Emeute pour la visite de Nabilla au centre commercial O’Parinor d’Aulnay-sous-Bois !

Publié le 18 Septembre 2014

Nabilla a assisté, le mercredi 17 septembre, au lance­ment de sa première collec­tion de vête­ments où la foule était en délire.

Au Festival de Cannes, en mai dernier, Nabilla avait créé une émeute lors de son arrivée sur la Croisette. Quelques mois après, la star des Anges de la téléréalité récidive ! Le mercredi 17 septembre, au centre commercial O’Parinor d’Aulnay-sous-Bois, la copine de Thomas lançait sa collection de vêtements dans une boutique. Car oui, Nabilla est également styliste. « Ma collection sera dans des prix abordables car les petites nénettes qui me suivent ont entre 10 et 20 ans. Je ne veux pas la jouer à la Zahia ! », avait commenté la principale intéressée à nos confrères suisses du Matin.

À cette occasion, la bimbo avait convié ses fans, via Twitter, à cet événement interplanétaire. Ses fans ont répondu à l’appel, en se déplaçant en masse devant la boutique. Face à cette foule, la future chroniqueuse de Touche pas à mon poste, qui portait une petite veste à longues franges noire, un haut décol­leté et un panta­lon noir en skaï moulant, n’a pas pu retenir ses larmes. « Un seul mot merci pour votre amour votre soutient (sic) c’est incroyable ce que je vis avec vous. Vous me donner (re-sic) envie de me battre tout les jours tout ça c’est Grace a vous », a-t-elle posté, fautes d’orthographe incluses, pour remercier ses nombreux admirateurs. Que d’émotion !

Source : http://www.programme.tv/

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

du Dandy 21/09/2014 11:51

Qui est la "rédaction d'Aulnay Libre" ? Incapable de signer et ça ne choque pas le Mr Prore de la politique Aulnaysienne dont d'ailleurs les propos ne m’étonnent pas, je n'y répondrai pas. Quant à
mon soit disant coté sanguin, sans lui donner le droit d'en juger, je préfère ne pas répliquer. Si Stéphane Fleury est le premier rédacteur et propriétaire de ce site devenu adjoint au maire, il
n'a rien à voir la dedans.... Quant à toi Jl Karkides arrête tes leçons de morale à "2 balles" et arrête de balancer mon nom à tout va, les Messieurs Propres de la politique, ça va bien comme ça
!
je t'ai déjà dit le fait d'utiliser un pseudo me regarde, et à l'image de ta famille politique élargie et de tes amis du PS, tu utilises un peu trop la délation, et aime faire la balancoire
!!!!
On sait ce qu'il se passe dans vos réunions, et pas sur que cela soit moi le plus sanguin, notamment vis à vis de la nouvelle municipalité. Le reste ne te regarde pas, Ton Vivre Mieux Ensemble est
bien la preuve... Allez je vais sortir l'excellente phrase de Bruno Beschizza au dernier CM
"La fausse humilité est une grande vanité"

JEAN LOUIS KARKIDES JLK 20/09/2014 21:54

Merci à la rédaction d'Aulnay libre de ce commentaire.
Ceux qui protestent à l'école du Bourg sont plutôt politiquement parlant plus proche de "la gauche" que le premier rédacteur d'Aulnay libre qui est devenu Maire-Adjoint mais il partage une certaine
idée du vivre ensemble qui veut que malgré nos différences d'appréciations nous respections certaines valeurs et cherchons ENSEMBLE le moyen de continuer à MIEUX VIVRE.
De lUMP aux partis de gauche,tous nous serons ensemble demain au triangle de Gonesse....

