Aulnay-sous-Bois : construction de deux nouveaux immeubles Kaufman & Broad rue Anatole France avec la résidence LE COS’Y

Publié le 25 Juin 2013

Le phénomène de densification massive auquel est soumis la commune d’Aulnay-sous-Bois depuis quelques mois maintenant est particulièrement perceptible au niveau du centre-gare, nord notamment. Cette impression ne devrait pas se démentir avec l’arrivée prochaine de deux nouveaux immeubles Kaufman & Broad au tout début de la rue Anatole France. Cette construction viendrait en lieu et place de commerces tels que le pressing Arc-en-ciel, la brasserie la chope, le cinébank ou encore les cycles Tilly laissés à l’abandon depuis des lustres, comme en témoigne la vidéo ci-dessous.  

L’annonce très marketing de la future résidence LE COS’Y (à lire ici) promet le bonheur dans une ville préservée (de quoi ? du béton ?), dans l’accueillant quartier du Vieux-Pays et son magnifique parc des Cygnes ! ( le rédacteur de cette note doit être en froid avec la géographie et devrait acheter une boussole). Quoi qu’il en soit, il n’est pas certain que les riverains voient ce projet (photo ci-dessous) d’un bon œil, bien que ce secteur soit classé UA au niveau du plan local d’urbanisme (PLU) et permette donc en principe une densité maximale sur les parcelles concernées. Dès lors, à quelques mois des élections, il ne serait pas surprenant qu’un bras de fer s’engage avec la mairie, surtout si une fois de plus la concertation n’est pas au rendez-vous… 

cosy.jpg

Source photo : http://www.selogerneuf.com

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 27/12/2013 11:26

Venid, votre commentaire est affligeant et consternant.

Des parents ne souhaitant pas que leurs 2 enfants soient à létroit lorsqu'ils grandiront investiront d'emblée dans un F4 (3 chambres + 1 salon).

Consultons sur le site du constructeur K&B la palette des prix à la vente pour un F4 situé dans son projet immobilier aulnaysien.
http://www.ketb.com/immobilier-neuf/achat-appartement-neuf/aulnay-sous-bois/programme-le-cos-y.aspx

Un F4 se négocie, a minima, à 340.000 euros.
Pour acquérir un tel bien immobilier, cela implique un couple (avec 2 enfants à charge donc) dont les conjoints parviennent à cumuler 4 à 5.000 mensuels nets voire plus pour ne pas dépasser un taux
d'endettement de 33%.

Pourriez-vous indiquer si à Aulnay nord, où la demande en logements est je suppose élevée, on y trouve des familles capables d'assumer de tels frais ?
Parce que, je le rappelle, tous ces projets immobiliers du centre-ville sont censés favoriser la mixité sociale et permettre donc à des familles d'Aulnay nord de s'installer au sud...

venid 27/12/2013 01:08

Les commentaires sont affligeants et consternant. Il faut bien des logements pour nos enfants non????
C'est quoi ces mentalités d'égoistes???

bessaguet 05/07/2013 16:24

Je voudrais savoir si Kaufman & Broad s'est acquitté de droits de voirie au titre de la publicité qu'il s'offre par l'intermédiaire des ces dispositifs à la taille disproportionnée. Que la
Ville délivre un permis de construire si elle estime que ce projet respecte les dispositions du PLU, c'est un chose, mais leur permettre de faire de la publicité à titre gratuit, cela serait
scandaleux pour les contribuables que nous sommes.
De plus, un fléchage a été maladroitement installé au droit de l'escalier du souterrain représentant ainsi un obstacle pour les piétons.
K & B aurait-il préempté le secteur à l'insu de notre plein gré.


au droit de l'escalier du souterrain, représentant ainsi un obstacle pour les usagers à, pied.

Romuald Weymann 05/07/2013 10:08

J'ai aperçu le panneau annonçant l'info en rentrant de vacances, hier soir.
Il est vrai que les commerces que l'on voit dans la vidéo sont fermés depuis des années (pour les cycles Thilly, l'un des employés m'avait dit que leur magasin était devenu trop petit et ils sont
sont installés depuis 300m plus au nord).

J'ai hâte de consulter les tarifs pratiqués et surtout de lire les ardents défenseurs de la municipalité nous dire que c'est formidâââble, et que cette nouvelle résidence favorisera la mixité
sociale...

Eric DENIS 03/07/2013 10:33

A chaque présentation de projet, on promet en Rez-de-chaussée
des commerces voir des services publics puis au final n'arrivant pas à les vendre ils sont souvent transformés en habitations...

Patrick Poyer 02/07/2013 11:47

L'immeuble de la MACIF semble disparaitre également dans le cadre de ce programme.

Beda bruno 29/06/2013 09:42

et si possible ne travaillant pas comme cela on aura pas une surcharge au niveau des transports....

tino 28/06/2013 14:16

Espérons que cet immeuble n'accueillera que des célibataires sans enfants... car où pense-t'on les scolariser puisque les maternelles et écoles primaires du quartier sont déjà prises d'assaut !!!

wilfrid 27/06/2013 14:12

Ca serait bien d'avoir un établissement public au rez-de-chaussé comme une crèche. Quelqu'un sait ce qu'il y aura ?

CHRISTIAN 26/06/2013 14:40

Quelques remarques nécessaires
Aucune concertation avec les riverains, avec le conseil de quartier, juste une simple information, une fois, mais jamais représentée malgré les demandes urgentes de révision des participants de
revoir un tel "monstre" surtout sur une avenue si étroite et si commerçante(mais c'était du passé) Bientôt, bientôt qu'ils disaient et voilà, le projet tombe comme un couperet, démocratie
participative disait-on? On est loin des concertations de la croix blanche et d'autres.
Six étages, c'était le maximum possible aujourd'hui sinon notre bonne équipe autorisant le projet en aurait fait 8, 9...dommage pour eux, surtout qu'ils n'habitent pas là mais avec une petite
modification du PLU lorsque cela arrange, ce sera si simple.
Avenue A.France, seconde artère commerçante disparue à jamais,des petits commerces disparus à jamais. Des prévisions? Murées comme place L'herminier.
Bientôt le soleil, déjà peu visible, disparaîtra de l'avenue A. France, un couloir.
La fameuse charte, encore un leurre de cet adjoint à l'urbanisme qui en dit quoi? Silence complet: "Préserver la qualité de vie, le soleil, la vue, le calme..."et son maire," des constructions à
taille humaine"? ici comme ailleurs dans ce secteur, on est servi, du béton devant, du béton derrière, du béton à droite et à gauche....
Et puis, le gigantisme de ce building se prolongera sur la rue F.Herbaut déjà bien entamée avec en continuité 12 logements sociaux, soit plus de 80 logements et une entrée de parking, au point où
l'on en est: infrastructures jamais évoquées , assainissement jamais évoqué, circulation, stationnement jamais évoqués...pour une prévision de 400 logements (et ce n'est pas fini)dans un rayon de
300 m. Qualité de vie disiez-vous? Où?
Mais heureusement, une réunion est prévue ce soir par des élus de la majorité sur: Cadre de vie et environnement" on est sauvé.

Eric DENIS 26/06/2013 09:29

Pour une barre c'est une barre !
Aulnay renait il disait, oui mais en quoi, en Sarcelle ?

wilfrid 25/06/2013 18:38

77 logements en plus !