c'est un marathon. On sait ce qui nous attend cette fois-ci. C'est plus de six mois à Aulnay-sous-Bois, dans un hôpital. Mais ça a été une expérience incroyable, humainement, professionnellement. J'ai beaucoup grandi aux côtés de Thomas mais aussi de tous mes partenaires : Zacharie Chasseriaud, Karim Leklou, Louise Bourgoin… Vraiment, il y a eu un vrai truc qui s'est passé entre nous. Donc là se retrouver, on est ravis. On met tout entre parenthèses dans nos vies, tous, pour ça. Et on a qu'une envie, c'est de se retrouver."

Notons bien le "tous" qu'elle emploie : "Ouais, tout le monde revient. Les yeux fermés. Il y aura encore huit épisodes de 58 minutes. Tout était possible à la fin de la saison 1, donc le vrai challenge sera de définir ce qui va faire que l'on va se retrouver tous les quatre dans un même service, et comment on va se retrouver. C'était le challenge des scénaristes, et justement ils ont vraiment pris le temps. Canal+ le leur a aussi laissé. On a cette chance d'avoir le temps d'écrire, au lieu d'enchaîner."

S'il doit y avoir d'autres saisons, on essayera d'aller plus vite

Article complet de Yahoo.com à lire en cliquant : ici

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 1 Septembre 2019

La médecine se modernise à Aulnay-sous-Bois. La municipalité (LR) va investir 28 000 € dans trois mallettes permettant de réaliser des téléconsultations au domicile des patients avec des médecins généralistes de la ville. À l'intérieur : un écran, une imprimante thermique, des stéthoscopes, otoscope et dermatoscope connectés.

Distribuées par la start-up Healphi, basée à Marseille (Bouches-du-Rhône), elles seront mises à disposition des infirmiers libéraux en fin d'année. « Ils seront présents pendant la consultation, souligne Tarik Mouamenia, cofondateur de l'entreprise. Cela va faciliter la tâche du médecin. Une personne seule face à l'écran ne saura peut-être pas effectuer tous les gestes nécessaires. » La présence de l'infirmier est une différence avec la solution expérimentée dans les pharmacies de Montreuil et Noisy-le-Grand.

«Simplifier l'accès aux soins »

Le projet a été piloté par Annie Delmont-Koropoulis, sénatrice (LR) de Seine-Saint-Denis et conseillère municipale à Aulnay. « Nous voulons répondre à la désertification médicale, et simplifier l'accès aux soins. Cela va permettre aussi de désengorger les urgences, qui traitent trop de « bobos », notamment à l'hôpital Robert-Ballanger », espère-t-on dans son entourage.

Selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé (ARS), 37 communes sur les 40 de la Seine-Saint-Denis manquaient de médecins en 2018. Et, d'après l'Union régionale des professionnels de santé (URPS), en 2017, la moyenne départementale était de 54,6 médecins généralistes pour 100 000 habitants, contre 71,7 en Ile-de-France.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 13 Août 2019

80 médecins de l’hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois ont adressé une lettre à l’Agence régionale de santé (ARS) pour leur faire part des dysfonctionnements au sein de l’établissement. Ces derniers réclament la création d’une « zone médicale prioritaire ». L’ARS a rappelé que cet hôpital a déjà bénéficié de 30,7 millions d’euros d’aides depuis 2016.

 

Les médecins tirent la sonnette d’alarme pour sauver l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois

Ils tirent la sonnette d’alarme. Face à la situation qui se détériore au sein de leur établissement de santé - rupture de stock de médicaments, patients de plus en plus précaires, manque de médecins aux urgences - 80 médecins de l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, ont adressé une lettre à l' Agence régionale de santé, qui demande la création d’une « zone médicale prioritaire ». Ces chefs de service, praticiens et assistants de l’hôpital Robert-Ballanger s’alarment de la situation « très inquiétante » de leur établissement dans un courrier daté du 14 juillet, dont Le Parisien s’était fait l’écho et que l’AFP a consulté.

Evoquant tour à tour le manque d’effectifs en psychiatrie, les ruptures de stock de la pharmacie, les pannes de scanner et d’IRM, ils affirment que « ces difficultés ne font que s’aggraver depuis quelques années, de plus en plus rapidement depuis quelques mois, démotivent les équipes médicales et paramédicales, et mettent en péril les malades ». « Parfois, on ne sait pas si on va avoir une cartouche d’encre pour imprimer nos ordonnances, du désinfectant pour laver nos endoscopes », explique Guy Bellaïche, le chef du service de gastro-entérologie. Sa consœur Bernadette Coret-Houbart, cheffe du service de pharmacie, ajoute que « les médicaments sont payés avec un grand délai. Nos fournisseurs bloquent nos commandes. Et quand ils ne veulent pas nous livrer, on va acheter ailleurs à des prix non négociés ».

