culture

Publié le 24 Juillet 2019

Depuis 2014 Aulnay-sous-Bois a fait une avancée phénoménale en matière de numérique. En effet, la quasi-totalité de la ville est couverte en fibre optique. L’application interactive Neocity a été lancée début 2018. Et l’année 2019 a même vu l’aménagement d’un espace déclic boulevard de Strasbourg pour faciliter les démarches administratives en ligne.

Aménagement d’une banque d’accueil au théâtre et cinéma Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois

Cet été, c’est au tour du théâtre et cinéma Jacques Prévert de se moderniser avec l’arrivée d’une banque d’accueil qui devrait encore améliorer les conditions d’utilisation de cet équipement emblématique du quartier Vieux-Pays.

Aménagement d’une banque d’accueil au théâtre et cinéma Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois

On notera aussi que la réfection de l’étanchéité des terrasses sera opérée.

Robert Ferrand

Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Culture

Publié le 5 Juillet 2019

Ce soir à partir de 19h30 place du général Leclerc à Aulnay-sous-Bois se déroulera le dernier concert organisé dans le cadre de l'événement "place au son".

Le programme s'annonce riche et éclectique avec le Cap Gospel Choir, célèbre chorale du Nouveau Cap, qui interprétera des classiques R'n'B, soul, hip-hop, variété française et internationale.

Suivra le groupe Little Wing, composé de musiciens passionnés aux influences musicales diverses, qui proposera une ambiance pop rock. 

Source affiche : site internet de la ville d'Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 23 Mai 2019

Le prestigieux journal américain du New York Times place Aya Nakamura dans les 15 artistes européens à écouter en ce moment.

"J'ai grandi sans icône féminine française noire. Il est temps de changer ça". Dans les colonnes du prestigieux New York Times, la chanteuse, nouvel espoir de la pop urbaine en France, s'est fait une place de choix : le journal la place parmi les quinze artistes européens à écouter. Le New York Times, qui rappelle que l'album "Nakamura" s'est déjà écoulé à plus de 200 000 exemplaires, a pu rencontrer Aya Nakamura dans un hôtel parisien. "Malgré une réticence à aborder directement la question du féminisme, Nakamura a clairement fait comprendre qu'elle souhaitait changer la façon dont le succès des femmes est perçu en France, particulièrement celui des femmes noires", est-il expliqué dans les colonnes du Times.

Article complet de www.linternaute.com à lire en cliquant : ici

Source article : www.linternaute.com / Source photo : compte Twitter de Aya Nakamura

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 20 Mai 2019

Ce samedi 18 mai 2019 se déroulait à Aulnay-sous-Bois la première édition du Festiv’Art. Un événement aussi original qu’inédit.

Joli succès pour le premier Festiv’Art 2019 à Aulnay-sous-Bois

Enfants, parents et associations se sont ainsi rencontrés dans neuf points de la ville, répartis du Nord au Sud, autour de la pratique des arts plastiques et graphiques.

Joli succès pour le premier Festiv’Art 2019 à Aulnay-sous-Bois

Comme c’est souvent le cas, ce sont les plus jeunes qui ont immédiatement saisi cette opportunité d’exprimer leurs talents artistiques, entraînant les plus grands en un même mouvement pour une joute intergénérationnelle créative, festive et pleine de couleurs. 

Joli succès pour le premier Festiv’Art 2019 à Aulnay-sous-Bois

Les œuvres réalisées sont variées et prouvent, si besoin en était, que l’art et la culture sont des ponts entre les êtres humains.

Joli succès pour le premier Festiv’Art 2019 à Aulnay-sous-Bois

Source photos : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois et Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 9 Mai 2019

Samedi 11 mai 2019 de 10h à 18h au parc Dumont

Le Réseau des bibliothèques d’Aulnay-sous-Bois organise une journée festive et conviviale dédiée à la littérature, en présence d’auteurs et d’illustrateurs aux talents reconnus.

Cette année "place au Manga !", univers de la bande-dessinée japonaise d’une grande richesse, particulièrement apprécié des Français.

Au programme spectacles, littérature jeunesse, rencontres, dédicaces, conférences et ateliers.

Nous vous attendons nombreux !

