Rêves de hauts vols ou les deux côtés du miroir d'un aéroport spécialisé dans les voyages low-cost

Publié le 24 Août 2011

ElAltet2.JPGEn Espagne, on l'appelle l'aéroport cinq étoiles. La construction du nouveau terminal de El Altet, à proximité d'Alicante, a en effet bénéficié d'un investissement de 700 millions d'euros de la part du gouvernement. Un des plus importants de l'histoire de la région. Le résultat est plutôt convaincant.  Côté décoration, le design est moderne et épuré. Côté pratique, les allées de circulation sont spacieuses et les tapis roulants "vomissant" les valises sont flambants neufs. Le pari semble donc réussi. El Altet offre aux passagers d'une des principales zones touristiques du pays une vitrine de standing.   

ElAltet1.JPG

L'autre côté du miroir est toutefois beaucoup moins reluisant. Comme le relate avec embarras et amertume le quotidien Información. Dès une heure du matin, l'aéroport d'Alicante se transforme en camping improvisé, investi par des dizaines de touristes "de mochila y bocata" ( les touristes aux sacs à dos et sandwiches ) ayant des profils économiques qui dépriment les professionnels du tourisme local.

ElAltet3.jpg

Le journal finit par s'interroger sur cette situation qui, selon lui, assombrit l'image d'une des portes d'entrée en Espagne et génère la stupeur  des autres voyageurs, dont certains n'hésitent pas à qualifier l'endroit de camp de réfugiés.

ElAltet4.jpg

En se penchant sur la typologie des un peu plus de 70 000 vols enregistrés annuellement à El Altet, on note que 75 % d'entre eux sont assurés par des compagnies low-cost. Il n'y a donc pas de mystère. L'aéroport se rêvait écrin d'un Eldorado offert aux touristes avides de dépenser leur argent. Il se réveille simple point de passage pour voyageurs en mal de budget !

L'occasion de rappeler cette règle de bon sens. Sans pouvoir d'achat, pas de consommation... 

Stéphane Fleury, blogueur itinérant

Photos 1&2 Aéroport El Altet prises par ma pomme. Photos 3&4 Aéroport El Altet de Antonio Amoros pour le journal Información.

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #On the road again

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 25/08/2011 19:05


C'est effectivement bien moins choquant que s'il s'agissait d'un aéroport international de « grand standing ».

A Roissy, ADP a chassé les SDF pour cet été et interdit aux voyageurs de dormir à même le sol.
En revanche, les taxis clandestins sévissent toujours...


le voyageur 24/08/2011 08:23


je pense que les sacs a dos comme l'on ne son pas que des personnes en mal de budjet mais plutot une façon de passer des vacances l'on croise du chomeur au PDG je connais cette forme de vacances je
la pratique et cela ne m'empeche pas non plus d'aller en vacances on va dire avec des valises 2 façons agréables de voir les vacances et qui ce complete
qui n'as pas voyagé au moins un fois en LOW COST pourquoi payer beaucoup plus
je pense que beaucoup de personnes devraient pratiquer de temps en temps le sac a dos
le voyageur