A Aulnay-sous-Bois les travaux de la future mosquée se terminent

Publié le 4 Juillet 2013

Les murs clairs ont poussé sous l’œil des innombrables automobilistes qui empruntent quotidiennement la nationale 2. La future mosquée, plantée sur un terre-plein central, ne sera pas livrée pour le Ramadan, comme l’avaient un temps espéré les responsables de l’association culturelle des musulmans d’Aulnay (Acma). « Nous sommes tributaires des dons, il nous manque encore 20% des fonds », indique Yacine Laoudi, président de l’Acma. Mais l’association a en revanche obtenu une autorisation provisoire pour accueillir les prières durant la période du jeûne.

Un projet vieux de 28 ans

3 000 personnes devraient s’y presser, pour découvrir l’édifice de 2 000 m2. Sa construction, ainsi que celle d’un centre culturel et éducatif mitoyen, va coûter au total 5M€, entièrement financés par la collecte auprès de la communauté musulmane. L’Acma, qui portait le projet depuis 28 ans, a pu lancer le chantier en 2011, après avoir acheté le terrain auprès de la ville, au prix des Domaines.

A quelques centaines de mètres de là, un autre chantier se termine, celui de la mise aux normes d’une autre grande mosquée. Celle-là a emménagé en 1999 dans un vaste hangar (d’une surface totale de 7 000 m2) de la Rose-des-Vents. Et ce sont deux autres associations qui en assurent la gestion  : l’association cultuelle des musulmans d’Aulnay et celle des musulmans de la Rose-des-Vents. Le président des deux structures, Mohamed Aït Hammou, indique que le chantier a également été financé par les dons mais aussi grâce la location de salles pour des réceptions. Il s’apprête lui aussi à recevoir la foule des grands jours durant le ramadan  : « 1 500 à 2 000 personnes. Mais il n’y a pas de concurrence entre nous, chaque mosquée a son public ».

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Louis Karkides 04/07/2013 13:47

J'espère que les élections prochaines ne seront pas impactées ni dans un sens, ni dans l'autre par cette construction.
Religion et politique , dans notre pays devraient n'avoir aucun rapport.

bessaguet 04/07/2013 12:34

"L'association a obtenu une autorisation provisoire pour accueillir les prières pendant la période de jeûne" : espérons (ou prions) pour qu'aucun sinistre n'intervienne pendant cette période car il
s'agit ici avant tout de notion de sécurité publique.
Il serait intéressant d'ailleurs de savoir quel organisme a délivré cette accord provisoire et quelle responsabilité pénale encourerait cette personnes en cas de problèmes.
Si les élections municipales n'avaient lieu l'année prochaine, cet accord provisoire aurait t-il été délivré?
Enfin, les personnes à mobilité réduite pourront elles s'y rendre sans dangers ni l'assistance d'une personne valide?