Vous pouvez feuilleter le programme détaillé en cliquant : ici

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 11 Avril 2019

Samedi 13 avril de 14h à 18h

Pour la deuxième année consécutive, la Dictée géante revient à Aulnay-sous-Bois. Portée par l’écrivain Rachid Santaki, elle offre un espace convivial et intergénérationnel de rencontres et d’échanges.

Les participants seront répartis en cinq catégories :

  • primaire (CM1-CM2)
  • collège
  • lycée
  • adulte
  • et niveau FLE (Français Langue Étrangère).

Le vainqueur de chaque catégorie repartira avec un cadeau.

Comme l’an dernier, la tournée de la Dictée géante débutera au Stade de France à Saint-Denis, le 6 avril, puis s’installera pour sa première étape à Aulnay-sous-Bois.

« La dictée est un outil par lequel on se confronte aux mots, entre amis ou en famille. Les gens ont en parfois gardé de mauvais souvenirs d’enfance, mais la dictée est festive. L’idée est vraiment de venir s’amuser » Rachid Santaki.

Gratuit sur inscription jusqu’au 12 avril 2019 à la Direction des Affaires culturelles au 01 48 79 64 74 , culture@aulnay-sous-bois.com et sur www.ladicteegeante.com.

LIEU :

Ferme du Vieux Pays : 30 rue Jacques Duclos - 93600 Aulnay-sous-Bois

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 27 Mars 2019

Ce samedi 30 mars 2019 à 10h30, la Petite Fabrique de Folies d’Encre vous propose de réaliser un bouquet de fleurs de cerisier en papier japonais.

Vous apprendrez le pliage (origami) de la fleur de cerisier et le montage d'une fleur sur tige avec ses pistils afin de réaliser un bouquet de douze fleurs de cerisier.
Cet atelier est destiné aux adultes et aux adolescents.
Durée: 2 heures. Tout le matériel est fourni. 20 euros.
Merci de régler l'atelier lors de votre inscription.

La librairie Folies d’Encre est située 41 boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois. Renseignements au 01.48.66.12.85

Source information et image : Librairie Folies d'Encre d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 22 Mars 2019

Huit ans après son dernier album, Sefyu est de retour. Son prochain disque sortira le 12 avril 2019. Vous pouvez d’ores et déjà en écouter un premier extrait dans la vidéo ci-dessous.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 11 Mars 2019

La chanteuse originaire d’Aulnay-sous-Bois Aya Nakamura vient d'apprendre une bonne nouvelle. Cinq mois après la sortie de son second opus, Nakamura vient d'être certifié double disque de platine (200 000 ventes) en France.

Pas étonnant quand on connaît le phénomène, qui comptabilise plus de 300 millions de vues avec son clip "Djadja" sur YouTube. Un succès qui lui a permis de se faire entendre au-delà des frontières et d'atteindre la première place du classement aux Pays-Bas, une première pour une artiste féminine française depuis Edith Piaf

Article complet de Melty.fr à lire en cliquant : ici

Source article : Melty.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 22 Février 2019

Le vendredi 22 février 2019 à 19h

Pour la troisième fois, l’ensemble de flûtes va se produire à l’Hôtel de Ville dans un programme riche en couleurs folkloriques.
Le public voyagera aux quatre coins du monde grâce à des danses ou des chants tantôt mélancoliques, tantôt endiablés.

Direction : Isabelle Lenoir

Dans la limite des places disponibles
Réservation conseillée auprès du Conservatoire : crd@aulnay-sous-bois.com
Tél : 01 48 79 65 21

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 19 Février 2019

Les deux artistes français de 23 et 26 ans ont décroché une place dans le classement très sélect des 30 personnalités européennes de moins de 30 ans les plus influentes au monde, établi par le prestigieux magazine américain Forbes.

Ils n'ont pas seulement conquis la France, ni l'Europe mais le monde entier. À 23 et 26 ans, Aya Nakamura et Vald se sont vus attribuer une place dans le classement des 30 personnalités européennes de mois de 30 ans les plus influentes au monde. Avec cette distinction, la jeunesse du monde urbain a été récompensée.

 

«Principalement connue pour son tube Djadja , qui cumule plus de 300 millions de vues sur YouTube, la pop star franco malienne Aya Nakamura a réussi à grimper au sommet des ventes en mélangeant des sons urbains et de l'afrobeat», rapporte Forbes dans son classement annuel. Vald est présenté comme «un rappeur français de 26 ans qui est devenu numéro 1 avec son titre Désaccordé».

