Aulnay-sous-Bois : AulnayLeaks 1 - Gérard Ségura 0

Publié le 14 Février 2012

aulnayleaksscreen.jpgQue l'on goûte ou non la méthode, le blog AulnayLeaks a d'ores et déjà réussi son pari ! Ce site de dénonciateur(s) anonyme(s) qui s'est mis en tête de rendre public toute une série de documents ayant trait à la gestion controversée de l'actuelle majorité d'Aulnay-sous-Bois a créé localement un buzz monumental à faire pâlir celui de notre "Coluche" local, Hervé Suaudeau, qui semble bien loin derrière nous désormais.

En effet, depuis son lancement début février, AulnayLeaks largue tranquillement chaque mercredi sa "supposée" petite bombe déclenchant l'opprobre d'un exécutif municipal qui menace de poursuites judiciaires sans réussir jusqu'à présent à faire taire le, la ou les intéressés. C'est un fait établi. AulnayLeaks intrigue, agace, fait parler, affole les moteurs de recherche internet, s'invite dans les conversations du dernier Conseil municipal et se paye même le luxe d'une pleine page dans le Parisien en restant masqué derrière un écran  !

Et tout cela au nez et à la moustache du maire ! D'où le titre de cet article : AulnayLeaks 1 - Gérard Ségura 0. A l'heure où nous écrivons ces lignes, le blog est toujours accessible et fera qu'on le veuille ou non encore l'événement demain matin reléguant les publications des autres sites locaux aux fins fonds d'une cours de récréation. Jusqu'où ira la provocation et jusqu'à quand... ?  

Source photo : Le Parisien

 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yousri 20/02/2012 09:08

toujours le meme modus operandi,coup de dague virage a droite, esquive, et rattrapage, mais assumer, vous conaissez ce verbe,j en ai pas l impression, je reste sur mes premieres impressions
livrees, vous etes loin d avoir prouve le contraire.Je plains vos eleves, meme eux ont du remarquer, ce decalage entre la parole, et le reste(implication,comportement, prise de position etc....)
ils doivent bien rigoler....et ce serait legitime!!!!!dans la digne lignee politique de notre pays(sic).

JEAN LOUIS KARKIDES 19/02/2012 18:02

Yousri,je vous ai déjà dit lors d'un précédent commentaire que vu vos insultes à mon égard,je mettais fin à toute discussion avec vous.
Alors,je vous en prie,ne tombez pas dans la paranoïa et laissez moi commentez avec d'autres.
Relisez bien et vous verrez que je m'adressais à Monsieur COMPAROT.
A moins que vous soyez une seule et même personne avec deux pseudos ;)

Yousri 19/02/2012 02:43

@JLK, decidement, en qualite de quoi je devrais vous fournir des preuves? La censure a mon encontre est notoire, il n y a que vous qui avez besoin de preuves....vu les dossiers que vous maitrisez
des fois jme demande ce que vous commentez et dans quel but. vous parlez de facilite, mais c'est ce dont vous usez, pour faire couler votre logorhee,insipide et sans efficience aucune.....derriere
un clavier..... Voyez l'heure du commentaire, je sors de 8h de reunion,c'est aussi cela se consacrer aux autres.....

Romuald Weymann 18/02/2012 13:30

En parcourant un site d'infos régionales (La dépêche, sud-ouest), je suis tombé sur un article dans lequel l'équipe municipale PS de Carcassonne est pointée du doigt par un cabinet d'audit.

Avec en ligne de mire, la profusion de directeurs de service, de cadres etc placés là par copinage, clientélisme...
http://www.ladepeche.fr/article/2012/02/18/1287232-carcassonne-la-grande-purge-a-la-mairie.html

Mais ne sont-ce pas de tels agissements que dénonce AulnayLeaks ?...
Vu que la municipalité peine à fournir des éléments qui permettraient de lever tous doutes, l'expertise d'un cabinet d'audit ne serait-elle pas plus efficace ?

Jean Louis KARKIDES 16/02/2012 18:23

Décidément,les preuves sont toujours absentes que l'on parle de pavillon ou de représentant d'un parti concurrent!
Trop facile encore une fois.

Laurent Comparot 16/02/2012 16:27

@ Stéphane : la comparaison n'est pas heureuse car Coluche avait des principes, lui.
Bon courage à toi et bonne continuation

Yousri 15/02/2012 16:30

Comment sérieusement croire, a l implication du désigne eelv, il prétend avoir voulu sensibiliser les élites sur la misère du 93, ça ne mange pas de pain, mais avant,déjà s occuper des quartiers
nord de sa ville,enfin juste avoir de la considération, sachant que l aide ne viendra pas par ce vent, a se tordre de rire. blog assume, n a pas empêche les censures arbitraires et les méthodes " d
un autre temps"( qu elle est mauvaise ma manie, chez les autres......), moi je me rappelle les blogs a l unisson de la mairie, sur certaines affaires, les accointances, les directions d
informations! Ce qui reste sombre, c est l avenir d Aulnay, au vu de certaines listes pour les législatives. Au secours!!!

Romuald Weymann 15/02/2012 15:25

Il est vrai qu'il serait préférable que les « révélations » faites par AulnayLeaks, le soient de façon identifiées et identifiables.

Le problème restant le fameux secret des sources, car il serait aisé de remonter aux « fuiteurs », travaillant plus que probablement au sein de la mairie.

Cela pourrait poser un nouvel épisode « Zoé Shepard », le pseudonyme d'une haute fonctionnaire qui dénonçait certains faits dont elle était directement témoin alors qu'elle travaillait au sein du
Conseil régional d'Aquitaine.
Sauf qu'elle a été démasquée, dénoncée en interne; puis dégagée par les socialistes...

Quant à ce dont elle témoignait, ça a été occulté...

Hervé Suaudeau 15/02/2012 14:47

Merci pour la comparaison plutôt flatteuse avec Coluche. Néanmoins, et j'ouvre une parenthèse, même si j'ai utilisé des outils alternatifs de campagne, je suis issus d'un processus collectif de
désignation de candidature tout à fait sérieux. Les sujets que je défend, même au travers du buzz Dati, sont graves (en l’occurrence il s'agissait de dénoncer l’indifférence de certaines élites
parisiennes envers la misère dont souffre la Seine-Saint-Denis). Fin de la parenthèse.

Pour revenir à AulnayLeaks, je ne porte pas de jugement sur le fond des révélations (dont certaines ont été évoquées à visage découvert sur le blog MonAulnay.com et sans doute AulnayLibre). Quoi
qu'il en soit, je considère que les méthodes de dénonciation anonyme de ce blog sont condamnables. Cela nous remmène vers des époques assez sombres. Ce qui est ironique, est que ce sont les mêmes
méthodes qui ont été utilisées par la majorité pendant deux ans, notamment via le blog séguriste AulnayAutrement. Il n'empêche, au moins par souci de cohérence, je condamne toujours cette
méthode.

Au plaisir de faire des clarifications et vive les blogs libres et assumés.

Romuald Weymann 14/02/2012 22:16

En tout cas, ce site qu'est AulnayLeaks met une certaine pagaille, pour ne pas dire une pagaille certaine au sein de la municipalité, puisque la justice a été saisie pour laver l'honneur bafoué des
élus en place.

On va voir ce qu'on va voir, nous promet l'édile principal.
Allez, chiche !!! :D

JEAN LOUIS KARKIDES 14/02/2012 20:45

ALNAYLEACKS, un blog?non!
Un blog est un espace d'expression qui permet d'échanger avec les internautes.
Ce n'est pas le cas d'Aulnayleacks qui n'a jamais mis en ligne mon commentaire et si je ne trompe pas a supprimé celui de Franck CANNAROZZO.
L'objectif de ce "blog" n'est pas comme AULNAYLIBRE un lieu d'échange mais simplement un lieu de dénonciation.
Cela n'enlève rien à.......son utilité?
Les blogs locaux vont avoir grâce à lui des commentateurs....