La rédaction d'Aulnaylibre ! 20/09/2014 21:09

Se faire traiter de réactionnaire par quelqu’un qui arrache violement une inoffensive banderole de parents d’élèves qui protestent contre la mise en place des rythmes scolaires à l’école du Bourg 1
d’Aulnay-sous-Bois voilà qui ne manque pas de sel ! Nous préférons en rire. Pour la petite histoire, Michel Cadart a proposé son article consacré à la « fameuse » maison hantée à notre rédaction
mais son profil sanguin parfois très limite n 'a pas fait l’unanimité parmi nous. Il n’y a pas de quoi en faire un fromage. Du reste, nous sommes sincèrement content pour lui s’il a pu trouver
asile chez nos confrères. Chacun sa route.

JEAN LOUIS KARKIDES 20/09/2014 19:50

Monsieur Cadart alias Du-Dandy veut reléguer Aulnay libre dans la catégorie réactionnaire.
J'espère que ce blog ne prendra pas la pente savonneuse prise par Aulnaycap lui ouvrant ses pages pour assouvir sa haine viscérale de la gauche.
Heureusement que beaucoup d'Aulnaysiens recherchent la sérénité et les points communs.....

du Dandy 20/09/2014 11:09

JLK ??? Encore un Pseuso, qui voudrait dire Jean Luc Kerzauzan ? Jacques-Laurent Krivine ? ...
Il y en a marre de ces corbeaux, qui signent sous des pseudos, ça nous ramène à l'ancienne mairie socialiste... D'ailleurs ce JLK, n'est il pas de ceux qui ont partager le pain et le vin (des
autres) avec ses amis pendant 2 ans ? D'ailleurs je m'étonne que ce Monsieur inter réagisse sur un blog réactionnaire ! Sinon moi c'est Michel CADART pour les ignorants !

JLK 19/09/2014 11:37

On fait un grand pas dans la vie quand on cesse de généraliser ce qui concerne les autres, et que l'on considère chacun individuellement, même s'il fait de toute façon partie d'un tout qui le
dépasse.

L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

RW 19/09/2014 09:48

Tiens, Pavlov, ça m'aurait étonné. Les forces de l'ordre qui escortent une idiote de la TV réalité (pléonasme), ça vous paraît être une judicieuse utilisation de l'argent public ? Quant à cette
jeunesse que l'on dit dynamique, enthousiaste, pleine de vie et de projets, oui, triste qu'elle s'en racaillise aux côtés des Nabila, rappeurs nike la France, footeux indisciplinés et autres kékés
des cités.

JEAN LOUIS KARKIDES 19/09/2014 08:46

Ah!Romuald,vous ne changerez jamais!
Toujours cette haine qui vous travaille.....
Avez vous oublié les fauteuils cassés de l'Olympia et les blousons noirs?
C'était il y a 50 ans!
Comme si on devait de ce genre de faits et de jeunes en tirer une généralité.
Avez vous mis les pieds dans nos collèges,nos lycées ces dernières années?
Avez vous autour de vous des jeunes ?
C'est à en douter....
Non,notre époque n'est pas triste,elle est multiple avec des ados perdus,d'autres qui se cherchent encore et la plupart bien dans leur peau.
Dans les années 60,c'était le plein emploi,avec un BAC en 15 jours,on était instit.
Ils ont le chômage,des études plus longues pour gagner moins et malgré tout,ils sont les mêmes....

Romuald Weymann 19/09/2014 06:42

Je suis tombé sur une scène d'hystérie collective impliquant majoritairement des jeunes filles ce jour-là à O'Parinor.
Ce qui m'a quand même le plus heurté, c'est la présence de la police.
Merveilleuse utilisation des fonds publics, tout ça pour une dinde s'exprimant dans un français plus que haché et devenue idole de jeunes non moins écervelé(e)s...

Triste époque. Triste que les idoles de cette jeunesse soient des idiotes issues de la téléréalité, des rappeurs beuglant leur haine des homos (sexion d'assaut) ou leur haine des blancs (Médine
etc), des footeux millionnaires et capricieux et je suppose que les kékés circulant au pied des cités avec des bolides de luxe ou faisant du rodéo en moto sont aussi des idoles à leurs yeux.