Publié le 2 Mars 2016

L’homme kidnappé dans un parking souterrain à Pavillons-sous-Bois a été retrouvé

Coup de théâtre ce mardi. Vers 18 h 35, un homme s’est présenté à l’accueil de l’hôtel de police de Bobigny, rue de Carency.

C’est lui que la police judiciaire cherchait ardemment depuis deux jours et deux nuits, saisie d’une enquête pour enlèvement et séquestration.

Ce père de famille avait été enlevé dimanche en début d’après-midi, dans le parking souterrain de sa résidence aux Pavillons-sous-Bois. Il s’est fait agresser entre deux voitures, comme l’ont signalé des témoins aux forces de l’ordre. La victime a aussi été aspergée de gaz lacrymogène avant d’être forcée à monter dans une voiture sombre. Mais lorsque la police est arrivée, il ne restait plus personne. Quelques effets appartenant à la victime avaient été retrouvés, ainsi que sa voiture, avec une vitre brisée. Une tenace odeur de lacrymogène flottait encore dans l’air.

Trois suspects placés en garde à vue

La nuit est passée sans le moindre indice. Pas d’appel, ni de demande de rançon. Les enquêteurs de la PJ immédiatement saisis par le parquet, ont multiplié les recherches, fouillé le passé de la victime pour tenter de trouver qui pouvait lui en vouloir, pour finalement interpeller lundi soir trois suspects, dont une femme, placés en garde à vue.

L’enlèvement pourrait avoir un lien avec un cambriolage. Hypothèse qui devrait être vite éclairée, maintenant que tous les protagonistes présumés sont réunis et pourront être entendus.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 1 Mars 2016

Le comédien Grégory Guillotin a posté une vidéo visiblement tournée dans un escalator du centre commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois. Elle s’intitule coup de foudre entre hommes en escalator. Vous pouvez la découvrir ci-dessous.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié le 1 Mars 2016

Sans doute suite à notre article d'hier sur le passage piéton le plus dingue à Aulnay-sous-Bois, un bureau spécial situation de crise urgente a dû se réunir en mairie pour trouver une solution à ce problème qui fait rire les Aulnaysiens sur divers réseaux sociaux. Les spécialistes après avoir chauffé leurs neurones ont eu la vision d'une couleur grise qui recouvrirait les bandes blanches, travail exécuté ce matin. Dorénavant la traversée se fera quelques mètres plus loin. Il était intolérable de laisser une telle bourde à côté de la baronnerie de Monsieur le Maire.

En attendant la suivante l'exécutif municipal peut dire merci AulnayLibre !

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 1 Mars 2016

Le député PS Daniel Goldberg distribue 68 000 euros aux associations d’Aulnay-sous-Bois sur sa réserve parlementaire

Daniel Goldberg, député PS de la 10e circonscription (Aulnay, Bondy sud-est, Les Pavillons-sous-Bois) a privilégié les associations des trois communes… surtout celles Aulnay, à qui il a distribué 68 000 €. Les projets de Bondy, ville socialiste, ont reçu 18 000 € et ceux des Pavillons-sous-Bois, ville de Philippe Dallier (LR), se sont vus octroyer 21 000 €.

Avec un peu plus de 50 000 habitants, ces deux communes sont sensiblement moins grandes qu’Aulnay, qui compte 83 302 habitants.

Source article : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Associations

Publié le 1 Mars 2016

Comme chacun sait, l’éducation nationale est un sujet important. Il en va, il est vrai, de l’avenir de nos enfants. Souvent, les ministres qui se succèdent aiment à réformer cette institution. C’est ainsi que, récemment, sont apparus les nouveaux rythmes scolaires et la mise en place de nouvelles activités périscolaires. Ces dernières semaines une mise à jour des règles de l’orthographe était même à l’étude.

La réforme de l’orthographe remporte un franc succès à Aulnay-sous-Bois !

C’est donc, dans ce contexte, que l’on peut trouver par exemple cette affiche sur la porte d’entrée de l’école Anatole France à Aulnay-sous-Bois, établissement qui a plutôt bonne réputation : « L’accueille primaire se fait en maternelle» !

Voilà qui pique un peu l’œil et qui interroge ! Aussi, avant de réformer sans cesse le système éducatif, faudrait-il peut-être au moins s’assurer que les fondamentaux, c’est-à-dire savoir lire, écrire et compter, sont un minimum assimilés par les enfants et ceux qui les encadrent !

Robert Ferrand

Source photo : groupe Facebook SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Education

Publié le 1 Mars 2016

Dans le quartier Mairie-Vieux Pays, VINCI Immobilier va réaliser « INFLUENCE » une nouvelle résidence à l'architecture contemporaine et aux prestations de qualité ouverte sur un coeur d'îlot totalement paysager avec le Parc de la Roseraie en voisin. Elle se situera rue Jules Princet sur l’ancien site SAEB.

Vous profiterez d'un large choix d'appartements du studio au 4 pièces avec jardin, balcon ou terrasse plein ciel pour la plupart. A 900 m de la gare d'AULNAY (RER B et SNCF ligne K) et des commerces animés du centre-ville. Possibilité de bénéficier d'une TVA réduite à 7 % (sous conditions).

Vidéo. Construction de l’immeuble Influence rue Jules Princet à Aulnay-sous-Bois

Plans sur vinci-immobilier.com. Informations 7j/7j au 01 73 21 87 62.

Vidéo. Construction de l’immeuble Influence rue Jules Princet à Aulnay-sous-Bois

Prix : 2 pièces à partir de 155 000 euros, 3 pièces à partir de 220 000 euros, 4 pièces à partir de 258 000 euros. Livraison : 4ème trimestre 2018

Source article : http://www.trouver-un-logement-neuf.com / Vidéo et photos : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Logement

Publié le 1 Mars 2016

Rappel de 4600 bicyclettes Vélib’ suite à des freins défectueux !

Le groupe JCDecaux, qui gère le système Vélib’, a annoncé ce lundi qu’il procédait au rappel de 4 600 bicyclettes en libre-service (VLS) à Paris mais aussi à Lyon, Toulouse, Nantes et Marseille, après un problème de fabrication identifié par un fournisseur et pouvant affecter certains modèles de freins arrière.

«A ce jour, si aucun incident n’a été signalé, ni aucun problème constaté par les équipes de maintenance de sa filiale Cyclocity, JCDecaux a décidé de procéder à ce rappel de vélos précisément identifiés » grâce à un système de traçabilité, a précisé le groupe dans un communiqué. «Ils seront renvoyés en atelier pour être corrigés et remis en circulation pour un service totalement rétabli début avril », détaille le groupe.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 1 Mars 2016

Un motard se crashe sur la départementale 370 entre Gonesse et Aulnay-sous-Bois !

Le conducteur d’un deux-roues a été grièvement blessé dans un accident de la route survenu ce lundi après-midi à Gonesse.

Il était un peu plus de 15 heures lorsque ce motard a perdu le contrôle de son engin, dans des circonstances qui restent à déterminer. Sans heurter le moindre véhicule, il est allé tout droit dans un rond-point situé sur la route départementale 370, à la sortie du boulevard intercommunal du Parisis (BIP). Ce motard a fait l’objet d’un transport médicalisé par les secours jusqu’au centre hospitalier de Gonesse, tout proche du lieu de l’accident.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 1 Mars 2016

Teddy Tamgho enfant d’Aulnay-sous-Bois et champion du monde 2013 de triple saut en route pour les JO 2016 de Rio !

Teddy Tamgho, champion du monde 2013 en triple saut mais absent des sautoirs depuis mai 2015 pour cause de blessure, a effectué un retour gagnant avec 16,98 m lors des Championnats de France d'athlétisme en salle. Détenteur du record du monde en salle (17,92 m), Tamgho est en route pour Rio 2016.

« C'est ma meilleure rentrée après une blessure, j'avais fait 76 (16,76 m, ndlr) en 2013, 78 (16,78) en 2015. Physiquement, je n'ai rien perdu, parce qu'il y a un 5e essai (mordu, ndlr) qui risquait d'aller hyper loin. Je suis content, parce que j'étais là pour prendre des sensations et non pour claquer une grosse perf'. Il ne faut pas oublier que je n'ai pas fait de compétition depuis neuf mois et demi. »

Teddy Tamgho, champion du monde 2013 mais absent des sautoirs en raison d'une grave blessure depuis mai 2015, a réussi son retour, dimanche à Aubière, avec 16,98 m lors des Championnats de France d'athlétisme en salle, où il s'est offert le titre. Détenteur du record du monde en salle, Tamgho s'était rompu le tendon d'Achille en participant au meeting de Doha, en ouverture de la Ligue de diamant.

Cinq opérations en quatre ans !

Le Francilien revenait alors déjà d'une fracture du tibia gauche, conjuguée à une suspension d'un an pour trois contrôles antidopage manqués, qui l'avaient empêché de sauter depuis son titre mondial à Moscou (18,04 m, record de France en extérieur). « Ça fait cinq fois que je me fais opérer en quatre ans. Chaque fois que je me blesse, les gens doivent comprendre que je vais revenir », explique celui qui a débuté l’athlétisme à l’âge de 13 ans.

Né à Paris de parents camerounais, Teddy Tamgho était devenu en 2010 le troisième performeur de l'histoire en triple saut avec un bond de 17,98 m derrière le Britannique Jonathan Edwards et l'Américain Kenny Harrison. Teddy Tamgho a grandi à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un endroit « où il ne fallait pas avoir peur des autres, ni perdre la face et savoir s’affirmer pour être respecté », avouait-il dans France-Soir.

C’est ce qui lui a forgé un mental et l’envie de se montrer. Et pour quel résultat ! « Il n’y a aucun doute : en triple saut, il représente ce qu’on a vu de mieux depuis les années 1990. Aujourd’hui, c’est lui qui a le plus de chances de battre mon record », disait en 2010 Jonathan Edwards dans le quotidien sportif français L’Equipe.

Pas de JO en 2012

Teddy Tamgho a 26 ans. Parfois exubérant, il aime attirer l’attention. A Bercy, en 2011, il ne retire pas sa casquette pendant La Marseillaise. Cet enfant des quartiers a aussi été expulsé de l’Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep) après une altercation. En octobre 2011, Teddy Tamgho agresse particulièrement violemment une jeune athlète.

Il sera suspendu douze mois, dont six avec sursis, et ne pourra pas participer aux Championnats du monde en salle en mars 2012. Mais il aura la possibilité de participer aux Jeux olympiques de Londres à l'été 2012. Sauf qu’une opération en juin pour une excroissance osseuse consécutive à sa fracture de la cheville de 2011 viendra stopper ses rêves de médaille olympique.

On dit que l’échec, ce n’est pas de tomber, mais de rester là où on est tombé. Teddy Tamgho, redevenu athlète, s’est toujours relevé. Aujourd'hui, il représente même de nouveau l'une des chances de médaille de l'athlétisme français pour les JO de Rio, qui auront lieu en août prochain.

Source : http://www.rfi.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.