culture

Publié le 1 Février 2020

C’était l’événement culturel de ce vendredi 31 janvier 2020 à Aulnay-sous-Bois. Le cinéma Jacques Prévert diffusait en effet Les Misérables suivi d’un débat avec quelques acteurs présents. Le film restera dans l’histoire puisqu’il fait partie des cinq longs métrages sélectionnés aux oscars dans la catégorie « meilleur film étranger ». Il est aussi nominé plusieurs fois aux césars après avoir déjà marqué les esprits au festival de Cannes.

La soirée a débuté avec le court métrage Mama Lova de Jeff Taver, dont vous pouvez voir le teaser ici, avant que le film de Ladj Ly ne soit diffusé (sa bande annonce est accessible ). La salle Molière était pleine à craquer preuve de l’intérêt d’un public qui a réagi tout au long de la projection. Vu que cette séance était organisée dans le cadre d’un ciné-rencontre, les spectateurs ont alors pu échanger avec quelques acteurs du long métrage. C’est cette séquence que nous vous proposons de revivre en vidéo.

La première vidéo ci-dessus évoque la violence. Si les spectateurs de Prévert ont unanimement salué le film, certains se demandaient si la brutalité de plusieurs séquences était nécessaire. Fallait-il choquer pour faire passer le message que rien n’aurait vraiment changé en banlieue ?

Source vidéo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 1 Février 2020

Le 29 février 2020 à 20h30

Joyce Jonathan est une auteur-compositrice-interprète française révélée en 2010 grâce à internet. Elle sort son premier album « Sur mes Gardes », certifié triple Disque d’Or, dans lequel l’une de ses chansons « L'heure avait sonné », est utilisée en bande originale de l'un des épisodes de la série américaine Gossip Girl.

Son second opus Caractère, incluant le single « Ca Ira » sort en 2013 ». Joyce connait une belle popularité en Chine, à Hong Kong, à Taïwan ou encore au Vietnam, où elle chante régulièrement en français et en mandarin. Joyce Jonathan sort en février 2016 son troisième album intitulé « Une Place pour Moi », dans lequel on la retrouve en duo avec Vianney.

Source information : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois / Source vidéo : YouTube

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 30 Janvier 2020

Du 1er février au 8 mars 2020

Thérèse BOUCRAUT
Peintures et gravures
Noémi FABER
Céramiques

Une exposition intitulée « Deux sœurs, d’argile et de cuivre » présente à l’Espace Gainville, galerie de l’école d’art Claude Monet, des peintures et gravures de Thérèse Boucraut ainsi que des céramiques de sa sœur, Noemi Faber.

Plus de 60 œuvres à découvrir, fruits de deux parcours artistiques originaux et témoins d’une sororité où le vécu familial, la complicité et les expériences créatives et esthétiques furent longtemps partagées.

Née en 1930, Thérèse Boucraut, après des études à l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, où elle fréquente l’atelier du peintre Marcel Gromaire en 1957, se consacre à la peinture et à la gravure. Au cours des années qui suivent, la question du sujet lié au retour à la figuration est centrale pour l’artiste. Elle l’explore à travers la peinture et la gravure – qu’elle utilise de plus en plus en peintre. Les dégradés de gris que permet l’aquatinte sont utilisés dans des sujets tels que l’autoportrait (visage et fragments du corps) ou les paysages de sa région natale, la Champagne. Récemment Thérèse Boucraut a peint une série de tables rondes : à leur surface se déploient les objets de la maison, laissant parfois apparaître les céramiques de sa sœur, Noemi Faber.

Plusieurs œuvres de Thérèse Boucraut font partie de la collection de la ville, dont une gravure achetée en 2001, lors de l’exposition « L’estampe, le paysage » présentée à l’Hôtel de Ville et quatre gravures offertes par l’artiste en 2019.

>> Retrouver le communiqué de presse

Ce bel ensemble d’oeuvres a été présenté lors de l’exposition « 30 ans de collection » qui s’est tenue à l’Hôtel de Ville d’Aulnay-sous-Bois, du 4 novembre au 3 décembre 2017.

Noemi Faber (1939-2017), céramiste et designer a su décliner avec la technique du coulage des pièces, à la fois utilitaires et décoratives, en différentes tailles et différentes couleurs, telles que vases, boîtes, bougeoirs, assiettes ou encore des coupes.

