Un habitant d’Aulnay-sous-Bois propose à la mairie de lui acheter sa maison pour 800 000 euros

Publié le 1 Avril 2013

DSC00772.JPGLa nouvelle a de quoi surprendre. Elle est pourtant arrivée jusqu’à la boîte mail de la rédaction d’Aulnaylibre ! Ainsi, un habitant d’Aulnay-sous-Bois a proposé à la mairie de lui acheter sa maison (voir photo ci-contre) pour 800 000 euros. Il a à cette fin rédigé une lettre qu’il vient d’adresser à Gérard Ségura en personne. Nous la publions aujourd’hui en gardant confidentielle l’identité de l’intéressé afin de ne pas interférer dans le processus en cours.

                                                                                                Aulnay-sous-Bois, le 1er avril 2013

Très cher Monsieur le Maire Gérard Ségura,

en tant que champion incontesté des préemptions dans notre bonne ville d’Aulnay-sous-Bois depuis 2008, je vous soumets aujourd’hui cette proposition que je qualifierais d’absolument alléchante, à savoir l’acquisition pour le compte de la mairie d’une maison située stratégiquement dans la zone pavillonnaire. Elle vous permettrait sans doute de réaliser une petite opération de logements collectifs à taille humaine  dont vous avez le secret.

Je vous suggère à cette fin une transaction pour la somme de 800 000 euros. Ce montant n’est en rien exagéré et m’a été confirmé par Stéphane Plaza  lors d’un casting réalisé pour son émission Maison à vendre. Sachez également par ailleurs que nous avons suivi les conseils de Valérie Damidot pour relooker totalement son intérieur ce qui ne gâte rien vous en conviendrez. Un homme de goût tel que vous ne saurait rester insensible à pareille marque d’attention.

Nous avons enfin entendu lors d’un récent conseil municipal que notre commune était faiblement endettée, information reprise dans le journal Le Parisien ce qui conforte notre certitude quant à votre saine gestion des deniers de la ville. Aulnay-sous-Bois a donc visiblement les reins et les finances suffisamment solides pour considérer cette offre soumise dans le souci commun de l’intérêt général.

Je reste bien évidemment à votre entière disposition pour évoquer plus en détails tous les aspects de cette affaire. En attendant, veuillez agréer très cher Monsieur le Maire, l’assurance de mes salutations les plus respectueuses.

Voilà en tout cas, vous en conviendrez, une bien curieuse missive. Elle a cependant au moins le mérite d’aller droit au but. Toutefois, sans vouloir ébranler l’optimisme clairement affiché de ce vendeur pour le moins insolite, si la mairie d’Aulnay-sous-Bois préemptait les pavillons pour  800 000 euros cela se saurait, non ? 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rémi 03/04/2013 13:44

Je vois que les poissons sont toujours nombreux le 1 avril

bessaguet 03/04/2013 12:26

Si cette information est confirmée, cette transaction nécessite une délibération du conseil municipal. Or comme tout acte administratif, elle peut faire l'objet d'un recours hiérarchique auprès du
Préfet ou d'un recours au Tribunal Administratif. Espérons que les élus de l'opposition (de plus en plus nombreux) useront de ce droit.

henhi 03/04/2013 09:22

Je pense que la mairie utilise le système des promoteurs celui que le maire nous a souvent explique :
L'on achète le 1 pavillon xxx% au dessus de sa valeur (et pour celui la le % est élevé) ensuite les autres (ceux des personnes qui se sont prive toute leur vie pour avoir leur pavillon car se n'est
jamais a ces personnes que l'on fait faire la bonne affaire)le % est nettement en dessous de leur valeur ils acceptent car on leur fait peur en leur disant que suite a l'achat du 1 pavillon l'on va
construire un immeuble et qu'il n'auront plus de soleil et beaucoup d'autres belles choses dans le même genre
Si ce qui a été dit au sujet de se pavillon est vrai c'est un scandale

CHRISTIAN 02/04/2013 19:10

EXCELLENT! Faut l'avouer
Mais bien triste en même temps!
Aujourd'hui, dans cette période de crise aulnaysienne qui s'ajoute à la crise tout court, quel est l'Aulnaysien, propriétaire(mais sûr que depuis 2008, il faut remplacer les riches propriétaires de
somptueux pavillons par des logements sociaux, nous sommes dans le 9 3 voyons) qui n'est pas inquiet par l'avenir du fruit de toute sa vie face à un maire qui écrase tout sur son passage, capable
de détruire une vie sans le moindre remord , sans la moindre empathie envers bon nombre d'administrés.

Olivier Attiori 02/04/2013 11:23

Je trouve quand même malsain que la fille d'un premier adjoint vende sa maison a la commune dont papa est 1er adjoint pour un montant de 800 000 euros. Même si cette opération est "légale" dixit M.
SEGURA, ce mélange des genres est plus que choquant.

Eric DENIS 02/04/2013 09:52

On pourrait même imaginer qu'avec cette argent , il fasse l'acquisition d'une belle demeure dans un autre quartier du sud d'aulnay parmi ses salauds de riches dont a horreur notre cher Sylviane....

Hervé Suaudeau 02/04/2013 00:06

C'est n'importe quoi, et pourquoi pas 836 000 € non plus? Et tant qu'on y est autant être la fille du premier adjoint, et utiliser l'ancienne entreprise du premier adjoint pour faire facturer des
travaux pour justifier le prix. Délirons encore plus et disons que l'on pourrait utiliser cette même entreprise dirigée par le propre fils du premier adjoint pour tenter de récupérer (et revendre?)
tout le matériel de la maison une fois vendu à la mairie alors qu'il lui appartient.
Je vois Moôosieur Fleury, que votre imagination délirante est toujours là pour salir honteusement cette municipalité qui ne pourrait jamais faire une chose pareille.

Non, non, non. La mairie ne pourrait jamais tolérer des actions pareilles...

Alexandre CONAN 01/04/2013 19:05

#1erAvril ?