Article complet de 20 minutes à lire en cliquant : ici

Source information : https://www.20minutes.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 9 Août 2019

Les commerçants d’Aulnay-sous-Bois n’ont désormais plus le droit de vendre des capsules de protoxyde d’azote aux mineurs. La ville a pris un arrêté et lance une campagne de sensibilisation pour enrayer la consommation de ce gaz aux effets toxiques.

Vous prendre connaissance de ce sujet à travers deux articles. Le premier de France 3 Régions à lire en cliquant : ici et le second de France Info à lire : là.

Source image : site internet de la ville d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 7 Août 2019

 

L'hôpital Robert-Ballanger va-t-il bientôt manquer de médicaments ? Dans une lettre adressée au directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS), quatre-vingts médecins, dont l'ensemble des chefs de service, sur les quelque 300 que compte l'établissement à Aulnay-sous-Bois, s'inquiètent de la multiplication des impayés.

« Les ruptures de stock constituent une réelle menace, s'alarme Bernadette Coret-Houbart, chef du service pharmacie depuis neuf ans. Toutes les références sont concernées. Jusqu'à présent, les patients, ou les médecins, ont toujours eu les médicaments dont ils avaient besoin. »

Les biologistes du laboratoire d'analyses médicales craignent que certains examens de routine ne puissent plus être réalisés. Comme l'ionogramme sanguin, l'un des plus couramment demandés par les médecins, qui vise à surveiller l'équilibre de l'organisme.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 6 Août 2019

Après le succès des Bracelets rouges, qui reviendra l'année prochaine pour une saison 3, TF1 continue de miser sur les séries médicales avec H24, une nouvelle série, en huit épisodes, adaptée du format finlandais Nurses, dont le tournage a débuté vendredi en région parisienne. L’acteur Axel Kiener explique avoir assisté à des opérations dans les blocs opératoires de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois pour se préparer à ce nouveau rôle.

Son interview est à lire en cliquant : ici

Axel Kiener prépare son rôle dans la série de TF1 H24 en assistant à des opérations à l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 5 Août 2019

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien évoquant l’utilisation de plus en plus fréquente de siphons de gaz hilarant. Cette pratique n’est pas sans danger. C’est pourquoi le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza se mobilise à travers une campagne de prévention (voir ici) qui devrait être suivie d’un arrêté d’interdiction.

Dans chaque rue de la cité de l'Europe, à Aulnay-sous-Bois, au sol, des dizaines, des centaines de siphons à gaz vides. « On en ramasse chaque semaine des sacs entiers. C'est nouveau, depuis quelques mois », jure un agent de la société de nettoyage. Non, le quartier n'a pas été pris d'une envie de chantilly - l'usage premier de ces bonbonnes dédiées aux émulsions - mais est victime d'une mode qui touche de plus en plus de quartiers en France : l'inhalation de protoxyde d'azote, ou « gaz hilarant ».

Dangers du gaz hilarant : le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza prépare la riposte

La municipalité de Bruno Beschizza a décidé de répliquer, via une campagne de prévention et devrait aussi prendre un arrêté d'interdiction. Et ce, malgré une tendance difficile à cerner car si les effets dangereux du gaz sont médicalement prouvés, il n'est pas interdit à la vente.

Des effets nocifs

Chez les jeunes et les adultes, le procédé est rodé. « On gonfle d'abord un ballon en caoutchouc avec la cartouche, puis on avale l'air du ballon. Et là, c'est le délire pendant une bonne minute », explique, serein, un adolescent d'Aulnay-sous-Bois.

Un délire dangereux « s'il est répétitif », assure Anne Batisse, pharmacienne au Centre d'évaluation et d'information sur la pharmacodépendance (C.E.I.P.) et d'addictovigilance . « C'est un phénomène récurrent, en forte augmentation, qui a démarré il y a quelques années dans les soirées d'étudiants en médecine, lesquels utilisaient un gaz similaire utilisé en temps normal à plus petites doses pour des anesthésies », poursuit-elle.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 1 Août 2019

Protoxyde d’azote : les dangers de l’utilisation du gaz hilarant

Risques de brûlures d'asphyxie, de perte de connaissance. Renforce les effets des hallucinogènes.

