associations

Publié le 9 Mai 2012

aulnaypalestinelogoasso.jpgL'association Aulnay Palestine Solidarité, dont l'objet est de développer l'amitié et la solidarité entre le peuple français et le peuple palestinien, nous rappelle la tenue de son assemblée générale 2012 le vendredi 11 mai à partir de 18h30 à la salle Dumont située 20 boulevard du général Gallieni à Aulnay-sous-Bois. La présence de Safwat IBRAGHIT, premier conseiller de l'ambassadeur de Palestine, est annoncée. Cette réunion se déroulera en trois temps :

1. Bilan 2011 et élection du nouveau bureau

2. Perspectives d'actions

3. Débat sur la situation politique et l'actualité en Palestine

Un moment convivial et festif suivra cette rencontre avec une vente d'artisanat palestinien et une restauration légère. Tous les détails relatifs à cet événement sont disponibles d'un simple clic ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 13 Avril 2012

QCBEVous trouverez ci-dessous un communiqué de l'association de défense de l'environnement de la Croix-Blanche et de ses environs ( à télécharger ici) transmis par son président, Benjamin Giami. Face aux agissements de la municipalité dans la conduite du futur aménagement de l'ancien centre des impôts, elle appelle les habitants du secteur à se mobiliser en masse pour la réunion programmée le 18 avril prochain à 20h à l'école des Prévoyants qui devrait décider du comité de pilotage de ce projet.  

 

 

LA SITUATION EST GRAVE : LA MAIRIE REVIENT SUR SES DÉCISIONS CONCERNANT LA COMPOSITION DU COMITÉ DE PILOTAGE ET

LE PROJET CROIX-BLANCHE. AIDEZ-NOUS !

 

Mardi 3 avril 2012, des collaborateurs du Maire nous ont annoncé que nos signatures étaient obsolètes car, selon eux, elles porteraient «sur d’anciens projets» de la Mairie.

De qui se moque-t-on ? Notre pétition, qui gêne la municipalité, porte avant-tout sur la modification du PLU !

 

La Mairie a déclaré au bureau de l’Association que des politiques feraient partie du comité de pilotage : nous ne pouvons pas tolérer cette main-mise car la Municipalité s’était engagée à ce que ce soient les habitants qui décident de leur quartier.

 

En outre, ces mêmes collaborateurs du Maire estiment désormais que l’Association Croix-Blanche n’a plus toute sa place au sein du comité, malgré les 1300 signatures obtenues et la pétition qui circule encore, sans oublier la volonté du Maire de signer une lettre commune avec notre Association ! Nous avons donc besoin de vous, et de votre présence, mercredi 18 avril 2012 à 20h au réfectoire de l’école des Prévoyants - entrée côté rue du Plant d’Argent

 

Malgré la remise en cause du nombre de signatures par les collaborateurs du Maire, nous allons fournir ce 18 avril, devant témoins, un constat d’huissier sur le nombre de pétitionnaires. Il est hors de question de fournir une liste détaillée des signataires, comme ils nous l’ont exigé, et cela afin d’éviter toute pression.

Soyez nombreux et parlez-en autour de vous car cette prise d’otage n’est pas acceptable : la Mairie n’a pas tous les droits et ne peut pas se moquer des riverains ! Cela suffit !

 

Si nous ne sommes pas écoutés, croyez en notre détermination pour mener à bien le déroulement du projet Croix-Blanche.

 

Il est enfin temps d’écouter les riverains !

 

Le Bureau Q.C.B.E

 

Benjamin Giami

Séverine Delamare

Brigitte Ripani

Alain Canet

Association Défense de l’Environnement de la Croix Blanche d’Aulnay-sous-Bois et de ses Environs, Q.C.B.E,

www.quartier-croix-blanche.fr

Siège social : 33 Avenue Jean Jacques Rousseau - 93600 Aulnay sous Bois - RNA n° W932003810 Sous-Préfecture du Raincy

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Associations

Publié le 5 Avril 2012

afficheforumasso2011Une bonne centaine de personnes ont pris place salle Chanteloup hier en fin d'après-midi pour assister à la réunion préparatoire de la 14ème édition du forum des associations. L'an passé, la grande surprise annoncée était le transfert de la manifestation, qui se tenait habituellement à la Ferme du Vieux-Pays, vers le Stade du Moulin Neuf. Malgré un lieu relativement excentré, le succès avait semble-t-il était au rendez-vous. Cette fois-ci, la nouveauté consisterait à organiser cet événement sur une seule et unique journée, et non plus sur un week-end complet comme auparavant, qui se conclurait avec un repas festif réunissant tous les participants. Nous verrons bien lors de la prochaine réunion de préparation si cette option envisagée est définitivement entérinée.

