Aulnay-sous-Bois. Aulnay Environnement à propos de l’ouverture d’Aéroville : halte aux appétits de la grande distribution !

Publié le 6 Octobre 2013

Lettre ouverte aux députés à l’occasion de l’inauguration d’Aéroville:

HALTE aux appétits de la Grande Distribution

logoaulnayenvironnement-copie-1Aulnay Environnement se bat contre la grande distribution depuis longtemps et partout.

A Ô Parinor nous nous étions opposé à l’extension qui abouti à plus de 5.000 places de parkings quasi sans desserte en transport collectif.

Aujourd’hui il s’agit de 14 salles de cinéma supplémentaires, avec du parking bien sûr, prévues pour 2014.

Avec en prime l’ouverture des magasins le dimanche, un cadeau supplémentaire à la grande distribution, qui risque d’être étendu.

A Aéroville à Tremblay à la limite de Paris Nord 2 et pas loin de BeauSevran, ce sont aussi 200 boutiques et 10 salles de cinéma au lieu de terres agricoles, en attendant les 500 boutiques d’Europa City, sur Gonesse à la limite d’Aulnay, qui de surcroît aura droit à une gare ad hoc payée par l’argent public avec le consensus de l’état et de la région.

Chaque ville défend sa grande distribution et tente de s’opposer à celle du voisin. Parfois il y a des alliances entre villes, qui peuvent varier entre Tremblay, Sevran, Villepinte, Aulnay, Blanc-Mesnil et Gonesse.

Pour la population c’est la catastrophe dans une banlieue qui a flambé en 2005.

Le commerce de centre-ville et de quartier meurt, y compris dans les quartiers défavorisés et loin de tout. Les villes se paupérisent.

En attendant les friches commerciales à venir comme à Sarcelles…

Le cinéma de ville a disparu et les cinémas municipaux sont menacés. Chaque ville veut ses salles au détriment des villes voisines.

Toute la politique d’urbanisme est ainsi mise sous la coupe de la grande distribution, toutes enseignes confondues.

Dans notre secteur, avec le Grand Roissy et le développement sans limite du transport aérien et du tourisme de masse, responsable d’un « génocide climatique », les terres disponibles sont appelées à devenir des vitrines et des têtes de gondoles pour permettre aux touristes de dépenser leur argent…

L’emploi est perdant et les terres agricoles disparaissent…

La vie publique, ce n’est rien d’autre que la guerre des maires qui en même temps parlent tous de « vivre ensemble ».

Nous proposons aux élus nationaux d’arrêter le massacre : les députés et le parlement doivent agir, d’autant que ce phénomène est général en France.

Il faut en urgence un Grenelle du commerce et de l’urbanisme commercial.

Aulnay Environnement                                 Environnement 93                           5/10/2013

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 06/10/2013 19:32

C'est contre l'ouverture d'aéroville le dimanche qu'il faut lutter et non pas comme le fait notre maire pour l'ouverture de Parinor le dimanche.
Nos pères se sont battus pour que les "simples gens" puissent avoir une vie digne et familiale.
Les hommes de gauche ont-ils oubliés les valeurs de leurs pères?
Tant de pantalons baissés pour le bien des Auchan et autres grands trusts doit nous faire réagir.
Les profits du dimanche, si tous les centres sont fermés se feront le samedi et les employers devraient ce jour là en tirer bénéfice.
Courage,Monsieur Segura,défendez ceux qui sont exploités.