Aulnay-sous-Bois, Oxygène n° 141 : l'intox des gazettes de quartier ?

Publié le 17 Novembre 2011

En page 6 du magazine de communication municipale Oxygène, portant le numéro 141 et daté du lundi 14 novembre 2011, figure un petit encadré qui mentionne les gazettes de quartier. Ce document de quatre pages est censé donner une meilleure visibilité du travail accompli par les délégués de quartier qui se réunissent en théorie mensuellement sur un territoire donné de la commune pour y évoquer des problématiques telles que la circulation, l'urbanisme, la propreté, etc. En principe, deux pages sont réservées aux élus tandis que les habitants qui font vivre la démocratie participative se voient confier deux autres pages sur lesquelles ils ont normalement toute latitude d'expression.

gazette.jpg

C'est en tout cas la manière dont on vante ce procédé de gazette. Malheureusement, mais est-ce vraiment une surprise sous cette mandature (?),  la réalité n'est pas toujours celle qu'on veut nous faire croire. En effet, il se trouve  que j'étais présent, en tant qu'invité, au conseil de quartier Balagny-La Plaine-Tour Eiffel au moment même de la validation finale de leur gazette. Je n'étais pas seul. Il y a avait également un autre délégué du secteur Vieux-Pays-Roseraie-Bourg et aussi une conseillère municipale de l'actuelle opposition, eux-mêmes invités. A l'époque, nous étions en plein débat autour du projet immobilier Arc en ciel et la tension était clairement palpable autour de la table.

La gazette, qui vantait notamment une concertation exemplaire en matière d'urbanisme, a fait bondir un certain nombre de délégués de quartier qui, au contraire, jugeaient qu'elle n'avait absolument pas eu lieu à la cité Arc en ciel. Chacun son opinion sur la question bien entendu. Mais les minutes qui allaient suivre constituent à mes yeux un des moments les plus anti-démocratiques auxquels il m'ait été donné d'assister dans le cadre d'un conseil de quartier. En effet, un délégué a demandé à ce que la gazette soit soumise au vote des présents avant publication officielle. Voilà une requête qui parait tout à fait légitime dans une instance où la liberté de parole des habitants devrait être normalement encouragée.

Alors, à votre avis, Miguel Hernandez, co-président du conseil de quartier Balagny- La Plaine-Tour Eiffel, et actuel élu en charge de la totalité du processus de la démocratie participative (!), a-t-il laissé le vote des habitants présents s'exprimer sur cette gazette ?

Je vous laisse deviner la réponse !     

Source image : Oxygène n° 141 du 14 novembre 2011

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démocratie de proximité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article