Si la présence du rappeur a de quoi surprendre, il faut se souvenir du bilan commercial réussi de son dernier album XEU, un projet certifié double disque de platine. Il figure dans le top 20 des albums musicaux les plus vendus dans l'Hexagone.

En revanche, la présence de la chanteuse d'origine malienne n'a rien de surprenant. Avec sa faculté indécente à nous coincer des refrains dans le crâne, on peut dire qu'elle a «dead ça» comme il faut. Bien qu‘elle soit repartie bredouille des Victoires de la musique, elle peut tout de même se targuer d'être l'une des Européennes les plus influentes du monde. Rappelons qu'elle est la première Française à s'être placée au sommet des charts néerlandais depuis... Edith Piaf et sa chanson mémorable Non, je ne regrette rien, sortie en 1961.

 

«Je me suis dit waouw quand même! Parce qu'on ne s'en rend pas compte tout de suite, raconte Aya Nakamura. Tu ne te dis pas que tu es dans un magazine US, que tu es entourée de plein d'artistes internationaux. Moi, j'ai à peine 23 ans, je viens de commencer», a-t-elle déclaré au micro d'NRJ, après le classement de Forbes.

Article complet du journal Le Figaro à lire en cliquant : ici

Source article : http://www.lefigaro.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 11 Février 2019

Contrairement à Seyfyu, qui, en 2009, avait soulevé le trophée dans la catégorie « Artiste ou Groupe Révélation du public de l’année » la chanteuse d’Aulnay-sous-Bois, Aya Nakamura, n’a pas remporté de victoire de la musique en 2019.

Nominée dans deux catégories « Album de musiques urbaines » et « Chanson originale », Aya Nakamura a dû laisser filer la récompense respectivement à Bigflo & Oli et Boulevard des Airs.

Rien de bien grave néanmoins, car non seulement Aya Nakamura fait un carton phénoménal partout où elle passe, mais en plus, ces nominations aux victoires de la musique prouvent son adoubement par la profession.

Son succès n’est donc pas prés de s’arrêter ce qui est une bonne nouvelle pour elle et bien entendu notre bonne ville d’Aulnay-sous-Bois qui a besoin de voir valorisé ses talents.

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Culture

Publié le 8 Février 2019

La nature humaine est parfois d’une contradiction étonnante ! Prenons par exemple notre bonne ville. Les habitants de la commune ont parfois coutume de se plaindre que les médias n’en décrivent que les aspects les plus sombres. Malgré cela, quand quelqu’un originaire de la troisième cité de Seine-Saint-Denis émerge en pleine lumière, il y a toujours un lot de haineux ou de rageux prompt à critiquer.

La chanteuse d’Aulnay-sous-Bois Aya Nakamura fait indéniablement partie de cette catégorie. Alors bien entendu, tout le monde est libre d’aimer ou non la musique et les textes d’Aya Nakamura, mais chacun devrait a minima se réjouir de sa réussite et de son succès fracassants. Plus de 2 millions d’abonnés et plus de 730 millions de vues sur sa chaine YouTube, voilà qui devrait mettre tout le monde d’accord !

Du coup, on a juste envie de saluer la nomination d’Aya Nakamura dans deux catégories des 34e victoires de la musique, diffusées ce soir sur France 2. Et on a très envie qu’elle ramène une victoire. Tout simplement…

Ci-dessous un extrait de l’article que le journal Le Monde lui a consacré.

Aya Nakamura, 23 ans, arrive de sa banlieue avec une petite demi-heure de retard et s’excuse poliment. Tout apprêtée comme sur les pages de papier glacé des magazines américains, elle soigne son look sur les réseaux sociaux comme lors de ses entretiens.

Après les tubes estivaux, Djadja et Copines, son deuxième album, Nakamura, publié début novembre 2018 est un succès qui dépasse les frontières hexagonales : la moitié des 300 millions de vues sur YouTube et des 150 millions d’écoutes en ligne proviennent de pays non francophones. Chanteuse la plus « streamée » en France l’an passé, elle est nommée dans deux catégories des 34e Victoires de la musique, prévues vendredi 8 février : meilleure chanson originale pour Djadja et meilleur album de musiques urbaines.

