Aulnay-sous-Bois : les parents d’élèves du collège Victor Hugo mobilisés pour l’avenir des enfants !

Publié le 20 Février 2013

collegevictorhugoVous trouverez ci-dessous un communiqué des parents d’élèves du collège Victor Hugo d’Aulnay-sous-Bois qui sont plus que jamais mobilisés pour l’avenir des enfants. Ainsi ils sont allés manifester cet après-midi devant le rectorat pour protester contre les absences sans remplacement depuis 8 semaines d’une professeure de Français. La rédaction d’Aulnaylibre ! avait déjà évoqué ce sujet à travers une lettre de soutien envoyée à la Rectrice par le vice-président du Conseil régional Alain Amédro. Nous continuerons bien entendu à suivre ce dossier avec attention.

Communiqué des parents d’élèves du collège Victor Hugo d’Aulnay-sous-Bois

Mobilisés pour l’avenir de nos enfants !
Nous, parents d’élèves du collège Victor Hugo, inquiets et excédés des absences sans remplacement sur une durée cumulée de 8 semaines d’une professeur de Français, irons manifester devant le rectorat ce mercredi 20 février à partir de 15h.
Accompagnés de quelques professeurs et de nos enfants nous espérons que le rectorat , dans une démarche constructive acceptera de nous recevoir pour que nous trouvions ensemble une solution rapide à ce problème.
Il est inacceptable que les ZEP, censées être de Zones d’Education Prioritaires deviennent des Zones d’Education Perdue et nous comptons sur l’action de tous.
Les parents d’élèves du collège Victor Hugo

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
c'est avec de volonté et de la solidarité que nous sommes arrivés à avoir gain de cause, l'instruction est un droit commun pour tous les enfants. Malheureusement les ZEP, sont systématiquement<br /> touchées par le non remplacement des professeurs. C'est intolèrable, on nous basssine avec l'égalité des chances alors qu'il n'en est rien. Mettre des barrières aux populations les plus démunies<br /> est volontaire, afin que ce soit toujours les mêmes qui restent derrière.Nos enfants doivent sans cesse se battre pour accèder à l'instruction réguliers, quelle honte!!!
Répondre