Aulnay-sous-Bois : les futurs appartements rue Fernand Herbaut / Impasse des marronniers se vendent comme des petits pains

Publié le 2 Décembre 2011

evidencebouygues.JPG

La vitrine Bouygues Immobilier, située avenue Anatole France, qui vante les mérites de devenir propriétaire en cœur de ville à 300 mètres de la gare RER peut se frotter les mains. En effet, d'après nos informations, les futurs appartements du projet immobilier Evidence (voir détails ici), situés rue Fernand Herbaut / Impasse des marronniers, s'arrachent comme des petits pains. Malgré des surfaces réduites, de 37 à 62 mètres carrés, et des prix prohibitifs de 4 400 à 5 700 euros du mètre carré, ces logements à venir semblent trouver preneur sans difficultés. Alors qui achète ? Des aulnaysiens, des parisiens, des investisseurs, la famille Beckham ou les joueurs du PSG en prévision du transfert des matchs du club au Stade de France ? Personne ne le sait...

 evidencefromsky-copie-1.jpg

En attendant la réponse à ces questions, le déroulé des événements devrait précipiter le début du chantier aux alentours de janvier prochain, le promoteur ayant atteint la barre fixée des engagements de vente avant de commencer la construction. Ainsi, après la Cité Arc en Ciel (ici) et Balagny (), la rue Fernand Herbaut / Impasse des marronniers semble être le troisième endroit de la ville à subir les affres d'un projet immobilier non concerté.  Les associations ayant fait partie du collectif PLU seraient-elles frappées du sceau de la malédiction ?    

Source photo deux : http://loi-scellier.trouver-un-logement-neuf.com  

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 03/12/2011 13:13

Je ne me rappelle plus, mais ce projet était-il vanté par la municipalité comme permettant d'introduire la mixité sociale ??

un collectif 03/12/2011 12:24

Oui Stéphane, une grande malédiction, une atteinte urbanistique sans commune mesure, mais ici pas 1200 signatures pour:
" élaborer ensemble une solution neuve qui réponde aux attentes du plus grand nombre..."
" pour anticiper l'impact de ce projet en terme d'assainissement, d'effectif scolaire,de circulation routière, de stationnement..."
Pas de réflexion commune pour examiner attentivement la nature des services publics, le caractère et le nombre des logements, l'esthétique et la hauteur des constructions et leur intégration dans
le tissu pavillonnaire environnant pour un projet de 45/65logements.
Et pourtant, une prévision d'environ 2000/2500 habitants supplémentaires dans ce secteur suite aux projets avancés...???