Aulnay-sous-Bois ou quand l’hiver n’en finit pas…

Publié le 2 Mars 2013

Je ne sais pas vous mais moi cet hiver à Aulnay-sous-Bois me parait d’une longueur abyssale. Certes le calendrier des saisons semble pour une fois bien respecté mais ce froid, cette neige, ce verglas, ce vent glacial qui fait frissonner l’échine, bref ce temps en continu depuis des semaines a des allures d’histoire sans fin. Au-delà des températures ce qui frappe surtout  c’est ce ciel opaque et désespérément gris comme une économie sans perspective de croissance ou un jeune de banlieue sans avenir.


Cette situation climatique est loin d’être anodine. D’un point de vue médical par exemple, la grisaille persistante rend morose, provoque des sautes d’humeur et le manque de luminosité peut même dérégler l’horloge biologique interne. C’est sans doute pour cela que ces derniers temps quelques-uns pètent des câbles dans les réunions politiques publiques ! Il faut dire que depuis le 1er mars la campagne des élections municipales de 2014 est officiellement ouverte ! La foire d’empoigne va donc pouvoir commencer !

Pourtant, personnellement, à des années-lumière de toute cette agitation, je n’aspire qu’à la plus simple des choses : sentir à nouveau les rayons du soleil sur ma peau et revoir le printemps…

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 04/03/2013 23:12

J'étais aujourd'hui en Bourgogne, près de Chalon-sur-Saône pour l'enterrement d'Olivier Voisin, le journaliste français d'origine sud-coréenne tué en Syrie le week-end dernier - c'était l'un des
meilleurs amis de l'une de mes soeurs et je le connaissais donc un peu.

Malgré les circonstances, on s'est retrouvés sous un ciel bleu azur, exclusivement traversé par quelques traînées d'avions à réaction (les fameux chemics trails, un nom comme ça), avec en prime une
température printanière, dans un environnement champêtre.
Ca changeait de l'univers bétonné et grisâtre de l'Ile-de-France...

wilfrid 04/03/2013 10:47

A un jour près, cet article ne serait pas paru, à quand l'article sur le retour du soleil (et l'éclaircie à tout un chacun qui veut prendre son avenir en main).

Patrick Poyer 02/03/2013 16:52

Je partage ce sentiment, trop de grisaille au dessus d'Aulnay en ce moment. Mais restons optimistes les beaux jours vont revenirs !