Aulnay-sous-Bois, projet Croix-Blanche : le comité de pilotage se créé dans la douleur

Publié le 23 Avril 2012

prevoyantsPlus d'une centaine de personnes étaient réunies mercredi soir à l'Ecole des Prévoyants pour assister au conseil de quartier. L'objectif principal de la soirée consistait à officialiser la création du comité de pilotage qui doit aboutir à un projet d'aménagement urbain concerté en lieu et place de l'ancien centre des impôts.

Il aura au moins fallu trois bonnes heures de discussions, parfois âpres, entre habitants et élus pour enfin aboutir au résultat escompté. Cet accouchement dans la douleur montre bien le déficit de confiance qui subsiste envers l'actuel exécutif municipal quant à sa volonté affichée de co-élaborer désormais avec la population l'évolution urbanistique de la ville.

Il est vrai que depuis trois ans, la plupart des projets d'urbanisme présentés par les élus en place ont plutôt provoqué des leviers de boucliers. Les exemples ne manquent pas, rue des Saules, rue Fernand Herbaut/Impasse des Marronniers, Cité Arc-en-ciel, secteur mairie etc, débouchant la plupart du temps sur la création d'associations de quartier et parfois même de collectifs associatifs. Mis le plus souvent devant le fait accompli les habitants ont manifesté leur révolte allant jusqu'à envahir la mairie le 5 juin 2010. Presque deux ans plus tard, l'association Croix-Blanche a suivi le même chemin même si désormais un comité de pilotage a été créé pour tenter de mener à bien ce projet.

Il est composé de 3 élus : Jacques Chaussat du Parti Radical Valoisien (pourtant absent ce soir là), Jean-Marc Bloch pour Europe-Ecologie-Les-Verts et Philippe Gente pour le Parti Socialiste. S'y ajoutent 6 membres associatifs (3 de l'association Croix-Blanche, 1 d'Aulnay Environnement, 1 d'Aulnay-Sud et 1 de Capade-Sud ) ainsi que 6 délégués du conseil de quartier et 5 riverains. Sa première réunion a été programmée au mois de mai. 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démocratie de proximité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bessaguet 24/04/2012 12:27

vu la tournure dont prend cette "nouvelle forme de concertation", nous nous apercevons qu'il ne reste qu'un seule mode d'expression sur l'opportunité d'un projet : le recours contentieux.
C'est à dire une perte d'énergie, de temps donc d'argent pour toutes les personnes impliquées.

Evelyne BLAZA 23/04/2012 17:35

Les habitants du quartier Prévoyants le Parc ont reçu dans leur boîte aux lettres un courrier du service de la Démocratie présentant le compte-rendu de ce conseil de quartier, compte-rendu qui va
poser questions aux personnes présentes.
1° il commence ainsi "Je vous transmets...". Malheureusement, il n'est pas signé. Qui est ce je : le maire, l'adjoint au maire du quartier, le président du conseil ?
2° Il y est cité un passage du courrier co-signé par M. GIAMI et M. SEGURA, passage inexact puisque mentionnant "3 hypothèses seront envisagées à 30-45 et 60 logements" alors que les vrais termes
sont "plusieurs hypothèses seront envisagées entre 30 et 65 logements".
De plus, lors de cette réunion du 18 avril, il a été bien dit plusieurs fois que tout était remis à plat et que toutes les propositions pourront être faites : logements, équipements...
3° Les 3 élus proposés ont changé entre la déclaration faite en conseil de quartier et le courrier du Service de la démagogie, oups, je voulais dire de la démocratie : M. GENTE est remplacé par Mme
DEMONCEAUX qui a toute légitimité puisqu'elle est membre de ce conseil. J'ai cru comprendre que M. GENTE serait membre de droit de ce comité de pilotage en tant qu'adjoint au maire de quartier
ainsi que M. CHALLIER en tant qu'adjoint à l'urbanisme. Nous ne sommes donc plus dans le même rapport : 5 élus siégeront et non pas 3. Je rappelle que la proposition d'avoir 1 élu par groupe
politique a été refusée afin de ne pas politiser le débat.
Tout ce qui précède peut laisser songeur ! Bon courage !
Cordialement.