Publié le 24 Décembre 2012

publicitc3a9-jour-j-cv2012.png

Des Rois mages en passant par les bergers, l'âne et le boeuf, les 26 figurants ont répété une dernière fois, samedi soir, à l'église Saint-Joseph d'Aulnay-sous-Bois. Agés de 7 mois à 54 ans, ils composeront la crèche vivante qui s'animera ce soir, à partir de 19 heures, pour la messe de Noël. Le "tableau" de 25 minutes sera rythmé par les chants et une scènographie spécifique, comme l'explique Stéphane Conan, un jeune fidèle qui a lancé l'idée l'an dernier. Cette fois, la nouveauté est la retransmission de l'office en direct, sur le site internet www.93600infos.new.fr dès 18h50. Un éclairage de 8 500 W, pas moins, viendra mettre les personnages en valeur. Ce soir, messe à 19 heures, à la paroisse Saint-Joseph, 57 avenue de la Croix-Blanche à Aulnay-sous-Bois.

Source : Le Parisien Photo : http://93600infos.wordpress.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 24 Décembre 2012

Des parents émus et des enfants ravis ont profité samedi de réveillons solidaires à Aulnay-sous-Bois et Pantin. Les deux villes ont accueilli au total plus de 1 350 familles défavorisées.

mamanshonneur.JPG

De petites larmes pointent au coin des yeux. Ikram les essuie discrètement devant son fils aîné de 9 ans. Cette maman de deux garçons masque son émotion derrière un sourire quand il s’agit d’aborder les difficultés économiques et les privations quotidiennes. Elle était invitée, samedi, au Noël des solidarités organisé par la ville d’Aulnay

Dans cette commune de 83000 habitants, c’était une première, à laquelle étaient conviées près de 700 familles démunies. « Nous avons accueilli 2800 personnes », précise Karine Fougeray, adjointe au maire (PRG). L’élue est à l’origine de cette rencontre qui a mobilisé plusieurs dizaines de bénévoles.

« Je suis seule avec deux enfants, confie Ikram. C’est ma mère qui nous héberge. Je touche le RSA mais je ne trouve pas de travail, à part quelques heures de ménage. » De nombreuses familles monoparentales étaient présentes samedi : « Nous souhaitions cibler les femmes élevant seules des fratries », confirme Karine Fougeray. Pour absorber ce petit monde, le Noël des solidarités s’est réparti sur trois sites : au  Jacques-Prévert, avec la projection d’un d’animation, puis au gymnase Pierre-Scohy, pour les animations et la distribution des cadeaux, et enfin au grand chapiteau, le long de la N2, pour le réveillon.

Fabienne, 41 ans, est venue accompagnée de trois de ses quatre enfants, âgés de 6 à 13 ans. Elle aussi est au RSA, et son mari, qui n’a pas travaillé depuis 1995, touche l’allocation de solidarité spécifique. « Pour manger, on arrive à se débrouiller, notamment avec les Restos du cœur. Pour s’habiller, c’est plus difficile. Mais les enfants passent avant moi », explique-t-elle. Cette journée, elle l’apprécie à sa juste valeur : « C’est gratuit et ça fait du bien. »

Le service social d’Aulnay aura reçu près de 16000 demandes d’aide cette année, émanant de 6000 familles. « Quand nous les recevons, nous constatons une accumulation des problèmes : logement, finances, insertion, santé… On estime que la précarité touche 10% de la population de la commune », résume une responsable du service social. Tout au long de la journée, les enfants ont réalisé une fresque de plusieurs mètres. Au centre de centaines de traits joyeux de couleurs a fini par émerger un gros « 93 » cerné de cœurs… 

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 23 Décembre 2012

Pas la peine d'en rajouter. Sefyu envoie du lourd ni plus ni moins ! Rendez-vous donc en mars 2014 pour la fin du game !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #La Chanson du dimanche

Publié le 23 Décembre 2012

Après la mairie sobrement décorée pour Noël, nous vous proposons une petite vidéo des décorations de la Gare du RER B côté place du Général de Gaulle tournée récemment. Il faut dire que le nouvel aménagement permet au piéton de déambuler en toute tranquillité tandis que la circulation routière semble manquer quelque peu de fluidité... On se demande d'ailleurs ce que peut bien en penser le Général de Gaulle de là où il est ?!  Son visage qui apparait sous notre caméra façon hologramme, presque en 3D, parait perplexe ?!   