Ainsi la recherche de la forme, de la ligne, de la souplesse du volume s’est associée à la recherche des émaux, en accord avec la terre et leur transformation par le feu, véritable alchimie. Le langage de ces formes est celui de la géométrie et des couleurs vives qui font résonner entre elles ces pièces d’un quotidien sobre et intemporel.

Membre actif des Ateliers d’Art de France, elle participait au Salon Maison et Objet.

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 29 Janvier 2020

VENDREDI 31 JANVIER À 20H30

France, 2019, drame, 1h42
Réalisé par Ladj Ly
Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti
Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux »  d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes...

PRIX DU JURY FESTIVAL DE CANNES 2019

20h30 - Projection du film "LES MISÉRABLES"

22h30 - Renc'Art - Echange-débat en présence de l’équipe du film (Almamy Kanoute, Steve Tientcheu, Alexis Manenti, Issa Ba et la production.)

En partenariat avec le Réseau des bibliothèques et le service du développement et de la promotion culturelle.

Tarifs :
Plein : 5,60€ Ι Réduit : 4,40€ Ι -14 ans : 4€
Adhérent : 3,80€ Ι Groupe : 3€
Carte 10 entrées : 41€
Détail des tarifs ici

Lieu :
Cinéma Jacques Prévert
134 avenue Anatole France
93600 Aulnay-sous-Bois

Source information et affiche : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 29 Janvier 2020

Comme une allégorie aux jours qui vont nous conduire jusqu’au 15 mars prochain, la rédaction d’Aulnaylibre ! vous propose de débuter cette journée avec Joseph de Torres y Vergara et sa fameuse composition baroque Batalla de Torres (Bataille de Torres en français).

Ce morceau a été interprété le 15 décembre 2019 lors du concert de Noël à l’église Saint-Sulpice par un jeune Aulnaysien plein de talent.

L’orgue résonne de façon fulgurante et emporte tout sur son passage.

Bonne écoute !

Anne-Marie Lobbé

Source vidéo : Aulnaylibre.com  

Voir les commentaires

Rédigé par Anne-Marie Lobbé

Publié dans #Culture

Publié le 28 Janvier 2020

Œuvres de Britten, Reich, Crumb, Birtwistle

Au cœur de la Semaine de la création, ce concert vous présentera diverses œuvres de la seconde partie du XXème siècle (Introduction and rondo alla burlesca de Benjamin Britten, Piano phase de Steve Reich, Otherworldly resonances de George Crumb…), représentatives de courants musicaux distincts. Tout en demeurant relativement accessibles, elles constituent chacune un témoignage vivant de l'abondante activité créatrice anglo-saxonne.

Violaine Debever, Julien Guénebaut, pianos

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 27 Janvier 2020

Du 27 janvier au 1er février 2020

Cette seconde édition de la « Semaine de la création » réunira une nouvelle fois musiciens et danseurs. Parfois même, élèves et professeurs pourront partager une même scène. Il y aura des créations, mais pas uniquement. Nous allons familiariser le public avec la musique et la danse d’aujourd’hui en valorisant des créations d’avant : elles vont devenir sources de rapprochement, d’échanges d’idées et d’inspiration entre nous tous, artistes comme public.

Il y aura des cours ouverts au public tout au long de la semaine. Assistez à des temps d'apprentissage en direct (direction d'orchestreanalyse de la musique minimalisteimprovisation...).  La « Carte Blanche » du lundi accueillera les étudiants du CRD et des classes de musique de chambre du Pôle Sup'93. Au cœur de la Semaine de la création, l’Heure Musicale donnée par les professeurs de pianos du CRD Violaine Debever et Julien Guénebaut présentera diverses œuvres de la seconde partie du XXème siècle. Samedi 1er février, les danseurs du Conservatoire donneront un spectacle qui rendra hommage au célèbre chorégraphe Merce Cunningham, après un court exposé sur son œuvre, les élèves présenteront des chorégraphies sur des créations de John Cage, Max Richter…

Osez vivre la création avec nous : vous vous apercevrez qu’elle est finalement … toute simple … et bien de son temps !

Pour découvrir l’ensemble du programme cliquez : ici

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 25 Janvier 2020

Ce dimanche 26 janvier 2020 à 16h le théâtre Prévert d’Aulnay-sous-Bois propose la retransmission en direct de Giselle, ballet du Bolchoï.

