Un camp de Roms s’installe à Aulnay-sous-Bois près de Bricoman le long de la RN2. Aulnaylibre ! est allé à leur rencontre.

Publié le 16 Novembre 2013

Plutôt que de les filmer en cachette à la sauvette la rédaction d’Aulnaylibre ! est allée directement cet après-midi à la rencontre des habitants du camp Roms qui vient de s’installer près de Bricoman le long de la RN2 à Aulnay-sous-Bois. Une vingtaine de maisons de fortune ont été construites à même la terre humide. Plus d’une cinquantaine de personnes, dont de jeunes enfants,  vivent là dans des conditions très précaires. Malgré tout ils gardent le sourire et quelques devantures des habitations qu’ils nous ont présentées avec fierté étaient décorées assez soigneusement pour tenter de donner un peu d’humanité à l’endroit. Ils ont refusé que nous filmions ou photographions l’intérieur du camp, ce que nous avons respecté.  

Malgré leur français parfois approximatif nous avons établi le contact sans la moindre difficulté avec eux. Ils viennent effectivement de Roumanie. Ils n’ont croisé pour le moment aucun représentant de la mairie. Seules les polices municipales et nationales sont passées les voir en leur demandant dans la mesure du possible d’éviter la prolifération des déchets.  Quoi qu’il en soit, voilà donc notre commune directement confrontée à la question des Roms sur son territoire à quelques pas de nombreux quartiers d’habitations de la ville. Les beaux discours habituels ne serviront plus face à ce cas très concret. Alors, que va-t-il se passer ? Va-t-on aider ces Roms ou bien les laisser s’installer dans l’indifférence générale ou encore organiser rapidement leur expulsion ?  

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

François Siebecke 25/11/2013 11:08

Sur la scolarisation des enfants roms, découvrir le travail remarquable de l'ASET sur le lien suivant : http://www.aset93.fr/

JEAN LOUIS KARKIDES 18/11/2013 19:02

Christian,en quoi mes propos sont démagogiques et moralisateurs sur ce sujet?
où sont les y'a qu'a?Les faut qu'on?
Ou on expulse cette population,ou on cherche une solution humaine au problème.
Je ne dis pas que c'est simple mais comme dans le communiqué signé d'Alain AMEDRO,je penche vers une solution plus respectueuse.
Il est évident que prendre la défense des roms n'est pas électoralement parlant une bonne chose...
On peut faire comme certains des promesses,caresser dans le sens du poil et puis après......
Celà dit,c'est vrai,j'interviens peut être trop.
Mais je pense qu'on ne peut pas laisser lire certains propos,certains satisfaicits sans montrer au lecteur une autre vision;

CHRISTIAN 18/11/2013 16:49

A priori, nous sommes tous des écolos, qui peut être contre la destruction des ressources naturelles, qui peut être contre le malheur humain, qui peut être contre...?
Et pourtant je ne partage pas toujours certaines déclarations un peu trop moralistes et démagogiques,bien simplistes: y a qu'à, faut qu'on...bien sûr, et la réalité?
Or, je considère qu'il serait indispensable que M.AMEDRO et quelques uns de ses partenaires restent présents dans le futur conseil municipal, voire même y joue un rôle primordial, c'est nécessaire
pour Aulnay, mais, je pense que les commentaires ou les réponses régulières d'un de ses membre(je crois) sur les blogs font certainement perdre des voix à la future liste de M.AMEDRO ....C'est très
dommage.
Inutile de décortiquer ses propos, on en comprendra certainement les raisons?

Romuald Weymann 18/11/2013 12:36

« Eux accepteront de travailler là où la plupart d'entre nous ne le souhaitent pas »

Argument mille fois répété et toujours aussi plat, pour rester poli.
Car quel Français voudrait travailler pour un salaire de plus en plus bas ?
Qui profite de la baisse des salaires ? Vous y répondez vous-même quelques lignes plus bas...

Quant à vos insinuations de wagons plombés, une fois de plus, vous remportez la palme du point Godwin; on dirait du Duflot qui hurlait aux heures les plus sombres de l'Histoire parce que l'Etat
avait réquisitionné des bus de la RATP pour acheminer des clandestins roms vers un aéroport.
http://www.20minutes.fr/societe/779188-roms-evacues-rame-ratp-huchon-denonce-l-inhumanite-brutalite-operation

Enfin, vous indiquez que vous aimeriez mieux voir vos impôts être consacrés à l'aide de ces Roms plutôt que de rembourser la dette du CL ou le financement d'un chapiteau pour satisfaire les
musulmans du coin.
Vous vous montrez généreux avec l'argent des autres contribuables.
Mais encore une fois, pourquoi attendre que les autorités locales ou nationales se mobilisent ?
Montrez l'exemple et logez une famille de roms chez vous.

Au passage, Duflot est ministre du Logement.
Je suggère qu'elle loge de la même façon une ou plusieurs familles dans son appartement de fonction de 60m², qu'elle n'occupe qu'épisodiquement.
http://www.journaldunet.com/economie/magazine/logement-de-fonction-des-ministres/cecile-duflot.shtml

JEAN LOUIS KARKIDES 18/11/2013 10:57

Il n'y a pas besoin de vous traiter de quoi que ce soit,vos commentaires en disent assez long.
J'espère que la municipalité va permettre à ces humains de pouvoir exister d'une manière humaine et je souscris bien évidemment à la demande faite auprès des élus locaux par Alain AMEDRO autant
pour les roms que pour des habitants voisins.
Notre état doit évidemment prendre en compte ce problème au lieu de détruire des camps qui se reconstruisent ailleurs.
Nul individu n'a comme but de subsister dans de telles conditions et la possibilité qu'auront les roms de pouvoir travailler à partir de janvier prochain est une bonne chose.
Eux accepteront de travailler là où la plupart d'entre nous ne le souhaitent pas.
Mais c'est surtout à l'échelle de l'Europe que ce situe la clé puisque l'espace européen est ouvert.
Surtout ouvert pour permettre aux grandes multinationales, aux grands trusts de se fournir en main d'oeuvre bon marché,de spéculer sur les déficits des pays,d'expatrier leurs industries,leur
bénéfice....
Il y a en effet votre manière de régler ce problème.
Ah, c'est radical,on peut aussi les renvoyer dans des wagons plombés.....
Il y a aussi une vision plus humaine,plus difficile peut être à mettre en place.
Je préfère qu'une partie de mes impots permettent de leur venir en aide que de payer pour le remboursement de la dette du Crédit Lyonnais ou la location d'un chapiteau à une communauté
religieuse.
Je vous incite à aller dans ce camp et leur expliquer votre point de vue.
J'incite chacun à rencontrer ceux qui vivent dans de telles conditions.
Etre né quelque part.......

Romuald Weymann 18/11/2013 09:33

JL, la franchise de vos réponses ? Euh... LOL.


Pourquoi demander aux élus qu'ils s'occupent de ces sympathiques et souriant Roms ? Pourquoi exiger du contribuable qu'il finance le confort de clandestins ?
Etes-vous allez demander aux riverains s'ils sont d'accord avec votre brillante idée ?

Pour répondre à vos questions.


1. Arrêté municipal interdisant l'implantation de camps sauvages, de squat; plainte contre les militants pro-clandestins; aucune subvention accordée aux assoc locales qui voudraient venir en aide
aux clandestins.
Préfet saisi pour demander l'expulsion des squatteurs et clandestins s'implantant illégalement sur le territoire de la commune.

2. Tous clandestins renvoyés dans leur pays d'origine.
Dissolution de tous organismes, assoc tentant de venir en aide aux clandestins, interpellation des militants, condamnation à de fortes amendes (qui pourront servir à payer les charters).
Suppression des différentes aides sociales, financières et médicales actuellement accordées aux clandestins (liste dressée par le Gisti - qui devra lui aussi être dissous
http://www.gisti.org/publication_som.php?id_article=3139 )
Se pose la question des (vrais) demandeurs d'asile. Ceux-ci devront nécessairement formuler leur demande depuis leur pays d'origine.
Amendes très élevées et lourdes peines de prison pour tous employeurs recrutant des clandestins et toutes personnes hébergeant, moyennant finances, des clandestins.

3. depuis que je suis en âge de voter, je vote Non aux différents référendum sur l'Europe. La question d'un éventuel pouvoir européen ne se pose donc pas.
Cela étant, je joue le jeu : éviction de l'UE des pays tels que la Roumanie, Bulgarie à qui sont versées des sommes colossales pour l'intégration des « minorités ethniques », les Roms
essentiellement, et qui ne s'en préoccupent pas.
Dissolution de Schengen.
Même les socialistes suisses, qui ont milité en faveur de l'entrée de leur pays dans la zone Schengen, commence à se rendre compte qu'ils se sont fait avoir.

Et qu'on ne vienne pas me traiter de fascisto-raciste ! Sinon, va falloir très sérieusement m'expliquer pourquoi la très antiraciste Taubira réclamait il y a encore quelques années plus
d'expulsions pour la Guyane, et dénonçait le tournant identitaire constaté par les Guyanais de souche (sic) face à l'afflux de clandestins.


Voilà JL.
Maintenant, à moi de vous retourner vos questions : que feriez-vous si vous étiez au pouvoir aux échelons que vous avez cités ?
A part exiger de vos contribuables qu'ils financent vos projets humanistes.
Car vous qui passez votre temps à me donner des leçons d'humanisme et à jouer les indignés à chacun de mes propos, comptez-vous héberger au moins une famille Roms chez vous ? Ou allez-vous les
laisser dehors en attendant que la mairie, ou un organisme caritatif, ou d'autres particuliers s'en occupent ?

JEAN LOUIS KARKIDES 18/11/2013 08:22

Si ce lien ne fonctionne pas cliquer sur:
http://www.meltybuzz.fr/le-before-du-grand-journal-les-roms-par-greg-frite-et-seth-gueko-a222570.html
Puis passer par:
http://www.monaulnay.com/2013/11/les-ecologistes-appellent-les-elus-a-se-preoccuper-des-familles-du-bidonville-daulnay.html

Yousri 17/11/2013 21:20

Résume de la situation. http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-before-du-grand-journal/pid6434-greg-frite.html?vid=959999

JEAN LOUIS KARKIDES 16/11/2013 23:52

A mon tour,Romuald de vous posez quelques questions.
Que feriez vous
1.Si vous étiez au pouvoir local?
2.Si vous étiez au pouvoir national?
3.Si vous étiez au pouvoir européen?
Je suis sur que vu la franchise de mes réponses ,vous ferez de même.

Romuald Weymann 16/11/2013 22:32

Je suggère que la municipalité leur dresse le fameux chapiteau habituellement destiné aux musulmans du coin lors du ramadan.

Sinon, je suis certain qu'il y a sur Aulnay de fervents humanistes chez les militants socialistes, communistes ou écolos qui ne pourront laisser ces personnes vivre dans des abris de fortune, et
les inviterons dans leur jardin dans des abris en dur ou même dans leur salon, sans attendre que les autorités réagissent - ou pas !