Aulnay-sous-Bois : KFC recrute avec des tests de simulation plutôt que des CV

Publié le 26 Avril 2012

KFC a fait appel à Pôle emploi afin d'embaucher 70 salariés pour son futur restaurant d'Aulnay. Les candidats sont sélectionnés grâce à la méthode de recrutement par simulation.

kfc

Le temps d’une matinée, ils ont quitté leur peau de chercheur d’emploi pour entrer dans celle de Dominique, salarié(e) dans un restaurant de la chaîne KFC. Hier, sept candidats ont participé à la méthode de recrutement par simulation (MRS) organisée par l’Agence de services spécialisés (A2S) de Pôle emploi à Aulnay-sous-Bois. Pour choisir les 70 salariés de son restaurant qui ouvrira en juillet dans la commune, KFC a fait appel aux services gratuits de Pôle emploi. Avec la MRS, fini le décryptage des CV. Ici, les personnes sont recrutées en fonction de leurs résultats à des exercices stimulant des situations qu'elles retrouveront dans leur futur job. Si elles réussissent, elles obtiennent alors un entretien avec le recruteur, qui décide de les embaucher ou non. « Ces tests permettent de voir si les gens sont motivés et si le métier auquel ils postulent leur convient. Même un poste non qualifié requiert des aptitudes», note Nadya Leduc, directrice de l'A2S. 

Hier, les candidats ont été testés sur leur capacité à travailler en équipe ou à réaliser plusieurs tâches à la fois. Alors qu’ils remplissent une feuille de calcul mental, les employés de Pôle emploi, reconvertis en faux clients, viennent les importuner en leur posant des questions sur des menus virtuels. Les candidats doivent leur répondre puis continuer leur calcul. « Sur le terrain, ils seront toujours sollicités. Ils doivent être capables de faire deux choses à la fois », insiste Corinne Weaver, une des conseillères de l’A2S. Et attention à ceux qui ne rentreraient pas dans le jeu en oubliant de sourire, de dire bonjour ou bon appétit au faux client. « La politesse et le sourire, c’est très important », ajoute la jeune femme.
 

 « Moi, c’est à KFC que j’aimerais travailler. C’est mon premier job, alors je préfère qu’on me note sur ma motivation et mon aptitude plutôt que sur mon CV », juge Aminata, une mère de famille de 22 ans, sortie des épreuves avec le sourire. « Ça ne m’a pas paru difficile », ajoute Toufik, un père de famille de 44 ans au chômage depuis deux ans. Du côté de KFC, l’opération est 100% bénéfique. « La MRS nous permet de réaliser des embauches deux fois plus vite », calcule Jérôme Roure, le gérant du futur restaurant d’Aulnay.

Carrefour, Leclerc, Air France… de nombreuses entreprises utilisent cette technique pour recruter des candidats à des postes de caissier, bagagiste ou encore préparateur de plateaux-repas. Au niveau national, c’est une équipe basée à Noisy-le-Grand qui prépare les épreuves des candidats en fonction des qualités requises pour chaque poste. Les entreprises font ensuite passer les tests, desquels elles tirent une note moyenne, à un panel de leurs employés. Les postulants doivent obtenir cette moyenne pour décrocher un entretien. En 2011, 926 personnes ont trouvé un travail dans le département grâce à la MRS, soit un peu moins d'un tiers des candidats.

 

Les recrutements continuent. Les personnes intéressées peuvent postuler au 01.58.03.91.37.

 

Source information et photo : Hélène Haus, Le Parisien du jeudi 26 avril 2012

 


Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

PFV Aulnay Sous Bois 16/07/2012 11:04

Bonjour,

Merci de ne plus nous contacter pour ce recrutement, les postes sont tous pourvus.

Merci de votre compréhension.
L'Equipe de la Plateforme de Vocation d'Aulnay Sous Bois

PFV Aulnay Sous Bois 16/07/2012 11:03

Bonjour,

Merci de ne plus nous contacter pour ce recrutement, les postes sont tous pourvus.

Merci de votre compréhension.
L'Equipe de la Plateforme de Vocation d'Aulnay Sous Bois