Retransmission - Ballets du Bolchoï
2h30 (avec entracte)

Musique : Adolphe Adam
Chorégraphie : Alexeï Ratmansky
Livret : Théophile Gautier et Jean-Henry Saint-Georges
Distribution : Les Étoiles, les Solistes et le Corps de Ballet du Bolchoï

Dans cette nouvelle production, le chorégraphe phare Alexeï Ratmansky donne une perspective inédite à l'une des plus anciennes et des plus grandes œuvres du répertoire classique, en offrant au public l'occasion de découvrir à nouveau ce ballet emblématique qui aborde les thèmes romantiques universels.

Tarifs : plein 22 euros, réduit et adhérent 16 euros.

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 23 Janvier 2020

La scène du Nouveau Cap à Aulnay-sous-Bois vient de livrer il y a quelques jours sa programmation sur la période mars - juin 2020. Il y a du lourd et même du très lourd avec notamment Lenni Kim, Anne Roumanoff et Kery James.

L’engouement pour Kery James a été tel que les places de son concert se sont vendues en moins de trois heures !

L’ensemble du programme de cette fin de saison 2019 - 2020 est aussi éclectique qu’alléchant et prouve la belle vitalité du Nouveau Cap. Il est accessible en cliquant : ici

Une programmation de folie au Nouveau Cap à Aulnay-sous-Bois avec Lenni Kim, Kery James et Anne Roumanoff !

Source image programme : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 21 Janvier 2020

Le saxophone à Paris, tradition et modernité

Le Conservatoire a le plaisir d'accueillir en résidence Claude Delangle. Une journée durant laquelle il donnera une masterclass ouverte au public à 14h suivi d'un concert exceptionnel à 20h avec Odile Catelin-Delangle et notre professeur de saxophone Nicolas Arsenijevic sans oublier la participation de l'ensemble de saxophones du CRD.
Elle, pianiste chambriste de talent et lui, l’un des plus grands saxophonistes contemporains également professeur au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris (CNSM). Ils font la paire dans la vie comme sur la scène depuis plus de quarante années. Ils enregistrent et sillonnent le monde pour partager avec enthousiasme un vaste répertoire qui accorde une place privilégiée à la création.

Claude DELANGLE et Nicolas ARSENIJEVIC, saxophones
Odile CATELIN-DELANGLEpiano

 Œuvres de SCHMITT, L. NAON, F. DECRÜCK, M. NATSUDA,  C. DEBUSSY, P. LEROUX, J-S. BACH

Source information et photo : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 20 Janvier 2020

Chacune des « Carte Blanche à… » met à l’honneur les plus grands élèves du Conservatoire, étudiants en cycle spécialisé. A plusieurs reprises au cours de l’année scolaire, ces concerts vous accueillent au sein de l’auditorium.

Ce sera le cas ce lundi 20 janvier 2020 à 18 heures. L’entrée est libre et gratuite.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 19 Janvier 2020

Dès le lendemain de sa projection à Cannes, le film Les Misérables s’est vendu dans le monde entier. Depuis sa sortie le 20 novembre, il totalise 1,8 million d’entrées. Prix du jury à Cannes, il va maintenant représenter la France aux Oscars. « On est tous fiers, témoigne Steve Thientcheu, comédien, originaire de la Cité de 3000 à Aulnay-sous-Bois. Parce que le film s’est monté avec peu d’argent, mais beaucoup d’énergie. »

Article complet du journal Ouest-France à lire cliquant : ici

Source article : Ouest-France / Source vidéo : YouTube

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 18 Janvier 2020

Ce dimanche soir, Jean Boucault, Johnny Rasse, et Philippe Braquart présentent leur « conférence ornitho-perchée ». L'occasion d'assister à un spectacle entièrement en imitations de sonorités d'oiseaux des cinq continents. Entre conférence et joutes sifflées et discussion improvisée avec le public, ils vous transportent dans un univers poétique, musical et humoristique.

Dimanche 19 janvier, 16 heures, au théâtre Prévert, 156, rue Anatole-France. Tarif : 16 €.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 16 Janvier 2020

Décidemment le Nouveau Cap est en pleine forme ! Depuis 2014 et sa refonte, l'équipement musical situé 56 rue Auguste Renoir à Aulnay-sous-Bois enchaine les spectacles et fait salle comble.

