RER A, B, D et ligne K : la SNCF ne respecte pas ses engagements en termes de ponctualité !

Publié le 8 Novembre 2013

Guillaume Pepy, patron de la SNCF, a passé une mauvaise soirée mercredi. Convoqué par Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile-de-France, avec les présidents de la RATP et de RFF (Réseau ferré de France), il a dû expliquer à son principal financeur pourquoi ses trains n’arrivent plus à l’heure. Le dernier bilan du Stif (syndicat des transports d’Ile-de-France) montre une baisse générale de la ponctualité. C’est d’autant plus ennuyeux pour Guillaume Pepy que la ponctualité est devenue depuis 2012 le critère numéro un pour le calcul du bonus-malus entre le Stif et la SNCF. Les mauvaises notes de certaines lignes risquent donc de coûter cher à la SNCF. Revue de détail des principales lignes où ça coince.

RERB-Taux-de-.JPG
Rien ne va plus sur le RER D. 82% de régularité seulement pour un objectif affiché de 92 %. Et surtout une baisse de deux points en un an. Une situation tellement tendue sur cette ligne , que les usagers multiplient les actions pour se faire entendre. Dans le Val-d’Oise, des voyageurs brandissent des cartons rouges aux contrôleurs. « Je ne sais même plus à quelle heure passent les trains » ironise une habituée. Mais ce n’est guère mieux pour le RER A et B.

Paris Saint-Lazare (Transilien), mauvais élève. Pour le Transilien, la situation est très contrastée selon les lignes. Celles au départ de Paris Saint-Lazare notamment sont loin du compte. Les lignes J (vers Mantes-la-Jolie et Pontoise), et L (vers Versailles et Cergy) sont à 86 et 84 % de trains à l’heure pour un objectif de 94 %. Pour la ligne K qui relie Crépy-en-Valois, c’est la catastrophe : 78 % de régularité pour un objectif de… 92 % ! Notes passables pour les autres lignes du Transilien, avec la palme pour la ligne H vers Persan-Beaumont qui culmine à 94 % de trains dans les temps.

Le métro fait bonne figure. « On se rapproche de l’objectif de 96,5% de ponctualité fixé par le Stif » se félicite-t-on à la RATP. Les lignes passées au tout automatique affichent des scores impressionnants. La régularité de la ligne 1 a grimpé de 6 points en un an pour avoisiner les 99 %. Sur la ligne 14, on dépasse même les… 102 % de ponctualité. « Sur les métros automatiques, il est plus facile d’injecter des trains supplémentaires pour faire face à un afflux de voyageurs » décrypte la RATP.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fahd 15/06/2015 18:31

Rer E je leur donne une note de 5/20 pour leur retard et suppression des trains chaques jours

fahd 11/06/2015 07:44

La sncf rer E et d'autres lignes de l'Île-de-France est catastrophique je note juste rer E 5 sur 20