Aulnay-sous-Bois : Jacques Chaussat au secours des riverains de l'avenue de la Croix-Blanche

Publié le 27 Juin 2011

La nouvelle est d'importance puisque je l'ai même trouvée dans ma boîte mail professionnelle, probablement récupérée dans les méandres d'une liste de distribution. Jacques Chaussat, Conseiller général et municipal d'Aulnay-sous-Bois se porte ostensiblement au secours des riverains de l'avenue de la Croix-Blanche. Comme chacun sait, les habitants de ce secteur font face à un projet immobilier élaboré par l'actuelle majorité afin d'aménager l'ancien centre des impôts. Présenté en réunion publique le 10 juin dernier il a reçu un accueil plus que glacé. Il est vrai qu'au cours de cette soirée une bonne partie de la population a plutôt eu l'impression qu'on lui imposait un choix entre quelques alternatives sans réelle marge de manœuvre sur la suite des opérations.

appeljacqueschaussat.jpg

L'histoire a montré que le mois de juin est celui des appels, alors le leader du parti radical d'Aulnay a lancé le sien en faveur d'une "réelle concertation sur le devenir du terrain de l'ancien Centre des Impôts". Afin de préserver le cadre de vie du quartier il annonce qu'"une contre-proposition sera réalisée en s'appuyant sur les riverains concernés". Cette démarche n'est pas sans rappeler celle du collectif des habitants de la rue des Saules et des alentours qui, sans l'intervention des partis politiques toutefois, a lui aussi élaboré son propre projet. Dans le communiqué dont vous pouvez lire l'intégralité ici, Jacques Chaussat est particulièrement mis en avant. Ainsi il est écrit qu'"il a été le premier opposant politique aux projets immobiliers sans réelle concertation dans les secteurs de la Cité Arc en Ciel, de la rue Fernand Herbaut ou de la rue des Pavillons. Il est aussi intervenu activement sur le projet vélodrome".

Enfin, le leader du Parti Radical local rappelle qu'il "était le seul responsable politique  d'opposition présent" le jour de la présentation publique du projet Croix Blanche à la population. Une manière assez nette de tacler au passage l'absence des représentants locaux de l'UMP qui avaient sans doute mieux à faire. Ces derniers ont pourtant prévu d'évoquer ce sujet lors de leur réunion mensuelle habituelle ce soir à 20h à la salle Gainville (rue de Sevran). Certains Radicaux ont semble-t-il déjà annoncé qu'ils bouderaient cordialement ce rendez-vous. Ils suivent ainsi d'une certaine façon la stratégie d'éloignement de leur chef de file au niveau national, Jean-Louis Borloo, qui après trois années et demi de bons et loyaux services en tant que ministre sous la présidence Sarkozyste se rêve déjà calife à la place du calife en 2012...

Nous suivrons bien entendu l'évolution de ce dossier avec grande attention. Ceci dit en passant, en lisant cette communication, je me suis dit que la prochaine fois que je croiserai Jacques Chaussat je ne lui ferai pas trop de compliments. Il s'en charge très bien lui-même !

Stéphane Fleury  

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

OLD 16/07/2011 15:18


Chère mariella,
Je ne fais pas de politique comme vous prétendez, j'exprime seulement comme simple citoyens des idées, des remarques et des propositions pour améliorer la ville dans laquelle je vis depuis peu. Mon
discours ne renvoie en aucun cas à des idéologies politiques et politiciennes.
Par ailleurs, je ne manquerai "pas de "faire un petit tour" à Arc-en Ciel.


mariella 16/07/2011 05:14


chere OLD, il faut bien commencer par quelque chose en laissant un commentaire et donc votre avis vous faites vous aussi de la politique, effectivement les conseils de quartier ne sont guère
reluisants si ce n'est pour imposer une ligne bien tracée, venez faire un petit tour en passant par la cité Arc en ciel, vous comprendrez certains commentaires , cette "concertation" certains
habitants la réclament à corps et à cris, la construction de logements doit impérativement préserver le cadre de vie et rester EN HARMONIE AVEC L EXISTANT


OLD 15/07/2011 15:50


Merci pour votre invitation à vos groupes de travail.
Vos groupes de travail sont ceux des soi-disant conseils de quartier? ou de votre parti politique?
Pour ce qui concerne les conseils de quartier, j'y suis allée une fois... Quelle moquerie? L'initiative est très intéressanté mais la forme, la gestion, le contenu et les résultats n'y sont pas. Ce
n'est pas une vrai démarche constructive avec des citoyens ouverts et prêts à s'investir dans leur quartier. A écouter les membres de cette instance, il ne sont là que pour défendre la preservation
de leur quartier pavillonnaire et non pour élaborer des propositions concrètes prenant en compte les intérets divergeants.
Si c'est pour le parti politique "des Verts". Je suis plûtot apolitique mais au plaisir...


Evelyne BLAZA 06/07/2011 23:48


Bienvenue à OLD dans notre bonne ville d'Aulnay. Vous allez donc découvrir les inégalités Nord/Sud :
- Le Nord, ses cités, ses zones pavillonnaires, ses lieux culturels (Cap, Prévert, Ecole d'Art, Ecole de Musique,...), ses équipements sportifs (COSEC du Gros Saule, Stade du Moulin Neuf,
Vélodrome, Piscine,...), ses parcs (Parc Robert Ballanger, Gainville, la Roseraie, Parc du Sausset)
- Le Sud, sa zone pavillonnaire, ses immeubles de standing inaccessibles à la plupart des porte-monnaies aulnaysiens (du Sud comme du Nord), mais pas d'équipements culturels, pas d'équipements
sportifs, quelques petits parc (Faure, Zola, Dumont)
Pour information, la densité de population est identique au Nord et au Sud de la ville.
En ce qui concerne la mixité, contrairement à ce qu'il semble, il y a plus de mixité sociale au Sud de la ville où se cotoient des habitants très modestes et d'autres beaucoup plus aisées qu'au
Nord où l'on concentre les foyers les plus modestes. Si les cités du Nord ont été construites pour recevoir les ouvriers des usines Citroën, le Sud accueillait des communautés polonaises ou
portugaises dont beaucoup travaillaient à Idéal Standard.
Peut-être devrait-on viser à plus de mixité aussi au Nord en y construisant des immeubles de standing ou plus de pavillons.
La mixité n'est pas seulement au niveau du porte-feuilles, la mixité c'est aussi permettre la co-habitation entre les générations, ...
FA, votre colère est bien compréhensible mais quelle serait votre attitude si vous viviez dans une rue plutôt étroite, dans un cadre plutôt aéré de petits pavillons et que l'on vous annonçait la
construction d'un bloc de 4 étages face à vous. Ne pensez-vous pas qu'il serait plus facile pour tous d'accepter un projet vraiment co-élaborer, un projet qui inclut les besoins des jeunes en
recherche d'un premier logement, les familles qui veulent les cités, les modestes et les plus aisés.
Rejoignez les groupes de travail et faites ainsi partager aux vilains sudistes que nous sommes la vision que vous avez de votre futur logement.


OLD 06/07/2011 12:48


Résidente depuis peu à aulnay dans la partie Sud. Je suis frappée par la fracture sociale entre le Nord et le Sud. Comment une telle ville peut-elle continuer à preserver autant d'inégalités
territoriales? Les écarts sont nombreux et de tout ordre: sociaux, culturelS, ethniques, économiques, urbains.Je suis vraiment pour ces constructions de logements sociaux qui je le rappelle ne sont
pas comparables aux constructions d'après-guerre (barres et tours) mais ressemblent plus à des petits ilots de 3 ou 4 étages qui pourront assez bien s'intégrer et se fondre dans le paysage
urbain.
Rapellons aussi que ce logement social tant décriée par certains est indispensable pour personnes aux faibles revenus mais aussi pour les jeunes qui ont de grande difficulté à décohabiter. Cela
pourrait être vos propres enfants?


Romuald 27/06/2011 21:03


FA, si j'étais moi-même locataire dans un HLM, la première chose que je revendiquerais, ce serait de ne plus avoir à loger dans un HLM, et non que d'autres HLM se construisent aussi à en zone
pavillonnaire...

Ce que vous proposez est donc un nivellement par le bas, à moins que le fait de
loger dans un HLM soit une frappante preuve d'évolution sociale ?...


Travaillant sur Roissy, je discute régulièrement avec des jeunes qui y travaillent également.
Certains ont des parents qui dès qu'ils l'ont pu, ont littéralement fui les HLM, et se sont installés... dans les zones pavillonnaires.


Certains politiciens et associations hurlent contre la ghettoïsation, mais la construction de logements sociaux n'y contribue-t-elle pas fortement ?...


FA 27/06/2011 19:14


toujours les mêmes commentaires ici et là! ça devient pénible! je comprend pas pourquoi les sudistes ne veulent pas de logement sociaux dans leur super coin tranquille!!! elle est où la mixité si
tous les logements sociaux se font que dans le nord ? y'en a marre moi je veux un logement social dans le Sud alors laisser faire ses satanées constructions!!!!


JEAN LOUIS KARKIDES 27/06/2011 14:23


Curieuse manière que de vouloir "aider les riverains" en n'acceptant pas de se retrouver ENSEMBLE afin de faire front face à l'urbanisation "made in SEGURA".
Il est vrai que les élections présidentielles approchent et que ceci est bien plus important que l'aunaysien LAMBDA!
Et c'est ainsi que l'on perd de sa crédibilité!
Je suis de gauche mais écoeuré par toutes ces magouilles politiciennes loin des préoccupations du peuple.
A droite comme à gauche, on copine,on se cocufie,on se remet ensemble....
Le nord contre le sud attisé par notre Maire,les partis tirant le drap à eux "c'est moi le meilleur pour vous défendre!"
Monsieur CHAUSSAT ne veut pas se rendre auprès de Monsieur CANNAROZZO,les verts dont je suis sympathisant ne sont pas plus enthousiastes.
Nul doute que l'issue de ce combat n'en sera que plus aléatoire!


veritas 27/06/2011 13:39


Bravo à Jacques Chaussat, seul élu de terrain, au service de tous, qui se bat au quotidien pour améliorer la vie des Aulnaysiens !