Le PCF d’Aulnay-sous-Bois demande un sursis à l’expulsion du camp Rom situé près de Bricoman

Publié le 23 Juillet 2014

Vous trouverez ci-dessous une lettre de Miguel Hernandez, conseiller municipal PCF Front de Gauche, adressée au maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza, dans laquelle il demande un sursis à l’expulsion du camp Rom situé près de Bricoman.

PCF-ROM1.png

PCF-ROM2.png

PCF-ROM3.png

 

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Je soutiens l'action de tous ceux qui luttent pour qu'enfin une solution humaine existe pour cette population.<br /> Si on ne peut oublier que c'est sous l'ancienne mandature que la situation du camp Chagal a commencé à se dégrader ,celle dont faisait partie le PCF local,toutes les bonnes volontés sont les<br /> bienvenues.<br /> Quant au fait de prendre chez soi le malheur des autres,cette formule a fait pschitt.<br /> Olivier,vous avez sûrement de la compassion pour les femmes battues,les personnes âgées isolées,les fins de droit.....?<br /> Alors appliquée à vous même votre principe.
Répondre
O
M. Hernandez, effectivement c'est triste pour ces familles mais effectivement qu'avez vous fait lorsque vous étiez au "pouvoir" pour ces personnes mise a part les laisser s'installer et dégrader<br /> les lieux.<br /> Ils sont de plus en plus nombreux je ne suis pas sur que la salubrité s’améliore !!!! Ni la sécurité pour tous.<br /> Donc comme le propose d'autres internautes accueillez les chez vous.
Répondre
A
Il faut qu'ils partent pour notre sécurité et la leur. Prenez les chez vous si vous voulez
Répondre
A
M Hernandez je ne pense pas que vous soyez riverain car votre point de vue serait différent ( les odeurs, les rats , l'insécurité, etc )
Répondre
R
Autant que je me souvienne, ces Roms se sont illégalement installés sur ce terrain en 2013 (fin 2013 ?), donc avant que Beschizza n'accède aux manettes de la ville.<br /> <br /> L'ancienne municipalité était composée de socialistes, et de quelques communistes, dont vous, M. Hernandez. Qu'avez-vous exactement fait pour ces Roms, dès les premières heures voire premiers jours<br /> ayant suivi leur installation illégale ?
Répondre
V
Non, le Maire doit tenir sa promesse de campagne.
Répondre