Informations de Réduction de Risques et des Dommages (RdRD)

  • Ne JAMAIS inhaler en sortie de détendeur (risque de brûlure de la face, des tissus pulmonaires), se protéger les mains lors de la détente du gaz,
  • En cas de consommation debout : risque de chute,
  • Essayer d'alterner les inhalations de gaz et d'air pour réduire les risques d'asphyxie,
  • Dépendance possible avec un usage compulsif,
  • Ne pas prendre le volant.

Effets/Risques

  • Euphorisant et dissociatif : fou rire, ivresse distorsion visuelle et auditive, état onirique,
  • Maladresse, perte de dextérité, maux de tête, carence en vitamine B12 voire engourdissement des extrémités en cas d'utilisation prolongée,
  • Risque d'asphyxie par manque d'oxygène avec les mélanges fortement dosés en protoxyde, risque de perte de connaissance et de brûlure à froid avec le détendeur.

L'Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde contre l'usage récréatif des substances volatiles chez les jeunes. 5,5 % d'entre eux affirment avoir expérimenté ces produits, d'après une enquête menée en 2011. 

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 24 Juillet 2019

 

L’aire de jeux aqualudiques du parc Ballanger à Aulnay-sous-Bois rencontre un vif succès. Elle doit cependant être fermée par moments pour effectuer des analyses de la qualité de l’eau. C’est un enjeu sanitaire sur lequel la commune ne peut pas prendre le moindre risque. Sur la page Facebook de la ville ces éléments sont expliqués en détail. Vous pouvez en prendre connaissance ci-dessous.

💦 Vous êtes nombreux à nous interpeller concernant le fonctionnement et les horaires de l’aire de jeux aqualudiques du Parc Robert Ballanger. 🌳

👉 Pour rappel, cette aire de jeux est ouverte du mardi au dimanche, de 10h à 13h et de 16h à 19h. 🕐 En période de canicule, elle fonctionne tous les jours et son ouverture est prolongée jusqu’à 20h l'après-midi.  La fermeture méridienne entre 13h et 16h correspond aux heures où il est fortement déconseillé de s’exposer au soleil, notamment chez les plus petits, afin d'éviter des risques d’insolation ou de brûlures de la peau.

 Nous avons l’obligation de respecter, en toutes circonstances, des normes sanitaires. Il en va de la santé des enfants. L'arrêt des jeux d’eau permet en effet au système de renouveler la qualité de l’eau. Des contrôles sont effectués en permanence par les agents de la ville.  Aussi, si les résultats des analyses ne répondent pas aux normes en vigueur, la fermeture est malheureusement prolongée.

Source information : page Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois. Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 22 Juillet 2019

Ces deux enfants porteurs d’une maladie génétique mortelle, objets d’un élan de solidarité qui leur a permis de récolter 1,4 millions d’euros, ont reçu un traitement expérimental en Espagne.

La « famille courage » n'a pas dit son dernier mot. Hugo, 4 ans, et sa sœur Emma, presque 2 ans, viennent de recevoir un traitement médical expérimental pour enrayer la maladie Sanfilippo de type B, dont ils souffrent tous les deux. Cette pathologie génétique, neurodégénérative, détruit peu à peu leur cerveau… et les condamne à mourir à l'adolescence.

Pris dans une course contre la montre pour sauver leurs enfants, Julien et Alicia, habitants de Luzarches (Val-d'Oise), tous deux employés à l'hôpital privé d'Aulnay-sous-Bois, ont décidé de « jouer le tout pour le tout ». Alors qu'ils avaient récolté 1,4 M€ - sur 4 M€ espérés - pour financer un essai clinique mené par une équipe française, ils ont tenté leur chance avec un laboratoire américain. Lequel finance lui-même l'essai, jamais tenté par le passé.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 24 Juin 2019

La préfecture de Seine-Saint-Denis a activé l'alerte canicule de niveau 3

Adoptez les bons réflexes : pensez à vous hydrater, et rester au frais le plus possible et à prêter attention aux personnes les plus fragiles : enfants et personnes âgées.
Numéro vert  : 0 800 500 161
En cas de malaise
 : appelez le Samu : 15,  les pompiers : 18, Police secours : 17 , SOS Médecins : 01 47 07 77 77

le plan canicule se décline sur quatre niveaux en cohérence avec les couleurs de vigilance de la météo :

  • Vert : veille saisonnière ; Jaune : avertissement chaleur ; Orange : alerte canicule ; Rouge : mobilisation maximale.