   

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 5 Avril 2012

bouchonsespoir1.JPG

Le samedi 31 mars au matin la rédaction d'Aulnaylibre ! se trouvait à la Ferme du Vieux-Pays, située 30 rue Jacques Duclos, en compagnie de quelques bénévoles de l'association "Les Clayes Handisport, les bouchons de l'espoir". Cette structure organise la collecte dans la France entière de bouchons en plastique qui permettent de financer du matériel pour aider les personnes handicapés : achat de fauteuils ou autres appareils destinés à la pratique d'un sport... Les bouchons sont rachetés par l'usine de recyclage à 180 euros la tonne. Depuis janvier 2003, ce ne sont pas moins de 198 tonnes et 890 kilos de bouchons qui ont été récoltés sur le site d'Aulnay-sous-Bois. Les permanences à la Ferme du Vieux-Pays se déroulent mercredi de 18h à 19h et samedi de 10h à 12h.  

bouchonsespoir2.JPG

Nous vous proposons ci-dessous notre reportage vidéo réalisé sur place au milieu des bouchons pour mieux comprendre et mettre en lumière celles et ceux qui donnent de leur temps bénévolement au service des autres...

 

Coordonnées de contact :

Tél : 01 48 69 63 90

Mail : bouchonsplastiques@hotmail.fr

Site web Aulnay : www.bouchonsdelespoir93.moonfruit.fr

Site de l'Association : http://bouchons.de.lespoir.free.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 4 Avril 2012

afficheforumasso2011.jpgLa 14ème édition du forum des associations d'Aulnay-sous-Bois se déroulera comme de coutume en septembre 2012. Dans cette optique, une réunion d'information et de préparation est organisée aujourd'hui de 18h à 20h à la salle Chanteloup située 1, rue de Nonneville. A cette occasion, diverses propositions seront présentées concernant l'organisation du prochain forum. Si vous envisagez la présentation des activités de votre association, il est vivement souhaitable que vous soyez présent ou représenté à cette réunion.

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 30 Mars 2012

bienetre.jpgL'association C.A.PA.DE Sud organise ce soir à 19h à la salle Dumont (à proximité du parc du même nom et de la gare du RER B) son assemblée générale. Cette dernière sera suivie de l'annonce de création d'un collectif associatif comprenant C.A.PA.DE Sud, l'association de Défense de l'Environnement du Quartier Croix-Blanche et des Environs, Sud-Aulnay et l'association de Défense des Zones Pavillonnaires d'Aulnay-sous-Bois.

Cette nouvelle structure amenée à se développer entend devenir un interlocuteur incontournable de l'actuelle majorité municipale pour toutes les questions relatives à l'urbanisme, le commerce et la circulation. L'objectif  commun est d'agir en faveur d'une véritable qualité de vie à Aulnay-sous-Bois.

Vous pouvez vous procurer ici le programme de cette soirée transmis par C.A.PA.DE Sud.

(Pour être tout à fait transparent je suis moi-même président de l'association de Défense des Zones Pavillonnaires d'Aulnay-sous-Bois)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 20 Mars 2012

MissionVille.JPG

Nous sommes situés au numéro 55 de la rue du 11 Novembre à Aulnay-sous-Bois, le long de la ligne B du RER. Cette maison abrite une association amenée en théorie à disparaitre dans les semaines à venir : la Mission Ville.  Créée au milieu des années 90, cette structure d'un budget annuel de 35 000 euros financés à 80 % par la municipalité a pour objectif de dynamiser les quartiers en tissant du lien social par l'intermédiaire des antennes jeunesse notamment. Elle agit en amont de l'ACSA, l'Association des Centres Sociaux d'Aulnay-sous-Bois, à travers diverses actions : montages événementiels, fêtes de quartier, journées d'exploration et découvertes, etc.

Or, à l'instar des OPA qui remplissent les colonnes des journaux économiques, l'ACSA est sur le point d'absorber la Mission Ville. Un scénario très mal vécu par la petite dizaine de personnes œuvrant pour l'association qui reste en ce moment plongée dans un sommeil forcé. D'après nos informations, une assemblée générale extraordinaire du Conseil d'administration devrait se tenir le 6 avril prochain pour décider de la dissolution définitive de la structure. Rien n'est pourtant encore totalement scellé, la composition du Conseil d'administration rendant incertain le résultat de cette réunion.

Néanmoins, certains évoquent déjà la possibilité qu'aurait alors la municipalité d'assécher financièrement la Mission Ville, en supprimant la subvention qui lui est allouée, pour arriver à ses fins. Les échanges que nous avons eu avec les intéressés semblent démontrer un climat particulièrement malsain confirmant ainsi les propos du tract CFTC (voir ci-dessous) évoquant cette situation en février dernier. La rédaction d'Aulnaylibre ! continuera à suivre ce dossier de près pour vous faire part de son évolution...  

Tract-CFTC---PSAfev12.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 8 Février 2012

secourspopulairelogo.jpgElle avale vaillamment les kilomètres, mais elle commence à donner de sérieux signes de faiblesse. La camionnette du Secours populaire d'Aulnay-sous-Bois risque de lâcher à tout instant. "Nos finances ne nous permettent pas d'en racheter une, même d'occasion. Cela mettrait un frein à nos activités", souligne Monique Jacques, responsable de la logistique et de la coordination au sein de l'équipe aulnaysienne.

L'association utilise en effet le véhicule pour acheminer les denrées données par les supermarchés et la fédération départementale du Secours populaire. Elle lance aujourd'hui un appel à l'aide et aux dons pour maintenir son activité. Près de 350 familles bénéficient de l'aide alimentaire distribuée à Aulnay, et des dizaines d'autres ont pu profiter des séjours et des spectacles organisés par les bénévoles.

Vous pouvez contacter le Secours populaire d'Aulnay-sous-Bois au 01 48 68 70 65

Source information : Le Parisien du mercredi 8 février 2012.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Associations

Publié le 1 Décembre 2011

afficheforumasso2011 

Le service de la vie associative invite les présidents d'associations à participer à une réunion de bilan de la treizième édition du forum des associations qui s'est déroulée les 3 et 4 septembre derniers. Elle se déroulera le mercredi  7 décembre de 18h30 à 20h30 salle Chanteloup situé 1 avenue de Nonneville à Aulnay-sous-Bois. A cette occasion, le compte-rendu des questionnaires distribués lors du forum sera présenté ainsi que les perspectives pour le forum de l'année 2012.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 19 Septembre 2011

senat.jpgLe saviez-vous ? Le 25 septembre prochain auront lieu les élections sénatoriales. Les départements d'Ile-de-France sont concernés. Mais au fait, à quoi servent le sénat et les sénateurs ? C'est pour  répondre à ces questions que l'association C.A.PA.DE SUD ( Comité Aulnaysien de PArticipation DEmocratique  - Quartiers SUD ) organise ce soir à 20h à la salle Dumont d'Aulnay-sous-Bois ( à proximité du parc Dumont et de la gare RER ) un débat sur les sujets relevant de cette institution méconnue.

Six candidats seront présents pour l'occasion :

Mme Aline Archimbaud, Maire-Adjointe de Pantin (E.E.L.V)

Mme Eliane Assassi, Sénatrice, Conseillère Municipale de Drancy (P.C.F.)

M. Vincent Capo-Canellas, Conseiller Général, Maire du Bourget (N.C.)

M. Philippe Dallier, Sénateur, Maire de Pavillons-sous-Bois (U.M.P)

M. Claude Dilain, Conseiller Général, Maire de Clichy-sous-Bois (P.S.)

M. Gilbert Roger, Conseiller Général, Maire de Bondy (P.S.)

Saluons au passage les efforts constants de l'association C.A.PA.DE SUD pour la tenue de ce type de réunions citoyennes permettant de mieux appréhender les enjeux publics et politiques. Vous trouverez ci-dessous la communication relative au rendez-vous de ce soir.   

 

Madame, Monsieur,

logocapadesud.jpgLe 25 septembre 2011, des électeurs désignés par votre Conseil municipal et l'ensemble des élus municipaux, départementaux, régionaux et vos députés éliront nos futurs sénateurs et sénatrices. Le mode d’élection ne donne pas à cette assemblée de la République une visibilité suffisante à l'ensemble des citoyens.

Depuis un référendum perdu par le Général de Gaulle, le Sénat est souvent mis en cause du fait même de l’ignorance que nous avons de  son fonctionnement, de ses spécificités, en somme de son intérêt.

La nécessité de réduire le cumul des mandats fera que nombre de sénateurs ne seront plus, par exemple, maire ou président de Conseil général. Vouloir demain les rencontrer pour un problème relevant de leur mandat, exigera de ces élus la mise en œuvre d'une autre pratique pour créer des liens réels avec la population ; sinon le « vent mauvais » du populisme ne manquerait pas de développer son discours nauséabond contre la démocratie représentative qui emporterait avec elle l'urgence du développement de la démocratie participative.

Nous manquons de clarté sur leurs prérogatives aux contours méritant une action pédagogique à même de gommer une méconnaissance entretenue par les partis politiques.

Rétablir un lien entre parlementaires de la « haute assemblée » et leurs administrés, tel est l’objectif du débat que nous avons jugé utile d’organiser le

lundi 19 septembre 2011 à 20 heures

Salle Dumont à Aulnay-sous-Bois

Il se dit que les sénateurs ont  comme principale vocation de s’occuper de l’organisation du territoire. Des lois déjà votées sur la réforme territoriale portant sur les compétences et la forme de représentation des Conseils régionaux et généraux s’appliqueront mi-2014 si le nouveau Sénat et l’Assemblée Nationale élus en 2012 en maintiennent tous les aspects.

De surcroît, une strate supplémentaire s’intercalera dans le « millefeuille » de la République entre villes et départements au titre de l’intercommunalité dont les compétences déléguées  proviendront de ces deux collectivités.

Ces chamboulements doivent avoir un objectif clair et positif sur lequel nous comptons interpeller nos futurs représentants afin de connaître l’état de leur réflexion actuelle et leur engagement au Sénat demain.

Vos propres interrogations enrichiront un débat qui n’a pas de raison de rester confidentiel. Avec cette élection sénatoriale, c’est un élément de la construction des lois et du contrat social de la République qui s’établit. Il doit donc se bâtir avec ceux dont l'avenir en dépendra. L’activité de ces élus, au pouvoir méconnu, décrié, mais néanmoins capital doit pour le moins être passée au « crible » du débat citoyen.

Venez leur rappeler qu'ils doivent compter avec vous. A ce jour, nous ont assuré de leur participation :

·         Madame Aline ARCHIMBAUD, Maire-Adjointe de Pantin – E.E.L.V.

·         Madame Eliane ASSASSI, Sénatrice, Conseillère Municipale de Drancy – P.C.F.

·         Monsieur Vincent CAPO-CANELLAS, Conseiller Général, Maire du Bourget – N.C.

·         Monsieur Philippe DALLIER, Sénateur, Maire de Pavillons-sous-Bois – U.M.P.

·         Monsieur Claude DILAIN, Conseiller Général, Maire de Clichy-sous-Bois – P.S.

  • Monsieur Gilbert ROGER, Conseiller Général, Maire de Bondy – P.S.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Associations

Publié le 22 Février 2011

L'association de l'Amicale de l'Arc en Ciel d'Aulnay-sous-Bois nous a transmis son bulletin d'information. Nous le relayons bien volontiers.

arc1-copie-1

                                                      Chers adhérents, amis, riverains,

Depuis le dépôt du permis de construire pour l'espace vert ARC EN CIEL, nous avons étudié sans relâche le moyen de stopper la construction afin qu'une réelle concertation sur le projet voit le jour entre la municipalité et les habitants du quartier (recherches au cadastre, manifestations, huissier, courriers de recours au maire, consultation d'avocat spécialisé). Le député M. Gaudron avait prévu  , dans le projet initial de 2004, un square et une structure d'intérêt général. M. Amédro, élu à l'urbanisme, avait demandé à revoir le nombre de logements (12 au lieu de 24 et un square pour les enfants) évoquant une densité trop importante et de conserver les quatre tilleuls de 50 ans. La réponse de l'élu du conseil de quartier M. Hernandez, du maire M. Ségura a été sans équivoque ; nos arbres "pollueurs" sont tombés sous les dents des tronçonneuses à un moment où personne ne pouvait les défendre, en catimini le 11 août à 7h30, sournoiserie ? Quelle belle démocratie !...

LUMIERE SUR LES PROBLEMATIQUES LIEES A UNE TELLE CONSTRUCTION !!!

*NIVEAU DE LA NAPPE PHREATIQUE ET ECOLOGIE

Le projet initial de 2004 de la cité ARC EN CIEL ne prévoyait pas de fondations profondes pour respecter la nature du terrain instable et marécageux, qui autrefois se prénommait "LES SABLES". Selon le rapport hydrogéologique, la nappe phréatique est à 2M de profondeur et des couches de Gypse composent le sous-sol.

L'eau continue d'affluer dans le futur parking malgré le cuvelage et le pompage. Une pompe assèche la nappe 24h sur 24h, la déversant dans le réseau des eaux usées " A votre santé !". En cas de sécheresse, les dégâts seront d'après les géologues interrogés, très importants : affaissement du terrain dans un large spectre et fissures prononcées dans les murs des habitations. L'eau chassée par l'imperméabilisation des sols remontera par capillarité et selon les experts, l'humidité dans les murs des habitations est inévitable. L'eau reprend toujours ses droits (poussée d'Archimède).

Sachez que les études complémentaires du sous-sol recommandées n'ont pas été effectuées. La société Bouygues ne connaissait pas la vraie nature du terrain. L'imperméabilisation intensive des sols (injection de béton très importante) nous fait courir des risques d'inondations en cas de forte pluviométrie.

L'énergie utilisée par le pompage 24/24 heures de la nappe phréatique sera payée par qui ?

 

*IMPACT VISUEL

Cette construction va atteindre 12 mètres de haut, ce qui va réduire considérablement l'ensoleillement des pavillons alentours (humidité). Aucune harmonie avec le reste des constructions (matériaux différents). Vis à vis important (intimité des personnes). L'intégralité du terrain est utilisée, aucun espace de "respiration" n'a été prévu.

 

*DENSITE

24 logements, 24 familles, combien d'enfants ? Où vont jouer tous ces enfants, aucun espace vert libre dans le quartier. L'école Fontaine des prés est saturée en effectif (sans compter les enfants des futurs logements (40) de Balagny). 24 places de parking, et quand celui-ci sera inévitablement inondé, où stationneront les véhicules ? Car vous le savez, 24 familles est égal en moyenne à 48 voitures. Notre quartier de mixité conviviale va connaître un fort taux de concentration, de circulation, sans espace de respiration entraînant tensions, pollution. Nous reproduisons ici les erreurs de densité qui ont créé les ghettos qu'aujourd'hui nous essayons de réhabiliter.

 

*ECOLOGIE

Nappe phréatique pompée 24h/24. L'eau du parking chargée en particules polluantes déversées dans le réseau des eaux usées. Bâtiment construit en parpaings béton et non en briques isolantes comme prévu.

 

*LOGEMENT SOCIAL

La construction d'un tel bâtiment est financée en grande partie par les loyers. Il faut savoir que les coûts engendrés par l'isolation hydrofuge des fondations a un coût de 30% supérieur au montant total de construction. A votre avis, où va se répercuter ces charges supplémentaires ? Peut-on, selon vous, encore appeler ces logements, des logements sociaux ?

Quel sera le coût des charges dans un bâtiment qui n'est pas en rapport avec l'Agenda 21 ?

 

Nos recours, nos propositions de 18 logements afin de garder l'espace vert Arc en ciel n'ont pas été entendus par un maire "à notre écoute" malgré les 600 signataires, les 11 associations, l'élu vert, le Député et les manifestations auxquelles vous avez répondu présents. Nous avons eu droit à la réputation "d'égoïstes qui ne veulent pas des gens des trois mille dans notre quartier" alors que comme vous le savez, beaucoup d'entre nous viennent des 3000 ! Notre requête légitime n'a jamais été prise en considération, ni même les raisons qui nous ont poussés à ces actions, nous avons eu affaire à un mur.

 

Nous avons le soutien d'un avocat expert en urbanisme et vous tiendrons informés de la suite des événements. Vous pouvez manifester votre soutien en adressant vos dons au 8 rue de l'Arc en ciel.

 

Veuillez agréer, chers adhérents, amis et riverains, l'expression de nos salutations distinguées.

 

arc2.jpg

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Associations

Publié le 7 Juillet 2010

Après l'Etat, les collectivités locales se mettent à refermer le robinet aux subventions. Si le social s'en tire, les organismes qui interviennent dans la culture et le sport sont à l'épreuve...

assos.JPG

"Une catastrophe", "on va devoir mettre la clé sous la porte", "ne nous enterrez pas !" Depuis des mois, le monde associatif s'alarme de la baisse des subventions. Petits clubs sportifs, grosses associations œuvrant dans le social, troupes de théâtre... Beaucoup sont à la peine, certains craignent pour leur existence. Moins d'aides ? Oui, parce que l'Etat, d'abord, a resserré les cordons de la bourse. "Depuis dix ans, on constate une baisse progressive de son aide : -5% (corrigé de l'inflation) entre 1999 et 2005. La tendance s'est nettement accentuée, en 2010, sous l'effet de la crise", confirme Viviane Tchernonog, chercheuse au CNRS.

Surtout, il a transféré aux collectivités locales des compétences qui sont autant de charges financières nouvelles. Désormais, par exemple, une partie de l'entretien des routes est assurée par le département qui paie aussi le RSA, l'allocation personnalisée à l'autonomie et les prestations de compensation du handicap... Certes, l'Etat rembourse, mais pas complètement. "Pour l'ensemble des départements français, il manque quatre milliards d'euros", assure le socialiste costarmoricain Claudy Lebreton, qui préside l'Assemblée des départements de France.

Du coup, les budgets des conseils généraux sont devenus serrés comme des corsets de rosières. Les élus y regardent à deux fois avant de voter une dépense. Car un malheur n'arrivant jamais seul, la crise de l'immobilier a aussi fait chuter les recettes fiscales. "30 millions d'euros en moins depuis 2008", chiffre Pascal Allizard, responsable des finances au conseil général du Calvados. Comme tant d'autres, le département normand s'est recentré sur ses compétences. Par exemple, il continue de donner des aides aux classes de mer, mais seulement aux élèves de collèges, pas des écoles primaires.

Les associations impliquées dans les relations internationales ou intervenant dans le secteur de la santé font aussi les frais de cette rigueur. "En 2009, on donnait 1000 euros à la Ligue contre le cancer. Cette année, plus rien", cite ainsi l'élu UMP du Calvados. Le département des Côtes-d'Armor, l'un des plus généreux de France, serre lui aussi les boulons. A l'image de la Loire-Atlantique, il ne touchera pas aux associations qui œuvrent dans l'insertion ou la solidarité. Mais plus question d'aider le sport professionnel. "On a fait un tri", résume Claudy Lebreton, président du conseil général. Pour ce qui est de la vie culturelle, le département breton va privilégier la création locale. Mais il suspend "tout ce qui concerne l'entretien du patrimoine dont nous ne sommes pas propriétaires".

Nombre de communes aussi ont choisi de fermer le robinet à subventions. Les petites communes surtout, car les grandes villes semblent mieux supporter la conjoncture. "Nous avons été un peu oubliés par la deuxième loi de décentralisation qui a transformé les départements en organismes payeurs", explique le socialiste Jean-Claude Boulard, le maire du Mans. "Pour l'instant, le bloc communal a tenu. Mais pour combien de temps ?"

Source : Marc Mahuzier Ouest-France Edition Caen des 3 et 4 juillet 2010.

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Associations

Publié le 20 Mai 2010

Aulnaysiennes, Aulnaysiens,

Vous êtes concernés !

Aucun quartier, du nord au sud, de l'est à l'ouest, n'est épargné.

La ville se construit sans vous :

Projets d'urbanisme élaborés en secret, à la va-vite, sans vision d'ensemble et sans véritable concertation. Ne laissez pas la ville de demain se construire sans vous.

Quelle ville voulez-vous ?

Venez manifester avec les associations votre désaccord :

le samedi 5 juin 2010 à 11H

devant l'Hôtel de Ville.

Les associations :

  • Association de défense du cadre de vie des riverains de la rue Fernand Herbaut et de l'Impasse des Marronniers
  • Association de sauvegarde de l'environnement de l'avenue Coullemont
  • Aulnay Environnement
  • Collectif des amis de Doudeauville-Riquet
  • Comité de défense du quartier de l'Hôtel de Ville
  • D Z P A B ( Association de Défense des Zones Pavillonnaires d'Aulnay-sous-Bois)
  • Environnement 93
  • L'Amicale de l'Arc en Ciel
  • Les Amis d'Aulnay
  • Sud Aulnay

 

 

Important : donner votre avis sur la modification du plan local d’urbanisme (PLU) (du 3 mai au 18 juin inclus)

Nous rappelons que l’enquête publique est actuellement ouverte à la direction des études urbaines 3, rue Charles Dordain à Aulnay-sous-Bois. Le dossier de modification du PLU ainsi qu'un registre d'enquête sont à la disposition du public.

Horaires : 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17h

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Associations

Publié le 2 Juillet 2009

Nous tenons à porter à votre connaissance la création de l'association de défense des zones pavillonnaires d'Aulnay Sous Bois dont voici l'adresse du site web :

http://dzpab.over-blog.com/


Bien cordialement.

Aulnaylibre.

Voir les commentaires

Rédigé par stefanfaith

Publié dans #Associations