Ce sera à nouveau le cas le 27 mars 2020 avec le concert de Kery James qui interprétera les plus grands titres de son répertoire accompagné d’un piano et de percussions.

La culture se porte donc très bien à Aulnay-sous-Bois puisque le chanteur figurant dans le top 10 des meilleurs rappeurs français a décidé de faire escale dans notre commune !

Vivement le 27 mars 2020 !

Article complet de actu.fr à lire en cliquant : ici

Source article : actu.fr / Source vidéo : YouTube

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 14 Janvier 2020

De la conception à la dégustation, le Nouveau Cap, situé 56 rue Auguste Renoir à Aulnay-sous-Bois, propose plusieurs fois par mois des ateliers de découverte de la pâtisserie et de cuisine. Par exemple, ce week-end, le chef a proposé un atelier galette des rois.

Découvrez les ateliers cuisine au Nouveau Cap à Aulnay-sous-Bois

Pour en savoir plus sur ces ateliers et les différentes manifestations se déroulant au Nouveau Cap cliquez : ici

Source information et photo : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 6 Janvier 2020

C’est une excellente nouvelle pour Aya Nakamura et donc Aulnay-sous-Bois. La chanteuse française est programmée à l’affiche du mythique festival Coachella qui aura lieu aux Etats-Unis (Californie) en avril prochain.

Les filles de Madonna adorent la chanteuse d’Aulnay-sous-Bois Aya Nakamura !

C’est une véritable consécration pour celle que les filles de Madonna aiment aussi chanter.

Le journal Ouest-France y consacre un article dans ses colonnes à lire : ici

Source article : https://www.ouest-france.fr/ / Source photo : compte Twitter de Aya Nakamura

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 5 Janvier 2020

Décidemment les artistes originaires d’Aulnay-sous-Bois cartonnent. Aya Nakamura est devenue une star internationale et Vald a rempli Bercy. Ce dernier a d’ailleurs annoncé le lancement de sa propre structure musicale baptisée Echelon Music.

Les prochaines productions du rappeur Aulnaysien devraient donc sortir sur ce label.

Pour plus détails sur cette nouvelle cliquez : ici

Source information : https://www.mouv.fr / Source vidéo d’illustration : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 18 Décembre 2019

Mercredi 18 décembre 2019 à 18h

Rendez-vous le mercredi 18 décembre à 18h au Nouveau Cap pour un « Renc’art » avec les L.E.J. Lucie, Élisa et Juliette, trio musical de chant, violoncelle et percussions, qui s’est fait connaître grâce à leurs vidéos covers dont « Seine Saint Denis Style » des NTM vue des millions de fois, viendront à la rencontre des jeunes pour échanger sur leur parcours artistique.

Les « Renc’Art » sont des moments privilégiés entre un artiste et les jeunes permettant d’aborder tous les aspects du domaine artistique. Ces rencontres initiés par le service du développement et de la promotion culturelle sont surtout des moments conviviaux et chaleureux, permettant d’appréhender sous un angle particulier la démarche d’un artiste, son parcours, ses difficultés et les clefs de sa création.

Gratuit dans la limite des places disponibles
Réservation au 01 48 79 63 74 ou culture@aulnay-sous-bois.com.

Source information et photo : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 11 Décembre 2019

À l'approche de la fin de l'année, le réseau des bibliothèques invite le plus jeunes à se plonger dans l'univers de l'imaginaire avec des contes et des spectacles.

Mercredi 11 décembre - 10h et 11h
• La chaise bleue (2-8 ans)
De Claude Boujon par la Compagnie Métaphore. Une ode à l’imaginaire avec vidéo, humanbeatbox et marionnettes sur table.
Bibliothèque Elsa Triolet
Durée : 40 min

Mercredi 11 décembre - 11h
 Contes et histoires de Noël (+ 5 ans)
Un pêle-mêle de contes traditionnels et modernes lus par l’équipe du Médi@bus accompagnée des élèves du Conservatoire.
Conservatoire de Musique et de Danse
Durée : 1h

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 10 Décembre 2019

Mardi 10 décembre à 20h30

Œuvres de Schubert, Prokofiev, Bartók

La Sonate pour flute et piano appartient au corpus de pièces de musique de chambre composées par Serge Prokofiev au cours de la seconde guerre mondiale. C’est une œuvre tout à la fois teintée de classicisme et d’un irrésistible élan, caractéristiques du compositeur.