« Je kiffe ! », s’exclame Aya Nakamura même si, comme à son habitude, elle émet un petit bémol : « Je ne sais pas comment ils ont pu qualifier ma musique d’urbaine, peut-être parce qu’il y a beaucoup d’argot dans mes textes. Moi, je dirais qu’elle est plutôt pop, mais en France on associe ce genre plus au rock. »

Pop dans le sens de populaire. Sa musique est un conglomérat de tout ce que les jeunes de sa génération écoutent en boîte, dans les bars à chicha ou sur leur écran d’ordinateur via YouTube : beaucoup de zouk, de musique africaine digitalisée, de R’n’B ou de rythmique rap. Ses chansons racontent sans mièvrerie ni pudeur les relations sentimentales de jeunes adultes, complexifiées par la virtualité des réseaux sociaux, les tiraillements entre traditions familiales et matérialisme de la société consommation.

« C’était grave cool »

Elle chante comme elle parle, comme elle « snapchatte », comme les participants des émissions de télé-réalité s’invectivent entre eux. « Un langage populairedes mots vulgaires, résume-t-elle. Ce que certains prennent pour de la vulgarité est pour moi de la franchise. J’assume ma manière de parler. Et puis après mon premier album, Journal intime, je me suis remise en question. J’ai vu que sur les réseaux, ce qui plaisait le plus à mon public, c’était quand je disais les choses franchement et que je me montrais plus. »

Elle mâtine alors ses textes d’anglais – wyner (danser collé-serré), smiler (sourire)… – et d’argot de la Cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis – djadja (menteur), Y’a R (rien) –, où elle a grandi après être arrivée du Mali, bébé.

Source article Le Monde à lire : ici

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 30 Janvier 2019

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien paru dans son édition du 29 janvier 2019. On y apprend comment la culture rayonne plus que jamais à Aulnay-sous-Bois notamment à travers l’incontournable semaine de l’humour. Ainsi ce vendredi, Gaspard Proust se produira au théâtre Jacques Prévert, dont la fréquentation est en hausse constante…

Pour lire l’article cliquez sur l’image.

La culture rayonne plus que jamais à Aulnay-sous-Bois !

Source article : journal Le Parisien  

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 25 Janvier 2019

La ville d’Aulnay-sous-Bois propose ce soir un événement culturel tout à fait alléchant : la nuit des conservatoires ! A cette occasion, le CRD propose de 18h à 22h une série de prestations artistiques d’une grande diversité. En ce vendredi, il n’y aura donc aucune excuse valable pour rester affalés devant la télé. Alors sortez !

Programme complet ci-dessous :

  • "Tuba Show" à 18h40

Suivez les tubistes en duo ou en quatuor dans leur déambulation festive dans le Conservatoire

  • Concert « spéléo » - 19h
    Concert de restitution d'un atelier de création sonore donné par l'association Brut Pop aux élèves du CRD. Création d'instruments numériques simplifiés.
  • Chant - 19h40 : Nos chanteurs se feront un plaisir de vous interpréter un extrait des Contes d'Hoffmann du célèbre Offenbach ainsi que L'heure exquise de Reynaldo Hahn.
  • Duo Violoncelle - Piano - 19h55
  • Spectacle "La FIFA"  - 20h30 - Des fantômes musiciens se réunissent le temps d’une nuit pour un spectacle plein de jeux de lumière.
  • Ensemble de flûtes - 21h45 - Retrouvez les élèves de flûte après le concert

Vous aurez la chance d'accéder aux répétitions d'orchestre, venez découvrir comment travaillent les musiciens.

  • Répétition de l'orchestre d'harmonie junior : de 18h30 à 20h
  • Cours de danse classique ouverts au public : de 18h à 18h30

Source information et photo : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 17 Janvier 2019

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien daté de ce jour. Il est consacré au Créa.

Le Créa porte les couleurs d’Aulnay-sous-Bois à l’Opéra Bastille de Paris !

Quarante jeunes élèves de l’école de chant pour tous d’Aulnay-sous-Bois vont présenter une comédie musicale, inspirée de l’univers de Sherlock Holmes, à l’Opéra Bastille de Paris. Preuve que la culture made in Aulnay est reconnue bien au-delà des frontières de la commune…

Le Créa porte les couleurs d’Aulnay-sous-Bois à l’Opéra Bastille de Paris !

Pour lire l’article cliquez sur l’image.

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 11 Janvier 2019

Du 19 janvier au 24 février, exposition présentée à l’Espace Gainville, 22 rue de Sevran.

Une exposition intitulée Réciproque se tiendra à l’Espace Gainville, elle présentera des œuvres en céramique, des photographies et des installations de Hélène Delépine, sur le thème de la ville et de ses architectures.

Diplômée en métiers d’art céramique, en design et en art, Hélène Delépine a suivi un parcours pluridisciplinaire avec un axe fort autour du matériau céramique qu’elle associe à un travail de photographie, de dessin et d’installation.

L’exposition s’intitule Réciproque, car l’artiste reprend en volume, des formes qu’elle a conçues à partir de détails architecturaux photographiés, qu’elle duplique et assemble.

Ouverture de 13h30 à 18h30, du mardi au dimanche. Entrée libre

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 10 Janvier 2019

Les nominations aux victoires de la musique 2019 viennent de tomber. Et c’est une bonne nouvelle pour la chanteuse d’Aulnay-sous-Bois Aya Nakamura qui a été sélectionnée dans la catégorie "Album de musiques urbaines de l’année".

Elle fera face à Eddy de Pretto et Bigflo & Oli pour décrocher le prix. Souhaitons-lui autant de chance qu’à Sefyu, vainqueur en 2009 dans la catégorie « Artiste ou Groupe Révélation du public de l’année » avec son album « Suis-je le gardien de mon frère ? ».

Réponse le vendredi 8 février 2019, date de diffusion sur France 2 de la 34ème cérémonie des victoires de la musique.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 4 Janvier 2019

Big Bounce, la course de trampoline est une émission de télévision française adaptée de l'émission allemande Big Bounce : Die Trampolin Show et présentée par Christophe Beaugrand et Laurence Boccolini, qui sera diffusée ce vendredi 4 janvier 2019 à 21h sur TF1.

Similaire dans les plates-formes de jeux comme Ninja Warrior, chaque candidat doit franchir des séries d'obstacles différentes dans chaque émission grâce à des trampolines.

Le jeune gymnaste Aulnaysien Romuald Hodeau représentera la ville d'Aulnay-sous-Bois sur le plateau de l'émission.

Source information et photo : Wikipédia et compte Twitter de la ville d'Aulnay-sous-Bois

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 27 Décembre 2018

Avec son tube «Djadja» et son album «Nakamura», Aya Dianoko (de son vrai nom) a fait danser la France et même l’Europe. Portrait de celle qui a rythmé l’année 2018.

«Ils m’attendent au tournant pour le succès, doucement je suis pas pressée», chantait Aya Nakamura dans le titre «Oumou Sangaré», extrait de son premier album «Journal Intime» sorti en 2017. Pourtant, c’est en un instant qu’elle a connu la célébrité. Notamment grâce à son titre «Djadja», tube de l’été aux 260 millions de vues sur Youtube. D’accord, ses premières chansons, notamment «Comportement» (2017) mais aussi «Love d’un voyou» avec Fababy (2015), avaient déjà connu un certain succès. Mais c’est cette année, qu’Aya Nakamura a explosé. Ses chansons ont fait danser et ont fait chanter. Elles se sont même glissées dans la playlist de Presnel Kimpembe, pendant la coupe du monde de football. Elles ont rythmé l’année 2018.

Elle égale Edith Piaf

Avec l’album «Nakamura», sorti le 2 novembre, Aya Dianoko (de son vrai nom) a atteint les sommets. Le jour même, neuf de ses chansons figuraient dans le top 10 d’Apple Music. À noter : c’est une première pour une artiste féminine française. Pareil sur Spotify : onze de ses treize titres étaient dans le top 50 de la plateforme. En deux semaines, la chanteuse de 23 ans était récompensée d’un disque d’or. Ses tubes se sont même exportés à l’étranger. On écoute «Copines» ou «Djadja», en Allemagne, en Roumanie, aux Pays-Bas. C’est d’ailleurs la première fois qu’une chanteuse française se classe dans le top des ventes néerlandais depuis Edith Piaf en 1960, avec «Non, je ne regrette rien».

Article complet de Paris Match à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.parismatch.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 22 Décembre 2018

Le 22 décembre 2018, des contes de fin d'année placés sous le signe de la musique

Cette année la programmation des contes proposée par les bibliothèques prendra une couleur musicale.