Alerte canicule (niveau 3 - orange)

En l'absence d'une pièce fraîche à votre domicile nous vous invitons à vous rendre dans des endroits climatisés ou à défaut, dans des lieux ombragés ou frais à proximité de votre domicile.

Pour vous rafraichir

  • Si vous en disposez utiliser ventilateur et/ou climatisation.
  • Essayez de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé (grandes surfaces, cinémas...) deux à trois heures par jour où à défaut dans des lieux ombragés.

 

Alerte canicule de niveau 3 à Aulnay-sous-Bois

Des équipements municipaux peuvent vous accueillir dans une pièce climatisée :

  • La mairie annexe Sud : 79 rue de la Croix blanche
  • La mairie annexe du Galion : 38 rue Georges Seurat
  • Foyer club Le Hameau : 2 rue des Érables
  • Foyer club Romand : 13 rue André Romand
  • La résidence autonomie les Cèdres : 62-64 avenue de Sévigné
  • La résidence autonomie les Tamaris : 99 rue Maximilien Robespierre

Les gestes à adopter :

  • Mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour à l'aide d'un brumisateur, d'un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains.
  • Adultes et enfants : buvez beaucoup d'eau, personnes âgées : buvez 1.5L d'eau par jour et mangez normalement.
  • Ne sortez pas aux heures les plus chaudes (11h-21h).
  • Si vous devez sortir portez un chapeau et des vêtements légers

Le numéro vert : 0 800 500 161

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 21 Juin 2019

Il semblerait que la France puisse connaitre un épisode caniculaire la semaine prochaine. Aulnay-sous-Bois ne sera pas épargnée. Les prévisions de température donnent le vertige. 34 degrés lundi, 37 degrés mardi et 39 degrés mercredi et jeudi.

Canicule en vue avec des températures qui pourraient atteindre 39 degrés à Aulnay-sous-Bois

Le réchauffement climatique suscite toujours autant de discussions contradictoires comme on a pu s’en apercevoir récemment dans l’émission animée par Pascal Praud sur CNews (voir ici). Quoi qu’il en soit, l’Histoire montrera tôt ou tard si oui ou non l’Humanité a fait les bons choix pour assurer sa survie sur la planète.

En attendant, pour vous préparer à la vague de chaleur des prochains jours vous pouvez consulter les éléments du plan canicule mis en place à Aulnay-sous-Bois pour l’année 2019 en cliquant : ici

Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 5 Juin 2019

A partir du 1er juin

Chaque année l'été s'accompagne de périodes de fortes chaleurs, facteurs de risques pour les plus fragiles. Dans le prolongement du plan canicule mis en place par la préfecture, la ville vous accompagne, via son centre de liaison et d'information pour le maintien à domicile (CLIMAD).

Nous invitons dès à présent, les seniors de plus de 65 ans, les moins de 65 ans inaptes au travail et les personnes en situation de handicap à se faire recenser en cas de déclenchement d'une alerte canicule.

La ville d’Aulnay-sous-Bois se mobilise et vous rappelle quelques bons gestes.

Pour plus d’informations cliquez : ici

Aulnay-sous-Bois met en place un plan canicule 2019

Source information et image : site internet de la ville d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 29 Mai 2019

Les centres municipaux de santé vous permettent désormais de réserver vos consultations sur Internet, et de vous les rappeler par SMS.

La Ville d'Aulnay-sous-Bois innove au sein de ses différents centres municipaux de santé en vous proposant dorénavant la prise de rendez-vous en ligne et les rappels SMS.

Connectez-vous pour cela sur : https://aulnaysousbois.contactsante.fr.

Après avoir créé votre compte lors de la première visite, vous pourrez accéder directement au planning des médecins, réserver un rendez-vous, le modifier ou bien même l’annuler. Actuellement, les consultations de médecine générale et les spécialités médicales sont accessibles. Vous pouvez annuler votre rendez-vous en ligne en ligne jusqu’à 48h avant sa date. Passé ce délai, vous devez laisser un message au numéro indiqué sur le SMS de rappel que vous recevrez.

Tous les centres de santé de la Ville sont conventionnés secteur 1 et pratiquent le tiers payant. Le jour de votre rendez-vous, merci de vous présenter muni de votre carte vitale ou d’une attestation de droits et de votre carte mutuelle (les CMS sont conventionnés avec certaines mutuelles).

Pour un premier rendez-vous merci de vous présenter 15 minutes avant.

Rendez-vous en ligne sur : https://aulnaysousbois.contactsante.fr.