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 23 Décembre 2012

« Mince, j’ai oublié mon relevé de titres », s’alarme le président PS du conseil général de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel (à gauche sur la photo ci-dessous) au moment d’entrer dans le Thalys de 8h1 qui l’emmène à Bruxelles. « Pas grave, on est inscrit pour l’AG », rassure le député et maire PS d’Asnières, Sébastien Pietrasanta.  Pas évident de s’improviser petit porteur. Les deux élus franciliens ont franchi le pas fin novembre en achetant chacun « à titre personnel » une dizaine d’actions Dexia à… 0,11 € l’unité. Un sésame qui leur a permis d’assister avant-hier matin à l’assemblée générale exceptionnelle des actionnaires de la banque franco-belge et d’interpeller directement ses dirigeants sur les emprunts structurés, dits « toxiques », qui grèvent leurs finances.

stroussel.jpg
Un rendez-vous avec la banque dans un mois

Dans ce centre de congrès où 150 personnes ont pris place, les deux élus écoutent les dirigeants de Dexia exposer leur plan de recapitalisation de 5,5 Mds€ (qui sera voté) puis les questions de petits actionnaires très remontés. Au bout de deux heures, Sébastien Pietrasanta accède au micro. « Ma ville est bonne cliente car nous avons 120 M€ d’emprunts structurés dont un tiers sont très toxiques, débute-t-il. Mes emprunts sont indexés sur le change yen-dollar, le franc suisse et même la banque des collectivités locales américaines. Vous ne pouvez pas fermer les yeux : 5000 collectivités sont concernées. » Stéphane Troussel enchaîne : « La renégociation de nos neufs prêts Dexia représente un surcoût de 200 M€. C’est l’équivalent de huit collèges neufs. Dexia doit revenir à des propositions sérieuses. »

Sur l’estrade éclairée de bleu, les deux présidents de Dexia répondent tour à tour. « C’est un sujet complexe, répète plusieurs fois Robert de Metz, président du conseil d’administration. Vous ne pouvez pas simplement dire : Vous nous avez vendu quelque chose qui nous explose à la figure. » Président du comité de direction, Karel de Boeck choisit de répondre en français mais ne mâche pas ses mots. « Vous êtes ici en tant qu’actionnaires et pas comme élus, donc vos crédits je ne peux pas en parler. Mais les gens se plaignent souvent de ce qu’ils ont absolument voulu. Soyons honnêtes entre nous. » Puis il se radoucit un peu : « Nous sommes tous les deux héritiers d’une situation… Alors parlons-nous. »

Car les deux collectivités n’ont pas rompu tout contact avec Dexia. Ainsi, après des mois de relations glaciales, un rendez-vous technique avec un représentant de la filiale Dexia Crédit local devait avoir lieu jeudi soir mais a été reportée. Selon nos informations, une nouvelle rencontre aura lieu dans un mois. Alors simple coup d’éclat médiatique, cette escapade bruxelloise? « C’était le bon moment pour mettre un coup de projecteur sur ce problème », répond Stéphane Troussel dans le Thalys du retour. « On n’est pas en croisade contre Dexia, mais on veut lui rappeler qu’elle a une responsabilité sociale », souligne Sébastien Pietrasanta.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Finances

Publié le 22 Décembre 2012

Nous continuons notre exploration du concert de Noël à l’Eglise St-Sulpice d’Aulnay-sous-Bois avec ce soir le second mouvement du quatuor pour hautbois en fa majeur de Mozart. Après l’Allegro place à un rythme plus lent avec l’Adagio… Bonne écoute et bonne nuit !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 22 Décembre 2012

Nous poursuivons notre couverture du match de Top 12 de Badminton entre le CBAB Aulnay-sous-Bois et l’AUCB d’Aix en Provence (4-4) avec un zoom particulier sur le double mixte formé par Marion Luttmann et Mathias Quere qui n’en finit pas d’enchaîner les victoires. Après Maromme (voir ici) et Créteil c’est donc Aix en Provence qui a cédé 21-18 au troisième set dans une fin de partie intense que vous pouvez revivre pour le plaisir dans la vidéo ci-dessous.

Marion et Mathias ont également bien voulu livrer leurs impressions d’après-match à chaud à la caméra d’Aulnaylibre ! confirmant que le duo qu’ils forment en double mixte a désormais pris ses marques et qu’il faudra compter avec lui cette saison !

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 22 Décembre 2012

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de l’association QCBE intitulé Compte-rendu du comité de pilotage Croix-Blanche dans le huis-clos imposé par la mairie : l’association Croix-Blanche dit stop à la désinformation ! Ce tract distribué à 3 000 exemplaires dans le quartier concerné est également disponible au format pdf en cliquant ici. Pour mémoire nous postons la vidéo de la réaction du président QCBE, Benjamin Giami, tournée à l’Hôtel de Ville juste après la réunion à huis-clos…

QCBE1.png

QCBE2.png

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Communiqués

Publié le 22 Décembre 2012

Spectacles, repas et cadeaux sont au menu des Noëls solidaires offerts, aujourd’hui, aux plus démunis à Aulnay-sous-Bois et à Pantin

noel-solidaire-3.jpgUn « Noël des solidarités » pour faire face… à la crise. A Aulnay, comme à Pantin aujourd’hui, les villes prennent pour la première fois l’initiative d’organiser une vaste opération destinée aux familles les plus fragiles pour Noël. A Aulnay, de 13h30 à minuit, ce sont 700 familles, soit près de 2400 personnes, dont une majorité d’enfants, qui sont conviées à des festivités dignes des plus grands réveillons : projection d’un dessin animé au cinéma Jacques-Prévert, animations avec jongleurs et échassiers, atelier maquillage au gymnase Pierre-Scohy, distribution de cadeaux… avant le grand repas familial du soir sous le chapiteau dressé à proximité de la nationale 2. 

A Pantin, de 13h30 à 18 heures environ, 647 personnes sont accueillies sur trois sites — au gymnase Maurice-Bacquet, dans le centre, à la salle Jacques-Brel, près des Quatre-Chemins, et au gymnase Hasenfratz, aux Courtillières — par sept associations caritatives qui vont se mettre en quatre. Au programme : spectacles, goûter et distribution de cadeaux pour petits et grands. Pour les adultes, c’est la fondation Luc Besson qui a préparé des lots-surprises.

Ces deux initiatives tentent de répondre aux ravages de la crise, en offrant une journée de fête aux plus défavorisés. « Il s’agit essentiellement de femmes seules avec deux enfants minimum, et de faibles ressources », explique Karine Fougeray, maire adjointe (PRG) à Aulnay. En charge depuis un an du service social, l’élue a observé avec inquiétude l’explosion des demandes. En 2010, 13485 demandes, émanant de 6091 familles, ont été adressées aux services sociaux de la ville. En 2011, on en comptabilisait 15621, de 6248 foyers. Les quartiers pavillonnaires du sud de la ville, abritant davantage les classes moyennes, sont désormais aussi touchées par la crise.

A Pantin, même constat accablant. « On estime qu’aujourd’hui 6% de la population a recours à l’aide alimentaire, assure Claude Moskalenko, conseillère municipale déléguée à la vie associative. D’un côté, Pantin se gentrifie dans certains quartiers comme le canal de l’Ourcq ou Hoche. De l’autre, les poches de pauvreté subsistent et s’accroissent », déplore l’élue.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 21 Décembre 2012

et93Pour dénoncer les emprunts toxiques, les deux élus PS sont devenus petits porteurs. Ce matin, le président du conseil général de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, et le député-maire d’Asnières (Hauts-de-Seine), Sébastien Pietrasanta, prendront le Thalys, direction Bruxelles. Après avoir acheté des actions de la banque Dexia « à titre personnel » il y a quelques jours, ils entendent bien prendre la parole lors de l’assemblée générale extraordinaire au cours de laquelle les actionnaires doivent se prononcer sur une augmentation du capital. Un « ultime moyen », selon eux, de renégocier les emprunts dits « toxiques » contractés auprès de la banque par leurs collectivités. Ceux-ci plombent toujours les finances de la Seine-Saint-Denis même si leur poids est passé de 93% de l’encours de la dette en 2008 à 65% aujourd’hui (dont 35% pour la seule Dexia). Une dette qui vient de dépasser le milliard d’euros.

« Les élus rappelleront à Dexia sa part de responsabilité et lui demanderont de revenir à la table des négociations afin qu’une solution soit trouvée ensemble pour sortir de l’asphyxie financière dans laquelle sont plongées les collectivités », expliquent-ils dans un communiqué. Car Stéphane Troussel, comme Sébastien Pietrasanta, a le plus grand mal à négocier avec la banque franco-belge. « C’est la banque la moins encline à revoir ses taux. Ou alors à des conditions inacceptables », déplore-t-on au conseil général du 93. Depuis février 2011, le département a attaqué onze contrats d’emprunts, dont trois pour la seule Dexia, et un premier délibéré est attendu en février. En mai dernier, le maire d’Asnières avait déposé une plainte au pénal contre la banque pour « publicité trompeuse et pratique commerciale trompeuse ». Et en septembre il a assigné Dexia Crédit local au tribunal de Nanterre pour obtenir la nullité d’un contrat d’emprunt indexé sur le cours du change dollar contre yen dont le taux est passé de 4,50% à 8,34%, soit un surplus de 380000 €. Jusqu’ici, la banque Dexia n’a eu à subir aucune décision de justice défavorable.

Source : Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Finances

Publié le 21 Décembre 2012

La ligne de montage s’arrêtera ce vendredi soir à l’usine PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay. La production s’interrompt le temps des vacances, jusqu’au 3 janvier. Pour les 3000 salariés du site (dont la fermeture est annoncée pour 2014), l’année prend fin dans l’incertitude. Les négociations reprendront début janvier, tandis que l’usine de Poissy (Yvelines) se prépare déjà à accueillir des transfuges d’Aulnay. 

PSALIGNEDEMONTAGE.jpg

Hier avait lieu la dernière séance de négociations de l’année autour des mesures d’accompagnement social pour l’ensemble du plan. Elle s’est déroulée dans le calme, au siège parisien du groupe, bien loin des incidents survenus la semaine dernière à Poissy. La direction a notamment indiqué avoir l’engagement ferme de la SNCF, de la RATP et d’Aéroports de Paris. Les trois sociétés ont promis d’embaucher 280 employés d’Aulnay en 2013, puis en 2014 (au total, PSA s’est engagé à contribuer à 1500 « reclassements externes »).

Déception des syndicats

Tanja Sussest, déléguée SIA, s’inquiète pour les salariés qui ne réussiraient pas à passer le cap des quelques mois de formation : « Rien ne garantit qu’ils puissent revenir chez PSA. Ça ressemble à un plan social discount! » « Denis Martin (NDLR : numéro 2 du groupe) refuse l’idée d’un droit au retour », assure de son côté Brahim Loujahdi, de la CFTC.

D’autres négociations se sont poursuivies ces derniers jours, autour de la réindustrialisation du site, à laquelle PSA a promis d’œuvrer. Le candidat le plus sérieux, l’entreprise ID Logistics, veut s’y implanter, avec 600 emplois à la clé. Dans le camp syndical, on s’interroge sur les conditions de recrutement et les salaires, probablement plus bas que ceux de PSA. La direction est engagée, elle, dans d’âpres discussions avec la mairie. En jeu : l’emplacement à réserver à l’entreprise de logistique. PSA veut aménager une parcelle située à l’ouest de son site, occupée par des parkings vides. « Il y a de la place et c’est le plus simple à aménager. Nous sommes pris par le temps, il faut proposer des emplois rapidement », indique une porte-parole de la direction.

Projets de réindustrialisation

Mais le maire PS, Gérard Ségura, souhaite préserver cette zone afin d’attirer d’autres entreprises : « C’est la partie la plus belle, nous en aurons besoin pour attirer d’autres entreprises », souligne l’un de ses collaborateurs, qui rappelle que la ville entend développer « une industrie de pointe ». La municipalité propose donc d’implanter ID Logistics à proximité de l’autoroute et des voies ferrées. Problème : l’emplacement disponible n’est pas suffisant, il faudrait donc démolir une partie de l’atelier de montage, selon PSA, qui juge l’affaire « très délicate dans le contexte social actuel ». 

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Publié le 21 Décembre 2012

africolor.jpg

Le Festival Africolor s’invite ce soir au Cap d’Aulnay-sous-Bois, la scène des musiques actuelles du monde. Deux chanteurs, Freddy Massamba, en première partie, suivi de Baloji, donnent un concert de musiques afro urbaines. Freddy Massamba défend sa langue congolaise, le kikongo, en voie de disparition, dans des rythmes soul. Il sera suivi sur scène par Baloji, « le Sorcier », qui mêle rythmes rap, afrobeat et reggae pour dire sa poétique. Rendez-vous ce soir à partir de 20h30 au Cap, 56 rue Auguste Renoir. Tarifs de 5 à 12 euros. Renseignements au 01 48 66 40 38.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 20 Décembre 2012

aulnay-sous-boisA l'approche de la fin de l'année, la ville d'Aulnay-sous-Bois, L'ACSA, les services de l'action sociale et les partenaires sociaux organisent ensemble, pour la première fois, le Noël des solidarités le samedi 22 décembre de 13h30 à minuit, dans différents lieux : Théâtre et cinéma Jacques Prévert, gymnase Pierre Scohy et chapiteau situé sur la Route Nationale 2.

En 2011, le service social a traité 15 621 demandes d'ordre social émanant de plus de 5 000 familles. Face à ces chiffres lourds de sens la municipalité, sous l'impulsion de Madame Fougeray, adjointe au Maire chargée de l'action sociale, a décidé de mobiliser l'ensemble des acteurs pour organiser un événement festif avec des spectacles « surprise », des activités divertissantes, qui permettront aux familles, au quotidien précaire et difficile, le temps d'une journée, de pouvoir profiter d'un moment de bonheur avec leurs enfants.

Dès 13h30, deux points d'accueil, le premier au théâtre et cinéma Jacques Prévert pour la projection du film d'animation Niko, le petit renne 2; le second, au gymnase Pierre Scohy pour participer aux différentes animations avec la présence du Père Noël, de jongleurs, d'échassiers, d'un sculpteur de ballons et d'activités ludiques avec des jeux en bois et un atelier maquillage et tatoo. Un cadeau sera offert à chaque famille et un paquet de friandises à chaque enfant présent.

A partir de 19h30, un grand repas familial est organisé sous le grand chapiteau situé sur la RN2.Pour assister à toutes ces activités, l'inscription est obligatoire auprès du service social pour l'après-midi et auprès de l'ACSA pour le dîner.

Source : communiqué mairie d'Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 20 Décembre 2012

Comme prévu le trafic du RER B est aujourd’hui un peu plus perturbé que d’habitude suite à un mouvement social. La fameuse interconnexion en Gare du Nord est donc suspendue obligeant les voyageurs à transiter entre les gares souterraines (voies 43, 44) et de surface (voies 32 et 33) pour arriver à destination. C’est un peu pénible mais sans doute supportable un jour avant la fin programmée du monde ! D’ailleurs, à ce titre, la grève aurait peut-être pu attendre jusqu’au 22 décembre non ? Quoi qu’il en soit la rédaction d’Aulnaylibre ! vous propose ci-dessous une vidéo d’ambiance tournée aux alentours de 9h et ce message collector diffusé dans les haut-parleurs de la Gare du Nord : « Nous ne sommes pas en mesure de vous communiquer la destination exacte de vos trains ! Nous vous invitons donc à vérifier l’affichage en gare de Chatelet-les-Halles ! » 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Publié le 20 Décembre 2012

petitpoucet.jpgIl était une fois, un bûcheron et sa femme. Ils avaient sept enfants, sept garçons. La famille était très pauvre et les garçons avaient une de ces faims !... Un soir, le bûcheron dit à sa femme qu’il n’avait plus d’argent pour les nourrir et qu’il n’y avait qu’une solution : les abandonner. Tous les enfants connaissent par cœur Le Petit Poucet, célèbre fable de Charles Perrault, et le souvenir de ce conte qui nous accompagne toute notre vie. Laurent Gutmann, qui signe-là sa deuxième pièce destinée au jeune public, a choisi de rester au plus près de sa narration, de l’évidence cauchemardesque du récit. « Les terreurs auxquelles le Petit Poucet est confronté – celles de l’abandon, du meurtre, de la dévoration – seront ici les nôtres. Avec lui nous retrouverons à la fin la maison de nos parents, à la fois changés et pourtant les mêmes ». À découvrir en famille !

Renseignements au 01 48 66 49 90

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 19 Décembre 2012

Nous poursuivons ce soir notre couverture du concert de Noël à l’Eglise St-Sulpice d’Aulnay-sous-Bois avec un tout autre genre puisqu’il s’agit du premier mouvement du quatuor pour hautbois en fa majeur de Wolfgang Amadeus Mozart. Au moment où Mozart va entreprendre son second voyage vers Paris en 1777 il fait une halte dans une ville particulière qui est celle de Mannheim. Elle est connue à l’époque pour avoir un extraordinaire orchestre qui est né sous l’impulsion du prince de la ville Karl Theodor. Cet orchestre est tellement brillant qu’il a acquis une notoriété européenne et la qualité et la discipline des musiciens sont devenues proverbiales. Mozart s’arrête pour écouter ces instrumentistes et il se lie d’amitié avec le prince électeur Karl Theodor.

Il va aussi garder des liens privilégiés avec plusieurs des principaux musiciens de l’orchestre dont le premier hautbois Friedrich Ramm qui l’impressionne fortement par la qualité de sa sonorité. Et quelques années plus tard il va donc lui écrire spécifiquement ce quatuor pour hautbois en fa majeur. Ce quatuor est accompagné des autres instruments habituels du quatuor à cordes à savoir un violon, un alto et un violoncelle,  le hautbois remplaçant le premier violon dans une formation qui est assez habituelle à l’époque où le hautbois est accompagné finalement par les autres instruments de l’orchestre. A la différence des autres œuvres de Mozart dans ce style, notamment des quatuors pour flûtes, celui avec hautbois a une qualité particulière dans l’alliance des timbres et dans le rôle de chacun car finalement les cordes ne font pas simplement que l’accompagner mais dialoguent vraiment avec le hautbois à la manière du quatuor à cordes…

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 19 Décembre 2012

LogoRERBUn mouvement social perturbera le trafic jeudi 20 décembre sur la partie du RER B opérée par la RATP.
Des perturbations sont à prévoir sur le RER B demain 20 décembre suite à l'appel de quatre syndicats : l'UNSA, Sud, FO, et la CGT. La RATP prévoit un train sur deux aux heures de pointe et un train sur quatre aux heures creuses. L'interconnexion sera suspendue à Gare du Nord. Ce mouvement affecte la partie du RER B située au sud de la Gare du Nord, le reste de la ligne, exploitée par la SNCF, ne devrait pas être touché.
Selon la RATP, les syndicats sont en désaccord avec leur direction à propos du projet de création d'un 
poste de commandement unique regroupant la SNCF et la RATP destiné à améliorer la ponctualité et l'information sur cette ligne. Selon Laurent Gallois, délégué syndical UNSA, cette action vise notamment à dénoncer "la dégradation continuelle des conditions de travail" et du dialogue social. "Il y a un monde parallèle entre les décisionnaires et ce qui se passe sur le terrain", a-t-il estimé.

Source : http://www.mobilicites.com/fr

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Publié le 19 Décembre 2012

Euro-Millions.jpgCe ne sera sans doute pas la nouvelle de l’année, mais tout de même, 604 878 euros à l’Euro Millions c’est le montant du gain remporté par un habitant de Saint-Denis au tirage du 4 décembre dernier. Il avait coché les cinq bons numéros et une étoile. La Française des jeux vient de lui remettre son chèque. Le joueur avait validé sa grille au café le Celtique, dans le quartier de la Croix-Blanche à Aulnay-sous-Bois. Habitué à jouer à l’Euro Millions en famille, il souhaite garder l’anonymat et ne sait pas pour l’instant ce qu’il va faire de son argent. Le plus gros gain remporté en Seine-Saint-Denis remonte à 2003, et c’était déjà à Saint-Denis, avec 6 millions d’euros.

Source : Le Parisien  

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Publié le 19 Décembre 2012

QCBEAprès la dernière réunion du comité de pilotage qui s'est tenue à huis-clos, sans possibilité pour les riverains d'y assister, où Monsieur Gente, adjoint au Maire Gérard Segura, a déclaré ne pas être favorable à l'idée d'organiser un référendum de quartier, l’association QCBE a décidé de reprendre sa pétition

Conformément à la promesse de Gérard Segura d'organiser un référendum de quartier si une pétition recueillait plus de 1000 signatures (rappelons que nous sommes aujourd'hui à 1 300), l'association QCBE sera là pour rappeler au Maire qu'il a pris un engagement écrit et qu'il ne peut se soustraire à une promesse de campagne

Nous avons donc pris la décision de battre à nouveau le pavé, sous la pluie et le froid s'il le faut (nous enverrons la facture des angines et autres possibles pharyngites à la municipalité) pour recueillir de nouvelles signatures et expliquer aux riverains comment la municipalité traite ses administrés. 

Avec 1 500 signatures, puis 2 000, voire 2 500, peut-être que le Maire reconnaîtra-t-il qu'il est grand temps d'écouter les riverains qui demandent un projet qui respecte le PLU du quartier et qu'il ne peut imposer par la force des mesures que personne ne veut ?

Benjamin GIAMI, Président de l'association QCBE

Séverine DELAMARE, Vice-présidente

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Communiqués

Publié le 19 Décembre 2012

Heritage-blues-orchestraDécidemment, cette fin d’automne est riche en bonnes nouvelles pour la petite équipe du festival Aulnay All Blues. L’album « And Still I Rise », enregistré dans le cadre de la manifestation, vient d’être nominé aux Blues Music Awards, cérémonie organisée à Memphis, Tennessee (Etats-Unis). Le disque d’Heritage Blues Orchestra concourt dans les catégories album et album de blues traditionnel. La remise des prix aura lieu le 9 mai prochain. Mais avant cela, c’est à Los Angeles, le 10 février, qu’on entendra parler du blues made in Aulnay, puisqu’il a également été nominé à la prestigieuse cérémonie des Grammy Awards. Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 19 Décembre 2012

la_Ballade_de_Babouchka.jpgPour un certain nombre d’habitants du Vieux-Pays et sans doute d’autres secteurs de notre commune l’Espace Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois constitue un repère culturel immuable. Riche d’une programmation éclectique, cet écrin, qui mériterait sans doute un brin de rénovation pour le mettre davantage en valeur, est un vrai poumon de respiration et de réflexion. En effet, au-delà des spectacles ou films de pur divertissement, bien entendu nécessaires pour évacuer le stress d’une vie sans doute aujourd’hui trop trépidante, cet endroit propose une palette incroyable d’événements pour comprendre, s’interroger, s’émerveiller et s’ouvrir au monde.

Les deux salles de cinéma (Méliès et Molière) ne font pas exception à cette ligne de conduite salutaire et proposent des petits moments de bonheur introuvables ailleurs, par exemple aujourd’hui à 14h30 un ciné-goûter autour de quatre contes et merveilles de Russie pour le plaisir des petits à partir de 2 ans. Le public se distingue d’ailleurs assez nettement de celui des multiplexes. Moins de portables et de bavardages, pas de popcorns et de boissons et donc une vrai écoute et attention aux œuvres présentées. L’idée de cet article n’est pas d’opposer ces deux types d’équipement mais de rappeler que s’il y a de la place pour l’un il y en a aussi pour l’autre et que la pure logique économique ne doit en aucun cas affaiblir la diversité de l’offre culturelle proposée à la population. De ce point vue et quel que soit le futur lieu de construction du nouveau multiplexe aulnaysien, à priori au sein du centre commercial O’Parinor, l’Espace Jacques Prévert reste et restera mon cinéma de quartier préféré… 

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Humeur

Publié le 19 Décembre 2012

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de la mairie annonçant la signature d’une charte de construction durable entre les promoteurs/bailleurs d’Aulnay-sous-Bois et la municipalité. Elle se décline en 9 points à découvrir ci-dessous. Il est frappant de constater que ce document répond finalement aux principaux griefs des associations d’urbanisme (préservation de l’existant, protection du caractère pavillonnaire, concertation…) qui se sont constituées au fil du temps sous cette mandature sans qu’on ait même pris la peine de les consulter ou de les convier à cet événement !

charteconstructionphoto.png

Le Maire a accueilli une trentaine de promoteurs et bailleurs, invités à signer officiellement la charte de la construction durable mise en place par la municipalité. Il a rappelé toute l’importance qu’il accorde à la maîtrise de l’urbanisation, dans un contexte où les besoins en logements sont de plus en plus criants. Il a ainsi présenté l’ensemble des outils mis en oeuvre par la municipalité afin d’accompagner par une politique volontariste le développement urbain, rappelant la cohérence du projet de ville et la nécessaire opportunité pour ces investisseurs de s’inscrire dans une démarche co-responsable.

La charte a été amendée par les différentes sensibilités du conseil municipal et votée à l’unanimité le 18 octobre 2012. Elle a pour objet de fixer un ensemble d’engagements concrets favorisant la construction dite « durable » et de définir un cadre précis pour mieux intégrer les constructions dans le paysage urbain, sans oublier la nécessaire concertation avec les riverains.

Objectifs de la charte :

1. Intégrer le bâtiment dans son milieu en tenant compte de l’histoire du lieu, notamment en terme de patrimoine urbain et architectural.

2. Concerter la population impactée par les projets (riverains, conseils de quartier, commerçants, associations environnementales…).

3. Préserver le cadre de vie des riverains, en traitant les risques de privation d’ensoleillement, les nuisances visuelles et sonores…

4. Opter pour une densité adéquate, notamment dans les quartiers à dominante pavillonnaire.

5. Permettre une mixité fonctionnelle, sociale et territoriale.

6. Proposer un grand confort d’usage pour aux futurs occupants (surfaces habitables suffisantes, luminosité, coûts énergétiques, espaces de circulation etc…).

7. Construire des projets performants dans l’utilisation et la gestion des ressources.

8. Elaborer des projets évolutifs.

9. Garantir un chantier exemplaire (respect de l’environnement, information aux riverains).

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Publié le 19 Décembre 2012

reseaubiblioLa bibliothèque Apollinaire, en partenariat avec l’association O’ludoclub, le programme de réussite éducative de la ville d'Aulnay-sous-Bois et le foyer club Apollinaire, vous propose des séances ludiques et pédagogiques pour partager un moment de plaisir autour des jeux de société.

Rendez-vous à la Bibliothèque Apollinaire, située 24 rue Turgot, aujourd'hui de 14h à 17h. Entrée libre.

Source : réseau des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 18 Décembre 2012

Nous poursuivons ce soir notre couverture du concert de Noël à l’Eglise St-Sulpice d’Aulnay-sous-Bois avec un autre morceau de guitare : Sevillana de Joaquin Turina… Joaquin Turina (1882 – 1949) était un compositeur espagnol de la même génération que Manuel de Falla qui va, comme lui, venir travailler à Paris et rencontrer entre 1905 et 1914 les principaux compositeurs français de l’époque : Claude Debussy, Maurice Ravel, Paul Dukas et surtout Vincent D’Indy avec qui il va prendre des cours de composition. Turina à la suite de la génération d’Albéniz et de Granados et aux côtés de Manuel de Falla va participer dès son retour en Espagne au réveil d’une musique nationale à la fois savante et enracinée dans la culture des danses et chants populaires espagnols. Sevillana est sa première pièce de guitare composée en 1923. C’est ce que nous vous proposons d’écouter ce soir en cliquant sur la vidéo ci-dessous :

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Publié le 18 Décembre 2012

concert-musique image fullA l’approche des fêtes de fin d’année, le répertoire proposé par le quintette à vent des professeurs du Conservatoire est à la fois caractéristique de la richesse de la palette sonore de cette formation (Three Shanties de Malcolm Arnold et Trois pièces brèves de Jacques Ibert) mais aussi de son enthousiasmante énergie (Danse hongroises de Ferenc Farkas) ou encore de ses capacités humoristiques (Opus number zoo de Luciano Berio). Un concert à partager en famille. Ce soir à 20h30Conservatoire de musique et de danse à rayonnement départemental, 12 rue de Sevran, à Aulnay-sous-Bois. Entrée libre. Renseignements au 01 48 79 65 21.

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture