Aulnay-sous-Bois : « Aulnay Environnement », une association politique

Publié le 15 Avril 2021

Depuis maintes années, l’association « Aulnay Environnement » a montré une constance : l’attaque systématique de l’action de la Municipalité en place depuis 2014.

Cela fait bien longtemps que cette association n’est plus que l’ombre d’elle-même. Ses actions sont quasi inaudibles et ses combats totalement opposés aux aspirations réelles des Aulnaysiens.

 Pour preuve, malgré un grand nombre de tracts, malgré un investissement en temps, en énergie, et sûrement en argent, l’association n’a pas empêché Bruno Beschizza d’être réélu à la tête de notre ville en 2020 dès le premier tour

L’aversion pathologique d’« Aulnay Environnement » envers la Majorité municipale a poussé celle-ci à défendre plus d’une fois l’indéfendable. Rappelons-nous de leur opposition pavlovienne à l’aménagement de la Place Jean-Claude Abrioux. Grâce à l’action du Maire, cet ancien parking insalubre et dangereux est devenu une vraie place de vie et fait le bonheur de nos enfants. Qui peut encore soutenir le contraire ?

Une question se pose tout de même. Pourquoi ? Pourquoi un tel aveuglement ? Pourquoi une telle haine ? La réponse est très simple : la politique partisane.

En effet, c’est désormais un secret de polichinelle, Aulnay Environnement (qui n’a d’environnemental plus que le nom) s’est révélée, au fil du temps, être une succursale du groupe d’opposition municipale La République En Marche (LREM).

Aux dernières élections, au moins 5 membres de l’association étaient sur la liste « Aulnay plus fière plus forte » menée par Benjamin Giami avec le soutien du parti présidentiel.

En plein cœur de la campagne, le Président d’ « Aulnay Environnement », René-Augustin Bougourd, était allé jusqu’à publier une lettre ouverte dans laquelle il appelait à voter pour la liste macroniste.

Certes, tout cela en vain puisque la liste LREM arriva troisième aux élections avec seulement 14% des suffrages …

Cependant, parmi les 4 nouveaux élus de ce nouveau groupe d’opposition au Conseil Municipal, figure Christian Bausson. Celui-ci n’est autre qu’un des membres du bureau actuel de l’association « Aulnay Environnement » !

Bien évidemment, l’association se garde bien de jouer la carte de la transparence et d’en informer ses adhérents qui, pour beaucoup de bonne foi, ignorent ses accointances politiques.

Dès lors, « Aulnay Environnement » a perdu toute crédibilité. Ses quelques écrits ne passent plus que pour un acharnement simpliste et systématique envers notre Ville.

La défense de l’environnement semble, objectivement, du côté de la Municipalité qui, au dernier Conseil Municipal, a tout de même fait voter la création du nouveau Parc Floréal, l’acquisition et la rénovation de la villa Feninger et de son jardin afin de compléter la coulée verte, l’aménagement des berges du canal, la rénovation de la laiterie Garcelon pour y implanter un restaurant et des activités pédagogiques autour de l’agriculture urbaine, un nouveau centre aqualudique qui consommera 30% d’énergie en moins qu’un équipement classique, l’installation de recharge pour les véhicules électriques, ou encore un vœu sur la ZFE. Tout cela en un seul conseil …

Il y a ceux qui font de la politique politicienne et ceux qui travaillent pour leur ville.

Robert Ferrand

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Associations, #Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dominique michel 14/05/2021 10:10

et se rappeler qu andre cuzon un des eminents membres de cette assiociation etait sur la liste communiste de pierre thomas en 83 au meme titre que anne marie suaudeau la mere du fils