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 23 Mai 2019

À Aulnay-sous-Bois, les urgences de l'hôpital Ballanger ont dû refuser des patients samedi soir dernier. Pourtant, l'établissement est l'un des plus importants de la région, mais depuis des mois, ses urgences tournent avec seulement la moitié des médecins prévus normalement.

Pour les urgences, vous êtes priés de vous adresser ailleurs. Samedi 18 mai au soir, c'était la consigne de la direction de l'hôpital aux services de secours : orienter les malades dans d'autres établissements. Cette pratique s'appelle le délestage. Face au sous-effectif des soignants, les syndicats sont résignés.

"Pour nos patients dans nos urgences, c'est le délai d'attente qui s'allonge. Aussi les questions d'insécurité, parce que comment faire le tri du patient s'il n'y a plus de médecins pour faire cette évaluation d'emblée, cela peut générer des insécurités et des accidents", explique Patrice Vétéran, CGT membre du CHSCT de l'hôpital Robert Ballanger.

Saturées, les urgences de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois refusent des patients

Moitié des effectifs manquants

La nuit, un seul docteur assure la garde, mais il en faudrait au moins deux. Au total, 13 médecins manquent à l'appel au sein de l'hôpital Ballanger, soit pratiquement la moitié des effectifs sans compter l'absence totale d'internes.

"Aujourd'hui, des recrutements sont en cours. Les postes sont publiés, nous faisons appel à l'intérim et aux médecins vacataires des autres établissements. Mais viennent aussi compléter les effectifs médicaux avec le recours aux internes qui sont affectés sur d'autres établissements et au recrutement de médecins étrangers. Donc incessamment sous peu, la situation devrait s'améliorer", affirme Catherine Leguay Portada, directrice déléguée de l'hôpital Robert Ballanger.

"On met la population en danger"

Conçues pour 40.000 passages par an, les urgences en ont reçu presque le double l'année dernière. Côté Samu, on craint un effet domino. L'hôpital d'Aulnay-sous-Bois est un des plus importants d'Île-de-France, il est référent pour l'aéroport de Roissy et la prison de Villepinte.

"On met la population en danger parce que c'est un hôpital qui est dans une zone difficile où déjà, la démographie médicale est très tendue et pour une partie de la population, le seul recours reste l'hôpital. S'il n'est plus disponible, il n'y a plus rien", indique Christophe Prudhomme, médecin urgentiste et délégué CGT (Samu 93).

Pendant 6 mois encore la direction envisage d'autres délestages en attendant de pouvoir recruter.

Article complet de france3-regions.francetvinfo.fr à lire en cliquant : ici

Source article : france3-regions.francetvinfo.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 2 Avril 2019

TOUS EN BLEU

Le 2 avril a lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Elle vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement.

Aulnay-sous-Bois se mobilise pour la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

A cette occasion l'hôtel de ville se pare de bleu !

Aulnay-sous-Bois se mobilise pour la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

Source information : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois / Source photo 1 : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois / Source photo 2 : compte Twitter du maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 11 Mars 2019

Du 12 au 13 mars à partir de 9h

La semaine nationale du rein, la Ville et l’Hôpital privé de l’Est parisien, avec le soutien de l’Agence régionale de santé (ARS) et des associations Renif et France Rein, organisent deux journées d’information et de co-dépistage du diabète et des maladies rénales.

Dépistages gratuits :

  • Mardi 12 mars de 9h-12h30 /14h-17h :  au CMS Balagny (2, rue du Limousin)
  • Mercredi 13 mars de 9h-16h : Hôpital privé de l’Est parisien (11, avenue de la République)

ENTREE GRATUITE
Renseignements : 01 48 79  41 25/41 20

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Aulnay-sous-Bois se mobilise pour la semaine nationale du rein 2019

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 4 Mars 2019

Des actions de sensibilisation au cancer colorectal sont organisées ce mois-ci.

Dans le cadre de la campagne « Mars bleu » dédiée au dépistage du cancer colorectal, des actions de sensibilisation et de prévention sont mises en place. Des stands d’information seront installés

  1. lundi 4 mars • 9h30-16h30 : l’Hôpital privé de l’Est parisien,
  2. mardi 26 mars • 9h-12h/13h30-17h15  : CMES Louis-Pasteur (8-10, avenue Louis-Pasteur)
  3. mercredi 27 mars • 14h-18h: sur le marché de Mitry.

Tous les deux ans, les hommes et les femmes de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage.

Parlez-en à votre médecin traitant.

Source information et photo : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé