Publié le 9 Juillet 2013

proprete.jpgLes services propreté, collecte, espaces verts, voirie, assainissement et Gestion Urbaine de Proximité concentrent leurs moyens et investissent plus particulièrement le quartier  Chanteloup – Pont de l’Union pour effectuer en une journée les missions d’entretien et de maintenance de l’Espace Public et se rapprocher des habitants. N’hésitez pas à les rejoindre au point informations pour vous renseigner et mieux les connaître. Pour cela rendez-vous le jeudi 11 juillet place Vaillant à l’entrée d’Intermarché.

Source : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 9 Juillet 2013

pnuaulnay.jpgDès ce matin, Aulnay-sous-Bois propose des activités de plaisance au parc nautique urbain, aménagé sur une partie du canal de l’Ourcq. Des pédalos seront mis à disposition des adultes et des enfants ainsi que des kayaks individuels et doubles, des canots et des barques. Les activités sont gratuites et les inscriptions se font sur le site le jour même. Une autorisation parentale est obligatoire pour les mineurs. Dès ce matin et jusqu’au 28 juillet. Du mardi au dimanche de 10 heures à midi et de 14 heures à 18 heures. Fermé le lundi. Au parc nautique, 138 avenue Pierre Jouhet à Aulnay-sous-Bois.

 Source : Le Parisien Photo : http://www.tourisme93.com

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 9 Juillet 2013

fetecanalaulnayAulnay fête l’été à bord de la péniche Anako, amarrée quai du canal de l’Ourcq au bout de la rue Pierre Jouhet. Voici ci-dessous le programme qui vous attend aujourd’hui :

de 10h30 à 11h30

 GYM BIEN ÊTRE ET STRETCHING

 par l’association Danse et plus

Inscription auprès d’ Olivia 06.45.81.55.97

 

de 14h à 17h

ATELIER PERCUSSIONS AFRICAINES

avec Katia Hara-Diabaté

Découverte de percussions traditionnelles d’Afrique de l’ouest : Djembé, dundun, Yabarra

Initiation rythmique d’abord corporellement/vocale puis sur l’instrument, d’un accompagnement simple de percussion traditionnelle.

Tarif : 3 €

Inscription à la Direction des affaires culturelles au 01.48.79.63.74

 

de 15h30 à 16h30

ATELIER SCIENTIFIQUES

Petite expérience pour mieux comprendre comment la science sert à la planète.

par la Maison de l’Environnement

En famille à partir de 6 ans

Entrée libre sous réserve des places disponibles

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 8 Juillet 2013

Marc Masnikosa propose aujourd’hui une nouvelle rubrique pour Aulnaylibre ! : brèves de week-end à Aulnay-sous-Bois ! Elle donnera l’occasion chaque lundi de faire un tour de notre bonne ville en images…

balbarge.jpg

Le bal barge guinguette a fait le plein sur la piste et aux abords. Bravo à nos danseurs locaux !

gerardsegura.jpg 

Nouvelle affiche du maire Gérard Ségura sur les panneaux d’informations de la ville. Voilà qui ressemble à une campagne de communication en vue des municipales de 2014.

canalourcq.jpg

En ce dimanche ensoleillé, promeneurs, joueurs de pétanque ou encore pêcheurs ont pu profiter des abords du canal de l’Ourcq. Le pique-nique était aussi de sortie.

voiturenonneville.jpg

Apparition de touristes Anglais rue de Nonneville. Qu’on se le dise, après l’ouverture de l’office de tourisme, les voyageurs de tous pays arrivent !

pontdelunion.jpg 

Dans sa rubrique patrimoine le numéro 181 d’Oxygène faisait un zoom sur le pont de l’Union expliquant qu’il avait été rénové et embelli. Un cliché pris par notre rédaction semble pourtant démontrer qu’il reste encore des parties sales et non entretenues.

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 8 Juillet 2013

Aulnay-sous-Bois, le 8 juillet 2013 

Interdiction d'utiliser des pétards et artifices de

divertissement

petards.jpgLe Maire rappelle aux commerçants et à la population les dispositions :

- du décret n° 95-408 du 18 avril 1945

- de l’arrêté préfectoral n° 99-5493 du 30 décembre 1999

- de l’arrêté préfectoral n° 8-1388 du 19 mai 2008

La vente de pétards et autres pièces d’artifices est interdite sur le territoire d’Aulnay-sous-Bois jusqu’au 31 août 2013.

L’utilisation et le jet de tels explosifs sur la voie publique et dans les grands rassemblements de personnes sont strictement interdits.

Durant cette période, le port de pétard et de pièces d’artifices par des particuliers est interdit sur la voie publique et dans tous les autres lieux où se fait un grand rassemblement de personnes.

S’agissant des mesures prises pour assurer la sécurité et la tranquillité publique, le non-respect des textes entraînera l’application immédiate des sanctions prévues par la réglementation en vigueur.

Cette mesure est destinée à éviter tout incident grave lié à l’utilisation inconsidérée de pétards ou autres pièces d’artifices, en particulier par des mineurs.

Source image : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 8 Juillet 2013

OXY182couv.pngLe numéro 182 du magazine de communication municipale Oxygène vient de sortir. Avant de partir en vacances n’oubliez pas d’emporter avec vous le fournisseur officiel de bonnes nouvelles de la ville d’Aulnay-sous-Bois. Au sommaire notamment de cette édition ( à télécharger ici) :

page 2, les messagers du tri animent le Vieux-Pays,

page 4, enquête sur les modes déplacement dans le sud de la commune  

page 10, l’Agence Régionale de Santé s’engage dans la recherche et le suivi des victimes de l’amiante

page 24, l’aikido au Judo club aulnaysien.

 

Bonne lecture !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Oxygène

Publié le 8 Juillet 2013

travauxmetrorerLes lignes du métro et du RER n’échappent pas à une réalité désormais incontournable : l’été, période traditionnellement moins chargée en voyageurs, est synonyme de travaux.

C’est encore le cas cette année, de nombreux chantiers étant lancés ou se poursuivant sur les mois de juillet et d’août avec pour conséquences des fermetures de lignes ou de quais dans Paris et en banlieue.

Ligne 1 du métro : elle sera fermée le dimanche matin jusqu’à 10 heures les 21 et 28 juillet. La raison : les derniers réglages du système de pilotage automatique.

Ligne 2 : les quais de la station Barbès-Rochechouart, fermés depuis le 24 juin, le resteront jusqu’au 30 août. Le chantier en cours est destiné à la réfection de la verrière.

Ligne 4 : à la suite des travaux de prolongement de la ligne à Mairie-de-Montrouge (Hauts-de-Seine), la station Porte-d’Orléans est en cours d’aménagement pour la rendre accessible aux personnes handicapées. Deux nouveaux ascenseurs reliant la rue à la salle d’accueil puis aux quais seront mis en service début 2014. Cette installation nécessite de rehausser les quais de la station.

Ligne 5 : c’est le grand chantier du métro cet été. Comme nous l’avons déjà indiqué, depuis une semaine, le trafic est totalement interrompu entre Bastille et Place-d’Italie pour permettre la réfection des viaducs datant du début du siècle dernier. Des navettes de bus de substitution sont mises en place sur cette portion de ligne jusqu’à la fin des travaux, le 30 août.

Ligne 7 bis : les quais de la station Jaurès seront fermés à partir du 5 août pour permettre de renouveler entièrement la station pour la rendre plus moderne et plus confortable. Design, aménagement, signalétique plus complète et lisible, de nouveaux sièges, un éclairage spécifique, bref une refonte du sol au plafond.

Ligne 13 : les 3 et 4 août, les branches Saint-Lazare/Porte de Clichy et Saint-Lazare/Porte de Saint-Ouen seront fermées. La station Place-de-Clichy reste ouverte pour la ligne 2. Cette opération va permettre de remplacer un aiguillage qui permettra le retournement des trains, en cas d’incident.

Ligne Orlyval, d’Antony (RER B) à Orly-Ouest : jusqu’au 31 juillet, la ligne est fermée du lundi au jeudi à partir de 21 heures pour permettre de rénover les voies. Un service de remplacement, intitulé « Bus Orlyval » est mis à la disposition des voyageurs de 21 heures à 23h15. Les liaisons habituelles comme la ligne Orlybus, le RER C et les cars d’Air France continuent d’assurer la connexion entre Paris et Orly.

Ligne A du RER : de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), du 22 juillet au 25 août, la circulation des trains est modifiée, pour permettre de mener des travaux sur les ponts de Colmar et de Chatou ainsi que sur les quais de la gare de Chatou-Croissy.

Ligne B : de Lozère à Orsay-Ville (Essonne). Du 14 juillet au 18 août, les trains circulent sur une seule voie pour rénover les quais de ces deux stations. Une signalétique particulière sera mise en place pour informer les voyageurs.

Tramway T1 : d’aujourd’hui au 31 août, la ligne est fermée entre La Courneuve-6 routes et La Courneuve-8 mai 1945 (Seine-Saint-Denis), pour la réfection des voies. Un service de bus de remplacement est prévu. Mêmes horaires que le T1.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 7 Juillet 2013

fetecanalaulnayAulnay fête l’été à bord de la péniche Anako, amarrée quai du canal de l’Ourcq au bout de la rue Pierre Jouhet. Voici ci-dessous le programme qui vous attend aujourd’hui :

de 14h à 18h

APRÈS-MIDI MUSICALE

Du soleil, un verre de citronnade, confortablement installé sur les berges du canal en écoutant un air de….Surprise ! Des musiciens, des chanteurs, pour la plupart aulnaysiens, viendront agrémenter cette journée de leur talents.

Entrée Libre

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 6 Juillet 2013

tour-eiffel.jpgUne super intercommunalité à fiscalité propre de 124 villes et 6,7 millions d’habitants regroupant Paris et les trois départements de la petite couronne. La nouvelle mouture de la métropole du Grand Paris présentée mercredi et adoptée par la commission des lois de l’Assemblée, avant d’être examinée du 16 au 19 juillet par les députés, a déclenché un vent de colère à l’agglomération Plaine Commune*. Celle-ci a, dans l’urgence, convoqué un conseil extraordinaire sur son avenir dans le Grand Paris mercredi prochain à 19 heures. Son président (Front de gauche) Patrick Braouezec a dénoncé hier dans un communiqué un « putsch parlementaire », reprenant l’expression du député PS de Paris Jean-Marie Le Guen qui, lui, s’en félicitait.

Les intercos deviendraient de super arrondissements

Il faut dire que la future organisation de la métropole prévoit la disparition pure et simple toutes les intercommunalités de petite couronne transformées en « conseils de territoire », des super arrondissements de 300000 habitants minimum.

Une « mise sous tutelle » pure et simple, tonne Patrick Braouezec. « Ne nous y trompons pas, poursuit-il. Le projet, en créant un monstre technocratique et bureaucratique, dépossède les maires de tout ce qui est stratégique et s’attaque à la démocratie de proximité, au service public […] C’est la banlieue populaire, ses conquêtes pour le droit à la ville que l’on veut étouffer pour faire taire sa revendication à une métropole solidaire où chacun a droit à la centralité. » L’ex-député refuse le « statu quo » mais trouve inacceptable que le nouveau projet de loi tire un trait sur Paris Métropole, le syndicat mixte d’études créé en 2009 et qui regroupe 206 collectivités, « expérience unique au monde ».

*Aubervilliers, Epinay, L’Île-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse, soit 408000 habitants.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Intercommunalité

Publié le 6 Juillet 2013

ELIORAprès seize jours de grève, les salariés d'Elior Services, qui assurent le ménage, le service des repas, les changements de literie dans la clinique, ont fait reculer leur direction en obtenant le 25 juin une partie importante de leurs revendications. À douze grévistes sur dix-sept travailleurs, ils ont obtenu que la direction arrête de compter en congés payés les jours fériés pendant les vacances ; ils ont obtenu les repas gratuits au self de la clinique ; et le 13e mois ne sera pas amputé en cas d'absence pour accident du travail. Les journées de grève seront payées à 30 %.

Ce qui était encore impossible la veille est devenu faisable sous la pression des grévistes. Du début à la fin du mouvement, ceux-ci sont restés unis, ont pris toutes les décisions ensemble et ont organisé de nombreuses actions. De l'écriture des tracts ou des courriers, en passant par les collectes pour la caisse de grève ou les distributions de tracts et rencontres avec d'autres salariés sur d'autres sites ou sur les marchés, tout a été fait collectivement. Certains, dont c'était la première grève, ont découvert la solidarité ouvrière avec l'aide financière du personnel et des patients de la clinique, les visites de délégations d'autres entreprises, comme par exemple celle d'une trentaine d'ex-grévistes de PSA-Aulnay, ou leur rencontre avec d'autres salariés d'Elior du site de Blanc-Mesnil. Ces rencontres ont permis des échanges, des transmissions d'expériences bien utiles dans la lutte.

Et c'est la solidité du groupe des grévistes ainsi que cette solidarité qui ont fait plier la direction. Celle-ci se donnait pourtant des airs d'intransigeance, de matador qui ne reculerait pas d'un pouce. Elle a tout essayé, de l'intimidation en passant par la peur et les provocations, amenant certains jours trois chefs pour un gréviste, pour faire le travail à leur place. Rien n'y a fait, le groupe des grévistes a tenu le choc et c'est avec fierté qu'ils ont vu le patron reculer.

Le premier jour de la reprise du travail, les discussions allaient bon train dans les services, les autres agents de la clinique leur demandant des nouvelles. À l'annonce de leur victoire, plus d'un disait qu'il faudrait que le personnel de la clinique fasse comme eux. Et les grévistes de répondre : « Pas de souci, et on pourra même vous donner des tuyaux pour vous aider à vous organiser. »

Source : http://www.lutte-ouvriere-journal.org

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 6 Juillet 2013

fetecanalaulnay.pngAulnay fête l’été à bord de la péniche Anako, amarrée quai du canal de l’Ourcq au bout de la rue Pierre Jouhet. Voici ci-dessous le programme qui vous attend aujourd’hui :

de 10h à 16h

MASSAGE BIEN-ETRE

 par l’association Danse et plus

30 minutes de détente aux huiles essentielles

Prévoir un drap de plage

Tarif : 10 €

Inscription auprès d’ Olivia 06.45.81.55.97

 

De 17h à 22h 

Petit Orchestre de Poche ( P.O.P  )

BAL BERGE – Guinguette

Avec son vaste répertoire dédié à la danse, le POP transforme les lieux les plus inattendus en parquet de bal.

Animé par Balapaname et sa célèbre baronne

Entrée libre – tout public

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 5 Juillet 2013

Vous trouverez ci-dessous un courrier que le maire d’Aulnay-sous-Bois, Gérard Ségura, a adressé à Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des transports, à propos de l’échangeur incomplet de Bondy. 

courrierGS1.png

courrierGS2.png

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Publié le 5 Juillet 2013

cirquedusoleil.jpgSes acrobates talentueux ont fait sa renommée dans le monde entier. Le Cirque du Soleil s’invite à Aulnay… sur grand écran et en 3D! Le théâtre-cinéma Jacques-Prévert propose ce vendredi soir une projection gratuite du « Voyage imaginaire », qui permet de découvrir les spectacles de la compagnie légendaire. 

La location de lunettes 3D est également offerte. Il est fortement conseillé de réserver.

Ce soir à 20h30, au cinéma Jacques-Prévert, 134, avenue Anatole-France à Aulnay.Infos et réservations : 01.48.68.08.18.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 5 Juillet 2013

prisonniers.gifSur les quelques 10 000 professeurs des écoles du département, plus d’un quart demande chaque année à partir. Mais seules 6 % des mutations sont acceptées. Certains enseignants sont au bout du rouleau.

La Seine-Saint-Denis serait-elle une « prison » pour les instituteurs? La formule, délibérément provocante, revient souvent dans la bouche des syndicats d’enseignants quand ils évoquent le problème des mutations des professeurs désirant quitter le département. Deux chiffres le reflètent : près de 27% des enseignants du premier degré ont demandé leur départ, en 2012 et 2013, soit le plus fort taux de France. A elle seule, la Seine-Saint-Denis représente 20% des demandes de mutations en France alors qu’elle ne représente que 3% des effectifs du premier degré. La direction académique est, en fait, soumise à un casse-tête aussi simple à comprendre que difficile à résoudre. Etant donné qu’il n’y a pas assez de candidats pour venir enseigner dans le département, elle ne peut accorder trop d’autorisations de départ, faute de trouver des remplaçants.

 Ainsi, concernant ce qu’on appelle les mutations permutations, seules 6,27% des demandes ont été acceptées en 2013. « Les collègues ont le sentiment d’avoir une double peine, analyse Philippe Lefebvre, délégué Unsa. Non seulement, ils ont des élèves qui sont souvent difficiles, mais en plus ils n’ont quasiment aucune chance de quitter le territoire. » Certains syndicats évoquent des situations de fortes tensions avec des profs au bout du rouleau. « Beaucoup d’enseignants me disent qu’ils sont devenus les otages de ce département, souligne Cesar Landron, délégué Snudi-FO. Il faut bien comprendre que si un enseignant est célibataire et en bonne santé, il n’a aucune chance de quitter la Seine-Saint-Denis, même après 30 ans ici. »

Ainsi, sur les 175 mutations permutations acceptées en 2013, 140 sont liées à un rapprochement de conjoint, 26 à un handicap et 8 aux deux situations cumulées. Une seule prof a obtenu sa mutation pour convenances personnelles, après 25 ans d’ancienneté, pour aller en Guyane.

L’administration rappelle qu’il y a aussi, chaque année, environ 80 mutations décidées par le directeur académique en fonction des situations personnelles. Elle reconnaît que le département a de réelles difficultés sur ce thème et qu’elle voudrait pouvoir faire plus. « Mais il ne faut pas oublier que la Seine-Saint-Denis offre un emploi à vie à toutes ces personnes et qu’il n’est pas anormal, qu’en retour, elles restent sur place un temps certain, affirme Vincent Lasalle, secrétaire général de la direction académique. Et puis, sur la séparation de conjoint, pourquoi est-ce toujours à l’enseignant(e) de quitter le 93 et pas l’inverse? » Pour éviter ces départs, la direction académique veut convaincre les étudiants qui habitent le département d’y travailler.

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 5 Juillet 2013

policeNous l’évoquions ici il y a deux jours à travers une dépêche du site LCI. Deux individus se faisaient passer pour de faux policiers afin d’abuser et voler des personnes âgées à Sevran et Aulnay-sous-Bois. Le Parisien (voir article ci-dessous) revient aujourd’hui sur cette affaire. C’est ainsi que nous apprenons qu’une somme de 3 500 euros a été dérobée à une Aulnaysienne nonagénaire. Les deux hommes ont été depuis arrêtés.

Deux hommes, âgés de 58 et 43 ans, ont été déférés hier et poursuivis pour de multiples vols, « facilités par l’état d’une personne vulnérable » ainsi que pour « usage de fausse qualité d’un agent dépositaire d’une mission de service publique et de violences volontaires ». Entre mars et mai, ils se sont fait passer pour des policiers, des agents des eaux ou des artisans pour escroquer des personnes âgées.

Les dix victimes qui ont été recensées à ce jour avaient toutes plus de 75 ans et 90 ans. Pour la plupart, il s’agissait de femmes veuves, très âgées, donc particulièrement fragiles. Le stratagème était immuable. Un premier individu se présentait indiquant qu’il était employé des eaux. Pendant ce temps, son complice se glissait dans l’appartement et en profitait pour dérober de l’argent ou des objets de valeur. Puis, le voleur ressortait et se présentait à son tour devant sa victime qui n’y avait vu que du feu. Il invoquait une pseudo-qualité de policier et déclarait qu’il venait pour arrêter un voleur déguisé en faux agent des eaux. Phase ultime de l’arnaque, le faux policier produisait des objets de faible valeur prélevés lors du vol. Gagnant ainsi la confiance du propriétaire, il s’introduisait à son tour dans le logement afin de vérifier si rien d’autre ne manquait. Il pouvait ainsi repérer d’autres biens de plus grande valeur. Jusqu’à 3 500€ ont été volés chez une nonagénaire d’Aulnay. Un placement en détention a été demandé par le parquet de Bobigny.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Publié le 5 Juillet 2013

chauffeursbusPSA.jpgIl y a peu, Inyas, Abdallah, Sébastien et Jonathan portaient encore leur tenue grise d’ouvrier. Désormais, c’est en chemise et cravate qu’ils se rendent à l’usine d’Aulnay. Celle-ci doit fermer en 2014. Mais pour eux, l’après PSA a déjà commencé, au volant d’un bus qu’ils s’exercent à conduire sur l’un des immenses parkings désormais déserts du site. S’ils valident leur formation, fin septembre, ils seront embauchés par la RATP. « Il faut avancer, on ne va pas attendre que l’usine soit démolie au-dessus de nos têtes », glisse Abdallah, 36 ans.

Trois cents salariés visés

Tous quatre font partie des premières recrues du centre de transition professionnelle (CTP). Pilotée par l’Afpa (Association pour la formation professionnelle des adultes), la structure doit permettre à 300 salariés de l’usine (qui abrite encore 1800 personnes) de se former pour travailler à la RATP, la SNCF et Aéroports de Paris. C’est un peu la « troisième voie » du plan social, en marge des mutations au sein du groupe (qui doivent concerner 1300 salariés d’Aulnay) et des départs volontaires (346 ont déjà eu lieu). Cette mesure avait été plutôt bien accueillie par les syndicats lors des négociations. « Je n’ai que de bons retours pour l’instant », assure Tanja Sussest, déléguée du SIA (syndicat indépendant de l’automobile).

 Le CTP s’est installé dans un bâtiment vide de l’usine. Depuis son ouverture à la mi-mai, 170 candidats se sont pressés aux tests de présélection. Sur 60 candidats pour la RATP, 20 seulement ont échoué. « C’est un bon résultat, note Nicolas Rivier, chef de projet de l’Afpa. D’habitude, la RATP ne retient qu’un candidat sur 15 ». Dans les salles de formation, on révise son code de la route, ou certains gestes de maintenance pour l’entretien des voies et des trains SNCF. Certains salariés sont invités à réviser le français ou les maths, à améliorer leur expression orale ou écrite… « Le CTP sert de sas. Il permet de réaliser qu’on va changer d’entreprise et qu’il faudra s’adapter », indique Marie-Christine Isla, consultante senior à l’Afpa. « Le changement, ce sera quand on aura eu nos diplômes et qu’on quittera l’usine », nuance Sébastien. Comme ses collègues, il espère retrouver à la RATP ce qu’il pensait avoir trouvé à PSA : « la sécurité de l’emploi ».

Source : Le Parisien

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 4 Juillet 2013

officetourismeaulnay1.jpg

Ce matin c'est avec plaisir que les Aulnaysiens pouvaient enfin contempler notre office de tourisme ! Le rideau était levé. Bien sûr, rien n'est encore en place. L'ordinateur ainsi que le matériel adéquat ne tarderont pas à arriver. Un certain monsieur Texier assurait la permanence sur place en installant quelques affiches. La rédaction d'AulnayLibre ! a pu échanger quelques mots avec lui. C’est ainsi que nous avons appris que les ouvertures s’effectueraient les mardis et jeudis de 9 heures à 13 heures, qu'une billetterie sera mise sur pied, que des visites de la ville auront lieu.

officetourismeaulnay2.jpg

Le fonctionnement de l'office sera financé par la taxe de nuitée votée au précèdent conseil municipal et l’adhésion à l'association est ouverte à tous. Nous avons enfin appris que des touristes Finlandais, qui passent une semaine à Aulnay, étaient venus prendre des renseignement. Concluons sur un bon point pour la municipalité puisque la rénovation des lieux a été faîte au plus simple. Notre estimation des travaux (à la louche) se situerait aux alentours de 3 000 euros.

Marc Masnikosa, blogueur itinérant...

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 4 Juillet 2013

Juillet 2013

TERMINER LE CHANTIER

 RECHERCHER LES 40 000 PERSONNES EXPOSEES A L’AMIANTE

DU CMMP D’AULNAY SOUS BOIS

collectifCMMPLe chantier du site CMMP route de Mitry n’en finit pas :

En février 2013, le chantier s’achevait. La pollution du sous-sol (voir notre information de janvier 2013) restait contenue sous 80 centimètres de gravier compacté, prêt à recevoir la dalle de béton armé, ultime bouclier réclamé par les associations

 

Le 6 avril, une ronde ininterrompue de camions bennes déversaient sauvagement de 5 heures du matin à midi près de 1000 tonnes de terres et gravats sans être dérangée le moins du monde et les 2/3 du site sont désormais recouverts. Bilan :

-          Quatre années de travail sabotées

-          Risque de mise en danger de la santé des riverains et des enfants de l’école maternelle mitoyenne

-          Nouveau retard dans le déroulement du chantier

-          Nouveau surcoût (220 000 euros) toujours à la charge des contribuables

-          Le délit n’a été révélé que début mai malgré plusieurs interrogations des associations adressées aux maîtres d’ouvrage. La pollution (ci-joint, notre lettre du 3 juin et la réponse du maire le 12 juin) :

De l’étude Véolia il ressort que ces terres, comme l’on pouvait s’y attendre, contiennent : hydrocarbures, sulfates (plomb, gips, cuivre ?…), chlorures (zinc, éthyle, méthyle, chaux ?…), fluorure (aluminium ?), tous peu propices à la santé publique ! 820 m3 de terres polluées en dessous des normes pourront être mises en décharge ISDI (installation de stockage des déchets inertes) mais 1180 m3 dépassant la norme (exemple pour les sulfates jusqu’à 15300 mg/kg pour 1000 mg admis) devront être acheminés en décharge de classe 2 (déchets instables et solubles).

Aussi, ces produits ont pu, par l’action de la pluie, s’infiltrer dans la couche tampon dépolluée de gravier installée à grands frais ; et ce n’est pas la toile de « Bidim » recouvrant à la hâte les terres début mai qui les stopperont car ce matériau n’est pas imperméableAussi, l’installation de la dalle de béton armé réclamée par les associations comme bouclier contre toute remontée de pollution du sol est plus que jamais d’actualité. Il n’y a juste qu’à espérer que de l’action de la pluie, encore une fois, des gaz n’aient pu se former et s’échapper comme ce fut le cas dans l’ancien site Kodak de Vincennes. Seule consolation à ce jour : pas de radioactivité des terres, du moins en surface.

-          Aucun gardiennage, aucun barrage, ne matérialisait l’entrée du chantier. Les riverains sont à juste titre en colère

-          Les associations demandent à se joindre aux plaintes de Deltaville et du Maire ; dès le 2 mai, elles lançaient un appel à témoins : 7 témoignages et photos ont été transmis à la police de Bobigny qui enquête. (à suivre …)

 

 

A la recherche des 40 000 victimes potentielles de l’amiante du CMMP :

Tout arrive ! Notre demande de recherche et d’accueil pour un suivi post-exposition (notre lettre au ministère de la santé du 20/10/1998) vient de franchir un pas décisif : l’ARS (Agence Régionale de Santé) au travers de son Directeur Général Claude Evin, vient de répondre positivement à notre demande.

Le groupe scientifique GISCOP 93 de l’université Paris 13 avait rendu en 2012 une importante étude, unique en son genre, indiquant que près de 40 000 personnes ont été fortement exposées à la poussière d’amiante, voire, à d’autres produits (zircon radioactif) émis par cette ancienne usine poison CMMP.

Promesse nous a été faite de mettre cette étude en ligne sur le site internet de l’ARS (www.ars.iledefrance.sante.fr) les victimes et les riverains l’attendent avec impatience. Elle démontre qu’il est possible, par croisements de différents fichiers, de retrouver aujourd’hui ces personnes et leur famille.

Il s’agit de leur proposer, à Aulnay, comme en France et comme à l’étranger (anciens travailleurs magrébins) un suivi médical, une aide psychologique et sociale, une information pour réparation. Seules, depuis 18 ans, les associations gèrent près de 120 malades dont les dossiers (anonymes) figurent d’ailleurs dans l’étude GISCOP 93.

Plus de 40 personnes exposées mais non malades se sont déjà fait connaître auprès du docteur Allouch (Président du comité de pilotage initié par la mairie) qui assure le mercredi après-midi une permanence en étroite  collaboration avec les associations (prendre rendez-vous au 01 48 79 41 00).

Il est grand temps que les pouvoirs publics prennent le relai des associations. Celles-ci n’en demandent pas moins d’être associées au dispositif à mettre en place pour apporter, à côté des compétences professionnelles, leur expérience du terrain.

Dernière heure : Madame la Ministre de la santé vient de donner mandat à l’ARS pour la création d’une structure de suivi en partant des anciens élèves des écoles Bourg I et II et Ormeteau. Un comité de suivi, auquel participeront les associations, doit se mettre en place début 2014 à l’hôpital Robert Ballanger. Nous veillerons à ce que ne soient pas oubliés les anciens travailleurs du CMMP et les riverains.

Seule ombre au tableau : les registres des élèves de l’école maternelle du Bourg 2 auraient été détruits par le personnel communal. Le collectif a interpelé Monsieur le Maire le 3 février en vue d’enquêter (pas de réponse à ce jour). Ce fait est grave, il engage la responsabilité de la mairie et de l’académie et pénalise désormais les victimes dans leur demande de justificatifs pour être indemnisées auprès du FIVA (Fonds d’Indemnisation des Victimes de l’Amiante). A suivre …

Source : Collectif des riverains et victimes du CMMP d’Aulnay-sous-Bois

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Amiante

Publié le 4 Juillet 2013

sportsaulnay.jpgChaque été, la direction des sports de la ville et les clubs proposent un programme de découverte, d’initiation ou de perfectionnement à la pratique sportive. Du 8 juillet au 30 août, mineurs et adultes, garçons et filles, pourront ainsi se dépenser via une multitude d’activités gratuites proposées sur les équipements municipaux. Boxe éducative, basket, tennis, foot, cyclisme, escrime, escalade, cours d’orientation, à vous de choisir. Les moins de 18 ans devront être munis de leur passeport loisirs (à télécharger ici ou à retirer auprès de la direction des sports). Renseignements à la direction des sports au 01 48 79 64 57.

Source : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 4 Juillet 2013

Aulnay.jpgAprès Gonesse (Val-d’Oise), c’est avec Sevran que la commune d’Aulnay s’apprête à créer une entente. Une délibération sera soumise au vote ce soir, en conseil municipal. Il s’agit, explique-t-on au cabinet du maire (PS) Gérard Ségura, de formaliser une « union libre », un cadre juridique moins formel que celui d’une intercommunalité. Il doit permettre aux deux villes de mutualiser et développer un réseau de chaleur alimentant les quartiers du Gros-Saule, de la Rose-des-Vents, des Beaudottes, de Montceleux-Pont-Blanc, de Rougemont et du centre-ville de Sevran. Vingt mille logements sont concernés.

Séance publique ce soir à 19 heures, à l’hôtel de ville.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 4 Juillet 2013

Les murs clairs ont poussé sous l’œil des innombrables automobilistes qui empruntent quotidiennement la nationale 2. La future mosquée, plantée sur un terre-plein central, ne sera pas livrée pour le Ramadan, comme l’avaient un temps espéré les responsables de l’association culturelle des musulmans d’Aulnay (Acma). « Nous sommes tributaires des dons, il nous manque encore 20% des fonds », indique Yacine Laoudi, président de l’Acma. Mais l’association a en revanche obtenu une autorisation provisoire pour accueillir les prières durant la période du jeûne.

Un projet vieux de 28 ans

3 000 personnes devraient s’y presser, pour découvrir l’édifice de 2 000 m2. Sa construction, ainsi que celle d’un centre culturel et éducatif mitoyen, va coûter au total 5M€, entièrement financés par la collecte auprès de la communauté musulmane. L’Acma, qui portait le projet depuis 28 ans, a pu lancer le chantier en 2011, après avoir acheté le terrain auprès de la ville, au prix des Domaines.

A quelques centaines de mètres de là, un autre chantier se termine, celui de la mise aux normes d’une autre grande mosquée. Celle-là a emménagé en 1999 dans un vaste hangar (d’une surface totale de 7 000 m2) de la Rose-des-Vents. Et ce sont deux autres associations qui en assurent la gestion  : l’association cultuelle des musulmans d’Aulnay et celle des musulmans de la Rose-des-Vents. Le président des deux structures, Mohamed Aït Hammou, indique que le chantier a également été financé par les dons mais aussi grâce la location de salles pour des réceptions. Il s’apprête lui aussi à recevoir la foule des grands jours durant le ramadan  : « 1 500 à 2 000 personnes. Mais il n’y a pas de concurrence entre nous, chaque mosquée a son public ».

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Urbanisme

Publié le 4 Juillet 2013

rythmesscolaires.jpgLa ville met en ligne un questionnaire afin de poursuivre la concertation sur la réforme des rythmes scolaires. Par l’intermédiaire d’un courrier adressé aux  directeurs d’école  en date du 18 mars, la municipalité avait acté de reporter l’application de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014 afin de se laisser le temps d'une large concertation avec les différents partenaires concernés (éducatifs, associatifs, services de la ville...). Dans le cadre de la mise en place de cette réforme, il semble déterminant d’engager une discussion la plus large possible. Ainsi, après les deux réunions des 10 et 14 juin qui lançaient la concertation sur la refonte de l'école et les rythmes scolaires, un questionnaire est en ligne durant tout l'été sur le site internet de la ville. Vous êtes invités à le remplir en cliquant ici.

Source : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 3 Juillet 2013

Kaufman & Broad a distribué récemment une brochure permettant d’en savoir un peu plus sur l’immeuble LE COS’Y qui devrait voir le jour aux 10-12 de la rue Anatole France à Aulnay-sous-Bois. Ainsi, outre quelques arguments marketing imparables  comme à deux pas du magnifique parc des Cygnes (vraiment ? le Parc Dumont n’est-il pas plus proche ?), à 11 minutes de Paris Gare du Nord par le RER B ( lol !), on apprend que les logements afficheront un prix du mètre carré fixé aux alentours de 4 500 euros. Par exemple, il faudra compter 120 000 euros pour un studio de 26 m², 176 000 euros pour un 2 pièces de 39 m² avec parking ou encore 276 000 euros pour un 3 pièces de 63 m² avec balcon et parking.

 


Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Logement

Publié le 3 Juillet 2013

bibliothequedaudet.JPGEté oblige, les horaires d’ouverture des bibliothèques d’Aulnay-sous-Bois connaissent quelques modi­fi­ca­tions et ce jusqu’au 31 août. Ainsi, les biblio­thèques Alphonse Dau­det, Dumont, Elsa Trio­let, Jules Verne et Guillaume Apol­li­naire ouvriront leurs portes seule­ment les mardis et ven­dredis de 14h à 17h, et les mer­credis et samedis de 10h à 12h et 14h à 17h. (Les lundis et jeudis seront donc des jours de fermeture au public). En revanche les horaires et arrêts du Médiabus res­tent inchan­gés.

A noter éga­le­ment que les biblio­thèques Guillaume Apol­li­naire et Jules Verne seront fer­mées du jeudi 1er août au samedi 31 août inclus. Enfin, il faut signaler les fer­me­tures excep­tion­nelles des biblio­thèques pour cause d’inven­taire à savoir Dumont du 2 au 6 juillet, Alphonse Dau­det du 9 au 13 juillet, Média­bus  du 16 au 20 juillet et Elsa Trio­let du 6 au 10 août.

Bon été de lecture à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 3 Juillet 2013

Vous l’aurez sans doute noté. La saison d'été vient à peine de commencer que déjà des milliers de touristes transitent par la A1, la A3, l’A104, la N2 ou encore la N370 en direction d’Aulnay-sous-Bois ! Décidemment, en ouvrant un office de tourisme à quelques mois des prochaines élections, notre bon maire Gérard Ségura a eu un flair imparable pour accaparer une manne financière qui va conduire notre commune vers l’expansion économique. Pourtant, comme le prouve la photo ci-dessous, le rideau de fer de ce nouvel équipement prometteur était toujours désespérément baissé le samedi 29 juin dernier. Mais que se passe-t-il donc ?

 officetourismeaulnay.jpg

Pourtant, Gaz Carbonique, enfin plutôt Oxygène, le magazine de communication de la majorité municipale, expliquait en page 9 de son numéro 181 que « l’office de tourisme lève le rideau ! » Son président, Jean-Jacques Touati, jamais avare de compliments quant à l’action des élus en place qui le lui rendent bien, semblait également avoir les pieds dans les starting-blocks ! Alors, attention au faux départ ! Sachez que de nombreux Aulnaysiens sont prêts pour des locations chez l’habitant et nos bonnes tables ont un chiffre d’affaires à remonter ! Dès lors, après l’épisode désastreux des intempéries, nous ne pouvons pas nous permettre de rater ce démarrage, potentiel annonciateur d’une catastrophe touristique. Il en va de notre moral à tous. Alors Mesdames, Messieurs les élus, au travail, vite, un plan d’urgence !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #A vos quartiers !