Changement de nom de la rue Maxime Gorki en rue Jacques Chirac à Aulnay-sous-Bois : pas de quoi en faire tout un fromage !

Publié le 2 Mars 2021

C’est un lieu commun. Il semblerait que l’être humain, et sans doute un peu plus quand il est français, soit plutôt réfractaire au changement. La faute peut-être à un ancien président de la République, François Hollande pour ne pas le nommer, qui en avait fait son slogan de campagne « le changement c’est maintenant ! ». On s’en souvient, en 2012, le socialiste avait promis le couscous royal pour tout le monde, et cinq ans plus tard le peuple de France avait fini avec la semoule et le bouillon !

Changement de nom de la rue Maxime Gorki en rue Jacques Chirac à Aulnay-sous-Bois : pas de quoi en faire tout un fromage !

Mais revenons à nos moutons et à cette « affaire » Gorki vs Chirac. Sur la forme, admettons bien volontiers les désagréments administratifs liés à un changement de nom de rue. Même si la mairie a promis de prendre en charge tous les frais induits, on peut comprendre un certain agacement à devoir entreprendre ce type de démarche.

Sur le fond, en revanche, il n’y a vraiment pas de quoi faire tout un fromage à propos d’un changement de nom de rue à Aulnay-sous-Bois. Il y a en eu dans le passé, il y a en a dans le présent et il y en aura d’autres dans le futur. L’histoire est une matière vivante et chaque exécutif municipal, légitiment élu par les voix des urnes, imprime sa marque en fonction de ses sensibilités.

Souvenons-nous de la mini-polémique entretenue par une petite minorité autour de l’ex-place Camélinat. Le député-maire Jean-Claude Abrioux a désormais pris la place de Zéphirin Camélinat et la vie continue. Chaque habitant de la ville demeure libre d’appeler cet endroit place des écoles, place Camélinat ou place Abrioux comme bon lui semble.

Changement de nom de la rue Maxime Gorki en rue Jacques Chirac à Aulnay-sous-Bois : pas de quoi en faire tout un fromage !

Bref, il est fort à parier que, dans peu temps, ce changement de rue Maxime Gorki en rue Jacques Chirac deviendra un non-sujet à Aulnay-sous-Bois et que le vent l’emportera…  

Source image 1 : BFM TV Paris / Source image 2 : Département de la Seine-Saint-Denis

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
C'est tout de même incroyable que vous ne perceviez pas la différence entre une rue et une place; ou un square dépourvu d'habitants !
Bien sur que ce changement aura un impact sur les habitants de la rue et le nier c'est quelque part les mépriser . Accepterez vous aussi facilement, s'il s'agissait de votre rue ? Les conseilleurs ne sont pas les payeurs !!
Répondre