15h

Eclats d'histoires !
Une mosaïque d'albums espiègles et savoureux et des étincelles d’éclats d’humeurs, de rire et de rêve.
Par la compagnie Le souffle des livres.
Durée : 45 minutes / de 4 à 10 ans
Lieu : bibliothèque Alphonse Daudet

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 22 Décembre 2018

Le 22 décembre 2018, des contes de fin d'année placés sous le signe de la musique

Cette année la programmation des contes proposée par les bibliothèques prendra une couleur musicale.

10h30

Bruissements d'images, encore !
Une conteuse accompagnée d'un musicien vous propose un bouquet d’albums sensibles, tendres et ludiques pour les tout-petits.
Par la compagnie Le souffle des livres.
Durée : 30 min / de 3 mois à 5 ans (les grands frères et sœurs sont bienvenus !)
Lieu : bibliothèque Elsa Triolet

Source information et image : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 21 Décembre 2018

La ville organise un concert gratuit ce samedi, avec plusieurs rappeurs originaires du 93. Mille jeunes sont attendus.

« Quatre-vingt ze-trei, la puissance, tu connais ! » La punch line du rappeur Fianso, tête de gondole du rap en Seine-Saint-Denis au phrasé inimitable, va résonner dans la salle Pierre-Scohy, à Aulnay, ce samedi.

La municipalité organise un grand concert gratuit. Outre Fianso, les artistes Hornet la Frappe et Heuss devraient notamment être présents.

Fianso, Hornet la Frappe, Heuss

A 32 ans, Fianso est l’un des artistes les plus écoutés de la scène rap française. Coordinateur de la compilation hip-hop « 93 empire », sortie en octobre, qui rassemble quelques-uns des plus grands rappeurs de Seine-Saint-Denis dont les historiques de NTM, il porte « son » département en bandoulière. En multipliant les références à ses quartiers et en y tournant de nombreux clips.

Originaire du Blanc-Mesnil, Fianso a ses habitudes à Aulnay-sous-Bois où il a tourné le clip du morceau « Pégase ». On l’y voit déambuler à la Rose-des-Vents, entouré de jeunes du quartier, depuis la rue Edgar-Degas jusqu’au Galion, le bâtiment iconique de la cité.

Outre le concert, plusieurs animations sont prévues, dont une démonstration du club de kick-boxing de la commune.

Ce samedi à 19 heures, salle Pierre-Scohy, 1 rue Aristide-Briand. Billets à retirer au bureau information jeunesse, 3, boulevard Félix-Faure. Renseignements au 01.48.79.63.34

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : Thomas Poupeau et Arnaud Journois du journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 21 Décembre 2018

Le vendredi 21 décembre 2018 à 19h

Classe de saxophone de Nicolas Arsenijevic.

  • Ensemble second et troisième cycle
    Deux chorals - Johann Sebastian Bach
    Ave Verum - Wolfang Amadeus Mozart
    Rêverie - Robert Schumann
    La liste de Schindler - John Williams
    Fantaisie n°3 en si mineur - George Philipp Teleman (saxophone seul)
  • Quatuor de saxophones cycle supérieur et perfectionnement
    Pavane - Gabriel Fauré
    Divertimento K136 - Wolfang Amadeus Mozart
    Tango Virtuoso - Thierry Escaich
    Pavane pour une infante défunte - Maurice Ravel
    Spirit of Highlands - Bertrand Peigné

Les saxophonistes :

  • Chiharu Ogura
  • Ziyu Xia
  • Caroline Leprince
  • JinHo Keem
  • Dongwhan Kim
  • Yu Feng Chang

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 20 Décembre 2018

Trois Aulnaysiens ont été sélectionnés lors des castings d’Abd Al Malik au Nouveau Cap. Ces jeunes, âgés de 17 à 18 ans, intègrent ainsi dès à présent cette nouvelle troupe de théâtre. Les premières répétitions débuteront dans quelques jours.

Nous aurons la joie et le plaisir de les retrouver et de les acclamer sur les planches parisiennes dès la fin de 2019.

Comme le déclare l’adjoint au maire en charge de la culture, Sébastien Morin : « Faire éclore des talents et permettre aux jeunes de développer le goût du théâtre, voilà ce à quoi la ville d’Aulnay-sous-Bois s’emploie ! »

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture