Vidéo. Les gilets jaunes bloquent le carrefour de l'Europe à Aulnay-sous-Bois ?

Publié le 17 Novembre 2018

Certains rêvaient peut-être d'un nouveau mai 68. Force est de constater que nous en sommes encore bien loin. Notamment à Aulnay-sous-Bois.

Les gilets jaunes devaient, selon certaines sources bien informées, se mobiliser en masse en suivant un circuit précis : d'abord ralentir le carrefour près du centre commercial O'Parinor, puis celui de L'Europe avant de se diriger vers celui des droits de l'Homme près du Mac Donald.

 

 

En début d'après-midi, comme en témoigne notre vidéo ci-dessus tournée sur place, le carrefour de l'Europe était d'une fluidité absolue. Même pas la queue d'un début d'embouteillage. Nos yeux n'y croyaient tellement pas qu'ils ont même écrasé une larme.

Donc si vous avez des courses à faire ou un film à aller voir à l'UGC, n'hésitez pas un instant, la circulation est optimale en direction du centre commercial O'Parinor d'Aulnay-sous-Bois.

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

PASQUALE LIBERATORE 19/11/2018 12:53

DEBOUT LE PEUPLE !
N'attendez pas de miracle, il faut tout bloquer immédiatement car c'est un avènement spontané des citoyennes et des citoyens contre les employés du peuple, devenus les patrons du peuple payés par le peuple.


Privez-vous de vos élus, intrus et escrocs du peuple, avant de vous priver, vous et vos enfants si nécessaire, à cause des voleurs de la vie des citoyens ; ces citoyennes et citoyens qui créent le progrès social et qui n'en bénéficient pas.


La misère et le froid, l'inhumanité, sont les pires humiliations pour ceux qui les vivent dans l'indifférence générale dans un pays riche .

Honte aux politiciens sans honneur, sans valeur et sans patrie qui volent le travail du peuple et s'auto-attribuent les salaires mirobolants, les avantages exorbitants et les privilèges immérités, de ne pas payer des taxes et impôts, de mettre l'argent dans les paradis fiscaux, de créer la pénurie pour le peuple, de détenir la vie des citoyens entre leurs mains.


Honte à la force publique, bras armé des politiciens, payée par le peuple qui attaque et matraque le peuple en colère.


Ils sont les seigneurs des malheurs du peuple, employés devenus patrons du peuple et les saigneurs du peuple.


Ils faut tout bloquer partout et maintenant encercler la force publique pour l'immobiliser.


Renoncer à sa liberté c'est renoncer à sa dignité.


www.places-aux-citoyens.org

FB: tous contre les politiciens