Aulnay-sous-Bois : un Lidl de 1000 m², un Quick, un KFC et un restaurant asiatique à la place de l'ancien garage Renault ?

Publié le 6 Novembre 2011

D'après un article publié ce matin sur le site internet du journal Le Parisien, l'ancien garage Renault situé à proximité du carrefour de l'Europe et brûlé pendant les émeutes de la fin de l'année 2005, devrait laisser place à un Lidl de 1000m²,  un Quick et un KFC, ainsi qu'un restaurant asiatique. Au moment même où le bio disparait des cantines d'Aulnay-sous-Bois en toute discrétion ( voir l'article d'Hervé ici) et que la question de la malbouffe est au centre de nombreuses discussions concernant l'alimentation on s'étonnera tout de même du manque d'ambition d'un tel projet qui comprend deux fast-foods (un Quick et un KFC) ! Vous trouverez ci-dessous l'intégralité de la dépêche du quotidien.  

GarageRenault1

C’était au plus fort des émeutes, dans la nuit du 3 au 4 novembre 2005. La concession Renault, située dans les quartiers nord d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), s’embrasait sous les caméras du monde entier. Quelques licenciements et un transfert d’activité plus tard, le site était laissé à l’abandon, sous les fenêtres des habitants de la cité de l’Europe voisine. Ces derniers n’imaginaient pas que le paysage resterait quasi inchangé jusqu’à… cet été. La foncière Fiminco, devenue propriétaire du terrain, a bien procédé à la démolition des bâtiments en mai 2009.

Mais les gravats n’ont été déblayés qu’en juillet. En l’espace de cinq ans, de multiples projets de reconversion (bureaux, restaurants, cinéma et centre commercial) ont été annoncés… puis enterrés. Il a aussi fallu purger deux contentieux entre le propriétaire et la municipalité. Cette fois serait la bonne : le chantier qui va démarrer la semaine prochaine doit aboutir à la livraison en 2012 d’un magasin Lidl de 1000 m2, de deux fast-foods, Quick et KFC, et d’un restaurant asiatique. Le terrain pourrait prendre de la valeur, puisqu’il est situé près de l’emplacement pour la future gare du Grand Paris Express.

Source : Gwenael Bourdon www.leparisien.fr publié le 06.11.2011 à 7h

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

un électeur 07/11/2011 19:09


Un excellent rappel d'hervé Suaudeau sur le Mac Do, les amis de gauche ont déjà oublié leurs contradictions
La consommation apporte des emplois, peu, mais elle vide les comptes en banque qui ne doivent pas tout à fait ressembler à ceux du 78, juste un exemple.
Par contre, la production remplit les comptes en banque des travailleurs qui ensuite pourront consommer pour le grand plaisir du maire d'Aulnay sous bois.
Ce choix d'installations sur l'ancien garage Renault est un nouveau scandale, c'est du coup à coup, sans aucune orientation sensée.


Hervé Suaudeau 07/11/2011 13:14


Le combat contre l'installation du MacDo au carrefour de la Négresse est bien loin. La majorité actuelle était dans l'opposition et ne se privait pas de critiquer haut et fort l'autorisation
d'installation du roi de la malbouffe. Aujourd'hui, que la majorité a changé de camps, on installe du bio avec tambour et trompettes pour mieux le retirer en catimini. Puis on autorise
l'installation deux nouveaux fast-food.
Pas étonnant que l'équipe du maire ait ricané la première fois qu'on leur a parlé du projet d'AMAP ("ce truc de paysans").

Merci Stéphane pour le parallèle entre les deux dossiers.


JEAN LOUIS KARKIDES 07/11/2011 08:21


@Aulnaysien indigné,
Ce n'est pas tant la consommation que je critique mais plutôt son mode actuel.
Une société ne peut se passer de consommation,elle en est un vecteur important de développement.
Sans elle, moins d'emploi donc elle se réduit et c'est le serpent qui se mord la queue!
C'est ce qui se passe actuellement, on préfère taxer les prolétaires plutôt que de taxer les profits en période de crise et la crise s'aggrave!
Ce que je critiquais là, c'était le peu de renouveau dans les magasins qui vont voir le jour.
Apporter à chacun le même type de magasin ne lui permettra surement pas de chercher à diversifier son type de consommation.
Les petits commerces disparaissent et on crée encore un LIDLL,les restos originaux se font de plus en plus rares et c'est encore un restaurant asiatique qui va voir le jour....


un Aulnaysien indigné 07/11/2011 00:22


Tout à fait d'accord avec l'article précédent, encore et encore des prévisions pour consommer davantage, surtout en Seine Saint Denis. Il est vrai qu'en France on ne produit plus, alors on
consomme, cela occupe les WE de ses habitants : projets de consommation de salles multiples de ciné, projets de consommation de zones commerciales, projets de consommation de restaurants... avec
donc la bénédiction du maire, c'est ça l'orientation d'une municipalité de gauche, tout faire pour endetter les familles...oui, une belle indignation ainsi que le dénonce pourtant un ami de gauche!


JEAN LOUIS KARKIDES 06/11/2011 18:28


Sur Aulnay,agences immobilières,assurances,fast food (même en bus au Lycée J.ZAY),super marché,resto toujours les mêmes.....
Comme c'est aisé d'aller vers la facilité,les grandes autoroutes de la consommation!
Changer les habitudes comportent des risques et ce n'est surement pas le chemin que veut prendre la municipalité!
Pourtant d'autres choix sont possibles!
A DRANCY,tous les lundis des agriculteurs de proximité viennent vendre leurs produits à la gare,des petits restos sympas existent et ne demandent qu'à se developper,il n'y a toujours plus de
poissonnerie à Aulnay.
Un magasin bio devait y voir le jour.....
Bref,pas de projets ambitieux,comme au niveau national, on rogne,on se contente du minimum.
Va t'on nous dire aussi à Aulnay que la crise en est responsable?
Est ce un choix ou un manque de projet?