Les variations pour flûte et piano sur le lied Trockne Blumen (les fleurs desséchées) de Franz Schubert développent une grande inventivité dans leur virtuosité. Elles font partie du répertoire «mondain» de Schubert, généralement le plus apprécié du public.

Isabelle Lenoir, flûte

Catherine Schaff, piano

ENTRÉE LIBRE

Source information et photo : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 9 Décembre 2019

C'était l'une des premières grosses polémiques du mandat de Bruno Beschizza (LR) à Aulnay-sous-Bois. La refonte du Cap, cette salle culturelle installée en plein cœur de la Rose-des-Vents, au nord de la commune. « Trop élitiste », « mal acceptée par le quartier », jugeait alors la droite, qui a mis en avant des « artistes populaires, moins parisiens », révoltant la gauche qui craignait de voir la culture menacée dans ce quartier populaire.

Une réussite de plus pour le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza : le succès du Nouveau Cap !

Presque quatre ans plus tard, la fréquentation a augmenté sensiblement, et les habitants sollicités la semaine dernière sur le sujet jugent « satisfaisant » le changement de cap opéré par la ville. Même si une défiance subsiste chez certains autour de la culture façon Bruno Beschizza.

20 % de remplissage en plus

D'abord, selon des chiffres fournis par la majorité, en quatre ans, le nombre de spectateurs est passé de 4 200 à 6 800 pour 2019, l'année n'étant pas finie. Taux de remplissage moyen lors des événements : 70 %, soit presque 20 % de plus que la moyenne « d'avant ».

Dans le bilan d'activités de la structure, on découvre que le nombre de participants aux ateliers thématiques (culinaire, musicaux…) a augmenté, tout comme le nombre d'interventions en milieu scolaire. Et pourtant, le budget de fonctionnement de la structure a baissé de 40 000 € en 3 ans, et le personnel enseignant, administratif, dédié à la technique, a aussi baissé.

« En fait, je suis rentrée pour la première fois au Nouveau Cap, grâce au restaurant qui a ouvert dans le hall. On y mange bien, et surtout pour pas cher, explique Aminata, une jeune mère de famille du quartier voisin des Etangs. Du coup, je me suis intéressé à la programmation, j'ai participé à des ateliers de cuisine et je suis aussi allée voir Ahmed Sylla en spectacle. Je recommencerai ! »

Aminata fait référence au restaurant piloté par l'association d'insertion les Femmes-Relais, installé depuis trois ans dans la structure, et qui sert, pour 10 à 12 €, des menus issus des quatre coins du globe.

Même son de cloche chez Rédouane, habitant de la Rose-des-Vents, « qui a voté à gauche en 2014 ». Lui fréquente la salle depuis longtemps, mais « plus souvent », reconnaît-il, depuis deux ou trois ans. « Ce sont des spectacles un peu plus connus qu'avant j'ai l'impression, moins pointus peut-être. C'est ce que je demande à une structure de quartier : des affiches familiales, où l'on va avec ses gosses, ses neveux, ses voisins. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 21 Novembre 2019

Il reste une trentaine de places disponibles pour le spectacle humoristique « Décolle » de Jeanfi Jansens programmé le mercredi 27 novembre 2019 au théâtre Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois. Si vous êtes intéressés vous pouvez donc réserver en cliquant : ici.

Humour - 1h30

Mise en scène Flore Vialet et Régis Truchy
Avec Jeanfi Janssens

Vous l’avez peut-être déjà croisé sur un vol long courrier ou découvert lors de passages TV remarqués chez Stéphane Plaza, Arthur, Michel Drucker, ou encore à la radio aux côtés de Laurent Ruquier… Cet ancien steward exubérant, accro à la chirurgie esthétique et victime des crédits à la consommation, se raconte dans un « one man show » souvent tendre et toujours hilarant. De son enfance dans le Nord aux passagers qu’il sert sur ses vols, Jeanfi se confie et nous conte l’envers du décor avec une autodérision et un sens de l’humour irrésistibles.

Un décollage éclair et mérité.  Le Parisien
Jeanfi décolle en classe affaires (…) sa valise pleine de sketches hilarants.  Le Figaro

Source information et vidéo : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 20 Novembre 2019

Pour bien commencer la journée, nous vous proposons la vidéo de Bonjour, l’un des titres qui en 2015 a révélé Vald.

Cette séquence a été captée le samedi 16 novembre, jour où le rappeur d’Aulnay-sous-Bois a rempli Bercy pour le plus grand plaisir d’une foule en délire.

Source vidéo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 18 Novembre 2019

Chacun connait sans doute un peu l’histoire de VAlentin Le Du, de son nom d’artiste VALD, né en 1992 à Aulnay-sous-Bois. Après l’obtention d’un bac scientifique au lycée l’Espérance et des études d’ingénieur du son, il découvre le rap vers l’âge de 15 ans.

C’est pour lui le début d’un long cheminement musical qui va l’amener vers un succès retentissant matérialisé ce samedi 16 novembre 2019 par un concert complet sur la scène de Bercy ou de l’AccorHotelsArena comme on l’appelle désormais.

Entouré de guest stars de poids, Damso, Lorenzo, Orelsan ou encore Maes, Vald a assuré un show démentiel de 2h15 avec l’énergie folle et l’insolente dérision qu’on lui connait. L’Aulnaysien a mis les moyens pour fêter comme il se doit son premier Bercy multipliant les jeux de lumières, les animations folles (arrivée en provenance du ciel accroché à un filin, tank se déplaçant sur scène), les lancers de dollars à son effigie sur le titre Dernier retrait…

Mais derrière les apparentes paillettes, il y a avant tout des chansons solides qui ont électrisé une foule en transe. Et puis aussi une sorte de message distillé l’air de rien sur un ton pince-sans-rire. Celui que le monde dans lequel nous vivons est non seulement cruel mais probablement fini. Libre à chacun désormais de trouver sa terre promise ou l’Agartha, du nom du premier album de Vald sorti en 2017.

Advienne que pourra…

Source vidéo : Aulnaylibre.com     

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 18 Novembre 2019

Le premier étage de l'hôtel-de-ville d'Aulnay-sous-Bois a des airs de prestigieux musée. Jusqu'au 1 er décembre, sous les moulures de la grande salle du conseil municipal, se tient l'exposition « A Table! ». Une prouesse, pilotée par l'école d'arts Claude Monet, avec pas moins de 75 œuvres sur le thème des arts de la table, toutes réalisées par des artistes de renom et prêtées par les plus grands musées parisiens.

Des œuvres prestigieuses de Picasso et Braque exposées à la mairie d’Aulnay-sous-Bois !

Au menu : « La Table au poisson », lithographie signée Picasso -valeur : 100 000 € -, l'assiette en céramique « Oiseau Blanc » de Georges Braque, ou encore le « Survival kit », un ensemble visionnaire sur le nécessaire alimentaire bio réalisé par le designer internationalement reconnu Philippe Starck.

Un Magnelli à 1 million d'euros

Mais aussi un tableau de Magnelli, « Nature morte à la pomme », estimé à 1 million d'euros ! Et un autre de Severini, grand maître italien du futurisme et du cubisme, ou encore une œuvre « monumentale » de Charlotte Coquen…

« Des œuvres habituellement réservées aux salons feutrés des établissements parisiens », se félicite-t-on au sein de la mairie dirigée par Bruno Beschizza (LR).

Comment ces pièces si prestigieuses se retrouvent-elles à Aulnay-sous-Bois ? « C'est le fruit d'un partenariat démarré il y a presque quinze ans entre les musées de la capitale et notre établissement », résume Michèle Kaganski, directrice de l'école d'arts Claude-Monet, une structure qui fonctionne en régie municipale.

Démocratiser l'art

Elle l'assure : Aulnay-sous-Bois a su faire jouer la corde « banlieue » pour convaincre les directions des musées. Parmi eux : le musée Picasso, le centre Georges-Pompidou, le centre national des arts plastiques, le Mac Val de Créteil (Val-de-Marne)…

 

«Depuis quelques années, les musées élitistes ont pour mission de démocratiser l'art, de prêter leurs œuvres dans les quartiers populaires. Un peu à l'image de la création du musée Pompidou à Metz, l'expo « A Table! » permet de délocaliser l'art ultime dans des coins moins privilégiés », développe encore Michèle Kaganski.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et illustration : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture