Réunion sur la sécurité par le PCF d’Aulnay-sous-Bois (3) : il faut réorienter les missions de la police municipale selon Miguel Hernandez

Publié le 6 Mars 2013

Nous continuons notre reportage vidéo autour du débat sur la sécurité organisé par les élus et militants communistes d’Aulnay-sous-Bois le 27 février dernier avec l’intervention de Miguel Hernandez à propos du rôle de la police municipale.

Monsieur Hernandez a rappelé le contexte de la création de la police municipale à Aulnay-sous-Bois en 1983 suite à un assassinat. Il s’agissait selon lui d’une sorte de prétexte pour répondre à la question de l’insécurité alors même que les missions de cette nouvelle structure policière n’étaient pas clairement définies. Depuis ses effectifs n’ont cessé de croître au fil du temps passant de 20 à 62 agents municipaux aujourd’hui alors que dans le même temps ceux de la police nationale diminuaient (moins 18 personnes). Si, de son point de vue, la sécurité est avant tout une mission régalienne de l’Etat, la police municipale peut avoir son utilité à condition d’être au service de l’ensemble de la population et non d’intérêts particuliers. Elle doit ainsi faire preuve  d’une réelle proximité avec les riverains en allant au contact avec les gens, les commerçants, les gardiens d’immeubles, les jeunes dans la rue afin de créer un climat de confiance réciproque. 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Sécurité publique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article