Aulnay-sous-Bois : menaces à l'encontre d'une élue autour du conflit TFN

Publié le 29 Janvier 2012

leparisien-logoFrançoise Bovais-Liégeois, maire adjointe PS aux finances a déposé plainte après avoir été la cible de menaces et de vandalisme. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les pneus de trois voitures, stationnées devant chez elle et appartenant à sa famille, ont été crevés. Sur chacun des véhicules, un mot a été trouvé, menaçant explicitement l'élue, en faisant allusion au conflit de TFN.

Voilà un événement aussi condamnable qu'inattendu dans la bataille qui oppose cette société privée, la municipalité d'Aulnay-sous-Bois et les femmes de ménages qui officient dans la commune. Malgré de nombreuses interventions d'élus, notamment celles du maire Gérard Ségura (ici) et du groupe politique Aulnay-Ecologie-Les-Verts () , aucune solution n'a pour le moment été trouvée pour régler définitivement cette situation qui s'éternise.

Les femmes de ménages ont bien entendu condamné "ces agissements qui n'ont aucun rapport avec la grève en cours". Espérons sincèrement que les choses se débloquent prochainement dans un climat plus serein.

Source information : Le Parisien du samedi 28 janvier 2012

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 29/01/2012 20:16

Ces faits sont indiscutablement condamnables et ne résolvent en rien les difficultés des femmes de ménage.
Mais,méfions nous et ne faisons aucun parallèle entre les actions diverses pour aider la résolution de ce conflit et ces actes scandaleux.
Ils pourraient tout aussi bien être faits par des personnes voulant discréditer la grève des femmes de ménage que par des pseudo-défenseurs de leurs intérêts.
Pas de récuperation,pas de suspicions trop facile