Le Parti Radical d'Aulnay-sous-Bois est-il aux abois ?

Publié le 26 Janvier 2012

partiradicalQue monsieur Chaussat et ses amis me pardonnent mais il est difficile de passer sous silence les événements rocambolesques intervenus récemment au sein du Parti Radical d'Aulnay-sous-Bois et relatés abondamment sur MonAulnayRadical.com.

Reprenons donc les choses dans l'ordre. Premier couac, Billel Ouadah, militant de cette formation politique, semble prendre tout le monde de cours en annonçant sur le blog d'Aulnay Radical, qui constitue sur la toile la vitrine locale du parti du même nom,  sa candidature aux législatives de 2012 dans la 10e circonscription (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy-sud-Est).

Dans la foulée, pour calmer les ardeurs de ce jeune impétueux, Jacques Chaussat, le chef de file du Parti Radical d'Aulnay-sous-Bois explique qu'il a pris bonne note de cette volonté affichée au grand jour mais, de son point vue, considérant qu'il y a plusieurs prétendants dans la course, cette annonce parait prématurée. Cet événement constitue en soi un second couac dans la mesure où il aurait sans doute paru plus judicieux que les intéressés se concertent au préalable et se mettent d'accord avant que la moindre information ne soit publiée. Ce ne sont pourtant pas les moyens de communication qui manquent de nos jours.

BillelMais le plus fort reste à venir. En effet, Billel Ouadah (photo ci-contre), qui, semble-t-il, a décidé entre-temps de passer subitement en mode tête brûlée, confisque le site du Parti Radical d'Aulnay-sous-Bois à son seul profit invoquant la propriété personnelle du nom du domaine.  Les dirigeants de cette formation politique l'apprennent à cette occasion et pondent dans l'urgence un communiqué expliquant les dessous de cette affaire. Même les scénarios des derniers James Bond ne sont pas aussi percutants. Ce qui vient d'arriver n'est pourtant pas un film mais la réalité. Et venant de la part d'une formation politique supposée de premier plan cela ne semble vraiment pas très sérieux.

Ainsi, à l'heure actuelle, le Parti Radical d'Aulnay-sous-Bois se retrouve donc avec un candidat dissident aux législatives de 2012 dans la 10e circonscription issu de ses rangs, aucun candidat officiel déclaré et un site internet confisqué. On attend patiemment la suite de ses aventures dignes du plus épique des romans...  

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

David Burlot 26/01/2012 19:08

ah zut j'avais mal lu MonBulletinRadical

David Burlot 26/01/2012 19:00

Je n'arrive pas à trouver une trace de ce communiqué. Tu aurais un lien, SVP ?